Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 septembre 2012 1 03 /09 /septembre /2012 07:00

 

 trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-090.JPG

Attention, vous êtes prévenu par les prospectus distribués par la mairie de Saint-Agnant... vous allez visiter un des plus beaux pigeonniers de France et de Navarre!

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-084.JPG

Ce n'est pas un slogan commercial car la visite est gratuite et se fait en compagnie d'une guide jolie et compétente! Vous ne serez donc pas "pigeonné" comme sur tant de sites touristiques...

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-119.JPG

... Et des touristes, il y en a peu alors que le lieu est exceptionnel. Sur l'herbe fleurie se dresse, solide malgré ses cinq siècles, une tour claire et massive, à la fois puissante et élégante.

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-116.JPG

C'est une rescapée de l'opulent prieuré bénédictin  dont elle faisait partie et dont il ne reste que la porte d'entrée fortifiée et quelques bâtiments conventuels.

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-089.JPG

                                   Prieuré du Moutier Neuf. Bâtiment conventuel.

Le prieuré du Moutier Neuf a été fondé en 1070. Il dépendait de Vendôme et il connut très vite l'opulence. Son prieur était un personnage puissant et respecté.

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-094.JPG

                      Du nom gravé du prieur Bertrand Daugeraud, ne subsiste que le "D"

La guerre de cent ans suivie de la peste noire mirent fin à cette splendeur et il fallut attendre le XVIème siècle, celui de la Renaissance et de l'humanisme (!) pour que le nouveau prieur Bertrand Daugeraud entreprenne la réfection de son enceinte fortifiée et du fameux pigeonnier.

 trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-112.JPG

                          Trou creusé par les Rochelais pour introduire un pieu et faire levier

Hélas l'époque était mal choisie puisque c'est celle, non pas de la tolérance et de l'humanisme mais des Guerres de Religion qui furent particulièrement cruelles dans cette douce région.

Les Rochelais ne voulaient pas que subsistât un point fortifié d'une telle importance situé sur un axe vital. Ils s'emparèrent du lieu, détruisirent tout ce qui tomba sous leurs armes et massacrèrent les villageois réfugiés dans le prieuré et dans le pigeonnier.

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-088.JPG

                                        Pierres descellées pour s'introduire dans le pigeonnier

Le pigeonnier paraissait imprenable avec ses murs épais et lisses. Il fallut donc creuser un trou au bas de la tour. On voit encore le trou dans lequel un pieu fut enfoncé pour faire levier. Il fallut desceller quelques pierres et le tour était joué! Il ne restait qu'à faire le ménage. Heureuse époque!

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-091.JPG

Après la Révolution les ruines sont vendues et il faut attendre 1951 pour que le pigeonnier soit classé monument historique....

... Et il le mérite !

Ce qui frappe le visiteur, c'est sa puissance et son élégance. La blancheur des pierres, la perfection de la forme, tout concourt à en faire un monument à part dont le charme n'est pas réductible à la seule étude architecturale.

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-087.JPG

Harmonie des fenêtre "Renaissance" ornées de la coquille de Vénus, d'angelots et de candélabres, autant de symboles de l'amour. On pense à La Fontaine : "Deux pigeons s'aimaient d'amour tendre"...

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-113.JPG

                                                 Vestiges du lanternon et du dôme

Le dôme de pierres est surmonté d'un lanternon qui s'écroula en 1965 et qui ne retrouva sa place qu'après plus de dix ans de restauration. Les restes de l'ancien lanternon et de la partie écroulée du dôme sont visibles dans le jardin de la maison d'accueil.

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-086.JPG

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-093.JPG

Au dessus-de la porte d'entrée, on devine d'anciennes sculptures martelées : deux pigeons réduits à l'état d'ombres ou de fantômes.

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-100.JPG

L'intérieur est saisissant. Presque 3000 trous de boulins (2959 pour être précis) pour autant de pigeons!

Le prieur avait vu grand, trop grand pour les petits seigneurs voisins qui voyaient s'abattre sur leurs champs ces nuées insatiables. La loi ne permettait pas un tel nombre qui devait être en rapport avec les terres possédées. le bas du pigeonnier fut donc remblayée en 1540 pour condamner une partie des boulins.

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-095.JPG

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-104.JPG

Le mécanisme intérieur avec potence et échelles pivote autour de son axe et permet d'avoir accés à tous les trous. Ainsi pouvait-on recueillir les oeufs que mangeaient les moines...

...Le guano était récoté directement sur la terre (aujourd'hui recouverte d'un plancher) et servait à l'enrichissementet des sols.

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-101.JPG

Aujourd'hui quelques pigeons sont revenus mais ne sont pas les bienvenus. Cet hôtel cinq étoiles n'a plus le droit de les recevoir. Le problème qui se pose est de les éloigner sans nuire aux petites chevêches qui se sont réfugiées dans la tour et dont on peut voir les boules de déjection sur le sol. Les chevêches sont protégées et on ne plaisante pas, à juste titre, avec la protection des oiseaux en pays rochefortais, siège de la LPO (Ligue de la Protection des Oiseaux).

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-103.JPG

Laissons les chevêches dans leur chouette refuge et refermons la porte de ce pigeonnier, un des plus beaux de France comme l'écrivait déjà au XVIIème siècle le géographe de Louis XIV.

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-081.JPG

..................................................................................................................................................................

Liens : 

Richard Texier. Abbaye de Trizay. Vitraux Modernes. 17

Kim Em Joong. Vitraux. Abbaye de Trizay.

Trizay. Abbaye. Logis du prieur. Fresques. 17.

Trizay. Abbaye. Fresques. Le refectoire. 17.

Trizay. Abbaye Saint Jean l'Evangéliste. 17.

 

Charente Maritime. Classement alphabétique. Liens.

 

....................................................................................................................................................................

 

..

Partager cet article

Repost 0
Published by chriswac - dans CHARENTE MARITIME
commenter cet article

commentaires

Malebranche 08/09/2012 11:55


Une époque où l'on soignait l'architecture "utilitaire". Que penser de ce qu'on a fait pour les collèges et les bureaux de poste à notre époque?

Luigi 05/09/2012 08:33


Belle architecture qui irait bien avec les châteaux de la Loire. 

ursula 03/09/2012 12:55


Impressionnant. Est-ce qu'ils mangeaient les pigeons?

Présentation

  • : Montmartre secret
  • Montmartre secret
  • : Pour les Amoureux de Montmartre, des Chats.de l'île d'Oléron, des Voyages. Les Amis Inconnus et les Poètes...
  • Contact

Recherche