Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Montmartre secret

Montmartre secret

Pour les Amoureux de Montmartre sans oublier les voyages lointains, l'île d'Oléron, les chats de tous les jours. Pour les amis inconnus et les poètes.

Publié le par chriswac
Publié dans : #WACRENIER

2011_1205maman-jeune0005.JPG

C'est une des photos que je préfère.

Celle de l'âge des possibles, de tous les rêves, de tous les amours...

Et pourtant un de ces amours, présent sur la photo, va bientôt disparaître.

2011_1205maman-jeune0009.JPG

Hiris, la petite chienne.

Mon grand-père l'avait choisie pour l'accompagner à la chasse. Malgré tous les dressages, elle a toujours refusé de se prêter au jeu. Au moindre coup de fusil, elle détalait et s'aplatissait sous les buissons.

Hiris aimait ma mère. Elle avait choisi son camp. Quand ma mère a commencé à fréquenter mon père, elle est devenue triste.

Quelques jours avant le mariage, elle a profité d'une porte ouverte pour s'enfuir.

Un char allemand l'a écrasée.

2011_1205maman-jeune0007.JPG

il y avait aussi un chat, Frimousset.

Il avait une spécialité... Il se perchait sur une armoire, sous un fauteuil, derrière les rideaux, à l'heure où l'on fermait portes et fenêtres pour la nuit.

On l'appelait, on le recherchait dans le jardin, on insistait, on s'inquiétait.

Frimousset, heureux d'être le centre du monde, ronronnait d'aise.

C'est ce ronron qui a fini par le trahir.

2011_1205maman-jeune0013.JPG

Dans le jardin de la maison d'Arras...

La grande maison du boulevard Vauban. Pendant la guerre la famille en a été chassée et les Allemands y ont installé leurs officiers.

2011 1205maman-jeune0001

Dans l'exode vers le sud, ma mère n'a eu le droit d'emporter qu'une seule valise. Une valise si lourde que chacun s'en est étonné.

Arrivés à Marseille, on l'a ouverte et on n'y a trouvé que des lettres !

Le garçon que ma mère fréquentait alors était poète et un peu baratineur.

Il avait la plume prolixe!

Je devrais me méfier, c'était mon père.

 

2011 1205maman-jeune0014

Chez ses grands parents... Elle ignore alors que plus tard, elle vivra à Paris.

2011_1205maman-jeune0008.JPG

2011_1205maman-jeune0010.JPG

2011_1205maman-jeune0011.JPG

Le goût des plages immenses et de la mer...

 Bien que fille d'un Marseillais, elle est née à Calais, elle a passé tous ses étés d'enfant et de jeune fille sur la Côte d'Opale... et elle nous a transmis cette attirance pour les mers sans limites et pour les marées... 

2011_1205maman-jeune0006.JPG

La photo est trouble, ce n'est pas Doisneau qui l'a faite... Heureusement d'ailleurs, car comme chacun sait, le fameux "baiser de l'Hôtel de Ville" est un faux. Un baiser de comédiens.

Les années sont passées sur ce baiser-là.

Lourdement.

Avec leurs souliers ferrés.

Mais aujourd'hui, ce baiser tremblant, je veux penser que c'est de lui que nous sommes nés, mes trois soeurs, mes trois frères et moi...

.............................................................................................................

 

Liens :

Anniversaire Mère 90 ans.

Maman. Photos d'enfance...

Poème. mère. anniversaire.

Poème. Mère. Quatre-vingt-dix ans.

Anniversaire maman. 89 ans.

Poème. Ma mère (3) Anniversaire.

.............................................................................................................

 

....


 

 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Peintres.Artistes.Clébrités, #Peintres

Steinlen-affiches-pub-001.JPG

Steinlen était bien contraint de gagner un peu d'argent pour nourrir sa famille et assurer la survie des chats qui s'étaient donné le mot et se rassemblaient à l'heure du repas dans le jardinet du "Cat's Cottage" où habitait le dessinateur...

Steinlen-affiches-pub-007.JPG

Il accepta donc des commandes "alimentaires" et il dessina, parfois sans grand enthousiasme des affiches publicitaires ...

Il laissa malgré tout quelques chefs d'oeuvre (notamment lorsqu'il fit entrer des chats dans ses compositions, voir :  Steinlen Les affiches et les chats.)

Il faut bien reconnaître que beaucoup de ses affiches n'ont pas la même originalité ni la même poésie. Elles nous paraissent banales, alors que Lautrec avait déjà révolutionné cet art.

Dans cette pub pour une boulangerie, apparaît, bien avant l'icône du Cabaret de Salis, un chat noir, victime du mitron qui accroche à sa queue une casserole.

Garnement qui mériterait qu'on agisse de même avec lui !

Steinlen-affiches-pub 013

Une affiche assez conventionnelle pour Vernet-les-Bains. Seules les silhouettes du premier plan échappent à la banalité... Le casino, maladroitement dessiné (il n'est pas, paraît-il, de la main de Steinlen) apparaît dans le lointain comme un Palais de Contes de Fées.

Steinlen-affiches-pub-006.JPG

Une scène légère pour vanter le mérite des tablettes adoucissantes pour les gosiers irrités.

Le garde-champêtre grivois s'approche de la jolie cueilleuse et grâce aux tablettes Brunet, il ne risque pas d'être dénoncé par une toux intempestive!

J'entends tousser des féministes!

steinlen-cheret.jpg

                                                            Affiche de Chéret.

On peut reconnaître dans certaines affiches de la jeunesse de Steinlen l'influence de Chéret qu'il admirait beaucoup.

Steinlen-affiches-pub-005.JPG

Une représentation conventionnelle de petits bourgeois bien éloignés des gosses de Montmartre tels que les peindra Poulbot.

Steinlen-affiches-pub-003.JPG

Pour cette pub, Steinlen ne peut s'empêcher de montrer à côté de la bande gourmande des rats qui mangent la mort, un pauvre esseulé qui a sorti son mouchoir et se lamente.

Steinlen-affiches-pub-004.JPG

Steinlen n'ignorait pas que son ami Courteline avait un rat familier qui l'attendait quand il revenait du théâtre.... et qui un soir, inquiet du retard de son maître, sauta avec un tel élan lorsqu'il l'entendit rentrer qu'il se brisa la colonne vertébrale.  Courteline en eut un immense chagrin....

Steinlen-affiches-pub-002.JPG

diamant-007.JPG

On dirait une illustration pour Jules Verne! 

Steinlen-affiches-pub-020.JPG

Sur une route bretonne, le motocycle pétarade avec sa cavalière...

Belle composition, avec le rouge "Steinlen" que l'on retrouve sur ses plus belles affiches (Clinique Chéron, Lait de la Vingeanne, le Petit Sou).

La jeune femme est comme emportée par des coursiers caquetants, un attelage d'oies effrayées qui devance la mobylette comme les chevaux précédaient le char d'Apollon!

Steinlen-affiches-pub-026.JPG

Une mère à l'enfant pour vanter le Racahout des Arabes.

Voilà une bouillie bien oubliée et qui fut un temps à la mode!

Il s'agit d'un mélange de farine de glands, de fécules, de cacao et de sucre. ...

Si le coeur ou l'estomac vous en dit !

...........................................................................................................

Liens Steinlen :

Steinlen. (1) Les affiches et les chats.

Steinlen. (2) Les affiches (journal, théâtre, roman)

Steinlen. (3) Les affiches. La Guerre.

Steinlen. Dessins de chats. (5)

 

Liste et liens: Peintres et personnages de Montmartre. Classement alphabetique.

 

.............................................................................................................

 


Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES. ALZHEIMER PERE

 

 2010 1219neige0031

 

 

                    Mon père. Deux ans après. 


 

Le peu que tu avais gardé

Pesait moins lourd que ton cercueil

Un livre ou deux et quelques feuilles

Des photos d'étés oubliés

 

Tu ne savais plus rien du monde

Depuis qu'il neigeait sur l'écran

Depuis qu'il neigeait à la ronde

Sur les chiens et sur les enfants

 

Tu ne connaissais plus le dieu

Qui ouvrait ses bras sur ton mur

L'oiseau cloué sur le bois dur

Ne pouvait plus monter aux cieux

 

La femme aux gestes d'aquarelle

Ne veillait plus à tes côtés

On t'avait séparé de celle

Qui était dernière à t'aimer

 

Tu avais si peur de tomber

Qu'un jour tes os se sont brisés

Pourtant qu'avaient-ils à porter

Tu étais si doux si léger

 

Voilà deux ans que tu es mort

Et qu'on t'a recouvert de terre

Deux ans dans les brouillards du nord

Où tu as disparu mon père

 

Faut-il que je perde mémoire

Pour espérer te retrouver

Faut-il que je crie dans le noir

Pour sentir au front ton baiser


neige2 019

                                                

................................................................................................................................................................    

Liens. Poèmes à mon père :

 

Liste et liens des poèmes Alzheimer. Mon père.

Poème. La Baie des Trépassés.

Poème. 30 janvier. Un an après la mort.

Poème. Alzheimer. Perdu dans les couloirs.

Poème. Père. cimetière.

Poème : Vendredi Saint. Mort de mon père.

Poème. Alzheimer (3). Mon père, mon disparu.

...........................................................................................................


La musique qu'il préférait : Le Laudate Dominum (Mozart K 339)

 

............................................................................................................

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES Chats.. photos..articles

Foujita-chats-et-nus-002.JPG

                              Autoportrait dans l'atelier. Huile. 81x61. 1926. Musée des Beaux-Arts. (Lyon.)

Comment imaginer Foujita sans les chats?

Il les a si souvent peints et dessinés qu'ils sont à jamais associés à son oeuvre.

Ils ont trouvé en lui, le plus amoureux, le plus attentif des admirateurs...

Foujita-chats-et-nus-001.JPG

                                                                  Autoportrait (détail)

Voici Miké, le chat avec qui Foujita a peint plusieurs autoportraits.

Impossible de faire autrement, Miké ne le quittait pas d'un coussinet.

Miké ne supportait d'être séparé par une porte de son ami. Il grattait jusqu'à ce que la porte s'ouvre...

Foujita-chats-et-nus-004.JPG

                                 Autoportrait au chat. Huile. 35x27. 1928. Musée Pompidou (Paris).

Confiance absolue, amour total, amour de bête, sans calcul, sans compromis... 

Ce n'est pas Foujita qui a adopté Miké. C'est le contraire !

Foujita-chats-et-nus-008.JPG

                                    Autoportrait dans l'atelier. Huile sur toile (78x54). 1929. Coll. part.

Imaginez un soir un peu triste de l'automne 1928, Foujita rentre chez lui.

Il habite alors un endroit qui ne pouvait qu'être apprécié des chats, le square Montsouris!

Foujita2-001.JPG

                                                               Autoportrait (détail)

Il sent qu'il est suivi. Il voit à trois mètre de lui un chat tigré, museau levé, qui s'arrête quand il s'arrête.

Evidemment, Foujita ne peut s'empêcher de le saluer.

Foujita-chats-et-nus-009.JPG

                                      Autoportrait au chat. Aquarelle 23x23. Coll. Part.

Et voilà !  Le chat a compris à qui il avait à faire. Un humain artiste, un humain sensible et raffiné, un humain-chat quoi !

Foujita-chats-et-nus-011.JPG

                                                           Autoportrait au chat (détail)

Il ne le lâche plus d'une patte.

Il le suit jusqu'à sa maison, se plante devant la porte, assis sur son derrière.

Foujita disparaît.

Il revient un quart d'heure après. Le chat est là, toujours assis sur son derrière.

La porte s'ouvre. Le chat et Foujita rentrent chez eux, à la vie à la mort...

 Foujita chats et nus 012

    Autoportrait au chat avec Madeleine. Aquarelle et encre 41,5x33. 1932. Coll. Fujikawa Gallery (Tokyo).

Il est baptisé dans l'heure "Miké".

Rien à voir avec la souris américaine. Son nom est japonais et signifie "tricolore". En réalité Miké n'est pas un chat tricolore à proprement parler. Comme chacun sait, les tricolores sont des femelles. Des chattes épatantes. Miké est plutôt tigré et blanc, comme le sont une bonne partiedes chats de gouttière...

inedits-007.JPG

Autoportrait dans l'atelier. Peinture sur soie 99 x 65. 1932.

  Miké est aujourd'hui célèbre dans le monde entier. Sa bouille de chat, la petite canine à l'air, est associée à son ami le peintre, comme le sont les modèles des femmes aimées.

foujita-auto-portrait-003.JPG


foujita-inedits-nus-004.JPG

                                          Youki au chat. Huile sur toile 49 x 65. 1923.

Foujita-chats-et-nus-016.JPG

Foujita-chats-et-nus-015.JPG

                             Nu allongé au chat. Huile 72x115. Musée du Petit Palais (Genève).

Il n'est pas étonnant que le chat soit associé à la femme dans les plus beaux tableaux de nus de Foujita.

foujita-inedits-nus-001.JPG

                                                  Nu au chat. huile sur toile,54 x 100. 1923

Foujita2-003.JPG

Foujita2 005

                                               Nu au chat. Huile 97x164. 1930. Coll. Part.

Nul doute que le pinceau du peintre était inspiré par la présence féline à ses côtés. D'autant plus qu'il avait, tatoué sur l'avant-bras...un chat!

Foujita-chats-et-nus-017.JPG

Femme au buste nu tenant un chat dans ses bras. Aquarelle 28x27,5. 1930. Signé Foujita et Van Dongen. Réalisé en public au cours du Bal des Petits Lits Blancs. Coll. Part.

Foujita chats et nus 018

                                Nu. Huile 63,5x98,5. 1927. Musée des Beaux-Arts de Belgique. (Bruxelles).

"Je crois que les félins ont été donnés aux hommes pour qu'ils fassent auprès d'eux l'apprentissage de la femme". (Foujita)

Foujita-chats-et-nus-020.JPG

                                                               Nu. (détail).

foujita-inedits-nus-008.JPG

                                                 Le Rêve. huile sur toile 54,5 x 60. 1947

 

A suivre... Fillettes et chats.... Femmes et chats....  chats seuls.... dans l'oeuvre de Foujita.

FOUJITA. Femmes fillettes et chats. (2)

Foujita. Les chats. (3)

 

(Les admirateurs de Foujita peuvent profiter des Etrennes pour se faire offrir ou s'offrir la "Bible" que sont les ouvrages de Sylvie buisson, aux editions ACR.)

...................................................................................................................................................................

Liens. Peintres et chats:

Léonor Fini. Chats. Tableaux. (1)

Peintre chats. rue Lepic. Raymond Guix.

Chats et grands peintres. Susan Herbert. (1)

Chats: Calendrier. Cartes postales de Marc Boulanger.

Tableaux chats. Paris.

Art forain (I). Les chats.

 

Liens: Chats. Poèmes, Art, photos....

....................................................................................................................................................................


Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #CHARENTE MARITIME

 

Saintes-juillet-081.JPG

      L'intérieur de la cathédrale de Saintes, s'il a perdu de sa splendeur architecturale a sans doute gagné en clarté.

La claire lumière de Charente coule par les baies dont la plupart des vitraux ont disparu et ruisselle sur les pierres blanches.

Saintes-juillet-017.JPG

La nef du XVème siècle mutilée comme on sait par les Guerres de Religion (la haute voûte s'est écroulée) n'en garde pas moins son harmonie.

Saintes-juillet-045.JPG

Le transept Sud date du XIIIème siècle et les chapelles qui ouvrent sur le déambulatoire du XVème.

Saintes juillet 052

La chapelle Notre-Dame des Victoires est la plus belle avec sa voûte en étoile et ses clés pendantes.

Saintes-juillet-050.JPG

Des vitraux ont été remplacés dans la baie flamboyante. Ils sont sensés rappeler ceux du Moyen-Âge bien que fleurant bon leur XIXème!

Saintes. Dames. Fabre.Cathédrale 096

Les quatre scènes du bas du vitrail sont un résumé "éclair" de la vie du Christ...

Saintes.-Dames.-Fabre.Cathedrale-091.JPG

                                                La naissance...

Saintes.-Dames.-Fabre.Cathedrale-093.JPG

                                                   La Cène...

Saintes.-Dames.-Fabre.Cathedrale-094.JPG

                                               La crucifixion...

Saintes.-Dames.-Fabre.Cathedrale-095.JPG

                                           La Résurrection

Représentation dynamique de Jésus jaillissant du tombeau.

Saintes.-Dames.-Fabre.Cathedrale-088.JPG

                                           La Visitation...

Dans la même chapelle, la vie de Marie est à son tour représentée en quelques "flashes"!

Saintes.-Dames.-Fabre.Cathedrale-089.JPG

                                      La Piéta...

Saintes.-Dames.-Fabre.Cathedrale-090.JPG

                                   L'Assomption.

Saintes-juillet-070.JPG

Dans le transept Nord restauré au XVIIIème siècle, la fenêtre ogivale a reçu en 1996 un vitrail offert par la ville de Xanten jumelée avec Saintes. Hommage à l'architecture baroque, son dessin est sec et ses couleurs pâlichonnes.

Saintes.-Dames.-Fabre.Cathedrale-099.JPG

Dans la chapelle Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus, les vitraux saint-sulpiciens représentent Joseph et Marie porteurs de l'enfant et au centre l'apparition du Christ dévoilant son coeur sacré.

Saintes juillet 072

      Le choeur date du XVIIIème siècle. Il est de belles proportions et s'est enrichi du remarquable cymborium aux colonnes élégantes de marbre rouge, venu tout droit de l'Abbaye aux Dames et offert à la cathédrale par Napoléon.

 Saintes juillet 073

Au-dessus du portail ouest, l'orgue du XVIIème siècle est dû à Jean Oury.

Saintes.-Dames.-Fabre.Cathedrale-103.JPG

le buffet date du XVIIIème et il est surmonté comme il se doit d'un roi David jouant de la lyre pour accompagner sa psalmodie et d'un ange trompettant!

Saintes.-Dames.-Fabre.Cathedrale-105.JPG

.Saintes-juillet-023-copie-1.JPG

Côté nord, l'ancienne chapelle Sainte-Catherine et Sainte-Barbe est devenue la chapelle du Bienheureux Pierre-Louis de la Rochefoucauld.

Il fut le dernier évêque de Saintes. Elu député de la ville aux Etats- Généraux de 1789, il s'est opposé à la constitution civile du clergé. 

Saintes-juillet-020.JPG

Arrêté pendant la terreur, il fut emprisonné à la prison des Carmes à Paris où il fut éxécuté. 

Saintes-juillet-053.JPG

C'est en 1926 qu'il fut béatifié et qu'il vint supplanter Catherine et Barbe dans la chapelle qui porte aujourd'hui son nom!

Saintes-juillet-054.JPG

Parmi les autres personnages illustrés par les maîtres verriers, citons une lingère locale, inhumée dans l'église Saint-Pallais voisine de l'Abbaye des Dames. Il s'agit d'Eustelle (1814-1842) qui dès l'adolescence vécut en mystique. Elle avait besoin de puiser quotidiennement des forces dans l'Eucharistie qui était " son amour, son tout, sa seule raison d'être".

Elle est morte à 28 ans et ses écrits ont été publiés peu après sa mort. Apparemment ils furent jugés insuffisants pour assurer sa béatification. La procédure fut donc abandonnée et Eustelle ne fut jamais Sainte ! 

Saintes-juillet-055.JPG 

Saint-François parle aux poissons et leur conseille de ne pas se laisser prendre. Il aurait mieux fait de parler aux pêcheurs charentais !

Saintes-juillet-059.JPG

Dans la chapelle de Notre-Dame de Lourdes, un beau vitrail représente le Christ de Gethsémani.

Saintes.-Dames.-Fabre.Cathedrale-098.JPG

On peut lire la signature de Louis-Victor Gesta à gauche du vitrail.

Ce peintre-verrier est auteur de plusieurs vitraux de la cathédrale. Il a fondé à Toulouse une manufacture de renom qui décora plus de 8000 églises! Son oeuvre échappe parfois aux poncifs religieux... elle est classée aujourd'hui au patrimoine du XIXème siècle.

Saintes-juillet-003.JPG

Cette cathédrale malmenée par l'histoire mérite votre visite. Elle a préparé pour vous un concert joué par les anges. Pour y assister, rendez vous devant le porche....

Saintes. Le concert des Anges. 

....................................................................................................................

      Liens : Saintes:

Saintes. Abbaye aux Dames. Le portail. Sculptures.

Saintes. Favre. Tapisserie de la Genèse.(II) Abbaye aux Dames.

Saintes. Cathédrale Saint Pierre. Tapisserie de Jean-François Favre.

Saintes. Cathédrale Saint-Pierre. Peintures. 17

Saintes. Cathédrale Saint Pierre. Extérieur. Porche. Anges. 17

Musée archéologique.Saintes. Antiquités romaines....

Saintes. Manège de Bayol. Art forain.

Saintes. Arc de Germanicus.

Saintes. Eglise Saint-Eutrope. La crypte.

............................................................................................................

Tous les articles "Charente Maritime" :

Charente Maritime. Classement alphabétique. Liens.

 

..................................................................................................................................................................

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Peintres.Artistes.Clébrités, #Peintres

 

Steinlen-guerre-020-copie-1.JPG

 

                                             III Les affiches de la Guerre


Voici ce qu'écrit le critique d'art Camille Mauclair :

"Steinlen c'est bien simple. Il a vu ce que les autres ont vu. Seulement, avant de dessiner, c'est dans son coeur qu'il a regardé."

Steinlen-guerre-003.JPG

                                                 Familles dispersées (1915)

Cette affiche donne à tous ceux qui recherchent des membres de leur famille l'adresse de l'Office créé pour les aider. Le dessin de Steinlen montre un grand-père protégeant ses petits enfants dont les parents ont disparu. 

Comment un homme profondément pacifiste, ami d'Anatole France et adepte d'un socialisme universel et pacifiste, pouvait-il réagir lors de la grande boucherie?

La réponse est dans ses affiches comme dans ses dessins publiés pendant la guerre. La censure était sévère et les sujets abordés très contrôlés. Steinlen fit comme l'a si bien dit Mauclair : il représenta la souffrance des hommes, avec une profonde fraternité, une compassion qui n'a rien à voir avec la pitié. Il n'y a pas de haine en lui. Plus fort que tout subsiste un espoir ou une espérance d'humanité réconciliée et généreuse.

Steinlen-guerre-005.JPG

                                                   Les Belges ont faim (1915)

Affiche et carte postale pour une tombola destinée à secourir les Belges. Nos voisins sont représentés dans le malheur, visages émaciés, voile noir de la veuve, mais fiers et debout...

Steinlen-guerre-007.JPG

                                               Soldat garde tes forces. (1915)

"Soldat, la Patrie compte sur toi ; garde-lui toutes tes forces... Résiste aux séductions de la rue où te guette la maladie aussi dangereuse que la guerre...  Elle conduit ses victimes à la déchéance et à la mort sans utilité, sans honneur..."

Aujourd'hui une telle affiche nous révolte car elle demande au malheureux de rester sain pour défendre la Patrie alors que  l'on sait ce qu'étaient les tranchées et le carnage "inutile" provoqué par des chefs imbéciles...

Travail de commande pour Steinlen.

On ne peut s'empêcher de penser que la tête du soldat entourée de palmes et la tête de mort dans les branches sont une allégorie de la guerre, dessinée par un pacifiste...

Steinlen-guerre-008.JPG

                                                                La Triennale (1916)

Affiche pour une exposition d'art au profit de la "Fraternité des Artistes". On pouvait y acheter des oeuvres de : Forain, Lalique,Maurice Denis, Renoir, Rodin, Vuillard, Willette, Steinlen....

Steinlen-guerre-010.JPG

                                                      La Triennale (détail)

Steinlen guerre 011

                                                        Journée Serbe (1916)

Steinlen-guerre-013.JPG

                                  Prêt d'honneur aux Aveugles de Guerre (1917)

Steinlen-guerre-014.JPG

                                         Concert pour l'hôpital de Saint-Ay (1917)

Steinlen-guerre-015.JPG

Marianne n'a plus la poitrine à l'air et le poing tendu. Elle est tendre et sensuelle.

C'est sans doute une allégorie contestable... mais la tendresse de Steinlen, elle, ne fait pas de doute !

Steinlen-guerre-018.JPG

                                                    Les Prisonniers Russes (1917)

Un appel à l'aide pour les Prisonniers Russes dans les camps. Le froid, la faim, le regard halluciné...

La composition n'est pas des plus réussies. On a l'impression que l'homme a la main posée sur les fesses de sa femme ou compagne, alors qu'il enserre son genou...

Steinlen-guerre-019.JPG

                                                       L'Aisne dévastée (1918)

Une infirmière recueille des orphelins dans une campagne hérissée de ruines.

Steinlen-guerre-021.JPG

                                         Journée des Régions libérées (1918)

Terre dévastée, croix de bois, monde d'après l'apocalypse où poussent cependant quelques fleurs sauvages...

Steinlen-guerre-022.JPG

... Et où l'oiseau fragile chante à l'aurore.

Steinlen-guerre-023.JPG

L'affiche reprend l'estampe de 1903. Epoque bénie où on pouvait encore croire en cette Utopie...

Steinlen-guerre-024.JPG

L'affiche d'après la guerre. L'horreur a eu lieu.

Le pacifiste en mesure l'incroyable bilan.

Plus question de la laisser revenir...

Steinlen y croit-il?

Pourquoi ces couleurs tristes et ces regards graves?

N'a t-il pas donné ici une image visionnaire?

Les enfants, le couple, la vie menacés par ce squelette noir et sa faux avec laquelle seront forgées toutes les croix gammées des conflits à venir...

Steinlen-guerre-026.JPG

Le squelette couronné des lauriers du vainqueur...

 

à suivre...

 

(Principal ouvrage de référence : Steinlen Affichiste de Réjane Bargiel et Christophe Zagrodski. Editions Grand-Pont.)

 

.................................................................................................................................................................

Liens :

Steinlen. Les affiches et les chats.

Steinlen. Les affiches (journal, théâtre, roman)

Steinlen. (4) Les affiches. La publicité.

Steinlen. Dessins de chats. (5)

Liste et liens: Peintres et personnages de Montmartre. Classement alphabetique.

 

.................................................................................................................................................................

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #WACRENIER

nini-008.JPG

Pour le calendrier 2012, il me faut des photos de Nini ! Allons-y pour une séance de pose....

nini-009.JPG

Nini et sa copine Betty. 

nini-013.JPG

Les cadeaux de l'avent sont déjà exposés...

nini-022.JPG

Sous le regard du prince Qadjar, Nini s'apprête à gravir l'escalier. Ce qu'elle fait à peu près 365 fois par jour, du salon au gynécée et du gynécée au salon...

nini-024.JPG

Il y a toujours un bijou à changer, un parfum à vaporiser, un petit contrôle de routine...

nini-030.JPG

Une pause dans la salle de bains privée où il m'est interdit ou presque de pénétrer... 

nini-046.JPG

Devant le petit peuple de nos marionnettes, immigrées sans papiers des pays où nous les avons trouvées...

nini-054.JPG

La menorah, Betty Boop, la lumière et Nini

nini-069.JPG

Petit assoupissement dans mon bureau que Nini refuse d'appeler ainsi. Ce n'est pas ton bureau, c'est chez moi! (elle dit souvent, c'est chez Bentafat, l'ancien occupant des lieux, un voisin adorable qui nous offrait des oranges).

nini-073.JPG

C'est encore dans mon bureau...

nini-077.JPG

Et encore...  Mes deux femmes... Titiche en haut, peinte d'après une photo prise dans le laurier d'Oléron...

nini-079.JPG

Ce n'est qu'un petit échantillon.... Qu'importe l'ivresse pourvu qu'on ait les flacons !

nini-082.JPG

Dialogue amoureux et intéressé (de la part de Titiche)

nini-083.JPG

Voilà deux petits museaux faits pour les bisous !

............................................................................................................

Liens : Poème d'amour. Anniversaire de Nicole. Amour Brûlant.

Poème: Petite Juive.

poème amour. Anniversaire de Nini

Nicole Wacrenier en peinture!

.............................................................................................................

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Peintres.Artistes.Clébrités, #Peintres

Steinlen-affiches-pub-034.JPG

Steinlen le "Père des Chats" qui habitait le cat's cottage rue Caulaincourt n'a pas peint que des chats! ( Steinlen. Les affiches et les chats.)

Voici quelques unes de ses affiches pour des spectacles, des romans ou des journaux...


                       II Les affiches de Steinlen


                                                1 Spectacles


Steinlen-affiches-pub 009

                                                                 Le Rêve (1890)

Affiche un peu confuse qui annonce un ballet japonisant dans lequel triompha la ballerine représentée au premier plan, Mlle Maury dans le rôle de Daïta. Une oeuvre parfaitement oubliée.    

Steinlen-affiches-pub-010.JPG 

                                                             Mothu et Doria (1893)

Un traitement tout différent pour cette affiche remarquable et qui semble avoir été conçue par un autre artiste tant elle est moderne par rapport à la précédente!

Mothu et Doria étaient des chanteurs qui avaient pour répertoire les chansons d'Albert Pajol. La découpe des silhouettes, la vigueur du trait font penser évidemment à Lautrec que Steinlen admirait.

Steinlen-affiches-pub-011.JPG

                                                      Yvette Guilbert (1894)

On pense encore à Lautrec à qui Yvette Guilbert avait commandé une affiche qui n'eut pas l'heur de lui plaire. Voilà pourquoi, elle s'adressa à Steinlen qui donna une image plus flatteuse de la Dame aux gants noirs. 

Steinlen-affiches-pub-014.JPG

                                                                   Hellé (1896)

Encore une oeuvre tombée dans l'oubli comme en produisit tant cette fin de siècle féconde. Au premier plan est représentée Rose Caron, célèbre soprano qui s'illustra notamment en chantant Wagner. Elle fut la compagne de Clémenceau (elle mourut la même année que lui, en 1930).

Steinlen-affiches-pub-017.JPG

                                       Conférence sue La Cage de Lucien Descaves (1898)

Auteur au franc-parler et aux opinions tranchées, Descaves est connu aujourd'hui pour avoir été scandalisé par ses colllègues de l'Académie Goncourt (dont il était un des co-fondateurs)  qui choisirent pour lauréat en 1932, Mazeline plutôt que Céline!

Steinlen-affiches-pub-025.JPG

                                                             L'assommoir (1900)

Un drame en 5 actes fut tiré du roman de Zola. L'affiche représente la première scène: Coupeau (Lucien Guitry) fait la cour à Gervaise (Suzanne Desprès). A noter comment Steinlen intègre dans son décor l'affiche du spectacle !

 

Steinlen-affiches-pub-027.JPG

                                                    Exposition d'artistes français à Krefeld (1907)

Steinlen-affiches-pub-029.JPG

                                                              La Maternelle (1920)

Léon Frapié a donné une version théâtrale de son roman qui était déjà très dialogué.

Les illustrations de Poulbot pour "La Maternelle" font partie du meilleur de l'oeuvre du "Père des Gosses". Le dessin de Steinlen montre ce qu'il pouvait y avoir de commun entre les deux artistes : précision du trait, intérêt pour les déshérités... Poulbot avait une admiration sans bornes pour Steinlen qu'il considérait comme son maître.

Steinlen-affiches-pub-030.JPG

Steinlen-affiches-pub 031

                                         Iberia (1920) Jenny Hasselqvist. Jean Börlin.

Publicité pour le ballet "Iberia" (musique d'Albeniz, orchestrée par Inghelbrecht, gendre de Steinlen).

Steinlen a conçu les décors et les costumes.

 

                                          2  les romans 

 

Steinlen-affiches-pub-015.JPG

                                                              Le Coupable (1896)

Ce ne sont pas des affiches mais des "unes" de journaux entièrement occupées par  le dessin de Steinlen.

Le sujet du livre de Coppée : un enfant enfermé dans un bagne, sollicite toute l'attention et le talent de l'artiste. 

Steinlen-affiches-pub-016.JPG

                                                              Paris (Emile Zola) 1897. détail.

Le sujet du livre : les attentats anarchistes des années 1892-94.

Comme Victor Hugo, Zola est persuadé que seuls le progrès, l'éducation et la justice peuvent venir à bout de la misère et de toute la violence qu'elle génère.

Une masse houleuse glisse vers la ville, guidée par la révolte. On aperçoit le Sacré-Coeur en construction, symbole de l'opulence bourgeoise... Il apparaît comme une forteresse contre laquelle va se cogner la foule en colère.

Pour Steinlen comme pour beaucoup de Montmartrois, la basilique fut considérée comme une écrasante manifestation du triomphe des Versaillais sur le peuple de la Commune.

Steinlen-traite-des-blanches-001.JPG

Steinlen-affiches-pub-019.JPG

                          La Traite des Blanches (1899) 1ère version censurée et deuxième version "rhabillée"

"La Traite des Blanches" roman à scandale qui dénonce les proxénètes.

Steinlen sensible au sort réservé aux prostituées conçoit une affiche qui fait scandale, elle aussi. Il est obligé de la modifier et de couvrir la poitrine nue de la femme au deuxième plan.

Le proxénète vulgaire, ventre en avant contraste avec la femme en noir qui se cache le visage.

Steinlen-affiches-pub-021.JPG

                                                     Les mystères de la Tour Pointue. (1899)

Affiche plus banale, faite pour aguicher le lecteur. Steinlen illustre le premier récit du roman : une femme est accusée d'avoir tué son vieux mari.

On voit ici le véritable assassin : le souteneur de la maîtresse au chapeau emplumé du vieux bourgeois qui refusait de répondre à son chantage!

Steinlen-affiches-pub-028.JPG

                                                                           Le Tunnel (1920)

Il s'agit d'un roman allemand qui eut un grand succès.

Un ingénieur mégalo construit un tunnel entre l'Europe et les Etats-Unis. La casse humaine est considérable : des morts, des blessés...

Steinlen représente ici, dans l'enfer souterrain, un enfant et un cheval, compagnons de misère. Comme dans les mines de charbon, les chevaux restent dans les galeries et ne revoient le jour que pour mourir.

 

                                                                            3   les journaux


Steinlen-affiches-pub-018.JPG

                                                                 Cocorico (1899)

"Une" de Cocorico, journal auquel collaborent Willette, Mucha, Léandre, Steinlen.... (excusez du peu!)

Steinlen-affiches-pub-023.JPG

                                                                   Le Petit Sou (1900)

Comme sur l'affiche du "PARIS" de Zola, une femme, poitrine offerte (référence à "la Liberté guidant le peuple" de Delacroix) entraîne la foule et mène la révolte.

Elle brandit les chaînes qu'elle a brisées.

Une nouvelle fois, le Sacré-Coeur, que Steinlen ne portait décidément pas dans son coeur, apparaît à l'horizon. Il abrite le veau d'or, symbole du lucre et de l'intérêt, symbole aussi du catholicisme qui selon Steinlen (et quelques autres) cherche à maintenir le peuple dans la servitude et l'abêtissement.

 Steinlen-affiches-pub 022

                                            Remarquable esquisse intitulée "La Libératrice"

 

(Livre de référence : Steinlen affichiste. Catalogue raisonné de Réjane Bargiel et Christophe Zagrodski. Ed Grand Pont.)

 

à suivre...

 

......................................................................................................................................................................

 

      Liens : Steinlen.(1) Les affiches et les chats.

Steinlen. (3) Les affiches. La Guerre.

Steinlen. (4) Les affiches. La publicité.

Steinlen. Dessins de chats. (5)

Liste et liens: Peintres et personnages de Montmartre. Classement alphabetique.


 

....................................................................................................................................................................

 

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Peintres.Artistes.Clébrités, #Peintres

 

Steinlen-affiches-chats-001.JPG

C'est un des plus grands artistes et un des plus grands humanistes de la Butte. Steinlen!

Tous les amoureux des chats le connaissent et l'aiment.

Il avait pour ces animaux une tendresse et une admiration sans bornes. Mais comme c'est souvent le cas chez ceux qui sont sensibles à la condition animale, il avait avant tout une grande fraternité avec tous ceux qui souffraient, les pauvres, les exploités, les victimes des guerres...et les bêtes...

Steinlen-affiches-chats-025.JPG

Une petite rue de Montmartre porte son nom, entre les rues Damrémont et Carrière. Je lui attribuerais volontiers l'Avenue Junot!

 Certes il n'en aurait pas voulu car l'homme était modeste et si vous en doutez, allez lui rendre visite dans le petit cimetière Saint-Vincent. Une pierre brute à peine visible, recouverte de lierre et de végétation. Seuls les chats du cimetière s'y étirent quelques fois, quand le soleil s'y pose.

saint-vincent-021.JPG

                                    Pierre tombale de Steinlen. Cimetière Saint-Vincent.

La variété de son talent nécessite que nous nous attachions aux différents thèmes de son oeuvre, l'un après l'autre

A tout seigneur tout honneur, commençons par sa Majesté le Chat!

Steinlen-affiches-chats-027.JPG

 

I Steinlen affichiste. Les chats.


Certaines de ses affiches les plus célèbres rendent hommage au chat. L'animal est présent parfois sur des affiches à caractère social comme celle du "Locataire", journal dont la vocation était de défendre les locataires victimes de l'appétit féroce des propriétaires.

Une famille se retrouve sur le trottoir et, dans les bras d'un enfant, se pelotonne une chatte tricolore qui fait partie de la famille. Sur la même affiche sont représentés le prolétaire, l'enfant, le chat... tous trois dans la détresse... Tous trois préoccupation constante de Steinlen

Steinlen-affiches-chats-006.JPG

La Tournée du Chat  Noir

C'est une affiche connue dans le monde entier !

La Joconde de Steinlen!

Il n'a pas l'air commode ce chat des rues, poil hérissé et moustaches explosives! Tout l'art de Steinlen est là : simplicité du trait, économie des moyens, influence de l'art japonais, génie de donner à voir sans conformisme LE CHAT, indépendant, majestueux, inquiétant et beau.

Steinlen-affiches-chats-044.JPG

L'affiche et l'enseigne du cabaret ont une histoire ( voir:  Le cabaret du Chat Noir. (1). Le cabaret du Chat Noir (2))

Quand Steinlen crée cette affiche pour la tournée des chansonniers, le cabaret est sur le déclin. Salis a déjà vendu son "hostellerie" ainsi que son journal qui ne survivront que deux ans.

Et pourtant c'est à cette affiche tardive que "Le chat Noir" de Salis doit sa célébrité intemporelle.

Steinlen-affiches-chats-017.JPG

Clinique Chéron.

La lithographie date de 1905. Il faut aimer les femmes et les animaux pour en donner une telle image.  

Les chats comme les chiens sont individualisés. Ils entourent avec confiance la femme qui n'est que douceur et qui unit dans la courbe de son corps les deux espèces que l'on dit à tort hostiles...

Steinlen-affiches-chats-018.JPG

Steinlen associe souvent les chats aux femmes et aux enfants. Le chat est féminin, le chat est joueur, il n'appartient pas au monde du pouvoir et de la force...

Steinlen affiches chats 047

Le chat est sensuel. Le dessin donne à ressentir sa caresse insistante et tendue, son ronronnement de plaisir, sa chaleur... et aussi les petites griffes qui sont au chat ce que l'épine est à la rose!

Steinlen affiches chats 053

Exposition au cercle International des Arts.

Affiche pour l'exposition des artistes animaliers de 1909. Il s'agit d'une litho au crayon, au crachis et au grattoir en jaune, rouge, brun et noir.

Le chat y est l'ambassadeur de tous les animaux que les artistes ont dessinés ou peints.

Steinlen-affiches-chats-008.JPG

Allongé sur son coussin rouge, il est attentif, il entrouvre les yeux pour surveiller celui qui le dérange. 

Steinlen-affiches-chats-055.JPG

C'est un chat tigré européen qui a son petit caractère, oreilles dressées, museau froncé, regard pénétrant... 

Steinlen-lait-001.JPG

Lait de la Vingeanne (1894)

Cette Litho aussi célèbre que le Chat Noir est assurément une des plus belles affiches de Steinlen. La tache rouge de la robe est audacieuse pour évoquer les vertus du lait...

Steinlen y a représenté ce qu'il aime le plus au monde : sa fille Colette et les chats !

Steinlen-lait-003.JPG

Les chats concentrent leur regard sur le bol. Ils retrouvent leur instinct de chaton à la mamelle et se collent à la robe rouge comme à la chaleur du ventre maternel, bouche ouverte... 

Steinlen-affiches-chats-013.JPG

Steinlen-lait-005.JPG

La même composition est répétée pour cette affiche destinée aux Anglais et dont le propriétaire de Nestlé avait commandé 10 000 exemplaires.

N'oublions pas que Steinlen était Suisse comme Nestlé, même s'il a désiré ardemment devenir Français.

Il l'est devenu d'ailleurs en 1901.

Steinlen-affiches-chats-012.JPG

                                   Tableau à l'huile sur toile.

Steinlen-affiches-chats-016.JPG

Steinlen-affiches-chats-014.JPG

Compagnie Française des Chocolats et des Thés (1895).

Deux variantes de la même affiche. cette fois c'est le chocolat chaud qui intéresse le chat installé sur la table et tourné vers la fillette. Le thé ne l'intéresse pas du tout apparemment. La femme en rouge déguste son breuvage et parle à la petite qui ne voit et n'entend que le matou. 

Steinlen-affiches-chats-042.JPG

Composition circulaire autour du breuvage, ambiance paisible et douce. 

Steinlen-affiches-chats-009.JPG

Calendrier 1896 illustré. Mois de mai.

Encore une fillette, encore du chocolat, encore un chat...et en plus c'est le printemps!

Steinlen-affiches-chats-024.JPG

Steinlen-affiches-chats-011.JPG

A la Bodinière. Exposition de Steinlen. 1894.

On rêverait de se transporter en arrière et de pousser la porte de la galerie pour acheter une oeuvre de Steinlen! 

A défaut, on pourrait emporter une de ces affiches. J'aime particulièrement cette chatte tricolore avec son oeil gauche qui pleure un peu...

Elle ressemble à quelqu'un que j'ai beaucoup aimé et qui s'appelait  Missou ! 

 

à suivre...

(Ouvrage de référence : Steinlen affichiste. Catalogue raisonné de Réjane Bargiel et Christophe Zagrodski aux Editions Grant-Pont.)

.............................................................................................................

Liens :  Steinlen. Les affiches(2) (journal, théâtre, roman)

Steinlen. (3) Les affiches. La Guerre.

Steinlen. (4) Les affiches. La publicité.

Steinlen. Dessins de chats. (5)

Poulbot. Jeunesse.      

Adolphe Willette.

 André Gill. Le Lapin agile. 

 

Peintres des chats :

Léonor Fini. Chats.  (1)

Peintre chats. rue Lepic. Raymond Guix.

Chats et grands peintres. Susan Herbert. (1)

Art forain (I). Les chats.

 

Liste et liens: Peintres et personnages de Montmartre. Classement alphabetique.

...........................................................................................................

............................................................................................................


Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #WACRENIER

maman-20-novembre-072.JPG

Dimanche 20 novembre

C'est un beau dimanche d'automne comme Paris sait en créer parfois. Ciel bleu à peine voilé, feuillages roux, Parisiens décontractés et souriants.

Eh oui ! Il faut croire qu'ils ont tous vu le film de Guédiguian "Les Neiges du Kilimandjaro" et que ça leur a donné le moral pour toute la semaine !

maman-20-novembre-071.JPG

Titou ne va pas au cinéma mais il a toujours le moral.

Il a décidé que tous les humains étaient bons et il porte à chacun d'eux une attention bienveillante et curieuse. Et puis il commence à vivre une histoire d'amour avec cette Dame qui l'a recueilli et dont tous les gestes sont doux et tendres.

Parfois il ne comprend pas pourquoi elle l'appelle Minouche et parle de lui au féminin.

maman-20-novembre-069.JPG

Rassure-toi Titou, ce n'est pas grave ! Moi j'ai parfois été appelé "Black" par ma mère, quand ce n'était pas "Flash" ou "Bassoum".

Black et Bassoum des chiens jamais oubliés, Flash et Minouche, des chats inoubliables...

maman-20-novembre-016.JPG 

Après le repas, maman a voulu sortir.

Nous sommes allés dans le petit square des Haies, à côté de chez elle.

maman-20-novembre-065.JPG

Un peu de soleil, un peu d'amour... et voilà...

Elle marche d'un bon pas, sans hésiter et sans trembler, elle est prête à gravir l'Annapurna!

maman-20-novembre-058.JPG

Elle qui a si peur de marcher seule, voilà qu'elle lâche nos bras et part à vive allure...

Elle est fière, elle est heureuse, c'est elle l'enfant qui joue sous le regard de ses parents!

maman-20-novembre-062.JPG

maman-20-novembre-045.JPG

Dans l'enclos réservé aux petits des écoles, elle s'asseoit sur un banc et s'exclame !

Le banc est encore trempé de rosée ! 

maman-20-novembre-049.JPG

Vite ! Un autre banc au soleil !

maman-20-novembre-051.JPG

maman-20-novembre-036.JPG

Quelques minutes rares qui tiennent pour un instant  toutes les douleurs et tous les deuils à distance. 

Petite balade avec ma mère de 90 ans et ma femme qui ne connaît plus son âge depuis qu'elle a eu 20 ans...

Banalité d'un dimanche de novembre, unique et précieux et fragile comme la vie.

maman-20-novembre-028.JPG

 

"Les feuilles

Qu'on foule

Un train

Qui roule

La vie

S'écoule"

 

...et je t'aime.

 

............................................................................................................

Liens: maman:

Maman à la plage. Eté 2011.

Anniversaire Mère 90 ans.

Maman. Photos d'enfance...

etc...

............................................................................................................

Voir les commentaires

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog