Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Montmartre secret

Montmartre secret

Pour les Amoureux de Montmartre sans oublier les voyages lointains, l'île d'Oléron, les chats de tous les jours. Pour les amis inconnus et les poètes.

Publié le par chriswac
Publié dans : #CHARENTE MARITIME

La-Rochelle-sept-003-copie-1.JPG

La tour de la Lanterne est la plus élégante des trois tours de La Rochelle qui ont été épargnées lors de la destruction des fortifications ordonnées par Louis XIII après le Grand Siège de la ville.  

La-Rochelle-sept-006.JPG

On la rejoint par la rue "Sur les murs" construite entre 1352 et 1387 sur le chemin de ronde qui la relie à la Tour de la Chaîne. La mer venait battre la muraille là où aujourd'hui s'étend un immense parking sur l'Esplanade Saint-Jean d'Acre. A la Rochelle comme ailleurs, et malgré l'image écolo de la ville, on peut sacrifier sans état d'âme un site historique à  la rentabilité!

La-Rochelle-sept-015.JPG

      Au Moyen-Âge, la tour avait un rôle précis, elle contrôlait les bateaux qui voulaient entrer dans le port et elle les désarmait.

Elle servait  de résidence au "désarmeur de nefs", officier municipal nommé chaque année. Elle s'appelait, dans ses jeunes années, "Tour de la Chaîne" (à ne pas confondre avec celle qui est aujourd'hui nommée ainsi et que l'on voit sur la photo, à droite, avec sa voisine, la "Tour Saint-Nicolas").

La Rochelle sept 019

Au milieu du XIVème, elle devient "Tour du Garrot" du nom de l'appareil de levage utilisé pour le désarmement des bateaux.

Ce n'est qu'à la fin du XVème qu'elle prend son nom définitif : "Tour de la Lanterne".

La-Rochelle-sept-010.JPG

On voit ici sa base puissante (15m de diamètre) telle qu'elle a été renforcée au XVème siècle, entourant la tour primitive qui ne faisait que 10m de diamètre!

La tour est achevée en 1468 grâce à la volonté et à la participation financière du maire de la ville Jean Mérichon.

C'est alors que la lanterne édifiée contre la flèche et servant de phare lui donne son nom.

La-Rochelle-sept-017.JPG

Les siècles suivants, la tour devient une prison sinistre. Toutes les occasions sont bonnes pour y jeter des ennemis réels ou imaginaires !

Les catholiques (13 prêtres y sont massacrés et jetés aux poissons), les protestants ensuite, les Anglais, ennemis héréditaires, capturés sur leurs vaisseaux, les Vendéens victimes de ce qu'on appellerait aujourd'hui un génocide...

En 1820, la tour fidèle à sa vocation devient prison militaire. Elle aurait alors "accueilli" les quatre sergents de la fameuse conspiration de La Rochelle. 

 

La-Rochelle-sept-011.JPG

Elle cesse enfin d'être prison et est classée monument historique en 1874. Elle est alors restaurée et reçoit une nouvelle lanterne néo gothique, l'originale s'étant écroulée depuis belle lurette. L'architecte Abert Ballu crée également une galerie à mi-hauteur de la flèche et un imposant parapet crénelé.

Sur cette photo, on voit un accès à la tour auquel menait un tunnel ménagé sous la terre d'une plate forme d'artillerie construite en 1651 par Daugnon (de son vrai nom Louis de Foucault de Saint-Germain Beaupré, comte du Daugnon) qui était gouverneur et frondeur et avait dirigé ses canons contre la ville.

La-Rochelle-sept-008.JPG

Le parapet reconstitué par Ballu et une gargouille qui ne crache plus son eau dans la mer mais qui avec un peu d'effort pourrait atteindre les voitures serrées sur leur vilain parking.

La Rochelle sept 020

On voit ici la lanterne, à gauche et la flèche de 34 mètres posée sur le cylindre de pierres de 21m.

 

La-Rochelle-sept-096.JPG

                                                        La lanterne néo gothique vitrée.

La-Rochelle-sept-013.JPG

Les fenêtres de la salle dite du "Guet de la mer". Elles sont au nombre de quatre et chacune est tournée vers un des points cardinaux

La-Rochelle-sept-081.JPG

 

La-Rochelle-sept-014.JPG

La flèche est ornée de "crochets" en bulbes (crosses) typiques du gothique du XIIIème. 

La-Rochelle-sept-097.JPG

          L'intérieur de la flèche. La construction est une prouesse. Pour peser le moins possible, les pierres font moins de 20 centimètres d'épaisseur!

La-Rochelle-sept-095.JPG

                                                          Vue sur la ville, côté sud...

La-Rochelle-sept-093.JPG

                                                                        Vue côté nord...

lanterne-voute-001.JPG

La première salle que vous découvrez à côté de la billetterie est couverte par cette magnifique voûte d'ogives à sept branches du début du XIIIème. Elle fait partie de la tour primitive englobée par la nouvelle au XVème.

La-Rochelle-sept-021.JPG

L'escalier à vis qui vous entraîne vers les hauteurs et par lequel passèrent tant de prisonniers. Soyez attentifs, les pierres ont beaucoup à vous raconter. Plus de six cents graffitis y ont été gravés qui font du monument un livre ouvert.

La-Rochelle-sept-040.JPG

La-Rochelle-sept-023.JPG

La salle des gardes, au premier niveau, ouvre sur une petite pièce voûtée d'ogives dont on ignore la destination exacte. Elle pouvait être une chambre ou une chapelle. Sur la clef de voûte sont sculptées les armes du généreux maire, le sieur Mérichon! 

La Rochelle sept 061

Aux niveaux supérieurs, vous verrez le grand dortoir où les graffitis les plus nombreux peuvent être déchiffrés...

La-Rochelle-sept-086.JPG

Les cellules à peine éclairées où étaient entassés les prisonniers...

La-Rochelle-sept-090.JPG

On comprend qu'ils aient eu besoin de matérialiser leur rêve d'évasion en gravant des navires sur les pierres!

La Rochelle sept 092

Ils sont la mémoire douloureuse de cette tour :  Tour de la Lanterne. Les graffitis.

 

 

................................................................................................................................................................

Liens : La Rochelle:

La Rochelle. Monument Eugène Fromentin. Ernest Dubois.

Omer Charlet. La Rochelle. Saint Barthélémy.

Art forain (IV). Le manège de Bayol. La Rochelle.

................................................................................................................................................................

Lien : tous les articles "Charente Maritime :

Charente Maritime. Classement alphabétique. Liens.

.............................................................................................................

 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Peintres.Artistes.Clébrités

bibi-la-puree-2.jpg

Voilà une figure de Montmartre et du Quartier-Latin...

Un homme qui a marqué la Butte de sa gouaille et de sa fantaisie. Un épouvantail, un ivrogne, un dépravé, un magouilleur...

Clochard sublime, roi de la bohême, mythomane kleptomane, affabulateur narquois... que n'a-t-on dit de lui ! 

bibi-la-puree-6.jpeg

De son vrai nom, André Joseph Salis de Saglia, Bibi La Purée était un trouble personnage, fascinant et repoussant à la fois...

Il était mendiant, pique-assiettes,cireur de chaussures, entremetteur et selon certaines langues vipérines (ou non), indic !

Bibi-Puree-4.jpg

Ce qui est certain c'est qu'il errait dans Montmartre, entre deux vins ou deux absinthes, vêtu de hardes malodorantes. Il assurait aux passants qu'il était en mesure de leur fournir tout ce dont ils avaient besoin. Ainsi était-il souvent chargé d'objets hétéroclites, selon les demandes qu'il avait reçues.

Il s'était spécialisé dans les vols de parapluie et le cirage des pompes.

Ce Bibi (1847- 1903) fut aussi compagnon de Verlaine qu'il rejoignait au Quartier-Latin. Il prétendait être son secrétaire et avoir été son amant. On ne prête qu'aux riches !

C'est en partie grâce à cette relation avec le poète que l'on parle encore de lui aujourd'hui.

C'est aussi parce qu'il a attiré l'attention de peintres et de poètes qui fréquentaient la Butte et le choisirent pour modèle...

bibi-la-puree-picasso.jpeg

                                                         Bibi la Purée. Picasso.

Bibi-la-Puree-assis.jpg

                                                           Bibi la Purée assis. Picasso.

Jacques-Villon-Bibi-shining-shoes--1900.jpg

                                            Bibi la Purée cirant des chaussures. Jacques Villon (1900)

 

Bibi à la pittoresque allure a été peint par Picasso, jacques Villon et croqué par Steinlen qui avait l'habitude des matous efflanqués...

Il aurait pu l'être par Renoir dont il fréquentait la cuisine, rue Girardon, où Adèle le laissait vider un bocal de cornichons et un litre de rouge, en écoutant d'une oreille distraite les poèmes qu'il débitait pour payer son écot !

bibi-madame-Renoir.jpg

                              Une femme avec un chien. (Madame Renoir) par Auguste Renoir.

...Et il apparaît ici ou là dans des poèmes ou des romans.

Jehan Rictus lui consacre une complainte :

Bibi-Rictus-Steinlen.jpg

                                   Dessin de Steinlen pour "Les Soliloques du Pauvre" de Rictus.

 

Complainte pour complaire à Bibi-La-Purée

 

"Stupeur du badeaud, gaîté du trottin,

Le masque à Sardou, la gueule à Voltaire,

La tignasse en pleurs sur maigres vertèbres

Et la requinquette au revers fleuri

D'horribles bouquets pris à la poubelle,

 

Ainsi se balade à travers Paris,

Du brillant Montmartre au Quartier-Latin

Bibi-La-Purée, le pouilleux célèbre,

Prince des crasseux et des Purotains.

 

(...) Va comédien, noble compagnon,

Cabot de misère, ami de Verlaine,

Errant de Paris, spectre d'un autre âge

Que ne renieraient Gringoire ou Villon."


bibi steinlen

                                                                      Steinlen

Paul Fort le cite dans son poème "L'Enterrement de Verlaine", comme compagnon fidèle et garde du corps du poète !

Poème que Brassens enregistrera un demi siècle plus tard ! (enregistrement disponible à la fin de l'article)

bibi-enterrement-de-Verlaine.jpg

                                                       L'enterrement de Verlaine.

(...) N'importe ! Je suivrai toujours, l'âme enivrée

Ah ! Folle d'une espérance désespérée

Montesquiou-Fezensac et Bibi-la-Purée

Vos deux gardes du corps - entre tous moi dernier."


bibi-raoul-ponchon.jpg

                                                               Raoul Ponchon

 

Raoul Ponchon lui consacre un poème sans concession :


(...) "Qui étais-tu? D'où venais-tu?

Espèce de Bibi têtu,

Entre le vice et la vertu.

 

Paresseux jusqu'au délire

Et maigre au point qu'on pouvait lire

Toutes les cordes de ta lyre !

 

Que le Seigneur et Notre-Dame

Prennent pitié de ta pauvre âme

Ta pauvre loque et chiffe d'âme !"

 

Voilà qui n'est pas très flatteur, mais que savait Ponchon de l'âme de Bibi?

 Ce Bibi qui lui-même se prétendait poète. Ce qui à en juger par ses vers n'est pas évident... 

bibi-picasso.jpg

                                     Portrait d'homme (Bibi la purée) Picasso.


La Lettre à deux sous

 

"Depuis Monsieur Grévy, l'on corne à nos oreilles

Des journaux, chaque matin

Qu'on nous mijote un beau destin

Tout de velours, d'or, de satin :

Des impôts pour la frime et des lois sans pareilles,

Du pain garni de beurre, au-dessus, en-dessous,

Rien que des folles nuits, après des jours bien calmes,

Des rubans et des croix, des poireaux et des palmes

Et surtout la lettre à deux sous !!!"     (...) 

 

Après la mort de Verlaine, en 1896, Bibi se transforme en revendeur officiel d'objets, de lettres, ayant appartenu au poète. Il en fait un commerce lucratif, comme le fut le celui des reliques de la vraie croix au Moyen-Âge!

Ainsi, parvint-il à fourguer plusieurs dizaines de cannes ayant appartenu à Verlaine !


bibi_la_puree-Biscot.jpg

Bibi meurt quelques années plus tard à l'hôpital de la Pitié. Pendant quelques années son souvenir reste vivace à Montmartre et au Quartier-Latin. Un char à son effigie est promené par les étudiants lors d'un carnaval et plus tard, en 1934, le film de Léo Joannon portera son nom!

Personnage étrange qui semble faire un pied de nez à la mort avec son sourire matois et sa dégaine de j'menfoutiste, il n'a pas disparu de la Butte...

Vous le rencontrerez peut-être, rue Lepic ou rue Norvins, et comme il pleut souvent sur la Butte, vous aurez l'occasion de lui acheter un parapluie!

.............................................................................................................

 

L'Enterrement de Verlaine (Paul Fort) dit par Georges Brassens.


.............................................................................................................
Liens : 











.............................................................................................................

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #OLERON PLAGES

Plage22sept-038.JPG

Sur la Butte Montmartre que j'aime, je pense à vous libres oiseaux. Je regarde les photos prises en octobre... sur la plage de la Giraudière dans l'île d'Oléron...

Plage22sept-037.JPG

Si je rencontrais un bon génie ou une fée, je lui demanderais d'exaucer un seul voeu...

Plage22sept-029.JPG

Planter Montmartre au milieu de l'océan...

Plage22sept 040

Plage22sept 033

Plage22sept-012.JPG

Plage22sept-016.JPG

Plage22sept-014.JPG

Plage22sept-003.JPG

Plage22sept-004-copie-1.JPG

goelands-28sept-013.JPG

goelands-28sept-024.JPG

goelands-28sept-021.JPG

goelands-28sept-033.JPG

goelands-28sept-029.JPG

goelands-28sept-007.JPG

goelands-28sept-022.JPG

goelands-28sept-041.JPG

goelands-28sept-011.JPG

goelands-28sept-015.JPG

goelands-28sept-034.JPG

goelands-28sept-023.JPG

goelands-28sept-014.JPG

goelands-28sept-028.JPG

goelands-28sept-027.JPG

goelands29sept-003.JPG

goelands29sept-032.JPG

goelands29sept-007.JPG

Image étonnante où le goéland au-dessus de la vague et de l'écume ressemble à un aigle au-dessus des nuages!

... J'aperçois le Sacré-Coeur à l'horizon... 


..................................................................................................................................................................

 

Liens: oiseaux des plages d'Oléron:

Oléron. Saint-Trojan. Grande plage. Les goélands.

Oléron. Grand Village. Bécasseaux. La Giraudière.

 

Oléron. Les Plages. Classement alphabétique.

.............................................................................................................

 

Un hommage à ces libres oiseaux par Damia, la madone des goélands...

...................................................................................................................................................................
...
..

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES...Divers

 

2009 1212Moreau0015

 

 

      Nuit Amnésie

 

La nuit entrouvre en gémissant ses jambes noires

Sur les draps de mon lit la nuit sue ses eaux noires

 

Ses bras sont étendus d'un mur à l'autre mur

Sous un épais feuillage où les feuilles murmurent


Je suis emprisonné dans l'embrassement d'ombre

Aspiré lentement par une bouche sombre

 

La nuit referme en gémissant ses jambes noires

Sur les draps de mon lit la nuit boit ma mémoire

 

Demain quand le matin montera sur la terre

La nuit me laissera  vacant et solitaire


Epave abandonnée sur le sable des plages

Quand la mer a gardé la voile et l'équipage


2009 1205Moreau0054


 

Liens : 

 

Liste et liens des poèmes. Divers.


Poème. Dites-lui que vous l'aimez.

Poème. Danse macabre.

Petit poème pour rien

Poème. Ma petite soeur de Noël.

Poème. La peur. Le miroir.

Poème: Petite soeur au cimetière.

Poème. Cauchemar. Traverser la nuit.

Poème. Les pierres. Pour Sakineh.

Poème. Alzheimer. Perdu dans les couloirs.

Poème : Berck ma ville opale

Poème. Berck sous la dune.

Poème. Mère amère.

 

...


 

 


 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES...Divers

plage septembre 021



Circuit de Merde


Merde alors et merde
Merde encore et merde
On n'en sort pas de cette merde
On y est plongé jusqu'au cou
Pas une berge où s'arrimer
Pas un tronc d'arbre où s'agripper
Pas une main où s'accrocher

Elle ondule à perte de vue
Passe au-dessus de l'horizon
elle ensevelit les maisons
Elle emporte les chats les chiens
Les animaux les yeux ouverts
Les innocents et les enfants
Les chasseurs et les tortionnaires
Les balayeurs les actionnaires

On s'évertue à surnager
On fait la brasse on fait le crawl
Avec les mains avec les pieds
On se débat on se démène
On l'écarte et on la remue
On s'éclabousse les cheveux
On s'embarbouille les paupières

Elle entre par la bouche
Elle entre par le nez
Elle entre par nos pores
Se mêle à notre sang
Elle emplit nos poumons
Elle épaissit nos bronches

Et on prend son odeur
Et on prend sa couleur
On va vers l'embouchure
Vers la Grande Embouchure
Vers le Grand Trou du Cul
L'Anus qui nous attire
L'Anus qui nous aspire

Vers le Grand Créateur
Le Grand Dieu de la Merde
Qui nous reprend dans son derrière
Nous digère à l'envers
Nous vomit par la gueule
Et nous remet dans le circuit 

Merde alors et merde                                                                                   Merde encore et merde...


plage septembre 021


liens. Poèmes de déprime. A lire au soleil!

 Danse macabre.

 La peur. Le miroir.

 L'ivresse. Femme saoule.

 La ronde des cancers.

Mort d'Elisabeth.

 La mort est un toréador.

 dépression.

 

Liste et liens des poèmes. Divers.

 

 

..............................................................................................................










 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Peintres.Artistes.Clébrités, #Peintres

poulbot-maternelle.jpg

Quand il illustre La Maternelle de Léon Frapié, en 1904, Poulbot a une parfaite maîtrise de son art. Il est dans sa phase créatrice et chacun de ses croquis est nouveau. Il ne se copie pas encore et n'est pas soucieux de répondre à une réputation de "Père des gosses". Il est encore proche du peuple auquel il consacre ses dessins.


                 II Suite des illustrations de La Maternelle.... (1ère partie: Poulbot. Dessins. La Maternelle (1))


La-Maternelle-Poulbot-044.JPG

"Maman boit avec des gens et moi je liche les verres"

La-Maternelle-Poulbot-045.JPG

"Un jour elle s'est permis d'ouvrir une boîte qui appartenait à un collectionneur d'insectes; dans cette boîte il avait enfermé un énorme bourdon à corps velu..."

La-Maternelle-Poulbot-046.JPG

"Tu vas rester là tout seul, personne ne s'occupe plus de toi."

La-Maternelle-Poulbot-047.JPG

"...Le petit garçon était sur le trottoir, derrière la porte, qui égouttait, en attendant de recevoir sa volée."

La-Maternelle-Poulbot-048.JPG

      "-Mes enfants, je suis été petit comme vous."

La-Maternelle-Poulbot-049.JPG

"Il tombait de la neige; la gamine ne portait pas de coiffure."

La-Maternelle-Poulbot-050.JPG

"-Ma mère était cardeuse de matelas et, à cette époque-là on défaisait la laine à la main; c'était mon ouvrage, dès six ans..."

La-Maternelle-Poulbot-051.JPG

"Lorsque je viens chercher ma portion le soir à la gargote, le sarcasme boueux des consommateurs s'attaque surtout à mes yeux. Et j'ai peur... J'ai peur bientôt de tout comprendre!"

La-Maternelle-Poulbot-052.JPG

"Depuis qu'Irma Guépin est ma préférée, elle a toujours eu ce jeu, le soir, dans l'intimité des quelques enfants restants, de m'embrasser à l'improviste..."

La-Maternelle-Poulbot-053.JPG

"La voilà qui arrive pour la première fois, un matin à huit heures et demie, n'avait-elle pas raccroché, en chemin, une bande d'enfants, sans les connaître! elle en tenait deux par la main, elle en avait après sa jupe! Une fille sans poitrine, plutôt laide, ayant au moins dix ans d'enseignement, robe noire propre, mais terriblement fatiguée."

La-Maternelle-Poulbot-054.JPG

"Mademoiselle Doucet, directrice d'école maternelle, emploie sa mère comme femme de service et la convenance professionnelle veut que l'on ignore cette parenté."

La-Maternelle-Poulbot-055.JPG

"Deux élèves ont cané l'école (traduction: ils ont fait l'école buissonnière), le frère et la soeur, six ans et quatre ans, se tenant par la main, avec leur panier du déjeuner, sont allés aux Buttes-Chaumont..."

La-Maternelle-Poulbot-056.JPG

"Et c'est samedi de paie ce soir! En quittant l'école, j'ai perçu, deviné, flairé un brouhaha, un éclairage, une odeur de grande liesse commençante..."

La-Maternelle-Poulbot-057.JPG

"Il y a un chapitre spécial sue le devoir d'aimer ses parents. Un enfant pourrait ne pas aimer ses proches croyant que c'est facultatif, on lui signifie que c'est obligatoire et crac! il se dépêche."

 

La-Maternelle-Poulbot-058.JPG

"Pierre tomba par terre et resta gémissant..."

La-Maternelle-Poulbot-059.JPG

"Un matin glacial, Marie Fadette cinq ans, apparaît, tablier pas boutonné, souliers pas noués, très pâle."

La-Maternelle-Poulbot-060.JPG

"Eh bien gens ordinaires, gens d'un autre quartier, quand vous aurez vu arriver à l'école une enfant de cinq ans dont la mère a été assassinée pendant la nuit..."

La-Maternelle-Poulbot-061.JPG

"Mais reluquez-moi c'te mijaurée, c'te momie qui ne peut seulement pas se baisser!"

La-Maternelle-Poulbot-062.JPG

"Chargé de son panier, il a pris à son bras le seau de sa mère et il est parti devant, comme un homme."

La-Maternelle-Poulbot-063.JPG

"Julia Kasen sautait : brune, mince, tablier noir serré, chaussettes noires, les bras collés au corps, elle dansait sans autre mouvement que le rebondissement rythmé d'un objet élastique."

La-Maternelle-Poulbot-064.JPG

" A quatre heures, le rang conduit au coin de la rue..."

La-Maternelle-Poulbot-066.JPG

"Celui-là, madame, n'ayez pas peur de lui taper dessus, c'est un sale enfant, il a tous les défauts !"

La-Maternelle-Poulbot-067.JPG

"Sitôt qu'un avait dix ans, il partait, cédé à des maîtres pour sa nourriture; on ne le revoyait plus jamais."

La-Maternelle-Poulbot-068.JPG

"maman pleure parce que papa l'a battue... (avec fierté) tu sais, il est fort papa, quand il cogne, ça rebondit !"

La-Maternelle-Poulbot-069.JPG

"J'ai vu la Souris arriver en royal appareil : un brin de plumeau à son béret, drapée jusqu'à terre d'un capuchon-éteignoir... Et quand vous auriez vu Dieu le Père tenir en sa main l'univers, j'ai vu la Souris apporter une orange !"

La-Maternelle-Poulbot-070.JPG

"Les enfants arrivent, ils décrivent un salut spécial, un salut "qui ne sert qu'à l'école", ils composent leur voix, leur regard."

La-Maternelle-Poulbot-071.JPG

"Mes petits enfants, je vous évoque tous, là, dans ma chambre : ne me laissez pas partir, accrochez-vous à moi, comme vous avez fait tant de fois par jeu."

La-Maternelle-Poulbot-072.JPG

"Mes enfants, je ne vous quitterai pas... Vous étiez criards, indociles, turbulents !..."

La-Maternelle-Poulbot-073.JPG

                                                 Berthe Hochard...

La-Maternelle-Poulbot-074.JPG

La-Maternelle-Poulbot-075.JPG

La-Maternelle-Poulbot-076.JPG

La-Maternelle-Poulbot-077.JPG

                                            Gabrielle Fumet

La-Maternelle-Poulbot-078.JPG

"Tu n'auras pas ma gosse pour ton école de crève la faim.."

La-Maternelle-Poulbot-079.JPG

"Comment? Vous ne savez pas? La mère Cloutet vient de se fiche dans le canal avec ses deux gosses; on l'a retirée encore vivante et c'est une grande chance car elle est enceinte, mais les deux pauv'gosses sont noyés.

-Hein?... La Souris, le poussin?... ma pauvre petite mère Souris?"

La Maternelle Poulbot 027

                                                  La Souris et le poussin.

 

............................................................................................................

... Et voilà comment se rencontrent un romancier et un dessinateur au grand coeur. Des hommes qui n'ont pas changé le monde mais que le monde a changés et dont l'oeuvre reste hélas d'actualité dans certains quartiers de nos villes et de nos banlieues, dans d'autres villes et d'autres banlieues de bien des pays...

.................................................................................................................................................................

 

Liens : Poulbot. Dessins. La Maternelle de Léon Frapié. (1)

Poulbot. Poil de carotte. Illustrations. (1)

Poulbot. Poil de Carotte. Illustrations. (2).

Poulbot. Dessins. Esquisses. Début. Avant 1910.

Poulbot. Jeunesse. Débuts.

Poulbot. Maturité. Succès. Les Gosses. (2)

Poulbot. Engagement social. Petits Poulbots. (3)

Tous les articles :

Liste et liens: Peintres et personnages de Montmartre. Classement alphabetique.

 

...................................................................................................................................................................

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Peintres.Artistes.Clébrités, #Peintres

Le roman de Léon Frapié, publié en 1904 et couronné du Prix Goncourt (à l'époque où seuls de grands livres recevaient cette récompense) ne pouvait qu'inspirer Poulbot.

La-Maternelle-Poulbot-002.JPG

Huysmans, président du jury écrit que ce roman "pue le paupérisme de Paris et la crasse des gosses. c'est nerveux, pris sur le vif."

La-Maternelle-Poulbot-001.JPG

Léon frapié qui avait déjà écrit "L'Institutrice" immerge son héroïne, Rose, jeune fille déclassée, contrainte d'accepter un emploi de femme de ménage dans une maternelle de Ménilmontant, dans un monde qu'elle ignorait, celui de la misère, des familles sans ressources, de l'alcoolisme et de la brutalité. Peu à peu, sa pitié pour les petites victimes, se transforme en élan maternel.

Elle confie ses peines et ses révoltes à son journal dont certaines pages très dures sont des critiques sociales, brûlantes comme des brandons.

La-Maternelle-Poulbot-003.JPG

Les enfants miséreux reçoivent l'enseignement républicain certes, mais décalé par rapport à ce qu'ils vivent. On leur apprend à être soignés alors qu'ils n'ont  ni vestes ni chaussures. On leur rappelle le devoir d'aimer et respecter leurs parents alors que pris par le vin ou par l'absinthe, leurs géniteurs se défoulent sur eux à coups de ceinturon.

La-Maternelle-Poulbot-004.JPG

Poulbot qui a vécu dans le maquis de Montmartre et dont les parents étaient instituteurs à Saint-Denis, connaît ce milieu.

Il a observé ces enfants, joueurs malgré leur condition, insouciants quelques rares instants... comme les chats efflanqués des rues qui jouent parfois dans une flaque de soleil...

La-Maternelle-Poulbot-005.JPG

Ses dessins pour le livre de Frapié font partie du meilleur de son oeuvre, comme ceux qu'il a consacrés à un autre gosse malheureux, le petit Poil de Carotte.

La-Maternelle-Poulbot-039.JPG

Ses dessins se passent de commentaires. Ils ont la force et la fragilité de l'enfance. Ils dénoncent la misère et l'injustice. Ils sont tragiques et amoureux.

La-Maternelle-Poulbot-006.JPG

Le journal de Rose

"J'obtins l'emploi de femme de service à l'école maternelle de la rue des Plâtriers, XXe arrondissement."

La-Maternelle-Poulbot-007.JPG

"Je n'étais pas seule de service, j'avais une collègue, particulièrement chargée de la cantine et du bureau de la directrice, mais tenue aussi de me seconder: madame Paulin..."

La-Maternelle-Poulbot-008.JPG

"Madame Galant (...) frappa dans ses mains et commanda, s'adressant surtout au groupe des "moyens" ses élèves : chantons!"

La-Maternelle-Poulbot-010.JPG

Rose ne parvient pas à différencier le sexe des élèves. Madame Paulin lui montre comment faire, en retournant le gosse...

La-Maternelle-Poulbot-011.JPG

"...Des fillettes se tenaient par le bras, à quatre, et marchaient, très occupèes de leur bavardage (...)."

La-Maternelle-Poulbot-012.JPG

"Les enfants qui déjeunent à l'école défilent dans le préau, et prennent leur panier, entre le lavabo et le calorifère."

La-Maternelle-Poulbot-013.JPG

"A quatre heures, avec madame Galant, j'ai conduit, jusqu'au coin de la rue, le rang des élèves qui s'en vont seuls"

La-Maternelle-Poulbot-014.JPG

"... J'ai surpris une gamine, qui sournoisement, l'oeil sur moi, fouillait dans ma cachette."

La-Maternelle-Poulbot-015.JPG

"On trouve toujours sur le trottoir, devant la porte, un groupe de femmes en cheveux, en tablier, camisole et fichu de laine, un panier ou un nourrisson au bras, jeunes mais fânées..."

La-Maternelle-Poulbot-016.JPG

"La grosse madame Galant debout, loin de moi, contre la porte de la cour, crie beaucoup et confisque des bons points, des billes, des soldats en papier, des bouchons; voilà donc pourquoi ses poches de tablier se gonflent telles des mamelles supplémentaires."

La-Maternelle-Poulbot-020.JPG

"-C'est Machin qui lui a flanqué un coup de pied dans "l'livarot".

La-Maternelle-Poulbot-021.JPG

"Un maçon et sa femme attendent leur progéniture sous la pluie. Ils ne possèdent qu'un chapeau de famille, un vieux feutre marron taché de plâtre; c'est la femme qui l'a sur la tête, mais voici la gamine attendue: à son tour d'en jouir."

La-Maternelle-Poulbot-022.JPG

"Deux garçons à plat ventre sur le trottoir, soufflaient dans le ruisseau sur un bateau fait d'un bouchon et d'une allumette."

La-Maternelle-Poulbot-023.JPG

"Il vint à moi, son tablier retroussé, les deux mains dans les poches de pantalon et tranquillement, avec philosophie, le regard voyageur, il me dit : - Elle m'a foutu à la porte."

La-Maternelle-Poulbot-024.JPG

"Au chemin de fer! ordonna-t-il et il s'élança imitant le sifflet de la locomotive et suivi de sa cohorte grossissante."

La-Maternelle-Poulbot-025.JPG

"...Ils tombaient le derrière par terre."

La-Maternelle-Poulbot-027.JPG

"Louise Cloutet, la Souris... Il faut la voir arriver avec son panier, son carton et son frère, un bambin de trois ans, de l'espèce naine aussi, qu'elle appelle son "poussin"."

La-Maternelle-Poulbot-028.JPG

"Virginie Popelin, à la deuxième rangée, juste derrière la Souris, c'est la vicieuse née, incorrigible et hypocrite jusqu'au merveilleux."

La-Maternelle-Poulbot-029.JPG

"Une fois, elle s'était rencontrée dans le coin du lavabo avec Bonvalot.           - Boutonne-moi mon tablier."

La-Maternelle-Poulbot-030.JPG

"Madame, voyez! encore ce monstre d'Adam à cheval sur cette porte de cabinet!"

La-Maternelle-Poulbot-033.JPG

"Les mères viennent l'une après l'autre et, me trouvant seule, s'accoudent à la balustrade."

La-Maternelle-Poulbot-034.JPG

"Quelques enfants restant, épars sur un banc..."

La-Maternelle-Poulbot-036.JPG

"-Elle est bonne ta maman ... Pourquoi l'as-tu battue?                                        - Pour faire comme papa."

La-Maternelle-Poulbot-040.JPG

"Au cinquième étage. La porte s'ouvre de cinquante centimètres. J'aperçois une femme sur une chaise qui coud et deux enfants tout habillés, sur un lit."

La-Maternelle-Poulbot-041.JPG

"Une vieille dame habitait à la campagne avec son chat nommé Mistigris."

La-Maternelle-Poulbot-042.JPG

"Le courant d'enfants est arrêté par un incident ordinaire de la rue : rixe entre hommes ou femmes, excentricité d'ivrogne, amours de chiens."

La-Maternelle-Poulbot-043.JPG

"j'en compte çà et là une quantité, filles, garçons, grands, petits, moyens, qui, sans erreur possible, ont le visage modelé par les coups. En a-t-il fallu des brutalités depuis leur naissance!"

 

Ce qui est évident dans les dessins de Poulbot, c'est l'absence de mièvrerie, le refus de représenter les gosses comme des angelots. Ils ont des trognes, des visages de petits adultes. Ils sont à l'opposé de ce que l'on appelle aujourd'hui les "petits poulbots"mièvres et stéréotypés.

poulbot-to-day.jpg

Voilà ce qu'on trouve aujourd'hui sous le nom de "poulbots"! La laideur et le vulgarité. Et ça marche!

La Maternelle Poulbot 073

Il y a dans les dessins de Poulbot une grande compassion qui lui permet de faire émerger de ces corps malheureux et maltraités, une énergie, une volonté ou une tristesse de petits animaux attachés malgré tout à leurs maîtres, à leurs parents souvent déficients.

Les adultes eux-mêmes sont dessinés sans concession mais sans méchanceté. Poulbot avec ses dessins, montre une société avec ses tares et ses tragédies quotidiennes, comme Zola avec sa prose. Tous deux sont humanistes et généreux, proches de ceux qu'ils ne caricaturent pas mais auxquels ils accordent sans romantisme toute leur attention et leur fraternité.

 

suite....   La Maternelle de Léon Frapié. Dessins (2)

 

................................................................................................................................................................

 

Liens Poulbot:

Poulbot. Jeunesse. Débuts.

Poulbot. Maturité. Succès. Les Gosses. (2)

Poulbot. Engagement social. Petits Poulbots. (3)

Poulbot. Dessins. Esquisses. Début. Avant 1910.

Poulbot. Poil de carotte. Illustrations. (1)

Poulbot. Poil de Carotte. Illustrations. (2).

 

Tous les articles :

Liste et liens: Peintres et personnages de Montmartre. Classement alphabetique.

.............................................................................................................

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Peintres.Artistes.Clébrités

Poulbot-carriere-018.JPG

On la remarque, place Constantin Pecqueur, à l'entrée de l'opulente avenue Junot, la belle statue de pierre...

La statue d'un peintre généreux qui connut le succès et qui est bien oublié aujourd'hui : Eugène Carrière.

Poulbot-carriere-025.JPG

La pierre vivante se couvre de mousse...

 Elle fait oublier la statue absente, la statue de bronze inaugurée le 29 novembre 1936 et fondue six années plus tard sous le glorieux régime de Vichy.

Poulbot-carriere-015.JPG

Une pétition des Montmartrois obtint qu'une réplique fût installée à la place de la statue sacrifiée.

C'est en 1959 qu'Eugène Carrière, sculpté par Jean-René Carrière, son fils, revint prendre place sur cette Butte où il avait vécu et qu'il avait aimée.

Poulbot-carriere-022.JPG

La statue est puissante et fait penser (le génie en moins) au Balzac de Rodin.

Elle s'élève comme un roc et donne une impression de force et de calme.

carriere--Verlaine.jpg

Eugène Carrière (1849-1906) est connu aujourd'hui par certains de ses portraits, comme celui que l'on trouve dans tous les livres scolaires, de Paul Verlaine.

Il a inventé un style fait de clair-obscur à dominante ocre, de formes qui semblent naître dans la brume, à la fois vivantes et menacées.

On imagine mal qu'il ait pu influencer Matisse ou Picasso...

Poulbot-carriere-016.JPG

Il fut populaire par ses engagements socialistes et sa lutte pour les déshérités, ce qui explique l'attachement des Montmartrois à son souvenir.

Il s'engagea également sans hésiter, aux côtés de Zola, dans l'affaire Dreyfus.

Il fut dreyfusard de coeur et d'âme...

Poulbot-carriere-001.JPG 

Le socle est pour moi très mystérieux. Il porte le nom de l'architecte Aimé Sauffroy (l'immeuble du Figaro, rue Drouot, le Casino de Paris) et la date 1883, cinquante ans avant l'érection du premier monument!

Caulaincourt 107

                         87 rue Caulaincourt (Sauffroy)

On trouve la même signature sur l'immeuble voisin au 87 rue de Caulaincourt.

J'offre un de mes bouquins à celui de mes lecteurs qui me donnera la clé de l'énigme.

S'agit-il d'une pierre de récupération? S'agit-il du socle d'une statue antérieure? Ce qui paraîtrait étrange à un endroit où il n'y avait à la fin du dix-neuvième siècle que terrain vague et cabanes de planches?

Nous savons que la conception du socle de la statue de bronze d'Eugène Carrière avait été confiée à Henri Sauvage, architecte audacieux de l'Art Nouveau (piscine des amiraux, Samaritaine....) mais qu'il mourut en 1932 avant l'achèvement des travaux et fut remplacé par Escrivan et Charpentier!

Beaucoup de noms pour une énigme!

Nous savons aussi qu'en 1959, le socle fut reconstruit....

Je donne ma langue aux chats de Steinlen!

Poulbot-carriere-007.JPG

eugene carriere mère1

Poulbot-carriere-011.JPG

eugene carrière mère2

 Sur les côtés, les plaques de bronze de Jean-René Carrière rendent hommage à une oeuvre qui a souvent exalté la maternité.

Poulbot-carriere-023.JPG

Mais elles semblent épaisses et inaptes à rendre la brume évanescente et l'aspect onirique des tableaux d'Eugène Carrière.

Poulbot-carriere-024.JPG

eugene-carriere-mere5.jpg

Sous les reliefs de bronze, des lettres assez difficiles à déchiffer livrent la pensée (une partie du moins) d'Eugène Carrière :

"Authenticité n'est pas vérité, pas plus que le moulage n'est de l'art.

C'est le sens qui est vrai.

C'est l'art qui renouvelle le Verbe en découvrant toujours à nouveau les origines de nos émotions...

 

Poulbot-carriere-012.JPG

Il n'y a de vrai que ce qui est d'accord avec l'éternel.

L'accident n'est pas vrai.

Un schéma n'a de valeur que par ce qu'il représente: le geste inconscient et le geste de la pensée

La nature a fait l'homme fort et riche de dons, il faut se le redire et l'homme par sa cruelle inclination à la domination de ses semblabes a forcé les hommes à ne voir que leurs misères, résultat de leur propre inconscience.

L'amour sincère pour les autres hommes nous donne une force invincible qui triomphe de tout.

Pour qu'une action soit agissante il faut que le sentiment dépasse le raisonnement.  

Eugène Carrière.

Ouf!

A part les deux dernières phrases, c'est assez emberlificoté!

Carriere-tombe-par-son-fils.jpg

je ne sais pas si ces pensées traverseront les siècles.

Je ne sais pas si l'oeuvre d'Eugène Carrière perdurera...

Mais l'hommage du fils à son père reste vivant et touchant...

Ce fils qui fit pour la tombe du peintre, au cimetière Montparnasse, ce visage grave et fragile, triste et fort....

Un des visages de l'amour.

carriere-eugene-et-jean-rene.jpg

                                         Eugène Carrière et son fils Jean-René.

.............................................................................................................

 Liens : tous les articles :

Liste et liens: Peintres et personnages de Montmartre. Classement alphabetique.


...................................................................................................................................................................

 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #CHARENTE MARITIME

Moeze--Soubise-053.JPG

Le clocher de Moëze est le seul survivant, le seul témoin de la splendeur de l'église gothique de la commune...

Il doit sa survie à son rôle d'amer qui permettait aux navires de se guider.

Moeze--Soubise-027.JPG

Les Moëziens,  convertis très tôt à la Réforme (ils édifièrent un temple en 1576) sacrifièrent sans état d'âme le sanctuaire construit par leurs aïeux. 

Il faut aujourd'hui un  oeil d'archéologue pour débusquer quelques vestiges de la somptueuse église.

Moeze--Soubise-022.JPG

... au-dessus du toit, ce départ d'arcature...

Moeze--Soubise-028.JPG

...Ou en façade cette partie de l'ancien porche...

Moeze--Soubise-020.JPG

L'élégant clocher, remarquable par ses proportions, s'élevait sur le transept sud de l'église. Il est d'une hauteur de 51 mètres, ce qui en fait un petit frère de celui de Marennes.

Moeze--Soubise-021.JPG

Il a été construit dans la deuxième moitié du XVème siècle, à l'apogée du gothique flamboyant saintongeais.

Sa flèche à huit pans s'élève sur une plate forme à balustrade portant à ses angles quatre pyramidions richement sculptés.

Ses arètes sont soulignées par des "crochets" de feuillages.

Moeze--Soubise-057.JPG

N'hésitez pas à monter à l'assaut de la tour pour découvrir le vaste paysage de marais et de champs, et à l'horizon, l'océan...

Moeze--Soubise-065.JPG

Demandez la clé à la boulangère, presque en face de l'entrée de l'église. Vous pouvez en profiter pour déguster une tartelette qui vous donnera quelque force avant l'attaque des 145 marches...

Moeze--Soubise-061.JPG

Vous rencontrerez les petits monstres installés sur leur pyramidion...

Moeze--Soubise-062.JPG

Moeze--Soubise-059.JPG 

Moeze--Soubise-063.JPG

Vous lirez, gravé dans la pierre, le nom de guetteurs qui s'ennuyèrent sur leur perchoir et eurent le temps d'y dessiner des navires pour s'échapper avec eux et transformer en hune le clocher...

Moeze--Soubise-064.JPG

Moëze- Soubise 060

Vous aurez une vue plongeant sur la célèbre croix hosannière de Moëze.

Vous redescendrez l'étroit escalier en colimaçon, en espérant ne rencontrer aucun touriste ascendant et avant de sortir de l'église, vous lèverez la tête sous le clocher, sur la remarquable voûte de pierres claires...

Moeze--Soubise-070.JPG

 

 

Liens.   Moëze. La croix hosannière.


 

 tous les articles classés "Charente maritime":

Charente Maritime. Classement alphabétique. Liens.

............................................................................................................


 

 

..................................................................................................................................................................

 

..

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #CHARENTE MARITIME

Moeze--Soubise-030.JPG

C'est une des curiosités de la région : la croix hosannière de Moëze...

Elle se dresse dans le cimetière, à quelques pas du clocher gothique rescapé des Guerres de Religion et que les Réformés épargnèrent pour la seule raison qu'il pouvait servir d'amer et guider les navires.

L'église ancienne n'a pas eu la même chance, elle a disparu corps et âme!

Moeze--Soubise-029.JPG

La croix hosannière a l'allure d'un petit temple grec carré surmonté d'une pyramide.

Elle a été élevée au XVIème siècle (on avance la date de 1530) à côté de l'église où se trouvait l'ancien cimetière.

Moeze--Soubise-039-copie-1.JPG

C'est un édifice funéraire, comme les lanternes des morts.

On en trouve dès le Xème siècle dans l'ouest de la France. On peut en voir une cinquantaine dans la région Poitou-Charente et 31 dans le seul département des deux-Sèvres.

Moeze-Gourge-croix-h.JPG

                                               Croix hosannière de Gourgé (Deux-Sèvres)

moeze-aulnay-de-saintonge-croix.jpg

                                          Croix hosannière d'Aulnay de Saintonge

Moeze--Soubise-036.JPG

Mais la plus belle, la plus monumentale, unique en son genre, est bien celle de Moëze! 

Il est facile de comprendre pourquoi on l'appelle aussi "le temple" de Moëze. 

Sur une base carrée, le péristyle est formé de vingt colonnes corinthiennes à fût cannelé, dont 4 sont en retrait, à l'intérieur.

 

Moëze- Soubise 041

On s'interroge sur la destination de ce monument. On pense qu'il abritait un ossuaire ou qu'il s'élevait sur une fosse commune. 

Il servait de point de ralliement lors de la procession du Dimanche des Rameaux qui ouvre la Semaine Sainte.

Son nom viendrait des cantiques à la gloire de Dieu que l'on chantait alors : "Hosanna in excelsis Deo" en brandissant des palmes qui rappelaient celles avec lesquelles la foule avait salué l'entrée du Christ à Jérusalem.

Moëze- Soubise 040

Une autre hypothèse plus contestée suggère que le nom viendrait de l'hosanne, nom que l'on donne dans le Poitou au buis que l'on bénissait aux Rameaux et qu'on déposait au pied du monument.

Une inscription latine court sur les quatre côtés:

 

 

Moeze--Soubise-032.JPG

                                          "Pueri hebraeorum..." 

Les enfants des Hébreux

Moeze--Soubise-031.JPG

                                     "...portantes Ramos olivarum..." 

Portant des rameaux d'olivier

Moeze--Soubise-037.JPG

                                        " ...obviaverunt Dominus clamantes..."

allèrent à la rencontre du Seigneur en chantant

Moeze--Soubise-034.JPG

                                     " ...et dicentes Hosanna in excelsis."

et en disant : hosanna au plus haut des cieux.

Moeze--Soubise-060.JPG

Ce n'est qu'en 1629 que le "temple" fut surmonté d'une croix sur un support pyramidal à bossages, un peu maigrelet de proportions.

Les conventionnels rochefortais obtinrent qu'elle fût démontée... Il fallut attendre 1825 pour qu'elle retrouvât sa place.

Mais ses mésaventures n'étaient pas terminées!

La tempête de 1999 l'abattit et il fallut la remonter de nouveau là où elle est décidée à ne plus broncher en attendant le Jugement Dernier!

Moeze--Soubise-033.JPG

On peut voir de ce côté la pierre saillante qui servait d'autel pour la célébration des offices.

Notons enfin que les auteurs de cet élégant édifice seraient les architectes italiens ramenés dans ses malles par Madame de Soubise, gouvernante de Renée de France, duchesse de Ferrare...

Ainsi aurions-nous un peu d'Emilie en Saintonge!

Moeze--Soubise-047.JPG

Il paraît que traditionnellement on enterrait les prêtres au pied de la croix hosannière mais à Moëze, il y a, à proximité une tombe bien plus originale et touchante.

Moeze--Soubise-046.JPG

Des mains aimantes ont cassé toutes les belles assiettes de la défunte pour composer un puzzle naïf et vivant.

Moeze--Soubise-044.JPG

En attendant qu'un jour d'avril tous ces morceaux se réassemblent pour un repas joyeux qui ressuscitera les fêtes du passé!

Moeze--Soubise-048.JPG

 

....................................................................................................................................................................

 

Liens : 

Charente Maritime. Classement alphabétique. Liens.

Moëze. Le clocher.

..............................................................................................................


Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog