Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Montmartre secret

Montmartre secret

Pour les Amoureux de Montmartre sans oublier les voyages lointains, l'île d'Oléron, les chats de tous les jours. Pour les amis inconnus et les poètes.

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE. Rues et places., #MONTMARTRE Peintres.Artistes.Clébrités
Rue Constance (de la rue Lepic)

Rue Constance (de la rue Lepic)

Cette petite rue de Montmartre ressemble comme une jumelle à sa voisine, la rue Cauchois.

Comme elle , elle fait un angle droit et possède une impasse....

Impasse Marie Blanche

Impasse Marie Blanche

Mais alors que l'impasse Cauchois a été rattachée à la rue, l'impasse Marie-Blanche a gardé son nom et son autonomie.

Rue Constance. Montmartre.

Notre rue est longue de 140 mètres et large de 8,40, ce qui fait d'elle une voie modeste mais fière de son emplacement, entre les rues Lepic et Joseph de Maistre, dans un quartier vivant et touristique.

Rue Constance. Montmartre.

Son classement date de 1863 mais aucun renseignement ne nous est donné sur l'origine de son nom. S'agit-il d'un propriétaire comme Monsieur Cauchois voisin, de la femme ou de la fille d'un propriétaire comme Mlle Berthe de la rue Berthe? Mystère et boule de gomme. Peut-être un Montmartrois érudit pourra t-il nous renseigner!

Mise à jour : Deux Montmartrois plus savants que moi (Hélène et Pierre) m'ont informé que la mystérieuse Constance n'est autre que la fille de Mr Doré, propriétaire des terrains sur lesquels la rue a été bâtie.

Rue Constance. Montmartre.
Place Blanche

Place Blanche

Ce que nous savons en revanche, c'est qu'à l'origine elle s'appelait rue Sainte-Marie Blanche.

Ce qui signifie, à mon avis, Sainte-Marie près de la barrière Blanche (place Blanche) afin de la distinguer de la rue Sainte-Marie à l'est de la Butte (aujourd'hui Paul Albert).

Plus étonnante encore est l'impasse qui fut tout à tour : impasse Constance, passage Sainte-Marie, impasse Sainte-Marie Blanche avant de terminer en 1873 en impasse Marie Blanche.

Le 1

Le 1

La rue a pour premier numéro une biscuiterie de luxe qui revendique la résurrection des galettes qu'aurait fabriquées la mère Debray, célèbre meunière de Montmartre.

Pourquoi pas? La Butte n'est pas à une légende près! 

Rue Constance. Montmartre.

La biscuiterie a été créée par Gilles Marchal, le pâtissier que nous avons déjà rencontré à l'angle des rues Ravignan et Garreau où les gâteaux dispendieux font des caresses aux papilles et des trous aux porte-monnaie!

Le 3

Le 3

A côté du Véjuice, un bar à jus bio, le numéro trois a perdu sa teinturerie. Le souvenir de la boutique est conservé grâce à une vieille photo de 1902.  Elle s'appelait "A l'Espérance" ! De quelle espérance s'agissait-il? D'une teinture réussie? D'un commerce qui marcherait bien?

Le 2

Le 2

De l'autre côté, au 2, le Marylin Institut vous propose lui aussi des teintures, mais pour vos cils...  

Le 5

Le 5

Au 5, une vieille boutique est celle d'un bottier. L'enseigne est une botte de sept lieues, très utile pour grimper sur la Butte.

Le 6

Le 6

Le 6 est un "hôtel de charme" qui vend sa situation "à deux pas du café des 2 moulins où a été tourné le film Amélie Poulain"! Qui aurait cru que cette Amélie ferait partie un jour des gloires mythiques de Montmartre avec la Goulue et  Mimi Pinson!

Le 7

Le 7

Le 7 a abrité en 1880, à son retour d'exil, Jean Baptiste Clément, notre poète communard du Temps des Cerises.

Le 10.

Le 10.

Le 10, immeuble à pan coupé construit au milieu du XIXème siècle a pendant quelques années abrité l'atelier de Fernand Cormon où Van Gogh et Toulouse Lautrec firent quelques visites.

Fernand Cormon (1845-1924) y travailla avant de s'installer dans de plus vastes espaces,  104 boulevard de Clichy.

Caïn. (Cormon 1880)

Caïn. (Cormon 1880)

Peintre académique très apprécié puisqu'il reçut des commandes pour, entre autres, des plafonds du Petit Palais, des fresques de l'hötel de ville, du Museum d'histoire naturelle...  il est néanmoins célèbre grâce à l'œuvre qui est, toutes proportions gardées, sa Joconde :

 Caïn, (conservée au Musée d'Orsay.)

La rue fait un angle droit, laissant devant elle l'impasse Marie Blanche où se dresse ce qu'il reste de l'hôtel gothique de l'Escalopier (voir article sur ce lieu étonnant).

Impasse Marie Blanche (à gauche)

Impasse Marie Blanche (à gauche)

Nous regretterons qu'en face de ce qu'il reste du petit hôtel particulier, des promoteurs aient eu l'autorisation de lancer un lourd programme de construction, appartements de luxe donnant, comme le dit la pub sur "un parc arboré".

Le parc arboré, c'est le cimetière!

Le 14

Le 14

Nous prenons maintenant la portion de rue qui va vers la rue Joseph de Maistre. L'immeuble le plus remarquable est le 14.

Il est dû à l'architecte Cambon (1894) qui a réalisé non loin de là, en 1890, la Villa des Arts, le plus vaste ensemble d'ateliers d'artistes construit à la fin du XIXème siècle et qui vit passer, entre autres, Toulouse Lautrec, Cézanne, Signac, Renoir, Dufy....

 

Entresol du 14

Entresol du 14

A l'entresol vécut un de nos Montmartrois les plus emblématiques : Pierre Mac Orlan (1882-1970). Lui qui avait connu sur la Butte une existence difficile s'était juré de n'y jamais revenir après avoir épousé Marguerite Luc, la fille de Berthe du Lapin Agile.

Brassens, Morelli et Mac Orlan

Brassens, Morelli et Mac Orlan

Il y revint pourtant en 1957 pour y acheter un entresol dans cet immeuble cossu. Mais le temps avait passé, la Butte s'était embourgeoisée et Mac Orlan s'y ennuya.

Il reçut souvent, pour tromper son ennui, son ami Blondin et sa chanteuse préférée, Monique Morelli.

Brassens, Mac orlan et Morelli

Brassens, Mac orlan et Morelli

Elle venait lui soumettre les versions (orchestrées par Léonardi) de ses poèmes.

Mac Orlan revendit en 1961 son entresol et s'installa définitivement avec Marguerite à saint Cyr sur Morin. Elle y mourra 7 ans avant lui, après 50 ans de mariage.

Le 17

Le 17

Un dernier immeuble mérite notre attention, c'est le 17, construit par l'architecte Emile Dalmand en 1904. Dalmand quelques années plus tôt, en 1900, avait constuit le 48 rue Joseph de Maistre.

Rue où nous arrivons maintenant...

Arrivée rue Joseph de Maistre....

Arrivée rue Joseph de Maistre....

... J'avoue que ce qui m'a le plus ému dans cette petite rue, c'est de savoir que mon ancienne voisine de la rue Paul Albert, Monique Morelli y était venue, y avait chanté... elle qui est restée fidèle à Montmartre et qui repose à une centaine de mètres plus bas, dans le cimetière, sous une pierre où est gravé un poème d'Aragon écrit pour elle.

 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES Chats.. photos..articles
Walasse Ting. Les chats.

Dans son poème autobiographique Walasse Ting écrit :

"54 years old first time have a cat"

"A 54 ans j'ai eu un chat pour la première fois"

Walasse Ting. Les chats.

En regardant ses oeuvres où si souvent les femmes et les chats sont associés dans les mêmes couleurs et la même sensualité, on ne manque pas d'être surpris de ce compagnonnage tardif.

Walasse Ting. Les chats.

Tant on se persuade que le peintre chinois a toujours vécu avec ces êtres de mystère et de sensualité qui plaisent aux artistes et aux rêveurs.

Walasse Ting. Les chats.

Walasse Ting dont le nom signifie "Voleur de fleurs" a peint, dans sa période la plus féconde, après ses expériences abstraites, des chats de toutes les couleurs...

Il sait que chaque chat est magicien, capable de devenir coussin sur les coussins, buisson dans les buissons, soleil dans le soleil et femme à côté d'une femme...

Walasse Ting. Les chats.

Le chat est un caméléon, il prend la teinte de ses rêveries, il est cachette dans ses cachettes....

Walasse Ting. Les chats.

Avec Walasse Ting, il s'affirme, il se frotte aux pinceaux de Matisse, il donne un regard à la nuit.

Walasse Ting. Les chats.
Walasse Ting. Les chats.
Walasse Ting. Les chats.
Walasse Ting. Les chats.
Walasse Ting. Les chats.
Walasse Ting. Les chats.
Walasse Ting. Les chats.
Walasse Ting. Les chats.
Walasse Ting. Les chats.
Walasse Ting. Les chats.
Walasse Ting et son chat

Walasse Ting et son chat

"Leurs reins féconds sont pleins d'étincelles magiques,

Et des parcelles d'or, ainsi qu'un sable fin,

Etoilent vaguement leurs prunelles mystiques"

 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Peintres.Artistes.Clébrités, #MONTMARTRE. Rues et places.
Rue Seveste.

Rue Seveste.

Un cadeau rue Seveste.... Un oiseau fantastique, une "grue demoiselle" s'ébouriffe... C'est une œuvre d'Horor (Thomas Dechoux) Un peintre qui est pour moi le Goya du street art!

Square Louise Michel. Mio.

Square Louise Michel. Mio.

Ce dessin, nonobstant sa valeur artistique, n'est pas à sa place.... Il y a d'autres endroits pour s'exprimer, des murs tristes et gris qui ne demandent qu'à vivre....

 

Rue Foyatier.

Rue Foyatier.

Rue Viollet le Duc.

Rue Viollet le Duc.

Des vélos cabossés sont accrochés en haut des murs de Montmartre...

Rue Viollet le Duc. Février  2017

Rue Viollet le Duc. Février 2017

Objets surréalistes, ils sont un oxymore de la petite reine à la fois rêve et cauchemar! Elle risque tous les dangers dans les rues de Paris et en même temps, elle s'envole vers les toits.

L'auteur de "Ride in peace" est un jeune homme, fou de vélo, collectionneur à qui on proposa un jour de 2013 de vider une cave où se morfondaient des dizaines de ces machines!

Il eut l'idée de les suspendre dans les rues, entre trottoir et ciel.

La signature est à l'image du geste créatif. Elle a double sens. "Fais du vélo paisiblement" c'est à dire avec prudence et plaisir et "Fais du vélo en paix" comme on dit "repose en paix"....

Rue Biot

Rue Biot

Rue Biot

Rue Biot

Aux frontières de Montmartre, près de la place Clichy, la rue Biot accueille plusieurs artistes qui ont mis leur travail en commun. Il s'agit de Mosko et associés, Aérosol et Mesnager. Autant dire, pour les deux derniers, des ancêtres de l'Art urbain! Ils sont en effet reconnus, célébrés, muséïfiés...

Pas sûr qu'ils aient réussi à faire œuvre commune mais chacun est resté tel qu'en lui même...

Street art. Montmartre. Février 2017.
Street art. Montmartre. Février 2017.

Mosko et associés peuple la ville d'animaux sauvages. Certes les rues voient passer des prédateurs ou des proies, mais pas de ceux qui vivent innocemment dans la jungle....

Street art. Montmartre. Février 2017.

Les girafes paisibles, les zèbres nerveux ne s'enfuient pas à notre approche....

 

Deux artistes collaborent dans ce repeuplement sauvage: Gérard Laux et Michel Allemand, ouvriers du Livre, typographes... et poètes...

Leurs pochoirs sont à la fois nostalgie d'un monde libre et appréhension de le voir menacé et près de disparaître.

Street art. Montmartre. Février 2017.

Inutile de présenter Jérôme Mesnager dont le bonhomme articulé fait partie du paysage urbain depuis 1983...

Street art. Montmartre. Février 2017.

Son personnage est connu comme "l'homme en blanc".

Street art. Montmartre. Février 2017.

Corps aérien, libre, toujours prêt à s'envoler, il entraîne notre regard de piétons vers les hauteurs...

Il parcourt aujourd'hui le monde et a été invité sur la Muraille de Chine!

 

Street art. Montmartre. Février 2017.

Aérosol aime offrir les murs aux enfants, aux mendiants des rues...

Street art. Montmartre. Février 2017.

Comme il aime représenter des artistes qu'il admire....

Street art. Montmartre. Février 2017.

De son vrai nom Jean-François Perroy, il est un des premiers peintres des rues puisqu'il a commencé en 1982.

Des surfaces impressionnantes lui ont été confiées comme un mur de 350 m2 près de Beaubourg.

 

Street art. Montmartre. Février 2017.

Des flèches rouges dirigent le regard, comme ici vers ce trader en prière sous la "trinité" du fric. "Pray the holy Trinity"!

Des étoiles rouges comme une éclaboussure de sang sont projetées sur le mur... 

 

Jae Ray Mie

Jae Ray Mie

Un autre artiste urbain s'est exprimé sur le mur de la rue Biot. Il s'agit de Jae Ray Mie que nous avons déjà rencontré rue du Calvaire. Le cinéma est présent une nouvelle fois sans son pochoir, Sylvester Stallone faisant face à Mohammed Ali...

Rue du Calvaire

Rue du Calvaire

Ninin Passage des Abbesses

Ninin Passage des Abbesses

Ninin, l'argentin, continue de coller sur les murs ses créatures pré colombiennes...

Street art. Montmartre. Février 2017.
Rue du Mont Cenis

Rue du Mont Cenis

... et ses étranges têtes aux yeux psychédéliques et à la bouche interdite de paroles...

Street art. Montmartre. Février 2017.

Rue Coustou, un vieux Café agonise en même temps que ses danseuses murales...

Street art. Montmartre. Février 2017.

Pas de revue mensuelle sans apparition d'un animal hybride de Codex Urbanus. Cette fois-ci, il s'agit du fruit des amours incestueuses d'une tortue et d'un cloporte!

Street art. Montmartre. Février 2017.

Cet animal a perdu son nom sous les graffitis de la rue Poulbot!

Emilla rue du Mont-Cenis

Emilla rue du Mont-Cenis

Emilla est bien chez elle, non loin de la rue où vécut Nadja, aimée de Breton. Les oiseaux, la chouette chevêche, les requins l'accompagnent, elle qui s'est parée d'un collier de saucisses! Drôle et poétique, le collage se dégrade et pour une fois ce sont les requins qui sont mangés en premier!

Rue André Del Sarte

Rue André Del Sarte

Street art. Montmartre. Février 2017.

Je ne connais pas le nom de l'auteur de ces "fresques" collées au pied de la Butte, dans le Montmartre encore un peu populaire. Des visages du monde nous regardent au-dessus de scènes de migrants confrontés aux barbelés, aux naufrages...

Rue de Clignancourt

Rue de Clignancourt

Street art. Montmartre. Février 2017.

Il n'y a que les murs pour leur dire "Bienvenue". Il est vrai qu'on ne peut faire de collages sur les cœurs!

Street art. Montmartre. Février 2017.

Rue Garreau...

Street art. Montmartre. Février 2017.

Oré et le serpent Quetzacoatl... Place du Calvaire.

Street art. Montmartre. Février 2017.

Bonne journée de la rue Audran!

 

Narvaloconnection.

Narvaloconnection.

Street art. Montmartre. Février 2017.

Narvaloconnection rue Planquette et passage des Abbesses

Street art. Montmartre. Février 2017.

Pour terminer en beauté, il faut descendre la rue de Clignancourt et aller à la rencontre d'un mobile de Charlotte Castanier....

Cerf volant, arc en ciel, monstres de papier...

Ou comment une artiste-poète donne à la rue triste un air de fête et d'enfance

A suivre...

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES. AMOUR.
Poème pour l'anniversaire de Nicole. 7 mars. La petite fourmi de Supervielle.
Poème pour l'anniversaire de Nicole. 7 mars. La petite fourmi de Supervielle.

Dans le cimetière de Nanterre, tu as a fait graver sur la tombe familiale, à la mort de ton père, les premiers mots du poème de Supervielle, Pour un poète mort :

"Donnez-lui vite une fourmi

Et si petite soit-elle,

Mais qu'elle soit bien à lui!" (...)

Les visiteurs qui s'arrêtent devant la tombe, s'étonnent et s'interrogent....

Et moi, c'est en pensant à cet acte d'amour, à cette fourmi, étincelle de vie, que j'ai écrit pour ton anniversaire ces quelques phrases.

Poème pour l'anniversaire de Nicole. 7 mars. La petite fourmi de Supervielle.

 

La petite fourmi de Supervielle

 

J'ai vécu tant de jours sans toi

Tu étais là et je ne te voyais pas. J'avais des yeux de verre

J'ai dormi tant de nuits sans toi

Je couchais à côté de moi, à côté de l'enfant qui n'avait pas grandi

J'ai su pourtant que tu souffrais

Je ne t'ai pas retenue un soir de neige noire où tu es partie sur la route

Le gel cassait ses ongles sur les phares

La glace était rouge dans tes veines et la mort voyageait à la place du mort

Je ne t'ai pas ouvert les bras quand tu as appris la mort de ton père

Je ne me suis pas agenouillé devant toi

Comme je l'aurais fait devant l'animal jeté sur le bord de la route

 

Je ne te rendrai pas les années égarées

Je n'effacerai pas le mal que je t'ai fait

C'est avec ce remords que je vis

Avec sa mue mal détachée de moi

Qui traîne comme une ombre sèche

 

Chaque jour avec toi est une vie entière

Même quand tu n'es pas là je veille, un chien de garde court devant toi

Chaque nuit avec toi est une traversée sur les heures qui remuent

Ma main s'accroche à toi si je perds l'équilibre

Et le planétarium éclaire notre chambre

Notre voiture n'a pas de place pour la place du mort

Elle nous entraîne avec nos chats et les chansons de Leonard Cohen

Sur la route qui va de Montmartre à la mer

Le dimanche nous rendons visite à ta famille

Ton père et ta mère élégants comme dans les vieux films

Ta sœur guérie de son cancer

Dans le vieux cimetière de Nanterre

 

Un jour nous y vivrons ensemble

Avec nos souvenirs et nos cellules qui se mélangeront

Avec toujours fidèle

La petite fourmi qui veille au grain.

 

 

.

Poème pour l'anniversaire de Nicole. 7 mars. La petite fourmi de Supervielle.

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE. Rues et places., #MONTMARTRE Peintres.Artistes.Clébrités
Rue Garreau. Montmartre.

Ce n'est pas la rue la plus prestigieuse de Montmartre. Bien des autochtones ne sauraient  la situer!

Rue Garreau. Montmartre.

Elle ne descend que sur 70 mètres de la rue Ravignan à la rue Durantin, à deux pas du Montmartre touristique, du Bateau Lavoir et des Abbesses.

Rue Garreau. Montmartre.

Son nom lui vient, comme si souvent hélas, du propriétaire des terrains lotis dans la deuxième moitié du XIXème siècle... Monsieur Garreau.

Je me suis interrogé sur la possibilité que ce sieur Garreau ait pu être également graveur,  dans un quartier ou plusieurs rues (Audran, Drevet) rendent hommage à cette profession.

Il existe en effet un Garreau sans prénom qui a réalisé plusieurs gravures au milieu du XIXème siècle.

Rue Garreau. Montmartre.

C'est une hypothèse qui reste discutable bien sûr. Peut-être le sieur Garreau était-il à la fois propriétaire et graveur! Ou sans doute n'était-il, hélas, que propriétaire!

Rue Garreau. Montmartre.

Toujours est-il que la petite rue compte quelques immeubles modestes qui correspondent à l'habitat du vieux village dans les années qui suivirent son annexion (1860).

Le 1

Le 1

Commençons par le commencement avec le 1.

Il y eut à cet endroit un établissement connu sous le nom de bar Emile où se réunissaient  à l'occasion quelques peintres et écrivains.

Modi

Modi

Paul Fort, Juan Gris, Metzinger et quelques cubistes aimaient s'y retrouver. Il paraît que c'est autour d'une table commune que Modigliani et Dufy (qui pourtant avait flirté avec le cubisme) se lancèrent dans une provocante diatribe contre ce mouvement pictural, à deux pas de la Mecque où officiait Picasso, le Bateau lavoir!

Rue Garreau. Montmartre.

 

Le bar Emile a été remplacé au début du XXème siècle par une boulangerie-pâtisserie.

 

Ancienne boulangerie rue Garreau.

Ancienne boulangerie rue Garreau.

La jolie femme qui vendait les miches et les bâtards eut l'heur d'attirer le regard connaisseur d'Apollinaire qui lui écrivit en ces termes :

                                                                                 "Boulangère de la rue Garreau

Vos tétins sont des bigarreaux"

Rue Garreau. Montmartre.

La belle boulangère n'est plus de ce monde ni sa boulangerie dont le décor fut saccagé. Aujourd'hui c'est une pâtisserie de luxe ouverte par un chef-pâtissier de renom qui y a aussi son atelier.

Mais que pourrait écrire Apollinaire à son sujet?

Le 1bis

Le 1bis

Au 1 bis dans le même immeuble, une vieille boutique de luthier a cédé la place à l'artisanat japonais.

Elle porte le nom du chat japonais porte bonheur, le Manekineko.   "Le chat qui vous invite".

 

Le 2

Le 2

Côté pair, il y eut un café qui donnait sur la place. Le 2 est aujourd'hui une entrée modeste, commune à plusieurs immeubles jadis dissociés. 

Rue Garreau. Montmartre.

Son voisin est le seul qui dans la rue porte quelques ornements. Il s'agit de macarons style XVIIIème (siècle) au-dessus des fenêtres.

Le 6

Le 6

Ce n'est pas le cas du 6, important bâtiment sans grâce ni imagination bâti en 1979...

Rue Garreau. Montmartre.

Revenons côté impair avec le 3 dont il n'y a rien à dire sinon qu'il est parfois orné de pochoirs ou de tags vite effacés. Ce qui explique pourquoi il est si triste

Le 5

Le 5

Le 7

Le 7

Le 7

Le 7

Le 7 avec son faux décor de briques se hausse du col mais sa porte d'entrée ne saurait dissimuler ses modestes origines.

Pas de souci, dans ce quartier, tout m2 vaut de l'or !

Le 9

Le 9

Le 9 est le dernier immeuble côté impair numéroté rue Garreau..Les deux derniers ont leur entrée rue Durantin.

Deux derniers immeubles (arrière) côté impair

Deux derniers immeubles (arrière) côté impair

Ils correspondent aux 16 et 18 de la rue Durantin

Les 16 et 18 rue Durantin
Les 16 et 18 rue Durantin

Les 16 et 18 rue Durantin

Rue Garreau. Montmartre.

Cette photo montre  l'immeuble à pan coupé dont la proue passe entre les rues Durantin (à droite) et Garreau (à gauche)....

Côté impair, dernier immeuble.

Côté impair, dernier immeuble.

Le 8

Le 8

Revenons une dernière fois côté pair!

Le 8 est typique du Montmartre qui tangue et qui bouge! Dans ce secteur les anciennes carrières jouent des tours et malgré les consolidations, certains immeubles ont la bougeotte. La porte du 8 en est un bel exemple.

 

D'un côté officie un coiffeur Bio, ce qui est naturel dans un quartier bio bio, et de l'autre un grand chef japonais,  Eiichi Edakuni qui est paraît-il célèbre au pays du Soleil Levant. 

Guilo guilo

Guilo guilo

Guilo Guilo est le nom du restaurant où la table fait le tour des installations de cuisine, si bien qu'on peut voir tous les gestes du chef et apprécier sa dextérité et l'art de ses préparations. Mais il faut accepter les règles du jeu, accepter ce qu'on vous sert selon le jour et l'humeur et prendre pour de la classe et du raffinement une certaine froideur et une attente qui demande de la zénitude.

Rue Garreau. Montmartre.

Le dernier numéro  est le 10. Il est aujourd'hui occupé par un restaurant sympathique et chaleureux, "La Part des Anges".

Le 10 en 1905 ?

Le 10 en 1905 ?

Un document de 1905 me rend perplexe. Il y aurait eu à cette adresse un bar, connu sous le nom de "Maison Raulhac". On voit sur la photo un groupe d'enfants droit venus d'une école voisine sous la houlette de leur maîtresse

On a l'impression que le bar est situé en début de rue, comme l'immeuble côté impair. et qu'il n'a pas de voisin. Le dictionnaire des rues de Paris le situe bien au 10, ce que je fais respectueusement mais avec circonspection!

5 Passage des Abbesses

5 Passage des Abbesses

Je peux, grâce à Pierre,  Montmartrois perspicace,  rétablir la vérité! Le bar, mal situé par la légende de la photo était en réalité 5 Passage des Abbesses, là où s'élève aujourd'hui une maison particulière.

Voilà! Nous sommes vite passés rue Garreau où les Montmartrois célèbres n'ont pas laissé beaucoup de traces... et pourtant...

Du temps où il y avait encore une boulangerie au début de la rue,  un autre poète qu'Apollinaire, bien plus tard, y est venu quelques fois acheter son pain...

 

Boulangère de la rue Garreau

Te souviens-tu de Nougaro?

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog