Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2012 4 04 /10 /octobre /2012 07:20

..

St-Savinien.Crazanne.sculptures-156.JPG

Après la troisième partie des Lapidiales, la plus sombre, celle qui nous conduisait dans le ventre la Terre, la quatrième partie nous fait remonter vers la lumière. 

IV. L'Air. De l'Abîme à l'Azur.

-Valentina Dusavitskaya

-Yuri Tkatchenko      (2008-2009) Russie.

Ce sont pour moi les plus belles oeuvres des Lapidiales. Elle surprennent d'abord par leur monumentalité avant de nous entraîner dans la contemplation. Un homme une femme sculptés par le couple de créateurs russes. L'un dort l'autre veille. Ils sont complémentaires, unis dans un cercle de vie. La force et la douceur de ces visages donnent une image de l'amour humain à la fois charnelle et spirituelle. 

St-Savinien.Crazanne.sculptures-158.JPG

Sur la falaise de droite, la femme est étendue sur un lit de silex. L'homme est à plat ventre au-dessous.

St-Savinien.Crazanne.sculptures-159.JPG

Il semble inquiet et attentif à une menace qui pourrait survenir. Il lui faudra sortir de ce refuge où il est étendu, monter vers la femme qui sommeille, se joindre à elle pour monter vers l'azur et vers la vie...

L'oeuvre est puissante et harmonieuse. Elle compte pour moi parmi les réalisations marquantes de la sculpture contemporaine.

St-Savinien.Crazanne.sculptures-198.JPG

                          Le passage sous la falaise. Les papillons de Rigutto s'envolent vers la lumière.

St-Savinien.Crazanne.sculptures-177.JPG

-Yglix Rigutto (2007-2008) France.

Des cocons aux larves, des larves aux papillons... de l'immobilité au mouvement... les papillons de Rigutto, légers et dynamiques entraînent toute la carrière vers le ciel.

St-Savinien.Crazanne.sculptures-180.JPG

-Natalie Staniforth (2008) Angleterre.

La femme est emprisonnée par les voiles qui la plaquent contre la roche. Depuis les débuts de l'humanité, elle ne cesse d'être entravée dans sa liberté. Ces voiles cependant ne retiennent pas son regard qui s'évade, son esprit qui se libère de tous les liens.  Comme les papillons voisins, elle s'échappera, elle volera de ses ailes déployées malgré tous ceux qui veulent l'en empêcher.

St-Savinien.Crazanne.sculptures-174.JPG

-Paori Toi Te Rangiuaia (2009-2013) Nouvelle-Zélande.

lapidiales-2-023.JPG

Pour les Maoris, l'homme n'est qu'un élément de la nature, un élément à part entière certes mais non pas le premier ni le suprême. Hommes, roches, plantes et animaux sont liés dans le même enchantement et le même mystère. L'oeuvre de cet artiste maori sera inaugurée dans un an, en septembre 2013.

St-Savinien.Crazanne.sculptures-181.JPG

-Alain Dony (2006) France.

Monumental, impressionnant... le géant d'Alain Dony. Il me fait penser aux tours du Bayon à Angkor, aux visages énigmatiques qui émergent de la pierre. 

St-Savinien.Crazanne.sculptures-203.JPG

Il sort peu à peu de la roche qui écrase encore son visage. Ses yeux sont fermés comme ses poings. Il va secouer sa coquille calcaire, il va se dresser, la tête dans le ciel. Il est le frère inversé d'Encelade, le géant enterré sous l'Etna et qui crache ses pierres à chaque éruption sans pouvoir se libérer de sa prison.

St-Savinien.Crazanne.sculptures-187.JPG

-Dann Chétrit (2006-2009) France.

La mort aux orbites bandées est placée dans une niche, sur un autel, au-dessus du mot : VITRIOLUM.

Il ne s'agit pas de la forme neutre et latine du substantif "vitriol" mais des premières lettres des mots d'une phrase dont la traduction serait : "Descends dans le ventre de la Terre, en rectifiant tu découvriras la pierre cachée, la véritable médecine." Phrase un tantinet obscure que connaissaient les alchimistes pour qui ce "Vitriolum" permettait de pénétrer dans la matière des métaux.

St-Savinien.Crazanne.sculptures-188.JPG

Tout cela ne touchera que peu de gens...

L'oeuvre de Chétrit fait plutôt penser aux grands tombeaux sculptés des nécropoles comme le cimetière du Père lachaise, avec leurs symboles funèbres : crâne, hibou, sablier...

St-Savinien.Crazanne.sculptures-185.JPG

Au-dessus, les yeux bandés, l'homme "nage" dans l'espace, dans une brasse papillon ou un mouvement d'ailes de goéland.

En-dessous de lui, autour du crâne gigantesque, un mouvement de montée puis de descente, d'entraînement inéluctable vers la terre...

C'est une oeuvre énigmatique et puissante qui sans l'homme-oiseau serait pour moi essentiellement funèbre, privilégiant l'abîme plus que l'azur.

St-Savinien.Crazanne.sculptures-196.JPG

-Gérard Quéheillalt (2009-2010) France.

Sculpture aux formes douces et sensuelles. Une jeune femme gravit résolument les marches d'un escalier. Elle tourne le visage ves celui ou celle qui la regarde. Son sourire est engageant, il invite à la suivre. Elle est celle qui montre le chemin vers l'azur, si différente de la tentatrice baudelairienne qui "dérangeait" l'âme de l'artiste de son "rocher de cristal"...

St-Savinien.Crazanne.sculptures-202.JPG

-Sandra Bergès. (2010) Portugal.

C'est une main qui sort de la terre et qui s'ouvre... Une main qui pourrait porter un flambeau... Une main qui pourrait être celle d'un géant en train de naître, un frère humain de celui d'Alain Dony.    

Le thème qu'elle illustre, "de l'Abîme vers l'Azur", fait de cette main, non pas celle des guerres et des meurtres, mais celle de la création artistique, celle du don.    

St-Savinien.Crazanne.sculptures-199.JPG

-Yasushi Hori (2011-2012) Japon.

La femme aux cheveux d'algues et de voie lactée respire avec l'univers. Elle est reliée à lui par le cordon ombilical. L'homme est en-dessous,une nouvelle fois, mais il ne s'enfonce pas dans les abysses. Il est entraîné par la femme, par la roue solaire qu'il forme avec elle. 

St-Savinien.Crazanne.sculptures-200.JPG

L'homme a la main gauche sur la cuisse de sa compagne, la droite imbriquée autour de son pouce, la pointe des doigts contre le pouls battant. La femme à la main gauche dans le ciel et les rayons solaires... là où elle entraîne l'homme ...

 

C'est avec ce couple qui s'envole que s'achève la partie des falaises consacrée au thème "de l'Abîme vers l'Azur."

 

.............................................................................................................

  a suivre : derniers Thèmes :  Le Temps. Le Feu. 

 

..................................................................................................................................................................

Liens : 

Lapidiales. Sculptures (I). La Mémoire du Fleuve.

Les Lapidiales (2) Terre, planète Vie.

Les Lapidiales (3) La Terre. Le Ventre du monde.

Les Lapidiales (5) Le Temps. Le Feu. Monument auxMorts pour rien. 

 

Charente Maritime. Classement alphabétique. Liens.

 

.............................................................................................................

 

..

Partager cet article

Repost 0
Published by chriswac - dans CHARENTE MARITIME
commenter cet article

commentaires

flipette 08/10/2012 20:04


ouaou! c'est géant!

Pénélope 06/10/2012 19:33


Chaque sculpteur mérite la présentation de son travail tellement chacun est doué. 

Gentilesci 06/10/2012 19:29


magnifiques sculptures, le contraire de celles qui sont perchées sur des socles et que personne ne voit.

JeanVI 04/10/2012 09:12


magnifiques images de couples. Sorte d'hymne à la femme et à l'amour.

Présentation

  • : Montmartre secret
  • Montmartre secret
  • : Pour les Amoureux de Montmartre, des Chats.de l'île d'Oléron, des Voyages. Les Amis Inconnus et les Poètes...
  • Contact

Recherche