Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Montmartre secret

Montmartre secret

Pour les Amoureux de Montmartre sans oublier les voyages lointains, l'île d'Oléron, les chats de tous les jours. Pour les amis inconnus et les poètes.

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Cimetière.

cimetiere-trianon-041.JPG

Un petit chef d'oeuvre Art Nouveau attire l'attention du visiteur sur le rond-point où débouche l'avenue principale, à moins de cent mètres de l'entrée du cimetière, division 31. 

cimetiere-trianon-047.JPG

 c'est une chapelle de granit rose tout en rondeur, qui  semble tourner sur elle-même. De loin elle n'évoque en rien une chapelle funéraire. On y imagine un petit salon et des divans (profonds comme des tombeaux?) une table basse avec quelques bulles de champagne...

cimetiere-trianon-049.JPG

De près, les décorations de bronze tentent de nous rappeler à l'ordre avec les flambeaux, les tentures, les palmes et l'inscription sans appel : Sépulture Delamare-Bichsel...

je n'ai rien trouvé sur ces défunts privilégiés. Ils devaient avoir beaucoup d'argent pour consacrer à leur éternité une telle demeure....

cimetiere-trianon-042.JPG

Ils ont choisi un architecte installé à quelques centaines de mètres du cimetière, rue de Londres. Un dénommé Boiret qui a dessiné les plans de quelques immeubles parisiens, comme celui du 5 rue de l'Industrie, dans le 12ème.

Etrangement, c'est avec cette chapelle qu'il a donné libre cours à son imagination créatrice.

La porte presque ronde n'est pas sans évoquer Guimard. C'est une bouche, une entrée sensuelle.

cimetiere-trianon-046.JPG

L'intérieur est opulent, couvert de mosaïques dorées qui évoquent à la fois Byzance et les maisons de rendez-vous.

cimetiere-trianon-044.JPG

cimetiere-trianon-043.JPG

Mais c'est bien le Christ de la Résurrection qui apparaît au-dessus des monts et des forêts. Les bras ouverts, le relâchement de la tunique, évoquent un paradis sans complexe où le corps retrouvé aura toute sa place.

 

 

Liens :

Cimetière Montmartre. Classement alphabétique. Calvaire et Saint-Vincent.


...

 

..

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #OLERON

gd-village---chats-021.jpg

Aujourd'hui, je vous propose d'aller de Grand-Village à La Cotinière, LE port d'Oléron. Une balade facile de 12 km (voir carte en bas de page).

Peu après le "centre" (quel grand mot!) que constituent le"super U", "Rêvage", la mairie et la maison paysanne, la piste vous propose d'aller à la plage ou de vous lancer vers Dolus. Vous choisissez Dolus. Toute le première partie du circuit est la même que celle que je vous ai détaillée dans l'article, de Grand Village à Dolus. Oléron. Piste cyclable. Grand-Village à Dolus.)

2010_0717VeloCotiniere0002.JPG

Pour l'instant l'indication est claire. vous vous lancez dans la forêt et si vous le désirez vous prenez le temps d'emprunter les "passes" (l'Epinette, les Soeurs, les Ecossais) qui vous conduisent à la plage.

Attention, à la maison forestière des Loritz, méfiez-vous du panneau!

2010_0717VeloCotiniere0004.JPG

Il n'est pas clair et semble indiquer La Cotinière, à gauche. En fait, la flèche du bas ne concerne que la plage de Vert-bois. Ne vous trompez pas!  Allez tout droit, direction Dolus.    

Sinon, voilà où vous échouerez, après avoir caracolé sur la belle piste des Rouchoux :

2010_0717VeloCotiniere0008.JPG

2010_0717VeloCotiniere0034.JPG

Si votre vélo est amphibie ou si vous êtes un nageur hors-pair, vous pourrez atteindre le port par la mer! Sinon faites demi-tour et reprenez la piste de Dolus.

2010_0717VeloCotiniere0013.JPG

Tantôt dans la forêt, tantôt entre vignes et soleils, vous arrivez à la route et au panneau qui, décidément peu coopératif, vous propose d'aller à Saint-Pierre, à gauche. N'ayez crainte, c'est la bonne direction, celle de La Cotinière qui fait partie de la commune susdite! 

2010_0717VeloCotiniere0014.JPG

Après deux cents mètres, vous atteignez la route côtière et la piste qui ne bifurquera plus jusqu'à votre but!

2010_0717VeloCotiniere0015.JPG

velo-la-coti-008.JPG

Ce n'est certes pas la plus agréable de l'île! Elle a été faite à l'économie sur le trottoir. Elle longe la route toujours très fréquentée en été. Elle n'est pas large et vous oblige à des prodiges vélocipédiques pour ne pas heurter les piquets  lorsque vous croisez un collègue ou lorsque vous slalomez entre les piétons. Car vous êtes averti que "piétons et cyclistes" partagent le même chemin. Inutile de vous préciser qu'en saison, à l'abord des plages et des campings, ce n'est pas vraiment le pied!

velo-la-coti-011.JPG

Vous passez par la Rémigeasse... Plage un peu tristounette où les autochtones "rémigeaient" les naufragés, c'est-à-dire qu'ils les renoyaient s'ils respiraient encore afin de les détrousser sans problème!

velo-la-coti-009.JPG

Vous passez ensuite par La Perroche et son prieuré, très beau et très difficile à visiter.La Perroche. Oléron. Le prieuré, chapelle et cloître.)

velo-la-coti-016.JPG

velo-la-coti-017.JPG

La "piste" continue sur le trottoir... Les piquets de bois agressifs font place à une bordure végétale plus sympathique. 

velo-la-coti-019.JPG

Vous passez par Matha, dernier village et dernière plage avant La Cotinière...

velo-la-cotiniere-020.JPG

Et maintenant laissez votre vélo, promenez-vous le long des quais, regardez les bateaux et les goélands...

velo-la-cotiniere-021.JPG

Si vous êtes maso, empruntez la rue principale bordée de bazars... Si vous êtes gourmand, installez-vous aux terrasses des glaciers et des petits restaurants...

velo-la-cotiniere-008.JPG

Si ce n'est pas vraiment ce que vous recherchiez en venant visiter ce port de pêche, alors profitez-en pour reprendre votre vélo et découvrir des aspects plus secrets de l'île lumineuse!

velo-la-cotiniere-029.JPG

velo-la-cotiniere-022.JPG

En conclusion, la piste est agréable surtout dans sa première partie qui vous emmène à travers les forêts. A partir de la Rémigeasse, elle souffre du voisinage de la route très fréquentée et de la foule des baigneurs (les baignassous) et des promeneurs.

Elle a cependant l'avantage de vous permettre de découvrir les principales plages que vous longez jusqu'à La Cotinière.

 Enfin, il faudra demander aux communes responsables d'envisager, sur certaines portions, un revêtement plus agréable que le cailloutis actuel, responsable de belles écorchures en cas de chute!

cartes-oleron-004.JPG

                         Le circuit est surligné de noir, entre Le Grand Village et La Cotinière

 

Liens : Oléron. Piste cyclable. Grand-Village à Dolus.

La Cotinière. Oléron. Eglise.

Vélo à Oléron. De Grand Village à Gatseau. (2)

Balade à vélo. Oléron. Du Château à Grand Village. (1)

balade à vélo Oléron

 

...

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #OLERON EGLISES Cimetières

saint-trojan-port-vitraux-061.JPG

                  Jésus marchant sur les eaux. (huile : 2 m30 sur 2 m05) 1872

 

Dans l'église de Saint-Trojan vous pouvez contempler deux tableaux remarquables. A droite de la nef, Notre-Dame des naufragés d'Omer Charlet (voir : Omer Charlet à Oléron.) et à gauche, Jésus marchant sur les flots, d'Alcide Gaboriaux.

C'est une oeuvre à la fois savante et naïve. Savante par la maîtrise des couleurs et l'art de la matière, naïve par le traitement du sujet.

 

saint-trojan-port-vitraux-062.JPG

      Le peintre s'inspire de l'Evangile de Matthieu (14. 22-33) :

"Jésus obligea les disciples à monter dans la barque et à passer avant lui de l'autre côté, pendant qu'il renverrait la foule. Quand il l'eut renvoyée, il monta sur la montagne, pour prier à l'écart; et comme le soir était venu, il était là seul.

La barque déjà au milieu de la mer, était battue par les flots; car le vent était contraire.

A la quatrième veille de la nuit, Jésus alla vers eux, marchant sur la mer.

Quand les disciples le virent marcher sur la mer, ils furent troublés et dirent : C'est un fantôme! Et dans leur frayeur, ils poussèrent des cris.

Jésus leur dit aussitôt : rassurez-vous, c'est moi; n'ayez pas peur !  Pierre lui répondit : Seigneur, si c'est toi, ordonne que j'aille vers toi sur les eaux. 

Jésus dit : Viens!

Pierre sortit de la barque, et marcha sur les eaux, pour aller vers lui. Mais voyant que le vent était fort, il eut peur. Comme il commençait à s'enfoncer, il s'écria : Seigneur, sauve-moi !

Aussitôt Jésus étendit la main, le saisit et lui dit : Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté?

Et ils montèrent dans la barque et le vent cessa."

saint-trojan-port-vitraux-064.JPG

Le tableau représente le moment où Jésus tout en saisissant la main de Pierre, lui reproche son manque de confiance.

Il est droit, face au vent qui fait voler la tunique et le coiffe en arrière. Son visage est doux. Il ne s'étonne pas, il ne se montre pas sévère. c'est le regard d'un bon enseignant qui s'attend à la faute de son élève et le reprend sans brutalité.

Pierre, lui, gesticule, les bras ouverts, une jambe hors de l'eau, le visage inquiet et suppliant. Il en fait toujours un peu trop. Il est le chien fou qui se jette à l'eau et regrette aussitôt son audace. Ses bons instincts de survie lui reviennent, comme ils lui reviendront quand avant que le coq n'ait chanté trois fois, il reniera le Christ au moment du supplice et prétendra ne l'avoir jamais connu, de peur d'être à son tour condamné.  

saint-trojan-port-vitraux-068.JPG

      Alors que le Christ pose les pieds sur un une eau plus ferme que la terre, plus solide qu'une banquise, Pierre voit la même eau l'attirer et le menacer de mort.

 

saint-trojan-port-vitraux-066.JPG

      A l'arrière-plan, la barque dont le bord touche la mer... Un homme n'a pas lâché les filets malgré la tempête. Figure symbolique de Pierre lui-même, appelé à traverser des épreuves bien plus terribles et à ne pas perdre de vue la mission qui lui a été confiée.

Entre Pierre et Jésus, on voit les disciples serrés les uns contre les autres, pris dans un mouvement ascendant, une pyramide, avec à sa pointe le tissu qui flotte dans le vent comme un drapeau. On ne peut s'empêcher de penser au Radeau de la Méduse dont le succès avait été immense et qui représente lui aussi une composition pyramidale avec au sommet, ce tissu remué... geste ultime d'espérance

saint-trojan-port-vitraux-065.JPG

meduse.jpg

Le ciel menaçant de Gaboriaux n'est d'ailleurs pas sans rappeler celui de Géricault...

saint-trojan-port-vitraux-069.JPG

J'ai voulu connaitre un peu mieux ce peintre de talent et je n'ai presque rien trouvé, sinon qu'il figure dans une Anthologie des peintres de Vendée et de Charente et qu'il a publié en 1861 un Guide des Amateurs des Beaux Arts :"La peinture réduite à des principes simples et naturels".

Enfin, j'ai trouvé une rue, une seule qui porte son nom : Alcide Gaboriaux. Elle est située dans une commune de Charente Maritime : Saint-Dizant du Gua... qui serait donc sa ville natale!

Et c'est tout...

Est-ce à cause de ce peu de renommée que la toile pourtant inscrite à l'inventaire général du patrimoine culturel, s'étiole lentement dans l'indifférence des Saint-Trojanais?

 

Liens : autres peintres dans les églises d'Oléron :

Le Château. Oléron. Eglise, un peintre inconnu...

Eglise Saint-André. Dolus. Oléron.

Eglise de Saint-Trojan. Oléron.

Eglise Notre-Dame Le Château d'Oléron. Le retable.

Eglise de Saint-Trojan. Oléron.


Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES. ALZHEIMER PERE

 

 

      dolus-040.jpg

Il tombe        

 

Il tombe et il entraîne

la nappe et le repas

Dans un fracas d'assiette et de verre brisé

Les bulles de champagne 

claquent

Sur le carreau comme des bouches de poisson


Il tombe et il entraîne

la nappe et le repas

Il emporte avec lui le drap de toile blanche

Qui se ferme sur lui

Comme

Un tourbillon d'écume au-dessus d'un noyé   


Il tombe et il entraîne

La nappe et le repas

Il laisse aux invités le plateau de la table

Les planches d'arbre mort

Les cernes dans le bois décomptent les années

 

dolus-039.jpg

 

Liens

 

Liste et liens des poèmes Alzheimer. Mon père.


Poème. Père. cimetière.

Poème. Mon père. Après la mort.

Poème : Mon père. Le silence.

 

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #OLERON PLAGES

La-Bree-002.JPG

 Le village de La Brée, au nord de l'île vous conviendra si vous aimez les vacances paisibles, loin du bruit et des animations. La commune est récente, elle a été créée en 1951 sur les parcelles qui faisaient partie de Saint-Georges. Le vieux village a ce charme discret qui ne se découvre qu'au rythme d'une promenade indolente et sans but

la-breee-vieux-puits.jpg

La-Bree-005.JPG

Sur la petite place où le jeune Pierre Loti qui s'appelait alors Julien Viaud, a  joué avec les petits Brennais dont il a fait le portrait dans son livre "Le  roman d'un enfant" (voir : Pierre Loti. Oléron. La Brée.) vous rencontrerez hors-saison de charmantes vieilles dames, prêtes à vous parler et à rompre l'ennui qui parfois s'installe quand on a choisi pour sa retraite une si paisible villégiature...

J'ai même rencontré, à proximité de ce puits, une octogénaire qui regrettait sa banlieue parisienne de sinistre réputation!

La-Bree-037.JPG

Et pourtant que la nature est belle! 

La-Bree-039.JPG

Une des plus anciennes maisons, avec son escalier extérieur si typique d'Oléron...

La petite rue descend vers la plage que vous découvrez derrière les grands ifs que les dernières tempêtes ont mutilés.

La-Bree-006.JPG

La-Bree-012.JPG

la-bree-cabines.jpg

 

Les cabines de la "Grande Plage" souvent représentées par les peintres locaux, font partie de la carte postale de La Brée.

La-Bree-008.JPG

la-bree-bains.jpg

 

La plage est avant tout familiale et ne vous conviendra ni pour le naturisme, interdit, ni pour l'aventure amoureuse, à moins que vous ne soyez adolescent, embarqué avec vos parents et ne trompiez votre ennui avec une vague cousine ou une voisine de camping.

La plage du Plaginot qui jouxte la Grande Plage au nord est bordée par le terrain de camping du même nom... Il doit bien y éclore quelques amourettes!

La-Bree-023.JPG

la-bree-plage-enfant-1.jpg

la-breee-peche-a-pied.jpg

Il faut profiter de la marée haute pour barboter dans l'océan. En effet quand la mer se retire, les bains deviennent problématiques. Le platin rocheux attire alors les amateurs de pêche à pied qui font parait-il des cueillettes abondantes... trop abondantes parfois...

La-Bree-011.JPG

Au sud, au-delà de la digue, s'étend sur un kilomètre, la plage des Boulassiers. Le nom n'est pas très poétique mais il attire des amateurs de free style comme on dit en bon français.

La-Bree-021.JPG

Elle n'est pas surveillée et les bains y sont déconseillés à cause d'un fort courant...

Mais revenons à la plage principale où les enfants s'amusent....

La-Bree-031.JPG

la-bree-enfants.jpg

La-Bree-016.JPG

La-Bree-036.JPG

La-Bree-029.JPG 

La-Bree-028.JPG

la-bree-sportifs.jpg

Bon! il y a quand même des terrains de volley et un club des Goélands...

Et puis, sur la cheminée de la maison où Pierre Loti a passé des jours qui sont restés pour lui lumineux, une tourterelle s'est posée... histoire de nous rappeler comment un poète parle de ce rivage libre :

Loti1.jpg


La-Bree-040.JPG

"Je parcours, pieds nus l'interminable plage. Il vente en tempête, les rafales de pluie alternent avec les éclaircies d'éclatant soleil. Sur la mer, c'est la splendeur infinie des grands brisants."

Et c'est dans ce village, pendant l'été que Julien connut son premier amour pour Véronique...une petite Brennaise de sept ans...


 

Liens : Pierre Loti. Oléron. La Brée.

Oléron. La Brée. L'église.

Promenade dans Saint-Georges. Oléron.

Oléron. Eglise de Saint-Georges.

Oléron.Eglise de Saint-Denis.

Saint-Denis d'Oléron. Le Moulin Neuf.

Phare de Chassiron. Oléron.

 

...

 

 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #OLERON

saint-trojan-port-vitraux-024.JPG

Le petit port de Saint-Trojan, modeste et sans esbroufe, se vêt d'un charme discret à la saison des roses trémières...

Saint-trojan-port-005.JPG

Saint-trojan-port-006.JPG

Saint-trojan-port-018.JPG

Saint-trojan-port-016.JPG

C'est un court chenal, presque vide à marée basse.  Depuis presque deux siècles, il abrite les bateaux des pêcheurs et des ostréiculteurs.

Saint-trojan-port-015.JPG

Saint-trojan-port-041.JPG

Il accueille aussi quelques plaisanciers qui apprécient son calme...

Saint-trojan-port-001.JPG

Saint-trojan-port-043.JPG

Saint-trojan-port-017.JPG

Saint-trojan-port-044.JPG

Le quai Sud est bordé de restaurants qui à part "La Criée" au début du quai, donnent dans le "moules-frites",  qui comme chacun sait est une spécialité charentaise!

C'est le quai le moins authentique, voué presque exclusivement à l'exploitation du touriste...

Saint-trojan-port-003.JPG

Ce quai a subi les méfaits de Xynthia, en février 2010 et a été classé en zone noire, rebaptisée zone de solidarité, rebaptisée zone de rien du tout puisqu'on n'en parle plus aujourd'hui!

Il n'y a pas urgence, pense le patron de la ville, Trojan qui à l'origine, avant que son patronyme ne se déforme au fil des siècles, s'appelait Saint Urgent (sic).

Saint-trojan-port-011.JPG

Saint-trojan-port-022.JPG

                      Le quai Nord. Le plus authentique avec ses vieilles cabanes.

Saint-trojan-port-027.JPG

Saint-trojan-port-026.JPG

Saint-trojan-port-032.JPG

Saint-trojan-port-024.JPG

Saint-trojan-port-030.JPG

Saint-trojan-port-031.JPG

      A la pointe du port, le viaduc, invitation au voyage et au rêve...

Saint-trojan-port-013.JPG

Saint-trojan-port-020.JPG

Saint-trojan-port-029.JPG

Le quai Nord bien qu'ayant eu les pieds dans l'eau en février, n'a pas été menacé de destruction. 

Saint-trojan-port-037.JPG

La première cabane a été transformée en boutique-atelier par Myriam, créatrice de bijoux dont le sourire est aussi charmant que les "oeuvres".

Saint-trojan-port-028.JPG

Le quai, plus authentique, a conservé ses simples cabanes d'ostréiculteurs qui servaient de remises. Il faut se hâter de leur rendre visite car, une à une, elles cèdent la place à des restaurants et à des "ateliers d'artiste" qui ne méritent pas toujours leur nom.

Saint-trojan-port-045.JPG

Je ferai une exception pour "Les Poissons rouges" restaurant de bon aloi qui vous offre la possibilité de déguster vos huîtres ou votre poisson, face au port ou, à l'arrière, face au petit lac et aux marais.

Saint-trojan-port-025.JPG

Saint-trojan-port-029.JPG

Saint-trojan-port-036.JPG

Le port est bordé, à l'ouest, par la ville et la forêt, la plus belle de l'île. Elle fut plantée, après les essais de Brémontier dans les Landes pour arrêter la progression des sables qui avaient recouvert l'ancien village et l'église. 

Avec le développement du tourisme et la mode des bains de mer, une gare fut édifiée et resta en activité jusqu'en 1934. Elle était située à l'emplacement actuel du syndicat d'initiative (sur la photo au centre).

 

Saint-trojan-port-035.JPG

 Le visiteur ne découvrira rien de spectaculaire... Mais la promenade le long des quais et sur le sentier côtier ne pourra que le charmer.

Elle lui permettra de "sentir" ce pays alangui, où la lumière et l'eau jouent sans cesse à se chercher et à se fuir, où les roses trémières ont choisi de fleurir pour elles-mêmes...et un peu pour lui !

Saint-trojan-port-021.JPG

 

 

Liens pour Saint-Trojan :  Saint-Trojan. Oléron. Maisons...

le cimetière de Saint-Trojan. Oléron.

Cabanes ostréicoles. Saint-Trojan. Oléron. Photos. (I)

Eglise de Saint-Trojan. Oléron.

Oléron. Port du Château.

 

 

.....

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES. AMOUR.

 

      bateau-papier.jpg

 

Origami

 

Ils sont partis dans les ruisseaux

Origami petits bateaux

Les mots d'amour et les poèmes

Du temps où je disais "je t'aime'


Tu ne les as pas repêchés

Tu ne les as pas dépliés

Ils ont glissé dans les égouts

Et se sont perdus dans la boue


Si j'avais vu tes yeux levés

Vers le ciel et vers les oiseaux

C'est sur des ailes de papier

Que je t'aurais écrit ces mots


mesange-papier.jpg

                                                    Photo flickr (Le Cabri)

 

Liens:

Liens : poèmes d'amour de Christian Wacrenier.

Court poème enfant : petit renard mon renardeau

Poème enfant : Le coucou

Avant la nuit. Poème. Amour.

 

...

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #OLERON

 

piste-cyclable-dolus-vitraux-001.JPG

La piste cyclable entre Grand-Village et Dolus (8 kms) ne présente pas de difficultés. Elle peut être empruntée sans crainte par des familles de vélocipédistes... (voir carte en bas d'article)

Je vous propose pour point de départ, après le petit centre commercial (Super U) sur la route de la plage de la Giraudière, à droite, la bifurcation vers Dolus (très bien indiquée)

piste-cyclable-dolus-vitraux-002.JPG

La piste vous emmène dans la forêt de pins et de chênes-lièges où vous pourrez rencontrer un chevreuil, un sanglier ou un renard, rescapés des derniers massacres et promis aux fusils des viandards du coin, à l'automne prochain.

 piste-cyclable-dolus-vitraux-005.JPG

La piste longe le camping des pins, camping municipal, un tantinet concentrationnaire en été...

piste-cyclable-dolus-vitraux-009.JPG

Après la Passe des Soeurs et la maison forestière, elle longe la route sur un km à peu près. Elle est à peine assez large pour permettre le croisement de deux cyclistes.

piste-cyclable-dolus-vitraux-011.JPG

Elle repart dans la forêt jusqu'à la Passe des Ecossais. Un chemin permet aux amateurs de bains sauvages d'atteindre la plage, loin de la foule, des ballons intempestifs et des parasols volants....

piste-cyclable-dolus-vitraux-016.JPG

Mais l'heure n'est pas à la baignade. Vous poursuivez votre route, roulez quelques centaines de mètres sur le macadam...

piste cyclable dolus vitraux 017

Avant de repartir dans la forêt (c'est le charme principal de cette balade).

piste-cyclable-dolus-vitraux-020.JPG

Vous arrivez à Avail, petite interruption de la forêt...

piste-cyclable-dolus-vitraux-024.JPG

Mais très courte... La piste est à cet endroit plus sauvage. Le sable rend parfois le pédalage moins efficace. Les cyclistes du quatrième âge mettront pied à terre sur une centaine de mètres...

piste-cyclable-dolus-vitraux-025.JPG

N'allez pas à droite à moins que vous n'ayez l'intention de retrouver le paradis de la consommation. Au bout de cette route, après les vignes, vous auriez l'embarras du choix entre Intermarché, les bazars de plage, Bricoléron etc... Le tout construit par des architectes géniaux qui sévissent d'Argenteuil à Tamanrasset et bricolent leurs sinistres hangars au mépris de la nature environnante... 

piste-cyclable-dolus-vitraux-028.JPG

Non! vous vous fiez aux roses-trémières et aux panneaux...

piste-cyclable-dolus-vitraux-029.JPG

Et vous arrivez sur la route qui va de la côte à Dolus...

piste-cyclable-dolus-vitraux-036.JPG

La piste longe la route et ne vous épargne pas toujours d'être frôlé par les voitures...

piste-cyclable-dolus-vitraux-034.JPG

Vous passez devant une belle demeure ancienne avec ses dépendances... Et après le lieu dit "Tartifume" vous voyez apparaître l'église du village.

piste-cyclable-dolus-vitraux-037.JPG

Encore un effort...

piste-cyclable-dolus-vitraux-038.JPG

Vous mettez pied à terre comme vous l'ordonne un panneau comminatoire et vous traversez la route principale, toujours encombrée, qui sert d'arête dorsale à l'île d'Oléron.

Certains touristes qui ne viennent qu'une journée, ne connaissent qu'elle, entre le pont et le phare de Chassiron. Elle leur permet d'admirer les centres commerciaux de Dolus et de Saint-Pierre et de jouir des grands placards publicitaires qui fleurissent de part et d'autre sur une vingtaine de kilomètres!

piste-cyclable-dolus-vitraux-039.JPG

Et maintenant vous êtes à Dolus (voir : Eglise Saint-André. Dolus. Oléron.Le village s'est auto-proclamé "la perle de l'île d'Oléron"...

Ne cherchez pas à savoir pourquoi... Flânez dans les petites rues... Visitez l'église... Profitez du marché très sympathique... Achetez une bouteille de vin local chez Pinard (sic)...

piste-cyclable-dolus-vitraux-042.JPG

Et saluez pour moi le chat pacifique qui aime se balader dans la rue principale, en feignant de vous ignorer superbement....

 

cartes oléron 006

                              Le circuit est surligné de noir entre Le Grand-Village et Dolus

 Liens : autres balades à vélo :

Vélo à Oléron. De Grand Village à Gatseau. (2)

Balade à vélo. Oléron. Du Château à Grand Village. (1)

balade à vélo Oléron

 

..

...

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES ENFANTS

 

 

 

renardeau4.jpg

                                                     Photo Flickr. Klik-Klak.

 

Au renardeau rencontré le 8 juillet dans l'île d'Oléron

 

Petit renard mon renardeau

Eloigne-toi de ce village

Où quelques retraités rougeauds

Voudraient t'arracher le pelage

      

Eloigne-toi de mon voisin 

Qui a perdu quatre lapins

Et qui attend le jour la nuit

Avec sa hache et son fusil

 

Eloigne-toi des citoyens

Avec leur bouteille et leur chien

Leur nez rouge et leur gibecière

Prêts à jaillir de leur tanière

 

Petit renard tu es si beau

Couleur de sable et de gâteau

Ne cherche plus le petit Prince

Il a quitté notre province

 

renard-dos.jpg

                                                    Photo Flickr. Surfnature

 

Liens :

 

Liste des poèmes pour les enfants. Liens.

 

Poème enfant : Orang Outang.

Court poème enfant : la mouette de banlieue

Poème enfant : la cigogne.

Poème enfant : Le coucou

 

 

..

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Monuments. Cabarets. Lieux

 

moulin galette 025

Il y a sur la Butte, rue Lepic, deux moulins. Chacun d'eux porte aujourd'hui le même nom, un nom célèbre: Moulin de la Galette!

Mais quel est le vrai? Quel est celui qui mérite ce nom prestigieux?

C'est ce que nous allons essayer de savoir...

Galette-lepic1.jpg

                                                     Le 1er moulin rue Lepic                                  

      Si l'on remonte aux origines, nous apprenons que le 1er moulin est né en 1622 et qu'il a été baptisé : le Blute fin. ( Les moulins de Montmartre, les meuniers Debray.) Il a été plusieurs fois remanié mais, contrairement à son rival, il n'a jamais changé de place, se trouvant très à l'aise sur sa terrasse exposée aux vents.

moulin galette 004

moulin galette 008

C'est une famille de meuniers, les Debray, qui acquiert les deux moulins  en 1809. Ils servent alors à moudre le grain et à presser le raisin qui donne le petit vin aigrelet de Montmartre dont subsiste de nos jours une mini production folklorique.

Les Parisiens aiment venir sur la Butte pour respirer l'air de la campagne et jouir d'une vue imprenable sur la capitale. Le meunier qui a la tête près du bonnet, flaire la bonne affaire et propose aux promeneurs des galettes de seigle, arrosées d'un verre de vin ou de lait!

moulin galette 031

Galette girardon

                                     Le 2ème moulin rue Lepic-Girardon

Ce n'est pas le Blute-fin, mais le 2ème moulin, le Radet, qui accueille la guinguette.  ce moulin a vu le jour bien plus tard que son aîné, en 1717. Il a été, lui aussi, restauré plusieurs fois.  Il a même été déplacé de quelques mètres pour descendre vers la rue Lepic d'où il n'a plus l'intention de bouger. 

moulin-montmartre-002-copie-2.jpg

Les Debray sont les héros d'une des belles histoires de la Butte et de sa tradition d'indépendance et de révolte. En 1814, au cours du siège de Paris, toute la famille, père, mère et fils résistent à l'armée russe qu'ils accueillent en tirant le canon!

moulin galette 001

Trois des quatre frères sont tués et le survivant se réfugie avec son fils dans le moulin d'où il continue à mitrailler les assaillants. Il est capturé, découpé en quatre morceaux qui sont ficelés sur les ailes de son moulin. Son fils est embroché par une lance. Il survivra à sa blessure mais sera condamné à ne boire que du lait. C'est lui qui aura l'idée géniale de transformer le Radet en guinguette et à lui donner son nouveau nom : Moulin de la Galette.

calvaire-037.jpg

La femme du malheureux tronçonné récupère nuitamment les restes de son époux et les enterre dans le cimetière paroissial. (voir Cimetière du Calvaire. Saint-Pierre de Montmartre.)

La tombe familiale est aisément reconnaissable!

moulin galette 011

 

 Utrillo Tour philosophe

Revenons au Blute-fin que l'on reconnaît sur cette photo et sur le tableau d'Utrillo avec la ferme Debray au centre et  le castel du philosophe à gauche. Il ne serait donc pas le vrai moulin de la Galette!

moulin galette 021

Mais attention!

l'histoire ne s'arrête pas là!

Nicolas-Charles Debray le choisit  pour y installer une nouvelle guinguette et y ouvrir un bal qui devient vite très populaire. 

moulin galette 030

 

moulin galette 013

En 1895, le "Bal Debray" est officiellement baptisé, "Bal du Moulin de la Galette". Le Blute-fin a donc pris le nom de son voisin!

A la fin du XIXème siècle, il est le dernier survivant avec "Le Moulin Rouge" des nombreux bals qui ont donné à la Butte sa réputation de joie de vivre et de légèreté.

Parmi les disparus, citons pour le plaisir : la Belle en Cuisses, Le Grand Turc, Le bal du Bossu, le Bal du Poirier Sans Pareil, Le château rouge.... 

moulin galette 018

moulin publicité

 

Moulin affiche2

 

Le bal du Moulin de la Galette sera croqué par de nombreux artistes qui lui assureront l'immortalité.

moulin galette 006

moulin galette 027

Quelques tableau célèbres :

moulin utrillo2

Moulin Utrillo

 

moumin utrillo neige

 

moulin utrillo tholozé

 

Utrillo en piéton de Montmartre a souvent représenté ce moulin emblématique. Ses toiles sont plus ou moins inspirées et n'évitent pas toujours une épaisseur qui ne restitue pas la légèreté de l'air de la Butte. 

le-moulin-van dongen

                                                               Van Dongen

renoir Moulin dela Galette

                                                        Renoir

      moulin galette 017

                                                        Renoir

Renoir s'intéresse surtout au petit monde qui cherche à se divertir sous les feuillages du jardin. Son Moulin gris bleu semble correspondre à cette femme qui sourit mélancoliquement tandis que les couples tournent autour d'elle.  

Moulin Lautrec

                                                                 Lautrec

Jean-Forain-Moulin-Galette-1875.jpg

                                                               Jean Forain

Van-Gogh-moulin-de-la-Galette-2.jpg

                                                             Van Gogh

van-Gogh-Moulin-Galette-1887.jpg

                                                           Van Gogh

van-Goghle-Moulin-de-la-galette-van-gogh3.jpg

                                                             Van Gogh

Van Gogh se rappelle peut-être dans ces trois oeuvres, les moulins de son plat pays. Il fait tourner les ailes dans un ciel tourmenté ou dans un ciel bleu... Dans ce troisième tableau, les oiseaux évoquent déjà les envols tragiques  des toiles ultimes d'Auvers-sur-Oise.

Paul-Signac-bute-montmartre-et-moulins-1886.jpg

                                                                   Signac

Pablo Picasso Moulin Galette1900

                                                                     Picasso

moulin-rue-tholoze1.jpg

moulin rue tholozé2

 

 Après cette visite vous saurez mieux que les montmartrois eux-mêmes pourquoi il est si dificile d'affirmer lequel des deux moulins est le vrai Moulin de la Galette!

Le Radet qui le premier reçut ce nom?

Le Blute-fin qui le récupéra 60 ans plus tard et fut immortalisé par les peintres?

Les deux qui l'arborent aujourd'hui en même temps au-dessus de leur porte?

Pour terminer par un clin d'oeil, je pense à T.S. Eliott qui disait à propos des chats qu'ils avaient trois noms : celui qu'on leur donne, celui que l'affection transforme peu à peu en diminutif, et le troisième, le vrai, qu'ils sont seuls à connaître...

Et si les moulins étaient comme les chats?

Le vent qui ne fait plus tourner leurs ailes ne vous soufflera pas la réponse....


 

Liens : Montmartre. La Goulue et Toulouse Lautrec.

Montmartre: Jane Avril, Toulouse Lautrec.

 

...

 

Voir les commentaires

1 2 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog