Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Montmartre secret

Montmartre secret

Pour les Amoureux de Montmartre sans oublier les voyages lointains, l'île d'Oléron, les chats de tous les jours. Pour les amis inconnus et les poètes.

Le Château des Brouillards. Montmartre.

C'est un des lieux les plus romantiques de la Butte.

Son nom fait rêver.

On imagine, émergeant de la brume un palais de contes de fées, avec quelques sorcières rôdant aux alentours.

Le Château des Brouillards. Montmartre.

La réalité est plus prosaïque et pourtant...

Montmartre en 1789. Les canons.

Montmartre en 1789. Les canons.

A l'origine, c'est à dire au début du XVIIème siècle, il y avait sur ce versant de la Butte un terrain vague où se délabraient une vieille ferme abandonnée et un moulin qui battait de l'aile!

Il s'était appelé "moulin des brouillards" avant d'être baptisé "moulin du vin".

Nous sommes à l'époque des "folies", ces résidences campagnardes que les nobles ou les bourgeois enrichis se font construire à proximité des villes.

Un avocat au Parlement de Paris, un certain Legrand Ducampjean, tombe amoureux de l'endroit. Il achète le terrain de 7000 m2, rase les ruines de la ferme et du moulin pour faire construire sa "folie".

Bien que relativement modeste elle est vite appelée "château" par les villageois.

La fontaine du But (autrefois du Buc)

La fontaine du But (autrefois du Buc)

En contrebas se trouve la Fontaine du But.

Cette fontaine, à l'origine Fontaine "du buc" est située dans le tournant de la rue de l'Abreuvoir et de la rue Girardon, au pied de l'escalier qui aujourd'hui permet de rejoindre la place Constantin Pecqueur (jadis place de la Fontaine du but).

Le Château des Brouillards. Montmartre.

C'est là que les meuniers de la Butte amenaient leurs ânes, c'est encore là que les éleveurs venaient laver leurs boeufs avant de les conduire à l'abattoir.

De la fontaine s'élevaient des vapeurs qui certains jours d'hiver formaient un rideau de brume. Il n'en fallait pas plus pour que la rue fût appelée rue des Brouillards de même que le "château" construit à proximité.

Certains adorateurs de la dive bouteille prétendent que le nom de "brouillards" daterait du moulin du vin où le soir de joyeuses compagnies vidaient force tonneaux et se retrouvaient dans un état comateux dû à la boisson sacrée!

Le Château des Brouillards. Montmartre.

L'avocat fait édifier un bâtiment central et deux pavillons au milieu de ses terres et de ses vignes qui descendaient au-delà de la rue Caulaincourt actuelle.

Notre homme est bien placé pour sentir tourner le vent!

Il liquide ses biens avant que n'éclate la Révolution, place son argent en pièces d'or et attend à l'écart que s'éloigne la tourmente.

On ignore alors ce que devient sa "folie".

Le Château des Brouillards. Montmartre.

On ne retrouve des traces de son histoire qu'en 1818. Le domaine est alors divisé en deux parties et vendu à deux acquéreurs.

C'est vers 1828 que Nerval serait venu y résider.

En bon Montmartrois dont la bonne foi est égale à celle des Marseillais, j'estime que c'est une certitude!

Nerval y a vécu pendant presque 10 ans et c'est en ce lieu champêtre qu'il a écrit son Voyage en Orient, parole de Montmartrois!

Il a tellement aimé l'endroit qu'il l'a évoqué dans Promenades et Souvenirs :

..."Ce qui me séduisait avant tout, dans ce petit espace abrité par les grands arbres du château des Brouillards, c'était le reste du vignoble lié au souvenir de Saint-Denis qui, au point de vue philosophique, était peut-être le second Bacchus..."

Le Château des Brouillards. Montmartre.

C'est un éclairage intéressant sur saint Denis dont le nom, comme chacun sait, vient du grec Dionysos, c'est à dire le dieu du vin, le Bacchus des Latins.

Qu'il ait perdu la tête au milieu des vignes apporte de l'eau (!) au moulin de ceux qui affirment que les "brouillards" sont ceux de l'ivresse!

Entrée du Château des Brouillards rue Girardon

Entrée du Château des Brouillards rue Girardon

Montmartre en 1848 (photo le Gray, bnf)
Montmartre en 1848 (photo le Gray, bnf)

En 1848, pendant la révolution, le Club Républicain de Montmartre siège dans le "château" sous la direction de Léon Chautard.

Allée des Brouillards
Allée des Brouillards

En 1850 le parc est en partie sacrifié, les bâtiments annexes sont détruits pour laisser place à une série de modestes pavillons, là où s'élèvent aujourd'hui les immeubles très recherchés de l'Allée des Brouillards.

Château des Brouillards (Parisienne de photos)

Château des Brouillards (Parisienne de photos)

Le Château des Brouillards. Montmartre.

Les pavillons de bois sont proches du Maquis fait de cabanes et de constructions hétéroclites qui couvraient toute l'avenue Junot actuelle.

Il n'est donc pas étonnant qu'ils aient été parfois occupés par des artistes sans le sou. Steinlen, l'homme au grand coeur, passionné de justice et de chats y aurait vécu avant de s'établir plus bas, dans son Cat's Cottage ouvert aux miséreux et aux matous faméliques.

Le Château des Brouillards. Montmartre.

En 1889 Renoir débarque avec sa petite famille dans le pavillons 6.

L'entrée se fait par la grille du Château au 13 rue Girardon.

Jean Renoir (Auguste Renoir)

Jean Renoir (Auguste Renoir)

Son fils Jean y voit le jour et c'est là qu'il passe les trois premières années de sa vie.

Il garde le souvenir du jardin sauvage, des chèvres qui y venaient brouter. Le panthéisme qui inspirera certains de ses plus beaux films doit sans doute quelque chose à la Butte encore sauvage où vivaient artistes et marginaux.

Aline Renoir, modèle pour les Canotiers.

Aline Renoir, modèle pour les Canotiers.

Le Château des Brouillards. Montmartre.

Parmi eux le pittoresque Bibi la Purée qui s'invite parfois dans la cuisine d'Aline Renoir.

Jean parlera plus tard d'un couple moderne de deux gentils garçons, toujours tirés à 4 épingles et qui avaient entouré leur pavillon de clochettes et de sonnailles qui les avertissaent de l'approche d'un visiteur, fût-il un petit garçon qui savait à peine marcher!

Un beau matin la police débarqua et malgré le tintement des cloches, investit le pavillon. Les deux oiseaux n'étaient plus dans le nid! Ils avaient pris la poudre d'escampette et l'on ne retrouva au logis que du matériel d'imprimerie et des liasses de faux billets!

Dorgelès se souviendra de cette histoire dans son roman "Le Château des Brouillards"!

Gabrielle et Jean Renoir (Auguste Renoir)

Gabrielle et Jean Renoir (Auguste Renoir)

Gabrielle
Gabrielle

La femme de Renoir fait venir de sa province pour la naissance de son deuxième fils, Gabrielle qui servira de nourrice au petit Jean et de modèle maintes fois brossé au grand Auguste!

Zola et Alexis
Zola et Alexis

Parmi les voisins de Renoir figure Paul Alexis, écrivain naturaliste surnommé "l'ombre de Zola" qui participe aux Soirées de Médan et qui comme son maître défend avec véhémence Dreyfus. Sa fille Paule est parfois présente dans les toiles de Renoir.

Château côté Girardon

Château côté Girardon

Entrée, rue Girardon

Entrée, rue Girardon

Le Château des Brouillards. Montmartre.

Les pavillons ont abrité d'autres hôtes qui deviendront illustres. Léon Bloy y résida de 1904 à 1905 pavillon 3)

De retour de ses années danoises il s'était installé à Lagny ("Cochons sur Marne") qu'il fuit en 1904 pour vivre à Montmartre où il rencontre Rouault le peintre qui lui ressemble le plus.

Cocteau y fit un bref passage et puis... Montmartre devint à la mode et le maquis fut détruit.

Le château trembla plusieurs fois sur ses fondations car de nombreux projets le rayaient de la carte pour laisser place à des immeubles cossus.

Il importe de rendre hommage à Victot Perrot, notaire, historien et président du Vieux Montmartre qui l'acheta, le restaura et, une fois ruiné, en vendit une partie.

Le Château des Brouillards. Montmartre.

L'allée des Brouillards se transforma en ruelle, les pavillons légers disparurent, remplacés par de petits immeubles pour artistes et bourgeois désireux de se donner une image de bohême (de luxe).

Citons par exemple Jean-Pierre Aumont. Une plaque commémorative rappelle au passant qui risquerait de l'oublier, que le comédien y vécut (n° 4) de 1980 à 2000.

La suite n'a que peu d'intérêt... mais beaucoup d'intérêts...

En 2002 le château est racheté par un nabab belge enrichi par les jeans de luxe.

En 2012 il le revend à un prix astronomique après une restauration luxueuse qui n'a pas toujours respecté le charme du vieux bâtiment.

Mais où sont les brouillards d'antan?

Neige et brouillard

Neige et brouillard

Entrée hier

Entrée hier

Entrée aujourd'hui

Entrée aujourd'hui

Allée des Brouillards et rue de l'Abreuvoir

Allée des Brouillards et rue de l'Abreuvoir

Vu par Utrillo

Vu par Utrillo

A quels seins se vouer?

A quels seins se vouer?

Côté Place Casadesus

Côté Place Casadesus

L'arrière sur le square... le grand n'importe quoi architectural

L'arrière sur le square... le grand n'importe quoi architectural

Le Château côté rue Girardon par Utrillo

Le Château côté rue Girardon par Utrillo

Le Château des Brouillards. Montmartre.
Le Château des Brouillards. Montmartre.
Le Château des Brouillards. Montmartre.

Voir les commentaires

Suzanne Gabriello. Cimetière Saint-Vincent. Brel. Ne me quitte pas!

La tombe de la famille Gabriello est répertoriée (division 3) parmi celles des célébrités du petit cimetière Saint-Vincent.

Il y a fort à parier pourtant que la plupart des touristes étrangers qui visitent l'endroit et photographient le marbre rose d'Utrillo l'ignorent.

Suzanne Gabriello. Cimetière Saint-Vincent. Brel. Ne me quitte pas!
Gabriello à droite. (Trois marins en bordée, comédie de Couzinet)
Gabriello à droite. (Trois marins en bordée, comédie de Couzinet)

André Gabriello (1896-1975) de son vrai nom Galopet est un chansonnier et un acteur spécialisé dans les seconds rôles "de poids". Il apparaît dans bon nombre de navets du cinéma français mais aussi dans "l'Assassin habite au 21" tourné à Montmartre par Clouzot où il joue le rôle du commissaire Pussot.

Suzanne Gabriello ( Cliché Parisienne de photographie)

Suzanne Gabriello ( Cliché Parisienne de photographie)

Du Mouron pour les Petits Oiseaux. (Carné)
Du Mouron pour les Petits Oiseaux. (Carné)

Sa fille Suzanne (1932-1992) est enterrée dans la même tombe.

Artistiquement, elle suivit les traces de son père et se spécialisa dans la chanson parodique. Elle tourna dans quelques films, des rôles secondaires, notamment dans "Du mouron pour les petits oiseaux" de Carné (enterré dans le même cimetière) où elle incarne une concierge parigote.

 "Les Filles à Papa". De gauche à droite : Suzanne Gabriello, Françoise Dorin, Perrette Souplex)

"Les Filles à Papa". De gauche à droite : Suzanne Gabriello, Françoise Dorin, Perrette Souplex)

Bref, ce n'est pas sa carrière, ni sa présence dans le trio des "Filles à papa" avec Françoise Dorin et Perrette Souplex, ni sa participation aux jeux de 20 heures qui lui assurent de nos jours une petite renommée. C'est une histoire d'amour.

Suzanne Gabriello. Cimetière Saint-Vincent. Brel. Ne me quitte pas!

Les histoires d'amour finissent mal en général.

Parfois elles finissent par une chanson.

C'est le cas de l'histoire qui unit pendant quelques années celle qui était présentatrice à l'Olympia et celui qui allait connaître un succès foudroyant sur la même scène en 1958, Jacques Brel.

Photo Serge Hambourg (Brel 1967)

Photo Serge Hambourg (Brel 1967)

Suzanne parlera d'un "coup de foudre", Brel sera beaucoup plus réservé.

Ce qui est vrai c'est que les amants partent ensemble en tournée (Suzanne dans le trio des Filles à papa).

Ils ont pour leurs week-ends amoureux un nid d'amour rêvé, avec vue sur cette mer que Brel a chantée et sur ces ciels immenses qui ressemblent à ceux du plat pays.

Villa Fa-Zou à Equihen. (photo Voix du Nord)

Villa Fa-Zou à Equihen. (photo Voix du Nord)

La famille Gabriello possède une villa sur la falaise, face aux marées, à Equihen près de Boulogne sur mer.

Suzanne et Jacques s'y retrouvent loin des journalistes et de l'agitation du show biz.

Villa Fa-Zou (voix du Nord)

Villa Fa-Zou (voix du Nord)

La villa balnéaire s'appelle Fa-Zou du nom des filles d'André Gabriello, Françoise et Suzanne (surnommée Zizou bien avant Zidane!)

Brel, Miche et leurs trois filles.

Brel, Miche et leurs trois filles.

Suzanne aurait désiré que son amant lui consacrât plus de temps. Peut-être a t-elle demandé à Brel de quitter sa femme.

Elle ne savait pas que Miche, l'épouse aimante, était le véritable grand amour de Brel.

Miche connaissait son homme et ses infidélités.

Elle l'aimait au-delà des blessures et des humiliations. Elle restera 28 ans avec lui.

Brel parle d'elle comme de "l'amie et l'amante de sa vie".

Sont-ce les exigences de sa maîtresse ou la lassitude, toujours est-il que Brel quitta Suzanne pour partir vers d'autres conquêtes...

Suzanne Gabriello. Cimetière Saint-Vincent. Brel. Ne me quitte pas!

Mais, c'est du moins ce que la légende et Suzanne affirment, il écrit pour elle, en guise d'adieu une de ses plus belles chansons : Ne me Quitte pas!

Il fait preuve dans ses paroles d'une mauvaise foi très brellienne en se mettant dans la peau de celui qui est plaqué!

Il est vrai que ce qu'il trouva de mieux pour se déculpabiliser de laisser tomber sans ménagement ses amoureuses et d'être infidèle à Miche, fut de déconsidérer l'amour comme une vaste blague et les femmes comme des ennemies des hommes et de leurs rêves... Plus misogyne que Brel tu meurs!

Suzanne Gabriello. Cimetière Saint-Vincent. Brel. Ne me quitte pas!

Toujours est-il que la chanson connaît un succès international. Elle est interprétée par Sinatra, Ray Charles, Nina simone, Shirley Bassey, Cyndi Lauper, Barbra Streisand, Madonna, David bowie, Sting....

S'ils avaient connu le nom de son inspiratrice, les touristes étrangers de passage auraient sans doute fait un détour de quelques mètres pour aller d'Utrillo à Gabriello!

Suzanne Gabriello. Cimetière Saint-Vincent. Brel. Ne me quitte pas!

En février 2015 la maison des amoureux a été démolie.

Construite au bord de la falaise, elle menaçait de s'écrouler.

Image du temps qui passe avec ses gros souliers et ses pelleteuses.

Suzanne Gabriello. Cimetière Saint-Vincent. Brel. Ne me quitte pas!

Il ne reste de l'histoire d'amour de Brel et Gabriello qu'une chanson belle et désespérée.

Elle résonne dans ce cimetière comme une prière que l'on sait inutile.

Les amours épuisées n'ont aucune chance de revivre,

De même, les êtres aimés que la mort nous ravit n'ont aucune chance de revenir, deviendrait-on pour les attendrir l'ombre de leur ombre, l'ombre de leur main, l'ombre de leur chien...

Ne me quitte pas

Il faut oublier

tout peut s'oublier

Qui s'enfuit déjà,

Publier le temps

Des malentendus

et le temps perdu

A savoir comment

Oublier ces heures

Qui tuaient parfois

A coups de pourquoi

Le coeur du bonheur

Ne me quitte pas...

.

Moi je t'offrirai

Des perles de pluie

Venues de pays

Où il ne pleut pas

Je creuserai la terre

Jusqu'après ma mort

Pour couvrir ton corps

D'ombre et de lumlière

Je ferai un domaine

Où l'amour sera roi

Où l'amour sera loi

Où tu seras reine

Ne me quitte pas...

.

Ne me quitte pas

Je t'inventerai

Des mots insensés

Que tu comprendras

Je te parlerai de ces amants-là

Qui ont vu deux fois

Leurs coeurs s'embraser

Je te raconterai

L'histoire de ce roi

Mort de n'avoir pas

Pu te rencontgrer

Ne me quitte pas....

.

On a vu souvent

Rejaillir le feu

De l'ancien volcan

Qu'on croyait trop vieux

Il est paraît-il

Des terres brûlées

donnant plus de blé

Qu'un meilleur avril,

Et quand vient le soir

Pour qu'un ciel flamboie

Le rouge et le noir

Ne s'épousent-ils pas

Ne me quitte pas...

.

Ne me quitte pas

Je ne vais plus pleurer

Je ne vais plus parler

Je me cacherai là

A te regarder

Danser et sourire

Et à t'écouter

Chanter et puis rire

Laisse-moi devenir

L'ombre de ton ombre

L'ombre de ta main

L'ombre de ton chien

Ne me quitte pas...

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES. AMOUR., #POEMES...Divers
Poème pour l'anniversaire de Nicole. 7 mars.

 

7 mars

 

Tu les attends à chaque anniversaire

Les mots d'amour

Les mots de sang dans les artères

Comme un tambour

 

Je les ai recherchés pour toi

Dans notre histoire

Je me suis égaré parfois

Dans ma mémoire

 

Les saisons de pluie ont lavé

Les murs de mai

Les soleils ont bu l'encre noire

De mes grimoires

 

C'est en te regardant sourire

Que j'ai compris

Où étaient les mots du désir

Et de la vie

 

Dans tes yeux 

Je les ai trouvés

Les mots rêvés

Les mots pour écrire un poème

Qui dit je t'aime

 

Mon amour

 Je viens te l'offrir

Ce soir

Comme à la source on vient offrir 

La soif

 

 

 

 

Bon  anniversaire Nini ! de Plume la plumette

Bon anniversaire Nini ! de Plume la plumette

Bon anniversaire Nini! de Bella la belle

Bon anniversaire Nini! de Bella la belle

Voir les commentaires

Rue Utrillo. Rue Muller. François Gabriel. Photos d'un enfant de 1918 à 1932.

Inutile de présenter François Gabriel (1883-1964) le "Roi des Photographes de la Butte Sacrée" comme le proclame l'enseigne peinte par Matho qui était accrochée sur la façade de l'immeuble du 36 rue Muller (aujourd'hui 2 rue Utrillo) où le photographe avait sa boutique, son labo et son appartement.

Rue Utrillo. Rue Muller. François Gabriel. Photos d'un enfant de 1918 à 1932.

Pendant plus de 50 ans il a photographié le même escalier avec les promeneurs, les habitants du quartier, les visiteurs qui redescendaient du Sacré-Coeur.

On voit sur ses clichés passer les années, changer les modes vestimentaires, sourire pour les amis ou la famille tant et tant de passants aujourd'hui disparus.

Rue Utrillo. Rue Muller. François Gabriel. Photos d'un enfant de 1918 à 1932.

Le jour où je serai maire de Montmartre, je veillerai à ce qu'une rue porte son nom ! Il est une partie de la mémoire de notre quartier et il a un nom d'archange!

1918

1918

La guerre est à peine terminée, on se presse sur les marches, les enfants de l'avenir au premier plan!

Rue Utrillo. Rue Muller. François Gabriel. Photos d'un enfant de 1918 à 1932.

En haut de la photo, à gauche, une femme tient un bébé bien éveillé qui semble regarder l'objectif.

1920

1920

Rue Utrillo. Rue Muller. François Gabriel. Photos d'un enfant de 1918 à 1932.

Deu ans plus tard, le garçon a grandi.

Sa famille habite rue Muller.

Il n'a que trois pas de souris à faire pour atteindre les escaliers et en bas-des marches, le domaine enchanté du square Saint-Pierre avec ses buissons, ses ponts rustiques, son cours d'eau et ses fontaines...

1920

1920

Rue Utrillo. Rue Muller. François Gabriel. Photos d'un enfant de 1918 à 1932.

Il a bientôt trois ans. Il est au premier plan dans le groupe d'enfants devant le réverbère. c'est lui qui lève le museau, à droite vers des copains plus grands que lui.

Poulbot qui passait par là a dû le remarquer!

1921

1921

L'oncle Charles mort en 1914
L'oncle Charles mort en 1914

En 1921 nous reconnaissons sa petite bouille sur la photo.

Il s'appelle Charles comme son oncle mort à la guerre de 14.

Son père a eu plus de chance, il en est revenu après avoir contribué à sauver des vies comme infirmier. Il n'y a que trois ans que la guerre est finie!

Combien de passantes, vêtues de noir, portent le deuil d'un époux, d'un frère ou d'un fils!

Rue Utrillo. Rue Muller. François Gabriel. Photos d'un enfant de 1918 à 1932.

Charles est encore un "petit".

Il a droit à la place d'honneur, au centre de la photo devant le réverbère inamovible.

1924

1924

Rue Utrillo. Rue Muller. François Gabriel. Photos d'un enfant de 1918 à 1932.

Les années passent. Les photos des années 22 et 23 ont disparu. Peut-être en retrouvera t-on au hasard des brocantes ou des ventes sur des sites spécialisés.

Nous sommes en 1924.

L'enfant est devenu un gars de la Butte, avec gouaille et casquette.

Il n'est plus au premier rang avec les petits. Il les domine d'une bonne casquette, le coude appuyé contre le réverbère.

Rue Utrillo. Rue Muller. François Gabriel. Photos d'un enfant de 1918 à 1932.
Rue Utrillo. Rue Muller. François Gabriel. Photos d'un enfant de 1918 à 1932.

C'est la plus belle brochette de poulbots dont on puisse rêver!

1926

1926

enfants réunis autour de Poulbot. Casquette et béret sont à la mode!
enfants réunis autour de Poulbot. Casquette et béret sont à la mode!

Deux ans plus tard, Charles prend de la hauteur.

Il est sur les marches avec un camarade de butte.

Il porte un béret bien enfoncé sur la tête.

Rue Utrillo. Rue Muller. François Gabriel. Photos d'un enfant de 1918 à 1932.
Rue Utrillo. Rue Muller. François Gabriel. Photos d'un enfant de 1918 à 1932.

Les deux copains saluent le photographe, pressés d'en finir et de retourner à leurs activités!

Rue Utrillo. Rue Muller. François Gabriel. Photos d'un enfant de 1918 à 1932.
1926

1926

La même année 1926, Charles a changé de tenue.

Il a revêtu un costume marin.

Il est si beau dans ses nouveaux habits que le photographe le place de nouveau au premier plan.

Rue Utrillo. Rue Muller. François Gabriel. Photos d'un enfant de 1918 à 1932.
Rue Utrillo. Rue Muller. François Gabriel. Photos d'un enfant de 1918 à 1932.

Bien campé sur ses jambes, les mains dans les poches, il est prêt à prendre la mer!

1929

1929

Rue Utrillo. Rue Muller. François Gabriel. Photos d'un enfant de 1918 à 1932.

Trois ans plus tard le marin a retrouvé son béret!

Nous sommes en 1929, l'année du krach de Wall Street mais que New-York est loin de la Butte!

1930

1930

Même rue, en haut! Un copain de Charles?
Même rue, en haut! Un copain de Charles?

1930. Il a plu sur les marches. Charles se prend à rêver qu'il est dans la jungle! Le réverbère est un cocotier.

Rue Utrillo. Rue Muller. François Gabriel. Photos d'un enfant de 1918 à 1932.

Quelques mois plus tard, on retrouve Charles devant l'escalier

1931

1931

Rue Utrillo. Rue Muller. François Gabriel. Photos d'un enfant de 1918 à 1932.

Il a grandi. Il ne porte plus le béret enfoncé comme un casque sur la tête mais il l'arrange avec coquetterie!

Il tient par les pattes un petit chien qui regarde comme lui vers l'objectif et le petit oiseau qui va sortir!

1932

1932

La dernière photo de Charles rue Muller date de 1932. Il a presque 16 ans. Il n'a plus l'âge de jouer dans le square avec les petits poulbots.

Il est devenu un jeune homme à qui les lunettes donnent un air sérieux.

Charles à gauche,, mains dans les poches.

Charles à gauche,, mains dans les poches.

C'est la dernière photo retrouvée où on voie encore Charles dans les escaliers. Les clichés des années suivantes se sont perdus ou peut-être le garçon devenu un homme n'aimait-il plus se faire photographier dans les escaliers de son enfance...

Vous avez deviné son nom....

Il s'appelait Charles Gabriel, fils de François Gabriel

Il était prince

Il était fils du Roi des Photographes de la Butte Sacrée!

Charles à 4 ans

Charles à 4 ans

Un jour de 1959, le roi quitta son royaume après 56 ans de règne. Il descendit les marches pour aller vivre plus bas, rue du Baigneur. C'est là qu'il mourut 5 ans plus tard en laissant à des milliers de gens qu'il avait photographiés un éclat d'éternité!

36 rue Muller (2 rue utrillo)

36 rue Muller (2 rue utrillo)

La boutique du photographe. Hier et aujourd'hui.
La boutique du photographe. Hier et aujourd'hui.

La boutique du photographe. Hier et aujourd'hui.

Rue Utrillo. Rue Muller. François Gabriel. Photos d'un enfant de 1918 à 1932.
La plus belle photo du fils du photographe!
La plus belle photo du fils du photographe!

Liens : François Gabriel.

François Gabriel, le chien de la rue Muller

François Gabriel. Le réverbère de la rue Muller

La rue Utrillo (ancienne rue Muller)

Liens : Montmartre

Montmartre lieux typiques

Montmartre, rues et places.

Montmartre. Artistes, personnalités.

(Merci à Hélène, fille de Charles, Montmartroise de souvenirs et de coeur, pour ces documents et pour la passion que je lui dois pour les photos de son grand-père François Gabriel)

Rue Utrillo. Rue Muller. François Gabriel. Photos d'un enfant de 1918 à 1932.

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES Chats.. photos..articles

 Titiche-soir-006.JPG

Titiche-soir-005.JPG

 

 

Je t'ai ramassée

Dans un terrain vague

Un jour de boue et de tristesse

Tu n'avais ni collier ni bague

Tu ne portais que ta détresse

 

Sais-tu que vingt ans ont passé

Depuis que nous vivons ensemble

Vingt ans que tu as rêvassé

Dans la maison qui te ressemble

 

Parfois tu oublies où tu es

Tu cries de frayeur dans la nuit

Je viens te prendre au fond du puits

Je dis ton nom pour te bercer

 

Le temps te rend douce et légère

Malgré ma main posée sur toi

Un jour un ange un courant d'air

Te cueillera entre mes bras

 

Si la mort est un terrain vague

Au milieu de n'importe quoi

Si l'amour n'est pas une blague

J'irai te rechercher crois-moi


Titiche-soir-003.JPG

Titiche-soir-002.JPG

 

Liste de tous mes poèmes pour le chat

Liens: Chats. Poèmes, Art, photos....

 

.............................................................................................................

 

 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Cimetière.

 

 morelli-005.JPG

Chaque fois que je vais au cimetière de Montmartre me promener dans ce beau jardin parisien, je me retrouve par des chemins divers et inattendus devant la tombe de celle qui fut ma voisine de la rue Paul Albert, Monique Morelli.

cimetiere-montmartre-029.JPG 

9ème division près du chemin Saint Nicolas, c'est là que le 27 avril 1993, elle fut couchée habillée de sa tenue de scène blanche et de son écharpe rouge.

Poulbot dans la rue 001

 Sa tombe est proche de celle d'un homme qu'elle admirait et dont elle collectionnait les dessins qu'elle découpait dans les revues, Poulbot, le dessinateur des gosses de Montmartre, gouailleurs et insolents, tendres et sales...

...les gosses qui rappelaient à Morelli la fillette indisciplinée qu'elle avait été et qui avait été renvoyée de toutes les écoles... 

cimetiere montmartre 092

                                                          Le cactus-doigt d'honneur de Siné

J'imagine qu'elle aimerait être renvoyée du cimetière en prenant à son compte les mots que Siné a fait écrire en lettres d'or sur la pierre qui recouvrira un jour ses cendres : "Mourir? Plutôt crever!"

cimetiere-montmartre-033.JPG

Mais on n'enterre pas une voix dans une urne sous le marbre triste et banal d'une tombe... sous l'épais livre de pierre qui porte, gravée en lettres qui peu à peu s'encrassent une phrase de Louis Aragon :

" Il y a chez Monique Morelli ce moment quand elle chante qui fait que j'apprends soudain ce que je cherchais d'une main hésitante dans la nuit."

morelli-007.JPG

Que cherchait Aragon dans la nuit? Qu'a touché soudain sa main hésitante?

morelli-013.JPG

Est-ce l'écharpe rouge que Morelli jetait sur son épaule? Est-ce la flamme verte de son regard?

morelli-011.JPG

C'est Cocteau qui une fois de plus répond à la question, parlant d'Aragon et de son interprète :

"Monique Morelli nous étonne et nous éclaire certaines ombres secrètes du grand poète"

morelli-004.JPG

Quand une voix nous touche à ce point c'est qu'elle porte au plus secret de nous-mêmes, au plus obscur, que nous soyons poètes ou non, une lumière ronde et chaude comme un moineau qui s'envole avec les paroles des chansons et nous entraîne au loin, là-bas, vers la sortie d'un tunnel qui s'élargit comme un soleil.

morelli-009.JPG

....................................................................................................................................................................

Liens Morelli :

Monique Morelli n'a pas quitté Montmartre

La rue Paul Albert et Monique Morelli

 

 

Cimetière Montmartre:

 Poulbot. Engagement social. Petits Poulbots. (3)

 Poulbot. Panneaux de céramique. 43 bis rue Damrémont. Montmartre. 

 

Rues de Montmartre. Classement alphabétique.

Liste et liens: Peintres et personnages de Montmartre. Classement alphabetique.

Cimetière Montmartre. Classement alphabétique. Calvaire et Saint-Vincent.

 

morelli-010.JPG

...................................................................................................................................................................

 

...................................................................................................................................................................

 

 

Voir les commentaires

Guy Pitchal. Cimetière de Montmartre. Dalida.

Dans l'allée très fréquentée du cimetière Montmartre qui mène à la tombe la plus visitée, celle de Dalida, se trouve une tombe étrange....

Guy Pitchal. Cimetière de Montmartre. Dalida.

Il s'agit de la tombe du psychanalyste et endocrinologue Guy Pitchal.

La stèle porte ces mots : "Le docteur Guy Pitchal nous a quittés le 26 février 1989"

Guy Pitchal. Cimetière de Montmartre. Dalida.

L'homme ne serait pas connu s'il ne s'était frotté à la célébrité de ses patients et patientes, vedettes en souffrance.

Sa voisine de cimetière, Dalida, fit appel à lui dans une période particulièrement tragique de sa vie. Si l'on en croit Jacqueline Pitchal, femme du psychanalyste, après quelques consultations, Dalida s'est trouvé "une famille de substitution". Un lien "fraternel" d'amitié "indéfectible" aurait uni les Pitchal et la chanteuse.

Un lien qui ne fut pas suffisant cependant pour écarter les démons et tenir à distance la mort!

Guy Pitchal. Cimetière de Montmartre. Dalida.

Est-ce pour plaisanter, pour se moquer de la mort psycho-rigide que le praticien a choisi pour monument funéraire une statue en trompe l'oeil, dont le visage sculpté en creux suit du regard, un sourire aux lèvres, le passant étonné?

L'air de lui dire :

Ceci n'est pas une pipe !

Guy Pitchal. Cimetière de Montmartre. Dalida.
Guy Pitchal. Cimetière de Montmartre. Dalida.
Guy Pitchal. Cimetière de Montmartre. Dalida.
Guy Pitchal. Cimetière de Montmartre. Dalida.
Guy Pitchal. Cimetière de Montmartre. Dalida.
Guy Pitchal. Cimetière de Montmartre. Dalida.
Guy Pitchal. Cimetière de Montmartre. Dalida.
Guy Pitchal. Cimetière de Montmartre. Dalida.
Guy Pitchal. Cimetière de Montmartre. Dalida.
Guy Pitchal. Cimetière de Montmartre. Dalida.

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Cimetière.
 
 
2011 0507ChichinVignyClouzot0012
 
 2011_0507ChichinVignyClouzot0016.JPG
                         Tombe de Fred Chichin. Cimetière Montmartre, 12ème division. Avenue Travot.
cimetiere-m-042.JPG
      Avant que ne soit posée la pierre lourde et blonde et la stèle gravée, la tombe de fred Chichin n'était couverte que de ce léger ciment. Léger... facile à briser, facile à franchir...
2011_0507ChichinVignyClouzot0011.JPG
Des amis avaient posé quelques fleurs, quelques bougies, quelques mots d'au revoir et une guitare :
"Quelques vents lunaires t'ont emporté gratter sur une étoile".

Alors nul doute qu'il y est allé, Fred, sur son étoile. Nul doute qu'il y gratte et qu'il se penche pour éclairer de son sourire le chemin de Catherine et Thomas...
2011_0507ChichinVignyClouzot0013.JPG
Alors quand le lourd monument de pierre a été posé plus tard sur la tombe, il n'a pas pesé sur lui, parce qu'il n'y était plus!
Et parce qu'il est musicien Fred Chichin...
2011_0507ChichinVignyClouzot0015.JPG
...Et la musique ne s'enterre pas!  Pas plus que l'amour! 
chichin3.jpg
 
Mahler
 
 "C'est ton visage et puis tes mains
Et puis ton torse sur le mien
Doucement dans mon dos tu viens
Et tu me tiens
 
Oh tu me calmes
Par trop de pleurs de larmes
Et je te sens serein
Quand je sèche
Les miens
 
Ta chère odeur a disparu
Bien que mon âme ait retenu
Bien que mon âme ait ton parfum
Et tu me tiens
 
Si tu n'étais pas mort
Je serais avec toi
On marcherait dehors
Et puis
On rentrerait
 
Si tu étais vivant
On serait bien ensemble
On irait de l'avant
C'est beau comme on s'aimerait
 
Au fond de moi oui c'est bien toi
Encore toi
Qui me fait rire là
Ton regard est dedans mes yeux
Oui c'est ta flamme
Et je suis deux
Deux..."
 
Paroles de "Mahler" de Catherine Ringer.
 
Liens : Cimetière Montmartre.
 

Visite à Fred, le 5 février 2015. La guitare peu à peu se dégrade... Une étoile d'ardoise porte le nom des Rita Mitsouko....

Et, un petit écran s'allume et s'éteint sur la pierre tombale. Il porte le nom de Frédéric et il bat comme un coeur vivant.

Fred Chichin. Tombe. Cimetière Montmartre.
Fred Chichin. Tombe. Cimetière Montmartre.
Fred Chichin. Tombe. Cimetière Montmartre.
Fred Chichin. Tombe. Cimetière Montmartre.
Le nom de Frédéric comme un coeur qui bat....
Le nom de Frédéric comme un coeur qui bat....
Le nom de Frédéric comme un coeur qui bat....

Le nom de Frédéric comme un coeur qui bat....

Un petit signe de Fred....

Nicole, ma femme est assise dans le métro ligne 4. Elle lève les yeux sur sa voisine au moment où elle se lève. C'est Catherine Ringer!

Nicole veut lui dire quelques mots mais elle est si émue qu'elle prononce : "Je vous aime"

Catherine est déjà descendue, station Châtelet. Elle se retourne et au moment où les portes se referment, elle envoie à Nicole un baiser qu'elle souffle sur sa main.

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Cimetière.
Cimetière Montmartre. Dalida.

cimetiere-Mont.-3-042.JPG

Une des tombes les plus visitées du cimetière Montmartre est celle de Dalida. Vous la trouverez facilement. A l'entrée du cimetière, vous prenez le premier escalier sur votre droite et arrivez sur le chemin des Gardes que vous suivez jusqu'au bout, là où s'arrête la ville des morts et commence celle des vivants...

cimetiere-Mont.-3-050.JPG

Elle est toujours fleurie et toujours entourée de visiteurs au visage grave, impressionnés par la statue élégante et un peu raide, par le visage triste aux yeux baissés.

cimetiere-Mont.-3-033.JPG

Ce n'est pas le corps dansant, le corps de paillettes et de vie... Ce n'est pas le visage ouvert, curieux de tout, attentif...

cimetiere-Mont.-3-049.JPG

Le sculpteur, Alain Aslan, celui qui créa le buste de Marianne sous les traits de Brigitte Bardot, s'est voulu réaliste. Il a donné à la statue la taille réelle de Dalida. Etrangement, elle paraît trop petite. Dalida était plus grande qu'elle-même. Les projecteurs, la magie de la scène, la légende lui assuraient une stature que le sculpteur n'a pas su restituer.

cimetiere-Mont.-3-039.JPG

Et c'est peut-être ce qui rend un peu plus tristes les admirateurs de Dalida. Cette image figée et banale de celle qui n'était que mouvement, interrogation, recherche et fantaisie...

La raideur, le soleil, le corps en marche évoquent les statues égyptiennes sans en exprimer le sacré...

cimetiere-Mont.-3-044.JPG

Un grand soleil lui sert d'auréole. La statue est tournée vers l'Est, vers le soleil levant et vers la Butte Montmartre, du côté de la rue d'Orchampt et la maison où dans la nuit du 2 au 3 mai 1987, Dalida décida d'en finir avec ses tourments et ses angoisses.

cimetiere-Mont.-3-047.JPG

Pas de cinéma, pas de grande phrase pour la postérité... Elle ne laissa que quelques mots écrits d'une main fiévreuse : "La vie m'est insupportable. Pardonnez-moi."

cimetiere-Mont.-3-045.JPG

Le 7 mai, après la messe à l'Eglise de la Madeleine, la foule l'accompagna jusqu'ici.

cimetiere-Mont.-3-041.JPG

Les Petits Chanteurs à la Croix de Bois, chantèrent pour elle Ciao,ciao Bambina...

cimetiere-Mont.-3-034.JPG

Et la dalle de marbre noir se referma...

cimetiere-Mont.-3-030.JPG

 

Lien : Dalida à Montmartre.

Liens cimetière : Cimetière Montmartre. Classement alphabétique. Calvaire et Saint-Vincent.

 

 

 

 

...

Chaque fois que je me rends au cimetière Montmartre, si près des vivants et des quartiers animés entre Abbesses et place Clichy, je passe devant la tombe de Dalida.

Quelques photos prises le 5 février 2015.... Il fait si froid... mais le soleil rayonne sur le marbre noir.

5 février 2015

5 février 2015

Cimetière Montmartre. Dalida.
Cimetière Montmartre. Dalida.

La reine de la lumière et des paillettes était hantée par la mort. Elle montre dans l'interprétation du texte de Ferré quelle grande interprète elle était, la sensibilité à fleur de peau et l'âme au bord des yeux...

Voir les commentaires

La Mère Catherine. Le plus vieux "bistro". Légende et réalité.
La Mère Carherine (30 décembre 2014)

La Mère Carherine (30 décembre 2014)

La Mère Catherine. Le plus vieux "bistro". Légende et réalité.

" La mère Catherine" est une légende et une réalité.

Le restaurant existe bel et bien depuis 1793 (une année de sinistre mémoire!) mais autour de lui sont venues se greffer des histoires à la montmartroise, faites d'exagération ou d'invention pure et simple.

Montmartre et Marseille auraient-ils des points communs?

Soleil des derniers jours de 2014 à la terrasse de la Mère Catherine

Soleil des derniers jours de 2014 à la terrasse de la Mère Catherine

Revenons aux origines et au n°6 de la Place du Tertre (en réalité rue Norvins qui forme le côté nord de la place).

Avant la Révolution, c'était la rue Trainée, parfois appelé Trenette, allusion à la façon dont on chassait le loup qui au début du XIXème siècle s'aventurait encore sur la Butte.

On traînait sur le sol une charogne que l'on déposait dans un piège. Maître loup par l'odeur alléché suivait la piste et se faisait prendre. La méthode a été abandonnée trop tôt. Elle aurait été fort utile pour piéger les promoteurs qui firent main basse sur Montmartre. Il aurait suffi de traîner sur le sol une bonne liasse de billets de banque.

Jacques Maillet de Montbreton de Norvins (Ingres)

Jacques Maillet de Montbreton de Norvins (Ingres)

En 1868 la rue reçut le nom de l'illustrissime jacques Maillet de Montbreton de Norvins (1768-1854) connu pour avoir écrit une Histoire de Napoléon 1er. C'était une manière comme une autre de rappeler au Napoléon n°2, surnommé par Hugo "le petit", qu'il n'arrivait pas à la cheville du 1er!

La Mère Catherine. Le plus vieux "bistro". Légende et réalité.
La Mère Catherine. Le plus vieux "bistro". Légende et réalité.

Les maisons où le restaurant s'est installé sont de vieilles demeures villageoises. Au XIVème siècle à l'époque où Montmartre était loin de Paris, il y avait à l'emplacement du n°6 un presbytère où vivait le curé de l'église voisine qui était placée sous la double protection de Saint-Pierre (partie abbatiale) et Saint-Denis (partie paroissiale).

La Révolution passant par là guillotina quelques abbesses, prit possession des bâtiments dont le presbytère qu'il vendit au plus offrant.

La Mère Catherine. Le plus vieux "bistro". Légende et réalité.

C'est ici qu'apparaît la fameuse mère Catherine. Nous sommes en 1793. Catherine Lamotte qui est alors trop jeune pour mériter le nom qui la rendra célèbre acquiert la maison vendue comme bien national. Elle la transforme en café puis en restaurant.

Elle a le temps de voir s'attabler un client célèbre devant lequel on se tient à carreaux. C'est Danton en personne qui rend visite à son ami Félix Desportes qui habite toujours Montmartre après en avoir été le 1er maire de 1790 à 1792 (en réalité il a succédé à Valeteau révoqué après trois jours!)

Ces amicales visites et ces moments passés chez la mère Catherine faillirent coûter la tête à Desportes lorsque Danton fut condamné pour traîtrise!

La Mère Catherine. Le plus vieux "bistro". Légende et réalité.
La Mère Catherine. Le plus vieux "bistro". Légende et réalité.
La Mère Catherine. Le plus vieux "bistro". Légende et réalité.

En 1814 après la défaite de Napoléon pendant la Bataille de Paris, les Alliés entrent dans la capitale et parmi eux les Cosaques grands amateurs de boissons fortes! Ils occupent la Butte et par la même occasion fréquentent le café de la mère Catherine. Une plaque apposée sur la façade du restaurant proclame haut et fort que c'est là que pressés d'être servis et resservis ils auraient crié de leur belle voix de basse : "Bistro" ce qui dans leur langage signifie "vite".

Le premier bistro de France serait donc né chez la mère Catherine!

Acceptons la légende même si l'apparition attestée du mot date de 1884! Même si les linguistes se disputent pour savoir si le mot vient du provençal "bistroquet" ou du poitevin "bistraud"...

Pour nous Montmartrois qui ne sommes pas à une légende près, le bistro est né chez nous et peu importe la triviale réalité!

La Mère Catherine. Le plus vieux "bistro". Légende et réalité.
La Mère Catherine. Le plus vieux "bistro". Légende et réalité.

Catherine Lamotte, bonne vivante qui aime plaisanter avec ses clients devient vite un personnage haut en couleurs (avant les peintres!) de la Butte. Elle n'hésite pas à boire (modérément) avec les habitués et elle devient naturellement "la mère" des amateurs de piquette.

En 1844, elle a alors 76 ans, elle meurt au combat sans abandonner ses troupes. En effet, alors que l'on est occupé à boire dans les salles du restaurant, elle transporte à la cave une pièce de vin qui la déséquilibre et lui passe sur le corps.

Vérité ou légende? C'est en tout cas ce que l'on dit à Montmartre depuis que la mère Catherine l'a quitté.

La Mère Catherine. Le plus vieux "bistro". Légende et réalité.
La Mère Catherine. Le plus vieux "bistro". Légende et réalité.

Le café-restaurant continua sa carrière malgré le rattachement de Montmartre à Paris (à moins que ce ne fût le contraire) et la perte de l'avantage de la détaxation.

Parmi les successeurs de Catherine Lamotte, on a retenu le nom de "Gros Guillaume". Il s'appelait Guillaume, il était gros et il était auréolé du prestige d'avoir été Garde National en 1870 (ne pas confondre avec Robert Guérin dit "Gros Guillaume", un des plus populaires acteurs français du XVIIème siècle).

Que les amis des animaux lui pardonnent d'avoir, pendant la disette qui suivit la Commune, fait disparaître de Montmartre tous les chiens, tous les chats, tous les rats et souris. Il paraît que sa gibelotte était fameuse et attirait les bourgeois des beaux quartiers!

La Mère Catherine. Le plus vieux "bistro". Légende et réalité.
La Mère Catherine. Le plus vieux "bistro". Légende et réalité.
La Mère Catherine. Le plus vieux "bistro". Légende et réalité.
La Mère Catherine. Le plus vieux "bistro". Légende et réalité.

Au début du XXème siècle le restaurant change de propriétaire. C'est Lemoine (un nom qui sied à un ancien presbytère) qui en prend la direction et gère le bureau de tabac attenant.

Il est connu pour avoir été le 2ème maire de la Commune libre de Montmartre fondée en 1920 par Dépaquit.

Il est aussi connu pour avoir installé dans son bistro un billard en bois, jeu qui était alors très populaire et qui servait d'annonce à la bonne Franquette rue Saint-Rustique.

Aux Billards en Bois (la Bonne Franquette)

Aux Billards en Bois (la Bonne Franquette)

Guillaume est surnommé le Père la Bille. Il est populaire sur la Butte où il assiste à toutes les festivités. Son surnom lui serait venu de son goût pour le fameux billard...

Hélas le billard ne suffit pas à faire marcher les affaires qui périclitent et à vendre une partie du restaurant, la grande salle, qui devient une boulangerie.

Le père La Bille!

Le père La Bille!

Pendant la guerre, Montmartre est apprécié des Allemands et des collabos. Ils apprécient cabarets et bistros sans oublier celui de la Mère Catherine!

Juin 1940. La Commune libre ne l'est plus.

Juin 1940. La Commune libre ne l'est plus.

L'établissement changera ensuite de patron. Albert Mériguet et Thérèse jusqu'en 1950 puis Jacques Mériguet jusqu'en 1960... Mais la grande époque est terminée pour Montmartre.

Ni Leprin ni Gen Paul ne sont là pour accrocher leurs toiles dans le bistro de la Mère Catherine, ni Utrillo pour le peindre, ni Léon Bloy pour s'y installer et y écrire.

Le restaurant accueille les touristes à l'heure où sur la place les barbouilleurs barbouillent. La cuisine y est moyenne et sans inventivité, l'accueil y est parfois revêche (les avis sont partagés et ma malheureuse expérience est peut-être accidentelle!)

Son principal atout reste le décor et l'emplacement...

Un Starbuck a ouvert ses portes à quelques mètres...

Souhaitons qu'aucun Père Macdo ne prenne un jour la place de la Mère Catherine!

La Mère Catherine. Le plus vieux "bistro". Légende et réalité.
La Mère Catherine. Le plus vieux "bistro". Légende et réalité.
La Mère Catherine. Le plus vieux "bistro". Légende et réalité.

....Un jour qui sait la Mère Catherine remontera de sa cave, se remettra aux fourneaux et offrira une tournée à tous les amoureux de Montmartre!

La Mère Catherine. Le plus vieux "bistro". Légende et réalité.
La Mère Catherine. Le plus vieux "bistro". Légende et réalité.

En l'attendant.... voici quelques toiles représentant le célèbre restaurant...

Utrillo

Utrillo

Utrillo

Utrillo

André Renoux

André Renoux

Utrillo

Utrillo

Gazi

Gazi

Renoux

Renoux

Monique Langlois

Monique Langlois

Monique Langlois

Monique Langlois

Jacqueline Remon

Jacqueline Remon

Jean Jacques Marie (voir lien ci-dessous)

Jean Jacques Marie (voir lien ci-dessous)

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog