Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 07:00

..

lapidiales-2-037.JPG

 

III La Terre. Dans le Ventre du Monde.

Le thème du Ventre du Monde a sans doute été inspiré par cette partie des carrières, sombre, inhospitalière, formée de grottes nocturnes creusées par les carriers.

L'humidité vous y pénètre et recouvre peu à peu la pierre de traces verdâtres...

lapidiales-2-005.JPG

 

- Laurent Roussely (2005-2007) France.

La première oeuvre donne le ton... grouillante, inquiétante, elle montre un monde de monstres en gestation dévorés par leur génitrice alors qu'ils tentent de se détacher du magma originel.

A gauche, un homme, le père de ces enfants informés tente de se défaire des liens qui le retiennent comme des tentacules empoisonnés...

St-Savinien.Crazanne.sculptures-162.JPG

Des foetus difformes restent englués dans l'enchevêtrement des profondeurs.

On pense devant cette oeuvre glauque aux dessins de Hans Bellmer...ou à certaines BD inquiétantes...

Un malaise vous prend devant cette pierre qui pour se mettre au diapason de celui qui l'a sculptée se couvre de mousses gluantes et verdâtres...

lapidiales-2-008.JPG

- Joël Thépault (2006-2007) France.

Il s'agit d'un hommage rendu aux hommes qui ont travaillé jusqu'à l'épuisement pour un salaire de misère dans ces carrières des Chabossières. Dans les niches sont posés des crânes et des objets familiers. La main en haut à droite, allusion au travail manuel, a été sculptée par Roussely, voisin de Thépault dans cette grotte. 

Regardez bien, dans la première niche du bas, une paire de chaussures. Ce sont les chaussures de Joel Thépault...  carrier lui aussi à sa manière, solidaire avec ceux qui lui ont laissé ces murs où il peut s'exprimer.

lapidiales-2-012.JPG

Dans un premier temps, on ne se rend pas compte que les niches sont disposées autour d'un sarcophage. On s'approche et on voit, étendu dans la pierre qui verdit, la momie d'un carrier...

St-Savinien.Crazanne.sculptures-167.JPG

-Vincenz Senoner (2012) Italie.

C'est la sculpture la plus récente, blanche et lumineuse dans la profondeur des  grottes. Le ventre est ici celui du monde et celui de la femme.

Le couple est représenté dans un oeuf dont la coquille est prête à se casser autour de la tête de la femme et à libérer les amants .

St-Savinien.Crazanne.sculptures-168.JPG

C'est une belle image du mystère de la vie qui prend naissance dans le ventre du monde, dans le ventre de la femme. L'homme amoureux a posé la tête sur ce ventre. Il entend battre la vie tandis que la femme, tête renversée, voile sur la poitrine, roses à la main, semble morte... 

Vie et mort unies... et pourtant le mouvement du couple est ascendant, il monte déjà vers l'azur qui est le thème suivant de la carrière.

lapidiales-2-014.JPG

- Gadadhar Ojha (2007) Inde.

On hésite un instant devant cette femme debout dans un sarcophage tapissé d'un réseau organique qui évoque des entrailles.

Il s'agit en réalité de la déesse indienne Maha Lakshmi.    

lapidiales-2-016.JPG

Elle est la déesse de la richesse et elle nourit en son ventre la fleur du lotus, celle qui assure la prospérité...

Le visage de la déesse est tourné vers le ciel, il est souriant...

Il faut bien reconnaître cependant que pour un vulgaire occidental comme moi, bien qu'amoureux de l'Inde, le lotus dans ce corps à moitié écorché évoque plus le nénuphar qui mange peu à peu Chloé dans l'Ecume des Jours que la fleur de la prospérité...

lapidiales-2-036.JPG

-Hugo Battistel (2005) France. Charente Maritime. 

Un monstre aux yeux exorbités s'apprête à dévorer une femme enchaînée.

lapidiales-2-019.JPG

La femme est résignée. Elle n'a pas le pouvoir de résister à la force brutale.

lapidiales-2-021.JPG

Son ultime révolte, son ultime liberté est d'arracher le masque qu'on lui avait imposé et qu'elle avait collé sur son visage. Le masque du rôle que la société lui demande de jouer; le masque que les religions et les traditions imposent aux femmes.

lapidiales-2-031.JPG

-Alain Tréhard (2007) France.

Il paraît qu'il s'agit du sexe féminin, une vulve géante d'où sortira la vie. Bon! Admettons! Et creusons-nous la tête pour interpréter ces formes géométriques  agressives qui l'entourent.

lapidiales-2-028.JPG

-Alfredo Pecile (2008) Argentine.

Dans le ventre du Monde pour Pecile, il y a des grenouilles.

Une immense grenouille au sexe ouvert. Autour d'elle gravitent les tétards auxquels elle donne vie.

C'est peut-être une image des origines, du moment où du ventre des mers la vie a pris pied sur la terre. Libre à vous d'interpréter.

lapidiales-2-038.JPG

Nous quittons les grottes sombres dont bien des murs sont encore libres... Ce n'est apparemment pas le thème qui a le plus inspiré les artistes. On quitte l'ombre pour sortir à la lumière et découvrir le géant qui sort de la nuit et de la pierre et s'éveille au jour.

 

A suivre : Thème IV : L'Air.  Les Lapidiales (4). De l'Abîme à l'Azur. 

....................................................................................................................................................................

Liens : les Lapidiales :

Lapidiales. Sculptures (I). La Mémoire du Fleuve.

Les Lapidiales (2) Terre, planète Vie.

Les Lapidiales (4). De l'Abîme à l'Azur.

Les Lapidiales (5) Le Temps. Le Feu. Monument aux morts pour rien.


Charente Maritime. Classement alphabétique. Liens.

 

.....................................................................................................................................................................

 

..

Partager cet article

Repost 0
Published by chriswac - dans CHARENTE MARITIME
commenter cet article

commentaires

Théophile 03/10/2012 16:17


je préférais la partie fleuve. Celle là est un peu sinistre à part l'étagère du souvenir et les godasses. 

proudhon 03/10/2012 16:11


Un endroit que j'inscris grâce à vous sur mes tablettes (et dire que je passe mes vacances à royan sans le connaître!)

RaoulRt 01/10/2012 10:58


assez glauque comme vous dites à part le couple enlacé et encore... mais notre époque ne prête pas à l'optimisme.

Aldabaran 01/10/2012 10:55


Très origianl et trrès bel hommage aux carriers avec cette étagère et ce sarcophage. C'est une des plus belle sculptures de cette partie à mon avis, pas sinistre en fait car humaine et solidaire,
avec ces vraies chaussures, comme on les laisse avant d'entrer chez quelqu'un... Par contre le vagin, franchement, il vous donne envie de vous couper les couilles.

Présentation

  • : Montmartre secret
  • Montmartre secret
  • : Pour les Amoureux de Montmartre, des Chats.de l'île d'Oléron, des Voyages. Les Amis Inconnus et les Poètes...
  • Contact

Recherche