Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Montmartre secret

Montmartre secret

Pour les Amoureux de Montmartre sans oublier les voyages lointains, l'île d'Oléron, les chats de tous les jours. Pour les amis inconnus et les poètes.

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES. ALZHEIMER PERE


calvaire-034.jpg


Mon père est mort
Posez sur lui le masque d'or
Versez les parfums sur son corps

Mon père est mort
fermez sur lui le sarcophage
Avec le ciel et les nuages

Mon père est mort
Venez des quatre coins du monde
Hisser les pierres sur sa tombe

Mon père est mort
Scellez la chambre funéraire
Avec les lourds battants de fer

Mon père est mort
Demain le temps profanateur
viendra saccager sa demeure

Mon père et mort
Mais nul ne trouvera son coeur
Je l'ai volé aux embaumeurs 





montmartre-neige-et-10-f-vrier-008.jpg

Papa, mes pauvres mots sont ma défense contre la douleur. Ils maquillent mon visage blanc. Je sais que tu es libre enfin après trois mois de souffrance indicible.



Lien :

Liste et liens des poèmes Alzheimer. Mon père.

Poème. Alzheimer. Dernier lien.





...
 
 
 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES Chats.. photos..articles

Bernhardt 123

    Les chats aiment les rochers du square Louise Michel, au pied du Sacré-Coeur.
   La Vierge Rouge veille sur eux, elle qui les aimait tant et qui revint de son exil en Nouvelle Calédonie, avec une bande de vieux matous qu'elle avait recueillis et qui n'auraient pas survécu sans elle.

Bernhardt-124.JPG

  La Mère Michel n'a pas perdu ses chats...
  Il sont là, petite troupe que des montmartrois au grand coeur viennent nourrir, été comme hiver.

Bernhardt-125.JPG

        Il y a quelques années, de petits abris de bois en forme de chalets, dissimulés sous les buissons, servaient de refuges aux chats du jardin. Les abris ont disparu.
       Il paraît qu'il y a trop de chats.
       Il paraît qu'ils font des dégâts...

 J'ai vu des fleurs arrachées, des arbustes déracinés...
 J'ai vu des canettes de bière en mille éclats sur les escaliers...
 J'ai vu des papiers sales, des épluchures et des ordures...
 J'ai vu des recoins transformés en pissotières...
 
  Tout ça à cause des chats? 

chats-005.JPG

 Des chats qui vont acheter leur bière chez Carrefour et leurs repas chez Mac Do, rue de Clignancourt ?

chatspassants-002.JPG

  Ces deux-là, je les connais bien.
  Ils passent leur journée ensemble.
  La femelle tricolore et le mâle au poil noir.

chatsFeutrier-003.JPG

   Savez-vous qu'ils ont des noms?
   Les dames qui le soir viennent les nourrir, connaissent chacun d'eux et bien qu'elles les baptisent différemment, ils viennent vers elles en confiance.
   Leur voix leur est familière.
   Et puis, c'est sûr, ils  apprécient d'être honorés de plusieurs noms.
   Même si, comme chacun sait, le vrai, le seul, l'authentique, ne soit connu que d'eux ...

chatsFeutrier-034.JPG

    Cette après-midi, bien avant l'heure des dames, c'est un monsieur qui est venu.
   Je le connais.
   Depuis des années, je le voyais dans le quartier avec ses chats.
   Il sortait avec eux.
   Les chats le suivaient où qu'il aille et à la moindre alerte sautaient sur ses épaules.

chatsFeutrier-020.JPG

   Maintenant, il n'a plus de chats chez lui.
    Il se sent trop vieux.
   Il n'est pas certain de leur survivre.
   Alors il vient là, chaque jour, avec des assiettes en plastique, des croquettes et des boîtes de pâtée.
   Il ne gagne pas grand chose mais il n'aurait pas d'appétit si les chats du jardin n'étaient pas nourris.

chatsFeutrier-040.JPG

   Les chats le voient venir de loin, depuis la rue Müller et la petite place.      Lui, il s'arrête sur un banc et il dispose les écuelles un peu à l'écart de l'allée, là où les chats se sentent à l'abri.

chatsFeutrier-058.JPG


chatsFeutrier-060.JPG
                                     

chatsFeutrier-091.JPG

                                    Bouboule qui sort de sa cachette...

chatsFeutrier-094.JPG

chatsFeutrier-096.JPG

chatsFeutrier-105.JPG

                                             robin, le moins sauvage, toujours à se prélasser sur les marches et à faire sa toilette, si intime soit-elle, sans se soucier du qu'en-dira-t-on...

chatsFeutrier-112.JPG
                         

chatsFeutrier-151.JPG

                                                Lili...

chatsFeutrier 132

                                                 Pacha... 

chatsFeutrier-028.JPG

 Et quelques autres encore qui n'ont pas voulu se montrer,
 ou qui ne sont pas en forme,
 ou bien...

 Un panneau placardé dans le jardin rappelle qu'il est interdit de nourrir les chats. Une amende qui dépasse ce que touche en une semaine mon voisin, est prévue pour les contrevenants.

 Ne serait-il pas plus intelligent, messieurs nos élus, de stériliser ces chats et de laisser les bons Samaritains du quartier, les nourrir, pour le bonheur des enfants et pour la beauté du monde...


chatsFeutrier 101

chatsFeutrier-121.JPG



Liens: Chats. Poèmes, Art, photos....


 Le chat et la mort de sa maîtresse.

 





....

 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #Paris


Musee-Maillol-084.JPG

2010_0123bombois20004.JPG

    Camille Bombois dont le nom est déjà promesse de partage et de chaleur a aimé sa femme et l'a peinte de nombreuses fois. Chair opulente, chair attirante, femme accueillante... Le grain de la toile est grain de la peau.
 Les mains de l'homme sont faites pour se poser en coupe sous les mamelles opulentes.
 Le téton appelle le baiser.


Musee-Maillol-021-copie-1.JPG

2010_0123bombois20008.JPG

Le peintre est fasciné par les femmes, fasciné par ce qu'elles révèlent sans toujours le vouloir, de leur intimité.
 Fesses des femmes, jambes des femmes...
 Nature bienfaisante
 Mère primitive
 Femme première
 Epouse inépuisée...

Musee Maillol 024

    Et cette cachette-là
    refuge de mousse où le temps s'abolit, où la peur disparaît, où l'éternité devient un instant concevable...
 Origine du monde pour Courbet.
 Permanence du monde pour Bombois.
 Brahma pour l'un,
 Vishnu pour l'autre.
 Shiva le destructeur sera plus à l'aise avec Schiele par exemple, mais il n'a rien à voir avec notre Bombois pour qui la nature est permanence, avec ses saisons et ses rythmes, pour qui la femme est présence rassurante et désirée.


Musee Maillol 028

  Certes il aime regarder les jeunes filles. Mais son regard ne recèle aucune perversité.
  Elles sont les femmes que d'autres auront la chance d'aimer plus tard.
 Il voit en elles les promesses de l'amour.
 Elles sont cueilleuses de cerises, ces fruits que l'on prend entre les lèvres...
  Les cerises posées sur la jupe, entre les jambes, comme une toison, comme l'annonce en cet endroit d'un autre fruit...


Musee Maillol 029

Et ce regard rieur... et cette main qui semble découvrir le plaisir...


2010_0123bombois20027.JPG

Fille encore qui tombe, jambes ouvertes, au pied de l'arbre et parmi les pommes qu'elle essayait de gauler.
Fruits défendus
Fruits désirés


2010_0123bombois20031.JPG

Tandis que son amie ne peut s'empêcher de rire et de conjurer, les mains sur le ventre et le sexe, l'envie pressante que suscite son hilarité.


Musee-Maillol-016.JPG

   Plus tard, devenue femme, elle sera entourée des enfants de l'amour. Mère et épouse, ses mains tricoteront la laine chaleureuse
Ses jambes écartées et paisibles resteront le refuge
Douceur de la laine aux couleurs de cerise
Douceur du sexe


2010_0123bombois20007.JPG

 Les paysages pour Bombois sont femmes.
 Il peint des rivières nonchalantes qui se glissent sous les ponts
 Il peint des confluents comme des jambes 
 Il peint le ciel et le château dans l'ouverture touffue des feuillages


2010_0123bombois20016.JPG

Il peint sur ce vase au ventre fécond le sexe de la femme
 La possibilité de tous les bouquets, tous les feuillages, tous les rêves...





Lien : Camille Bombois peintre à Montmartre  







Vous pouvez voir les tableaux de Camille Bombois (la plupart de ceux reproduits dans cet article) au musée Maillol, 59 rue de Grenelle.
Tel : 01 42 22 59 58
Fax : 01 42 84 14 44
Email : contact@museemaillol.com
Métro : Rue du Bac
Autobus : 63--68--69--83--84--94

Ouverture :
Tous les jours de 11 h à 18 h sauf mardi et jours fériés 


...















Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Peintres.Artistes.Clébrités, #Peintres

2009 1205Moreau0068

      Dans la maison de Gustave Moreau, il vous faudra des heures et des heures pour découvrir les milliers de dessins, esquisses et tableaux du peintre et voyager de l'orient fabuleux surchargé de bijoux et d'effluves, au dépouillement quasi abstrait de certaines de ses oeuvres.
   Voyager aussi de la sensualité à l'inquiétude et au questionnement.


    Le Christ entre les deux larrons fait partie de cette interrogation et de cette recherche.
 
    La grande toile nous donne à voir  les trois suppliciés sur un fond de ciel menaçant.
    Les ténèbres vont bientôt recouvrir la terre. Les nuées s'accumulent déjà, à droite, du côté du "mauvais larron".

2009 1205Moreau0069

    Ce qui frappe tout d'abord, c'est la composition qui décentre le Christ pour le rapprocher du "bon larron" sur la gauche du tableau, et qui isole l'autre supplicié dont le visage se détourne.
   Le Christ, aérien, ne montre aucun signe de souffrance, malgré la plaie ouverte sur son flanc.
   Ses bras étendus comme des ailes, le portent comme s'ils n'étaient pas cloués sur le bois qui s'efface.
Il penche la tête et regarde celui qui lui parle et se tend vers lui...



christ et larrons

    Un dessin préparatoire montre à quel point le peintre voulait projeter en avant l'homme, qui au dernier moment de sa vie, au plus douloureux, se détachait de lui-même pour avoir compassion devant l'innocent :
"Pour nous c'est justice, mais lui n'a rien fait d'injuste.
Jésus, souviens-toi de moi lorsque tu seras dans ton règne".

2009 1205Moreau0074

     L'homme semble en mouvement, comme décollé du bois du supplice. Tout son visage est tendu, le regard intense, la bouche ouverte pour la dernière supplique avant de mourir.

     Il va recevoir en réponse, les paroles de la vie :

"Crois-moi, aujourd'hui tu seras avec moi dans le paradis."


2009 1205Moreau0070


    L'autre supplicié consacre ses dernières forces à se détourner, le corps noueux et douloureux.
   Ce n'est pas son refus de croire en la divinité du Christ qui l'isole mais son manque de compassion pour l'innocent, son manque de "fraternité" dans l'épreuve partagée.
   Il n'est préoccupé que de lui même et s'il s'adresse au Christ c'est pour le provoquer et l'insulter :
"C'est toi le messie!
Viens à ta rescousse et à la nôtre!"

   C'est sur cet homme que les couleurs sont les plus vives. C'est lui dont le corps est le plus sensuel, bassin en avant, sexe à peine caché par un linge qui glisse...
Il ne croit pas à un après. Il se réfugie dans la chaleur vivante de ses bras, comme s'il cherchait une caresse humaine.

Le linge vole autour de lui comme des flammes blanches.
Son visage semble recevoir les derniers feux d'un astre qui disparaît. 

2009 1205Moreau0071

    Au pied des arbres du supplice dont le tronc est parcouru de filets sanglants, se presse une foule indistincte et confuse. N'en émergent que les têtes des chevaux blancs.

   Les condamnés sont élevés très au-dessus... Ils sont déjà dans le ciel ou contre le ciel, pour celui qui refuse un au-delà mais qui, par l'expérience terrible qu'il est en train de vivre, s'est dégagé du magma humain. 


2009 1205Moreau0045

    Cette élévation est encore plus manifeste dans un autre tableau qui projette les croix dans le ciel comme des fusées. Dali s'en souviendra peut-être quand il représentera le Christ penché, depuis sa croix sur la planète entière...


2009 1205Moreau0076


Lien : Gustave Moreau. Les rois mages.

 

Liste et liens: Peintres et personnages de Montmartre. Classement alphabetique.

Musée Gustave Moreau
14 rue de La Rochefoucauld
75009 Paris
Tel : 01 48 74 38 50
Lundi et mercredi de 11 h à 17 h 15
Autres jours de 10 h à 12 h 45 et de 14 h à 17 h 15


...



Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES ENFANTS


2010_0119enfantpoeme0002.JPG


L'enfant qui ne voulait pas dormir et avait peur du noir


Dans un pays très loin d'ici
Quand il fallait se mettre au lit
Le petit roi tapait des pieds
Et refusait de se coucher

J'ai trop peur, je suis malheureux
Vite allumez-moi de grands feux
Au sommet des plus hauts clochers
Sur les tours et sur les rochers

Alors les flammes s'élevaient 
Mangeant la nuit au coeur du ciel
Et les étoiles se perdaient
Dans le volcan des étincelles 

Les oiseaux chantaient dans les haies
Les renards quittaient leur terrier
Les ours oubliaient d'hiberner
Et les fleurs de se refermer

Les gamins restaient à l'école
Ils ne voyaient plus leurs parents
Et les hiboux et leurs enfants
N'osaient plus prendre leur envol

Mon petit si tu ne dors pas
Si la nuit tu veux la lumière
Pas une fleur ne survivra
Pas un tigre ou une panthère
 
Oui j'ai compris, je sais mon père
Que si je ferme les paupières
Demain matin sera plus beau
Pour les habitants de la Terre
Pour les fleurs et les animaux

Tu peux éteindre la lumière

2010_0119enfantpoeme0001.JPG



Liens :

 

Liste des poèmes pour les enfants. Liens.


 Poème enfant. Peur de la nuit.




...





 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES Chats.. photos..articles

Babette--Toto--Moi-004.jpg

    Elisabeth est morte le 12 janvier. La femme qui mendiait dans le métro et qui un matin d'hiver a ramassé un chaton qu'on avait jeté dans une poubelle, ne parlera plus à son chat, ne l'accueillera plus la nuit dans le creux de son bras.


2010 0117totoAtelier0003

    Toto le chat, pendant des années l'a accompagnée, station Strasbourg-Saint-Denis. Il se dressait, bien droit devant la coupelle où des passants parfois laissaient tomber une pièce de monnaie.


2010_0117totoAtelier0005.JPG

        Un jour, le hasard des rencontres mit un peu de soleil dans la vie d'Elisabeth et de son chat. Ce ne fut certes pas une vie de cocagne mais ce fut la vie, tout simplement. Un petit studio, quelques aides. On oublia le métro.


2010_0117totoAtelier0008.JPG

    Et puis, le 4 Janvier, alors que le monde entier échangeait encore des voeux de bonheur et de réussite, l'ambulance est venue chercher Elisabeth. Elle l'a emmenée dans une maison de soins palliatifs. Une maison sans espoir, même si jusqu'au bout Elisabeth a gardé l'Espérance.




2010_0117totoAtelier0006.JPG

    J'ai pris Toto quelques jours chez moi. Je l'aurais gardé si ma chatte Titiche n'avait hurlé chaque nuit, désemparée de ne plus dormir contre moi et si elle n'avait cessé de manger.


2010_0117totoAtelier0009.JPG

    Des amis ont recueilli Toto. Des amis formidables qu'Elisabeth aimait. Toto vit maintenant à Montmartre et il regarde par la fenêtre les vignes de la rue Saint-Vincent.

Le 12 janvier, jour de la mort de sa maîtresse,  il n'a pas bougé. Il est resté contre la porte jusqu'à la nuit. Il n'a pas mangé.

 

 

Liens:
Poème. La mort d'un chat.

Poème chat. Mort de Minouche.

poèmes pour mon chat. Mort.

...
Le chat contre le cancer

 

Liens: Chats. Poèmes, Art, photos....




...



Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE. Rues et places.

rue Ronsard 004

      La rue Ronsard longe les rochers du jardin du Sacré-Coeur. Elle porte le nom du poète des Amours mais les jardiniers n'ont pas planté un seul rosier dans les massifs que l'on découvre à travers les grilles. 
     Pas un montmartrois n'habite cette rue.
     Pas un seul!
     En effet, aucun immeuble n'y a sa porte d'entrée!
Les seules adresses de la rue sont celles de la Halle Saint-Pierre, le musée d'art naïf, du gymnase et de l'atelier du tapissier, Elie. 

2010_0102Ronsard0006.JPG

       Au début du XXème siècle, la grotte permettait aux promeneurs d'entrer dans le jardin. Elle est aujourd'hui condamnée et sert de remise à outils aux jardiniers.
      Dommage! On se demande ce qui a poussé nos têtes d'oeuf, responsables du site, à condamner cette curiosité, comme a été condamnée également la cascade qui donnait aux falaises un air alpestre.

 
rue-Paul-Albert.jpg

    La rue Ronsard vient se terminer sur les escaliers de la rue Paul Albert, appelés autrefois escaliers Sainte-Marie. (voir : les escaliers de Montmartre côté est. (1)

andre-del-sarte-001.jpg

On aperçoit sur la gauche, avant les escaliers le chemin qui passait sous la grotte.



rue Ronsard 025

     Le bel immeuble de pierres, le seul de la rue, n'ouvre ses portes que sur la rue Cazotte (voir  rue Cazotte.)
 et sur la rue Charles Nodier, mais les plus heureux locataires et propriétaires ont leurs fenêtres sur les jardins, plein ouest. 

rue Ronsard 007

     La Halle Saint-Pierre, édifiée en 1868 par un élève de Baltard, plus heureux que son maître puisque son oeuvre a survécu à la bêtise et à l'appétit des promoteurs et des élus (merci Pompidou!) abrite aujourd'hui le musée d'Art naïf.
     La collection de max Fourny, remarquable, laisse souvent  place à des artistes divers et variés...représentants de l'art brut ou de l'art naïf. Drôle de classification d'ailleurs, comme si l'on pouvait saucissonner la création, comme si l'acte, le geste de créer pouvait se mettre dans des casiers.
 

rue Ronsard 015

2010_0102Ronsard0013.JPG

     La Halle, les jardins, la rue avec ses passants...
    C'est presque la même image à plus d'un siècle de distance, les voitures en plus et l'espace Velib, sur la gauche, presque toujours vide... Les vélos descendent le matin mais ne remontent pas! Les cyclistes seraient-ils paresseux? Qu'ils aillent s'entraîner dans le gymnase et muscler leurs mollets déficients!


2010_0102Ronsard0015.JPG


rue Ronsard 020



2010_0102Ronsard0010.JPG

     Les jardins au pied du Sacré-Coeur.
     Les arbres se sont élevés et leur feuillage cache en partie la Basilique.        Quelques chats se font les griffes sur leur tronc. Ils nous rappellent Louise Michel, revenue de Nouvelle Calédonie avec quelques vieux matous qu'elle ne pouvait abandonner et qui fut raillée en chanson pour son amour des félins :  
            "C'est la Mère Michel qui a perdu son chat..."



rue Ronsard 027

       Une grotte et un maigre filet d'eau en abrite quelques uns que de braves femmes viennent nourrir.

pr-vot--Chats.-Mur-peint-004.jpg

      C'est en passant devant cette grotte que nous quittons la rue Ronsard, avec un clin d'oeil au poète qui aimait la grotte de Meudon et les rochers du Vendômois. 
       Un peu plus haut, rue Paul Albert habitait la grande Monique Morelli qui consacra au poète un de ses plus beaux albums. ( Monique Morelli n'a pas quitté Montmartre


Autres rues du quartier : rue Ronsard Montmartre.

Montmartre.La rue Andre Del Sarte (rue Saint-André) au 19ème siècle.

Montmartre. Rue Feutrier.

Montmartre. Rue Barsacq.

Montmartre. Rue Chappe.

Montmartre. Rue Utrillo (ancienne rue Muller).


lien : Montmartre. Neige de décembre.

 







...


Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES...Divers




babette-et-Montmartre-011.jpg






12 janvier. Mort d'Elisabeth.





Sur la pierre
La date est gravée
Nul ne pourra l'en effacer
La porte noire
S'est refermée
Nul ne pourra l'entrebâiller

Tu es morte sans déranger
Sans un seul cri sans un appel
Le corbeau noir n'a pas bougé
De la branche où blanchit le gel

Il va neiger sur le jardin
La neige va tomber sans fin
La neige va couvrir la terre
De l'hôpital au cimetière

Je t'ai dit que je t'aimais bien
Quand j'ai pris dans mes mains ta main
Il est trop tard mon coeur est blême
Pourquoi n'ai-je pas dit je t'aime?





2009 1217MontmartreNeige0056


lien : Le chat contre le cancer  (Elisabeth et Toto)



... 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES...Divers


cimeti--re-montmartre-26-janvier-073.JPG




Neige il neige
Depuis la voie lactée il neige
Les blancs flocons de laine blanche
De tous les moutons sacrifiés
De tous les agneaux égorgés

Neige il neige
Depuis la voie lactée il neige
Les blancs flocons de plume blanche
Des oies plumées pour leur duvet
Des oies gavées pour nous gaver

Neige il neige
Depuis la voie lactée il neige
Les blancs flocons des larmes blanches
Des ours qui se noient dans la mer
Des oursons qui n'ont plus de mère

Neige il neige
Depuis la voie lactée il neige
Les blancs flocons de la mort blanche
Sur les chasseurs
Les profiteurs
Les égorgeurs
Et les tueurs.




saint-vincent-041.JPG


... Lien :    Poème: le chasseur



...




...

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Monuments. Cabarets. Lieux


poulbot 021


    Le 43 bis rue Damrémont vous offre dans son couloir d'entrée de remarquables panneaux conçus par Poulbot (voir 
Poulbot. Panneaux de Faïence. Rue Damrémont. Montmartre. ) Après les avoir admirés, continuez dans le long couloir et passez sous la verrière et les treillis de fleurs....


poulbot 016

     Essayez d'ignorer les grands placards de bois badigeonnés de blanc, montés contre les parois qu'ils dissimulent en partie. 

    Un peu plus loin, vous allez rencontrer des oiseaux exotiques, des flamants roses venus se poser sur les murs de faïence, en plein Montmartre, pour décorer ce qui fut un établissement de bains-douches et qui s'est transformé plus tard en laboratoire médical.
 
     C'est grâce à ce labo que la porte d'entrée de l'immeuble reste ouverte dans la journée, et permet aux piétons de Paris, de découvrir ces murs dont le décor  date de la fin du XIXème siècle, bien avant celui conçu par Poulbot (1910).


poulbot 008



   Les flamants roses prennent possession d'un lac bordé de roseaux.


poulbot 007


poulbot 009



poulbot 010

D'autres oiseaux volent dans le ciel blanc comme cet étonnant chasseur de libellule, le guépier,  amateur d'insectes qu'il fracasse contre son perchoir avant dégustation...


poulbot 017

   Ou ce bruant qui rend sans doute hommage à notre Aristide à l'écharpe rouge, dont les chansons hantent toujours nos rues... 

poulbot 018

    Ou encore cette hirondelle qui sans être du faubourg, apporte avec elle le printemps et le bonheur.

    Tous ces panneaux ont été réalisés par Hippolyte Boulenger dont l'entreprise avait pour siège social, le 18 rue de Paradis, immeuble classé dont la visite s'impose, avec ses murs somptueux recouverts de
 faïences.



poulbot-014.JPG


poulbot 023

     Enfin, il ne vous est pas interdit de regarder où vous mettez les pieds... Vous marcherez sur des mosaïques de nénuphars stylisés qui font écho aux nénuphars de faïence des murs aux flamants.

 Un enchantement!





Lien : 43 bis rue Damrémont  :  Poulbot. Panneaux de Faïence. Rue Damrémont. Montmartre.



....

lien :Nouvel An. Poulbot. Hiver. voeux.
.....

Voir les commentaires

1 2 > >>

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog