Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Montmartre secret

Montmartre secret

Pour les Amoureux de Montmartre sans oublier les voyages lointains, l'île d'Oléron, les chats de tous les jours. Pour les amis inconnus et les poètes.

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES. ALZHEIMER PERE

Chagall2.jpg

 

Amour plus fort qu'Alzheimer ou les mariés de Chagall

 

 

Ce n'est rien, n'aie pas peur mon amour

Je suis là près de toi jusqu'au jour

Les méchants sans te voir passeront

Et les morts loin de toi marcheront

 

Dans ma main j'ai ta main mon amour

Un moineau à l'abri des vautours

Sur ton front j'ai posé un baiser

Un adieu aux printemps du passé

 

Tu ne sais plus un mot mon amour

Du poème où je disais toujours

Des années que nous avons vécues

En époux en amants éperdus

 

Ce n'est rien n'aie pas peur mon amour

Le sommeil a des gants de velours

Il t'emporte avec lui dans l'enfance

Le pays dont tu as souvenance

 

Et demain au réveil mon amour

Toi et moi éblouis par le jour

Dans le ciel voyageurs sans escale

Nous serons les mariés de Chagall

 

Chagall-amants.jpg

 

Liens : poème Alzheimer.

 

Liste et liens des poèmes Alzheimer. Mon père.


Poème. Alzheimer. Perdu dans les couloirs.

Poème Alzheimer. Avant la mort.

Poème: Alzheimer. Les mots.

Poème : Mon père. Le silence.

Poème.Dernier Visage de mon père.

Poème. Alzheimer. Dernier lien.

Alzheimer. Poème. Père.

 

Liens : poèmes d'amour.

Poème amour. Anniversaire de mariage. Corps et âmes.

Poème d'amour. Anniversaire de Nicole. Amour Brûlant.

Poème d'amour. Amants éternels.

Poème. Dites-lui que vous l'aimez.

 

chagall3.jpg

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Cimetière.

2011_0301Greuze0001.JPG

Dans le cimetière Montmartre, le buste de Jean-Baptiste Greuze (1725-1805) se détache sur fond de ciel gris et d'arbre hivernal, avenue Hector Berlioz, 27ème division...

2011_0301Greuze0008.JPG

Le sculpteur, Ernest Dagonet, s'est inspiré de l'autoportrait du peintre qui fut très célèbre en son temps et inspira à Diderot des pages laudatrices.

Greuze-portrait.jpg

                                                          Autoportrait. Greuze.

C'est la moralité de ses sujets qui plaisait au philosophe : "le père de famille expliquant la Bible à ses enfants",  "la piété filiale"... Tableaux qui eurent une grande renommée et furent achetées par des souverains qui suivaient la mode française, à l'époque où elle donnait le ton à toute l'Europe.

Greuze-pere-de-famille.jpg

                                 Greuze.Père de famille expliquant la bible à ses enfants.

Greuze-mythologie.JPG

                                        Greuze. Danaé et Jupiter. Louvre.

Diderot auteur des fameux "Bijoux Indiscrets", roman érotique qui fait parler les sexes féminins, détenteurs comme on peut l'imaginer de secrets compromettants, n'a pas eu la même admiration pour les toiles libertines (avec alibi mythologique) du peintre. A mon humble avis, ce sont pourtant celles qui devaient le plus l'émouvoir!

Greuze-Napoleon.jpg

                                                 Greuze. Napoléon.

Le peintre a rencontré le jeune Napoléon Bonaparte, sans doute après la prise des Tuileries et il en a fait le premier portrait connu                                                      

Il ne s'est jamais séparé de ce portrait qu'il a gardé dans sa chambre jusqu'à sa mort. Et pourtant, la Révolution française et l'Empire ne lui ont pas été favorables. Ses toiles ne trouvaient plus d'acheteurs, la mode étant à l'antique et aux grands sujets inspirés de Rome.

2011_0301Greuze0007.JPG

Greuze a survécu en donnant des leçons, insuffisantes cependant pour lui épargner la grande pauvreté de ses dernières années. 

La statue qui orne sa tombe rappelle une de ses plus célèbres toiles : "La cruche cassée".

2011_0301Greuze0009.JPG

Greuze-cruche-cassee2.jpg

                                               Greuze. La cruche cassée. (Louvre)

2011_0301Greuze0019.JPG

Une jeune fille rougissante retient dans les plis de sa robe relevée, des oeillets qu'elle vient de cueillir. Elle ne pourra les disposer dans la cruche qu'elle a emportée avec elle car la cruche est cassée...

La forme de la cruche, les mains de la jeune fille à hauteur de son sexe, le jet qui coule du fauve de bronze, le sein que libère le corsage... Tout est sensuel et évoque la perte de la virginité, thème qui obsèdera Greuze et le conduira à peindre quelques unes de ses toiles les plus célèbres... 

Greuze-malheur-imprevu.jpg

                          Greuze. Le Malheur Imprévu. Londres. The Wallace collection.

Dans le Malheur Imprévu (1763), il représente de nouveau une jeune fille, les mains nouées entre les jambes sur sa robe froissée. Elle regarde tristement, à ses pieds, un miroir brisé. Dans le désordre de la chambre, on devine à l'arrière, le lit défait, tandis qu'un petit chien, fait face au miroir comme s'il s'agissait d'une menace. 

Greuze-les-oeufs-casses.jpg

                              Greuze. Les Oeufs cassés (1756). Metropolitan. New-York.

Les oeufs cassés reprennent le même thème. La jeune fille, accablée n'a pas eu le temps de rajuster ses vêtements. A ses côtés, le panier d'oeufs est renversé et les délicates coquilles sont brisées.

 

greuze-jarretiere.jpg

La mère de famille furieuse désigne le panier. Sa main frôle la jambe du jeune coupable qui arbore en signe de conquête la jarretière rose de la demoiselle, nouée sous son genou.

greuze-4.jpg

L'enfant accoudé contre le tonneau tente de raccommoder un oeuf, alors qu'il est, allégoriquement responsable. Il a la flèche et l'arc d'un Cupidon rustique et il ne s'est pas privé de décocher son trait! 

greuze-oiseau-mort.jpg

                                       Greuze. L'oiseau mort (1765) Louvre

 Dans l'Oiseau Mort, La jeune fille, presque une enfant, touche délicatement le petit cadavre encore chaud, les ailes écartées. Elle a les cheveux défaits et la robe désordonnée...

Diderot écrit au sujet de ce tableau : "Qu'elle est belle! Qu'elle est intéressante! Il ne me déplairait pas trop  d'être la cause de sa peine".

Que les ligues de vertu ne se mobilisent pas! Diderot est mort et enterré!

2011_0301Greuze0015.JPG

2011_0301Greuze0021.JPG

Dans le même caveau sont enterrées les filles du peintre. L'une d'elles, Anne Geneviève (1762-1842) a été l'élève douée de son père avec qui elle a vécu et qu'elle a assisté pendant les jours sombres. Il est vraisemblable qu'un certain nombre de ses oeuvres, notamment des portraits, ont été vendus sous le nom de son père.

Greuze-anne-genevieve.jpg

                              Anne Geneviève Greuze. Enfant à la poupée.

 

2011_0301Greuze0014.JPG

L'auteur de la sculpture, Ernest Dagonet (1856-1926) est un élève de Frémiet. C'est un artiste de talent sinon de génie mais il a su malgré la lourdeur du bronze rendre quelque chose du charme ambigu de l'oeuvre de Greuze.

dagonet-la-nuit-palais-luxembourg.JPG

Parmi ses réalisations, "La Nuit", au Palais du Luxembourg est une des plus connues...

Dagonet-la-nuit.jpg

Une nuit qui loin des jeunes filles éplorées de Greuze, sort de ses voiles, le corps épanoui et prêt à toutes les voluptés! 

 

Liens cimetière de Montmartre:

Cimetière Montmartre. Classement alphabétique. Calvaire et Saint-Vincent.


 

 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #VOYAGES...

Cuba-285.JPG

Une balade facile et dépaysante dans le parc Guayanara nous est proposée depuis Topes Colantes en camion militaire bâché (les pluies sont fréquentes et le soleil peut taper fort). Pas de quoi être dépaysé puisque notre hôtel est lui même propriété de l'armée!

Cuba-Nini-110.JPG

                                            Hôtel-caserne de Topes Colantes!

N'allez pas à Cuba si vous êtes anti militariste! 

Cuba-273.JPG

Le paysage de collines couvertes de pins, d'eucalyptus, de bambous vous envoie au nez ses effluves parfumés.

      Cuba-Nini-129.JPG

A l'entrée du parc, un guide payé par Gaviota (c'est à dire l'armée!) et néanmoins sympathique nous attend pour nous escorter sur le sentier qui longe la rivière,  "centinelas del Rio Melodioso". C'est une balade très facile, un trekking pour retraités!

Cuba-278.JPG

Après une demi heure de marche nous arrivons au Salto Del Caburni, une chute d'eau  dont le ruissellement cristallin se mêle au chant des oiseaux...

Cuba-276.JPG

Car les oiseaux ne manquent pas et il suffit de fixer attentivement le feuillage pour les découvrir..

Cuba-Nini-156.JPG

Le tocororo habillé de bleu, de blanc et de rouge (les couleurs du drapeau) est considéré par les Cubains comme leur représentant national, l'oiseau emblématique de l'île.

parc-oiseau-trogon.jpg

Il est si populaire que, contrairement à la junte au pouvoir, s'il y avait des élections libres, il serait élu dès le premier tour!

Viva el Tocororo!

parc-colibri1.jpg

                                                              Le colibri. Zunzun.

Prenez vos jumelles, chaussez vos lunettes si vous voulez admirer, pas plus gros qu'un bourdon, le zunzuncito, le petit zunzun dont le nom est une onomatopée qui imite le battement rapide des ailes.

Son nom de colibri lui a été donné par les habitants légitimes de Cuba, les Taïnos que les Espagnols ont traités avec autant de délicatesse que les taureaux de leurs corridas. Son nom signifie oiseau-dieu. Un dieu minuscule et pacifique qui n'a pas pu défendre ses fidèles...

parc-carpintero.JPG

                                                    Le carpintero

parc-carpintero-blanc.jpg

                                           Le carpintero blanc

Le carpintero (charpentier) bien nommé puisqu'il passe son temps à travailler le bois à coups de bec...

      Cuba-272.JPG

Celui-là m'a fixé de son oeil rouge... Je ne connais pas son nom et il n'a pas voulu me le dire!

Cuba-Nini-170.JPG

Un caméléon débusqué malgré sa tenue de camouflage...

Cuba-283.JPG

Après l'observation de la faune, rien de tel qu'une petite baignade dans cette vasque turquoise...

Cuba-Nini-152.JPG

Cuba-281.JPG

Cuba-282.JPG

Le chemin se transforme parfois en tronc d'arbres, ce qui permet à Nini de faire appel à Alexandre... le guide très attentionné...

Cuba-Nini-159.JPG

Le chemin nous conduit à un restaurant rustique où nous dégusterons le plat unique, le poulet rôti...                                             

...Avant de retourner vers les camions militaires, carte-mémoire, regard et ventre bien remplis!

Cuba-271.JPG

Cuba-Nini-117.JPG

Cuba-Nini-165.JPG

 

Liens. Cuba.

Cuba. Trinidad. Eglises, palais...

Cuba.Hemingway. Hôtel Ambos Mundos. Chambre 511.

Cuba. Cienfuegos. Théâtre Tomas Terry.

Cuba. Vallée de Vinales. Le Mur de la Préhistoire sur un mogote.

Cuba. Quelques images...

Cuba. Sancti Spiritus. Eglise.

 

...

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Monuments. Cabarets. Lieux

chat noir steinlen

                                         le Célèbre Chat Noir peint par Steinlen pour le 2ème cabaret.

Le succès du 1er Chat Noir où Salis devait refuser des clients, le conduit à ouvrir un nouveau cabaret, 12 rue de Laval (Victor Massé) au mois de mai 1885.

Le déménagement est une grande fête qui ressemble aux fameuses vachalcades de Montmartre. Salis se déguise en préfet harnaché de galons et les garçons en Suisses et en hallebardiers qui portent à bout de bras comme une retable sacré le fameux tableau de Willette "Parce Domine" peint l'année précédente pour le Chat Noir de Rochechouart.

 

chat noir parce domine

                                                       Willette. Parce domine...

C'est sans doute le chef d'oeuvre de Willette et il ne manque pas de nous étonner. Cette mort de Pierrot poussé vers la Seine par les vices et les péchés... alors que le moulin rouge tourne sans répit, que les danseuses  sensuelles parcourent l'espace... et qu'une tête de mort ricane au-dessus de la foule... Une telle toile dans un lieu voué au plaisir et à la fête! (voir:      Adolphe Willette.)

Ne manquez pas d'aller l'admirer au musée du vieux Montmartre, rue Cortot.

chat-noir-masse-2.jpg

                                Le Chat Noir au 12 rue de Laval (12 rue Victor Massé)

chat-noir-bilou-023.JPG

                                         Le 12 rue Victor Massé aujourd'hui.

Le nouveau cabaret est installé sur deux étages dans un hôtel particulier ayant appartenu au peintre belge Alfred Stevens.

chat-noir-laval-copie-1.jpg

                                Le Chat Noir au 12...

chat-noir-bilou-020.JPG

                                                  Le 12 aujourd'hui

chat-noir-bilou-018.JPG

                             Plaque apposée sur la façade... et qui ne fait s'arrêter personne!

L'intérieur est décoré par Willette et sur les murs sont accrochées des toiles ou des dessins de Steinlen, Willette, Chéret, Rivière...

C'est pour ce second Chat Noir que Steinlen peint le célèbre chat vendu aujourd'hui dans les boutiques de souvenirs, imprimé sur les T-shirts, les sacs, les bols, les porte-clés, les assiettes, les caleçons...

chat-noir-mug.jpg


chat-noir-masse.jpg

                                        Une des salles du Chat noir de la rue Victor Massé

Le cabaret est composé de plusieurs salles. Dans celle du rez de chaussée, la salle des Gardes, on pousse à la consommation et les clients évaluent le charme des horizontales (ainsi appelle-t-on les demi-mondaines prêtes à monnayer leurs services).

chat-noir-4-008.JPG

                                                            Intérieur du Chat Noir

Au 1er étage, on est déjà bien éméchés et prêts à applaudir sans vergogne les chansonniers et les poètes.

chat-noir-4-004.JPG

 Au 2ème étage, un atelier, appelé "salle des fêtes" est transformé en 1885 en théâtre d'ombres. Reprenant la tradition du boulevard du Crime, le peintre Henri Rivière  découpe des silhouettes dans du carton. En 1887, le zinc découpé, plus précis et plus solide remplace le carton. De nombreux artistes sont séduits par cette expression et participent à la création : Willette, Steinlen, Robida... Les livrets sont écrits par Maurice Donnay, Fragerolle, Richepin... La musique est due le plus souvent à charles de Sivry.

 

chat noir 4 002

                                                         L' Epopée (Caran d'Ache)

Le théâtre d'ombres rencontre un formidable succès, notamment avec la pièce donnée en 1888 "L'Epopée", à la gloire de Napoléon, dont Caran d'Ache réalise l'essentiel.

chat noir caran d'ache

                                                             Caran d'Ache par Cappiello

Le temps passant et d'autres cabarets qui avaient suivi et copié le Chat Noir, étant devenus plus novateurs que leur modèle, le cabaret de Salis cesse peu à peu d'être à la mode.

Le dernier spectacle du théâtre d'ombres est donné en 1896. Salis supporte mal la désaffection dont est victime son établissement qui arrive en fin de bail.

Il est pris d'une crise destructrice et à grands coups de hache s'attaque au mobilier de son cabaret. Quand il retrouve un peu de son esprit entreprenant et créateur, il envisage un  3ème Chat Noir, non plus à Montmartre mais sur les Grands Boulevards.

Mais il est trop tard. Contraint pour raisons financières et affaibli par la maladie, il  cède son cabaret à un bourgeois qui vit de ses rentes après avoir fait fortune dans le commerce du savon et qui, aussi peu artiste que possible, ne voit dans l'immeuble qu'une source de revenus locatifs.     

Salis meurt quelques mois plus tard en 1897. Le Chat Noir meurt avec lui.

chat-noir-4-006.JPG

                                       68 boulevard de Clichy. Le 3ème Chat Noir usurpateur.   

Le 3ème Chat Noir est créé en 1907, bien après la mort de Salis. Certains prétendent que la veuve de Salis avait donné l'autorisation à Jehan Chagot, le propriétaire, d'utiliser le célèbre nom.

Quoi qu'il en soit le charme n'agit plus. Le caveau survit jusqu'en 1933 avant de disparaître à son tour. Aujourd'hui un immeuble sans charme l'a remplacé et, surprise, un café continue de se parer des poils du chat. Les touristes peu avertis le photographient... et pourtant son aspetc toc et tape à l'oeil devrait leur mettre la puce à l'oreille!

chat-noir-bilou-029.JPG

                            Le 3ème Chat Noir (!) 68 boulevard de Clichy.  

chat-noir-bilou-027.JPG

                                    Au 1er étage, les chats de Steinlen, hérissés et furieux...

 

On dit que les chats ont sept vies, mais le Chat noir de Salis a vécu si intensément qu'il n'en a eu que deux.... 

Deux vies si fantaisistes et si créatrices qu'elles n'en finissent pas de miauler aujourd'hui dans les escaliers de la Butte! 

 

 

 

Liens

Listes des liens des monuments et lieux typiques de Montmartre historique et moderne.

Montmartre. Adolphe Willette.

Montmartre. André Gill. Le Lapin agile.

Montmartre. Eugénie Buffet.

Montmartre. Le Bal Tabarin.

Montmartre. Marcel Legay. Ecoute ô mon coeur.

Montmartre. Cabaret. L'Enfer.

Montmartre. Cabaret Le Ciel.

Montmartre. Le cabaret du Néant.

Le cirque Médrano. Boulevard de Rochechouart.

Montmartre. Musée de l'Erotisme. Jean-Marc Laroche.

Montmartre. La Goulue et Toulouse Lautrec.

Montmartre: Jane Avril, Toulouse Lautrec.

 

...

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Monuments. Cabarets. Lieux

 

 chat-noir-enseigne.jpg

             L'enseigne en tôle peinte dessinée par Willette pour le 84 bd rochechouart (qui suivra rue victor Massé). Aujjourd'hui au musée Carnavalet.                                                                  

C'est le cabaret mythique de Montmartre, celui qu'a immortalisé Steinlen, celui où quelques uns des Montmartrois les plus célèbres ont créé leurs chansons... Le Chat Noir!

On devrait dire LES "Chat Noir"... car le cabaret s'est promené du 84 boulevard Rochechouart au 12 rue de Laval (rue victor Massé) pour terminer au 68 boulevard de Clichy!

Chat-noir-84-rochechouart.jpg

                                Le Chat Noir, 84 boulevard Rochechouart.

chat-noir-to-day-001.JPG

                      Le 84 aujourd'hui (remarquez à gauche les sacs décorés du chat de Steinlen!)

Le premier Chat Noir (1881-1885)

C'est Rodolphe Salis qui crée ce cabaret dans un ancien bureau des Postes de 14 m2, avec, il est vrai, un débarras de 4 m2 auquel on accéde en gravissant trois marches, ce qui l'apparente à une mini scène!

chat-noir-salis-photo.jpg

                                                 Rodolphe Salis (1851-1897)

En novembre 1881, alors qu'il en supervise l'aménagement, Salis trouve au fond de la salle un chat abandonné qui le fixe intensément de ses yeux clairs et miaule à fendre le coeur. Salis qui est superstitieux à l'envers, décide d'adopter l'animal et de donner à son cabaret le nom sous lequel il connaîtra une renommée internationale!

C'est Yvette Guilbert qui rapporte cette rencontre :"Un chat noir, un vieux matou que Salis trouva dans la boutique donna son nom au cabaret. Il en fut la mascotte."

Chat-noir-Salis-par-Gandara.jpg

                                Salis par Antonio de La Gandara (ami de Steinlen et Willette).

Quelques mois avant l'ouverture du Chat Noir, une rencontre historique a lieu. Celle de Rodolphe Salis et d'Emile Goudeau!

Goudeau qui a dissous le Club des Hydropathes va investir le lieu avec toute sa bande dont font partie, entre autres, Alphonse Allais, Charles Cros, Richepin... 

chat-noir-Emile-Goudeau.jpg

                                                        Emile Goudeau. 

Salis qui avait pourtant peint en série des Chemins de croix pour les boutiques saint-sulpiciennes du quartier latin (il ne peignait que les fonds alors que son ami La Gandara se spécialisait dans les draperies et deux autres comparses dans les têtes et les corps!) poste devant la porte de son cabaret, un Suisse chargé d'éloigner les bourgeois et les curés et d'inviter les artistes et les poètes.

Chat-noir-MarieKrysinska.jpg

                                                       Marie Krysinska

Une des particularités du cabaret fut d'admettre, en cette époque si peu féministe, quelques femmes parmi l'équipe des animateurs. Si Totote, le Fiacre Jaune ou Jeanne Lorgnon ne sont connues aujourd'hui que par leur nom évocateur, il n'en va pas de même pour Marie Krysinska.. 

Elle est la seule femme à avoir fait partie de clubs comme les Zutistes" ou les "Je menfoutistes". C'est elle qui accompagnait au piano les poètes du Chat Noir. Elle encore qui parfois chantait ses propres poèmes...

 

chat-noir-1-003.JPG

                                       Intérieur du Chat Noir du 84 bd Rochechouart

Le local minuscule est surchargé de dessins et de tableaux, dont certains de Salis lui-même.

La pièce maîtresse est le crâne de Louis XIII enfant que chacun peut respectueusement caresser.

Un corbeau nommé Bazouge, recueilli en Normandie, se perche parfois sur le crâne royal pour apostropher les buveurs.

chat-noir-bruant-lautrec.jpg

                                           Aristide Bruand par Lautrec

L'irruption de Bruant va assurer au cabaret un succès qui ne se démentira plus. Le personnage étonne et séduit. Il s'invente une nouvelle tenue de scène qui lui collera à la peau jusque dans sa vieillesse : veste de velours côtelé, grandes bottes noires, écharpe rouge, large feutre et cape noire... C'est pour fêter son "contrat" (en fait Goudeau a l'habitude de ne payer personne!) au Chat Noir qu'il écrit la fameuse ballade :

Je cherche fortune                                                                                                               Autour du Chat Noir                                                                                                              Au clair de la lune                                                                                                                      A montmartre le soir...

chat noir bruant photo

Bruant n'est pas le dernier à brocarder les politiques, les financiers, les membres de l'Académie.

"L'Institut" comme Goudeau nomme son établissement aime les débats passionnés. Certains sont animés par Villiers de l'Isle Adam et Léon Bloy qui s'affrontent sous les lazzis ou les applaudissements des spectateurs serrés comme des sardines autour des tables trop étroites.

chat-noir-laval.jpg

                            Le 2 ème Chat Noir rue de Laval (Victor Massé)

Une bagarre avec des souteneurs qui voulaient élire le chat Noir comme lieu de rendez-vous, se termine par la mort d'un des garçons, ce qui décide Goudeau qui envisageait depuis plusieurs mois de trouver un local plus grand afin d'accueillir une clientèle de plus en plus fournie, à déménager en mai 1885, au 12 rue de Laval.

L'année suivante la rue sera rebaptisée du nom qu'elle porte toujours aujourd'hui : Victor Massé.

C'est là que le 2ème Chat Noir va entamer sa carrière brillante...

chat-noir-bruant.jpg

Bruant préfère ne pas quitter le 84 bd Rochechouart où ses fans se bousculent. Il reprend l'établissement qui devient le Mirliton.

chat noir 1 005

                                                  Le Mirliton, 84 bd rochechouart.

Le 1er Chat Noir a eu une importance considérable et a contribué à transformer Montmartre. A sa suite de nombreux cabarets se sont ouverts et ont contribué à faire de Montmartre, une République de liberté et d'insolence...

 

(... à suivre...)

 

 



Liens : les cabarets

Montmartre: Le cabaret du Chat Noir (2) rue Victor Massé.

Montmartre. Adolphe Willette.

Montmartre. Le Bal Tabarin.

Montmartre. Cabaret. L'Enfer.

Montmartre. Cabaret Le Ciel.

Montmartre. Le cabaret du Néant.

Le cirque Médrano. Boulevard de Rochechouart.

Montmartre. Moulin de la Galette. Histoire. peintres.

Montmartre. La Goulue et Toulouse Lautrec.

Montmartre: Jane Avril, Toulouse Lautrec.

Caricatures: Sarah Bernhardt, Polaire, Rostand... (Matho)

 

Listes des liens des monuments et lieux typiques de Montmartre historique et moderne.

 

..

 

 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES. AMOUR.

 

 erotisme inde 001

 

 

15 mars... Anniversaire de notre mariage.

 

"La ténèbre n'est point ténèbre, devant nous la nuit comme le jour est lumière".


 

                             Corps et âmes

 

Lorsque je regarde en arrière

Je vois brûler sur le chemin

Les bougies des anniversaires

Du jour où tu as pris ma main

 

J'étais perdu comme un enfant

Sans boussole et sans cailloux blancs

Sans un ami sans une soeur

Jeté dans la nuit du chasseur

 

C'est toi qui m'as pris dans tes bras

Toi qui m'as couché dans tes draps

C'est toi qui m'as donné l'amour

C'est dans tes yeux qu'est né le jour

 

...Et depuis que tu es ma femme

Je vois quand je tourne la tête

La nuit éclairée par les flammes

Des bougies dorées de nos fêtes

 

...Et depuis que tu es ma femme

Je vois nos reflets le matin

Dans le ciel d'or et de satin

Où nos corps rejoindront nos âmes


oiseaux-12-sept-010.JPG

 

 

 

Liens : poèmes d'amour de Christian Wacrenier.

............................................................................................................

Poème d'amour. Anniversaire de Nicole. Amour Brûlant.

Poème. Anniversaire de notre mariage.

poème amour. Anniversaire de Nini

un poème d'amour

Poème d'amour. Amants éternels.

Poème. Dites-lui que vous l'aimez.

Poème. Amour Nâga.

Poème. Amour. Attente.

poème. Amour. Soleil.

Poème. Amour Eternité.


 

 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #VOYAGES...

 

Cuba-181.JPG

                                Panorama de Trinidad du haut du Palacio Cantero

C'est sans doute la plus belle ville de Cuba et il n'est pas étonnant que l'UNESCO l'ait déclarée en 1988 patrimoine mondial de l'humanité.

DiegoVelazquezCuellar.jpg

                                                 Diego Vélasquez de Cuellar

Elle a été fondée au XVIème siècle par Diego Velasquez(1465-1524), non pas le peintre génial, mais le compagnon de Christophe Colomb, infatigable conquérant et massacreur sans état d'âme, qui gouverna Cuba de 1511 à sa mort.

C'est lui qui trouvant les Indiens rescapés trop indolents et trop peu productifs, commença à importer des esclaves d'Afrique.

Cuba-Nini-260-copie-1.JPG

Cuba-182.JPG

                                               Eglise de la Santisima Trinidad

La ville rayonne autour de la Plaza Mayor, dominée par l'église de la Très-Sainte-Trinité construite au XIXème siècle sur les débris de l'ancienne, ravagée par un ouragan.

Le Saint-Esprit avait sans doute soufflé un peu trop fort!

Cuba-187.JPG

L'architecture extérieure comme intérieure n'est pas d'un intérêt bouleversant. Néanmoins une belle toile expressive et naïve (début du XIXème) représente la fameuse Trinité accueillant les élus guidés par les anges.

Cuba-192.JPG

L'ange aux ailes de cendre a-t-il saisi Diego Velasquez par la main, ou ne l'a t-il pas plutôt précipité dans les flammes en lui rappelant les paroles du Christ :

"Ce que vous avez fait aux plus petits d'entre vous, c'est à moi que vous l'avez fait..."

 

Cuba 246

                 La Sainte-Trinité, le Palacio Brunet et le clocher de l'église Saint-François

La rue Hernandez Echerri conduit à ce qui subsiste de l'église et du couvent de Saint-François dont la majeure partie a été démolie en 1930.

Aujourd'hui le couvent abrite le musée de "la Lutte contre les Bandits" qui n'intéressera que les fanas de la Révolution cubaine (et encore). Les bandits sont les cubains contre-révolutionnaires qui après 1959, cherchèrent à se réfugier dans la sierra del Escambray.

Cuba-247.JPG 

C'est sur la placette devant le musée que nous nous sommes reposés. Un jeune artiste s'est assis à côté de nous et nous a croqués. Mais à la différence des portraitistes montmartrois, il nous a offert son croquis en refusant de recevoir autre chose que notre sourire!

Cuba 224

                                          Une quinceanera sur la Plaza Mayor

Sur la place, une jeune cubaine sourit au soleil.

Aujourd'hui pour elle c'est une grande fête et sa famille n'a pas hésité à s'endetter. Selon la tradition cubaine, les quinze ans (los quince) d'une fille marquent le passage à l'âge adulte et doivent être fêtés dignement. La jeune "quinceanera" se promène comme une mariée dans la ville avant d'avoir droit à une randonnée motorisée, sous les applaudissements de toute la famille.

 Cuba-222-copie-1.JPG 

Un des charmes de la ville réside dans la simplicité et l'élégance de ses demeures coloniales, souvent habitées par des descendants des premières familles.

Cuba-161.JPG

Une des caractéristiques de ces maisons, ce sont les fers forgés peints en blanc...

Cuba-244.JPG

Les grandes fenêtres, parfois décorées de vitraux...

Cuba-Nini-064.JPG

Les hautes portes dans lesquelles s'ouvre une autre porte plus petite...

Les fenêtres protégées par les "barrotes", petites pièces en bois tourné...

Cuba Nini 076

Le palacio Brunet domine les toits des maisons qui pour la plupart n'ont pas d'étage. Il abrite aujourd'hui le musée romantique (un point commun avec Montmartre et son musée de la Vie Romantique de la rue Chaptal).  

 

Cuba 165

                                                Le Palacio Cantero

Le plus opulent palais est le palacio Cantero, du début du XIXème siècle.

Il a été édifié par don Borrel y Padron, un magnat de la production sucrière et esclavagiste.

Cuba-Nini-040.JPG

                              Le Palacio Cantero. façade sur la rue Simon Bolivar.

Cuba-Nini-049.JPG

                                               Intérieur du Palacio Cantero

Il abrite un musée historique un peu succinct.

Son principal intérêt réside dans sa riche décoration, son mobilier et la grimpette qu'il permet jusqu'au sommet de sa tour d'où la vue sur la vieille ville est somptueuse.

Cuba-180.JPG

Il y a bien des endroits intéressants dans la ville, des palais, des musées... mais le véritable charme est celui des ruelles pavées de cailloux de rivières, des petites maisons, des habitants qui vous sourient...


Cuba-242.JPG

Cuba-245.JPG

Cuba Nini 036

                                                        Rues de la vieille ville

Il faut prendre le temps de se promener dans les rues, de visiter ou non les nombreux musées, de siroter un mojito ou une pina colada à la Casa de la Trova...

Cuba-163.JPG

...De regarder passer les filles...

Cuba 249

...De saluer l'homme au coq de la rue Simon Bolivar

Cuba-226.JPG

...Et de recevoir le regard doré du chat de la plazuela de Segarte  comme un dernier cadeau de cette ville de couleur et de soleil...

 

Liens. Cuba:

Cuba.Hemingway. Hôtel Ambos Mundos. Chambre 511.

Cuba. Cienfuegos. Théâtre Tomas Terry.

Cuba. Vallée de Vinales. Le Mur de la Préhistoire sur un mogote.

Cuba. Quelques images...

Cuba. Parc Guanayara.

Cuba. Sancti Spiritus. Eglise.

 

...



 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE. Rues et places.

cottin2.jpg

                           Carte postale 1901. L'escalier du passage Cottin.

C'est une rue qui naît rue Ramey (au 17) et rejoint par un escalier raide et étroit la rue du Chevalier de la Barre (au 18).

passage-cottin-utrillo1.jpg

                                     Utrillo. l'escalier du passage Cottin.

Une rue qui ressemble à une rue dans sa première partie pour n'être plus qu'un escalier avant de déboucher sur le ciel et le campanile du Sacré-Coeur.

cottin-034.JPG

cottin-009.JPG

Aussi n'a t-elle pas eu l'honneur d'être appelée "rue" mais simplement "passage".

Il est vrai que Montmartre aime brouiller les pistes. L'impasse, près de chez Michou, se nomme sans complexe "rue" André Gill et l'artère étroite qui se termine en boyau  et qui donne dans le passage Cottin, se prétend également "rue" Falconet!

cottin-022.JPG

                     rue Falconet. entre le Passage Cottin et la rue du Chevalier de la Barre.

cottin-024.JPG

                Rue du Chevalier, à l'endroit où aboutit la rue Falconet (devant le "Montmartrois Hôtel")

passage-cottin7.jpg

                                                      Carte postale 1902

      Mais... qui était ce Cottin ? Un artiste? Un poète? Un peintre?

Que nenni!

Il n'est même pas le Cottin frères qui en bourgogne produit de bonnes bouteilles... non... Monsieur Cottin n'a pour seul mérite que d'être le propriétaire des terrains sur lesquels l'artère montmartroise a poussé, vaille que vaille avec ses petits immeubles crayeux.

passage-cottin-utrillo3.jpg

                      Utrillo. Le passage cottin. Une de ses plus belles toiles.

Et si l'endroit qui porte son nom connaît aujourd'hui l'éternité temporaire montmartroise, c'est qu'il a été peint par de nombreux artistes et notamment Utrillo.

Encore lui me direz-vous! Il est vrai que comme le furet de la chanson, il court il court, Utrillo, de tous les côtés de la Butte. Il est passé par ici, il repassera par là! 

passage-cottin-11.jpg

Mais il a vraiment aimé cet endroit, au point de délaisser les cartes postales qu'il aimait copier pour venir y poser son chevalet et le reproduire attentivement. Sans doute appréciait-il ce quartier nord-est de la Butte, resté un peu plus longtemps que les autres à l'abri de la voracité des promoteurs.

passage-cottin-utrillo.jpg

                                           Utrillo. l'escalier du passage Cottin.

passage-cottin-renoux.jpg

                                         Le passage Cottin. Renoux.

D'autres peintres ont suivi son exemple. Comme Renoux dont la toile fait penser à un décor de théâtre, une ville silencieuse presque inquiétante, désertée par ses habitants.

Renoux (1939-2002), né dans la lumière de l'Algérie, avait choisi en arrivant à Paris, de s'installer à Montmartre, à l'hôtel de la rue du Chevalier de la Barre, non loin de l'escalier qu'il a peint...

 

cottin-004.JPG

                          Escalier du Passage Cottin arrivant dans la rue de la Barre.

pasage-cottin-gazi.jpg

                                                    Gazi. Le Passage Cottin.

Un autre peintre de Montmartre, Gazi le Tatar (1900-1975) l'a représenté, sous un angle plus original.

Gazi le Tatar, né en Crimée et descendant de Gengis Khan (vraie ou fausse l'histoire est belle!) a habité rue Lepic, chez Suzanne Valadon qu'il considérait comme une mère tandis qu'Utrillo était son frère!

Il a beaucoup peint les rues de la Butte et aujourd'hui, il passe son éternité, à quelques mètres d'Utrillo, dans le cimetière Saint-Vincent.

Mimi pinson gazi

                                           Gazi. La maison de Mimi Pinson.

cottin4.jpg

Le passage est plus rarement peint ou photographié dans le sens descendant. C'est pourtant dans cette partie qu'on peut voir les maisons les plus champêtres, celles qui au printemps disparaissent sous les feuilles...

cottin-007.JPG

cottin-014.JPG

                                   Passage Cottin. petit immeuble caché par les feuillages...

cottin-005.JPG

Reprenant la tradition des cartes postales anciennes, les habitants du passage ont voulu que de nouvelles photos soient faites, comme jadis... 

passage-cottin9.jpg

                                                             Carte postale de 1902...

cottin3.jpg

                                                                     Carte postale 1904...

passage-cottin8.jpg

 

Photo récente du Passage et de ses habitants... avec le soleil, les fenêtres ouvertes... et le bonheur d'être Montmartrois!

 

Liens :

Rues de Montmartre. Classement alphabétique.

Montmartre. Adolphe Willette.

Montmartre. André Gill. Le Lapin agile.

Montmartre. Eugénie Buffet.

Montmartre. Le Bal Tabarin.

Montmartre. Marcel Legay. Ecoute ô mon coeur.

Montmartre. Cabaret. L'Enfer.

Montmartre. Rue du Mont Cenis. Maison de Mimi Pinson.

Montmartre. Cabaret Le Ciel.

Montmartre. Neige. cartes postales anciennes.

Montmartre. Rue Saint Rustique.

Montmartre. Musée de l'Erotisme. Jean-Marc Laroche.

Montmartre. Réservoir et fontaine rue Lepic


 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #VOYAGES...

 

Cuba-043.JPG

                                        L'hôtel Ambos Mundos. La Havane.

Cuba-061.JPG

                                           Hall Art Déco de l'Ambos Mundos.

Nous arrivons le soir à La Havane. Un bus nous attend pour nous déposer à l'entrée de la vieille ville et nous laisser rejoindre à pied, par les rues piétonnes, l'hôtel Ambos Mundos où nous devons passer trois nuits.

Cuba-045.JPG

                                                              Entrée de l'hôtel.

Cuba-059.JPG

                                                  Ascenseur capricieux de l'hôtel.

Un ascenseur poussif et aléatoire nous hisse au 5ème étage.

Surprise!

Notre chambre est mitoyenne de celle où Hemingway, personnage mythique à Cuba, presque autant que le Che, a passé plusieurs années et où il a écrit quelques uns de ses bouquins.

Cuba-062.JPG

                                              Photos d'Hemingway dans le Hall.

Cuba-058.JPG

                                    Fresque "Vieil Homme et la Mer" au 1er étage.

Tout l'hôtel est transformé en sanctuaire... photos dans le hall, photos dans les chambres, fresques...

Cuba-005.JPG

Notre chambre 515 à côté de celle d'Hemingway 511. La 513 n'existe pas pour cause de superstition. 

Evidemment, ce voisinage inattendu rendait inévitable la visite de cette chambre sacralisée, transformée en musée et mitraillée à longueur de journée par des appareils numériques!

Cuba-001.JPG

                Le Palais des Capitaines Généraux (XVIIIème siècle). Vu de la chambre d'Hemingway.

Hemingway a donc vécu ici de 1932 à 1939, avec vue sur le Palais des Capitaines Généraux et sur les toits de la ville.

Cuba-046.JPG

                                          Touristes russes chez Hemingway.

J'avoue que si le hasard ne nous avait conduits à côté de son repaire, nous ne l'aurions pas visité, n'ayant pas pour ce grand écrivain une admiration forcenée et le trouvant décalé de nos jours par rapport au respect des animaux et n'ayant aucune sympathie pour son machisme perturbé d'amateur de corridas.

Cuba-053.JPG

                            Table, lunettes, Remington, manuscrits... reliques, reliques...

Oublions un instant et jetons un oeil sur sa table. Une table dont la hauteur pouvait se régler afin de lui permettre d'écrire debout quand la position assise le faisait souffrir à cause des blessures que sa jambe avait subies pendant la 1ère guerre.

On peut voir la Remington sur laquelle il aurait commencé à écrire "Pour qui sonne le glas" et un manuscrit où on peut déchiffrer quelques phrases en français.

 

Cuba-056.JPG

Le mobilier est celui qui se trouvait dans toutes les chambres de même standing. Lit d'acajou, fauteuil d'osier, table, miroir.

Cuba-048.JPG

Cuba-050.JPG

 

Pour étoffer le lieu, des cannes à pêche, des sagaies, des bottes ayant appartenu à l'écrivain chéri de Poivre d'Arvor, ont été exposées.

Ce qui me rappelle ma lecture du Vieil Homme et la Mer et, je dois l'avouer, ma grande compassion pour le magnifique poisson innocent que le vieux était allé emmerder et massacrer, afin de se prouver à lui-même qu'il était encore vivant et valeureux! 

Les espadons, eux, ne connaissent pas ce genre de problème existentiel!

Cuba-054.JPG

                                                  Nini dans le miroir d'Ernest...

L'écrivain, grand chasseur, grand pêcheur, grand massacreur, a contribué à sa manière à l'appauvrissement de notre planète, avant de terminer ses jours dans la belle villa qu'il s'était fait construire, toujours à La Havane et qui porte le beau nom de La Vigia.

En espérant que ce nom n'est pas le rappel du cri poussé par les Espagnols du haut de leur vigie, pour annoncer l'apparition d'une nouvelle terre dont ils allaient exterminer la population.

Cuba-051.JPG

Sur le lit du héros, sont disposés des livres et des revues qu'il lisait alors. Beaucoup de revues de sexe.

Il n'était pas net le bonhomme quant à sa sexualité. Ni avec les femmes, ni avec les hommes...

Cuba-052.JPG

Allons! C'est le lot presque commun de tous les grands auteurs, d'avoir un inconscient tourmenté qui leur donne une partie de leur talent!

Cuba-002.JPG

                                           Toits vus de la chambre sacrée...

Avant de quitter cette chambre-musée, jetez un oeil sur les toits de La Havane et perdez-vous dans les ruelles où vous trouverez la Bodeguita del Medio où Hemingway sirotait ses mojitos...

 

Vous en boirez un à la santé des animaux libres qui survivent malgré trafiquants et chasseurs...

A la santé des espadons que de riches touristes croyant imiter Hemingway vont traquer et tuer pour se donner l'illusion d'être vivants et virils!


 Espadon.jpg

Liens : Cuba

Cuba. Cienfuegos. Théâtre Tomas Terry.

Cuba. Vallée de Vinales. Le Mur de la Préhistoire sur un mogote.

Cuba. Quelques images...

Cuba. Trinidad. Eglises, palais...

Cuba. Parc Guanayara.

Cuba. Sancti Spiritus. Eglise.

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES. AMOUR.

 

2011_0228deuxnous0020.JPG

                                        7 mars 2011. Anniversaire de Nicole.

 

Amour brûlant.    

 

Petits sillons     un an de vie

Je les caresse et je les lis

Comme un pianiste à son clavier

Comme un aveugle à son cahier


Petits sillons     sentiers de vie

Je les effleure et je les suis

Si ma main jamais ne dévie

C'est que ton corps est mon pays

 

Dans ton corps est la guérison

D'un faux amour qui fut prison

Qui fut mensonge et fut poison

De mes années de déraison

 

Ton corps et mon corps sont alliage

Lancé au devant du sillage

Que laisse au Cap Canavéral

La fusée intersidérale

 

Un matin nous arriverons

Au coeur du soleil en fusion

Où tous les deux nous brûlerons

Quelques années et des millions

 

2011_0228deuxnous0019.JPG

 

Liens : poèmes d'amour de Christian Wacrenier.

..........................................................................................................

Poème d'amour. Amants éternels.

Poème. Amour Nâga.

Poème. Amour. Attente.

poème. Amour. Soleil.

Poème. Amour Eternité.

Poème . Amour plus fort que la mort.

Poème d'amour. La nuit à côté de toi.

Poème érotique. Amour debout.

poème: Amour Flamme.

Avant la nuit. Poème. Amour.

....




Voir les commentaires

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog