Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Montmartre secret

Montmartre secret

Pour les Amoureux de Montmartre sans oublier les voyages lointains, l'île d'Oléron, les chats de tous les jours. Pour les amis inconnus et les poètes.

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES...Divers
Poème. Anniversaire. Ma mère a 95 ans!

Le 27 mai. 95 ans de ma mère.

 

 

 

                                     LE MIRACLE

 

                                              

 

Elle avance avec précaution comme un funambule sans son balancier

Le gouffre en-dessous d'elle ouvre ses mâchoires

 

Je sens ses ongles sur mon bras comme les griffes d'un chaton

Je sens peser sur moi son squelette cassé

 

Et j'avance avec elle sur le trottoir mouillé

Attentif au miracle qui fait marcher sur les eaux ceux qui s'aiment.

 

 

​.

Poème. Anniversaire. Ma mère a 95 ans!
Poème. Anniversaire. Ma mère a 95 ans!
Poème. Anniversaire. Ma mère a 95 ans!
Poème. Anniversaire. Ma mère a 95 ans!

Voir les commentaires

Suzanne Valadon. Musée de Montmartre rue Cortot. Atelier et appartement.
Suzanne Valadon. Musée de Montmartre rue Cortot. Atelier et appartement.

Lieu magique, l'atelier-appartement de Valadon, bien que reconstitué, semble avoir traversé le temps et s'ouvrir tel qu'il était quand Suzanne, son fils et son mari y vivaient.

Suzanne Valadon. Musée de Montmartre rue Cortot. Atelier et appartement.
Suzanne Valadon. Musée de Montmartre rue Cortot. Atelier et appartement.
valadon, Utter et Utrillo  autour du poêle...dans l'atelier

valadon, Utter et Utrillo autour du poêle...dans l'atelier

Le poêle fidèle au poste...

Le poêle fidèle au poste...

C'est que les humains laissent des traces de leur passage. Leur parfum, leurs rêves, leurs gestes, leurs angoisses ou leurs joies ont la vie dure et continuent d'imprégner l'atmosphère...

Suzanne Valadon. Musée de Montmartre rue Cortot. Atelier et appartement.

Chacun de nous a fait cette expérience d'être saisi d'émotion devant un paysage ou un lieu sans comprendre pourquoi.

Suzanne Valadon. Musée de Montmartre rue Cortot. Atelier et appartement.
Suzanne Valadon. Musée de Montmartre rue Cortot. Atelier et appartement.

Combien d'années Suzanne Valadon a t-elle vécu ici?

En cet endroit de Montmartre qu'elle aimait et qu'elle peignit maintes fois dans la clarté du printemps...

Erik Satie (Suzanne Valadon)

Erik Satie (Suzanne Valadon)

Satie

Satie

Sa liaison de trois mois avec Erik Satie, fou amoureux d'elle lui permit de rencontrer un ami du compositeur, Paul Moussis, un agent de change qu'elle épousa en 1896...

Suzanne Valadon. Musée de Montmartre rue Cortot. Atelier et appartement.
Suzanne Valadon. Musée de Montmartre rue Cortot. Atelier et appartement.

Le couple choisit de vivre rue Cortot sans s'encombrer du garçon que Suzanne avait mis au monde en 1883 (elle avait 18 ans).

Ce fils (Maurice Utrillo) fera quelques séjours chez sa mère mais sera élevé par sa grand-mère Madeleine.

Auto portrait allégorie du siècle (Emile Bernard)

Auto portrait allégorie du siècle (Emile Bernard)

En 1905, Suzanne et son mari changent d'adresse. Quelques années plus tard, ils divorcent (1911) et après quelques mois passés impasse de Guelma (aujourd'hui villa de Guelma) Suzanne revient vivre rue Cortot où l'atelier et le petit appartement sont libres, Emile Bernard qui les occupait, ayant déménagé.

André Utter, Suzanne Valadon (détail) (Suzanne Valadon)

André Utter, Suzanne Valadon (détail) (Suzanne Valadon)

Elle n'est pas seule. Elle est tombée amoureuse d'André Utter, plus jeune qu'elle d'une vingtaine d'années et qui est l'ami de son fils.

Utrillo, Valadon le chat Raminou et André Utter dans l'atelier

Utrillo, Valadon le chat Raminou et André Utter dans l'atelier

Valadon, utrillo, Utter....

Valadon, utrillo, Utter....

Suzanne Valadon. Musée de Montmartre rue Cortot. Atelier et appartement.
Suzanne Valadon. Musée de Montmartre rue Cortot. Atelier et appartement.

De 1912 à 1926, elle vit ses années heureuses et tourmentées à la fois avec celui qu'elle épouse en 1914 et son fils qui habite avec eux rue Cortot.

Suzanne Valadon. Musée de Montmartre rue Cortot. Atelier et appartement.
Suzanne Valadon. Musée de Montmartre rue Cortot. Atelier et appartement.
Suzanne Valadon. Musée de Montmartre rue Cortot. Atelier et appartement.

L'appartement et l'atelier que nous voyons aujourd'hui sont tels que nous les montrent les photos prises quand "le trio diabolique" y vivait.

Suzanne Valadon. Musée de Montmartre rue Cortot. Atelier et appartement.

Les pièces d'habitation étroites et assombries par un papier peint à fleurs contrastent avec la luminosité de l'atelier. Une petite chambre a été reconstituée sur la rue. c'est celle qu'occupait Utrillo.

Suzanne Valadon. Musée de Montmartre rue Cortot. Atelier et appartement.
Suzanne Valadon. Musée de Montmartre rue Cortot. Atelier et appartement.

La fenêtre a gardé les barreaux qui empêchaient le peintre de jeter dans la rue de trop gros objets et lui évitait la tentation, lors de ses crises, de se jeter lui-même!

Suzanne Valadon. Musée de Montmartre rue Cortot. Atelier et appartement.

Sur le lit un nounours rappelle l'enfance difficile d'Utrillo qui avait souffert de l'absence d'une mère qu'il vénérait.

Suzanne Valadon. Musée de Montmartre rue Cortot. Atelier et appartement.
Suzanne Valadon. Musée de Montmartre rue Cortot. Atelier et appartement.

Une toile sur le mur date de sa "période blanche" la plus créatrice et sans doute la plus belle...​

En 1926 Suzanne Valadon se sépare d'Utter et quitte la rue Cortot pour habiter avenue Junot dans la maison achetée par son fils.

Elle a encore douze années à vivre pendant lesquelles elle passera souvent devant son ancien atelier et pensera avec nostalgie aux années passées...

Suzanne Valadon. Musée de Montmartre rue Cortot. Atelier et appartement.

Quelques cadres avec des photos sur les murs ou la cheminée de l'appartement donnent l'illusion qu'il est toujours habité.

Ce sont des photos de Suzanne dans sa jeunesse, de la mère et de son fils...

Suzanne Valadon. Musée de Montmartre rue Cortot. Atelier et appartement.

Photos du passé, images qui ne veulent pas mourir...

Les souvenirs sont les battements de cœur du présent...

Et Dieu sait qu'il bat fort le cœur de Montmartre!

Suzanne Valadon et Maurice Utrillo

Suzanne Valadon et Maurice Utrillo

Suzanne Valadon. Musée de Montmartre rue Cortot. Atelier et appartement.
Suzanne Valadon. Musée de Montmartre rue Cortot. Atelier et appartement.

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES...Divers
Poème. La mort est un toréador.


  



La mort est un toréador



La mort est un toréador
brodé d'argent et tissé d'or
Dans son costume de folklore 
Et son coquet petit gilet
Trop ajusté

Le travesti joue du chiffon
Le corps cambré en flamenco
moulé de soie et de nylon 
Sur son derrière de mignon
Et ses roustons

Il sait bien que le fier taureau
Avec sa corne et ses sabots
Son odeur de marais sauvage
Est plus vulnérable qu'un veau
Au clair pelage

Il a pour s'amuser de lui
Comme un nazi comme un bourreau
Les picadors  les banderilles
Les cris frénétiques des filles
Et des poivrots

Mais attention joyeux public
dont les hurlements hystériques
Saluent les nouvelles blessures
Les coups d'épée les coups de pique
Et la torture

Un jour vous serez le taureau                                                        
Seul et perdu dans la féria                                                          Quand le cancer dans votre peau                                                      Enfoncera ses métastases                                                                Olé Ola

La mort est un toréador
Brodé d'argent et tissé d'or
Dans son costume de folklore
Et son coquet petit gilet
Trop ajusté












lien Poème. Automne sale saison.  



...


















 

Voir les commentaires

Valadon.

Valadon.

Suzanne Valadon (Renoir)
Suzanne Valadon (Renoir)

Quand elle vient habiter avec sa mère le bas Montmartre, la jeune Marie-Clémentine Valadon a 16 ans.

Sa beauté qui allie grâce et vigueur attire les peintres qui font d'elle des portraits aujourd'hui célèbres.

Garçon avec un chat (Renoir)
Garçon avec un chat (Renoir)

La jeune femme, pendant les séances de pose chez Puvis de Chavannes, Renoir ou Lautrec, ressemble aux chats indifférents qui en réalité observent et méditent...

Raminou (Valadon 1920)

Raminou (Valadon 1920)

Etude de chats (Valadon) 1918
Etude de chats (Valadon) 1918

C'est ainsi qu'elle fait l'apprentissage d'un art pour lequel elle avait sans le savoir un véritable don. Elle devient elle même peintre et il n'est pas étonnant qu'elle ait aimé représenter les chats auxquels elle ressemblait!

Etude pour le chat Raminou (Valadon) 1917

Etude pour le chat Raminou (Valadon) 1917

Suzanne Valadon et les chats rue Cortot. Raminou.

Sur cette photo prise dans l'atelier de la rue Cortot, on la voit entre son fils et son mari.

C'est un moment heureux, un moment de pose et de pause, d'autant plus harmonieux qu'il y a sur ses genoux le chat Raminou, tête levée vers elle. 

Suzanne Valadon et les chats rue Cortot. Raminou.

On imagine qu'il ronronne.

Utrillo l'envie peut-être, lui qui a tant souffert de l'absence de sa mère pendant son enfance, lui qui a vu son meilleur ami, André Utter, plus jeune que lui, devenir l'amant puis le mari de sa mère.

Suzanne Valadon et les chats rue Cortot. Raminou.
Raminou
Raminou

Raminou s'enfuit sous un meuble ou dans les jardins quand Utrillo est en proie à l'un de ses accès de folie. Il attend que le calme revienne avant de retrouver l'atelier lumineux où Suzanne Valadon travaille.

Raminou (Valadon) 1920

Raminou (Valadon) 1920

Raminou  (Valadon1922)
Raminou (Valadon1922)

De temps en temps, c'est lui qui se retrouve sur la toile ou sur le carton. Il ignore qu'il sera un jour admiré par les visiteurs des plus grands musées! Les chats n'ont aucune vanité et ne trouvent d'intérêt qu'à la seconde présente!

Suzanne Valadon (Steinlen)
Suzanne Valadon (Steinlen)

Renoir a croqué Raminou.

Steinlen, l'ami qui vient , en voisin de la rue Caulaincourt dans les jardins de la rue Cortot, l'a souvent caressé. C'est un chat sociable et bien nourri, différent des matous efflanqués du maquis que Steinlen aime saisir dans leur fière indépendance.

Chat sur une balustrade (Steinlen)

Chat sur une balustrade (Steinlen)

Portrait de miss Lily (Valadon) 1922

Portrait de miss Lily (Valadon) 1922

Suzanne Valadon et les chats rue Cortot. Raminou.

Sur cette toile de 1922 Raminou s'est posé sur les genoux de miss Lily Walton. Il profite de ce temps de silence pour regarder sa maîtresse et s'interroger sur son étrange activité, sur ce pinceau qui court sur la toile comme un moineau. Il a bien essayé alors qu'il était petit de l'attraper mais il a reçu une tape sur l'arrière train qui l'a dissuadé de recommencer!

Parfois d'autres chats que le seigneur Raminou se laissent peindre....

Chat sur une table (Valadon)

Chat sur une table (Valadon)

Mais le plus souvent, c'est Raminou qui reçoit sur la toile, les caresses de sa maîtresse. Entre le tableau de 1917 et celui de 1932 le représentant, le temps a passé, les jours agités mais souvent heureux de la rue Cortot se sont enfuis.

11 avenue Junot. Maison où mourut Suzanne Valadon.

11 avenue Junot. Maison où mourut Suzanne Valadon.

Suzanne Valadon et André Utter se sont séparés en 1926.

Elle quitte la rue Cortot pour habiter avenue Junot (au 11) dans la maison achetée par son fils avec l'argent qu'a rapporté la vente de ses tableaux.

Suzanne Valadon et les chats rue Cortot. Raminou.

De ces années date le dernier portrait de Raminou. De 1932 exactement. Le chat est âgé d'au moins 16 ans, peut-être 18 puisqu'il a été recueilli adulte.

Suzanne Valadon et les chats rue Cortot. Raminou.

Le portrait est émouvant. Le vieux Raminou a perdu son éclat fauve. Il est couché sur une table de jardin près d'un bouquet d'œillets dans un pichet.

A côté de lui est posé un linge blanc qui évoque un linceul. Il a les yeux ouverts et regarde toujours sa maîtresse.

Utrillo, Lucie Valore et un chat, au Vésinet.

Utrillo, Lucie Valore et un chat, au Vésinet.

Peut-être vivra t-il encore quelques mois après cet ultime portrait. Trois ans plus tard, c'est Suzanne qui sera hospitalisée et consciente de sa fragilité poussera son fils à quitter l'avenue Junot pour épouser Lucie Valore et vivre avec elle au Vésinet.

Steinlen

Steinlen

Suzanne Valadon et les chats rue Cortot. Raminou.

Les trois dernières années de Suzanne sont terribles. Elle supporte mal sa solitude, ne sort plus que la nuit pour traîner avec les clochards de la Butte.

Elle meurt d'une hémorragie cérébrale en 1938.

On dit que les chats ont des pouvoirs magiques.

Raminou, le petit compagnon des années heureuses est sans doute venu, à pattes de velours, dans cette nuit brutale. Il a entraîné sa maîtresse dans le grand jardin de la rue Cortot qu'elle aimait tant et où le printemps les accueillit...

Jardins rue Cortot et atelier de Suzanne Valadon

Jardins rue Cortot et atelier de Suzanne Valadon

Raminou (Valadon)

Raminou (Valadon)

Avec des brins de mimosa et un coussin bleu...

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Monuments. Cabarets. Lieux, #MONTMARTRE Peintres.Artistes.Clébrités
Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.

C'est un des endroits les plus poétiques de Paris et il se situe à Montmartre (évidemment), rue Cortot!

Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.
Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.

Les jardins Renoir ont été reconstitués tels qu'ils étaient, grâce aux dessins et aux toiles que les peintres qui ont habité ou fréquenté ces lieux ont faits...

Renoir loua en 1875-1876 un appartement de deux pièces dans l'aile gauche, à la fois sur rue et sur jardin, avant de s'installer au château des Brouillards.

Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.

Ces jardins l'ont inspiré et quelques unes de ses toiles célèbres y ont été peintes.

Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.

Un jour de mai ensoleillé, ils nous ouvrent leur porte et nous entrons dans ce domaine hors du temps...

"Passé le porche, les fantômes vinrent à leur rencontre"

La présence y est presque palpable de ces artistes qui aujourd'hui sont à la fois l'histoire et la légende de Montmartre.

Atelier de Renoir

Atelier de Renoir

Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.

Le petit bâtiment où se trouvait l'atelier du peintre nous accueille dès l'entrée.

C'est là que l'un de ses chefs d'œuvres fut peint : "Bal au Moulin de la Galette".

Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.
Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.

Dans la partie du jardin qui s'étend devant l'hôtel Demarne, la balançoire a été replacée où Renoir a peint une jeune femme dans la lumière de l'été.

Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.
Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.
Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.

Séparé des jardins par un grillage infranchissable, un espace sauvage descend jusqu'à la rue Saint-Vincent.

Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.

Ce "bois" appartenait aux Abbesses de Montmartre. Il fut confisqué à la révolution et transformé en jardin d'agrément. C'est lui que peint Renoir sous le nom de "Conversation dans un jardin", aujourd'hui au musée de Pittsburgh.

Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.

Il a été racheté par la ville de Paris et transformé en réserve écologique qui rappelle ce qu'était la Butte avant le lotissement brutal du XIXème siècle.

Chats devant le Sacré-coeur. Musée de Montmartre. François Zdenek Eberl.

Chats devant le Sacré-coeur. Musée de Montmartre. François Zdenek Eberl.

Chats de Valadon
Chats de Valadon

Il est planté d'érables, de sycomores, de marronniers blancs, de robiniers et comme l'indique le panneau informatif, "seuls les chats peuvent y pénétrer"!

Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.

Les chats ... et les abeilles!

Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.
Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.

L'atelier et l'appartement de Suzanne Valadon donnent sur le jardin du 12 rue Cortot. Elle y a vécu avec son fils Maurice Utrillo et son mari André Utter. Tous les trois y ont peint...

André Utter. La maison du 12 rue Cortot.

André Utter. La maison du 12 rue Cortot.

Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.

Suzanne Valadon, certainement la plus douée du trio, a aimé ce jardin qui a inspiré quelques unes de ses oeuvres.

Valadon. Jardins de la rue Cortot

Valadon. Jardins de la rue Cortot

Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.
Jardins côté nord.

Jardins côté nord.

De l'autre côté de la vieille maison qui appartint à Roze de Rosimond, un acteur de la troupe de Molière, le jardin se prolonge vers la rue Saint-Vincent en contrebas.

La gloriette, jardin nord.

La gloriette, jardin nord.

La gloriette a été reconstituée, telle qu'elle était quand Suzanne Valadon y peignit André Utter en train de lire...

Valadon. Utter dans la gloriette. (photo Université des arts)

Valadon. Utter dans la gloriette. (photo Université des arts)

Valadon. Jardins de la rue Cortot.

Valadon. Jardins de la rue Cortot.

Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.
Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.

Un chemin descend vers les vignes, mieux protégées que les joyaux de la Couronne dans la Tour de Londres!

Les grappes se préparent pour la vendange 2016 et l'élaboration de la plus célèbre piquette de France et de Navarre!

Les vignes, la rue Saint-Vincent, le Lapin agile et le cimetière Saint-Vincent.

Les vignes, la rue Saint-Vincent, le Lapin agile et le cimetière Saint-Vincent.

Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.
Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.

La partie la plus "civilisée" du jardin s'étend devant l'hôtel Demarne où sont proposées les expositions thématiques.

Les enfants jouent autour du bassin, les touristes s'attardent devant un thé ou un café. Pas d'alcool en ce lieu ! Utrillo qui n'a que deux cents mètres à parcourir depuis le cimetière Saint-Vincent ne peut cacher sa déception!

Valadon. Le Sacré-Coeur vu des jardins.
Valadon. Le Sacré-Coeur vu des jardins.

Valadon. Le Sacré-Coeur vu des jardins.

Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.

Sur la droite de l'hôtel, une autre surprise nous attend.

C'est là que se trouvait la loge du concierge. La loge fut habitée (de 1866 à 1871) par un marchand de couleurs que Van Gogh immortalisa : le Père Tanguy!

Le père Tanguy. Van Gogh.

Le père Tanguy. Van Gogh.

Cet utopiste engagé, fervent communard, condamné au bagne, se consacra à son retour à aider les artistes dans la misère. Van Gogh l'aima "d'une douce amitié".

Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.

Impossible d'évoquer tous les peintres qui passèrent dans ces jardins, le cœur vivant de Montmartre dont l'atmosphère et l'âme flottent dans l'air.

Ils sont vibrants de souvenirs qui reprennent vigueur à chaque printemps avec les floraisons, les jeunes feuilles et le bourdonnement des abeilles.

Quelques photos d'un jour ensoleillé de mai dans les jardins Renoir.

Photo prise depuis l'atelier de Suzanne Valadon.

Photo prise depuis l'atelier de Suzanne Valadon.

Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.
Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.
Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.
Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.
Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Cimetière.
La Dame aux Camélias. (Tchistovsky Lev)

La Dame aux Camélias. (Tchistovsky Lev)

Tombeau de Marie Duplessis. Chemin Saint-Eloy. 15ème division.aujourd'hui et en 1915.
Tombeau de Marie Duplessis. Chemin Saint-Eloy. 15ème division.aujourd'hui et en 1915.

Tombeau de Marie Duplessis. Chemin Saint-Eloy. 15ème division.aujourd'hui et en 1915.

Elle est l'un des plus beaux personnages romantiques.

Elle a inspiré à Alexandre Dumas fils, son ancien amant, l'œuvre qui lui a assuré la survie littéraire : La Dame aux Camélias. g>

Elle a inspiré à Verdi l'un de ses plus beaux opéras : La Traviata.

Tombe de Marie Duplessis - Alphonsine du Plessis - La Dame aux Camélias..... Cimetière Montmartre.

Elle avait choisi de s'appeler Marie Duplessis bien que son véritable nom, celui qui est gravé sur sa tombe, fût Alphonsine Plessis.

Marie Duplessis. Jean Charles Olivier (1840)

Marie Duplessis. Jean Charles Olivier (1840)

L'histoire de sa vie trop brève est connue et elle suffit à lui assurer le statut d'héroïne romantique emblématique...

Greta Garbo. La Dame aux Camélias.

Greta Garbo. La Dame aux Camélias.

Née dans un milieu modeste, elle décide, après avoir exercé des petits métiers, après avoir pour survivre accepté d'être la maîtresse d'un riche commerçant, de venir à Paris, la ville de tous les possibles.

La Dame aux Camélias. Micheline Presles.

La Dame aux Camélias. Micheline Presles.

Elle a 16 ans, elle est belle d'une beauté originale, faite de fragilité et de volonté.

Ceux qui l'ont décrite insistent sur cette apparence à la fois délicate et décidée.

La Dame aux Camélias.Pagnol. Yori Bertin.

La Dame aux Camélias.Pagnol. Yori Bertin.

Alexandre Dumas fils qui est son amant en 1844-45, la décrit ainsi :

"Elle était grande, très mince, noire de cheveux, rose et blanche de visage. elle avait la tête petite, de longs yeux d'émail comme une japonaise, mais vifs et fins, les lèvres du rouge des cerises, les dents les plus belles du monde, on eût dit une figurine de Saxe."

La Traviata. Zeffirelli. Teresa Stratas.

La Traviata. Zeffirelli. Teresa Stratas.

L'écrivain est fier comme un coq d'avoir séduit la courtisane la plus recherchée de Paris. Pour qu'il n'y ait pas d'ambigüité, afin que toutes ses lectrices le reconnaissent, il donnera à l'homme aimé par son héroïne le nom d'Armand Duval dont les initiales sont les siennes!

Marguerite Gautier. Sarah Bernhardt.

Marguerite Gautier. Sarah Bernhardt.

Marie Duplessis séduit. Les hommes riches la convoitent.

Elle décide de rattraper les années perdues de son enfance pendant lesquelles elle n'avait pu s'instruire, obligée par un père ivrogne de mendier ou de travailler. Elle lit, apprend le chant, dessine. Passionnée et volontaire, elle devient une des courtisanes les plus cultivées de son époque.

La Dame aux Camélias. Edwige Feuillère.

La Dame aux Camélias. Edwige Feuillère.

Elle ouvre un salon que fréquentent Balzac (qui s'y connaît en courtisanes), Gautier, Musset...

La Dame aux Camélias. Micheline Presle

La Dame aux Camélias. Micheline Presle

Franz Liszt lui propose de vivre avec lui. On cite dans les articles qui évoquent l'attirance qu'il eut pour elle, ces mots qui me paraissent artificiels :

"Lorsque je pense à la pauvre Marie Duplessis, la corde mystérieuse d'une élégie antique, résonne dans mon cœur."

 

Lilian Gish joue Camille, la Dame aux Camélias dans la mise en scène  de Robert Edmond Jones.

Lilian Gish joue Camille, la Dame aux Camélias dans la mise en scène de Robert Edmond Jones.

Marie Duplessis recherchait le grand amour, celui qui transfigure et permet d'échapper à son destin.

Elle le trouva! Il s'appelait Edmond de Perregaux, il était riche, beau et comte de surcroît!

La Dame aux Camélias. Greta Scacchi. Colin Firth.

La Dame aux Camélias. Greta Scacchi. Colin Firth.

Le comte fit d'elle une comtesse puisqu'il l'épousa à Londres où ils vécurent quelques mois de bonheur.

La Dame aux Camélias. Greta Scacchi et Colin Firth

La Dame aux Camélias. Greta Scacchi et Colin Firth

Mais le père est furieux. Lui qui attendait une belle fille issue de la meilleure société ne décolère pas de voir entrer une courtisane dans sa famille. Il menace, il tempête. Plus d'héritage, plus d'argent pour ce fils indigne!

Tombe de Marie Duplessis - Alphonsine du Plessis - La Dame aux Camélias..... Cimetière Montmartre.
La Dame aux Camélias. Ballet. Opéra Garnier. Aurélie Dupont.

La Dame aux Camélias. Ballet. Opéra Garnier. Aurélie Dupont.

Bref on connaît l'histoire.

Edmond de Perregaux, malgré son amour, laisse partir Marie Duplessis qui regagne Paris, blessée mais décidée à survivre.

La Traviata. Callas.

La Traviata. Callas.

Dans son hôtel du boulevard de la Madeleine, elle donne fête sur fête pour s'étourdir. Sa fortune n'y résiste pas... la phtisie dont elle souffre fait le reste.

Peu à peu les pique-assiettes noceurs l'abandonnent. Elle se retrouve seule et ruinée dans son grand logement où elle agonise et assiste au pillage de ses biens.

La Dame aux Camélias. Ballet de Béjart.

La Dame aux Camélias. Ballet de Béjart.

Les derniers jours, Edmond de Perregaux la rejoint. Elle meurt dans ses bras le 3 février 1847. Elle a 23 ans.

Tombe de Marie Duplessis - Alphonsine du Plessis - La Dame aux Camélias..... Cimetière Montmartre.

Ses obsèques ont lieu dans l'église voisine de la Madeleine, la sainte patronne des courtisanes.

Il paraît qu'il y avait peu de monde, un document mentionne qu'une vingtaine de chaises seulement furent réservées pour l'office.

Tombe de Marie Duplessis - Alphonsine du Plessis - La Dame aux Camélias..... Cimetière Montmartre.
Tombe de Marie Duplessis - Alphonsine du Plessis - La Dame aux Camélias..... Cimetière Montmartre.

Au cimetière Montmartre, elle est jetée dans une fosse anonyme avant qu'Edmond de Perregaux ne fasse transporter son corps dans le tombeau que nous voyons aujourd'hui.

Tombe d'Alexandre Dumas fils. Cimetière Montmartre.

Tombe d'Alexandre Dumas fils. Cimetière Montmartre.

Elle serait sans doute oubliée si Dumas fils et Verdi ne l'avaient immortalisée.

Dumas fils qui lui doit tant est enterré dans le même cimetière sous un monument de marbre. Un gisant le représente en chemise de nuit sur son lit de mort, les pieds à l'air. Certains visiteurs, sans doute fétichistes lui ont volé des orteils. 

La Dame aux Camélias. Isabelle Huppert. Bolognini.

La Dame aux Camélias. Isabelle Huppert. Bolognini.

C'est lui qui a inventé la légende de la courtisane aux camélias car Marie Duplessis n'avait aucun goût particulier pour cette fleur.

Elle aimait les roses et les violettes (Verdi l'a nommée Violetta).

La Dame aux Camélias. Isabelle Huppert.

La Dame aux Camélias. Isabelle Huppert.

Plus que le roman qui a vieilli, ce sont les notes sublimes de Verdi que l'on entend quand on s'approche du tombeau de pierre blonde .... les dernières paroles qu'elle chante avant de mourir transfigurée :

Folie! Folie! Joie! Joie! Libre pour toujours!

La Dame aux Camélias. Teresa Stratas. Zeffirelli.

La Dame aux Camélias. Teresa Stratas. Zeffirelli.

Tombe de Marie Duplessis - Alphonsine du Plessis - La Dame aux Camélias..... Cimetière Montmartre.
Tombe de Marie Duplessis - Alphonsine du Plessis - La Dame aux Camélias..... Cimetière Montmartre.

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog