Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Montmartre secret

Montmartre secret

Pour les Amoureux de Montmartre sans oublier les voyages lointains, l'île d'Oléron, les chats de tous les jours. Pour les amis inconnus et les poètes.

montmartre peintres.artistes.clebrites

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Peintres.Artistes.Clébrités, #Peintres

poulbot-007.JPG

 

II. La maturité. Le succès. (suite de Poulbot. Jeunesse.)

En habitant rue Cortot, Poulbot a l'occasion de rencontrer quelques "Montmartrois" célèbres ou en passe de le devenir. Il partage avec eux de longs moments autour d'un verre ou de plusieurs au Franc-Buveur qui deviendra plus tard La Bonne Franquette, ou un peu plus bas, au Lapin Agile.

Courteline, Paul Fort, Mac Orlan, Carco ou Dorgelès font partie de la joyeuse équipe!

poulbot courteline

poulbot-courteline2.jpg

                               Couvertures de Poulbot pour son ami Courteline

Il commence à être connu et reconnu. Il reçoit des commandes d'affiches pour les bals ou les théâtres.

poulbot-la-maternelle.jpg

Il illustre en 1904 le prix Goncourt : La Maternelle de Léon Frapié.

Poulbot-carriere-004.JPG

                                                        87 rue Caulaincourt

Il gagne assez d'argent pour déménager et habiter un immeuble bourgeois de la rue Caulaincourt, au 87. Il est aux premières loges pour assister au dépècement du Maquis où il avait vécu, plus jeune et désargenté.

Poulbot dans la rue 001

                         Poulbot. Illustration de couverture du recueil de Bruant "Dans la Rue".

Bruant lui demande d'illustrer le troisième volume de ses chansons : Dans la Rue. Poulbot réalise alors quelques uns de ses plus beaux croquis.

poulbot-013.JPG

                                       Illustration de Steinlen pour "Dans la Rue" de Bruant. 

Il tient à être à la hauteur de celui qui a illustré les deux premiers volumes, celui qu'il considère comme le plus grand et le plus créatif : Steinlen.

poulbot-006.JPG

En 1911, un dessin qui nous paraît aujourd'hui bien innocent provoque un mini scandale. Un jeune garçon demande à une fillette de l'abriter sous sa jupe, le temps d'allumer une cigarette.

La fillette met en garde le fumeur : -Me fous pas l'feu au c..

poulbot 004

Un sénateur, qui comme la plupart de ses congénères a beaucoup de temps à perdre, traduit Poulbot en justice!

Montmartre se mobilise alors autour de l'accusé qui finalement obtient un non-lieu.

Poulbot-Parisiens-008.JPG

Etonnant de voir l'impact que peuvent avoir dessinateurs et caricaturistes! Etonnant de voir comment se déchaînent contre eux tous les conservateurs, les intégristes et autres joyeux drilles!

 

En 1911 également, Poulbot s'engage en illustrant le journal "Socialisme" d'un dessin à la gloire de la Commune chère au coeur de tous les Montmartrois.

Poulbot-Parisiens-010.JPG

Cette période avant la première guerre est une des plus fécondes du dessinateur.

Poulbot-Parisiens-023.JPG

Son trait est vif, sans remords, sans retouche, ses portrait sont à la fois caricaturaux et amicaux.

Poulbot-Parisiens-009.JPG

Poulbot-Parisiens-039.JPG

C'est l'époque où ses gosses sont authentiques. Peu à peu, le succès venant, Poulbot se laissera aller à faire ce qu'on attend de lui. Ses dessins cesseront d'être une dénonciation des injustices de la société.

poulbot-affiche.JPG

poulbot-pub-poele.jpg

Ils illustreront des campagnes publicitaires pour casseroles et poêles à bois....!

Les années qui précèdent la guerre sont insouciantes et frivoles. Poulbot fait partie de la bande des fêtards et il s'associe à tous les canulars concoctés par ses copains montmartrois.

2010_1016Tertre-Armee-Orient0044.JPG

                                                        11 rue de l'Armée d'Orient.

Il quitte la rue Caulaincourt pour habiter au 11 de la rue de l'Armée d'Orient.

Poulbot-mariage-001.JPG

                                              Anniversaire festif du Mariage

Ce qui n'est pas un canular, c'est son mariage avec Léona Obernard, le 12 février 1914 à la mairie du 18ème.

Poulbot-mariage-002.JPG

Et comme il paraît que c'est le plus beau jour de la vie, Poulbot organise chaque 12 février une cérémonie, avec champagne, costumes et gags.

Quand éclate la guerre, Poulbot a 35 ans. Il est mobilisé mais ne tarde pas à être réformé. Ce géant de presque deux mètres souffre d'une décalcification qui le rend inapte à la rude vie des combattants.

Lepic-Mire-Orchampt-006.JPG

                                                               54 rue Lepic 

Il déménage une nouvelle fois et s'installe 54  rue Lepic, dans l'immeuble où vécurent Théo et Vincent Van Gogh.

Mais Montmarte n'est plus le même pour Poulbot dont la plupart des amis sont partis.

poulbot-guerre.jpg

                                  -Il aura bouffé du boche...

Poulbot-guerre2.jpg

      -Oh moi, c'est avec des vrais petits boches que je voudrais jouer à la guerre.

poulbot-guerre3.jpg

                         -Et les mômes boches ils embrassent leur père?

poulbot-guerre5.jpg

                                               -Si j'étais grand...

Il luttte à sa manière en participant à un journal patriotique et en produisant de nombreux dessins de gosses montmartrois occupés dans leurs jeux à résister au "boche".

poulbot-guerre4.jpg

                                                  -Pour que mon père vienne en permission, s'il vous plaît.

Poulbot-affiche3-copie-1.jpg

poulbot-defense-nationale.jpg

                                      -N'oublie pas de souscrire...pour la victoire!...et le retour!

Il réalise des affiches de guerre, notamment pour l'emprunt d'état de 1915. Les Allemands n'oublieront pas ses dessins et les lui feront payer lorsqu'ils occuperont Paris pendant la Deuxième Guerre.

poulbot-des-gosses-et--jpg

Les dessins de résistance sont publiés en 1918 dans le recueil "Des Gosses et des Bonhommes".

poulbot-ruines.jpg

Poulbot écrit une pièce qui révèle un certain talent d'écrivain "Les Gosses dans les ruines".

poulbot-zozo.jpg

                                                                   zozo Poulbot.

Lui qui aime tant les gosses de Montmartre n'a pas d'enfant. Avec Léona, il décide d'adopter la fille de son frère Paul. C'est Zozo que le couple considérera toujours comme sa propre fille.

Après la guerre, Poulbot devient plus que jamais une figure de la Butte qu'il va profondément marquer par ses initiatives et ses actions en faveur des enfants....

A suivre...

............................................................................................................

Liens: Poulbot :

Poulbot. Jeunesse. Débuts.

Poulbot. Engagement social. Petits Poulbots. (3)

Poulbot. Dessins enfants. Chansons de Bruant.

Poulbot. Panneaux de Faïence. Rue Damrémont. Montmartre.

Poulbot. Dessins. La Maternelle de Léon Frapié. (1)

Poulbot. Poil de carotte. Illustrations. (1)

 

Tous les articles :

Liste et liens: Peintres et personnages de Montmartre. Classement alphabetique.

...

.........................................................................................................

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Peintres.Artistes.Clébrités, #Peintres

 

Poulbot dans la rue 026

                                                  Dessin pour "Dans la Rue" de Bruant.

 

                               I Poulbot. Jeunesse et débuts.


Il est à Montmarte ce que la statue de la Liberté est à New-York!

Il est un monument vivant de la Butte plus que le Sacré-Coeur!

Son nom est devenu nom commun, ce qui arrive parfois à quelques artistes rares et uniques!

 

Poulbot-enfant.JPG

                                             Poulbot. Photo alexandre Mustière.

                    I Poulbot. La jeunesse. Les débuts.

Poulbot dans la rue 027

                                           Dessin pour "Les Loupiots" de Bruant.

poulbot-bebe.jpg

Il ne pouvait naître que dans le milieu populaire qu'il a si souvent dessiné. Non pas à Montmartre mais à quelques pas, à Saint-Denis, rue d'Aubervilliers (aujourd'hui rue Pinel) où vivaient ses parents, tous deux instituteurs laïques et républicains...

poulbot-saint-denis.jpg

                                Rue d'Aubervilliers (à gauche) où naquit Poulbot.

La population dionysienne est alors la même que celle de la Butte, ouvriers et petits métiers.

C'est le 6 février 1879, quelques années après la Commune qu'il voit le jour, aîné d'une fratrie de sept! Il ne quittera Saint-Denis pour Montmartre que 15 ans plus tard.

poulbot-college-rollin.jpg

Pendant 7 ans, il va de la gare de Saint-Denis à la gare du Nord, afin de suivre sa scolarité au collège Rollin, aujourd'hui Jacques Decourt, avenue Trudaine.

poulbot 055

                                 Poulbot.Panneau céramique 43bis rue Damrémont.

"Suivre" est un grand mot! "Subir" conviendrait mieux! Il n'a aucun goût pour les études dans ce lycée-caserne alors qu'à deux pas tout un quartier vivant lui propose spectacles et découvertes.

poulbot 027

                                                    Poulbot. 43bis Rue Damrémont.

Quelques appréciations de ses profs donnent une idée de sa carrière collégienne: "Paresseux"..."Absent même quand il est là"..."Peu attentif"...

Mais peu importe! Le paresseux, l'absent ne cesse de griffonner sur ses cahiers et parfois sur les tables de bois! Toutes ces interminables heures deviennent vivables grâce aux dessins, aux caricatures de profs, aux croquis de gosses libres qu'il esquisse pour tromper l'ennui... 

Poulbot-1erdessin-001.JPG

            Le 1er dessin de Poulbot publié. "Le Pêle-Mêle" 1895. (Il signe: P. Francisque)

Avant d'échouer au bac, brisant les rêves de ses parents de le voir devenir comme eux instituteur, il ose envoyer un de ses dessins à un journal illustré "Le Pêle-Mêle". Et miracle! son dessin est publié! 1895! Poulbot n'oubliera pas cette date!

poulbot-maquis.jpg

                                                              Le Maquis en 1900

Il ne suivra pas les cours académiques qui lui font horreur. Il continuera de se former par lui-même, à force de passion et de rêve. Quand il vient s'installer à Montmartre, en 1899, c'est dans le maquis qu'il pose son balluchon.

maquis-1907.jpg

Le maquis! Vaste bidonville de bric et de broc, cabanes disjointes habitées par des crève la faim. Poulbot y rencontre plus encore qu'à Saint-Denis la misère, la maladie qui frappe les plus faibles, les enfants.

poulbot-steinlen.jpg

                                                   Steinlen. les chats (1894)

Il se lie d'amitié avec le peintre qu'il admire entre tous, le peintre des chats, le génial Steinlen.

Il trouve un emploi de journaliste-reporter au "Petit-Bleu", ce qui lui permet d'exercer ses talents en croquant des faits divers. Envoyé pour un reportage sur l'Exposition Universelle de 1900, il rencontre Léona Obernard, danseuse sur un des manèges des pavillons. C'est le coup de foudre! Plus tard, en 1914, elle deviendra son épouse.

En attendant, Poulbot a 21 ans et doit répondre à l'appel militaire. Il restera un an à Beauvais où il aura l'occasion de croquer ses camarades  dans leurs activités quotidiennes.

Il s'en souviendra en dessinant les jeux guerriers des gosses de Montmartre.

poulbot-006.jpg

                                           Poulbot. Céramiques rue Damrémont.

De retour dans le maquis, il se consacre à ce qui va devenir sa "spécialité", la représentation des gosses de Montmartre. Il les montre, tels qu'il les découvre et les aime, joueurs, moqueurs, la mèche au vent et la culotte effilochée..

Il les met en scène et reproduit leurs paroles, non pas des paroles de petits adultes, mais les vraies réflexion qu'il entend et qui le réjouissent. Car ces petits miséreux ont leur franc-parler, leurs mots pour parler des maux. 

poulbot-037.jpg

                            12 rue Cortot. Céramiques de Poulbot (43bis rue Damrémont).

cortot 020

                                           Le 12 rue Cortot. Musée de Montmartre.

Poulbot en 1902 s'éloigne du maquis, de quelques centaines de mètres pour habiter 12 rue Cortot où il restera pendant 5 ans. C'est un lieu mythique de la Butte, aujourd'hui musée de Montmartre; la vieille demeure qui appartint à Roze de Rosimond, comédien de Molière, fut habitée par de nombreux artistes, Renoir, Utrillo, valadon, Dufy, Bloy, Antoine....

poulbot-jeuarme-003.JPG

poulbot-jeuarme-005.JPG


Suite : Poulbot. Maturité. Succès. (2)

Poulbot. Engagement social. Petits Poulbots. (3)  

 

Poulbot. Panneaux de Faïence. Rue Damrémont. Montmartre.

Le maquis de Montmartre. Histoire. Photos.

Poulbots. Dessins enfants. Chansons de Bruant.

Poulbot. Dessins. La Maternelle de Léon Frapié. (1)

Poulbot. Poil de carotte. Illustrations. (1)

Poulbot. Dessins. Esquisses. Début. Avant 1910.

 

Tous les articles :

Liste et liens: Peintres et personnages de Montmartre. Classement alphabetique.

.............................................................................................................

 

..


Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Peintres.Artistes.Clébrités, #Peintres

Renoux-Montmartre-018.JPG

André Renoux. Litho 53x65. Le Bateau-Lavoir, place Emile goudeau, à droite, rue d'Orchampt. Parmi les habitants célèbres : Picasso, Van Dongen, Modigliani,Max jacob, Juan Gris.....!

Si Montmartre a attiré les artistes au XIXème siècle, c'est que ce village authentique et populaire aux portes de Paris, était un endroit où se loger était plus facile.

Renoux-Montmartre-027.JPG

                                                   Place du Tertre. Litho 37x55.

Les artistes fauchés ont donné à Montmartre son renom international.

Renoux-Montmartre-006.JPG

                      Le Chat Noir, 57 rue du chevalier de la Barre. Huile sur toile, 27x22.

Ils ont bien malgré eux mis à la mode une campagne qui allait se lotir, s'embourgeoiser jusqu'à devenir un des quartiers les plus chers et les plus branchés de la capitale.

Renoux-Montmartre-010.JPG

                                 Le Consulat rue Norvins. Huile sur toile, 65x54.

Malgré cette transformation regrettable, Montmartre a continué et continue d'attirer les artistes.

Renoux-Montmartre-044.JPG

André Renoux fait partie de ceux-là. Et lui aussi, comme eux, va être copié, interprété, chromotisé, banalisé, vulgarisé.

Renoux-Montmartre-046.JPG

Il est né en 1939 à Oran, sous le soleil et la lumière d'Algérie. Apparemment rien n'est plus dissemblable aux paysages et aux rues qu'il a connues à l'âge où tout marque et s'imprime dans le coeur et le cerveau, que ses tableaux déserts d'un Montmartre hivernal.

Renoux-Montmartre-036.JPG

        Le 7 rue du Mont-Cenis à Montmartre (angle rue Saint rustique). Litho 29x59.

Et pourtant...

Renoux-Montmartre-003.JPG

Au Petit moulin, rue Tholozé. Huile sur toile. 27x16.

S'il est un peintre qui donne à voir l'inexorable fuite du temps, l'inexorable perte d'un bonheur fugace, c'est bien lui!

Renoux-Montmartre-004.JPG

Le haut de la rue des Saules. Huile sur toile. 33x24.

Utrillo avait le goût des rencontres et des surprises. Il aimait saisir sur ses toiles les passants d'un jour; il aimait leur conférer ce rien d'éternité, cette coïncidence entre leur "passage", la ville et le regard du peintre. Ils sont toujours présents sur ses toiles, ils existent.

Renoux-Montmartre-005.JPG

Rue Gabrielle (depuis l'escalier du Calvaire). Huile sur toile. 44x35. On voit exeptionnellement une rencontre de deux passants devant la crèperie.

Renoux, à quelques exceptions près, nous montre un Montmartre désert. Un Montmartre d'immeubles et de maisons, de boutiques et de restaurants, de lieux célèbres ou moins connus... sans l'ombre d'un passant.

Renoux-Montmartre-022.JPG

                                           La tourelle de Montmartre. Litho 18x14.

Pensait-il à Oran comme à une ville blanche et déserte? Une ville qu'avaien quittée les gens qu'il y avait connus?

L'aurait-il représentée comme il a représenté Montmartre?

Renoux-Montmartre-012.JPG

Montmartre. Huile sur toile; 35x22. (Il s'agit de la rue des Trois Frères vue de la rue Androuet avec entre les immeubles l'escalier du Passage des Abbesses).

Montmartre... tout y est peint avec précision, les enseignes, les pavés, comme pour défier le temps, lui donner un travail de titan pour effacer tant de détails.

Renoux-Montmartre-014.JPG

                              Maison de la rue Saint-Rustique. huile sur toile. 35x13. 

Montmartre... Tout y parle par l'absence de ceux qui y ont vécu. La ville est debout après une catastrophe qui aurait fait disparaître la vie et respecté les pierres. Catastrophe du vieillissement et de la mort. Portes laissées ouvertes sur l'ombre des couloirs et des chambres.

Renoux-Montmartre-017.JPG

Vins Liqueurs, 9 rue Norvins. litho. 30x40.

Regardez les toiles de Renoux, elles sont douces et tristes. Elles ressemblent aux albums du passé qu'on feuillette et où on ne sait qui sont les personnages représentés. Et pourtant ils sont présents les vignerons qui ont produit ces bouteilles, les cavistes qui les ont vendues, les amateurs qui les ont bues!

Renoux-Montmartre-030.JPG

                                La Crémaillère. Place du Tertre. Litho 22x16.

Renoux-Montmartre-029.JPG

                                 La Mère Catherine, Place du Tertre. Litho. 37x55.

Ils sont présents les maçons qui ont élevé les murs, les artisans qui ont peint les façades, les cuisiniers qui ont préparé les plats dans les restaurants de la place du Tertre, les serveurs, les touristes qui sont passés par là et qui ont photographié ces lieux célèbres, en attendant soigneusement qu'aucun humain ne vienne s'interposer entre l'objectif et les maisons.

Renoux-Montmartre-032.JPG

                                            Rue Utrillo. Litho 65x50. (Anciennement rue Muller)

Un autre peintre, souvent décrié, Bernard Buffet a donné des rues de Paris des images sans humains. Mais en le faisant, il disait, je suis là Moi. Vous regardez du Bernard Buffet. J'habite ma toile.

Renoux-Montmartre-007.JPG

                                                 Passage Cottin. Huile sur toile 46x33.

Renoux ne s'impose pas. Il s'efface. Il faut beaucoup d'art pour s'effacer à ce point. La plupart de ses toiles et de ses lithos sont de petit format. Leur précision évoque le travail de la dentellière ou du miniaturiste.

Renoux-Montmartre-019.JPG

Rue du Chevalier de la Barre. litho 27x33. C'est dans cette rue que Renoux habita, au "Montmartrois Hôtel" avant d'aller rue Constance. Il a souvent peint les abords de son hôtel : Passage Cottin, rue Utrillo, rue de la Barre...

Les Japonais qui aiment Renoux, ne s'y sont pas trompés. Ils savent ce qu'il faut d'attention et de précision pour donner à voir dans le vide des rues le passage de ceux qui y ont vécu.  

Renoux-Montmartre-009.JPG

                                        La rue Saint-Rustique. Huile sur toile. 24x19.

Renoux a été copié hélas! Copié à satiété! Et il vrai que son oeuvre s'y prêtait, proche parfois dans ses lithos d'une facilité de cliché. Mais ce n'est pas le cas de ses huiles, savantes et simples.

Vous verrez des faux Renoux sur la place du Tertre.

Vous verrez d'innombrables croûtes représentant les façades des     boutiques, les maisons de Montmartre...  Vous mesurerez les années lumière qui séparent le talent du poète de la tambouille du commerçant...

Renoux-Montmartre-021.JPG

                                                   La bonne Franquette. Litho 46x36.

Renoux est mort trop jeune, en 2002. Tous les Montmartrois, dont je suis, le rencontrent dans les rues qu'il a peintes.

Rencontre mélancolique, rencontre amicale et douce, comme la caresse du vent sur le visage, qui dit l'absence et le prix de la main de chair qui vous l'a donnée.

...........................................................................................................

La plupart des reproductions de cet article sont tirées du catalogue de l'exposition conjointe Musée Carnavalet-Galerie Roussard (octobre 2010-février 2011), aux Editions André Roussard.

...........................................................................................................

Liens : Tous les articles peintres et personnages de Montmartre:

Liste et liens: Peintres et personnages de Montmartre. Classement alphabetique.


........................................................................................................

 

..



 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Peintres.Artistes.Clébrités

 

Poulbot-dans-la-rue-001.JPG

                                Dessin de couverture du recueil "Dans la Rue" de Bruant.

Le troisième volume de la série "Dans la Rue" de Bruant a été illustré par Poulbot.

Voici quelques uns des dessins qui accompagnent les textes souvent violents, dénonciateurs de l'injustice sociale et du sort réservé aux plus faibles.

 Poulbot comme Bruant parle de la misère qui atteint les plus petits. Il le fait sans mièvrerie, contrairement à l'image que l'on donne souvent de son oeuvre.                                                          

Poulbot-dans-la-rue-004.JPG

Poulbot-dans-la-rue-008.JPG

Ces premiers dessins illustrent la chanson "Les Loupiots".

Poulbot-dans-la-rue-006.JPG

 

Poulbot-dans-la-rue-005.JPG

  Jean-Marc Tarrit dans son remarquable livre "Poulbot, gosse de        Montmartre" écrit : "Malgré leur détresse matérielle, ces gosses ne sont  jamais tristes; bien au contraire, ils s'amusent d'un rien et jouent avec ce  qu'ils ont sous la main, un bout de ficelle, un morceau de bois, un  caillou..."

Poulbot dans la rue 003

 Cette remarque n'est pas toujours juste. Et l'on pense parfois à Victor Hugo, révolté par le sort réservé aux enfants de la misère : "Où vont tous ces enfants dont pas un seul ne rit..."

Poulbot-dans-la-rue-007.JPG

Poulbot qui vouera sa vie aux déshérités n'hésite pas quand il le faut à montrer une réalité sans lumière. 

                                                        Les Loupiots

"C'est les petits des grandes villes

Les petits aux culs mal lavés,

Contingents des guerres civiles

Qui poussent entre les pavés."

                                                             

Poulbot-dans-la-rue-009.JPG

                                                   A la Bastoche

       

Poulbot-dans-la-rue-010.JPG

Poulbot-dans-la-rue-011.JPG

                                                                         Pour les Fortifs

"Les fortifs!... C'est la joie des mômes,

Des malheureux p'tits purotains

Qui peuvent pas courir dans les chaumes, 

Parc'qu'ils sont des enfants d'putains;

Parc'que jamais leur moman gagne

Assez pour payer les ch'mins d'fer,

Et qu'ils n'vont pas à la campagne

Mettr' leur petit cul au grand air..."

                                                                                                  

Poulbot-dans-la-rue-012.JPG

                                                             A Pantruche

                                                                             

Poulbot-dans-la-rue-013.JPG

                                                               Galvaudeux

                                                                             

Poulbot-dans-la-rue-014.JPG

Poulbot-dans-la-rue-016.JPG

Poulbot-dans-la-rue-015.JPG

                                                    Réveillon des Gueux

                                                                            

Poulbot-dans-la-rue-017.JPG

                                                         Jean du Cogno

 

Poulbot-dans-la-rue-018.JPG

                                                       Les Braves Gens

"Les chiens sont fidèles au maître,

Et, bien qu'ils soient intelligents,

Jamais l'un d'entre eux ne fut traître...

Les chiens sont de braves gens."

                                                                               

Poulbot-dans-la-rue-022.JPG

                                                       Ma Rosse de Gosse

"Ma Rosse

De gosse!...

Y a déjà pas mal de temps,

Quand alle avait sept ou huit ans,

A d'meurait su' la plac' du Tertre

Tout là-haut, là-haut, à Montmertre,

A sépanouissait, en sautant,

Au pied du Sacré-Palpitant..."

 

Poulbot-dans-la-rue-026.JPG

Poulbot dans la rue 027

Poulbot-dans-la-rue-028.JPG

                                                               P'tit Gris

"C'est en hiver qu'on m'a trouvé,

Un beau matin sur le pavé,

entortillé dans un bout d'laine,

Près d'la Seine."

 

Poulbot-dans-la-rue-029.JPG

                                                              Les Culs Gelés

                                                                           

Poulbot-dans-la-rue-032.JPG

                                                          Sur le Tas

"Nous sommes les purotins

De la grande ville,

Les marlous et les catins,

Nous sommes des mille...

Nous naissons, nous vivons,

Nous tombons, nous crevons,

En tas,

Su'l'tas

Nous crevons su'l'tas!

..................................................................................................................................................................

Poulbot-dans-la-rue-002.JPG

                                                          4ème de couverture du recueil de Bruant.

....................................................................................................................................................................

Liens :

Poulbot. Jeunesse. Débuts.

Poulbot. Maturité. Succès. Les Gosses. (2)

Poulbot. Engagement social. Petits Poulbots. (3)

Poulbot. Panneaux de Faïence. Rue Damrémont. Montmartre.

Poulbot. Dessins. La Maternelle de Léon Frapié. (1)

Poulbot. Poil de carotte. Illustrations. (1)

 

Tous les articles, peintres et personnalités de Montmartre :

Liste et liens: Peintres et personnages de Montmartre. Classement alphabetique.


 

..................................................................................................................................................................

Chanson de Bruant, "Les Loupiots" par Morelli qui collectionnait les dessins de Poulbot....

.....................................................................................................................................................................
..

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Peintres.Artistes.Clébrités, #Peintres

georges-Michel-Emile-goudeau.jpg

C'est un artiste qui voyage et passe parfois avec son regard de peintre et sa palette par les rues de Montmartre.

georges michel goudeau

Loin des clichés touristiques, il saisit des instantanés de vie, les saisons et les gens qui animent la Butte...

georges-michel-escalier.jpg

Son trait est léger, il pèse à peine...

Georges-Michel-Foyatier.jpg

il caresse avec bienveillance les passants. Il s'attarde avec les amoureux...

georges-michel-louise-michel.jpg

Georges Michel, comme le faisait Utrillo, peint parfois à partir d'une photo ou d'une carte postale, et comme Utrillo, il aime les éclairages particuliers des fins de journée où de l'hiver quand nous redécouvrons des rues ou des lieux que nous croyions connaître... 

georges-michel-musique1.jpg

Il y a dans sa peinture une poésie sans emphase. Les personnages s'immobilisent, comme saisis par un charme. 

aaageorges-Michel-rue-Norvins.jpg

georges-michel-saint-rustique.jpg

Comme si Montmartre qui est une légende irriguée par tous ceux qui y ont vécu et aimé, faisait entrer dans son sortilège ses habitants d'aujourd'hui ou ses visiteurs d'un jour.

georges-michel-tertre.jpg.

Lumière hivernale place du Tertre. Mise en abîme de l'artiste qui peint son confrère en train de dessiner une touriste... Hommage à tous ces crève la faim qui, il y a un siècle, échangeaient leur toile contre un repas chez la mère Catherine ou chez la Belle Gabrielle.

Georges Michel

georges-michel-musiciens.jpg

Les musiciens sont souvent présents dans les tableaux de Georges Michel. La douceur silencieuse des couleurs est propice à son évocation. On entend la guitare ou la contrebasse

georges-michel-musique.jpg

La flute ou l'accordéon qui accompagna tant de chansons populaires de la Butte...

georges-michel-violoniste.jpg


Et le violon aigu et nostalgique au pied de la Basilique, dans la rue déserte où le musicien continue de jouer pour lui même, pour les nuages, pour le peintre qui un jour passa devant lui... et pour vous qui le regardez aujourd'hui...

 

Lien avec le site  de Georges Michel

.......................................................................................................... 

 

Georges Michel ne l'ignore sans doute pas, mais il a un célèbre homonyme, un peintre comme lui, qui vécut de 1763 à 1843 et fut surnommé Michel de Montmartre!

Il mérita ce titre, lui qui peignit si souvent la Butte au temps où elle dominait la plaine avec ses moulins et ses vignes!

georges-Michel-4.jpg

               Georges Michel dit Michel de Montmartre. Un moulin à Montmartre (1820)

 

..........................................................................................................

Liens : Peintres et personnalités de Montmartre:

Liste et liens: Peintres et personnages de Montmartre. Classement alphabetique.

..........................................


Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Peintres.Artistes.Clébrités

  passage-depaquit-009.JPG

                                         Passage Dépaquit, après le 55 rue Lepic.

 depaquit-photo5.jpg

                          Jules Dépaquit (1869-1924) Malgré son air austère, un farceur invétéré!

Pour présenter un tel personnage, figure emblématique de Montmartre, rien de tel que de lire son programme, alors qu'il participait aux premières élections (dont il était l'initiateur) à la Mairie de la Commune Libre de Montmartre :

-Construction de toboggans pour descendre la Butte.

-Installation de trottoirs roulants pour se rendre d'un bistrot à l'autre.

-Interdiction de mourir sur le territoire de la Commune Libre de Montmartre, sous peine de mort.

-Déclaration de paix en cas de déclaration de guerre.

-Suppression des mois de décembre, janvier et février. Jamais d'hiver!

-Suppression de l'eau. Les fontaines devront éjaculer du vin rouge, rosé ou blanc selon le goût des habitants.

depaquit-caricarure.jpg

                  Caricature de Jules Dépaquit en maire de Montmartre (par lui-même)

Sûr que j'aurais voté pour lui!

Quoi...que... Il y avait de quoi hésiter!

Imaginez qu'il y avait en lice pour ces élections de 1920 :  la liste dadaïste avec Breton, Tzara et Picabia, dont le slogan était "A dada! A dada! A dada!"... La liste des Sauvagistes qui voulaient transformer le Sacré-Coeur en piscine municipale... La liste des Cubistes avec Picasso, Max Jacob et Cocteau, avec un slogan plus contestable, "Un gratte-ciel, deux gratte-ciel, trois gratte-ciel!"

Depaquit-mairie.jpg

                                           Mairie de la Commune Libre, place du Tertre.

Mais c'est la liste des anti-grattecielistes, menée par Poulbot, Valadon et Dépaquit qui l'emporta.... et c'est ainsi que ce dernier devint Maire de Montmartre! 

depaquit-004.JPG

                    Carte postale de Depaquit en Don Quichotte "sauveur de Montmartre" 

Il fut très vite considéré comme "le sauveur de Montmartre".

C'est lui qui institua la course de lenteur automobileet les Vendanges...

Depaquit-delaw.jpg

                                                     Georges Delaw (Deleau)   

Et pourtant ce défenseur et cet amoureux de la Butte n'y est pas né. Il y est arrivé en 1893 pour ne la plus quitter.                                   

Avec son ami Delaw, peintre et décorateur natif comme lui de Sedan, il partagea une chambre à l'hôtel du Poirier. La nuit il y dormait et le jour c'est Delaw qui l'occupait. Ainsi était la vie de Bohême!

L'hôtel  au 16 place Emile Goudeau a été remplacé par un méchant immeuble.  Son nom faisait écho à  la Guinguette du Poirier Sans pareil qui était situé à l'emplacement du Bateau-lavoir.

Bouscarat 001-copie-1

Quand il gagne un peu d'argent (très peu) grâce à ses dessins, il loue une chambre à l'Hôtel de Tertre, au dessus du célèbre restaurant Bouscarat, à l'angle de la place du Tertre et de la rue du Mont-Cenis. Il y est alors voisin de Satie et de Mac Orlan.

Depaquit-le-rire.jpg

                                            Chauds les marrons. Depaquit. (Le Rire)

C'est dire qu'il fait pleinement partie de la vie foisonnante et parfois difficile des artistes montmartrois. Ses dessins sont publiés successivement dans "Le Rire", "Le Bon Vivant", "La Baïonnette" et "Le Canard Enchaîné".

cortot 034

Quand son activité lui rapporte un peu plus d'argent, il déménage pour louer un petit appartement dans une maison qui appartient à Bruant, 30 rue Saint-Vincent. Il se lie alors avec Utrillo avec qui il va souvent discuter et boire à l'auberge de la Belle Gabrielle.

belle-gabrielle-utrillo3.jpg

                                                 Auberge de la Belle Gabrielle (Utrillo)

Et c'est en 1920 qu'il fonde la Commune Libre de Montmartre, toujours en activité, bien que moins créatrice et moins provocatrice!

On ne retourne pas en arrière et les notables montmartrois d'aujourd'hui n'ont plus rien en commun avec l'insolence, le goût de la provocation, l'esprit anti-conformiste et délirant de leurs prédécesseurs! Ils se déguisent en "Bruant" avec cape noire et écharpe rouge et participent à toutes les mascarades officielles. Rien chez eux de l'insolence et de l'esprit iconoclaste de Depaquit!

Depaquit-foire-aux-croutes.jpg

                           La foire aux croûtes, place Constantin Pecqueur et rue Caulaincourt.

Ce qui est amusant, c'est qu'il créa la "Foire aux Croûtes" qui permit à des peintres de talent, boudés par les circuits officiels, de se faire connaître, alors qu'aujourd'hui, la Foire aux Croûtes qui ne dit pas son nom, se tient très officiellement sur la Place du Tertre! 

depaquit-la-vachalcade.jpg

On le voit sur cette photo (2ème à droite) lors de l'inauguration de la Vachalcade dont il fut l'initiateur.

A cette époque de responsabilité (!),  par dérision, il s'habille d'une redingote cintrée, d'un haut de forme et il se ceint d'une écharpe de maire! Une écharpe aux couleurs de Montmartre : le rouge et le vert. Le rouge de la Commune et le vert des vignes et des jardins.

passage-depaquit-007.JPG

                                           Passage Dépaquit, vers la rue Caulaincourt

Malgré son statut très officiel de maire d'une commune inofficielle, il reste éternellement fauché. On raconte que pour se protéger des créanciers qui le poursuivaient, il avait écrit sur sa porte : "WC". Lorsque l'un d'eux frappait, il s'écriait : "Occupé". j'ai essayé avec les huissiers mais ça n'a pas marché!

passage-depaquit-005.JPG

                                                         Grille du Passage Dépaquit

Dépaquit meurt en 1924. La mort le saisit loin de Montmartre, à Balan. Aurait-il pu passer son éternité au cimetière Saint-Vincent, lui qui avait imprudemment prévu dans ses promesses électorales : "Expulsion des locataires du cimetière Saint-Vincent ne pouvant justifier qu'ils demeuraient à Montmartre avant de mourir"?

passage-depaquit-001.JPG

                                           Passage Dépaquit sur la rue Lepic

...Mais il est toujours présent sur la Butte! Une artère de 38 mètres de long porte son nom entre la rue Lepic et la rue Caulaincourt.

passage-depaquit-014.JPG

                                                         Côté Caulaincourt                                                                                                                 Ce n'est pas une rue mais un Passage privé qui ne porte même pas de plaque!

passage-depaquit-015.JPG

                       Fenêtre fleurie Passage Dépaquit! Quelques fleurs pour Jules!

 Mac Orlan écrira pour lui une épitaphe digne de cet homme de passage, comme chacun de nous  : 

"Son activité se bornait à régler la circulation entre la Place du Tertre et la Lune."


Si Montmartre est devenu Montmartre c'est grâce à des gens comme Jules Dépaquit. Des poètes, des potaches, de joyeux lurrons, des pierrots...

Car c'est à condition de ne pas se prendre au sérieux qu'on voyage jusqu'aux étoiles!

 

Liens:   Artistes et Personnages de Montmartre :

Liste et liens: Peintres et personnages de Montmartre. Classement alphabetique.


 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Peintres.Artistes.Clébrités, #Peintres

 

perrine2-003.JPG

Il est rare de rencontrer un artiste et d'entrer aussitôt dans un univers qui n'est qu'à lui et où la réalité la plus sincère, la plus souffrante, se trouve transfigurée, sublimée et offerte.

Perrine chartrain est assurément de ces peintres rares habités par la nécessité et par l'urgence de dessiner et de peindre... 

perrine2-002.JPG

Il ne faut pas passer à côté d'elle...

Tant de peintres à Montmartre ont vécu dans la misère, leurs toiles accrochées dans des cabarets, à peine regardées par les clients. 

perrine-Chartrain-031.JPG

L'univers de Perrine chartrain va de l'infiniment petit jusqu'aux étoiles. Ses petits formats dont j'ai parlé dans mon dernier article (Perrine Chartrain. Rue Girardon) vous invitent à poser l'oeil sur quelques centimètres carrés, comme sur un microscope qui vous dévoile un monde illimité.

perrine-Chartrain-034.JPG

                                           Femme rejetée sur la plage avec les algues

Mais ses dessins se donnent aussitôt, comme si on assistait au geste vif qui les a fait naître. Comme dans un ballet, le mouvement de la danse semble se figer soudain pour vous laisser sur la rétine une image immobile et inoubliable. 

perrine-Chartrain-054.JPG

En une nuit ou deux tous ces dessins ont été lancés sur le papier.

Autant d'images, de visages, de peines, de caresses, qui ont franchi les portes de la nuit avant d'être sagement rangés dans des cartons...

perrine-Chartrain-033.JPG

perrine-Chartrain-032.JPG

perrine-Chartrain-035.JPG

Ce qui est frappant dans les dessins de Perrine Chartrain, c'est cette force du trait, sa liberté et en même temps cette délicatesse.

perrine-Chartrain-023.JPG

perrine-Chartrain-024.JPG

perrine-Chartrain-015.JPG

perrine-Chartrain-036.JPG

Ce que l'on reçoit aussi, c'est un désir de parole et d'échange. Les visages ne sont ni fermés ni agressifs. Ils attendent, ils sont disponibles.

perrine-Chartrain-005.JPG 

perrine-Chartrain-007.JPG

perrine-Chartrain-017.JPG

Je m'avance peut-être en associant les dessins de cette artiste au texte sublime des Béatitudes. "Heureux ceux qui souffrent... Heureux ceux qui ont faim et soif de justice... Heureux les doux et humbles de coeur..."

Ce que Chouraqui traduit plus justement par : "Debout ceux qui...."

perrine-Chartrain-025.JPG

perrine-Chartrain-019.JPG

perrine-Chartrain-028.JPG

Parce que cette douceur et cette humilité me frappent dans la plupart de ces visages. Une souffrance est là mais qui ne veut pas s'imposer à l'autre. Une souffrance qui n'a pas abattu sa victime, toujours debout. Ce sont des visages debout...

Même quand ils sont couchés dans un cercueil... 

perrine-Chartrain-051.JPG

perrine-Chartrain-041.JPG

perrine-Chartrain-039.JPG

perrine-Chartrain-043.JPG

Peut-être ces dessins vous toucheront-ils... Peut-être reconnaîtrez-vous en eux quelque chose de vous... 

J'y vois la blessure et l'élégance de ne pas la montrer. J'y vois l'appel à la tendresse...

perrine-Chartrain-053.JPG

perrine-Chartrain-056.JPG

perrine-Chartrain-047.JPG

perrine-Chartrain-049.JPG

perrine-Chartrain-050.JPG

 

perrine-Chartrain-055.JPG

perrine-Chartrain-058.JPG

perrine-Chartrain-059.JPG

Si vous voulez rencontrer Perrine Chartrain, n'allez surtout pas au bazar de la Place du Tertre... Elle est assise avec son chien Piotr, à l'angle de l'avenue Junot et de la rue Girardon, veillée par Renoir, Utrillo et Gen Paul...

 

Liens :

Montmartre. Peintre. Perrine Chartrain. Rue Girardon.

Perrine Chartrain. Peintre Montmartre. Le Crieur de rue.

Montmartre. rue Girardon.

 

Tous les articles : Liste et liens: Peintres et personnages de Montmartre. Classement alphabetique.


Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Peintres.Artistes.Clébrités, #Peintres

perrine-statue-girardon-037.JPG

Sur le trottoir de l'avenue Junot, elle est assise au soleil avec son petit chien Piotr. 

perrine-statue-girardon-021.JPG

Elle a posé quelques tableaux contre le mur blanc, près de l'atelier de Gen Paul.

perrine-statue-girardon-052.JPG

Elle propose ses peintures, sur toile, sur carton, sur papier. Des toiles et beaucoup de petits formats, pas plus grands que des cartes postales. 

perrine-statue-girardon-036.JPG

Il suffit de s'approcher et de se pencher sur le présentoir pour entrer dans un monde de mer et de vent, un monde immense où l'homme semble passer ou s'arrêter un instant éphémère.

perrine-statue-girardon-039.JPG

perrine-statue-girardon-042.JPG 

perrine-statue-girardon-044.JPG

perrine-statue-girardon-049.JPG

perrine-statue-girardon-046.JPG

perrine-statue-girardon-053.JPG

perrine-statue-girardon-055.JPG

Le ciel, la mer et la terre se confondent. Les petites silhouettes sont suspendues dans l'univers sans murs et sans contours.

Il s'agit presque toujours de femmes. L'homme est trop brutal pour entrer dans ces paysages de soie et de brume.

perrine-statue-girardon-061.JPG

Perrine Chartrain a choisi cet endroit ensoleillé et ouvert, au risque de ne rencontrer que peu de passants. Elle est loin du bazar de la Place du Tertre et de ses tableaux manufacturés...

Elle a besoin d'espace. Elle crée l'espace. Quelques centimètres carrés de papier lui suffisent pour vous propulser dans l'infini.

perrine-statue-girardon-029.JPG

perrine-statue-girardon-038.JPG

perrine-statue-girardon-047.JPG

perrine-statue-girardon-054.JPG

inspiration, Influences?

Perrine a butiné ici et là, du côté d'Odilon Redon, de Chagall, de la BD, de l'Impressionnisme, du Symbolisme...  Et elle peint comme elle seule... elle est seule devant la feuille blanche ou le carton. Seule dans son refuge de la rue Damrémont dont elle fait tomber les murs de pierres...

perrine-statue-girardon-041.JPG

perrine-statue-girardon-059.JPG

perrine-statue-girardon-051.JPG

perrine-statue-girardon-024.JPG

Mais parfois, il y a dans ses peintures, une tristesse, une menace... Les femmes souvent sont tristes... Elles cherchent un réconfort auprès de leurs compagnes...

perrine-statue-girardon-026.JPG

perrine-statue-girardon-027.JPG

perrine-statue-girardon-043.JPG

                                        Quatre femmes battues au nez cassé

Ce dernier tableau donne peut-être une clé pour comprendre cette mélancolie, cette résignation, cette douceur triste...

perrine-statue-girardon-050.JPG

perrine-statue-girardon-045.JPG

perrine-statue-girardon-056.JPG

perrine-statue-girardon-058.JPG

Quel est ce faune ou cet esprit qui guette les marcheurs perdus en forêt?

perrine-statue-girardon-063.JPG

Accueillante et secrète à la fois, Perrine Chartrain se dévoile dans ses peintures. Elle dit la beauté du monde et la menace. Elle dit la solitude et la tendresse. 

perrine-statue-girardon-032.JPG

perrine-statue-girardon-060.JPG

La possibilité de l'échange, de la rencontre, du don... fût-ce avec un être venu de l'espace...

perrine-statue-girardon-062.JPG

Vous rencontrerez Perrine Chartrain avec Piotr (Niouk la chatte est restée à la maison), avenue Junot près de la rue Girardon. J'ose à peine vous dire qu'elle vend pour dix ou vingt euros ses petits formats...

C'est sa façon de donner et de recevoir... Entrez donc dans ses contes!

 

Liens : dessins de Perrine Chartrain:

Peintre à Montmartre. Perrine Chartrain. (2)

Perrine Chartrain. Peintre Montmartre. Le Crieur de rue.

 

Tous les articles sur les peintres et personnages de Montmartre :

Liste et liens: Peintres et personnages de Montmartre. Classement alphabetique.



Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Peintres.Artistes.Clébrités, #Peintres

...

medrano-clownesse-cha-u-kao-copie-1.jpg

  Moulin Rouge. Entrée de Cha-U-Kao, au bras de Gabrielle. (1895). A larrière plan Tristan Bernard et May Belfort.

Sans Toulouse Lautrec, on aurait sans doute oublié ce personnage hors-normes des nuits montmartroises, à la fois danseuse, contorsionniste et clownesse : Cha-U-Kao.

cha u kao photo

Son nom pourrait faire penser qu'elle est Japonaise en un temps où le pays du Soleil levant inspirait les peintres et les artistes  (à commencer par Lautrec lui-même).

Mais il n'en est rien! Son nom vient d'une danse dérivée du cancan, très en vogue au Moulin Rouge : le chahut, mis à la mode par la Goulue et Valentin le désossé. Quant au chaos, il s'agit de l'agitation et des cris qui s'élevaient de la salle quand les artistes faisaient leur entrée.

 

cha u kao lautrec entrée

                                Au Moulin Rouge. Entrée de Cha U Kao. (1896)

Parce qu'elle était spectaculaire l'entrée de la dame!

 Perchée sur une mule, encadrée de gardes, elle déboulait dans le hall du Moulin Rouge et gagnait la salle, sous les ovations! 

Sans Lautrec il n'y aurait presque plus de traces (quelques rares photos) de cette femme à laquelle il a offert une "éternité" dans quelques-uns des plus grands musées...

cha-u-kao-nouveau-cirque.jpg

... Mais que savons-nous d'elle? Si peu de choses!

Quel était son véritable nom? D'où venait-elle? Pourquoi n'a t-elle suscité aucune recherche d'un quelconque plumitif soucieux de faire revivre le passé glorieux du Moulin Rouge?

cha-u-kao-nouveau-cirque-nain-Marval.jpg

Elle s'est produite au Nouveau Cirque de la rue Saint-Honoré, établissement très à la mode grâce à son éclairage électrique et à sa piste escamotable et transformable en piscine..

Le Nouveau Cirque qui aimait exhiber nains et lilliputiens, avait aussi l'habitude de ponctuer ses spectacles par des apparitions de clowns, parmi lesquels les célèbres Footit et Chocolat. 

cha-u-kao-006.JPG

Une photo nous montre la danseuse nue au temps de sa splendeur. Elle a sur ce cliché une petite allure de Cambodgienne!

cha-u-kao-030.JPG

Quand elle se produit au Moulin Rouge, elle n'est plus la jeune et svelte danseuse de ses débuts. Les années ont empâté son visage et alourdi son corps.

C'est alors que ne pouvant plus séduire par sa nudité, elle se déguise, se campe sur ses jambes, prend une allure canaille et apostrophe les spectateurs... Elle devient pour la postérité :  la clownesse Cha U Kao...

cha-u-kao-12.jpg

Sur cette toile de 1895, on la voit arriver, avec son costume de scène, au bras de Gabrielle qui ressemble à une concierge mais qui est en réalité modèle et prostituée. Lautrec l'a représentée maintes fois comme sur cette huile sur carton: le sofa...

cha-u-kao-025.JPG

                                       Le Sofa (1894). Au premier plan, Gabrielle.

cha-u-kao-016.JPG

Cha U Kao est légèrement tournée vers l'arrière comme si elle retardait le moment de son exhibition alors que Gabrielle avance sans hésitation comme une paroissienne allant à la messe!

La clownesse a le regard triste malgré le maquillage et les rubans jaunes de sa coiffure grotesque.

cha-u-kao-017.JPG

Lautrec n'essaye pas de l'embellir ni de tricher sur son âge. Pourtant ce portrait loin d'être une caricature comme sait les réaliser brillamment le peintre est empreint d'une douceur et d'une mélancolie qui émeuvent. 

cha u kao 033

                         La clownesse assise. British Museum. Londres

Là encore, elle sourit, comme surprise par le regard d'un client, alors qu'elle se repose un instant sur la banquette rouge, lasse peut-être d'avoir une fois de plus fait son numéro d'amuseuse. Il y a dans ce sourire de coin quelque chose de désabusé et d'ironique à la fois, l'air de dire que le véritable clown n'est pas celui qu'on pense!

cha-u-kao-003.JPG

Et cette toile... Une des plus belles, par sa composition, ses couleurs...

La clownesse qui a contraint son corps à entrer dans son déguisement, semble ici sortir de son carcan, la poitrine libérée, le soleil de tulle jaune glissant sur ses hanches.

Elle représente pour Lautrec tout ce qui remet en cause un ordre et des conventions qui font souffrir ceux qui ne correspondent pas aux normes (ce qu'était le peintre).

Cha U Kao est une femme qui joue le rôle réservé aux hommes, celui de clown...

Cha U kao est aussi une femme qui aime les femmes.

cha-u-kao-001.JPG

                                           Les deux valseuses. Prague.

Lautrec la peint en train de valser avec une compagne :                                        

Moment de paix, intervalle de tendresse. Le monde des plaisirs et des fêtes frelatées s'efface un instant. Aucune caricature dans cet instant volé, dans cette chaude complicité.

cha-u-kao-014.JPG

Cha U Kao, sobrement habillée, son déguisement au vestiaire, guide son amie dont la main est posée sur son épaule.

cha-u-kao-009.JPG

                                          Le baiser. (1892)

 

cha-u-kao-029.JPG

                                                     Les deux amies. Albi. (1894)

cha-u-kao-019.JPG

Pour nous, Cha U kao garde son mystère et pour toujours émerge de sa collerette de soleil...

Liens: 

Montmartre: Jane Avril, Toulouse Lautrec.

Montmartre. La Goulue et Toulouse Lautrec.


Tous les articles sur les peintres et les personnages montmartrois :

Liste et liens: Peintres et personnages de Montmartre. Classement alphabetique.

 

 

 

........

 


Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Peintres.Artistes.Clébrités, #Peintres

 

 

willette.jpg

Quand on s'appelle Adolphe, il vaut mieux ne pas faire de politique. C'est un prénom dangereux.

Willette (1857-1926) n'a pas écouté ce conseil et sa candidature aux élections législatives de 1889  comme unique candidat sur la liste antisémite a jeté une ombre sur toute son oeuvre et a conduit le Conseil de Paris à débaptiser en 2004 le square du Sacré Coeur qui portait son nom pour le remplacer par celui de la Vierge Rouge, l'héroïne montmartroise de la Commune : Louise Michel.

willette-antisemite.jpg

Ce seul tract explique pourquoi Willette mérite le désamour que Montmartre lui porte. Montmartre c'est la liberté, la générosité, les bras ouverts. Tant d'artistes ici sont venus chercher la tolérance et l'inspiration, tant d'artistes venus de divers horizons que le racisme y semble plus qu'ailleurs insupportable....

willette3.jpg

Et poutant Sans oublier ce triste aspect du personnage, aspect si répandu dans notre beau pays dans les années qui précèdent l'Affaire Dreyfus, il est normal de s'intéresser un peu à ce personnage qui laissa son empreinte dans notre quartier et décora quelques uns des cabarets les plus prestigieux.

2011_0226Gill-Willette0013.JPG

                         Le petit immeuble du 20 rue Véron, à côté de l'hôtel de Clermont. 

C'est en 1882 qu'il s'installe à Montmartre, au 20 rue Véron. Au temps de l'impressionnisme, il ne montre aucun goût pour ce courant qu'il juge vulgaire et il peint de façon très classique avec une palette sans éclats.

willette-marcellin-desboutin.jpg

                                  Willette vu par marcellin Desboutin (avec allusion au Chat Noir).

Il obtient cependant un franc succès avec son Pierrot et sa Colombine, au point qu'on le représentera lui-même dans ce costume et qu'il écrira ses mémoires sous le titre de Feu Pierrot.

willette suicide de Pierot

        Willette . Parce Domine (1884). Peint pour le Chat Noir et aujourd'hui au Musée de Montmartre.

Il participe avec Salis et Goudeau à la création du Chat Noir, boulevard de Rochechouart. C'est pour ce cabaret qu'il peint son oeuvre la plus célèbre : Parce Domine.

L'immense toile qu'on peut admirer dans la première salle du Musée du Vieux montmartre, rue Cortot, reprend les premiers mots d'un cantique qui énumère les péchés humains et la luxure avant d'implorer le pardon divin. Et c'est cette toile qui orna le Cabaret où le tout Paris venait boire et s'amuser!

Alors que le moulin tourne avec ses ailes transformées en portées musicales, la  foule frénétique des vices accompagne Pierrot vers la mort...

Bloy écrit à propos de cette oeuvre :

"Une nuit claire et neigeuse. Un moulin aux ailes immenses, le moulin solitaire et mélancolique de l'espérance des poètes, qui tourne toujours à vide et qui n'a jamais le plus petit grain de bonheur à moudre pour les affamés..."

Willette décore de nombreux cabarets de la Butte comme La Cigale, le hall du Bal Tabarin et Le Moulin Rouge dont il dessine le célèbre moulin.

willette-vitrail.jpg

Il dessine également des vitraux...

willette-Pierrot.jpg

Il crée une revue : Le Pierrot (1888-1891)

La page de couverture ci-dessus illustre une chanson de Béranger, misogyne et assez lourde :

          Gai! gai! De profundis.                                                                                                           Ma femme a rendu l'âme!                                                                                                   Faut-il la pleurer?                                                                                                                 Non, non, j'aime mieux la suivre                                                                     Pour la voir enterrer!

 

willette-la-vache-enragee2-copie-1.jpg

Il crée également La Vache Enragée (1896-1897) et il participe à l'organisation du 1er défilé carnavalesque de Montmartre en 1896 : La promenade de la Vache Enragée dont il sera l'organisateur l'année suivante et qui deviendra la Vachalcade...
willette-temps-des-cerises.jpg

Quand en 1891, Jean-Baptiste Clément, l'auteur du Temps des Cerises, délégué du parti ouvrier socialiste révolutionnaire, est condamné à deux ans de prison et cinq ans d'interdiction de séjour, Willette prend parti pour son ami et publie un dessin où l'on voit la Liberté sous les traits d'une jeune fille, encadrée par des gendarmes qui ont confisqué son panier de cerises.

Willette ajoute un couplet à la chanson :

Quand il reviendra le temps des cerises                                                               Pandores idiots, magistrats moqueurs                                                                 Seront tous en fête                                                                                                            Les bourgeois auront la folie en tête                                                                                  A l'ombre seront poètes chanteurs                                                                           Mais quand reviendra le temps des cerises                                                         Siffleront plus haut chassepots vengeurs

 

willete poulbot

                          Affiche pour l'arbre de Noël au dispensaire des Petits Poulbots.

En 1920, avec Forain et Poulbot, Willette fait partie des fondateurs de la République de Montmartre dont il sera le premier président.

Il participe activement avec son ami Poulbot à la création du dispensaire des Petits Poulbots dont il pose la première pierre en 1923, rue Lepic, à l'emplacement d'un ancien poulailler...

 

willette-pierrot-chatouille-a-mort-colombine.jpg

Evidemment on peut penser à Louis Ferdinand Céline, écrivain génial et antisémite déchaîné dont on cite le dévouement auprès des malades sans argent...

Willette, le génie en moins, a lui aussi donné de son temps et de son argent à l'assistance des malheureux... mais cette "charité" ne saurait absoudre ni l'écrivain ni le dessinateur.

willette-guillotine.jpg

Willette a été fêté et reconnu. La République qu'il avait si souvent caricaturée lui a accordé la légion d'honneur...

Mais aujourd'hui pèse sur cet homme qui se revendiquait chrétien la tache ineffaçable du racisme, cette tache qui allait recouvrir la France de lèpre, quelques années plus tard. 

Willette-guerre.jpg

                               Couverture de Willette pour le Rire Rouge (nom que prend l'hebdomadaire humoristique le Rire  pendant la guerre, pour montrer la determination des combattants prêts à verser leur sang ou à faire couler celui des ennemis!)

      Son oeuvre, si l'on excepte ses affiches, est plus noire que rouge. Pierrot y est souvent associé à la mort; le pouvoir y est dénoncé pour ses exactions et ses injustices... Elle est sous son apparente légèreté, annonciatrices de temps tragiques. 

2010 1003jardinsaintpierre0013

                               Square Louise Michel. Ancien Square Willette.

 Willette meurt en 1926. Le jardin du Sacré Coeur lui rend hommage en portant son nom... jusqu'en 2004 où le nom s'efface...

21-mars-003.jpg

                                                     Square Louise Michel...

Et pourtant Willette a participé à la légende de la Butte en dessinant au clair de lune des personnages simples et poétiques, des pierrots sans le sou, des midinettes...  

Son engagement politique criminel fait oublier ses qualités et j'espère que mon poète préféré, mon grand homme, Guillaume Apollinaire, ignorait cet aspect de Willette lorsqu'il écrivait à son sujet :

"L'on devrait donner le prix Nobel de la paix à cet artiste qui a fait presque autant de dessins contre la guerre que contre l'hypocrisie de ceux qui détestent la beauté."

willette-baionnette.jpg

       Couverture de La Baïonnette (hebdomadaire satirique qui paraît pendant la guerre), illustrée par Willette.

 

Liens

Liste et liens: Peintres et personnages de Montmartre. Classement alphabetique.

Montmartre. Eugénie Buffet.

Montmartre. Le Bal Tabarin.

Montmartre. Marcel Legay. Ecoute ô mon coeur

Montmartre. Cabaret. L'Enfer.

Montmartre. Cabaret Le Ciel.

Montmartre. Le cabaret du Néant.

Montmartre. Rue du Mont Cenis. Maison de Berlioz.

Le cirque Médrano. Boulevard de Rochechouart.

Montmartre. Musée de l'Erotisme. Jean-Marc Laroche.

Poulbot. Panneaux de Faïence. Rue Damrémont. Montmartre.

Montmartre. Moulin de la Galette. Histoire. peintres.

Montmartre. La Goulue et Toulouse Lautrec.

Montmartre: Jane Avril, Toulouse Lautrec.

...





 

 

 

 

Voir les commentaires

<< < 10 20 21 22 23 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog