Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Montmartre secret

Montmartre secret

Pour les Amoureux de Montmartre sans oublier les voyages lointains, l'île d'Oléron, les chats de tous les jours. Pour les amis inconnus et les poètes.

oleron

Publié le par chriswac
Publié dans : #OLERON, #Peintres, #Paris
Rue d'un village oléronais (Christian Couillaud vers 1940)

Rue d'un village oléronais (Christian Couillaud vers 1940)

    Une belle exposition au musée de l'île d'Oléron à Saint-Pierre permet de voyager avec les peintres qui ont, de la fin du XIXème siècle au milieu du XXème aimé notre île dont ils ont voulu fixer sur la toile les lumières. 

Entrée du hameau de Sauzelle. (Gaston Boucart - 1910)

Entrée du hameau de Sauzelle. (Gaston Boucart - 1910)

    Si Oléron n'a pas en ce domaine les lettres de noblesse de la Normandie ou de la Provence, toutes deux immortalisées par les plus grands peintres, c'est qu'elle n'était pas à la mode et n'avait pas aux yeux des parisiens les qualités des régions susnommées (proximité de Paris pour l'une, charme dépaysant de la Méditerranée pour l'autre).

Sur la plage de La Cotinière. Louis Lessieux (1919)

Sur la plage de La Cotinière. Louis Lessieux (1919)

    L'île a néanmoins inspiré des artistes, comme elle continue de le faire aujourd'hui, et la richesse de l'exposition en est une preuve éclatante.

Port de La Cotinière vu des tamarins. (Louis Lessieux -1920)

Port de La Cotinière vu des tamarins. (Louis Lessieux -1920)

    Je n'ai pas voulu suivre le parcours proposé organisé par thèmes : Les ports, la côte, les moulins etc... mais j'ai sélectionné quelques unes des toiles qui m'ont particulièrement plu. Un choix subjectif bien sûr que je qualifierais d'amoureux. Je suis en effet amoureux d'Oléron et je pourrai chanter, un collier de langoustines autour des reins : "J'ai deux amours, Oléron et Montmartre..."

                                      Départ des pêcheurs du Château d'Oléron (1938)

 

    L'exposition s'ouvre avec une toile remarquable de Balande qui représente les pêcheurs quittant le port du Château. Le ciel tourmenté est de ceux que j'aime, comme j'aime ce paysage d'avant le pont, avec le fort Louvois et au loin le clocher de Marennes.

  Balande qui est un enfant de Charente (Saujon) s'est formé à Paris, notamment dans l'atelier de Cormon à Montmartre. Quand il habite près de La Rochelle il se noue d'amitié avec Marquet dont l'influence est sensible dans son travail.

Le Phare de Chassiron (Balande. 1950)

Le Phare de Chassiron (Balande. 1950)

   Une autre de ses toiles représente dans un style à la fois vigoureux et coloré le phare de Chassiron, le point extrême de l'île.

Anse et prieuré de La Perroche (Louis Alphonse Combe-Velluet 1880)

Anse et prieuré de La Perroche (Louis Alphonse Combe-Velluet 1880)

     Beau paysage qui traduit bien la lumière précise de l'île surnommée "la lumineuse". Si l'influence de Corot y est manifeste c'est qu'Alphonse Velluet le connut et sur ses conseils décida de se consacrer aux paysages. Un petit détail amusant sur le nom du peintre qui se transforma en Combe-Velluet, s'inspirant du nom de sa femme Lucie lacombe. Cette modification visait à figurer dans les premières lettres afin d'être exposé dans les salons dans les premières salles qui avaient l'habitude de classer les peintres par ordre alphabétique. 

Rue de village (Louis Suire - 1950)

Rue de village (Louis Suire - 1950)

    Plus moderne dans son épure la rue de village de Louis Suire va à l'essentiel par sa composition entre lumière sur les murs blancs et ombre. Deux oléronaises coiffées de leur quichenotte animent sans prendre la vedette cette scène ensoleillée.

Louis Suire (1899-1987) est un peintre charentais qui avait connu à Paris le fauve Albert Marquet. Il avait une maison dans l'île de Ré mais explora à plusieurs reprises Oléron, notamment pour illustrer le livre d'Yvan Delteil paru en 1935 : "L'île d'Oléron, la dernière escale de Pierre Loti".

Moulin des Anglais à La Brée-Les-Bains. (Mario Pinetti - vers 1950)

Moulin des Anglais à La Brée-Les-Bains. (Mario Pinetti - vers 1950)

                                            Sortie du chenal de Boyardville (Mario Pinetti)

    Loin des scènes ensoleillées dont on a l'habitude, Pinetti privilégie les ciels gris et les nuances vertes des chenaux.

Italien d'origine Pinetti (1895-1964) remporta de nombreux prix dont une médaille d'or au Salon des Artistes Français. Grand voyageur, c'est à Oléron qu'il choisit de se fixer avec sa famille et d'installer son chevet dans les marais dont il aimait les nuances de gris soudain pailletés de soleil.

Moulin de La Cotinière (Louis Lessieux 1920)

Moulin de La Cotinière (Louis Lessieux 1920)

    Les deux peintres oléronissimes sont le père et le fils Lessieux. Il y a souvent confusion entre les deux car l'un se prénomme Ernest Louis (1848-1925) et l'autre Louis Ernest (1874-1938)! Nous sommes allés à la rencontre de Louis Lessieux dans un article que nous lui avons consacré.

                                    Plage nord de La Cotinière (Louis Lessieux. 1921)

Après les deux tableaux du fils, voici deux tableaux du père

                            Rue du Colombier à La Cotinière (Ernest Lessieux 1910)

Ce dernier tableau je le préfère aux innombrables aquarelles qui donnent parfois dans le cliché!

Anse de Maumusson (Ernest Lessieux vers 1910)

Anse de Maumusson (Ernest Lessieux vers 1910)

Vers le pertuis de Maumuson (Jean-Baptiste Castaignet - 1910)

Vers le pertuis de Maumuson (Jean-Baptiste Castaignet - 1910)

     Peu de tableaux de tempêtes ou d'océan dans cette exposition. Parfois comme ici le jeu de la lumière sur l'eau qui ressemble à une rivière dans le pertuis. Tous les amoureux des rivages aiment ces moments où le soleil dessine à la surface de la mer ces grands chemins qui brillent comme des miroirs.

                       Anse de Saint-Trojan vue de Marennes (Castaignet - 1919)

Jean-Baptiste Castaignet (1852-1934) est clerc de notaire à Bordeaux et peintre une fois hors de son étude. Il aime les contrastes et les teintes sombres à la Courbet.

Bien que l'île d'aujourd'hui se prêtât aux représentations naîves avec ses petites maisons, ses cabanes de couleurs, ses bateaux bariolés et ses roses trémières, nous trouvons peu de représentants de cette école, comme celui, resté anonyme de cette rue de Saint-Pierre :

 

Ou comme cette vue de la plage du Château due à Willy, peintre sur lequel je n'ai rien trouvé. 

Paysages d'Oléron par les peintres de la première moitié du XXème siècle. Exposition du musée de l'île d'Oléron.

Peut-être est-ce lui qui représenta ces navires de pêche sur l'océan à St Jean de Monts.

 

    Toujours dans cette sensibilité nous découvrons une belle toile de Camille Laroche peinte en 1910 au nord de l'île. La plupart des oeuvres représentées sont peintes au sud de l'île, si on excepte Chassiron et Saint-Pierre, partie plus touristique et plus proche....

                                             Place de l'église à Saint-Denis

      Parmi les toiles qui m'ont intéressé figurent celles d'Yvon Massé :

Plage du port du Château ('Massé - 1944)

Quai et cabanes du port de St-Trojan (Yvon Massé - 1942)

Quai et cabanes du port de St-Trojan (Yvon Massé - 1942)

    Les paysages sont peints avec légèreté et en ce qui concerne le quai de St-Trojan quelque chose de naïf là encore. Notons que le quai n'a pas beaucoup changé même si quelques cabanes se sont métamorphosées en restaurants (dont le très bobo "Poissons Rouges) et en galeries d'art. 

Le port aujourd'hui

Le port aujourd'hui

    On retrouve le quai aux cabanes de Saint-Trojan dans la toile d'Ernest chevalier. Le port modeste aux cabanes de planches a plu aux peintres, comme il plaît aujourd'hui aux photographes amateurs dont je suis.

                  Ernest Chevalier. Port et cabanes de Saint-Trojan (1900)

Ernest Chevalier (1862-1917) est un artiste très lié aux peintres de son temps, que ce soit Puvis de Chavannes ou, à Montmartre, Toulouse Lautrec et Satie.

Café l'Océan à Saint-Georges (Auguste Heiligenstein -1930)

Café l'Océan à Saint-Georges (Auguste Heiligenstein -1930)

  Une toile nocturne et onirique d'Auguste Heiligenstein (1891-1976) qui vient de Saint-Denis, non pas celui d'Oléron mais celui de la Seine-Saint-Denis! Il est céramiste, émailleur, maître vitrier et peintre. 

Sortie du port de Saint-Trojan (P. Bonnin, 1884)

Sortie du port de Saint-Trojan (P. Bonnin, 1884)

    Deux toiles me paraissent fort belles, signées de P. Bonnin sur qui je n'ai rien trouvé et dont l'exposition ne nous dit pas un mot.

Port de Saint-Trojan (P. Bonnin - 1884)

Port de Saint-Trojan (P. Bonnin - 1884)

    Je voudrais terminer par une aquarelle sans grand intérêt sinon celui de nous montrer deux moulins dans la ville du Château :

           Le moulin de la quille de chien, au Château. (François Desnoyers - 1920)

Desnoyers (1894-1972) fut élève de Bourdelle avant de découvrir à Paris le fauvisme dont il sera un représentant.

     L'intérêt de cette aquarelle est de nous montrer deux moulins parmi les nombreux moulins que comptait l'île (une parenté avec ma butte favorite). Celui qui est au 2ème plan a été sacrifié aux appétits des promoteurs, le second qui faillit être détruit a été sauvé ainsi que la maison du meunier. Il est aujourd'hui au milieu d'un  parking de supermarché!

 

Je préfère terminer sur ce paysage incertain, animé par les pêcheuses à pied coiffées de leur quichenotte qui accrochent la lumière.

                              Départ de pêche à pied au Château d'Oléron (1914)

     Un coup de chapeau aux organisateurs de l'exposition qui propose des fiches sur la plupart des peintres exposés et qui a sélectionné des œuvres de grand intérêt, déclarations d'amour à cette île changeante, miroitante, entre vents et marées. Une île qui supporte mal le pont qui l'enchaîne et semble ruer les jours de tempête pour se libérer et prendre le large!

                                   Plage de Vert-Bois (Ernest Lessieux. 1910)

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #OLERON
Obsession du temps qui passe chez Pierre Loti.

Certains de mes lecteurs m'ont interrogé sur Pierre Loti qui est pour moi un de nos grands écrivains (pas seulement pour moi!)

              La maison des aïeules choisie comme dernière demeure par Pierre Loti

Profitant d'une nouvelle visite à Saint-Pierre où il dort, délivré du "grand épouvantement" je republie cet article, un de ceux que j'ai consacrés à cet homme que j'admire.

Obsession du temps qui passe chez Pierre Loti.

      Contemporain de Proust mais combien différent, aussi voyageur que l'autre était casanier, Loti n'en reste pas moins obsédé par le passage du temps et la disparition des êtres chers. Ses romans autobiographiques sont, à leur manière, une recherche du temps perdu... une tentative sans illusion de le retrouver et de lui donner un sursis de mémoire, aussi durable que le succès de librairie,  "l'éternité" de papier.

Obsession du temps qui passe chez Pierre Loti.
Obsession du temps qui passe chez Pierre Loti.

   Dans l'île d'Oléron où je passe l'été, je pense souvent à lui qui aimait ce berceau de ses aïeux huguenots et qui désira être enterré dans le jardin de la maison de Saint-Pierre.

Obsession du temps qui passe chez Pierre Loti.

     J'ai relu son "Roman d'un enfant" et "Prime jeunesse" et j'ai noté quelques passage révélateurs de sa sensibilité tourmentée, de son incapacité à vivre pleinement le présent menacé de disparition. La mort qu'il appelle "la reine des épouvantements" est présente dans son œuvre où elle règne en despote...

     Il écrit le "Roman d'un enfant" à 40 ans, en pleine maturité et en pleine gloire (il sera reçu bientôt à l'Académie) tandis que "Prime jeunesse", plus amer, plus désabusé paraît 30 ans plus tard, quatre ans avant sa mort.

Obsession du temps qui passe chez Pierre Loti.
Obsession du temps qui passe chez Pierre Loti.

"... Laisser un journal que des survivants liront peut-être… C'est ce que j'ai fait ici, et je prie ceux qui jetteront les yeux sur ce livre, de l'excuser, comme la tentative désespérée d'un de leurs frères qui va sombrer demain dans l'abîme et voudrait, au moins pour un temps, sauver ses plus chers souvenirs."

Prime Jeunesse (Un court prélude)

Obsession du temps qui passe chez Pierre Loti.
Obsession du temps qui passe chez Pierre Loti.

" Ne pourrons-nous jamais sur l'océan des âges Jeter l'ancre un seul jour?...

(…) Oserai-je dire ici que Lamartine m'était déjà antipathique, dès le collège, par sa poserie et son grand profil pompeux; cependant le début incontestablement splendide de ce poème, que je m'étais presque lassé d'accompagner si souvent au piano, avait peut-être amené en moi le premier éveil de mes terreurs en présence de notre course au néant…"

Prime jeunesse (chap.III)

Obsession du temps qui passe chez Pierre Loti.
Obsession du temps qui passe chez Pierre Loti.

"Ce fut sans doute un des malheurs de ma vie d'avoir été beaucoup plus jeune que tous les êtres qui m'aimaient et que j'aimais, d'avoir surgi parmi eux comme une sorte de petit Benjamin tardif sur lequel devaient converger fatalement trop de tendresses, - et puis d'être laissé si affreusement seul pour les suprêmes étapes de la route!"

Prime jeunesse (chap. III)

Obsession du temps qui passe chez Pierre Loti.

"Pour nous qui n'avons pas de durée et qui ne devinerons jamais le pourquoi de rien, la presque éternité des plantes frêles ajoute encore à l'immense étonnement douloureux que l'ensemble de la Création nous cause…"

Prime jeunesse (chap.XX)

Obsession du temps qui passe chez Pierre Loti.

Après la mort de sa chère tante Claire, il conserve sa chambre intacte, comme un sanctuaire.

"Voici trente ans bientôt qu'elle nous a quittés, et sa chambre est restée telle que si elle venait d'en sortir pour revenir demain; dans ses tiroirs, dans ses armoires, elle retrouverait toutes ses petites affaires, devenues pour moi des reliques."

Prime jeunesse (chap. XXIII)

Obsession du temps qui passe chez Pierre Loti.
Obsession du temps qui passe chez Pierre Loti.

"La pensée que le visage de ma mère pourrait un jour disparaître à mes yeux pour jamais, qu'il ne serait qu'une combinaison d'éléments susceptibles de se désagréger et de se perdre sans retour dans l'abîme universel, cette pensée, non seulement me fait saigner le cœur, mais aussi me révolte, comme inadmissible et monstrueuse."

Le Roman d'un enfant (chap.V)

Obsession du temps qui passe chez Pierre Loti.
Obsession du temps qui passe chez Pierre Loti.

      Il raconte comment une lecture qui lui est faite, alors qu'il n'a que 7 ans le touche… Tante Claire lit l'histoire d'un petit garçon qui s'est enfui de la maison familiale et n'y revient que des années plus tard. ses parents et sa sœur sont morts. L'enfant va dans le vieux jardin abandonné et trouve sur le sol une perle bleue qui a appartenu à sa sœur...

"Oh! Alors je me levai, demandant que l'on cessât de lire, sentant les sanglots qui me venaient… J'avais vu, absolument vu, ce jardin solitaire, et, à moitié cachée sous ces feuilles rousses, cette perle bleue, souvenir d'une sœur morte… Tout cela me faisait mal, affreusement, me donnait la conception de la fin languissante des existences et des choses, de l'immense effeuillement de tout…"

Le Roman d'un enfant (chap.XIII)

Obsession du temps qui passe chez Pierre Loti.
Obsession du temps qui passe chez Pierre Loti.

Il se rappelle les veillées dans le salon rouge avec, autour de lui sa mère, sa grand-mère, ses tantes, sa sœur….

"Hélas! avec quel recueillement triste je les passe en revue, ces figures aimées ou vénérées, bénies, qui m'entouraient ainsi les dimanches soir; la plupart ont disparu et leurs images, que je voudrais retenir, malgré moi se ternissent, s'embrument,, vont s'en aller aussi…"

Le Roman d'un enfant (chap.XXIII)

Obsession du temps qui passe chez Pierre Loti.

Adolescent, il regarde les objets du quotidien utilisés par sa mère et il pense au jour où elle ne sera plus là pour les utiliser :

"Et sa corbeille à ouvrage, toujours celle d'autrefois, que je l'ai priée de ne jamais changer, même malgré un peu d'usure, - et les différents bibelots qui s'y trouvent, étuis, boîtes pour les aiguilles, écrous pour tenir les broderies! - L'idée que je pourrai connaître un temps où les mains bien-aimées qui touchent journellement ces choses ne les toucheront jamais plus, m'est une épouvante horrible contre laquelle je ne me sens aucun courage. Tant que je vivrai, évidemment, on conservera tout tel quel, dans une tranquillité de reliques; mais après, à qui écherra cet héritage qu'on ne comprendra plus; que deviendront ces pauvres petits riens que je chéris?

Le Roman d'un enfant (chap. LIII)

Obsession du temps qui passe chez Pierre Loti.

Quand il pense à la profession qu'il devra exercer (il est question qu'il étudie à Polytechnique) et qu'il regarde les hommes mûrs qui sont passés par là :

"Il faudra un jour être comme l'un d'eux, vivre utilement, posément, dans un lieu donné, dans une sphère déterminée, et puis vieillir, et puis ce sera tout… alors une désespérance sans bornes me prenait; je n'avais envie de rien de possible ni de raisonnable; j'aurais voulu plus que jamais rester un enfant, et la pensée que les années fuyaient, qu'il faudrait bientôt, bon gré, mal gré, être un homme, demeurait pour moi angoissante."

Le Roman d'un enfant (chap.LIII)

Obsession du temps qui passe chez Pierre Loti.
Obsession du temps qui passe chez Pierre Loti.

Il tient un journal et il souhaite qu'il soit brûlé à sa mort et que personne ne lise ses pensées secrètes. Plus tard, il se rend compte qu'il a changé :

"J'en suis venu à chanter mon mal et à le crier aux passants quelconques, pour appeler à moi la sympathie des inconnus les plus lointains; - et appeler avec plus d'angoisse à mesure que je pressens davantage la finale poussière… Et, qui sait? en avançant dans la vie, j'en viendrai peut-être à écrire d'encore plus intimes choses qu'à présent on ne m'arracherait pas, - et cela pour essayer de prolonger, au-delà de ma propre durée, tout ce que j'ai été, tout ce que j'ai pleuré, tout ce que j'ai aimé…"

Le Roman d'un enfant (chap.LVIII)

Obsession du temps qui passe chez Pierre Loti.
Obsession du temps qui passe chez Pierre Loti.

Le moment du réveil, le matin, est particulièrement important, c'est alors que se présentent à nous les tristesses, les inquiétudes….

"Plus tard, ils devaient bien s'assombrir , mes réveils! Et ils sont devenus aujourd'hui l'instant de lucidité effroyable où je vois pour ainsi dire les dessous de la vie dégagés de tous ces mirages encore amusants qui, dans le jour, reviennent me les cacher; l'instant où m'apparaissent le mieux la rapidité des années, l'émiettement de tout ce à quoi j'essaie de raccrocher mes mains, et le néant final, le grand trou béant de la mort, là tout près, que rien ne déguise plus."

Le Roman d'un enfant (chap. LXVIII)

Obsession du temps qui passe chez Pierre Loti.

     Le roman d'un enfant se termine sur une évocation des étés passés dans le midi, des étés de soleil et de jeux. Pierre Loti revient dans la maison où il a connu ces vacances de rêve. Tout a changé, tout s'est "rapetissé".... Il lui semble entendre une chanson des rondes du passé...

"(…) La petite voix était flutée, bizarre; surtout elle était triste, triste à faire pleurer, triste comme pour chanter, sur une tombe, la chanson des années disparues, des étés morts."

Obsession du temps qui passe chez Pierre Loti.
Obsession du temps qui passe chez Pierre Loti.

La reine des épouvantements a cessé de tourmenter Pierre Loti. Pourtant il lui échappe en partie et reste vivant grâce à ses écrits. La maison de Rochefort dont il a tant parlé, où il a été si heureux et si malheureux rouvrira bientôt ses portes, rénovée, telle qu'elle était jadis…avec les bibelots, les collections, les objets qu'il aimait tant... 

     Il est le seul à ne pas le savoir là où ses restes reposent, dans le jardin de la maison des aïeules dans l'île d'Oléron..

 

Liens

Oléron

 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #Peintres, #CHARENTE MARITIME, #OLERON
Louis Lessieux. Peintre oléronnais.

     Je suis étonné qu'Oléron, l'île lumineuse, ait inspiré si peu de peintres... bien sûr il y a le plus célèbre, Omer Charlet qui créa quelques chefs d'oeuvre d'inspiration religieuse (exception faite de l'émouvante "orphelines de la mer") mais à part lui, il est difficile de nommer d'autres artistes de valeur.

                               Les orphelines de la mer (musée Hèbre, Rochefort)

    Et pourtant le musée de Saint-Pierre consacra en 2008 une exposition à deux d'entre eux. Deux et pourtant un puisqu'ils sont père et fils et portent le même nom : Lessieux.

Louis Lessieux. Peintre oléronnais.

    Le premier Ernest-Louis, né en 1848 et le second Louis-Ernest en 1874. Ils ne sont pas toujours facile à différencier et leurs prénoms facilitent la confusion! 

Luois Lessieux dans son atelier parisien

Luois Lessieux dans son atelier parisien

     Aujourd'hui intéressons-nous au plus jeune que l'on a l'habitude d'appeler Louis, gardant Ernest pour le père.

Le Comombier (Louis Lessieux)

Le Comombier (Louis Lessieux)

     Notons, n'en déplaise à la fierté oléronnaise qu'Ernest se fixa à Menton où il mourut et où la ville reconnaissante érigea un buste en son honneur. Il est vrai cependant qu'il fit l'acquisition d'une maison au village du Colombier à la Cotinière où il aima séjourner. Louis y passa plus de temps que son père, heureux de trouver un refuge où se reposer de la vie parisienne.

Les ajasses.

Les ajasses.

     La maison s'appelait "les ajasses", ce qui en patois local désigne les pies.

                                                       Pie jeune (Louis Lessieux)

Petite émotion au passage car la maison de mes grands parents, dans le Pas-de-Calais s'appelait "les agasses", presque le même mot d'un  patois à l'autre.

La maison des Ajasses (Louis Lessieux)

La maison des Ajasses (Louis Lessieux)

    Louis fut en partie parisien. Il avait son atelier Villa Brune. Il me ramène un instant à Montmartre car il fut en 1890 à l'Ecole des Arts Décoratifs de Paris élève de Luc Olivier Merson, l'auteur de l'immense et spectaculaire mosaïque du Sacré-Coeur.

La Cotinière (Louis Lessieux)

La Cotinière (Louis Lessieux)

Femmes au puits (Louis Lessieux)

Femmes au puits (Louis Lessieux)

    Il fut influencé par son père et peignit, surtout à ses débuts, de nombreuses aquarelles. Plusieurs sont exposées dans le petit musée de Saint-Pierre. Celles d'Ernest comme de Louis ne sont pas très originales et peinent à traduire la lumière si paticulière de l'île. 

Effets du soir à Oléron (Louis Lessieux)

Effets du soir à Oléron (Louis Lessieux)

     Cependant Louis sut parfois se détacher de l'influence paternelle et se montrer plus audacieux, ne cherchant plus à reproduire la réalité mais n'hésitant pas à utiliser des couleurs plus franches qui le rapprochent parfois des nabis. Il fut d'ailleurs plus que son père oléronnais et séjournait plus souvent que lui dans l'île.

La Cotinière (Louis Lessieux)

La Cotinière (Louis Lessieux)

Certaines de ses plus belles oeuvres ont La Cotinière pour sujet. Cette huile est selon moi une de ses plus belles toiles, plus expressive et plus vivante que ses aquarelles. On y voit une parenté avec Pont-Aven et surtout les Nabis.

Barque à La Cotinière (Louis Lessieux)

Barque à La Cotinière (Louis Lessieux)

La jetée de la Cotinière (Louis Lessieux)

La jetée de la Cotinière (Louis Lessieux)

Quai de la Loge (Louis Lessieux)

Quai de la Loge (Louis Lessieux)

Louis Lessieux. Peintre oléronnais.

Une de ses réalisations les plus spectaculaires fut la décoration des salles de l'hôtel de l'Horizon.


 

Il aimait la Cotinière où il posait souvent son chevalet et il n'est pas étonnant qu'un tel décor lui eût été confié pour cet établissement qui donnait sur le port. 

Louis Lessieux. Peintre oléronnais.
Louis Lessieux. Peintre oléronnais.

Louis Lessieux réalisa les fresques et les toiles entre 1925 et 1932. Il y représentait quelques sites de l'île et quelques uns de ses habitants. 

Louis Lessieux. Peintre oléronnais.

Ce n'est qu'en 1977 que le nouveau propriétaire "débarrrassa" les murs de toiles qu'il jugeait démodées. Elles furent démontées et vendues à la salle des ventes!

Louis Lessieux. Peintre oléronnais.

Le propriétaire précédent avait gardé pour lui quelques oeuvres qui ornaient la petite salle et qui de ce fait ont été sauvegardées. 

Louis Lessieux. Peintre oléronnais.

L'hôtel de l'Horizon a changé de nom plusieurs fois mais il existe toujours sur le port. Il s'appelle depuis 1987 "L'Ecailler" et sa décoration manque totalement d'intérêt! 

 

On connaît d'autres aspects de l'oeuvre de Louis Lessieux qui réalisa quelques affiches comme celle du cognac Otard

   C'est une des plus réussies, associant femme et alcool dans la même sensualité délicate.

 

     Il reçut commande d'affiches touristiques assez traditionnelles.... Plusieurs de ses aquarelles servirent à illustrer des calendriers!

Enfin il accompagna parfois son père dans ses voyages en Europe et en Afrique du nord.

 

Il s'inscrit dans la tradition des peintres orientalistes et n'est sans doute pas le plus inspiré. 

Louis Lessieux. Peintre oléronnais.

     Mais nous voilà loin de l'île qu'il aima et qui fut son véritable port d'attache. Il lui a déclaré son amour sans se lasser, toujnours ému par sa beauté et sa lumière changeante. C'est à Paris qu'il mourut en 1938, Villa Brune, loin de son île lumineuse.

Louis Lessieux. Peintre oléronnais.

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #OLERON PLAGES, #OLERON, #album
Grand-Village.

Grand-Village.

Saint-Trojan

Saint-Trojan

Chiens à Oléron. Sur les plages. Album photos. De 2018 à 2021.

     Les grandes plages de l'île sont un paradis pour les chiens et leurs "maîtres". Un paradis qui leur est interdit pendant la saison estivale.

 Saint-Trojan.

Saint-Trojan.

 Les Allassins.

Les Allassins.

 Vertbois.

Vertbois.

Saint-TRojan

Saint-TRojan

     Les soirs d'été, quand rassasiés de soleil et de vagues, les baigneurs rentrent dans leurs villas ou leurs campings, on ne compte plus les mégots, les canettes, les "poches" (comme on dit ici) en plastique. Sans parler des couches abandonnées sur le sable...

 St-Trojan.

St-Trojan.

La Perroche.

La Perroche.

Plage de Maumusson.

Plage de Maumusson.

. Phare de Chassiron.

. Phare de Chassiron.

 Pointe de Maumusson

Pointe de Maumusson

. Grand-Village.

. Grand-Village.

 Grand-Village

Grand-Village

     Mais même pendant la saison, les plages sont si vastes que l'on pourrait délimiter des espaces réservés aux personnes accompagnées de leur chien, comme on réserve des espaces aux naturistes. Il suffirait de marcher quelques centaines de mètres...

 Plage de la Giraudière. Grand-Village.

Plage de la Giraudière. Grand-Village.

 Les Allassins.

Les Allassins.

Chiens à Oléron. Sur les plages. Album photos. De 2018 à 2021.
Chiens à Oléron. Sur les plages. Album photos. De 2018 à 2021.
Chiens à Oléron. Sur les plages. Album photos. De 2018 à 2021.
Chiens à Oléron. Sur les plages. Album photos. De 2018 à 2021.
Chiens à Oléron. Sur les plages. Album photos. De 2018 à 2021.
Chiens à Oléron. Sur les plages. Album photos. De 2018 à 2021.

     Je ne sais pas si cette initiative simple éviterait tous les abandons d'avant les vacances mais même si elle n'en empêchait que quelques uns, ce serait autant d'angoisses, de souffrances, de panique et de mort en moins pour quelques chiens...

Chiens à Oléron. Sur les plages. Album photos. De 2018 à 2021.
Chiens à Oléron. Sur les plages. Album photos. De 2018 à 2021.
Chiens à Oléron. Sur les plages. Album photos. De 2018 à 2021.
Chiens à Oléron. Sur les plages. Album photos. De 2018 à 2021.
Chiens à Oléron. Sur les plages. Album photos. De 2018 à 2021.
Chiens à Oléron. Sur les plages. Album photos. De 2018 à 2021.
Chiens à Oléron. Sur les plages. Album photos. De 2018 à 2021.
Chiens à Oléron. Sur les plages. Album photos. De 2018 à 2021.

   Les quelques photos prises pendant la période estivale l'ont été en dehors des heures interdites( qui sont celles de la présence des sauveteurs) le matin avant 10 heures ou le soir après 19h...

Chiens à Oléron. Sur les plages. Album photos. De 2018 à 2021.
Chiens à Oléron. Sur les plages. Album photos. De 2018 à 2021.
Se promener avec son vieux chien aveugle

Se promener avec son vieux chien aveugle

Chiens à Oléron. Sur les plages. Album photos. De 2018 à 2021.
Chiens à Oléron. Sur les plages. Album photos. De 2018 à 2021.
Chiens à Oléron. Sur les plages. Album photos. De 2018 à 2021.
Chiens à Oléron. Sur les plages. Album photos. De 2018 à 2021.

     Elles rendent hommage à ces animaux qui ne sont qu'affection et dévouement et qui, abandonnés, continuent de n'aimer que leur maître.

Il y a des croyants qui affirment que l'amour de Dieu est immense et inépuisable.

Dieu serait-il un chien ?

Chiens à Oléron. Sur les plages. Album photos. De 2018 à 2021.
Chiens à Oléron. Sur les plages. Album photos. De 2018 à 2021.
Chiens à Oléron. Sur les plages. Album photos. De 2018 à 2021.
Chiens à Oléron. Sur les plages. Album photos. De 2018 à 2021.
Chiens à Oléron. Sur les plages. Album photos. De 2018 à 2021.
Chiens à Oléron. Sur les plages. Album photos. De 2018 à 2021.
Chiens à Oléron. Sur les plages. Album photos. De 2018 à 2021.
Chiens à Oléron. Sur les plages. Album photos. De 2018 à 2021.
Chiens à Oléron. Sur les plages. Album photos. De 2018 à 2021.
Chiens à Oléron. Sur les plages. Album photos. De 2018 à 2021.
Chiens à Oléron. Sur les plages. Album photos. De 2018 à 2021.
Chiens à Oléron. Sur les plages. Album photos. De 2018 à 2021.
Chiens à Oléron. Sur les plages. Album photos. De 2018 à 2021.
Chiens à Oléron. Sur les plages. Album photos. De 2018 à 2021.

Liens 

Les albums photos

 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #album, #OLERON PLAGES, #OLERON
Août 2021. Album photos île d'Oléron.

Ier août. Le vent compagnon de jeu.

Août 2021. Album photos île d'Oléron.

Le 2 août. Famille d'humains au point d'eau.

Août 2021. Album photos île d'Oléron.

3 août. Le tronc d'arbre, proue vers le ciel.

Août 2021. Album photos île d'Oléron.

4 août. Les demoiselles de Saintes.

Août 2021. Album photos île d'Oléron.

5 août. Jour de crachin. Il est où le soleil, il est où?

Août 2021. Album photos île d'Oléron.

6 août. Quatre copains au repos devant la corderie royale de Rochefort.

Août 2021. Album photos île d'Oléron.

7 août. Dans le port de la Cotinière.

Août 2021. Album photos île d'Oléron.

8 août. Costumes typiques de cette région.

Août 2021. Album photos île d'Oléron.
Août 2021. Album photos île d'Oléron.

9 août. On joue comme on pneu!

Août 2021. Album photos île d'Oléron.

10 août. Le bain du chien. Comme une frise antique!

Août 2021. Album photos île d'Oléron.

11 août. Glissade.

Août 2021. Album photos île d'Oléron.

12 août. Couple de surfeurs et leur reflet.

Août 2021. Album photos île d'Oléron.

13 août. La maison dans l'eau. Petit-Village.

Août 2021. Album photos île d'Oléron.

14 août. "Enfin je ne peux pas te prendre sur ma planche!"

Août 2021. Album photos île d'Oléron.

15 août. Pas de quoi déranger les mouettes! (Plage de la Cotinière).

Août 2021. Album photos île d'Oléron.

16 août. Chorégraphie.

Août 2021. Album photos île d'Oléron.

17 août. Leçon par temps gris.

Août 2021. Album photos île d'Oléron.

18 août. Nouvelle religion! Surf akbar!

Août 2021. Album photos île d'Oléron.

19 août. Cygnes sauvages sur le marais de Brouage.

Août 2021. Album photos île d'Oléron.

20 août. A la queue leu leu...

Août 2021. Album photos île d'Oléron.

21 août. Promenade du vieux chien aveugle.

Août 2021. Album photos île d'Oléron.

22 août. vague à lame.

Août 2021. Album photos île d'Oléron.
Août 2021. Album photos île d'Oléron.

Le 23 août à la Rochelle. Le jongleur et ses chiens.

Août 2021. Album photos île d'Oléron.

24 août. Matin clair sur le chenal d'Ors.

Août 2021. Album photos île d'Oléron.

25 août: le bateau perdu dans le marais d'Ors.

Août 2021. Album photos île d'Oléron.

26 août. La passe au goéland.

Août 2021. Album photos île d'Oléron.

27 août. La dame au p'tit chien.

Août 2021. Album photos île d'Oléron.

28 août. P'tit bonhomme.

Août 2021. Album photos île d'Oléron.

29 août. Le seau rouge.

Août 2021. Album photos île d'Oléron.

30 août. Les ailes bleues.

Août 2021. Album photos île d'Oléron.

31 août. Terminer le mois en beauté.

     Et voilà! l'été s'achève, les touristes sont partis, le rivage appartient aux goélands et comme chanterait Bardot, "coquillages et crustacés" sont tranquilles sur "la plage abandonnée". Il a fait froid, il a fait chaud, il a plu,  il a fait soleil, il y a eu du vent, beaucoup... mais lumineux ou gris les jours se sont enfuis, de plus en plus vite avec l'âge qui monte, de plus en plus mélancoliques...

Je n'aime pas l'automne mais il est là, avec ses matinées trop fraîches et ses chasseurs qui préparent leurs armes.

Liens : les albums photos.

                                        On replie la tente de plage!

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #OLERON
Les coiffes de l'île d'Oléron. Musée de Saint-Pierre. Les poupées en costume. Le ballon, la coiffette, la colinette, le ballet,,

     Pendant deux semaines de juillet le petit musée de Saint-Pierre d'Oléron a connu une affluence exceptionnelle. Je ne sais si ce succès était dû à l'exposition qu'il propose et qui a pour thème les costumes traditionnels de l'île ou si plus prosaïquement le mauvais temps, sorte de Toussaint en plein été en était la cause!

Les coiffes de l'île d'Oléron. Musée de Saint-Pierre. Les poupées en costume. Le ballon, la coiffette, la colinette, le ballet,,

    Disons pour ne mécontenter ni les dieux de la météo ni les responsables du musée que cette réussite est due aux uns et aux autres!  

Les coiffes de l'île d'Oléron. Musée de Saint-Pierre. Les poupées en costume. Le ballon, la coiffette, la colinette, le ballet,,

     Plus sérieusement, l'expo est faite avec pédagogie et goût. Des mannequins dont la tête a été remplacée par un miroir ovale portent les costumes d'antan et, jolie surprise qui plaît aux enfants de tout âge, de jolies poupées anciennes dans leur vitrine sont habillées des mêmes costumes miniatures.

La mariée

La mariée

   Contentons-nous aujourd'hui des coiffes qui sont si particulières et si variées sur cette terre qui sut préserver longtemps ses partIcularités.

Les coiffes de l'île d'Oléron. Musée de Saint-Pierre. Les poupées en costume. Le ballon, la coiffette, la colinette, le ballet,,

     A tout seigneur, tout honneur, la première, la plus belle est le "ballon", la coiffe de la mariée.

Les coiffes de l'île d'Oléron. Musée de Saint-Pierre. Les poupées en costume. Le ballon, la coiffette, la colinette, le ballet,,
Les coiffes de l'île d'Oléron. Musée de Saint-Pierre. Les poupées en costume. Le ballon, la coiffette, la colinette, le ballet,,

     Ample et couvert de dentelle, elle pose sur la tête des plus ou moins heureuses élues une tiare blanche, une couronne parfumée de fleurs d'orangers.

Les coiffes de l'île d'Oléron. Musée de Saint-Pierre. Les poupées en costume. Le ballon, la coiffette, la colinette, le ballet,,

         Le ballon est la plus grand coiffe des régions françaises. Il a été porté jusqu'en 1914 et peut mesurer jusqu'à 75 cm de large et 40 cm de haut.  

Les coiffes de l'île d'Oléron. Musée de Saint-Pierre. Les poupées en costume. Le ballon, la coiffette, la colinette, le ballet,,

      Il était très coûteux et seules les mariées de famille aisée pouvait l'acheter (il valait le prix de deux braves et bons boeufs). Les autres le louaient.

Les coiffes de l'île d'Oléron. Musée de Saint-Pierre. Les poupées en costume. Le ballon, la coiffette, la colinette, le ballet,,
La calotte

La calotte

        Il était monté sur la calotte et sur un bonnet qu'on appelait "berthe".

Les coiffes de l'île d'Oléron. Musée de Saint-Pierre. Les poupées en costume. Le ballon, la coiffette, la colinette, le ballet,,
Les coiffes de l'île d'Oléron. Musée de Saint-Pierre. Les poupées en costume. Le ballon, la coiffette, la colinette, le ballet,,

     Voisine de la mariée dans la vitrine, la poupée porte la "coiffette".

Les coiffes de l'île d'Oléron. Musée de Saint-Pierre. Les poupées en costume. Le ballon, la coiffette, la colinette, le ballet,,
Les coiffes de l'île d'Oléron. Musée de Saint-Pierre. Les poupées en costume. Le ballon, la coiffette, la colinette, le ballet,,

     C'était une coiffe à l'origine très simple qui sous l'influence de la mode parisienne à la fin du XIXème siècle devient plus sophistiquée avec broderies, plissé, dentelles.

Les coiffes de l'île d'Oléron. Musée de Saint-Pierre. Les poupées en costume. Le ballon, la coiffette, la colinette, le ballet,,

    Elle est utilisée couramment dans la vie sociale, les jours de marché par exemple. La légende qui figure sous le couple d'enfants montre bien qu'elle ne se faisait pas remarquer et appartenait au quotidien :

"Tu fais fi d'moué parce que je suis en coiffette, mais si tu voyais mes dessouts..."

Jene femme avec coiffette.

Jene femme avec coiffette.

Les coiffes de l'île d'Oléron. Musée de Saint-Pierre. Les poupées en costume. Le ballon, la coiffette, la colinette, le ballet,,

     Voici maintenant la colinette, belle coiffe qui fait penser en plus simple au ballon de la mariée. Il en existe deux sortes, la colinette de jour et la colinette du dimanche, plus ornée.

Les coiffes de l'île d'Oléron. Musée de Saint-Pierre. Les poupées en costume. Le ballon, la coiffette, la colinette, le ballet,,

   C'est une coiffe "de sortie" que l'on aime porter en société.. Elle permet une grande fantaisie et aucune n'est semblable à l'autre, sinon dans la forme générale qui est ample et met en valeur le visage.

Les coiffes de l'île d'Oléron. Musée de Saint-Pierre. Les poupées en costume. Le ballon, la coiffette, la colinette, le ballet,,

     Elle est portée, comme le ballon sur la calotte où elle est épinglée.

Les coiffes de l'île d'Oléron. Musée de Saint-Pierre. Les poupées en costume. Le ballon, la coiffette, la colinette, le ballet,,
Les coiffes de l'île d'Oléron. Musée de Saint-Pierre. Les poupées en costume. Le ballon, la coiffette, la colinette, le ballet,,

     La coiffe suivante est à l'honneur puisque deux poupée en sont coiffées. 

 Il s'agit du ballet dont le nom proviendrait de l'auvent, appentis construit près de la maison et nommé ainsi en saintonge.

Les coiffes de l'île d'Oléron. Musée de Saint-Pierre. Les poupées en costume. Le ballon, la coiffette, la colinette, le ballet,,
Les coiffes de l'île d'Oléron. Musée de Saint-Pierre. Les poupées en costume. Le ballon, la coiffette, la colinette, le ballet,,

     Il est en réalité un chapeau de soleil, posé sur la calotte et destiné à protéger la peau des belles charentaises des rayons qui brunissent le teint, ce qui était peu apprécié de ces messieurs! Les temps et les moeurs changent vite!

Les coiffes de l'île d'Oléron. Musée de Saint-Pierre. Les poupées en costume. Le ballon, la coiffette, la colinette, le ballet,,

     Constitué de feuilles de carton sur lequel est fixé un tissu de "nankin", coton serré de couleur bistre, il ne sera jamais lavé et servira toute une vie.

Les coiffes de l'île d'Oléron. Musée de Saint-Pierre. Les poupées en costume. Le ballon, la coiffette, la colinette, le ballet,,
Les coiffes de l'île d'Oléron. Musée de Saint-Pierre. Les poupées en costume. Le ballon, la coiffette, la colinette, le ballet,,

     Il est large (40 à 60 cm) et haut (40 à 50 cm) et il est utilisé pendant le travail, aux champs ou à la côte.

Les coiffes de l'île d'Oléron. Musée de Saint-Pierre. Les poupées en costume. Le ballon, la coiffette, la colinette, le ballet,,
Les coiffes de l'île d'Oléron. Musée de Saint-Pierre. Les poupées en costume. Le ballon, la coiffette, la colinette, le ballet,,

     Nous terminons avec la coiffe la plus connue, celle qui fut portée jusqu'au milieu du siècle dernier sur l'île et qui l'est encore, surtout au nord, par de vieilles oléronnaises: le quichenot (souvent appelé kissnot)

Les coiffes de l'île d'Oléron. Musée de Saint-Pierre. Les poupées en costume. Le ballon, la coiffette, la colinette, le ballet,,
Les coiffes de l'île d'Oléron. Musée de Saint-Pierre. Les poupées en costume. Le ballon, la coiffette, la colinette, le ballet,,

     Elle était de genre masculin malgré son usage réservé aux femmes.  Peu à peu le féminin a pris le dessus et aujourd'hui elle est souvent présentée comme la quichenot.

Les coiffes de l'île d'Oléron. Musée de Saint-Pierre. Les poupées en costume. Le ballon, la coiffette, la colinette, le ballet,,

     L'origine du nom a fait naître une légende que beaucoup prennent pour historique. L'île comme on le sait faisait partie d'une région "occupée" du XIIème au XIVème siècle par nos "amis" anglais. Les charentaises pour se défendre des approches galantes des occupants, auraient inventé cette coiffe qui protège le visage, bien en avant et fait barrage aux tentatives de baisers. Kiss not! Ne pas m'embrasser!

Les coiffes de l'île d'Oléron. Musée de Saint-Pierre. Les poupées en costume. Le ballon, la coiffette, la colinette, le ballet,,
Les coiffes de l'île d'Oléron. Musée de Saint-Pierre. Les poupées en costume. Le ballon, la coiffette, la colinette, le ballet,,

      La réalité est moins romanesque. Le nom "quichon" existe dans le centre et le midi de la France. Il désignait un tas de foin et les faneuses étaient appelées quichenottes.

Les coiffes de l'île d'Oléron. Musée de Saint-Pierre. Les poupées en costume. Le ballon, la coiffette, la colinette, le ballet,,

     Cette coiffe portée sur un mouchoir de tête ou un bonnet protégeait les Charentaises, non des baisers britanniques, mais des morsures du vent et des brûlures du soleil.

Les coiffes de l'île d'Oléron. Musée de Saint-Pierre. Les poupées en costume. Le ballon, la coiffette, la colinette, le ballet,,
Les coiffes de l'île d'Oléron. Musée de Saint-Pierre. Les poupées en costume. Le ballon, la coiffette, la colinette, le ballet,,

     Le quichenot est de loin la coiffe la plus portée et on peut encore de nos jours le rencontrer sur quelques vieilles femmes. Ne parlons pas des groupes folkloriques qui, naturellement, conservent la tradition et veillent avec attention sur l'authenticité des costumes. 

 

Les coiffes de l'île d'Oléron. Musée de Saint-Pierre. Les poupées en costume. Le ballon, la coiffette, la colinette, le ballet,,
Les coiffes de l'île d'Oléron. Musée de Saint-Pierre. Les poupées en costume. Le ballon, la coiffette, la colinette, le ballet,,

     La coiffe est en percale blanche et tombe sur les épaules. Elle est teinte en noir pour le deuil.

 

Les coiffes de l'île d'Oléron. Musée de Saint-Pierre. Les poupées en costume. Le ballon, la coiffette, la colinette, le ballet,,

     Et c'est avec elle que nous quittons le musée où les poupées dans leur vitrine, les yeux écarquillés, regardent passer les enfants et les visiteurs cheveux à l'air et visage à moitié mangé par un masque anti covid qu'on pourrait appeler à juste titre kissnot!

Les coiffes de l'île d'Oléron. Musée de Saint-Pierre. Les poupées en costume. Le ballon, la coiffette, la colinette, le ballet,,

Liens :

Oléron

Charente maritime

albums photos

Quichenot et ballet à Chassiron. (Fouqueray)

Bonnet, mouchoir de tête et quichenot pour la "bughée" (la lessive). (Déziré)

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #OLERON PLAGES, #OLERON
Chassiron. Oléron. Les galets. ville de pierres. Route des Huttes.

     En cet été 2021, je recherche en vain la ville de pierres qui s'étendait année après année sur le rivage de Chassiron.

Chassiron. Oléron. Les galets. ville de pierres. Route des Huttes.

Sur la route qui va du phare à la plage des Huttes, elle apparaissait soudain comme un mirage...

Chassiron. Oléron. Les galets. ville de pierres. Route des Huttes.
Chassiron. Oléron. Les galets. ville de pierres. Route des Huttes.

   Une Cappadoce de galets qui semblait venir de la nuit des temps géologiques, un monde onirique par où le facteur Cheval serait passé...

Chassiron. Oléron. Les galets. ville de pierres. Route des Huttes.
Chassiron. Oléron. Les galets. ville de pierres. Route des Huttes.

Des amas de pierres dominés par des cheminées de fées, des tours incertaines que le vent déséquilibrait parfois...

Chassiron. Oléron. Les galets. ville de pierres. Route des Huttes.
Chassiron. Oléron. Les galets. ville de pierres. Route des Huttes.

Le vieil Océan, les jours où il est bien luné, les caressait du bout des vagues, faisant mousser une caresse d'écume à leur pied....

Chassiron. Oléron. Les galets. ville de pierres. Route des Huttes.
Chassiron. Oléron. Les galets. ville de pierres. Route des Huttes.

Quand soufflaient les tempêtes des mois noirs, il changeait d'humeur et renversait les édifices les plus fragiles ...

Chassiron. Oléron. Les galets. ville de pierres. Route des Huttes.
Chassiron. Oléron. Les galets. ville de pierres. Route des Huttes.

Mais les bâtisseurs revenaient aux beaux jours et la ville blanche retrouvait ses gratte-ciel, un peu plus nombreux chaque année.

Chassiron. Oléron. Les galets. ville de pierres. Route des Huttes.
Chassiron. Oléron. Les galets. ville de pierres. Route des Huttes.

     Les passants du hasard, fascinés par ce paysage à la fois figé et tremblant, se prenaient au jeu et devenaient poètes en élevant une tour où chaque caillou était comme un mot dans un alexandrin, un octosyllabe.... parfois un peu boîteux.

Chassiron. Oléron. Les galets. ville de pierres. Route des Huttes.
Chassiron. Oléron. Les galets. ville de pierres. Route des Huttes.

Ici ou là, une arche dessinait un cercle de ciel....

​Bleu ou gris... La nuit, les étoiles y scintillaient entre les galets...

Chassiron. Oléron. Les galets. ville de pierres. Route des Huttes.
Chassiron. Oléron. Les galets. ville de pierres. Route des Huttes.

Ville de rêveurs et d'architectes de l'inutile....

​Ville dont chaque pierre avait une histoire qui remontait à la création du monde...

Une histoire de séismes, de falaises, d'arrachement

​Une histoire de tangage et de roulis

​De lente métamorphose

​Et de caresses

 

 

Chassiron. Oléron. Les galets. ville de pierres. Route des Huttes.
Chassiron. Oléron. Les galets. ville de pierres. Route des Huttes.
Chassiron. Oléron. Les galets. ville de pierres. Route des Huttes.
Chassiron. Oléron. Les galets. ville de pierres. Route des Huttes.

   Aujourd'hui la ville de pierres a disparu et pas une seule colonne de galets ne reste debout.

Elle a été engloutie et nul n'a songé à la rebâtir avec les galets de la falaise.

La commune de Saint-Denis a jugé dangereux ce rêve de pierres et en a ordonné la destruction.

Est-ce qu'on peut tuer un rêve?

Liens : Oléron

Plages et paysages

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #OLERON, #OLERON PLAGES
Les goélands.  Oléron.

Chaque été, c'est à eux que je rends visite le matin sur la plage de la Giraudière.

Les Goélands sauvages et puissants

Les barbares qui occupent l'estran et y font la loi

Les goélands.  Oléron.
Les goélands.  Oléron.
Les goélands.  Oléron.

Ils sont symboles de liberté et de force

Ils ne craignent ni les vents violents ni les explosions de vagues

Ils font partie de l'océan

Comme les étincelles font partie du feu

Les goélands.  Oléron.
Les goélands.  Oléron.
Les goélands.  Oléron.
Les goélands.  Oléron.

Leur plumage permet de les différencier mais il faut un œil bien exercé pour les nommer avec certitude!

Goéland cendré

Goéland argenté

Goéland brun

Goéland Leucophée

Goéland marin

Sans oublier ceux qu'on ne voit pas sur nos rivages charentais : Goéland bourgmestre et Goéland à ailes blanches...

Les goélands.  Oléron.
Les goélands.  Oléron.
Les goélands.  Oléron.
Les goélands.  Oléron.
Les goélands.  Oléron.

... Et les "immatures" mouchetés blanc et ocre...

Les jeunes qui n'ont pas encore affronté les tempêtes...

Les goélands.  Oléron.
Les goélands.  Oléron.
Les goélands.  Oléron.
Les goélands.  Oléron.

Ils sont là, le matin ou le soir sur la plage laissée libre par les vacanciers

Ils seront là l'année prochaine

Semblables et différents

Avec leur cri rauque qui déchire le ciel

Et griffe le soleil

Les goélands.  Oléron.
Les goélands.  Oléron.
Les goélands.  Oléron.
Les goélands.  Oléron.
Les goélands.  Oléron.
Les goélands.  Oléron.
Les goélands.  Oléron.
Les goélands.  Oléron.
Les goélands.  Oléron.

 

Liens : Oléron, les oiseaux :

Oleron-les-plages-les oiseaux.classement-alphabetique-99516006.html

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #OLERON
Le Château.

Le Château.

     Ah les cabanes d'Oléron!

Elles sont emblématiques de l'île, au point de décorer les ronds-points, d'abriter des commerces divers et variés, de servir de repaires à des artisans de tout poil!

                                               Rond-point de la Chevalerie. Décor! 

Le Château

Le Château

     A l'origine, elles étaient modestes, constructions de planches au toit de tuiles plates… elles servaient de remise aux ostréiculteurs et aux pêcheurs.

Saint-Trojan

Saint-Trojan

Saint-Trojan

Saint-Trojan

     On y entreposait du matériel, on y triait les huîtres...

Le Château Fort pâté

Le Château Fort pâté

Fort pâté

Fort pâté

     Certaines sont toujours utilisées à cette fin.

Elles sont moins pimpantes que celles qui sont devenues des lieux d'exposition ou de commerce.

Petit Village. Port des Salines.

Petit Village. Port des Salines.

     Mais toutes, rénovées ou de guingois, décolorées ou rutilantes, font partie du paysage oléronais, entre ciel et marais….

Le Château

Le Château

Le Château

Le Château

Chenal d'Ors

Chenal d'Ors

    Comme dans un tableau de peintre naïf, elles osent les couleurs….

Je n'ai trouvé d'équivalent à cette poésie et à cette audace sans calcul que les saris multicolores des femmes du Rajasthan...

Et dans le patchwork des maisons de Burano près de Venise...

Chenal d'Ors

Chenal d'Ors

     Elles sont posées au bord des chenaux, comme les maisons-jouets de nos trains d'enfance le long des rails….

Le Château

Le Château

Si vous voulez les rencontrer, je vous conseille cinq des plus beaux sites…

1 - Tout d'abord le Château, ville où il n'y a plus de château depuis les guerres de religion et la destruction de celui d'Aliénor d'Aquitaine...

Le Château

Le Château

  Vous verrez autour du fort Pâté d'authentiques cabanes d'ostréiculteurs… et sur le port ostréicole au pied de la citadelle, des cabanes vernissées aux couleurs vives qui abritent des restaurants et des ateliers-magasins d'artistes.

Le Château

Le Château

Le Château

Le Château

Le Château

Le Château

Le Château

Le Château

Le Château

Le Château

Le Château

Le Château

Le Château

Le Château

Le Château

Le Château

2 - Le Chenal d'Ors, tout de suite après le viaduc c'est peut-être le plus authentique des sites. Il est un lieu d'intense activité et peu de cabanes sont décorées pour les touristes.

Chenal d'Ors

Chenal d'Ors

Ors

Ors

Ors

Ors

Ors

Ors

Ors

Ors

Ors

Ors

Ors

Ors

Ors

Ors

Les cabanes en couleurs. Oléron. Chenal d'Ors, Le Château, La Baudissière, St Trojan.

  3-   Moins authentique est le Port des Salines qui a été entièrement fabriqué à des fins pédagogiques et touristiques et qui a eu le bon goût d'installer musée, boutiques et restaurant dans un décor de cabanes.

Petit Village. Port des Salines.

Petit Village. Port des Salines.

Salines

Salines

Salines

Salines

Salines

Salines

4-     La Baudissière est un bel exemple de site à la fois conservé et reconstitué! Les cabanes sur la route touristique sont occupées par des créateurs, notamment un étonnant inventeur de lampes animales, tandis que l'autre côté sur les marais est resté occupé par les pêcheurs...

Baudissière

Baudissière

Baudissière

Baudissière

Baudissière

Baudissière

Baudissière

Baudissière

Baudissière

Baudissière

5-     Nous terminerons avec le port de Saint-Trojan dont le quai sud est enlaidi par de vilains restaurants et heureusement prolongé sur le chemin de promenade par des cabanes d'artistes, et le quai nord partagé entre cabanes d'ostréiculteurs et cabanes-atelier d'exposition….

St Trojan

St Trojan

St Trojan

St Trojan

St Trojan

St Trojan

Port de St Trojan

Port de St Trojan

Port de St Trojan

Port de St Trojan

Port de St Trojan

Port de St Trojan

St Trojan

St Trojan

St Trojan

St Trojan

St Trojan

St Trojan

St Trojan

St Trojan

St Trojan

St Trojan

Toutes ces maisonnettes fragiles sur notre île d'Oléron qui cède, année après année du terrain à l'océan, nous rappelle l'éphémère de notre éternité… mais elles le font en couleurs!

 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #album, #OLERON
Île d'Oléron. Album photos août 2020.

1er août. Chevaux blancs et blanches aigrettes. (Le Château d'Oléron)

Île d'Oléron. Album photos août 2020.

2 août. Attachez vos ceintures! (Le Grand Village Plage)

Île d'Oléron. Album photos août 2020.

3 août. Le cygne (ou le flamant rose) de Léda? Plage de St-Trojan

Île d'Oléron. Album photos août 2020.

4 août. Surfeur au repos.

Île d'Oléron. Album photos août 2020.

5 août. Rêveries d'une promeneuse solitaire.

Île d'Oléron. Album photos août 2020.

6 août. Matin bleu sur le port des Salines

Île d'Oléron. Album photos août 2020.

7 août. Apprentissage.

Île d'Oléron. Album photos août 2020.

8 août. Cap à l'ouest direction New York!

Île d'Oléron. Album photos août 2020.

9 août. Jambes en l'air.

Île d'Oléron. Album photos août 2020.

10 août. Le nuage et la dune.

Île d'Oléron. Album photos août 2020.

11 août. Le petit bédouin.

Île d'Oléron. Album photos août 2020.

12 août. Le chien surfeur.

Île d'Oléron. Album photos août 2020.

13 août. Chef d'orchestre des bouées!

Île d'Oléron. Album photos août 2020.

14août : 4 jambes, 4 bras et une seule tête! Le foot quoi!

Île d'Oléron. Album photos août 2020.

15 août. Ciel menaçant.

Île d'Oléron. Album photos août 2020.

17 août. Plaisir des vagues.

Île d'Oléron. Album photos août 2020.

18 août. Il faut mériter la glisse!

Île d'Oléron. Album photos août 2020.

19 août. Le chien à deux têtes.

Île d'Oléron. Album photos août 2020.

20 août. Roues libres.

Île d'Oléron. Album photos août 2020.

21 août. La mer dévoreuse.

Île d'Oléron. Album photos août 2020.

22 août : Le nuage narcisse.

Île d'Oléron. Album photos août 2020.

23 août. Un bain dans un tableau abstrait.

Île d'Oléron. Album photos août 2020.

24 août. l'envol du surfer.

Île d'Oléron. Album photos août 2020.

Le 25 août. Comme une libellule à roulettes!

Île d'Oléron. Album photos août 2020.

26 août. Le sens du vent! 

Île d'Oléron. Album photos août 2020.

27 août. Colmater les brèches de la citadelle!

Île d'Oléron. Album photos août 2020.

28 août. Les carrières sculptées de Crazanne.

Île d'Oléron. Album photos août 2020.

29 août. Rouge.

Île d'Oléron. Album photos août 2020.

30 août. Le saut du chien!

Île d'Oléron. Album photos août 2020.
Île d'Oléron. Album photos août 2020.

31 août. Demain la rentrée des classes. Jouer une dernière fois avec les vagues.

Un beau mois d'été s'achève. Le soleil, les vagues, le bleu... comme si le virus n'avait pas sa place dans ces jours de lumière! 

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog