Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Montmartre secret

Montmartre secret

Pour les Amoureux de Montmartre sans oublier les voyages lointains, l'île d'Oléron, les chats de tous les jours. Pour les amis inconnus et les poètes.

charente maritime

Publié le par chriswac
Publié dans : #CHARENTE MARITIME

trizay.Montierneuf. Saint-Agnant 002

trizay.Montierneuf. Saint-Agnant 071

                                      Le même vitrail de Kim Em Joong vu de l'intérieur et de l'extérieur. (1er vitrail absidiole gauche)

Des vitraux de Kim Em Joong ont été installés en juillet 2012 dans les absidioles de l'abbaye de Trizay. Ils complètent un ensemble exceptionnel initié par la pose dans l'abside des vitraux de Richard Texier.

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-002.JPG

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-071.JPG

                                                     2ème vitrail absidiole gauche (intérieur, extérieur)

Kim Em Joong (né en 1940 en Corée), ordonné prêtre en 1974, vit à Paris, au couvent de l'Assomption où il a son atelier. Depuis une vingtaine d'années, il a découvert l'art du vitrail et a réalisé de nombreux ensembles. Mais ce qui rend exceptionnels ces nouveaux vitraux, c'est qu'ils prennent place dans l'espace ouvert de l'abbaye Saint-Jean l'Evangéliste...

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-004.JPG

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-072.JPG

                                       3ème vitrail absidiole gauche. Intérieur et extérieur.

Les absidioles, contrairement à l'abside où Richard Texier a conçu ses vitraux, ne sont pas fermées. Elles sont ouvertes sur le ciel.

Ainsi est-il possible de découvrir les vitraux de part et d'autre des murs de pierres. Ils me font penser aux paupières des grands Bouddhas couchés du Sri Lanka.

Bouddha est présent au monde. il semble endormi mais ses paupières ne font pas écran entre la réalité et le monde intérieur. 

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-006.JPG

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-074.JPG

                                       4ème vitrail absidiole gauche. Intérieur, extérieur.

De part et d'autre de ses paupières, il y a la lumière. De part et d'autre des vitraux du père Kim, il y a la lumière. Lumière du soleil, lumière divine.

Nul besoin de raconter une histoire. Nul besoin d'illustrer des épisodes bibliques. Les vitraux nous entraînent dans un mouvement ascendant. Les lignes jetées sur le verre font lever les yeux et s'ouvrir le coeur. Kim dit que son but n'est pas de "montrer la lumière mais d'en témoigner. De donner un avant-goût du ciel."

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-007.JPG

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-075.JPG

                                             1er vitrail absidiole droite. Intérieur, extérieur.

Et il y parvient... d'autant mieux que l'abbaye en partie détruite est déjà composée de nuages et d'espace. Le mouvement des vitraux avec ses lignes ascendantes la rend plus légère encore et la propulse dans les hauteurs, comme une Jérusalem céleste.

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-028.JPG

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-076.JPG

                                      2ème vitrail absidiole droite. Intérieur, extérieur.

Les couleurs dominantes sont le bleu et le jaune. La terre et le ciel... La nature et son élan. Kim dit qu'il voudrait que ses vitraux soient comme une "fleur dans la forêt, un chant d'oiseau dans la montagne... que le visiteur soit apaisé et soulagé."

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-030.JPG

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-077.JPG

                                      3ème vitrail absidiole droite. Intérieur, extérieur.

La modestie du propos rejoint les chants d'oiseaux de Messiaen et les Fioretti. 

Ne manquez pas d'aller à Trizay et de franchir la frontière de verre et de lumière entre les pierres blondes de l'intérieur et les pierres grises de l'extérieur. C'est une invitation à la prière si l'on veut s'y abandonner ou une invitation au dépaysement et à l'émerveillement si l'on préfère.

Mais n'est-ce pas la même chose?

.............................................................................................................

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-027.JPG

                                                                   Absidiole

Trezay Montierneuf 004

                                                     Juillet 2011. Avant la pause des vitraux.

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-070.JPG

                                  Les deux absidioles de part et d'autre de l'abside fermée

kim-Em-Joong-pose-techniciens-atelier-Loire.jpg

                                        Juillet 2012. Pose des vitraux par les techniciens de l'atelier Loire.

kim-em-joong.jpg

                                                    Kim Em Joong. L'artiste et le passeur.

..................................................................................................................................................................

Liens : Trizay:

Richard Texier. Abbaye de Trizay. Vitraux Modernes. 17

Trizay. Abbaye. Logis du prieur. Fresques. 17.

Trizay. Abbaye. Fresques. Le refectoire. 17.

Trizay. Abbaye Saint Jean l'Evangéliste. 17.

 

Charente Maritime. Classement alphabétique. Liens.

 

....................................................................................................................................................................

 

..

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #CHARENTE MARITIME

 

Moeze--Soubise-090.JPG

Rien... pas une indication... pas un renseignement sur les tableaux accrochés dans l'église Saint-Pierre de Soubise...

Moëze- Soubise 136

Le seul qui soit jugé digne de quelque information est l'Ex-voto de Saint Elme et Sainte Claire.

Et pourtant les autres toiles méritent qu'on les regarde!

Moeze--Soubise-098.JPG

Dans le transept, au-dessus de l'autel, un grand tableau représente la Nativité. L'oeuvre peinte au XVIIème siècle n'est pas sans rappeler par son maniérisme l'Ecole de Fontainebleau. Les personnages ont un étonnant relief, ils sont comme découpés sur un fond sombre...

Moeze--Soubise-103.JPG

Chaque personnage exprime un sentiment par son attitude théâtrale.

Le berger à gauche, se prosterne pour adorer l'enfant. Il a posé à ses pieds un agneau aux pattes liées, métaphore du nouveau-né qu'on mènera plus tard à l'abattoir et qui ne protestera pas plus que les animaux égorgés...

Joseph, au milieu , vêtu de rouge  se penche vers son "fils". Marie, fine et élégante écarte avec précaution le linge qui entoure l'enfant. Elle le "dévoile" pour le présenter au monde...

Moeze--Soubise-093.JPG

Le visage de Marie est beau, tendre, sans affectation. Il ne montre aucune mièvrerie. Il échappe aux stéréotypes...

Sous son manteau, la robe est rouge. Les deux parents portent déjà la couleur de la passion, de la souffrance à laquelle ils sont promis.

Remarquez la délicatesse de la main qui écarte le voile du visage de l'enfant. Délicatesse qui répond à celle de l'autre main au premier plan dont le pouce est posé sur le bras du bébé comme pour le protéger, l'empêcher de tomber.

Moeze--Soubise-095.JPG

Au-dessus de ce premier groupe, on remarquera surtout la femme debout, les bras écartés.

C'est la cousine de Marie, Elisabeth. Celle dont l'enfant avait tressailli dans le sein quand Marie lui avait rendu visite. A côté d'elle, ce même enfant, futur jean Baptiste, désigne le nouveau-né, prophétisant  la venue du Messie...

Elisabeth, dressée vers le ciel est un beau personnage, solaire, la tête tournée vers les anges...

Dordogne Lot 019

J'ai pensé un instant à cet autre tableau du XVIIIème, dans l'église de Segonzac en Dordogne.

A cause du chapeau de paille!

Mais dans cette "visitation", c'est Marie, vêtue de rouge qui le porte...

Moeze--Soubise-097-copie-1.JPG

Enfin, le ciel de la toile est composé de nuages gris, artificiels, un décor de théâtre. Il est habité par les anges. Chérubins grassouillets au-dessous et beaux adolescents sur les côtés, avec dans la trouée de lumière un ange lecteur souriant qui ressemble aux anges musiciens de Memling.

La toile aux tonalités grises, d'une composition originale, ne manque ni d'élégance ni de poésie et mériterait d'être mise en valeur. 

Moeze--Soubise-108.JPG

Au-dessus du maître-autel on peut voir une grande crucifixion du XIXème siècle à deux personnages: le Christ et Madeleine. Les autres acteurs traditionnels, Marie et Jean sont sortis du champ.

Moeze--Soubise-115.JPG

Madeleine aux cheveux défaits a posé au pied de la croix son vase de parfums. Quelques mois plus tôt, la pêcheresse s'était agenouillée devant celui qu'elle aimait et "ses larmes mouillaient les pieds de Jésus. Elle les essuyait avec ses cheveux, les couvrait de baisers et y versait le parfum."

 Les plis nerveux de la robe, le désordre des membres n'altèrent pas un visage dont le profil triste n'est pas tragique.

Le crucifié au-dessus d'elle paraît cool et décontracté.

Moeze--Soubise-117.JPG

... Il sourit tendrement en baissant les yeux sur elle. 

Moeze--Soubise-111.JPG

Tandis qu'une vieille tête de mort jaunie, à côté du vase aux vanités, rappelle à ceux qui l'auraient oublié que la vie n'est que passage, et aux croyants, qu'une autre vie, éternelle celle-là, les attend de l'autre côté de la croix.

Le tableau n'est pas sublime mais il n'est pas sans force avec ce sombre contraste entre le fond nocturne qui rougeoie à l'horizon et le couple réuni par le regard dans un adieu qui n'est qu'un au-revoir... 

Moeze--Soubise-123.JPG

C'est le plus vilain tableau de l'église. Un Saint François d'Assise à la grosse tête dont la partie supérieure du crâne, tonsurée semble avoir été rabotée. Il est représenté conventionnellement devant la croix, dans sa robe de bure, prêt à recevoir les stigmates dans le creux de ses paumes, et chantant son fameux Cantique des Créatures qui se termine par les louanges à la mort: "Loué sois-tu mon Seigneur, pour notre soeur la mort corporelle à qui nul vivant ne peut échapper..."

La tête de mort qui montre les dents n'en perd pas une parole même si elle trouve un peu humiliant d'être utilisée comme un simple support....

Moeze--Soubise-139.JPG

A gauche de l'entrée, un petit tableau sur bois, dégradé et maladroit représente le Christ, raide comme un automate, remettant la fameuse clé à Saint Pierre agenouillé bizarrement.

Un angelot rigolo assiste à la scène tandis que l'Esprit Saint volète poussivement au milieu d'une croûte de nuages ...

      Moeze--Soubise-119.JPG 

...et rêve de s'envoler sous la l'extraordinaire coupole octogonale à la croisé des transepts!

.............................................................................................................

Liens: 

Soubise :

Soubise. Eglise Saint-Pierre. Saint Elme et Sainte Claire.

Saint Sornin:

Saint Sornin. Eglise. Fresques XVIIème siècle(1)

Saint-Sornin. Eglise. Fresques. (2)

Charente Maritime :

Charente Maritime. Classement alphabétique. Liens.

Oléron :

Oléron. Le Château. Assomption de la Vierge. Etienne Garot Dubuisson.

etc

............................................................................................................

 

..


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.............................................................................................................



 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #CHARENTE MARITIME

Moeze--Soubise-080.JPG

Dans l'église de Soubise, plusieurs toiles, dont une Nativité (dans le transept) sont d'une grande qualité et d'un réel intérêt.

Allez savoir pourquoi, une seule d'entre elles a attiré l'attention des fonctionnaires qui s'occupent du patrimoine.

Mystère insondable, gouffre au bord duquel il vaut mieux ne pas se pencher!

Moeze--Soubise-120.JPG

Donc... Dans la nef claire et élégante de l'église, construite dans le grand style classique sur les ordres de François de Rohan, Prince de Soubise, au-dessus de la porte d'entrée (et de sortie) l'unique toile remarquée par nos fins limiers est cet ex-voto de 1748...

soubise ex voto

Ce grand tableau représente une scène étrange et anachronique. A droite, bras écartés dans un geste théâtral, bassin en avant, barbu jusqu'à l'indécence, gesticule Saint Elme, alias Saint Erasme.

Sacré personnage dont la Légende dorée nous restitue les multiples aventures et les prodiges sans fin qui le protégèrent des pires tortures. Le personnage est un composé de plusieurs et sa vie n'en est que plus abracadabrantesque.

Moeze--Soubise-136.JPG                              

Retenons que Saint Erasme de Formia, San Telmo en espagnol et Saint Elme en français, est mort en l'an de grâce 303 et que sa biographie a été enrichie de celle d'un Erasme d'Antioche, évêque syrien, martyrisé sous Dioclétien.

.soubise-saint-erasme.jpg

                   Saint Erasme. Vers 1860. (Domenico Desanti) Chapelle de Quercioti à Rodigliano.

Saint Elme résista aux pires supplices dont la liste heurterait la sensibilité de tout être normal, même des bouchers, des égorgeurs en abattoirs et des tortionnaires en laboratoires. 

Il résista même à la foudre!

C'est sans doute pourquoi il devint le saint patron des marins dont les bâtiments étaient menacés par les orages et par le tonnerre!

Les décharges électriques qui apparaissent aux têtes des mâts, furent interprétées comme des signes protecteurs envoyés par le Saint et furent baptisées "Feux de Saint Elme".

Moeze--Soubise-081.JPG

Le Saint est représenté ici en tenue d'évêque. Il a posé à terre sa crosse et sa mitre, en signe de respect et d'adoration pour la Vierge dont il vient de solliciter l'intervention.

Moeze--Soubise-138.JPG

A côté de lui, en habit austère de religieuse, avec dix siècles de différence d'âge, apparaît, mains croisées sur la poitrine, Sainte Claire d'Assise, disciple de Saint-François.

soubise-sainte-claire-piero-della-francesca.jpg

                                                  Sainte Claire. Pierro Della Francesca.

Claire est représentée ici, non pas en tant que Patronne de la Télévision, comme la proclama en 1958, Pie XII, mais en tant qu'intercesseur. (Je n'ose écrire intercesseuse, que les féministes me pardonnent).

On imagine donc que des marins en détresse ont prié ces deux Saints d'intercéder pour eux. On suppose qu'ils ont été exaucés puisqu'ils leur ont offert cet ex-voto (peint par un dénommé Roussel).

Les navires à trois ponts que l'on voit à gauche sont sans doute en rapport avec l'intercession demandée. Ont-ils traversé sains et saufs une terrible tempête (comme le suggèrent les feux de Saint-Elme sur les mâts)? Ont-ils récupéré des hommes tombés à la mer? Ont-ils échappé à une épidémie? 

Ou bien eurent-ils recours à leur Saint Patron pour qu'il intervienne dans le domaine qui est sa spécialité : la guérison des coliques et des maladies intestinales? 

Moeze--Soubise-080.JPG

Ce qui est certain, c'est que la prière a été entendue par la Vierge comme  l'atteste cette apparition bienveillante.

La main ouverte de Marie envoie vers les navires les grâces qu'elle reçoit de l'Esprit Saint qui volète au-dessus d'elle.

Une ribambelle d'angelots se trémousse et se réjouit.

... Et maintenant, dirigez-vous vers le choeur, tournez dans le transept et admirez une toile remarquable, une Nativité remuée comme un ciel de tempête...

Moeze--Soubise-097.JPG

                                                            Nativité (détail)

 

à suivre...

Moeze--Soubise-147.JPG

                                                    Eglise Saint-Pierre. Soubise.

............................................................................................................

 

Liens: Eglises de Charente maritime:

...........................................................................................................

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #CHARENTE MARITIME

..

omer-charlet-Marennes-002.JPG

Dans l'église de Marennes, une grande toile d'Omer Charlet mérite votre attention. Elle représente le martyre de Saint-Adrien de Nicomédie.

omer-charlet-Marennes-007.JPG

"Le Martyre de Saint-Adrien" est une oeuvre remarquable tant par sa palette que par sa composition. Elle a été peinte en 1840 et installée dans le transept nord de l'église.

Elle donne une interprétation libre du supplice subi par Adrien, officier de l'empereur romain Galère, converti au christianisme après avoir été impressionné par le courage et la foi des chrétiens qu'il était chargé de poursuivre (un point commun avec Saint-Paul). 

Il subit le martyre en compagnie de sa jeune épouse Nathalie (Sainte-Nathalie) à Nicomédie, en 306.

omer-charlet-Marennes-013.JPG

Le groupe principal forme une pyramide avec sur le côté droit les visages du bourreau et des hommes de l'Empereur.

omer-charlet-Marennes-012.JPG

L'un d'eux est penché vers le saint pour l'effrayer en lui détaillant l'horreur du supplice qui l'attend s'il s'entête, l'autre lui désigne de la main la statue d'un dieu auquel il n'aurait qu'à rendre hommage pour être épargné.

omer-charlet-Marennes-014.JPG

Les lignes des bras et des jambes convergent vers la main du bourreau fermée sur le lourd instrument du supplice avec lequel les pieds et les jambes d'Adrien vont être tranchés.

omer-charlet-Marennes-010.JPG

Le côté gauche de la pyramide est formé par le visage du saint et de sa femme.

Elle tient une croix qui paraît fragile comparée au lourd tranchoir saisi par le tortionnaire de l'autre côté de la toile...

omer-charlet-Marennes-022.JPG

Sur le sol, au-dessus du nom du peintre, on voit une coupe renversée, la coupe eucharistique... le vin répandu, sang du christ, est métaphore de celui des martyrs... 

omer charlet Marennes 019

Un autre visage douloureux, tourné vers la victime, symbolise la conversion à l'oeuvre parmi les témoins de la mise à mort, impressionnés par la force rayonnante du martyr.

omer-charlet-Marennes-020.JPG

 Le regard du saint, ignorant les idoles qu'on lui désigne, regarde le ciel. Le visage est beau et confiant, c'est un visage jeune, presque adolescent...

 

omer-charlet-Marennes-008.JPG

La sensualité du tableau est manifeste. Le drap froissé, les jambes du saint que l'on tient écartées, toute une mise en scène amoureuse et cruelle qui donne à ce tableau sa modernité troublante.

omer-charlet-Marennes-005.JPG

Le saint s'offre tout entier. Son corps athlétique s'abandonne à la violence des hommes et s'ouvre à la tendresse divine.

omer-charlet-Marennes-015.JPG

Au deuxième plan apparaissent, sérieux et indifférents les hommes de pouvoir. C'est le côté de la toile qui a le plus souffert de l'humidité de l'église. Il s'est dégradé et l'on devine à peine l'empereur dont le visage penché reste dans l'ombre. 

omer-charlet-Marennes-018.JPG

Tandis que la lumière écarte les nuages et que les anges s'apprêtent à accueillir le saint...


 

L'oeuvre n'est pas sans rappeler le Martyre de Saint Barthélémy peint par Omer Charlet pour la cathédrale de La Rochelle. Mais la toile de Marennes, plus dépouillée me paraît plus forte, à la fois virtuose et étrange....

.............................................................................................................

 

Autres oeuvres d'Omer Charlet : Liens :

Omer Charlet. Orphelines de la mer. Rochefort. Musée Hèbre de saint clément.

Omer Charlet. Saint Barthélémy. La Rochelle.

Omer Charlet. Notre Dame des Tempêtes. Saint-Trojan.

Omer Charlet à Oléron.

Eglise Saint-André. Dolus. Oléron.

 

Marennes : Liens :

 Marennes. L'église.

 Marennes. Le clocher.


 

Liens : Charente maritime :

Charente Maritime. Classement alphabétique. Liens.


 

............................................................................................................



Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #CHARENTE MARITIME

Mornac-010.JPG

Le village de Mornac sur Seudre est à tort ou à raison classé comme un des plus beaux villages de France et à ce titre il est composé essentiellement de boutiques attrape-touristes et d'ateliers d'artistes de tout poil et de de tout talent!

Au détour d'une rue, il est possible de voler l'image d'un "indigène" authentique!

Mornac-088.JPG

dominant le village, le clocher fortifié de l'église Saint-Pierre veille sur le village jadis fortifié. Cette église modeste mérite une visite.

Mornac-026.JPG

Il y eut à son emplacement un édifice mérovingien. Quelques sarcophages en témoignent, au chevet de l'église.

Mornac-083.JPG

Des restes de l'édifice mérovingien ont également été découverts dans le choeur.

Mornac-046.JPG

Le clocher n'a plus rien à voir avec celui des origines car Mornac a subi comme toute la région les ravages de la Guerre de Cent Ans.

A cette époque, il fut saccagé puis remonté et fortifié, ce qui n'était que le début de ses métamorphoses.

Restauré au milieu du XIXème siècle par un architecte du nom de Viaud (sans rapport avec Julien Viaud, alias Pierre Loti).

Il fut en partie détruit par un incendie en 1943. Rebâti, il fut alors doté de ces baies rectangulaires sensées restituer son aspect médiéval!

Mornac-014.JPG

La nef aux contreforts puissants est percée du côté nord par une porte romane du XIème siècle. Son arc plein comporte deux voussures décorées de motifs géométriques, bâtonnets et losanges.

Mornac-052.JPG

La façade romane a été détruite. Celle que nous voyons aujourd'hui, simple et plate, date du XVème siècle.

Mornac-017.JPG

Mais le principal intérêt de l'église, en ce qui concerne son architecture extérieure, c'est son remarquable chevet roman.

Mornac-039.JPG

Il est à l'image de la Saintonge, clair et joyeux. Il est à la fois savant et naïf. Les arcatures de l'étage supérieur sont surmontées d'une corniche aux modillons sculptés. Malgré l'usure du temps  quelques chapiteaux subsistent :

Mornac-033.JPG

...comme ce très beau chapiteau aux décors géométriques...

Mornac-034.JPG

...ces lions affrontés si fréquents dans l'art roman de Saintonge...

Mornac-036.JPG

...ou ces visages pris dans les entrelacs végétaux...

Mornac-022.JPG

Sur tout le chevet court un cordon à damiers

Mornac-020.JPG

Parmi les éléments les plus originaux figurent les modillons sculptés.

Mornac-023.JPG

Le sanglier

Mornac-029.JPG

Un drôle d'oiseau, aigle peut-être...

Mornac-040.JPG

Visages....

Mornac-041.JPG

Mornac-044.JPG

...que le temps et les vents marins ont usés et polis mais qui nous regardent toujours à travers les siècles!

Mornac-011.JPG

Plus résistants malgré les guerres et les ravages que les Mornaçons sur lesquels ils veillent!

...............................................................................................................

Suite : Intérieur de l'église:

.............................................................................................................

Liens :

Charente Maritime. Classement alphabétique. Liens.

..............................................................................................................


 


Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #CHARENTE MARITIME

 

Saintes-juillet-081.JPG

      L'intérieur de la cathédrale de Saintes, s'il a perdu de sa splendeur architecturale a sans doute gagné en clarté.

La claire lumière de Charente coule par les baies dont la plupart des vitraux ont disparu et ruisselle sur les pierres blanches.

Saintes-juillet-017.JPG

La nef du XVème siècle mutilée comme on sait par les Guerres de Religion (la haute voûte s'est écroulée) n'en garde pas moins son harmonie.

Saintes-juillet-045.JPG

Le transept Sud date du XIIIème siècle et les chapelles qui ouvrent sur le déambulatoire du XVème.

Saintes juillet 052

La chapelle Notre-Dame des Victoires est la plus belle avec sa voûte en étoile et ses clés pendantes.

Saintes-juillet-050.JPG

Des vitraux ont été remplacés dans la baie flamboyante. Ils sont sensés rappeler ceux du Moyen-Âge bien que fleurant bon leur XIXème!

Saintes. Dames. Fabre.Cathédrale 096

Les quatre scènes du bas du vitrail sont un résumé "éclair" de la vie du Christ...

Saintes.-Dames.-Fabre.Cathedrale-091.JPG

                                                La naissance...

Saintes.-Dames.-Fabre.Cathedrale-093.JPG

                                                   La Cène...

Saintes.-Dames.-Fabre.Cathedrale-094.JPG

                                               La crucifixion...

Saintes.-Dames.-Fabre.Cathedrale-095.JPG

                                           La Résurrection

Représentation dynamique de Jésus jaillissant du tombeau.

Saintes.-Dames.-Fabre.Cathedrale-088.JPG

                                           La Visitation...

Dans la même chapelle, la vie de Marie est à son tour représentée en quelques "flashes"!

Saintes.-Dames.-Fabre.Cathedrale-089.JPG

                                      La Piéta...

Saintes.-Dames.-Fabre.Cathedrale-090.JPG

                                   L'Assomption.

Saintes-juillet-070.JPG

Dans le transept Nord restauré au XVIIIème siècle, la fenêtre ogivale a reçu en 1996 un vitrail offert par la ville de Xanten jumelée avec Saintes. Hommage à l'architecture baroque, son dessin est sec et ses couleurs pâlichonnes.

Saintes.-Dames.-Fabre.Cathedrale-099.JPG

Dans la chapelle Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus, les vitraux saint-sulpiciens représentent Joseph et Marie porteurs de l'enfant et au centre l'apparition du Christ dévoilant son coeur sacré.

Saintes juillet 072

      Le choeur date du XVIIIème siècle. Il est de belles proportions et s'est enrichi du remarquable cymborium aux colonnes élégantes de marbre rouge, venu tout droit de l'Abbaye aux Dames et offert à la cathédrale par Napoléon.

 Saintes juillet 073

Au-dessus du portail ouest, l'orgue du XVIIème siècle est dû à Jean Oury.

Saintes.-Dames.-Fabre.Cathedrale-103.JPG

le buffet date du XVIIIème et il est surmonté comme il se doit d'un roi David jouant de la lyre pour accompagner sa psalmodie et d'un ange trompettant!

Saintes.-Dames.-Fabre.Cathedrale-105.JPG

.Saintes-juillet-023-copie-1.JPG

Côté nord, l'ancienne chapelle Sainte-Catherine et Sainte-Barbe est devenue la chapelle du Bienheureux Pierre-Louis de la Rochefoucauld.

Il fut le dernier évêque de Saintes. Elu député de la ville aux Etats- Généraux de 1789, il s'est opposé à la constitution civile du clergé. 

Saintes-juillet-020.JPG

Arrêté pendant la terreur, il fut emprisonné à la prison des Carmes à Paris où il fut éxécuté. 

Saintes-juillet-053.JPG

C'est en 1926 qu'il fut béatifié et qu'il vint supplanter Catherine et Barbe dans la chapelle qui porte aujourd'hui son nom!

Saintes-juillet-054.JPG

Parmi les autres personnages illustrés par les maîtres verriers, citons une lingère locale, inhumée dans l'église Saint-Pallais voisine de l'Abbaye des Dames. Il s'agit d'Eustelle (1814-1842) qui dès l'adolescence vécut en mystique. Elle avait besoin de puiser quotidiennement des forces dans l'Eucharistie qui était " son amour, son tout, sa seule raison d'être".

Elle est morte à 28 ans et ses écrits ont été publiés peu après sa mort. Apparemment ils furent jugés insuffisants pour assurer sa béatification. La procédure fut donc abandonnée et Eustelle ne fut jamais Sainte ! 

Saintes-juillet-055.JPG 

Saint-François parle aux poissons et leur conseille de ne pas se laisser prendre. Il aurait mieux fait de parler aux pêcheurs charentais !

Saintes-juillet-059.JPG

Dans la chapelle de Notre-Dame de Lourdes, un beau vitrail représente le Christ de Gethsémani.

Saintes.-Dames.-Fabre.Cathedrale-098.JPG

On peut lire la signature de Louis-Victor Gesta à gauche du vitrail.

Ce peintre-verrier est auteur de plusieurs vitraux de la cathédrale. Il a fondé à Toulouse une manufacture de renom qui décora plus de 8000 églises! Son oeuvre échappe parfois aux poncifs religieux... elle est classée aujourd'hui au patrimoine du XIXème siècle.

Saintes-juillet-003.JPG

Cette cathédrale malmenée par l'histoire mérite votre visite. Elle a préparé pour vous un concert joué par les anges. Pour y assister, rendez vous devant le porche....

Saintes. Le concert des Anges. 

....................................................................................................................

      Liens : Saintes:

Saintes. Abbaye aux Dames. Le portail. Sculptures.

Saintes. Favre. Tapisserie de la Genèse.(II) Abbaye aux Dames.

Saintes. Cathédrale Saint Pierre. Tapisserie de Jean-François Favre.

Saintes. Cathédrale Saint-Pierre. Peintures. 17

Saintes. Cathédrale Saint Pierre. Extérieur. Porche. Anges. 17

Musée archéologique.Saintes. Antiquités romaines....

Saintes. Manège de Bayol. Art forain.

Saintes. Arc de Germanicus.

Saintes. Eglise Saint-Eutrope. La crypte.

............................................................................................................

Tous les articles "Charente Maritime" :

Charente Maritime. Classement alphabétique. Liens.

 

..................................................................................................................................................................

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #CHARENTE MARITIME

La-Rochelle-sept-003-copie-1.JPG

La tour de la Lanterne est la plus élégante des trois tours de La Rochelle qui ont été épargnées lors de la destruction des fortifications ordonnées par Louis XIII après le Grand Siège de la ville.  

La-Rochelle-sept-006.JPG

On la rejoint par la rue "Sur les murs" construite entre 1352 et 1387 sur le chemin de ronde qui la relie à la Tour de la Chaîne. La mer venait battre la muraille là où aujourd'hui s'étend un immense parking sur l'Esplanade Saint-Jean d'Acre. A la Rochelle comme ailleurs, et malgré l'image écolo de la ville, on peut sacrifier sans état d'âme un site historique à  la rentabilité!

La-Rochelle-sept-015.JPG

      Au Moyen-Âge, la tour avait un rôle précis, elle contrôlait les bateaux qui voulaient entrer dans le port et elle les désarmait.

Elle servait  de résidence au "désarmeur de nefs", officier municipal nommé chaque année. Elle s'appelait, dans ses jeunes années, "Tour de la Chaîne" (à ne pas confondre avec celle qui est aujourd'hui nommée ainsi et que l'on voit sur la photo, à droite, avec sa voisine, la "Tour Saint-Nicolas").

La Rochelle sept 019

Au milieu du XIVème, elle devient "Tour du Garrot" du nom de l'appareil de levage utilisé pour le désarmement des bateaux.

Ce n'est qu'à la fin du XVème qu'elle prend son nom définitif : "Tour de la Lanterne".

La-Rochelle-sept-010.JPG

On voit ici sa base puissante (15m de diamètre) telle qu'elle a été renforcée au XVème siècle, entourant la tour primitive qui ne faisait que 10m de diamètre!

La tour est achevée en 1468 grâce à la volonté et à la participation financière du maire de la ville Jean Mérichon.

C'est alors que la lanterne édifiée contre la flèche et servant de phare lui donne son nom.

La-Rochelle-sept-017.JPG

Les siècles suivants, la tour devient une prison sinistre. Toutes les occasions sont bonnes pour y jeter des ennemis réels ou imaginaires !

Les catholiques (13 prêtres y sont massacrés et jetés aux poissons), les protestants ensuite, les Anglais, ennemis héréditaires, capturés sur leurs vaisseaux, les Vendéens victimes de ce qu'on appellerait aujourd'hui un génocide...

En 1820, la tour fidèle à sa vocation devient prison militaire. Elle aurait alors "accueilli" les quatre sergents de la fameuse conspiration de La Rochelle. 

 

La-Rochelle-sept-011.JPG

Elle cesse enfin d'être prison et est classée monument historique en 1874. Elle est alors restaurée et reçoit une nouvelle lanterne néo gothique, l'originale s'étant écroulée depuis belle lurette. L'architecte Abert Ballu crée également une galerie à mi-hauteur de la flèche et un imposant parapet crénelé.

Sur cette photo, on voit un accès à la tour auquel menait un tunnel ménagé sous la terre d'une plate forme d'artillerie construite en 1651 par Daugnon (de son vrai nom Louis de Foucault de Saint-Germain Beaupré, comte du Daugnon) qui était gouverneur et frondeur et avait dirigé ses canons contre la ville.

La-Rochelle-sept-008.JPG

Le parapet reconstitué par Ballu et une gargouille qui ne crache plus son eau dans la mer mais qui avec un peu d'effort pourrait atteindre les voitures serrées sur leur vilain parking.

La Rochelle sept 020

On voit ici la lanterne, à gauche et la flèche de 34 mètres posée sur le cylindre de pierres de 21m.

 

La-Rochelle-sept-096.JPG

                                                        La lanterne néo gothique vitrée.

La-Rochelle-sept-013.JPG

Les fenêtres de la salle dite du "Guet de la mer". Elles sont au nombre de quatre et chacune est tournée vers un des points cardinaux

La-Rochelle-sept-081.JPG

 

La-Rochelle-sept-014.JPG

La flèche est ornée de "crochets" en bulbes (crosses) typiques du gothique du XIIIème. 

La-Rochelle-sept-097.JPG

          L'intérieur de la flèche. La construction est une prouesse. Pour peser le moins possible, les pierres font moins de 20 centimètres d'épaisseur!

La-Rochelle-sept-095.JPG

                                                          Vue sur la ville, côté sud...

La-Rochelle-sept-093.JPG

                                                                        Vue côté nord...

lanterne-voute-001.JPG

La première salle que vous découvrez à côté de la billetterie est couverte par cette magnifique voûte d'ogives à sept branches du début du XIIIème. Elle fait partie de la tour primitive englobée par la nouvelle au XVème.

La-Rochelle-sept-021.JPG

L'escalier à vis qui vous entraîne vers les hauteurs et par lequel passèrent tant de prisonniers. Soyez attentifs, les pierres ont beaucoup à vous raconter. Plus de six cents graffitis y ont été gravés qui font du monument un livre ouvert.

La-Rochelle-sept-040.JPG

La-Rochelle-sept-023.JPG

La salle des gardes, au premier niveau, ouvre sur une petite pièce voûtée d'ogives dont on ignore la destination exacte. Elle pouvait être une chambre ou une chapelle. Sur la clef de voûte sont sculptées les armes du généreux maire, le sieur Mérichon! 

La Rochelle sept 061

Aux niveaux supérieurs, vous verrez le grand dortoir où les graffitis les plus nombreux peuvent être déchiffrés...

La-Rochelle-sept-086.JPG

Les cellules à peine éclairées où étaient entassés les prisonniers...

La-Rochelle-sept-090.JPG

On comprend qu'ils aient eu besoin de matérialiser leur rêve d'évasion en gravant des navires sur les pierres!

La Rochelle sept 092

Ils sont la mémoire douloureuse de cette tour :  Tour de la Lanterne. Les graffitis.

 

 

................................................................................................................................................................

Liens : La Rochelle:

La Rochelle. Monument Eugène Fromentin. Ernest Dubois.

Omer Charlet. La Rochelle. Saint Barthélémy.

Art forain (IV). Le manège de Bayol. La Rochelle.

................................................................................................................................................................

Lien : tous les articles "Charente Maritime :

Charente Maritime. Classement alphabétique. Liens.

.............................................................................................................

 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #CHARENTE MARITIME

Moeze--Soubise-053.JPG

Le clocher de Moëze est le seul survivant, le seul témoin de la splendeur de l'église gothique de la commune...

Il doit sa survie à son rôle d'amer qui permettait aux navires de se guider.

Moeze--Soubise-027.JPG

Les Moëziens,  convertis très tôt à la Réforme (ils édifièrent un temple en 1576) sacrifièrent sans état d'âme le sanctuaire construit par leurs aïeux. 

Il faut aujourd'hui un  oeil d'archéologue pour débusquer quelques vestiges de la somptueuse église.

Moeze--Soubise-022.JPG

... au-dessus du toit, ce départ d'arcature...

Moeze--Soubise-028.JPG

...Ou en façade cette partie de l'ancien porche...

Moeze--Soubise-020.JPG

L'élégant clocher, remarquable par ses proportions, s'élevait sur le transept sud de l'église. Il est d'une hauteur de 51 mètres, ce qui en fait un petit frère de celui de Marennes.

Moeze--Soubise-021.JPG

Il a été construit dans la deuxième moitié du XVème siècle, à l'apogée du gothique flamboyant saintongeais.

Sa flèche à huit pans s'élève sur une plate forme à balustrade portant à ses angles quatre pyramidions richement sculptés.

Ses arètes sont soulignées par des "crochets" de feuillages.

Moeze--Soubise-057.JPG

N'hésitez pas à monter à l'assaut de la tour pour découvrir le vaste paysage de marais et de champs, et à l'horizon, l'océan...

Moeze--Soubise-065.JPG

Demandez la clé à la boulangère, presque en face de l'entrée de l'église. Vous pouvez en profiter pour déguster une tartelette qui vous donnera quelque force avant l'attaque des 145 marches...

Moeze--Soubise-061.JPG

Vous rencontrerez les petits monstres installés sur leur pyramidion...

Moeze--Soubise-062.JPG

Moeze--Soubise-059.JPG 

Moeze--Soubise-063.JPG

Vous lirez, gravé dans la pierre, le nom de guetteurs qui s'ennuyèrent sur leur perchoir et eurent le temps d'y dessiner des navires pour s'échapper avec eux et transformer en hune le clocher...

Moeze--Soubise-064.JPG

Moëze- Soubise 060

Vous aurez une vue plongeant sur la célèbre croix hosannière de Moëze.

Vous redescendrez l'étroit escalier en colimaçon, en espérant ne rencontrer aucun touriste ascendant et avant de sortir de l'église, vous lèverez la tête sous le clocher, sur la remarquable voûte de pierres claires...

Moeze--Soubise-070.JPG

 

 

Liens.   Moëze. La croix hosannière.


 

 tous les articles classés "Charente maritime":

Charente Maritime. Classement alphabétique. Liens.

............................................................................................................


 

 

..................................................................................................................................................................

 

..

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #CHARENTE MARITIME

Saintes.-Dames.-Fabre.Cathedrale-001.JPG

L'Abbaye aux Dames de Saintes est un lieu de beauté et de spiritualité.

Il s'élève sous le ciel charentais depuis 1047 et malgré les destructions et les saccages dus aux combats fratricides du XVIème siècle, il a gardé, sculpté sur sa façade un des plus beaux décors romans de Saintonge. 


Saintes.-Dames.-Fabre.Cathedrale-220.JPG

Certes, les blocs sculptés au-dessus du portail et des arcades latérales ont été martelés pendant les guerres de Religion, anéantissant des sculptures dont quelques fragments rescapés nous donnent une idée de la beauté mais par chance, les voussures du Rez de chaussée ont échappé (miraculeusement?) au vandalisme.

Elles ssont remarquables et l'on n'en finit pas de les admirer.

Sculpture à la fois rigoureuse et libre, alliance du grand art et de l'esprit d'enfance. 

Saintes.-Dames.-Fabre.Cathedrale-010-copie-1.JPG

                                 1ère voussure du portail occidental (1er tiers du XIIème)

On connaît grâce à une épitaphe trouvée sur le mur nord, le nom du vraisemblable maître d'oeuvre de la façade, un certain Béranger.

La première voussure porte en son centre la main de Dieu qui bénit les fidèles entrant dans l'église. Elle est entourée par les anges qui chantent la gloire du Créateur...

 

Saintes.-Dames.-Fabre.Cathedrale-205.JPG

Le rinceau qui court au-dessus est fait d'entrelacs floraux et de têtes de chats. Les sculpteurs romans ont-ils pressenti que le chat était lui aussi un dieu?

Saintes.-Dames.-Fabre.Cathedrale-204.JPG

Saintes.-Dames.-Fabre.Cathedrale-213.JPG

Ange souriant, ange dansant, celui-ci montre le ciel et dirige le regard vers la main divine. Comment le sculpteur utilisant à la perfection la contrainte de la courbe et son étroitesse, réussit-il à y créer un tel dynamisme, une telle harmonie?

Vertbois-blockhaus-025.JPG

Au centre de la deuxième voussure, nous voyons l'Agneau mystique, le Christ vainqueur de la mort.                                                             

Saintes.-Dames.-Fabre.Cathedrale-208.JPG

Il est entouré des quatre évangélistes représentés par leur symbole : l'Aigle pour Jean...

Saintes.-Dames.-Fabre.Cathedrale-206.JPG

Le taureau pour Luc

Saintes.-Dames.-Fabre.Cathedrale-207.JPG

L'Ange pour Mathieu

Saintes.-Dames.-Fabre.Cathedrale-209.JPG

Et le lion (assez étrange, il est vrai) pour Marc. Il faut croire qu'au XIIème siècle les sculpteurs avaient eu peu d'occasion de rencontrer ces fauves!

Saintes.-Dames.-Fabre.Cathedrale-210.JPG

Les rinceaux portent encore des têtes de chat...

Braves chats qui étaient encore rares au XIIème siècle et que les croisés allaient rapporter du Moyen Orient pour le meilleur et pour le pire (le pire pour ces pauvres bêtes bien sûr!)

On sait comment le XVème siècle les assimila quand ils avaient le malheur d'être noirs au diable et comment on les brûla avec les sorcières!

Saintes.-Dames.-Fabre.Cathedrale-221.JPG

Après Dieu bénissant et le Christ Vainqueur, la 3ème voussure représente les martyrs. Ce sont ici les Saints Innocents. Trois personnages pour chaque scène: La mère, l'enfant et le soldat romain.

Saintes.-Dames.-Fabre.Cathedrale-217.JPG

On voit sur ce détail de la voussure, le soldat tranchant la tête de sa jeune victime.

Saintes. Dames. Fabre.Cathédrale 219

La 4ème voussure illustre l'Apocalypse, la grande révélation. Les Vieillards au nombre de 53 assistent au retour triomphant du Christ.

Saintes.-Dames.-Fabre.Cathedrale-222.JPG

Les 4 voussures nous donnent donc un résumé de la doctrine chrétienne: Dieu créateur, amoureux de sa création, Le Christ envoyé pour sauver les hommes qui s'égaraient, l'histoire souvent tragique des croyants et des martyrs, Le triomphe final....

Saintes.-Dames.-Fabre.Cathedrale-201.JPG

L'arcade droite représente des scènes de la vie du Christ entouré de ses apôtres. On voit ici la Cène et l'institution de l'Eucharistie.

Saintes.-Dames.-Fabre.Cathedrale-196.JPG

Saintes. Dames. Fabre.Cathédrale 194

Les claveaux inférieurs nous montrent les pècheurs, écrasés sous le poids de leurs fautes. Tableaux saisissants d'hommes enfermés dans une prison invisible qui les contraint à se replier sur eux-mêmes, à se rétrécir et à se compacter...

Saintes.-Dames.-Fabre.Cathedrale-197.JPG

Saintes.-Dames.-Fabre.Cathedrale-193.JPG

Figures douloureuse et foetales portées dans le ventre du mal et si proches pourtant de la libération... juste au-dessus de leur cachot.

Saintes.-Dames.-Fabre.Cathedrale-203.JPG

L'archivolte est réjouissante et fantaisiste! Elle représente les âmes en train de baguenauder dans le ciel, en se balaçant dans les lianes et les fleurs!

Saintes.-Dames.-Fabre.Cathedrale-202.JPG

Joyeuse représentation d'un paradis dansant où le spirituel est incarné dans des corps souples et sensuels! Cette joyeuse sarabande sort de la bouche ouverte du Christ représenté en bas à droite de l'archivolte.

Saintes.-Dames.-Fabre.Cathedrale-200.JPG

Saintes.-Dames.-Fabre.Cathedrale-226.JPG

Saintes.-Dames.-Fabre.Cathedrale-227.JPG

L'arcade de gauche est plus mystérieuse.

Saintes.-Dames.-Fabre.Cathedrale-225.JPG

Elle représente des personnages aériens et auréolés, la main levée vers le ciel. Le personnage de gauche est  le Christ que l'on peut reconnaître à la croix qui apparaît dans son auréole. Il s'agit sans doute de la Rédemtion, du salut promis à tous ceux qui écouteront la parole et la mettront en pratique ( le personnage de gauche tient le Livre Saint)

Indépendamment de leur signification chrétienne ces sculptures nous touchent aujourd'hui par leur vigueur et leur harmonie. Si elles sont un témoignage d'une foi vivante, elles sont aussi des oeuvres universelles capables d'émouvoir quiconque se laisse toucher par la beauté et la sincérité.....

....................................................................................................................................................................

Liens : Saintes:

Saintes. Favre. Tapisserie de la Genèse (1). Abbaye aux Dames.

Saintes. Cathédrale Saint Pierre. Tapisserie de Jean-François Favre.

Saintes. Cathédrale Saint-Pierre. Peintures. 17

Saintes. Cathédrale Saint Pierre. Extérieur. Porche. Anges. 17

Musée archéologique.Saintes. Antiquités romaines....

Saintes. Arc de Germanicus.

Saintes. Eglise Saint-Eutrope. La crypte.

Saintes. Manège de Bayol. Art forain.

 

Tous les articles "Charente Maritime":

Charente Maritime. Classement alphabétique. Liens.

............................................................................................................


Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #CHARENTE MARITIME

 

 

La-Rochelle-23sept-005.JPG

La-Rochelle-23sept-101.JPG

                                                      Angel Bear (Richard Texier)

A l'entrée du port de La Rochelle, sur le bastion de la tour de la Chaîne, un ours ailé s'est posé...

Il restera là, tourné vers la ville et les bateaux, jusqu'au 31 octobre 2011.

Il participe au programme "Monuments et animaux" organisé par le Centre des Monuments Nationaux....

La-Rochelle-23sept-103.JPG

Il s'agit d'une sculpture de Richard Texier, un ours de bronze haut de 2,40m et lourd de près d'une tonne!

Il surprend

Il interpelle

Visible comme un signal, comme un sémaphore, de l'océan ou de la ville...

Vigile et vigie, fait-il escale un instant parmi nous ou s'apprête-t-il à s'envoler et à disparaître? 

La-Rochelle-23sept-094.JPG

Il est rouge comme la passion, comme le sang, comme le danger...

Tel un écorché de Fragonard, ses artères et ses veines semblent constituer son corps, avec le sang de la vie qui les irrigue...

 

La-Rochelle-23sept-106.JPG

Mais déjà le ciel prend place, le ciel comme une consolation et comme un départ... 

L'ours de Texier appelle au secours.

L'ours rouge est messager des ours blancs qui se réfugient sur des radeaux de glace et dérivent vers la mort.

 

La-Rochelle-23sept-095.JPG

      Il appelle. Il ouvre les pattes. Mais déjà ses ailes se déploient et commencent à battre.

La-Rochelle-23sept-108.JPG

Animal condamné.

Animal sauvage qui ressemble à ceux que l'on pend aux crochets des abattoirs, abîmés et sanglants...

Il ressemble au boeuf de Rembrandt qui saigne depuis des siècles.

Il ressemble aux taureaux massacrés dans les arènes...

La-Rochelle-23sept-096.JPG

L'ours attend... avant de disparaître.

Il attend... de reprendre corps, de reprendre fourrure, de reprendre sa place, si nous le voulons, dans une nature éblouissante ...

Un autre artiste de Charente Maritime, Jean-François Favre a jeté les couleurs de cette vie sur les tapisseries de la Genèse dans l'église de l'Abbaye aux Dames.. 

Il paraît, selon la Genèse, que Dieu a donné tout pouvoir à l'homme sur les animaux et les plantes...

La-Rochelle-23sept-104.JPG

De l'homme dépend le respect et la vie d'une nature dont les générations à venir lui demanderont compte....

La-Rochelle-23sept-098.JPG

Attention Danger, dit l'ours rouge de Texier... sur les tours de La Rochelle...

Tours toujours debout malgré le Grand Siège et les massacres...

Souhaitons qu'elle portent bonheur à notre ours et que son Ange Gardien le protège!

La-Rochelle-23sept-001.JPG


.................................................................................................................................................................

Liens : Richard Texier :

Richard Texier. Abbaye de Trizay. Vitraux.

Lien : tous les articles "Charente maritime" :

Charente Maritime. Classement alphabétique. Liens.

.............................................................................................................


Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 > >>

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog