Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 août 2011 6 27 /08 /août /2011 07:05

Trezay-Montierneuf-076.JPG

A l'extrémité du grand dortoir du prieuré de Trizay, la chambre du prieur a conservé sa cheminée et ses fresques.

Alors que les moines vivaient à la spartiate, le prieur jouissait d'un confort bien peu conforme à la loi de Saint-Benoît!

Trezay-Montierneuf-016.JPG

                                                                      Les dortoirs

Le dernier prieur régulier de Saint Jean l'Evangéliste fut Jacques de Saint Nectaire, élu en 1491 et mort en 1518. Après lui, les prieurs furent des abbés commanditaires laïques, séculiers non soumis à la règle et donc soucieux de leur confort!

Trezay-Montierneuf-065.JPG

Aussi avaient-ils le loisir de décorer leur chambre à la mode de leur temps.

Après avoir enlevé une quinzaine de couches de badigeon de chaux, les restaurateurs virent apparaître des fresques du XVIIème siècle quasi intactes...

Elles sont sans doute l'oeuvre d'un peintre local resté anonyme. Elles sont à la fois maladroites et touchantes. Leur fraîcheur, leur naïveté leur confèrent un charme qui traverse les siècles.

Trezay-Montierneuf-066.JPG

Le sujet n'est pas toujours religieux! Pas de Christ souffrant, ni de Vierge des douleurs!

Le prieur, au moment de se mettre au lit, préférait poser les yeux sur cette scène champêtre. Une jeune femme coiffée d'un diadème est étendue comme une belle au bois dormant à l'ombre d'un arbre.

Trezay-Montierneuf-067.JPG

Deux jeunes femmes et un jeune homme porteurs d'une banderole sur laquelle sont écrits à l'envers des mots latins, s'approchent de la belle endormie.

Le jeune homme coiffé de plumes à la mode des acteurs du Grand Siècle porte une baguette sur l'épaule... 

Trizay-astree.jpg

                                                     Boucher (l'Astrée)

Il est difficile de donner une interprétation incontestable de cette fresque. Peut-être s'agit-il d'une illustration de l'Astrée qui était le roman à la mode. La princesse endormie serait Galathée, les deux jeunes femmes, ses suivantes Sylvie et Léonide, le jeune homme à la beauté féminine, Céladon. Mais ce n'est qu'une supposition...

Trezay-Montierneuf-069.JPG

Plus facile à identifier cette scène tirée de la Bible : David le jeune berger, futur roi d'Israël, décapite après l'avoir vaincu Goliath, champion des Philistins.

Trezay-Montierneuf-068.JPG

A noter une certaine ressemblance entre David et le jeune homme de la fresque voisine, tous deux féminins malgré le symbole phallique du bâton et du glaive.  

trizay-david.jpg

                                                             Le Caravage. 

Trezay-Montierneuf-070.JPG

Une troisième fresque moins bien conservée représente également une scène biblique. Tobie guidé par un ange qui n'est autre que Raphaël, vient de pêcher un poisson qu'il tient dans sa main droite.

Raphaël lui explique comment avec le fiel, le foie et le coeur du poisson il pourra guérir la cécité de son père.

Trezay-Montierneuf-071.JPG

Il lui désigne celle qui sera sa femme, Sara, prisonnière du démon Asmodée dont Tobie la délivrera.

L'ange qui volète sensuellement dans le ciel ressemble à Cupidon... Rencontre de la mythologie classique et de la Bible!

trizay-fresques-prieur.jpg

                                                  Tobie et l'Ange (Rosa Salvatore)

Trezay-Montierneuf-074.JPG

La dernière fresque représente Zeus dans son char tiré par un aigle. C'est la fresque la mieux conservée.

Trezay-Montierneuf-075.JPG

Le dieu brandit le foudre qui n'effraie personne. Il est assis dans son char comme dans une baignoire-sabot. Il est presque nu et prêt à veiller avec bienveillance sur les nuits du Prieur!

trizay-fresques-prieur2.jpg

trizay-char.jpg

L'iconographie représente rarement le char du dieu tiré par un aigle. Ce sont les chevaux qui se chargent du travail! 

Trezay-Montierneuf-030.JPG

                              châpiteau réemployé dans le mur qui ferme l'abside.

Mais n'oublions pas que le prieuré porte le nom de Saint Jean dont le symbole est l'aigle!

.......................................................................................................... 

Liens : Trizay :

Trizay. Abbaye. Fresques. Le refectoire. 17.

Trizay. Abbaye Saint Jean l'Evangéliste. 17.

Richar Texier. Abbaye de Trizay. Vitraux Modernes. 17

Liens : Tous les articles "Charente Maritime":

Charente Maritime. Classement alphabétique. Liens.

..................................................................................................

Partager cet article

Repost 0
Published by chriswac - dans CHARENTE MARITIME
commenter cet article

commentaires

Clodoald 12/11/2011 17:10



Un lieu plein de surprise que je n'ai jamais visité alors que je passe mes vacances dans la région. J'ai honte et j'ai hâte de réparer cette négligence.



Bertille.OP 01/09/2011 18:44



C'est bien de mettre en parallèle les oeuvres connues et ces fresques anonymes. On  sent tout ce que porte un art simple et populaire, un art vivant.



Raymond13 27/08/2011 22:32



Les guerres de religion nous ont quand même massacré dans les deux camps bien des hommes et bien des chefs d'oeuvre! Mais on ne revient pas en arrière hélas.



Amelle00 27/08/2011 12:05



Beaucoup de fraîcheur et de charme dans ces peintures dont j'ignorais l'existence alors que je vis à rochefort! Merci à vous!



Présentation

  • : Montmartre secret
  • Montmartre secret
  • : Pour les Amoureux de Montmartre, des Chats.de l'île d'Oléron, des Voyages. Les Amis Inconnus et les Poètes...
  • Contact

Recherche