Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Montmartre secret

Montmartre secret

Pour les Amoureux de Montmartre sans oublier les voyages lointains, l'île d'Oléron, les chats de tous les jours. Pour les amis inconnus et les poètes.

Publié le par chriswac
Publié dans : #VOYAGES...

Venise2-033.JPG

A Venise, pendant la biennale, une surprise vous attend sur l'île de San Giorgio Maggiore.

Une statue (11 mètres de haut) est posée là.

Une femme assise sur une estrade le visage tourné vers le large...

Venise2-031.JPG

Dans la ville sensuelle de l'exaltation baroque et des corps voluptueux, elle ne voile pas sa nudité, elle assume ses malformations, bras manquants, jambes atrophiées.

Marc_Quinn_Breath.jpg

Il s'agit d'une oeuvre de Marc Quinn, artiste anglais qui la réalisa pour les jeux paralympiques de Londres de 2012...

 

marc quinn alison lapper sculpture

Il reprenait alors en utilisant une structure gonflable la statue de plus de trois mètres qu'il avait sculptée dans le marbre  quelques années plus tôt et qui avait suscité des réactions hostiles ou indignées lors de son exposition sur Trafalgar Square.

Venise2-007.JPG

C'est Alison Lapper enceinte de 8 mois qui a servi de modèle. Alison Lapper est une artiste anglaise qui utilise la bouche pour peindre. Née en 1965 avec son handicap, elle a décidé de vivre pleinement, sans crainte du regard des autres. Elle a rejeté un appareillage qu'elle trouvait hypocrite et peu pratique.

Venise2-030.JPG

L'enfant qu'elle attend en fixant l'avenir est né en 1999. C'est un fils qu'elle a nommé Parys.

marc quinn alison lapper2

Venise2-008.JPG

Marc Quinn qui expose d'autres oeuvres pendant la biennale s'est fait connaître en utilisant pour ses sculptures des matériaux inhabituels comme la matière fécale (!) ou son propre sang. Après des années de prélévements réguliers, il a utilisé ce sang congelé pour un auto portrait.

Venise2-011.JPG

On peut penser ce que l'on veut de cette démarche qui pour représenter le corps utilise ce qui le constitue... Mais devant cette structure immense dont le nom est "Breath" le Souffle, on ne manque pas d'être impressionné.

Venise2 029

Dans la ville de la beauté orgueilleuse, des académies parfaites, des corps sublimes du Titien, l'oeuvre est à sa place. Elle dit la vie et le combat...

Venise2-019.JPG

Il paraît que les réactions scandalisées n'ont pas manqué lors de son installation. Il paraît même que certaines venaient d'hommes d'Eglise qui avaient sans doute oublié de relire leur Evangile.

Venise2 017

Le beau visage d'Alison Lapper peut se détourner des juges et des esthètes...

Comme la Vénus de Milo, belle de ses mutilations, elle est une image de la beauté féminine...

Et puisque le mot "âme" vient du latin "anima" qui signifie "souffle" elle a plus d'âme que bien des statues de marbre qui l'entourent...

....................................................................................................................................................................

Liens :

Île de Burano. Venise. Maisons. canaux. Photos.

Venise. Crypte de San Zaccaria.

Ghetto de Venise. (1) Ghetto Novo. Scuola Tedesca.

Ghetto de Venise. Le monument de l'holocauste. Arbit Blatas.

Venise. Cimetière San Michele. Les Anges. (1)

Venise. Cimetière San Michele. Stravinski, Diaghilev... (2)

Venise. Cimetière San Michele. Tombe de Sonia Kaliensky. Enrico Butti. (3)

Venise.Tiepolo. La crucifixion. Burano.


Liste des liens. Voyages.

.....................................................................................................................................................................

 

.

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #VOYAGES...

Venise2-110.JPG

Venise2-104.JPG

On a beau s'y attendre, on en prend plein les mirettes quand on débarque à Burano.

C'est une île modeste à quelques encablures de Venise l'orgueilleuse.

Venise2 056

C'est un village de pêcheurs posé sur les eaux, avec pour phare un campanile qui penche comme la tour de Pise...

Venise2-038.JPG

On y rencontre des habitants...

Eh oui! Il n'y a pas que des touristes débarqués par vaporetti surchargés sur les quais et dans les ruelles...

Venise2-051.JPG

Il y a les couleurs... étonnantes, audacieuses...    

Elles me font penser aux cabanes ostréicoles de mon île d'Oléron...

Elles me font penser encore aux saris des femmes du Rajasthan capables de toutes les juxtapositions, de toutes les oppositions qui font sourciller les dépositaires du bon goût...

Venise2-061.JPG

 

Venise2 107

Il paraît que les femmes des pêcheurs choisissaient la couleur la plus flashante, parlois la plus fluo pour que leur homme sur les bateaux aperçoive de loin leur foyer...

Venise2 099

Les maisons-cubes près de l'eau sont le décor idéal pour une comédie musicale.

Venise2 093

On pense à Jacques Demy qui aurait pu y tourner les Demoiselles de Burano (moins vraisemblablement les Parapluies de Burano)...    

Venise2-068.JPG

Venise2-066.JPG

Venise2-089.JPG

L'île est célèbre encore pour ses dentellières qui depuis le XVIème siècle se penchent sur leur minutieux travail.

Mais ne soyez pas naïf! Si vous voulez acheter de la dentelle de Burano méfiez vous des boutiques où des kilomètres de dentelle viennent directement de Chine!

Vous trouverez ici ou là une vraie dentellière ou bien, si le sujet vous intéresse (j'avoue ma parfaite indifférence) vous visiterez le Museo del Merletto où l'on vous apprendra que l'île a vu naître un point très particulier, le punto in aria...

Venise2-097.JPG

Mais il vaut mieux flâner le long des canaux et faire une réserve de couleurs pour les jours gris de Paris!

Venise2-103.JPG

Venise2-105.JPG

Venise2-106.JPG

 

Venise2-108.JPG

Venise2-114.JPG

Venise2-042.JPG

Venise2-115.JPG

...................................................................................................................................................................

Liste des liens. Voyages.

Venise. Crypte de San Zaccaria.

Marc Quinn. Venise. Breath Le Souffle. San Giorgio Maggiore. Alison Lapper.

Ghetto de Venise. (1) Ghetto Novo. Scuola Tedesca.

Ghetto de Venise. Le monument de l'holocauste. Arbit Blatas.

Venise. Cimetière San Michele. Les Anges. (1)

Venise. Cimetière San Michele. Stravinski, Diaghilev... (2)

Venise. Cimetière San Michele. (4). Tombe de Petrus Penzo.

Venise. Cimetière San Michele. Tombe de Sonia Kaliensky. Enrico Butti. (3)

Venise.Tiepolo. La crucifixion. Burano.

..............................................................................................................

 Venise2 062

 

...............................................................................................................

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES ENFANTS

      Arcabas-004.JPG

 

Canicule


Après avoir cassé sa chaîne

Et arraché son collier noir

Elle aboie la petite chienne

A se décrocher la mâchoire

 

Dans le soleil elle a sauté

La gueule ouverte et le poil roux

Ell' tourne et ne peut s'arrêter

Comme un écureuil dans sa roue


A chaque tour il fait plus chaud

Comment arrêter ce manège

Comment sauter de ce réchaud

Comment s'échapper de ce piège

 

Quand le soleil à l'horizon

Touchera le bord de la Terre

Tombera t-ell' sur le gazon

Reviendra t-elle à la maison

 

Je l'attends avec un collier

En cuir épais clouté de fer

Avec la chaîne en bon acier

Que ses dents ne pourront scier

 

 

Arcabas-009.JPG

Liens : Poèmes enfants :

 

Liste des poèmes pour les enfants. Liens.


Poème enfant : Le petit tatou .

Poème enfant : Pou et Papou.

Poème enfant. Sot et saut et seau et Sceaux. La grenouille

Poème enfants. Le putois.

Poème pour les enfants : Le Boa Boit.

Poème enfant. Marie rit et Henry rit. Rire et mariage.

Poème pour les enfants : Martin Pêcheur et Raton Laveur

Poème enfant. Hirondelle.

etc

 

 

...................................................................................................................................................................

 

..

 




Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Saisons. Divers

vachalcade-15-juin-008.JPG

La mythique Vachalcade de la fin du XIXème siècle a repris du poil de la bête depuis 2010. Bien qu'elle n'ait pas retrouvé l'esprit iconoclaste de ses origines, elle réjouit les Montmartrois comme les touristes.

Voici quelques photos du 15 juin, rue des Abbesses.

vachalcade-15-juin-018.JPG

vachalcade-15-juin-021.JPG

vachalcade-15-juin-023.JPG

vachalcade 15 juin 024

vachalcade 15 juin 029

 

vachalcade-15-juin-033.JPG

vachalcade-15-juin-037.JPG

vachalcade-15-juin-039.JPG

vachalcade-15-juin-040.JPG

vachalcade-15-juin-045.JPG

vachalcade-15-juin-046.JPG

vachalcade-15-juin-048.JPG

vachalcade-15-juin-064.JPG

vachalcade-15-juin-053.JPG

vachalcade-15-juin-056.JPG

vachalcade 15 juin 058

vachalcade-15-juin-066.JPG

vachalcade-15-juin-072.JPG

vachalcade-15-juin-012.JPG

vachalcade-15-juin-078.JPG

vachalcade-15-juin-079.JPG

vachalcade-15-juin-083.JPG

vachalcade-15-juin-086.JPG

vachalcade-15-juin-095.JPG

vachalcade-15-juin-093.JPG

vachalcade-15-juin-044.JPG

vachalcade-15-juin-092.JPG

...................................................................................................................................................................

Liens : Montmartre. Saisons.


Manège place des Abbesses. Laideur. Coup de gueule.

Montmartre. Neige. 13 mars 2013.

Montmartre. Les statues vivantes. Photos.

Défilé des Vendanges de Montmartre

.................................................................................................................................................................

 

..

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #WACRENIER

2013_0615enfance0001.JPG

Photo retrouvée au hasard de rangements... Photo un peu troublée... 

Deux garçons devant une tente, deux louveteaux qui sourient à l'objectif, deux frères dont les genoux se touchent et qui semblent proches.

Il ne faut pas croire ce que racontent les images. Les frères ne s'entendent pas. Il y a le premier, le brun, le loup, celui qui a reçu tous les dons des bonnes fées. Il y a le cadet le blond, celui qui rêve d'être ailleurs, dans une autre famille, dans un autre temps.

C'est moi. Je me rappelle. J'ai tout haï de cette époque. Les tentes et la promiscuité, les fourmis qu'il fallait balayer sur le tapis de sol, les jeux de piste interminables et idiots, les tinettes à creuser dans la terre, les ordres et les prières. Déjà je ne savais pas nouer mon foulard, déjà je savais que je ne serais jamais soldat. Combien d'années après j'ai la même haine intacte de tout ce qui ressemble à un enrégimentement.

Image de solitude et de tristesse. Je me regarde et je sais qu'à ce moment précis, j'aurais aimé quiconque m'aurait pris dans ses bras.

2013_0615enfance0006.JPG

Autre image quelques années plus tôt.

Raphaël Mischkind, photographe déjà connu et ami de mon père est invité à la maison. Il offre de photographier un des quatre enfants en guise de remerciement. C'est Loup qui est proposé par mon père mais c'est moi que choisit le photographe. Il a eu tort, l'aîné a plus de caractère et par l'intensité de son regard exalte le talent du photographe ou du peintre.

Photo posée, photo artificielle d'un gosse pour catalogue. On m'habille d'une chemise blanche, on me coiffe comme un angelot de guimauve. 

2013_0615enfance0008.JPG

Bien des années plus tard... à Berck, place de l'Entonnoir. Les trois frères accompagnent leur grand-mère au retour de la plage.

Nous avons les même sandales bizarres.

Je revois le grand sac de cuir vert. Ma grand-mère, Manguite, en sortait les fruits et les biscuits qu'elle nous donnait après le bain. Il y avait quand elle l'ouvrait une odeur de prune chaude. Je revois son collier de perles oblongues et nacrées. Son amour était rude mais rassurant. Je l'ai aimée plus que ma mère.

2013_0615enfance0010.JPG

Loup porte le cerf volant. C'est le privilège de l'aîné. 

2013_0615enfance0013.JPG

La communion solennelle.

J'ai le souvenir d'un jour de peur.

J'avais peur d'être ridicule, étant le seul garçon à ne pas porter de pantalon.

J'avais peur d'être foudroyé au moment de recevoir l'hostie tant je me sentais indigne. Je cachais tous mes désirs et toutes mes révoltes. Je croyais alors que Dieu les voyait et les condamnait.

Sur cette photo, ne restent vivants que ma mère et moi. Ces adultes vêtus de noir qui marchent d'un pas décidé semblent porter les couleurs du deuil et accompagner un convoi funéraire.

2013_0615enfance0019.JPG

 

Dans le jardin du boulevard Vauban, chez les grands-parents. Loup et moi sommes deux gros poupons.

Nous entendions-nous alors? Sentions-nous couler dans nos veines le même sang? 

Loup a réussi son suicide et j'ai loupé le mien. Nous n'avons jamais parlé, nous ne sommes jamais connus. Restent les photos illusoires.

.............................................................................................................

Liens: 

Maman. Photos de jeunesse.

Maman. Photos d'enfance...

Jean Loup Wacrenier. Le crucifié.

.............................................................................................................

 

..


 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #VOYAGES..., #Peintres

Nice 050

"Moïse faisait paitre le troupeau de Jéthro... Il mena le troupeau derrière le désert, et vint à la montagne de Dieu, à Horeb"

Le tableau est divisé en trois parties inégales, celle de droite, la plus large représente Moïse tombant à genoux.

La deuxième représente le buisson ardent et l'ange de Dieu dans un cercle de lumière.

La troisième montre Moïse entraînant après lui comme dans un manteau le peuple sauvé de la fureur de Pharaon par le miracle de la mer qui se referme sur les chars et les guerriers.

Nice-046.JPG

Le ciel est parcouru d'oiseaux et d'anges. Des rayons sortent de la tête de Moïse. Chagall a tranché dans le vieux débat sur cette particularité de Moïse quand il redescend vers le peuple après l'épisode du veau d'or. Le texte hébreu est généralement traduit ainsi : "La peau de son visage était devenue rayonnante" mais le mot hébreu qui signifie "rayonner" signifie aussi "porter des cornes" (sans être cocu pour autant).

chagall-moise.jpg

Pour la Vulgate, Moïse est descendu, non pas rayonnant mais cornu. Michel Ange s'en est souvenu en sculptant son fameux Moïse.

Nice-044-copie-1.JPG

Chagall a trouvé la résolution de l'énigme... Il a donné à Moïse des cornes de lumière!

Nice-034.JPG

"L'ange de l'eternel lui apparut dans une flamme en feu, au milieu d'un buisson; et voici, le buisson était tout en feu, et le buisson ne se consumait point."

Au sommet de la toile, dans l'arc en ciel, signe de l'alliance, Dieu apparaît sous la forme d'un ange au-dessus du buisson ardent qui flambe sans se consumer. Il donne à Moïse la mission de libérer le peuple hébreu et de le conduire hors d'Egypte.

Nice-036.JPG

"Va je t'enverrai auprès de Pharaon, et là tu feras sortir d'Egypte mon peuple, les enfants d'Israël."

L'ange de Chagall ouvre en grand les bras et sourit. Ce geste d'accueil et d'ouverture annonce une autre ouverture, celle de la mer.

On rêve d'une telle présence au-dessus des chambres à gaz et des fours crématoires... 

Nice 035

La gauche de la toile montre la réalisation de la promesse et le passage de la Mer Rouge. Moïse dont la tête rayonnante regarde les tables de la Loi, entraîne comme dans un manteau le peuple protégé de ses poursuivants par la vague qui submerge les guerriers et les chars.

Nice-042.JPG

"Moïse étendit la main sur la mer... Toutes les eaux se fendirent. Les fils d'Israêl vinrent au milieu de la mer sur la terre sèche."

Alors que Moïse descendait de l'Horeb en portant les Tables de la Loi, ici c'est le peuple qui est entraîné vers Moïse dont le visage est lumière. Le peuple poursuivi et persécuté monte vers la vie.

Message d'espoir malgré toutes les persécutions pendant lesquelles il est difficile de percevoir autre chose que le silence assourdissant de Dieu.

Nice-040.JPG

"Les Egyptiens les poursuivirent, et tous les chevaux de pharaon, ses chars et ses cavaliers pénétrèrent à leur suite au milieu de la mer."

Nice-035-copie-1.JPG

Effrayés et bousculés, les chars et les chevaux essaient en vain d'échapper à la vague qui les submerge. Il est étonnant de constater la ressemblance entre le buisson en flammes et les corps tourmentés des guerriers dont les bras rouges s'élèvent comme les branches en feu.

Nice 067 

Le même thème est repris par Chagall sur cette toile exposée dans le même musée. Seul le passage de la mer rouge est représenté sans l'épisode du buisson ardent. Moïse ordonne à la mer de s'ouvrir, il est montré ici en marche comme s'il accompagnait les Hébreux. Un ange porte la Torah tandis qu'un autre guide le peuple. en haut de la toile le roi David est représenté jouant de la harpe et à gauche le Christ en croix. On peut voir également un poisson jaillir de l'eau, symbole de vie.

Toiles peintes comme on lit aux enfants un conte de fée...avec le désir momentané d'y croire et de transformer le monde.

Nice 068

Il en reste quand on s'éloigne l'éblouissement d'un instant et l'émotion d'avoir cru si brièvement que ce soit à une belle histoire où les bonnes fées viennent à bout des monstres...

.............................................................................................................

 

Liens : chagall. Nice.

  Chagall. l'Arche de Noé. Musée de Nice.

Chagall. Le cheval Roux. Musée de Nice. Guerre. Pogroms.

  Chagall. Message Biblique. Musée de Nice. Moïse.

Chagall. Lutte de jacob et de l'ange. Musée de Nice.

Nice. Sainte Réparate. Martyre. Trachel.

Nice. Carrousel de Cimiez. Art Forain. Matisse.

Niki de Saint Phalle. Nice. Mamac.

Nice. Adam et Eve. Maison peinte. Rue de la Poissonnerie.

Nice. Fontaine du Soleil (2) Les statues de bronze. Alfred Janniot.

Nice. Fontaine du Soleil (1) Apollon. Alfred Janniot.

Luc Olivier Merson. La Fuite en Egypte. Nice. Musée

 

 

....................................................................................................................................................................

 

..

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #VOYAGES..., #Peintres

Nice 017

      Chagall, peintre et poète, ne pouvait qu'être sensible à l'aventure de l'Arche de Noé.

Sa toile ressemble à un vitrail que la lumière venue de l'extérieur ferait chanter.

Nice-023.JPG

Dans la Genèse, chapitres 6 à 11, est raconté ce sauvetage de la Création. Chagall le représente de manière originale.

Nous sommes à l'intérieur de l'Arche, dans un tourbillon bleu qui a les couleurs de la mer et du ciel.

C'est le moment où Noé lâche la colombe qui va s'envoler par l'ouverture de l'arche. Elle reviendra une première fois, les eaux couvrant toujours la terre, une deuxième fois avec une feuille d'olivier dans le bec, les eaux ayant baissé. La troisième fois elle ne reviendra pas. La terre étant redevenue habitable...

Nice-026.JPG

La toile est partagée par une diagonale qui va de Noé à l'échelle de Jacob. La partie gauche est occupée par les animaux : le lion débonnaire, le cerf jaune, les oiseaux, le cheval blanc, le paon. C'est la partie la plus joyeuse , la plus colorée. La colère divine a été provoquée par les hommes, non par le bêtes qui vivaient innocemment. Dieu les avait confiées aux hommes. C'est des hommes que dépendaient l'harmonie et la survie du monde. Hélas!

La partie gauche, celle des animaux est ascendante, la droite, celle des hommes descendante. Les animaux montent vers la nouvelle terre. Les Hommes descendent vers elle.

Nice-024.JPG

Des oiseaux et des anges volent en haut de la toile. De grands éclats de lumière blanche frappent l'arche comme  l'écume des vagues qui s'ouvrent et sauvent la création, comme la mer qui s'ouvrira pour sauver le peuple juif..

L'échelle est à la fois réaliste et symbolique. Elle a permis d'entrer dans l'arche et permettra d'en sortir et elle est celle que verra Jacob, celle qui relie les hommes à Dieu. Il est intéressant de constater qu'ici, elle est du côté des animaux.

Nice-021.JPG

En haut, perce Un point jaune, le soleil qui revient et dissipe les nuages, avec à ses côtés un homme qui vole, horizontal, et sourit. Ange ou poète ou amoureux. Les trois sans doute. 

A la frontière entre les deux parties du tableau, un chevreau rouge... Il est souvent présent dans les tableaux de Chagall. Il est l'animal domestique et paisible, celui des boucheries et des sacrifices. 

Nice-019.JPG

En bas de la toile un autre animal attire l'attention : une vache blanche et confiante. Noé lui caresse l'encolure et elle tend vers lui sa bonne tête. Il paraît qu'elle a été inspirée au peintre par la vache blanche qu'il voyait enfant à Vitebsk, attachée à un pieu devant la boucherie et égorgée selon les rites.

On voit ici la caresse de Noé, son regard tendre. On passe du blanc du pelage au blanc du plumage de la colombe. On rêve d'une nouvelle création paisible et végétarienne. On rêve d'un Dieu qui ne réclamerait plus de sacrifices et d'un homme responsable de la survie du monde et qui aurait compris la leçon du déluge. On rêve... 

Nice-020.JPG

Dans la partie droite du tableau, l'humanité est représentée par des couples, des femmes portant leur enfant. La couleur sur le bras levé d'une femme et sur celle qui en bas à droite s'avance en tenant son petit signifie le retour de la lumière et de la chaleur, le sang qui circule de nouveau, jeune et vif dans les veines...

Et pourtant un enfant, au centre de cette foule,  les bras en croix, annonce la suite. On sait que chez Chagall, le Christ est l'image même du peuple juif, poursuivi, martyrisé, exterminé... 

Sa présence annonce de nouvelles persécutions et la persistance de la vie malgré la catastrophe...

Chagall a choisi le juif Jésus pour représenter la souffrance et la survie de son peuple. Après la Shoah, il l'a souvent peint comme il a peint Moïse ouvrant la mer. Il a renvoyé son image à tous ceux qui pendant des siècles, en son nom avaient rejeté les Juifs. 

Nice-030.JPG

Le tableau qui pouvait paraître joyeux prend un autre sens.

Tandis que sur la gauche un poissson monte vers la lumière, un homme tombe bras en avant, incapable de résister à la chute. Adam toujours recommencé.

Dans le tourbillon de bleu qui suit le déluge, on voit se diviser la création : le paradis à retrouver est du côté des bêtes. Noé est tourné vers elles tandis que derrière lui la foule des hommes s'apprête à prendre possession de la terre pour le meilleur et surtout pour le pire. 

.............................................................................................................

Liens :

Chagall. Le cheval Roux. Musée de Nice. Guerre. Pogroms.

Chagall. Message Biblique. Musée de Nice. Moïse.

Chagall. Moïse et le buisson ardent. Musée de Nice.

Chagall. Lutte de jacob et de l'ange. Musée de Nice.



Nice. Carrousel de Cimiez. Art Forain. Matisse.

Niki de Saint Phalle. Nice. Mamac.

Nice. Adam et Eve. Maison peinte. Rue de la Poissonnerie.

Nice. Fontaine du Soleil (1) Apollon. Alfred Janniot.

Nice. Fontaine du Soleil (2) Les statues de bronze. Alfred Janniot.

Nice. Sainte Réparate. Martyre. Trachel.

Luc Olivier Merson. La Fuite en Egypte. Nice. Musée

 

 

.............................................................................................................

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #VOYAGES..., #Peintres

Nice-081-copie-1.JPG

                                                Le cheval roux (1967) 

Le Cheval Roux est une des dernières toiles de Chagall. Il l'a peinte alors qu'il était âgé de plus de 80 ans. Il laisse ici s'exprimer une douleur mal enfouie depuis la jeunesse et les pogroms. 

Le fond de la toile est couleur de feu, couleur de sang.

Un cheval à la crinière noire galope vers la ville en flammes. 

Nice-091.JPG

C'est lui que l'on voit tout d'abord. Il domine, il écrase l'espace.

Rousseau-la-guerre.jpg

Il survole une humanité souffrante comme le cheval noir du Douanier Rousseau qui vole au-dessus des mourants et des cadavres.

Nice-085.JPG

Lui faisant face une mère tient son enfant. Sa volonté, son instinct la grandissent et la mettent à l'échelle du cheval roux. L'enfant tenu fermement par sa mère est rassuré et sourit.

Nice-089.JPG

Le cheval roux est le second nommé dans l'Apocalypse. Il arrive après le cheval blanc. Il porte la destruction et la guerre :

"Et il sortit un autre cheval, roux. Celui qui le montait reçut le pouvoir d'enlever la paix sur la Terre afin que les hommes s'égorgent les uns les autres; et une grande épée lui fut donnée."

Nice-087.JPG

Une fois de plus le peuple Juif doit fuir. Chagall représente cet exode, comme il l'a souvent montré, avec des femmes et des hommes portant des enfants, des vieillards avec leur baluchon, avec ce qu'ils ont pu sauver...

Nice-083.JPG

Tandis que les flammes éventrent les maisons emportant dans leurs fumées des visages qui s'effacent et jettent un dernier regard d'horreur. Fumées des chambres à gaz... qui passent du bleu de la vie, au noir de la mort.

Au premier plan une femme jetée au sol...

Nice-092.JPG

Au-dessus des fumées noires, sur le rouge du ciel un insurgé porte un drapeau. Est-il porteur d'espoir ou, rouge comme le sang, rouge comme le régime totalitaire qui allait s'installer en Europe orientale, est-il annonce du nouvel enfer qui allait s'y établir ?

Nice-086.JPG

Il y a au centre inférieur de la toile une scène qui m'intrigue. L'homme semble projeté en avant, comme empêché d'agir. Il brandit un couteau devant le chevreau qui tourne la tête.

Est-ce le sacrificateur qui ne peut offrir à Dieu l'offrande? Est-ce une allusion à l'agneau immolé qui symbolise le Christ, le Juif de la souffrance?

chagall-la-guerre-64-66-zurich.jpg

                                               La Guerre (1964-1966) Zurich

On retrouve ce chevreau sur la toile de 1964-1966, la Guerre. Il est blanc et regarde la ville en flammes. Il y a, à l'opposé, sur la droite, dans l'ombre, une croix vers laquelle le peuple fuit.

Dans le Cheval Roux, le chevreau est rouge, déjà sanglant, déjà sacrifié sans que l'homme au couteau n'ait pu l'approcher. Il n'y a pas non plus de croix. Ce symbolisme chagallien du Christ, image de la souffrance du peuple juif et en même temps, comme Moïse symbole de sa vie plus forte que la mort, n'est pas présent dans cette ultime représentation.

Comme si remontaient en Chagall à l'approche de la mort toutes les angoisses qu'il avait tenues à distance...  

Nice-094.JPG

Et que penser de ce visage à peine visible penché sur le monde en flammes?

Il est en haut de la toile, presque sorti du cadre. Il regarde. Une main est tendue vers lui. 

Va t-il la saisir?

Va t-il laisser se poursuivre le massacre ?

Va t-il ouvrir cette mer de sang comme Moïse l'avait fait avec la Mer rouge? 

 

....................................................................................................................................................................

Liens :

Chagall. Message Biblique. Musée de Nice. Moïse.

Chagall. Abraham et les Anges. L'hospitalité.

Chagall. l'Arche de Noé. Musée de Nice.

Chagall. Moïse et le buisson ardent. Musée de Nice.

Chagall. Lutte de jacob et de l'ange. Musée de Nice.

 

Nice. Sainte Réparate. Martyre. Trachel.

Nice. Carrousel de Cimiez. Art Forain. Matisse.

Niki de Saint Phalle. Nice. Mamac.

Nice. Adam et Eve. Maison peinte. Rue de la Poissonnerie.

Nice. Fontaine du Soleil (2) Les statues de bronze. Alfred Janniot.

Nice. Fontaine du Soleil (1) Apollon. Alfred Janniot.

Luc Olivier Merson. La Fuite en Egypte. Nice. Musée

.....................................................................................................................................................................

...................................................................................................................................................................

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Peintres.Artistes.Clébrités, #Peintres

0222

    Le musée Gustave Moreau est un des lieux les plus étonnants de Paris. Le peintre a voulu que sa propre maison reçoive les visiteurs qui ont l'impression d'y être  invités et de découvrir son univers. 




    Dans la galerie du deuxième étage, une grande toile presque carrée (2,90 sur 2,82) nous entraîne dans un paysage étrange, baigné d'une lumière grise aux reflets blancs.
   On ne sait si la nuit descend  ou si l'aube s'élève.
   Dans une lumière onirique, avance comme une vague,  une procession dont l'avant garde a la blancheur de l'écume...




       ...et dont la crête est constituée par les trois rois mages sur leurs chevaux.
         Ils se laissent porter, guidés par l'étoile, veillés par la colombe du Saint-Esprit.
        Les rochers dont les contours rappellent le groupe qui avance, s'opposent cependant à lui : bloc pétrifié, bloc immobile et agressif que le cortège en mouvement va laisser derrière lui.
         Alors que le paysage est fait de gris, de noir et de blanc, la couleur commence à frémir sur les rois.
         Comme s'ils étaient en train de se créer, d'être créés par leur marche vers la crèche.
         On imagine qu'au moment où ils rencontreront l'enfant, elle fera briller leurs yeux et scintiller les bijoux et les étoffes.
  "Que la lumière soit"
  "Que la couleur soit".




    Le roi noir a la tête levée vers l'étoile.
    Il est en partie caché par le cheval blanc.
    Moreau a écrit sous une étude de ce tableau : "
La race noire est enfantine et naïve dans ses croyances".
    Préjugés d'une époque où la France des Droits de l'Homme colonisait l'Afrique et où ce mot de race appliqué à l'unique famille humaine, allait avoir les terribles conséquences que l'on connaît...
 
   Le cheval blanc, les yeux bien ouverts, frappé de lumière, est au centre de la toile, entre l'étoile claire et la colombe de lumière.
    Il sait où il va.
     Les deux autres chevaux ont la tête baissée.
     Lui, il la tient bien droite. 




   Il porte le roi oriental dont la race est
"dorée, indolente et sensuelle".
   "La race des rêves".

   Le seul des trois rois à ne pas lever la tête vers la comète.
   Le roi qui regarde devant. Là où la réalité va se transfigurer.
   Le roi habitué à vivre dans les contes. Celui qui sait que tout est possible au cours de cette première ou de cette mille et deuxième nuit.
   Son visage très fin, féminin, est frôlé par un oiseau bleu, ombre de l'oiseau blanc qui plane au-dessus de lui.

   Au premier plan, le roi blanc, tout aussi féminin, tête levée vers l'étoile...    Il est selon le peintre de" la race intelligente et droite dans la foi".
..
   Sa couronne où l'on aperçoit la fleur de lys se confond avec sa chevelure. son visage est tendu. Il questionne. Son oeil est vif. Il vérifie qu'il n'est pas abusé par une illusion d'optique.




     Son cheval  noir et nerveux, regarde le spectateur pour l'inviter à entrer dans le mystère et l'interroger à son tour.




   Devant les chevaux, un groupe d'écuyers comme dessinés à la craie. Devant eux, marche l'avant-garde... 




    Ce sont de jeunes pages vêtus de blanc à la façon des lévites (comme écrit Moreau). Ils regardent l'étoile et avancent en chantant. Ils tiennent des branchages qui ressemblent à des palmes et sont destinés à chasser les serpents.
   Les palmes ne peuvent manquer d'évoquer les Rameaux,  l'entrée triomphale du Christ à Jérusalem, porté par un âne blanc...
   Elles évoquent aussi la passion et l'immense procession des martyrs.
  
    Les pages sont beaux et lumineux.
 
     Par quel art, avec si peu de traits et si peu de détails, le peintre obtient-il cette précision, cette présence?
 
   Dessin de craie sur l'asphalte de la nuit...








        À l'arrière du cortège, la foule des musiciens et des guerriers...
        Quelques taches de couleur font émerger des gazelles aux colliers de perles...






       et un visage qui se tourne vers l'étoile.

        Gustave Moreau, à propos des grands maîtres qu'il admire, écrit :
"Ils ennoblissent leur sujet en l'encadrant dans une profusion de formules décoratives. Leur respect, leur piété ressemblent à ceux des Rois Mages apportant sur le seuil de la crèche le tribut des contrées lointaines".






     Au premier plan, le cadavre d'un vautour.
     Les charognards ne tournent plus dans le ciel, au-dessus du cortège protégé par l'oiseau de lumière.
     Le mal et la mort ne sauraient faire partie de cette humanité qui monte vers la vie. 

    Une toile fascinante, à la fois lumineuse et crépusculaire. La gauche du tableau avec la foule indistincte et mal dégagée du magma de la création, le centre avec les rois qui entraînent derrière eux les continents, et à droite, comme déjà entrés dans l'éternité, ces jeunes hommes qui traversent la mort et les apparences comme un miroir....  









Musée Gustave Moreau.

14 rue de La Rochefoucauld.
75009 Paris 
Heures d'ouverture : 
Lundi et mercredi de 11h à 17h15
Autres jours : de 10h à 12h45 et de 14h à 17h15.




...


Fontevraud. Fresques de Thomas Pot.



...

 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #VOYAGES..., #Peintres

Nice-050.JPG

                                             Moïse et le buisson ardent 1960-1966

Chagall est à sa place dans la lumière niçoise. Son musée est entouré d'oliviers et regarde vers la baie lumineuse. Il y a dans ce paysage du midi une harmonie, une évidence, une jeunesse qui conviennent au peintre.

C'est à la suite du don fait par l'artiste de ses toiles du "Message biblique" qu'est créé en 1973 ce musée qui connaît aussitôt un grand succès.

Nice-052.JPG

                                                 Lutte de Jacob et de l'Ange 1960-1966

La plupart des oeuvres exposées ont été peintes par Chagall alors qu'il avait choisi d'habiter sur la Côte et qu'il avait acheté une maison à Vence. Cette période de sa création jusqu'à sa mort en 1985 est marquée par l'inspiration biblique et par un art de peindre à la fois libre et rigoureux, un fond de ciel où passent des visions et des anges.

 Nice-067.JPG

                                                          La traversée de la Mer Rouge (dépôt musée Pompidou)

Parmi les toiles offertes au public (il y avait ce jour de mai où j'ai visité le musée une myriade d'enfants très jeunes qui voletaient d'une toile à l'autre comme des abeilles sur des fleurs) j'en ai choisi quatre d'inspiration biblique et celle, terrible, du Cheval Roux.

Plusieurs toiles de première importance, comme le triptyque "Résistance-Résurrection-Libération" avaient fait le voyage jusqu'à Paris pour étoffer l'exposition du Musée du Luxembourg où elles sont à l'étroit, mal présentées dans des salles exigües et sombres. Chagall qui a besoin d'espace et de lumière y étouffe.

Nice-017.JPG

                                                                          L'Arche de Noé

Les articles qui suivront seront consacrées aux oeuvres dont j'ai capturé le reflet sur ma carte mémoire...

C'est un choix subjectif bien sûr. J'ai délaissé par exemple les illustrations du Cantique des Cantiques  noyées dans une sauce rosâtre qui n'évoque en rien pour moi la sensualité dorée du poème. 

Nice-081.JPG

                                                                       Le Cheval Roux 1965

Si vous avez la chance de visiter le musée, prenez votre temps.

Restez longuement dans la première salle, devant ces murs ouverts sur le rêve, devant ces oeuvres inépuisables qui font mentir les critiques qui privilégiant les débuts géniaux de Chagall, ont trop vite relégué les oeuvres de la vieillesse au rayon des redites et de la facilité...

..............................................................................................................

Chagall à Vence en 1951

                                        Chagall à Vence en 1951

chagall-musee.jpg

                                    Le Musée Chagall à Nice

.............................................................................................................

Liens Nice

Nice. Adam et Eve. Maison peinte. Rue de la Poissonnerie.

Nice. Fontaine du Soleil (1) Apollon. Alfred Janniot.

Nice. Fontaine du Soleil (2) Les statues de bronze. Alfred Janniot.

Luc Olivier Merson. La Fuite en Egypte. Nice. Musée

 

Chagall :

Nice Chagall. Abraham et les Anges. L'hospitalité.

Chagall. Lutte de jacob et de l'ange. Musée de Nice.

Chagall. Le cheval Roux. Musée de Nice. Guerre. Pogroms.

Chagall. Les Fables de La Fontaine. (1) Gouaches.

Chagall. Les Fables de La Fontaine. (2) Gouaches.

Chagall. Moïse et le buisson ardent. Musée de Nice.

Chagall. l'Arche de Noé. Musée de Nice.

.............................................................................................................


Voir les commentaires

1 2 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog