Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Montmartre secret

Montmartre secret

Pour les Amoureux de Montmartre sans oublier les voyages lointains, l'île d'Oléron, les chats de tous les jours. Pour les amis inconnus et les poètes.

charente maritime

Publié le par chriswac
Publié dans : #CHARENTE MARITIME, #OLERON, #OLERON PLAGES, #OLERON EGLISES Cimetières
La chapelle des marins. La Cotinière. Ex votos.
La chapelle des marins. La Cotinière. Ex votos.

     Dans l'église Notre Dame de la Mer qui domine le port et les chalutiers de La Cotinière, une chapelle est consacrée aux gens de mer.

La chapelle des marins. La Cotinière. Ex votos.

     Les couleurs égaient  l'église sombre un peu écrasée par une charpente, remarquable certes, mais lourde.

La chapelle des marins. La Cotinière. Ex votos.

    Les vitraux sont dus au maître verrier Jean Lesquibe (1910-1995) qui a créé des murs de lumière dans plus de 75 églises, chapelles ou oratoires en France et à l'étranger.

La chapelle des marins. La Cotinière. Ex votos.
La chapelle des marins. La Cotinière. Ex votos.

     Un premier vitrail rappelle la prière bretonne : "Protège-moi mon Seigneur. Ma barque est si petite et ta mer est si grande"

La chapelle des marins. La Cotinière. Ex votos.

     Le deuxième commémore en 1966 le centenaire de la création d'une station de sauvetage (une des premières de France) à La Cotinière.

… ll rend hommage aux Péris en mer et à ceux qui tentent au péril de leur vie de les sauver.

La chapelle des marins. La Cotinière. Ex votos.

     Sur les murs des croix sont alignées. C'est la seule église de l'île où le nom des morts sont inscrits sur des croix et non sur des plaques de cuivre.

La chapelle des marins. La Cotinière. Ex votos.

    Il y aurait là l'influence des marins bretons venus à La Cotinière au XIXème siècle pour apprendre aux pêcheurs oléronnais l'art de piéger les sardines. Dans les îles de Sein et d'Ouessant ces croix qui sont courantes portent le nom de proellas.

La chapelle des marins. La Cotinière. Ex votos.

      Deux maquettes de bateaux naviguent immobiles au-dessus des croix. La première maquette est celle de la Muiron.

La chapelle des marins. La Cotinière. Ex votos.

     Elle a été offerte par un marin pêcheur de La Cotinière, Etienne Tétaud. Il a voulu par cette offrande, remercier le Ciel de l'avoir protégé pendant les tempêtes et les épreuves.

La Muiron au Musée de la Marine

La Muiron au Musée de la Marine

     La Muiron est une frégate capturée par Bonaparte pendant la Campagne d'Egypte. Une maquette en a été faite sur demande de l'Empereur pour commémorer l'acte héroïque du colonel Muiron qui lui avait sauvé la vie. Sur le pont d'Arcole il s'était jeté devant lui pour le protéger et recevoir en pleine poitrine la balle qui lui était destinée.

La maquette est exposée au musée de la Marine et c'est elle que copia le marin pêcheur de La Cotinière...

La chapelle des marins. La Cotinière. Ex votos.

     La 2ème maquette est celle du Père Emile. Son origine est mystérieuse, son donateur n'a pas voulu qu'on le connaisse quand il a offert l'ex voto au curé de la paroisse qui s'appelait Emile. 

La chapelle des marins. La Cotinière. Ex votos.

    Une croix plus grande porte le nom des dix victimes du naufrage de l'Essor lors de la Fête de la Mer, le 11 août 1996.

 

     Comme chaque année, en mémoire des péris en mer et des disparus, une grande fête avait lieu à La Cotinière. Le port et les bateaux étaient pavoisés, l'ambiance était au sourire… Le patron de l'Essor avait embarqué sa famille et des passagers sans doute trop nombreux (son navire n'avait droit selon le certificat de l'Inspection maritime qu'à une vingtaine de personnes.)

La chapelle des marins. La Cotinière. Ex votos.

     Quand le curé jeta la gerbe de fleurs à la mer après l'avoir bénie, tout le monde se précipita du même côté, une vague prit le bateau par l'arrière et précipita le naufrage.

Loïc Riou patron du bateau perdit 7 membres de sa famille. 

La chapelle des marins. La Cotinière. Ex votos.
La chapelle des marins. La Cotinière. Ex votos.

     En quittant l'église j'ai rencontré sur le port celle que j'appelle "la mère des goélands".

Malgré les interdictions et les remontrances, elle est chaque jour sur le quai où elle nourrit les goélands voraces qui l'entourent...

La chapelle des marins. La Cotinière. Ex votos.
La chapelle des marins. La Cotinière. Ex votos.

J'ai pensé, alors que je venais de lire les noms des péris et des disparus en mer dans l'église, à la chanson écrite par Lucien Boyer pour Damia : 

"Ne tuez pas le goéland

Qui vole sur le flot hurlant

Ou qui l'effleure

Car c'est l'âme d'un matelot

Qui plane au-dessus d'un tombeau

Et pleure... pleure "

La chapelle des marins. La Cotinière. Ex votos.

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #OLERON, #CHARENTE MARITIME
Le pont des rêves. Le Château d'Oléron. septembre 2019.
Le pont des rêves. Le Château d'Oléron. septembre 2019.

     Les cabanes ostréicoles du port du Château d'Oléron sont devenues un atout touristique. Repeintes, retapées, elles ont pour la plupart oublié leur vocation huîtrière...

Le pont des rêves. Le Château d'Oléron. septembre 2019.
Le pont des rêves. Le Château d'Oléron. septembre 2019.
Le pont des rêves. Le Château d'Oléron. septembre 2019.

     Des artistes de toute sorte les occupent et proposent aux touristes leurs créations. Un pont très fréquenté passe au milieu de ce quartier multicolore et vivant en été.

Le pont des rêves. Le Château d'Oléron. septembre 2019.
Le pont des rêves. Le Château d'Oléron. septembre 2019.

     Ce pont s'appelait "le pont vert" jusqu'au jour où un collectif d'artisans et d'artistes a eu l'idée de lui donner un pouvoir magique, celui de réaliser les rêves de ceux qui passant par là, y accrocheraient une coquille d'huître sur laquelle ils auraient écrit leurs désirs.

Le pont des rêves. Le Château d'Oléron. septembre 2019.
Le pont des rêves. Le Château d'Oléron. septembre 2019.

     Il devint alors alors "le pont des rêves".

     Le collectif FOHF (Fournisseur Officiel d'Huîtres à Ficelle) mit à disposition des visiteurs des coquilles lavées, trouées, avec des bouts de ficelle prêts à être noués sur les grilles du pont.

Le pont des rêves. Le Château d'Oléron. septembre 2019.
Le pont des rêves. Le Château d'Oléron. septembre 2019.

    Le Montmartrois que je suis regrette que les commerçants de la Butte n'aient pas eu l'idée de proposer une alternative aux sinistres cadenas accrochés devant le Sacré-Coeur.

Toutes les idées sont bienvenues! Palettes de peintre miniatures, jarretières du Moulin rouge....

Et pourtant… Une huître me contredit avec humour...

 

Le pont des rêves. Le Château d'Oléron. septembre 2019.
Le pont des rêves. Le Château d'Oléron. septembre 2019.

     On trouve, écrits à l'encre végétale des voeux et des rêves dont la plupart du temps la banalité nous lasse. Mais quoi de plus sincère et de plus évident que de demander l'amour et la santé pour soi et pour ceux qu nous sont chers...

Le pont des rêves. Le Château d'Oléron. septembre 2019.

     J'ai photographié quelques unes de ces coquilles. Sans doute n'ai-je pas vu les plus étonnantes, les plus rêveuses. Il y en a plus de mille!

Le pont des rêves. Le Château d'Oléron. septembre 2019.
Le pont des rêves. Le Château d'Oléron. septembre 2019.
Le pont des rêves. Le Château d'Oléron. septembre 2019.
Le pont des rêves. Le Château d'Oléron. septembre 2019.

     Certaines inscriptions sont illisibles, délavées… D'autres ont complétement disparu… 

Le pont des rêves. Le Château d'Oléron. septembre 2019.
Le pont des rêves. Le Château d'Oléron. septembre 2019.

     C'est selon les initiateurs du site, leur destinée positive. En effet, les mots emportés par les embruns tombent dans le chenal et sont emportés à la mer.. C'est là dans l'écume et la houle qu'ils se réalisent… 

Le pont des rêves. Le Château d'Oléron. septembre 2019.
Le pont des rêves. Le Château d'Oléron. septembre 2019.
Le pont des rêves. Le Château d'Oléron. septembre 2019.

     Alors je souhaite à mon tour que l'enfant qui rêvait d'avoir un chien ait rencontré son compagnon à quatre pattes, que celui qui voulait un cheval  galope dans ses rêves réalisés...

Un souhait direct et matériel !

Un souhait direct et matériel !

Le pont des rêves. Le Château d'Oléron. septembre 2019.

     Mes deux préférés, je les garde pour la fin! Le premier plein d'humour rêve que Léonardo DiCaprio survive au naufrage du Titanic

 

Le dernier est le plus beau…

 

Espérons qu'il se réalisera pour le poète qui l'a écrit.

A défaut il aura toujours pour enchanter ses balades  les couleurs des cabanes du port, le ciel et les nuages, les merveilleux nuages...

Le pont des rêves. Le Château d'Oléron. septembre 2019.

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #CHARENTE MARITIME, #Peintres
Les ex-votos de La Rochelle (cathédrale Saint-Louis)

     Les ex voto de la cathédrale de la Rochelle sont regroupés dans une chapelle latérale, la chapelle des marins, protégés par une lourde grille depuis que l'un d'entre eux a été volé. Il est donc difficile de les regarder face à face!

Les ex-votos de La Rochelle (cathédrale Saint-Louis)

Un vitrail les éclaire… Il représente un navire voiles déployées, surmonté d'un médaillon rappelant l'épisode évangélique du Christ apaisant la tempête.

    La prière des disciples effrayés est écrite sous le médaillon : "Salva nos perimus" (Sauvez-nous, nous allons mourir).

 

On ne peut voir correctement que les tableaux qui sont face à nous sous ce vitrail. Ils sont au nombre de 5.

La Fée

La Fée

 

     Le 1er en partant de la droite représente la navire "La Fée" commandé par Mr Thomas Bertrand. 1748.

Le bâtiment est en mauvaise posture; il enfourne dans une mer démontée. Un homme s'adresse à la Vierge, son dernier recours, tandis qu'un autre s'active. 

Les ex-votos de La Rochelle (cathédrale Saint-Louis)

     Le 2ème est exceptionnel dans cette chapelle consacrée aux gens de mer. Rappelons que beaucoup de ces ex votos ont été offerts par des marins qui ont échappé aux tempêtes et représentent donc leur navire. Ici, pas de mer démontée mais un puits d'où sort une jeune fille qui a échappé à la mort.

"Une Demoiselle Etant Tombée Dans un Puis en Est Sortie miraclusement Sans Le Secours de Personne Mais Par l'intersession De La Ste Vierge. 1741."

    Si l'orthographe n'est pas toujours correcte, la profusion des majuscules est à la hauteur du miracle et de l'Immense Reconnaissance dont veut témoigner la famille de la jeune rescapée.

Le Stella Maris

Le Stella Maris

    Vient ensuite le "Stella Maris"... Le navire est démâté et il est chahuté par la tempête. Certains hommes sont à la mer et attendent d'être secourus tandis que d'autres sur le pont s'activent avec des haches pour séparer les mâts du bâtiment. Un autre homme sur la droite implore le ciel. 

 

Le Bel Amy

Le Bel Amy

    Le "Bel Amy" commandé par M. Rullier 1749. Les voiles hautes sont affalées et sur le pont, une fois de plus les hommes n'ont plus de recours que de se tourner vers la miséricorde divine. En général ils s'adressent à la Vierge que l'on voit sur la grande majorité des ex votos, avec, le plus souvent son fils dans les bras.

 

 

     Le dernier tableau sur ce mur représente une barque de Trouville qui navigue paisiblement.

Il date de 1866 et ne présente pas beaucoup d'intérêt. On peut lire au-dessus du dessin : Alexandre, patron Hailey.

Les ex-votos de La Rochelle (cathédrale Saint-Louis)

Sur le mur latéral droit, "La Fortune" 1729.

Le navire file par bon vent sur une mer calme. Un des marins est sur le pont, peut-être pressent-il ou redoute t-il un danger imminent ou bien plus simplement fait-il sa prière, en chrétien consciencieux, pour que le voyage se poursuive sans encombres.

 

Le Saphir

Le Saphir

"Le Saphir", capitaine H.D. Rossal. 1741.

Après 4 mois et demi de traversée, le navire se trouve pris dans un calme plat. On voit ici un des navires négriers qui fit la fortune de son propriétaire. Ce "commerce" qui paraissait "normal" en son temps jette une ombre sur la fortune de La Rochelle qui a participé à ce crime contre l'humanité.

Les ex-votos de La Rochelle (cathédrale Saint-Louis)

Ici, ce n'est pas la Vierge qui est implorée mais le Christ . Comble d'humour "noir", certains esclaves supplient en même temps que les marins un dieu que pour la plupart ils ignorent, d'autres sont tournés vers le capitaine et attendent de lui un salut temporaire.

La Louise de Canada.

La Louise de Canada.

     "La Louise de Canada", commandée par Mr de Bonaventure. Ce navire spécialisé dans le transport des fourrures en provenance du Canada est menacé par la tempête. Il en est sorti indemne avec sa cargaison de peaux. Les animaux du Canada ont eu moins de chance que lui. 

L'Orphée

L'Orphée

"L'Orphée" commandé par Pierre DO...T (lettres illisibles) est pris dans la tempête. Dans les mâts, au péril de leur vie, les marins replient les voiles.

Les ex-votos de La Rochelle (cathédrale Saint-Louis)

    Une grande toile, au-milieu du mur représente la Vierge et son fils au-dessus de La Rochelle. Elle ne possède pas le même caractère naïf des ex-voto qui l'entourent. Les photos prises à travers les grilles déforment un peu la toile qui est assez conventionnelle.

 

La Vierge entourée d'angelots veille sur la ville de La Rochelle. Ici la métaphore du refuge, le Port de Salut, convient à La Vierge dont c'est un des noms comme à la ville qui accueille les navires menacés entre ses tours.

Le Bon Pèreon

Le Bon Pèreon

Sous la grande toile du Port de Salut, se trouvent quatre ex-voto: 

"Le Bon Père" Capitaine Knell jeune, 1799. Le navire est pris dans la tempête et les hommes supplient le Ciel, bras levés.

La facture naïve du tableau est cette fois plus expressive, plus stylisée, pour tout dire plus originale et plus proche du Douanier Rousseau.

                                                     Douanier Rousseau

Notre Dame de grase (grâce)

Notre Dame de grase (grâce)

     "Notre Dame de grase" commandée par F. (un capitaine modeste qui n'a pas voulu que son nom soit inscrit!).  1755. Une fois encore le navire est pris dans la tempête et "miraculeusement" sauvé. Son nom le prédisposait à cette protection divine!

Les ex-votos de La Rochelle (cathédrale Saint-Louis)

La "Louise Ester" commandée par M. Vaullemarin, 1738. Le navire est menacé par les vagues immenses qui le malmènent.

Le tableau porte le nom de son auteur, ce qui est rare sur les ex-voto. Il s'agit d'un dénommé Frizie. ("Frizie le fit").

La Suzanne Marguerite

La Suzanne Marguerite

     La "Suzanne Marguerite" a pour commandant M. Hardy en 1768. Ce tableau est un des trois avec l'"Orphée" et l'"Aimable Louise" (plus bas) à avoir été réalisé par le même peintre. Dans les trois on retrouve le sens du contraste et la grande liberté dans la manière expressive de peintre les vagues.

                                                       Dans l'église de Saint-Martin de Ré

Un tableau représentant le même navire est conservé dans l'église de Saint-Martin dans l'île de Ré. Il est exposé derrière une maquette ex-voto dont les mâts se confondent avec ceux du tableau!

Les ex-votos de La Rochelle (cathédrale Saint-Louis)

Il reste encore 4 tableaux, à droite de Notre Dame du Port de Salut. Ce sont les plus difficiles à photographier. 

La Gloire

La Gloire

     "La Gloire" commandée par Mr de La Place. 1745. Le navire échappe à la tempête. On le voit ici bien assuré, comme apaisé après les épreuves. 

L'Aimable Louise

L'Aimable Louise

     Il n'en est pas de même de l'Aimable Louise, commandée par le Capitaine François en 1784.  Elle est en fâcheuse posture, couchée par babord, un mât brisé. Les barriques sont emportées par les vagues et un canot de sauvetage a été mis à la mer. Les hommes ont survécu mais l'Aimable Louise a sans doute sombré. Comme pour le Père Félix, le peintre montre un talent plus original, sans souci du réalisme.( Il est l'auteur de l'Orphée et de la Suzanne Marguerite.)

Le "Marquise de Surgère"

Le "Marquise de Surgère"

     Le "Marquise de Surgère" est un bâtiment commandé par le capitaine Beauregards, 1751. L'originalité du tableau tient en la triple représentation d'une traversée périlleuse. En-haut, le navire passe entre de terribles écueils. En-bas à gauche un homme tombe à la mer, à droite le navire affronte la tempête.

                                             Un homme tombe à la mer

Une traversée mémorable! Pas étonnant que cette fois, les hommes aient demandé l'intervention du Christ en personne, croix à la main!

Le Saint-Pierre

Le Saint-Pierre

Le dernier en haut, le plus difficile à photographier est le "Saint-Pierre". Le navire se démène dans la tempête. On devine dans les mats le scintillement des feux de Saint-Elme, annonciateurs d'orage. Les marins y voyaient la protection du saint.

Les ex-votos de La Rochelle (cathédrale Saint-Louis)

     Espérons qu'un jour il sera possible de mieux voir ces tableaux qui ne cessent de nous toucher parce qu'ils racontent des drames surmontés, des tempêtes et des périls avec une foi et une naïveté qui en font des poèmes en peinture!

Les ex-votos de La Rochelle (cathédrale Saint-Louis)

Liens

Charente Maritime

 


 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #OLERON, #CHARENTE MARITIME
La maison des aïeules en 1910

La maison des aïeules en 1910

Aujourd'hui

Aujourd'hui

     La maison des aïeules à Saint-Pierre d'Oléron où Pierre Loti est enterré sous une simple pierre, ne vous ouvrira pas ses portes.

La maison des aïeules. Pierre Loti. Saint-Pierre d'Oléron.

     L'écrivain qui a exprimé ses dernières volontés dans son testament, après avoir décrit l'emplacement de sa sépulture a dressé la liste de la dizaine de personnes qui seraient autorisées à lui rendre visite, au maximum deux fois par an.

La maison des aïeules. Pierre Loti. Saint-Pierre d'Oléron.

     Cette précaution qui pourrait passer pour de la modestie renforce le mystère et l'attrait du lieu interdit aux "profanes". Toutes proportions gardées (et lesquelles!) il en est de la maison comme de la pyramide où le pharaon repose au plus secret du monument devenu sanctuaire.

Arrivée du convoi funéraire dans le jardin de la maison des aïeules.

Arrivée du convoi funéraire dans le jardin de la maison des aïeules.

     Autant Pierre Loti s'expose dans la maison de Rochefort devenue musée (livrée à une interminable restauration) autant il veut garder privé cet endroit à la fois précieux et douloureux où il a voulu reposer après avoir été emporté par la mort, "la reine des épouvantements".

La maison des aïeules. Pierre Loti. Saint-Pierre d'Oléron.
Le petit bois où repose Pierre Loti

Le petit bois où repose Pierre Loti

     Pierre Loti est dès l'enfance obsédé par le temps qui passe et par la mort qui triomphe toujours. Il collectionne les insectes, les coquillages, les menus objets comme pour les soustraire à la menace. Les chères aïeules font partie de ce monde menacé et précieux.

La maison des aïeules. Pierre Loti. Saint-Pierre d'Oléron.
La maison des aïeules. Pierre Loti. Saint-Pierre d'Oléron.

    La maison des aïeules, comme il la nomme, a appartenu à la famille de sa mère, les Renaudin, dès 1677. Ce n'est qu'en 1834 qu'elle est vendue. Sa grand-mère, sa tante Claire et sa cousine Corinne viennent alors vivre à Rochefort où elles parlent souvent de la maison perdue.

Maison de Loti à Rochefort. La mosquée...

Maison de Loti à Rochefort. La mosquée...

     Le petit Julien les entend raconter les vieilles histoires oléronaises et peu à peu l'île prend place dans son imagination d'enfant. Malgré ses vacances à la Brée à quelques kms de la maison de Saint-Pierre, il la connaît peu. 

La maison des aïeules. Pierre Loti. Saint-Pierre d'Oléron.
La maison des aïeules. Pierre Loti. Saint-Pierre d'Oléron.

     Avant de quitter la France pour son "premier départ de marin" il se rend dans l'île pour dire adieu à ses tantes qui vivent non loin de l'ancien domicile familial.

tableau peint par Marie soeur de Pierre Loti. Au centre le petit Julien Viaud (Pierre Loti)

tableau peint par Marie soeur de Pierre Loti. Au centre le petit Julien Viaud (Pierre Loti)

"Ma grand-tante Clarisse, quatre-vingts ans, soeur de ma grand-mère et ruinée définitivement comme elle, m'attendait dans l'un de ses toujours mêmes fauteuils Louis XIV en tapisserie, les plus luxueux débris qu'elle possédât encore de l'aisance ancienne(…) Près d'elle se tenaient ses deux filles, mes tantes à la mode de Bretagne, déjà d'une soixantaine d'années et les cheveux très gris, mais qui cependant se coiffaient d'une manière moins archaïque".

La maison des aïeules. Pierre Loti. Saint-Pierre d'Oléron.

     A cette occasion, il se rend dans la vieille maison habitée alors par le pasteur : "On me laissa errer seul dans le grand jardin enclos de murs, où des buis centenaires bordaient les allées, et, tout au fond, dans le bois où dorment  nos aïeux huguenots qui furent exclus des cimetières catholiques  (...)

La maison des aïeules. Pierre Loti. Saint-Pierre d'Oléron.
La maison des aïeules. Pierre Loti. Saint-Pierre d'Oléron.

   Plus tard, en 1899, après la mort des aïeules, le succès littéraire lui permet de racheter la maison. C'est pour lui l'aboutissement, la dernière escale définitive après tant d'autres. C'est là qu'il retournera dans l'enfance heureuse, dans l'amour de sa mère. C'est là qu'il se mêlera à la vieille terre des ancêtres. Il demandera que son cercueil soit défoncé "après sa descente dans la fosse, pour être mieux et plus vite mélangé à la terre". 

                                               Tombe de Pierre Loti

    C'est au cours de ce voyage d'avril 1899 qu'il retourne dans la maison dont il est devenu propriétaire.

"Elle est là, devant moi, l'antique maison familiale (…) Elle semble être l'âme de ce vieux petit quartier mort qui l'entoure et qui, en plus de sa tristesse d'abandon, exhale aussi l'inexprimable tristesse des îles"...

La maison des aïeules. Pierre Loti. Saint-Pierre d'Oléron.

Il franchit le porche et entre dans la cour :

"Oh! Comment dire l'émotion de voir réapparaître, sous ces nuages de deuil, cette cour silencieuse des ancêtres!... (…) Et voici que j'ai le sentiment de pénétrer chez les morts, chez les aïeules mortes. Nulle part autant qu'ici et à cette heure le passé ne m'avait enveloppé de son linceul."

 

    Il gravit avec respect les marches du perron "où, vers la fin du XVIIème siècle, à ce que l'on m'a souvent conté, de joyeuses petites filles (qui furent mes grand-tantes, mon aïeule, et moururent octogénaires) avaient pour jeu favori de monter et de descendre en courant, sur des échasses."

 

    De l'autre côté de la cour s'élèvent les bâtiments des chais, des pressoirs ainsi que la demeure des domestiques. Il y a là une pièce où comme on le lui a raconté, les enfants se réfugiaient les jours de pluie. Sa mère, avec une bague a gravé son nom sur une vitre.

"Je n'espérais point retrouver cela; mais le carreau a miraculeusement résisté à soixante années de possession étrangère, et la précieuse inscription y est encore! (…) NADINE!...Alors je ferme les yeux et me recueille plus profondément pour me représenter, dans sa petite toilette surannée, l'enfant qui écrivit cela, vers 1820, un soir d'ennui sans doute, en regardant tristement cette même rue de village toujours pareille, un soir où la pluie devait tomber comme aujourd'hui."

Pierre Loti et son fils Samuel

Pierre Loti et son fils Samuel

     C'est ensuite dans le jardin et le petit bois que Loti marche, habité par les vieilles histoires racontées au cours de veillées familiales. Son fils Samuel qui a fait le voyage avec lui est enthousiasmé par cette nature et fait promettre à son père qu'ils reviendront habiter la maison.

Pierre Loti (Lévy Dhurmer)

Pierre Loti (Lévy Dhurmer)

"Résider ici, fût-ce même en passant (…) voir chaque matin à mon réveil ce jardin-cimetière, non je ne pourrais plus!... A moins que ce ne soit plus tard dans la suite des années, si, quelque part en Orient, je ne tombe pas au bord d'un chemin… Oui plus tard, qui sait, rentrer pour le déclin de ma vie, puis dormir dans ce vieux sol où gisent des ossements d'ancêtres…"

Départ du cercueil à Rochefort

Départ du cercueil à Rochefort

Samuel à qui il promet cependant de revenir avec lui ne peut savoir que son père dit vrai. Ils y reviendront tous deux et c'est Samuel qui se chargera de défoncer le cercueil dans la fosse où il aura été descendu, afin de respecter les dernières volontés de son père.

La maison des aïeules. Pierre Loti. Saint-Pierre d'Oléron.

On comprend devant l'intensité des sentiments de Pierre Loti confronté à l'irréparable saccage que la disparition des êtres chers provoque en nos vies, qu'il ait voulu s'entourer de silence et que soit refermée la porte "comme on scellerait une entrée de sépulcre".

Le petit bois et la Lanterne des morts.

Le petit bois et la Lanterne des morts.

     En quittant ce lieu simple et hanté, j'ai remarqué qu'au-dessus des arbres du petit bois, on apercevait là-bas, la lanterne des morts, tour romane qui veillait sur le cimetière de Saint-Pierre. On sait qu'une flamme y était allumée chaque nuit pour guider les défunts.

J'aime penser que chaque nuit, elle éclaire Pierre Loti et ses chers fantômes.

La maison des aïeules. Pierre Loti. Saint-Pierre d'Oléron.

Liens :

Oléron

 

Pierre Loti (Douanier Rousseau)

Pierre Loti (Douanier Rousseau)

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #CHARENTE MARITIME, #MONTMARTRE. Rues et places.
Gustave Guillaumet photographié en bédouin.

Gustave Guillaumet photographié en bédouin.

     Le montmartrois que je suis ne peut ignorer ce peintre orientaliste (1840-1887) qui est enterré au cimetière de Montmartre et dont la tombe s'orne d'une belle statue de Louis Barrias qui s'inspire de ses tableaux de fileuses.

 

     Guillaumet découvre l'Algérie par hasard et non par désir de connaître cette terre colonisée brutalement. Il est aussitôt séduit par la beauté du pays et surtout par la simplicité et l'authenticité de ses habitants.

               Campement dans la forêt de cèdres de Teniet el Had dans le massif de l'Ouarsenis

    On peut dire qu'il lui consacre toute sa vie de peintre. S'il a un atelier à Sèvres (puis Cité Pigalle) et un appartement dans le quartier de la Nouvelle Athènes au pied de la Butte, c'est à l'Algérie qu'il pense en terminant les tableaux esquissés pendant ses voyages. Pas moins de dix longs séjours pendant sa courte vie d'artiste!

                                                          Portrait d'homme

    Les villes de la colonisation ne l'intéressent pas et s'il a besoin d'être protégé lors de ses périples, c'est avec regret. La seule fois où il assiste à une razzia, expédition punitive, il est bouleversé. 

                                                           Aveugle mendiant

     Il s'attache d'abord à l'Oranie avant de descendre vers le sud, le désert, les oasis. A la fin de sa courte carrière, il ne peindra que le sud où il trouve une réponse à ses questions existentielles.

L'Algérie de Gustave Guillaumet. Musée des Beaux Arts de La Rochelle. Exposition.

La veillée (1866).

    Il ne représente pas les troupes françaises qui l'escortent. Il préfère montrer les Algériens faisant partie des unités supplétives. Le paysage nocturne est quasi onirique et empreint d'une atmosphère quasi mystique.

L'Algérie de Gustave Guillaumet. Musée des Beaux Arts de La Rochelle. Exposition.

  Campement d'un goum à la frontière du Maroc (1869)

     Même atmosphère avec ce bivouac dans ce paysage qu'affectionne Guillaumet sous un ciel gris où semble planer une sourde menace.

(Le Goum est une unité de combattants marocains faisant partie des troupes supplétives.)

L'Algérie de Gustave Guillaumet. Musée des Beaux Arts de La Rochelle. Exposition.

Le Labour (1869)

    Toile qui montre la pauvreté des paysans, la femme conduisant l'attelage, un bébé sur le dos. Ce n'est pas une représentation pittoresque mais au contraire une "rencontre" en sympathie avec de simples gens du peuple qui peinent pour survivre.

Une fois encore la dimension contrastée avec cette ligne de fuite et ce ciel tourmenté participent au romantisme (réalité tragique de la destinée humaine) de l'œuvre. 

L'Algérie de Gustave Guillaumet. Musée des Beaux Arts de La Rochelle. Exposition.

Le Labour (1882)

    Il est intéressant de retrouver une scène de labour peinte plusieurs années plus tard. L'aspect tragique, à la Delacroix, a disparu. Le ciel s'est apaisé et le soleil couchant éclaire d'une lumière dorée l'homme au travail.

La brochure de l'exposition compare cette métamorphose à celle que l'on retrouve chez Millet dont les paysans sont sublimés. 

L'Algérie de Gustave Guillaumet. Musée des Beaux Arts de La Rochelle. Exposition.

La Famine (1869)

     C'est un des rares tableaux historiques de Guillaumet. La famine régnait en Algérie, aggravée par des épidémies peut-être liées à l'arrivée des occidentaux et par le manque de réserves de céréales. Entre 1866 et 1869, elle va faire des ravages et on estime qu'un tiers de la population fut décimée.

     Le tableau est une violente critique envoyée à la face de ceux qui affirmaient que la conquête était une œuvre émancipatrice et ne voulaient voir que "l'Algérie heureuse". Elle déplut au public et fut critiquée sans mesure.  Guillaumet abandonnera dès lors les représentations historiques comme il se libérera de l'influence trop manifeste de Delacroix (on pense ici aux Massacres de Scio).

                                        Détails de Guillaumet et de Delacroix (en-dessous)

     D'autres tableaux évoquent la rudesse de l'existence et la  misère d'une façon plus symbolique.

Comme ce désert avec une charogne au premier plan, peint en 1868 pendant la famine. Au loin apparaît comme un mirage une oasis ou une caravane, perdue dans l'immensité incandescente. 

 

    Peint quinze ans plus tard, avec pour décor les falaises des grottes d'El Kantara, le cheval blanc dévoré par les chiens, est comme une allégorie du pays. Le cheval fier a tenté de lutter et puis il est tombé, épuisé. Guillaumet raconte cette agonie dans son texte "Une razzia dans le djebel Nador".

 

     Le peintre ayant besoin pour voyager d'une protection militaire aura l'occasion de visiter des lieux habités par les supplétifs, c'est à dire les populations qui se sont ralliées à la France.

Il visite des villages de spahis et a l'occasion d'y peindre des femmes.

L'Algérie de Gustave Guillaumet. Musée des Beaux Arts de La Rochelle. Exposition.

La source du figuier à Aïn Kerma, smala de Tiaret.

    Scène paisible qui évoque un paysage biblique. L'ombre y protège les villageois de la chaleur qui règne dans l'azur du ciel et la blancheur aveuglante des murs. Les femmes se penchent vers la source dont on imagine la fraîcheur...

 

 

L'Algérie de Gustave Guillaumet. Musée des Beaux Arts de La Rochelle. Exposition.

Marché arabe dans la plaine de Tocria (1865)

     Ici Guillaumet joue avec les couleurs ocres et les blancs pour donner cette impression de vie dans un décor immuable. Il aime peindre les populations nomades qui continuent de vivre comme elles l'ont toujours fait.

L'Algérie de Gustave Guillaumet. Musée des Beaux Arts de La Rochelle. Exposition.

Guerriers arabes au repos (1886)

Etude pour un grand tableau représentant une noce arabe qui ne sera jamais peint, interrompu par la mort de Guillaumet.

L'Algérie de Gustave Guillaumet. Musée des Beaux Arts de La Rochelle. Exposition.

     Bivouac des chameliers (1875)

L'Algérie de Gustave Guillaumet. Musée des Beaux Arts de La Rochelle. Exposition.

L'inspecteur des moissons (non daté)

 

Tisseuses à Bou Saâda

Tisseuses à Bou Saâda

     Dans les villages, le peintre peut entrer dans les maisons, occasion pour lui de montrer la pauvreté certes, mais surtout la dignité des femmes qui travaillent. Les femmes qu'il peint n'ont rien à voir avec celles de Delacroix qui sont telles que les imaginent les occidentaux, plus proches de courtisanes que de paysannes.

                                     Scène de gourbi à Biskra (1882)

     C'est au cours des derniers voyages qu'il entre ainsi dans l'intimité de ces maisons de terre. 

 

 

L'Algérie de Gustave Guillaumet. Musée des Beaux Arts de La Rochelle. Exposition.

Fileuse (1874)

     Il s'agit d'une étude pour un tableau plus important représentant une famille arabe nomade sous une tente. Les fileuses de Guillaumet auront l'heur de plaire et c'est à l'une d'elles que Louis Barrias confiera de jeter des fleurs sur la tombe du peintre au cimetière Montmartre.

L'Algérie de Gustave Guillaumet. Musée des Beaux Arts de La Rochelle. Exposition.

La nativité de Bou Saâda.

     Une des plus étonnantes scènes d'intérieur nous donne à voir une nativité. Nous sommes ici devant le mystère de l'interprétation que nous nous faisons des autres cultures.  "On se figure parfois entrer dans une étable" écrit Guillaumet.

  Le chrétien qu'il est voit  dans la pauvreté et la simplicité une image qui le renvoie à sa foi.  De nos jours, il s'expose à la critique de ceux qui considéreraient cette "interprétation" comme non respectueuse de la foi des indigènes. L'interprétation des œuvres peut ainsi changer avec le temps alors que dans ce cas précis on ne peut soupçonner Guillaumet de quelque sentiment de supériorité… Au contraire.

L'Algérie de Gustave Guillaumet. Musée des Beaux Arts de La Rochelle. Exposition.

Laghouat (1879)

     C'est peut-être la plus belle œuvre de l'exposition. Elle est l'aboutissement des tentatives du peintre pour rendre la lumière du sud, si difficile à saisir. Ici hommes et paysages sont liés comme embarqués sur le pont d'un immense navire qui naviguerait sur les sables. A la proue apparaît un minaret. Les habitants sont paisibles dans le soir qui tombe et apporte un peu de fraîcheur. Ils semblent être là depuis des siècles. 

On voit ici tout ce qu'une grande œuvre peut suggérer. Elle s'inscrit dans une lignée de peintres qui saisissent la magie surréelle de l'univers. On pense à certains Dali et surtout à Chirico. Mais chez Chirico, c'est l'architecture qui semble l'emporter et éliminer les vivants. Ici tout le monde est embarqué dans le même mystère

La toile eut un grand succès et fut tout de suite considérée comme un chef d'œuvre..

L'Algérie de Gustave Guillaumet. Musée des Beaux Arts de La Rochelle. Exposition.

Autre chef d'œuvre: La Séguia, près de Biskra (1885)

     Le tableau est peint deux ans avant la mort de Guillaumet. Il est l'image même qu'emporte avec lui le peintre de ce pays. La paix, la beauté des habitants et particulièrement des femmes. L'eau, les murs de terre, le ciel se partagent sans se heurter l'espace. Vision idéale d'un monde antique et pourtant actuel.  

D'autres œuvres nous montrent ces paysages du sud  avec des laveuses.

L'Algérie de Gustave Guillaumet. Musée des Beaux Arts de La Rochelle. Exposition.

L'oued à Bou Saâda. Trois laveuses.

L'Algérie de Gustave Guillaumet. Musée des Beaux Arts de La Rochelle. Exposition.

Laveuses dans l'oued de Bou Saâda. 1882

L'Algérie de Gustave Guillaumet. Musée des Beaux Arts de La Rochelle. Exposition.

Jeunes filles dans l'oued de Bou Saâda. 1882

L'Algérie de Gustave Guillaumet. Musée des Beaux Arts de La Rochelle. Exposition.

L'oued Mzi, Laghouat.

Mais je termine aves deux de mes tableaux préférés : l'oued de Mzi avec ce paysage épuré, en lignes de fuite vers un horizon vers lequel se tournent les deux silhouettes… Le symbolisme est présent dans cette œuvre du silence ainsi que l'épure et la simplification quasi abstraite.  La touche picturale y est déjà impressionniste.

L'Algérie de Gustave Guillaumet. Musée des Beaux Arts de La Rochelle. Exposition.

Femmes dans une oasis.

     Comme dans ce dernier tableau des femmes dans une oasis. L'eau est miroir où se reflète l'argent du ciel gris. Le silence, la paix du soir envahissent le paysage. Tous les détails ont disparu. Ces femmes sont là, immuables et fragiles dans un monde sans brutalité.

Elles sont ce pays qu'aime Guillaumet et dont il emporte l'image dans son dernier voyage lorsqu'il meurt en 1887.

L'Algérie de Gustave Guillaumet. Musée des Beaux Arts de La Rochelle. Exposition.

     Cette belle exposition est présentée au musée des Beaux Arts de La Rochelle jusqu'au 17 septembre 2018. Elle le sera ensuite au musée des Beaux Arts de Limoges du 19 octobre au 4 février 2019, puis à la Piscine-musée d'Art et d'industrie André Diligent de Roubaix du 8 mars au 2 juin 2019.

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #CHARENTE MARITIME
Cimetière de Rochefort. Cénotaphe de Joseph-René Bellot. Explorarteur, héros veillé par les ours.

Connaissez-vous Joseph-René Bellot?

    Son nom a été donné à un cap, un détroit, une île, une rue de Londres, une rue de Paris et.... un cratère sur la lune!

    J'avoue à ma grande (n'exagérons pas) honte que j'ignorais tout de cet illustre personnage.

Mémorial à Joseph-René Bellot. Greenwich.

Mémorial à Joseph-René Bellot. Greenwich.

    C'est en visitant le cimetière de Rochefort que je suis tombé sur un des plus étranges et des plus poétiques cénotaphe qu'on puisse rencontrer, celui de cet homme veillé par les ours....

 

     Le gisant protégé par des animaux débonnaires qui portent une chaloupe renversée comme un couvercle de sarcophage, n'est pas le prince d'un conte ni le héros d'un roman de Jules Verne... ou peut-être est-il les deux à la fois....

 

     Il s'agit de Joseph-René Bellot, né à Paris, à l'époque du romantisme (1826) et mort à 27 ans dans l'archipel arctique...

 

     Rendons à Rochefort ce qui revient à Rochefort, c'est dans cette ville, non loin du cimetière, que sa famille débarque en 1831 avec leur fils âgé de 5 ans. C'est donc dans cette ville claire et tracée au cordeau qu'il grandit avant d'entrer à l'école Navale de Brest où il se montre l'un des plus brillants élèves.

 

     Sa carrière est marquée par des participations à des expéditions franco-britanniques, en 1844 à Madagascar où il est blessé, en 1848 en Amérique du sud. C'est cette collaboration avec les Britanniques qui caractérise sa carrière et lui vaudra de mourir à 27 ans!

John Franklin

John Franklin

     Il est en effet très apprécié pour ses initiatives et son dévouement, proche des hommes et toujours en avant. 

C'est en 1851 que son destin prend forme lorsqu'il participe à une expédition britannique chargée de retrouver le corps de John Franklin disparu dans l'Arctique canadien quatre ans plus tôt.

Erebus et Terror, les navires de John Franklin

Erebus et Terror, les navires de John Franklin

    John Franklin est un explorateur célèbre qui a sillonné plusieurs fois l'Arctique. Sa dernière expédition qui avait pour but de découvrir le passage Nord-Ouest pour le détroit de Béring, a été catastrophique. Les conserves à bord des deux navires, l'Erebus et le Terror sont inconsommables, contaminées par le plomb. Les navires pris par les glaces hivernent avant que les 128 hommes gagnent l'île du Roi Guillaume où ils périssent en tentant de gagner à pied le Canada.

Bellot

Bellot

     L'Amirauté britannique lance une expédition (financée par Lady Franklin) pour ramener le corps de John Franklin et trouver trace des disparus. Bellot en fait partie. Le navire, "le Prince Albert" est à son tour pris par les glaces pendant onze mois. Bellot et le capitaine, William Kennedy profitent de cette longue immobilisation pour partir en traîneau tiré par des chiens pour une exploration de près de 2000 kms. 

                                                           Bellot et ses hommes

     Pendant le long hivernage de la goélette (septembre 1851 à août 1852) il rédige le "Journal d'un voyage aux mers polaires" témoignage précieux de la vie de l'équipage. Il décrit les rudes journées, par moins 40° parfois où pour survivre il faut s'envelopper dans des peaux de buffle. Il raconte les chasses aux animaux sauvages quand les réserves viennent à manquer. Quelques ours blancs apparaissent dans son récit. Le réchauffement climatique ne les menaçait pas comme aujourd'hui de disparition totale.  

 

Ours polaires (photo visiowallpapar.centerblog.net)

Ours polaires (photo visiowallpapar.centerblog.net)

Bien que quelques uns d'entre eux aient été chassés et dépecés par Bellot et les marins, les ours peu rancuniers acceptent, dans le cimetière de Rochefort de veiller, pour l'éternité, sur le gisant de leur prédateur!

 

     Le Prince-Albert rentre au pays en 1852 sans avoir trouvé trace de John Franklin. Mais les Britanniques sont têtus et la veuve de Franklin qui avait financé la première expédition, ne veut pas perdre espoir. En 1853 une nouvelle expédition est lancée.

                                 Le Phoenix (peint par Edward Inglefield)

 

     Elle est menée par Edward Inglefield... explorateur qui n'en est pas à sa première campagne et qui a cartographié des côtes jusque là inexplorées...

... Son navire, le Phoenix atteint le détroit de Barrow. Bellot part en éclaireur sur la banquise. Il glisse soudain avant de disparaître dans les eaux glacées du canal de Wellington, le 18 août.

Mort de Joseph-René Bellot

Mort de Joseph-René Bellot

     Sa disparition émeut tous ceux qui l'ont connu et qui ont admiré son courage et sa générosité dans les rapports humains. Il émeut également les Anglais qui, une fois n'est pas coutume, rendent hommage à un Français, lui élevant un obélisque et donnant son nom à une rue de Greenwich.

     Les "Frères" rochefortais, eux non plus n'oublient pas l'explorateur qui faisait partie de leur loge francs-maçonnique. Ce sont eux qui lancent une souscription pour élever un cénotaphe en son honneur.

 

     Le monument est inauguré en 1862. Il a été dessiné par Alphonse Bourgeat et sculpté par Jean Sporrer qui s'enorgueillit d'avoir été élève de Rude immortalisé par sa Marseillaise guidant le peuple sur l'Arc de Triomphe!

Cimetière de Rochefort. Cénotaphe de Joseph-René Bellot. Explorarteur, héros veillé par les ours.

L'œuvre est étonnante, quasi surréaliste avec ses divinités animales et cette barque renversée au-dessus de l'homme qui repose sur un lit de glace.

 

     Elle évoque à sa manière le "passage" , la barque de Charon ou celle des Egyptiens. Mais elle est tenue par les 4 ours qui ne sont pas des porteurs de cercueil, comme dans les cérémonies traditionnelles, mais au contraire de silencieux compagnons qui empêchent le couvercle de retomber et d'enfermer pour toujours dans la nuit l'homme qui dort.

Cimetière de Rochefort. Cénotaphe de Joseph-René Bellot. Explorarteur, héros veillé par les ours.

Beau monument qui semble glisser dans l'espace et le temps avec le jeune homme endormi comme dans un conte... 

Quelques photos du cimetière de Rochefort en mai... 

Les fleurs aux couleurs de soleil et de fruit poussaient, sauvages, entre les tombes

 

Cimetière de Rochefort. Cénotaphe de Joseph-René Bellot. Explorarteur, héros veillé par les ours.

L'Ange de la mort sur la tombe du Maître cordonnier de marine Victor Behu (1804-1876)

Cimetière de Rochefort. Cénotaphe de Joseph-René Bellot. Explorarteur, héros veillé par les ours.

Pleureuse sur le monument de Pierre Masquelez, maire de Rochefort (1781-1862)

Vierge à l'enfant sur la croix centrale du cimetière (1859)

Cimetière de Rochefort. Cénotaphe de Joseph-René Bellot. Explorarteur, héros veillé par les ours.

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #OLERON, #CHARENTE MARITIME
Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.
Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.

..Lieu hors du temps, château magique sur la mer, le fort Louvois évoque, plus que sa vocation militaire, un château de contes de fées.... Un décor pour Cocteau et les rêveurs....

La citadelle du Château

La citadelle du Château

Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.

Son origine n'a rien d'idyllique puisqu'il était chargé de protéger Brouage et Rochefort en interdisant le passage entre Oléron et le continent aux navires anglais qui se retrouvaient à portée des tirs croisés entre la citadelle du Château et le fort.

En 1690 Louvois ministre de la guerre du Roi Soleil confie à l'intendant Begon (passionné de botanique dont le nom sera donné par hommage au bégonia) l'édification d'un fort au Chapus.

Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.

C'est l'ingénieur François Ferry qui conçoit le plan d'un bâtiment de grande dimension, de forme ovale, préfiguration géante de Fort Boyard. Son coût est si élevé que le successeur de Louvois demande à Vauban de modifier ce plan. C'est ainsi que le Fort se réduit de moitié pour ressembler à un fer à cheval lancé dans l'océan!

Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.
Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.

Il est construit en trois ans (1691 1694) et parachève l'impressionnante défense des côtes et de l'accès au port de Rochefort.

Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.
Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.
Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.
Port du Chapus

On peut s'y rendre à pied sec (enfin presque tant la chaussée est glissante) à marée basse ou profiter d'une navette depuis le port du Chapus à marée haute.

Le port du Chapus

Le port du Chapus

Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.

La traversés n'est pas vraiment une expédition puisqu'elle ne dure que quelques minutes!

​C'est une navette gratuite qui vous dépose sur la rampe d'accès du Fort.

Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.
Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.
Le blason avec la couronne royale, les fleurs de lys, le collier de l'ordre du Saint-Esprit orné de coquilles St-Jacques.

On est tout de suite impressionné par le donjon, polygonal du côté de l'entrée, percé de meurtrières et surmonté d'un campanile qui sert d'amer aux navigateurs.

Un blason orne la façade, symbole du pouvoir royal.

Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.
Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.

On accède au donjon par un pont levis.

Au-dessus d'un soubassement de quatre mètres de haut, le rez-de-chaussée abrite un magasin à munitions et une poudrière.

Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.

Les deux étages sont voutés en coupole. Le premier servait d'appartements aux officiers...

Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.

Le deuxième plus haut de plafond était réservé au commandant.

Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.
Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.

Au sommet, sur la terrasse, était installée la batterie haute qui permettait d'envoyer des boulets de canon sur les mâts des navires ennemis. Aucun navire anglais ne pouvait passer par le coureau...

Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.
Le fort bombardé en septembre 1944 par les Allemands. On voit que la tourelle a été détruite....

Le fort bombardé en septembre 1944 par les Allemands. On voit que la tourelle a été détruite....

La tourelle octogonale qui domine le donjon a été reconstituée après les dommages causés au bâtiment par les bombardements de la 2ème guerre.

Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.
Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.

Le donjon est toujours debout contre vents et marées, il donne sa fière allure à ce château sur les flots....

Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.
Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.

A l'entrée du fort, le bâtiment restauré était occupé par le Corps de Garde... Il l'est aujourd'hui par de charmantes damoiselles qui tiennent la caisse et renseignent les touristes.

Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.

Entre le donjon et la caserne s'ouvre la Place d'Armes sur laquelle se rassemblaient les quelques occupants du fort!

Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.
Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.

Sur cet espace, des latrines qui ressemblent à celles des châteaux du Moyen Âge laissaient tomber dans la mer le trop plein des vessies et des estomacs des soldats...

Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.
Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.
Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.

La poudrière jouxte ces toilettes rustiques. C'est un beau bâtiment qui a résisté aux outrages du temps et des Allemands.

Le sol a gardé son plancher d'origine, tel qu'on en trouvait dans toutes les poudrières et qui, étant humide, permettait d'éviter les risques d'explosion provoquée par d'éventuelles étincelles

Le toit est formé de dalles de pierres...

Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.
Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.

La caserne compte deux étages

Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.
Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.

Au rez de chaussée, un magasin aux affûts, avec une citerne d'eau douce s'ouvre au centre, entre deux cantines.

Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.
Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.

A l'étage, on trouves les chambres des soldats et au centre, un arsenal où sont stockées les munitions.

Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.
Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.
Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.
Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.

Ces chambres donnent au nord sur la batterie d'artillerie en forme de fer à cheval qui comptait à l'origine 16 embrasures à canons.

Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.
Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.
Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.
Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.

Une association gère le Fort depuis 2015 et propose l'été des animations qui permettent, pendant les journées du patrimoine de faire la connaissance de Vauban en personne qui, aimablement vous entraîne à la visite de son œuvre.

Ce même Vauban a un double qui mène son troupeau de touristes dans la citadelle du Château d'Oléron, de l'autre côté du Coureau.

Les revenants ont tous les pouvoirs!

Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.
Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.
Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.
Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.
Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.

Un grand salut à ce Fort qui réjouit le cœur de ceux qui arrivent sur le pont d'Oléron au début de leurs vacances et qui lorsqu'ils repartent, l'âme grise, les console en leur confiant qu'il sera toujours là l'année prochaine, fidèle au poste, prêt à leur souhaiter la bienvenue!

Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.
Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.
Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.
Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.
Fort Louvois. Visite du fort. Le chapus. Bourcefranc.

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #CHARENTE MARITIME
Devant le Temple.

Devant le Temple.

Les milliers de touristes qui prennent possession de la ville en été ne peuvent manquer de les voir!

Ils tombent dans une chute suspendue au-dessus de leur tête devant la porte de la Grosse Horloge, devant l'Hôtel de Ville et devant le Temple.

 

Ce sont les afficheurs.....

Temple.

Temple.

Anges étranges, 

Clochards célestes couleur des feuilles d'automne et des écorces que le lichen parfois recouvre....

Temple. Un afficheur avec le balai pour la colle.

Temple. Un afficheur avec le balai pour la colle.

Le vent les fait bouger de ça, de là .... comme dit si bien Verlaine...

Mais alors que leur chute soulève leurs vêtements et rend leurs visages inquiets, elle est interrompue à quelques mètres du sol... 

Ils sont saisis dans un moment qui s'éternise, dans un arrêt sur image....

Temple.

Temple.

Temple.

Temple.

 

Les curieux s'interrogent sur leur présence dans les rues aux façades blondes ...

Temple.

Temple.

Quelques affiches se décollent sur les murs...

Elles nous rappellent ou nous apprennent que nous fêtons un anniversaire, un évènement qui a eu lieu il y a cinq cents ans...

En1517!

 

La Rochelle. Les Afficheurs de Rémi Polack. 500ème anniversaire des 95 thèses de Luther.

Nous sommes à Wittemberg, Martin Luther est révolté par les Indulgences dont le Pape (qui a besoin de sommes considérables pour édifier la basilique Saint-Pierre) fait commerce.

Le pontife soutire un maximum d'argent aux fidèles crédules, en leur promettant la remise de leurs péchés et de ceux de leurs défunts contre des pièces sonnantes et trébuchantes...

La Rochelle. Les Afficheurs de Rémi Polack. 500ème anniversaire des 95 thèses de Luther.

La veille de la Toussaint (date discutée par les historiens) Luther fait apposer sur les murs de l'église un texte composé de 95 propositions, ou thèses, pour contester théologiquement la pratique des indulgences...

La Rochelle. Les Afficheurs de Rémi Polack. 500ème anniversaire des 95 thèses de Luther.

Si le  Purgatoire y est remis en cause, la richesse du Pape et celle de l'Eglise le sont aussi :

 

"Pourquoi le pape n'édifie-t-il pas la basilique Saint-Pierre avec ses propres deniers plutôt qu'avec l'argent des pauvres fidèles, puisque ses richesses sont aujourd'hui plus grandes que celles des plus gros richards?"

La Rochelle. Les Afficheurs de Rémi Polack. 500ème anniversaire des 95 thèses de Luther.

Cet affichage des 95 thèses de Luther est considéré comme l'acte de naissance de la Réforme qui verra les Chrétiens se séparer et s'opposer avec une violence et une intransigeance peu compatibles avec l'enseignement du même Jésus qu'ils vénèrent!

 

Pour commémorer cette année décisive, la ville, sur la demande conjointe des protestants et des catholiques a été "labellisée" Cité européenne de la Réforme.

Ce n'est que justice et reconnaissance de son histoire, du choix qu'avaient fait les habitants de se convertir à la nouvelle religion et de la tragédie que fut pour eux le siège de 1627.

Sur 25 000 habitants, seuls 5000 survécurent.

Le siège de La Rochelle. Richelieu. Henri Motte 1881.

Le siège de La Rochelle. Richelieu. Henri Motte 1881.

Ce ne fut pas à proprement parler une guerre religieuse mais bien plutôt une guerre politique. La Rochelle était la dernière forteresse huguenote de France et recevait l'aide des Anglais, les ennemis héréditaires, toujours prompts à affaiblir leurs rivaux.

Devant l'Hôtel de Ville.

Devant l'Hôtel de Ville.

En 2017, les frères ennemis sont réconciliés depuis longtemps.... 

Les afficheurs n'ont donc rien à craindre. Personne ne viendra les canarder!

... Pourtant ils ne sont pas rassurés, ils ne savent pas comment ils vont prendre contact avec la réalité...

 

Ils volent dans l'air comme des poissons dans l'eau!

Ils prennent le soleil et la pluie avec la même placidité.

Ils sont chez eux au-dessus des toits, à proximité des voiliers qui se bercent dans le port...Et ils ne cessent de tomber...

 

Rémi Polack

Rémi Polack

L'artiste qui leur a donné vie est un Rochelais qui a déjà créé pour la ville "l'Homme Poisson" sur la promenade du Port Neuf, une sculpture de bronze modelée par le vent du large et prête à partir à l'aventure avec le prochain voilier...

 

Hôtel de Ville

Hôtel de Ville

Rémi Polack a maintes fois participé à des créations éphémères et fait voler dans le ciel ses acrobates sortis de contes fantastiques.

Hôtel de ville

Hôtel de ville

Hôtel de Ville

Hôtel de Ville

Ses afficheurs sont eux-mêmes porteurs des idées de Luther imprimées sur leurs vêtements, feuilles blanches et lignes noires.

Hôtel de Ville

Hôtel de Ville

Hôtel de Ville

Hôtel de Ville

Les uns portent les affiches sur le dos, d'autres le balai pour le collage...

D'autres encore tiennent la Bible sous le bras...

 

La Grosse Horloge

La Grosse Horloge

La Rochelle. Les Afficheurs de Rémi Polack. 500ème anniversaire des 95 thèses de Luther.

Ceux qui descendent des nues près la Grosse Horloge ne cachent pas leur appréhension de l'atterrissage...

 

 

 

La Rochelle. Les Afficheurs de Rémi Polack. 500ème anniversaire des 95 thèses de Luther.

Tous ces messagers sont annonceurs de la liberté, celle de la conscience qui refuse les totalitarismes et les dogmes. 

Après les thèses de Luther qui invitaient à la réflexion et à l'intelligence du cœur et de l'esprit, il y eut une interminable suite de combats, de massacres, de destruction bien partagés entre les deux camps.

L' invitation à la réflexion et à la liberté s'est transformée en désolation et en intolérance...Chacun étant sûr de détenir la vérité!

La Rochelle. Les Afficheurs de Rémi Polack. 500ème anniversaire des 95 thèses de Luther.

Nos afficheurs de La Rochelle sont plus que jamais actuels alors que renaissent les guerres de religion...

Anges tombés des nuages...

clowns virevoltants...

ils nous invitent à prendre nos affiches et nos balais brosses et à en recouvrir les murs qui séparent les hommes. 

 

La Rochelle. Les Afficheurs de Rémi Polack. 500ème anniversaire des 95 thèses de Luther.

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #CHARENTE MARITIME
La toilette intime. Musée du Nouveau Monde. La Rochelle.
Remarquable escalier de l'Hôtel. On aperçoit à droite "La Toilette Intime";

Remarquable escalier de l'Hôtel. On aperçoit à droite "La Toilette Intime";

La toilette intime. Musée du Nouveau Monde. La Rochelle.

Dans l'escalier du Musée du Nouveau Monde à La Rochelle, une toile accrochée dans l'escalier somptueux de l'hôtel particulier ne peut manquer d'attirer l'attention.

Elle a été peinte dans la première moitié du XVIIIème siècle par un artiste "anonyme" et représente une jeune femme blanche au moment du lever, avec à ses pieds une jeune esclave noire qui tient le plat, l'éponge et la serviette afin d'assister sa maîtresse à sa "toilette intime".

La toilette intime. Musée du Nouveau Monde. La Rochelle.

Le peintre voulait représenter une scène susceptible d'émoustiller ces messieurs amateurs de peintures légères.

Aujourd'hui tout en nous informant sur les mœurs qu'une époque jugeait naturelles, il ne manque pas de nous interpeler.

La toilette intime. Musée du Nouveau Monde. La Rochelle.

Les domestiques étaient si peu considérés que les "maîtres" ne se gênaient en rien devant eux. Tocqueville écrit à propos de Mme du Châtelet, pourtant femme éclairée, qu'elle se déshabillait sans le moindre embarras devant ses gens "ne tenant pas bien établi que les valets fussent des hommes" !

La toilette intime. Musée du Nouveau Monde. La Rochelle.

L'œuvre appartient au Musée des Beaux Arts de Valenciennes et a été laissée en dépôt en 2010. Elle s'inspire, pour ne pas dire qu'elle copie, une toile de Watteau.

Mais à la différence de l'original, elle remplace la servante blanche par une jeune Noire.

A l'époque on parlait de nègre, de négresse, de négrillons et de négrillonnes. Les mots sont tellement liés aux pratiques et aux mœurs d'une société sûre de sa supériorité et de son bon droit qu'ils ne peuvent plus être employés de nos jours.

La toilette intime. Musée du Nouveau Monde. La Rochelle.

Evidemment la scène est chargée d'érotisme : la tenue de la maîtresse, son abandon, la main qui retient à peine le voile sur la poitrine, la servante à genoux entre les cuisses qui s'entrouvrent...

Elle s'inscrit dans la lignée des peintures libertines du XVIIIème siècle français.

Elle a pourtant dû révolter quelques spectateurs (nous sommes au siècle des Lumières!) par ce qu'elle trahit des mœurs des classes dominantes...

Une révolte qui se transformera en Révolution et conduira à la Déclaration des Droits de l'Homme et à l'abolition de l'esclavage!

La toilette intime. Musée du Nouveau Monde. La Rochelle.
La toilette intime. Musée du Nouveau Monde. La Rochelle.

Deux autres toiles du Musée du Nouveau Monde représentent des enfants de riches Rochelais, les Grellier, ayant fait fortune à Saint-Domingue.

Marie-Jeanne Grellier avec sa négrillonne peinte par Chanteloup (début du XVIIIème)

La toilette intime. Musée du Nouveau Monde. La Rochelle.

Marie-Anne Grellier avec sa nourrice noire. (Anonyme 1718)

C'est la vocation de ce beau musée de nous informer sur une histoire faite d'ombres et de lumières. Quand on étudie le massacre des Indiens ou l'esclavage des Africains, c'est l'ombre qui domine. On aimerait penser que notre siècle est moins dominé par le profit et le mépris des hommes....

​On aimerait!

Un grand coup de chapeau aux responsables du Musée du Nouveau Monde!

La toilette intime. Musée du Nouveau Monde. La Rochelle.
La toilette intime. Musée du Nouveau Monde. La Rochelle.

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #CHARENTE MARITIME
Chateau de Saint Jean d'Angle. Charente maritime. Mélusine.
Chateau de Saint Jean d'Angle. Charente maritime. Mélusine.
Chateau de Saint Jean d'Angle. Charente maritime. Mélusine.

Il y a eu tant de guerres, d'invasions et de ravages sur cette terre de Saintonge qu'il est quasi miraculeux de rencontrer aujourd'hui un château médiéval encore debout entre marais et prairies....

Chateau de Saint Jean d'Angle. Charente maritime. Mélusine.
Chateau de Saint Jean d'Angle. Charente maritime. Mélusine.

Le château de saint Jean d'Angle à quelques kilomètres de Marennes se dresse fièrement comme un défi au temps et à l'oubli....

Chateau de Saint Jean d'Angle. Charente maritime. Mélusine.

Il est un des rares témoins des premiers châteaux forts construits sur le plan circulaire des palissades de bois qui servaient de défense.

Sa forme particulière porte un nom anglais! Shell Keep.

Chateau de Saint Jean d'Angle. Charente maritime. Mélusine.
Shell Keep made in England

Shell Keep made in England

En Angleterre subsistent plusieurs spécimens de ces bâtiments. Le Shell Keep, est mot à mot une "forteresse-coquillage". Les murs forment une "coquille circulaire" contre laquelle s'adossent les différentes salles.

Chateau de Saint Jean d'Angle. Charente maritime. Mélusine.

Au centre s'ouvre un espace vide alors que plus tard le donjon se situera au milieu du complexe fortifié.

Chateau de Saint Jean d'Angle. Charente maritime. Mélusine.
Chateau de Saint Jean d'Angle. Charente maritime. Mélusine.
Chateau de Saint Jean d'Angle. Charente maritime. Mélusine.
Chateau de Saint Jean d'Angle. Charente maritime. Mélusine.

La muraille défensive est la principale beauté du château et on l'apprécie en la contournant à l'extérieur ou en se promenant sur le chemin de ronde à l'intérieur.

Chateau de Saint Jean d'Angle. Charente maritime. Mélusine.

Sans dérouler un cours d'histoire ennuyeux qu'on trouvera sur les prospectus touristiques, rappelons seulement que le château date du XIIème siècle, de 1180 précisément.

Guillaume de Lusignan en aurait été le fondateur.

Chateau de Saint Jean d'Angle. Charente maritime. Mélusine.
Marais salants à Marennes.

Marais salants à Marennes.

Les marais salants représentaient une manne financière et de nombreux châteaux et abbayes furent édifiés dans la région pour enrichir les communautés religieuses et les seigneurs locaux.

(Guerres de religion et révolutions ont fait table rase de la plupart de ces monuments).

Chateau de Saint Jean d'Angle. Charente maritime. Mélusine.

La famille du fondateur, Lusignan, se targue d'une origine merveilleuse qui lui assure respect et considération.

Elle reçut la protection d'un des personnages les plus célèbres du Moyen-Âge, la fée Mélusine.

Chateau de Saint Jean d'Angle. Charente maritime. Mélusine.

Mélusine ou "Mère Lusigne" serait à l'origine de la lignée des Lusignan.

La légende veut que Raymond , ou Raymondin de Lusignan, un jour de chasse avec son oncle tuât par accident ce dernier.

(C'est une bonne chose au fond que les chasseurs se zigouillent entre eux).

"Comment Mélusine et ses deux soeurs apparureent à Raymond à la Fontaine de la Soif.

"Comment Mélusine et ses deux soeurs apparureent à Raymond à la Fontaine de la Soif.

Raymond par crainte d'être accusé de meurtre, se réfugie, en larmes dans la forêt, près d'une source où baguenaudent trois jolies dames.

L'une d'elles, Mélusine, est sensible à la virile beauté du chasseur éploré et lui propose de l'aider et de faire de lui un puissant seigneur à la riche descendance à condition qu'il l'épouse et s'engage à ne jamais tenter de la voir le samedi, jour où elle s'isolera loin de tous les regards.

Chateau de Saint Jean d'Angle. Charente maritime. Mélusine.

Raymond envoûté par la sensuelle beauté de la dame accepte.

Les tourtereaux se marient et donnent naissance à dix garçons, superbes et bien bâtis à un défaut près pour huit d'entre eux (l'un a de grandes oreille, l'autre un seul œil, un autre une défense de sanglier à la place d'une canine... etc... comme chacun sait "nobody is perfect").

Chateau de Saint Jean d'Angle. Charente maritime. Mélusine.
Chateau de Saint Jean d'Angle. Charente maritime. Mélusine.

La vie s'écoule heureuse et insouciante jusqu'au jour où le frère de Raymond lui glisse à l'oreille que Mélusine s'isole le samedi pour le tromper avec de multiples amants.

Raymond torturé par la jalousie perce un trou dans la porte de la pièce où sa femme s'est enfermée. Il la découvre en train de se baigner nue dans un cuveau empli d'eau claire et de pétales de roses.

Chateau de Saint Jean d'Angle. Charente maritime. Mélusine.
Chateau de Saint Jean d'Angle. Charente maritime. Mélusine.

Stupeur!

La dame a la moitié supérieure du corps d'une beauté parfaite, peau de satin, seins fermes et ronds, et la moitié inférieure d'une laideur monstrueuse, écailles verdâtres, queue de serpent...

Raymond garde quelque temps le silence sur sa découverte mais un jour de dispute conjugale, il avoue à sa belle qu'il connaît son secret. Elle pousse un cri déchirant et s'envole par la fenêtre, métamorphosée en dragon ailé.

Chateau de Saint Jean d'Angle. Charente maritime. Mélusine.

Elle restera fidèle à la famille qu'elle a créée et chaque fois qu'un Lusignan mourra, elle se manifestera et veillera à ses côtés, pour les siècles des siècles...

La famille des Lusignan, même si elle n'est pas la seule à se prévaloir de cette ascendance merveilleuse, en tira grand prestige auprès des paysans superstitieux...

Chateau de Saint Jean d'Angle. Charente maritime. Mélusine.
Chateau de Saint Jean d'Angle. Charente maritime. Mélusine.

Le château de Saint Jean d'Angle se prétend "château de Mélusine", ce qui est un bon argument touristique !

Mélusine était une bâtisseuse et la nuit elle se levait pour construire pierre à pierre des églises, des châteaux, des villes (Tiffauges, Parthenay, les murailles de La Rochelle) mais surprise au petit matin par un curieux, elle arrêtait son œuvre qui restait inachevée...

Vous comprendrez pourquoi, si vous visitez les églises et les châteaux bâtis par la fée industrieuse, il manque ici un clocher, là une tour...

Chateau de Saint Jean d'Angle. Charente maritime. Mélusine.
Chateau de Saint Jean d'Angle. Charente maritime. Mélusine.

En construisant le château de Saint-Jean d'Angle, il est évident qu'elle a été surprise plutôt deux fois qu'une!

Ruines du château

Ruines du château

L'édifice était un ruine imposante qui, bizarrement n'avait pas servi de carrière de pierres, quand un passionné décida de le restaurer avec l'aide de l'Etat. Il s'agit d'Alain Rousselot, industriel de La Rochelle.

Chateau de Saint Jean d'Angle. Charente maritime. Mélusine.

La restauration alla bon train et fut considérée comme une grande réussite puisqu'elle reçut divers prix....

Chateau de Saint Jean d'Angle. Charente maritime. Mélusine.
Chateau de Saint Jean d'Angle. Charente maritime. Mélusine.
Chateau de Saint Jean d'Angle. Charente maritime. Mélusine.
Chateau de Saint Jean d'Angle. Charente maritime. Mélusine.

Ne cherchons pas ici la complexité et la splendeur des châteaux du Périgord !

Admirons la simplicité et l'élégance de cette forteresse, cadre idéal pour un conte de fée ou une balade en famille.

Restitution plus que restauration de la Grande Salle.

Restitution plus que restauration de la Grande Salle.

Le puits

Le puits

Un descendant des Lusignan?

Un descendant des Lusignan?

Des chevaliers de bric et de broc, des princesses de Mardi-Gras, des fées approximatives l'envahissent en été quand des animations sont proposées aux enfants (et aux parents) ....

Gentes dames sur une poutre

Gentes dames sur une poutre

Princesse sur le pont branlant

Princesse sur le pont branlant

Chevalier soulageant sa vessie

Chevalier soulageant sa vessie

Latrines du château

Latrines du château

Parfois un chevalier, retour de croisades, fait pipi dans le jardin alors que le château lui propose de confortables latrines avec évacuation directe dans les douves!

Un archer prêt à décocher ses flèches sur les Anglois....

Un archer prêt à décocher ses flèches sur les Anglois....

Les cuisines avant le festin de sanglier à la broche et de mammelles de truie farcies

Les cuisines avant le festin de sanglier à la broche et de mammelles de truie farcies

Dispute d'Aliénor d'Aquitaine avec son royal époux courroucé!

Dispute d'Aliénor d'Aquitaine avec son royal époux courroucé!

Le cul de basse fosse qui sert aussi de geôle.

Le cul de basse fosse qui sert aussi de geôle.

Des mannequins poussiéreux transforment l'intérieur du château en Moyen Âge de série B.

Ce n'est sans doute pas la plus grande réussite de ce programme pédagogique!

Chateau de Saint Jean d'Angle. Charente maritime. Mélusine.
Chateau de Saint Jean d'Angle. Charente maritime. Mélusine.

Peu importe! Les enfants s'amusent et les visiteurs affluent!

Ils profitent de la beauté du lieu, de la magie du décor, de la simplicité harmonieuse de la forteresse....

Chateau de Saint Jean d'Angle. Charente maritime. Mélusine.
Chateau de Saint Jean d'Angle. Charente maritime. Mélusine.

Les romantiques et les amateurs de calme reviendront en automne pour errer, solitaires, dans la forteresse endormie et pour espérer apercevoir, près du vieux puits la belle Mélusine peignant ses longs cheveux!

"Une fée autrefois s'appelait Mélusine

Êtes-vous Mélusine ô fée ô ma voisine"

Apollinaire

Liens

Sites et monuments de Charente Maritime

Renseignements pratiques : tel : 05 46 82 76 03

Horaires : du 26 mars au 30 octobre : 10h 30 --- 19h

Chateau de Saint Jean d'Angle. Charente maritime. Mélusine.

Village de Saint Jean d'Angle. L'église et la vieille halle.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 > >>

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog