Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Montmartre secret

Montmartre secret

Pour les Amoureux de Montmartre sans oublier les voyages lointains, l'île d'Oléron, les chats de tous les jours. Pour les amis inconnus et les poètes.

Publié le par chriswac
Publié dans : #CHARENTE MARITIME

Quand vous quittez l'île d'Oléron à la recherche d'une ville digne de ce nom, vous n'avez qu'une vingtaine de kilomètres à parcourir pour entrer dans Rochefort "ville nouvelle du XVIIème siècle". 

Rochefort, depuis que Jacques Demy l'a réveillée avec ses Demoiselles, nous attire vers sa grande place, la place Colbert qu'enchantèrent Catherine Deneuve et Françoise Dorléac...

 

Sur cette place large et lumineuse, typiquement charentaise avec ses façades claires, ses toits de tuiles et ses grands arbres, un arc de triomphe surmonté d'une indolente sculpture nous attire.

                        Carte postale (1907)

Il s'agit en réalité d'une fontaine monumentale érigée en 1757 sur la place Colbert qui portait alors le nom des Capucins avant d'être "baptisée" à la Révolution, Place de la Liberté et d'être par la même occasion dotée d'une guillotine très active.

Au sommet du monument, un homme couronné et une femme joignent leurs mains et poussent de l'avant-bras comme pour un bras de fer.

 

Le royal personnage n'est autre que l'Océan Atlantique qui se prend pour Poséidon.

La femme, modeste et consentante, est la Charente. Peut-être ressent-elle quelque crainte avant de s'engager avec un époux si imposant.

 

Le bras de fer n'en est pas un mais au contraire union des mains pour le mariage de cet époux considérable et de la Charente, la nonchalante Charente, la capricieuse Charente qui transforma en s'en retirant, le port de Brouage voisin en un village campagnard en pleine terre, étonné de ses inutiles remparts.

Le groupe représente ce mariage entre les deux célébrités, la réunion de leurs eaux, le moment où l'une se jette dans l'autre pour s'y perdre.

Royale sculpture qui porte bien la marque de son siècle et qui est due à Victor Bourguignon, illustre artiste dont je ne connais aucune autre production.

Rochefort-fontaine-Colbert-006.JPG

Rochefort-fontaine-Colbert-007.JPG

Sur les piliers de l'arc, sont représentés des symboles de la rivière et de la mer. Roseaux, coquillages, fleurs des rives...

Les cartes postales anciennes permettent de voir qu'il y avait une vasque sur pied au milieu de l'arc. Elle a aujourd'hui disparu pour être remplacée par un jet d'eau maigrelet...

 

La Charente s'exprime en termes choisis pour remercier les Rochefortais :

"Nymphe heureuse, j'errais depuis longtemps au milieu des campagnes variées                                           Plus heureuse aujourd'hui je coule dans vos murs"

Elle ne dira pas que depuis son mariage que rappelle cette sculpture, elle s'est amenuisée et a perdu de sa superbe devant un océan qui ne compte plus le nombre de ses conquêtes.

Méfiez-vous du mariage mesdames!

................................................................................................................

 Liens : Charente maritime:

Charente Maritime. Classement alphabétique. Liens.

 

........................................................................................................

 

 

 

 

Commenter cet article
M


Belle présentation de cet arc-fontaine que j'ai aperçu seulement dans le film de Demy.



Répondre
L


Une belle architecture qui va bien avec Jacques Demy.



Répondre
L


Quelle belle présentation de cette fontaine encore vibrante des demoiselles et de leur danse



Répondre
L


Une belle lumière sur une belle fontaine. Quel régal que le film de Demy.



Répondre
V

J'aime beaucoup cette ville et cette fontaine. Bel article, mais croyez-moi, dur dur pour un Parisien de vivre à Rochefort tout l'année... Les demoiselles n'y sont pas restées....


Répondre
A


Un belle visite de cette fontaine qui a beaucoup de charme.



Répondre

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog