Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 07:00

2009 1217MontmartreNeige0043

      La place du Tertre sous la neige... avec au fond la façade de la vieille église Saint-Pierre et le campanile du Sacré-Coeur...

Si vous ne craignez pas le froid, choisissez cette saison pour découvrir un Montmartre presque authentique et une place libérée de ses marchands et de ses "terrasses".

Tertre-eglise.jpg

La carte postale du début du siècle : A droite la vieille mairie installée dans ce bâtiment en 1790, à gauche l'hôtel du Tertre (maison Bouscarat) remplacé par un immeuble de briques et pierres sans caractère. Mac Orlan parle de cet hôtel dans "Montmartre souvenirs":

"...A la terrasse du restaurant Bouscarat, des tables s'organisaient, il y avait celle de Depaquit, avec Couté et Lucas. A côté, Erik Satie et Max Jacob contemplaient le pavé de la rue calme..."

Gaston Couté, le poète anarchiste y a effectivement vécu quelques années avant de mourir à 31 ans miné par l'absinthe et la tuberculose, un peu plus bas, à l'hôpital Lariboisière. Ses poèmes sont toujours vivants et Monique Morelli a chanté quelques uns des plus beaux. Comme celui de ce gaillard fatigué de sa vie sordide qui se réfugie auprès de sa mère...

 

 


Coute

                                       Gaston Couté (1880-1911)

Le poète patoisant venu de Meung sur Loire (Où Villon fut emprisonné) a fait passer dans ses vers sa fraternité pour ceux qui souffrent ou sont exploités, hommes et bêtes:

"Le souleil est doux comm' les yeux des bêtes".

Bouscarat-001-copie-1.JPG 

La maison Bouscarat recevait à sa terrasse bien des peintres et des poètes qui ont fait Montmartre. Vlaminck, Derain, Modigliani, Picasso vinrent y boire le petit vin de Vouvray que servait le patron... 

 

 tertre-017.JPG

Au 3 de la place, subsiste l'ancienne mairie, plus exactement l'ancien presbytère dans lequel Félix Desportes, premier maire de Montmartre qui ne comptait alors que 400 habitants, vint habiter après son mariage. Le rez-de-chaussée servait d'accueil aux visiteurs mâles de l'abbaye voisine. Quand les abbesses, propriétaires du lieu eurent perdu la tête, le locataire devint propriétaire. Ce qui lui donna un tel amour pour la Butte qu'il prénomma l'une de ses filles : Pierrette de Montmartre!

Aujourd'hui, Félix repose à cinquante mètres de là, dans le petit cimetière du Calvaire.

  Tertre-poulbots.jpg

      La place côté rue Norvins avec des enfants que Poulbot croqua peut-être.

2010_1016Tertre-Armee-Orient0006.JPG

tertre-003.JPG

Le Cadet de Gascogne est toujours là, côté rue Norvins. Il serait le plus ancien restaurant de la place...     

Tertre-Catherine-2.jpg

     Ce que conteste, au n°6 La Mère Catherine, solide sur ses 217 ans!

  Le restaurant a été fondé en 1793 et il aurait été fréquenté par des révolutionnaires, comme Danton, venu rentre visite à Felix Desportes (amitié qui faillit faire perdre sa tête au maire de Montmartre après l'exécution du ci-devant héros).

Tertre-Catherine-gros-plan.jpg

Une plaque prétend que les Cosaques occupant la Butte en 1815 y auraient été à l'origine du "bistrot" parisien. Ils étaient toujours assoiffés et exigeaient d'être servis le plus rapidement possible en vociférant "bistro" ce qui en russe signifie "vite"!

Sans doute est-ce une légende de plus sur cette Butte qui n'en est pas avare!  En effet, le mot "bistrot" n'apparut sous cette forme qu'en 1856!  Plusieurs mots argotiques comme bistingo ou bistouille (café arrosé d'eau de vie) peuvent en être les géniteurs....

Mais laissons aux Cosaques dont la réputation alcoolique n'est plus à faire, le bénéfice du mot...

tertre-010.JPG

     tertre-013.JPG

       Une plaque apposée sur le mur, célèbre le sixième centenaire (plus 54 années!) de la place.

Les Montmartrois sont un peu Marseillais, comme chacun sait... Au XIVème, le village ne comptait que quelques dizaines d'habitants et le tertre était fréquenté essentiellement par des canards et des poules!

La date la plus crédible de la naissance réelle de la place serait plutôt 1635!

tertre-singe.jpg

Voisin de la Mère Catherine, le Singe qui Lit est toujours là!  Il servait d'enseigne à un brocanteur-fripier qui proposait, accrochés à un fil et tenus par des pinces à linge, des dessins de Gen Paul. Le singe d'aujourd'hui lit aussi peu que par le passé. Peut-être déchiffre-t-il les étiquettes des colifichets, assiettes peintes et autres merveilles made in China... (les mauvaises langues prétendent que bien des tableaux vendus sur la place arrivent, tout frais de Hong-Kong ou de Shangaï! Mais c'est de la pure médisance selon les vendeurs que j'ai interrogés!)

2010_1016Tertre-Armee-Orient0008.JPG 

Tertre-Catherine.jpg

Mere-Catherine-Utrillo.jpg

      Utrillo s'est peut-être inspiré ce cette carte postale pour peindre la rue Norvins et la place dont plusieurs maisons villageoises sont inscrites aujourd'hui dans le plan de protection patrimoniale:

 

tertre-007.JPG

Le 19 et le 21... (Restaurant et Syndicat d'initiative)...

Tertre-norvins.jpg

On peut essayer de les reconnaître sur cette carte. ce sont le premier et le deuxième immeubles...

tertre-006.JPG

Le 11 abrite une boutique entièrement dédiée à Dali dont le musée est tout proche, rue Poulbot, au 11 également...

2010_1016Tertre-Armee-Orient0031.JPG

tertre-004.JPG

Le 7 et le 9...

Une plaque de bronze nous apprend qu'un certain Maurice Drouard, dessinateur et sculpteur, mort à la guerre en 1915, y a vécu. Bon! C'est intéressant! Mais qu'a donc fait ce Maurice Drouard? J'avoue tout ignorer de lui et n'avoir rien trouvé sur le net!  Quelqu'un pourrait-il éclairer ma lanterne?

Tertre-place.jpg

2009 1217MontmartreNeige0033

Le centre de la place tel que vous ne pourrez le voir qu'en hiver. Il est dès le début du printemps submergé et confisqué par les extensions agressives des cafés et par les "artistes" qui n'ont rien de commun avec les vrais artistes fauchés qui trouvaient ici un refuge bon marché, il y a....  longtemps!

tertre-011.JPG 

Le service culturel de la Mairie permet à 298 d'entre eux d'occuper les lieux. Chacun ne disposant que d'un m2, ils organisent des roulements! Certes quelques uns parmi eux peuvent avoir du talent mais il faut les chercher comme aiguille dans meule de foin, entre les découpeurs d'ombres chinoises, les caricaturistes au trait lourd, les tartineurs de croûtes... au secours!

 2010_1016Tertre-Armee-Orient0020.JPG   

 2010_1016Tertre-Armee-Orient0034.JPG

 2010_1016Tertre-Armee-Orient0035.JPG

  Montmartre est victime de sa célébrité et comme tous les lieux trop touristiques, il en subit les conséquences néfastes qui se concentrent essentiellement sur la Place du tertre.   

 Croyez un vieux Montmartrois amoureux de sa Butte... Passez très vite sur cette place... Captez dans l'air l'esprit qui y plane encore... Evitez la rue Norvins... perdez-vous dans les petites rues de la Butte...

Vous y rencontrerez les chats de Steinlen, la poésie mélancolique d'Utrillo... Vous entendrez près des vignes quelques notes de la Symphonie Fantastiques ou des Gymnopédies...  et si vous avez bu un petit verre, vous serez frôlé j'en suis sûr par les ailes des moulins et par le parfum d'une jolie fille!

2009 1217MontmartreNeige0041

Liens Montmartre:

Montmartre. Square Saint pierre. Square Louise Michel.

Montmartre. Moulin de la Galette. Histoire. peintres.

Le calvaire de Montmartre. Saint-Pierre.

Montmartre. Rue Utrillo (ancienne rue Muller).

La rue Paul Albert et Monique Morelli

Cimetière du Calvaire. Saint-Pierre de Montmartre.

Poulbot. Panneaux de Faïence. Rue Damrémont. Montmartre.

Montmartre. Crypte du martyrium.

Espace Dali Montmartre

le Château des Brouillards à Montmartre

visite de Saint Pierre de Montmartre 2 (de 1600 à nos jours)

Visite de l'église Saint Pierre de Montmartre. 1) Des origines à la renaissance

 

 

...

 

 

Partager cet article

commentaires

Bloom 19/10/2010



C'est décidé, je ne visite plus Montmartre qu'avec vous! quelle différence avec les guides gnan gnan et chromos!



Chaloupe 20/10/2010



J'aime beaucoup votre approche à la fois savante et drôle. J'aime aller sur de tels sites galvaudés, hors des sentiers battus, et sentir ce qu'il y a là malgré la destruction toutristique.



Hélène 23/10/2010



Dans "Montmartre, Souvenirs" Pierre Mac Orlan raconte:


L'été, place du Tertre offrait une image assez précise de bonheur de vivre sans trop travailler. A la terrasse du restaurant Bouscarat, des tables s'organisaient, il y avait celle de
Depaquit, avec Couté et Lucas qui écrivait cette jolie chanson: "Nos deux coeurs". A côté Erik Satie et Max Jacob contemplaient le pavé de la rue calme en compagnie de Delaw, d'Utter adolescent
et de quelques autres clients dont les noms n'ont pu survivre à ce très court moment.



Alélévert 29/10/2010



Une place mythique, miteuse, mythologique, misérable... un concentré du pire touristique. Heureusement que vous me permettez d'y retrouver un peu de sa vérité.



Présentation

  • : Montmartre secret
  • Montmartre secret
  • : Pour les amoureux de Montmartre, des chats, de l'île d'Oléron. Pour les poètes et pour les voyageurs. Un blog éclectique pour les amoureux de la vie!
  • Contact

Recherche