Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Montmartre secret

Montmartre secret

Pour les Amoureux de Montmartre sans oublier les voyages lointains, l'île d'Oléron, les chats de tous les jours. Pour les amis inconnus et les poètes.

Publié le par chriswac
Publié dans : #Peintres, #MONTMARTRE Peintres.Artistes.Clébrités
La vachalcade de Montmartre (Pelez)

La vachalcade de Montmartre (Pelez)

   Fernand Pelez (1848-1913) est contemporain de Toulouse Lautrec et de Degas. Comme eux il s'est intéressé aux artistes mais plus qu'eux son regard a été marqué par la fraternité et la compassion. Pas étonnant qu'il ait eu peu de succès, ses toiles ne montrent pas les lumières des théâtres, ni les belles passantes des rues. Elles disent la misère et le rude labeur de survivre.

 

   Celui qui dans le Montmartre du XXème siècle lui ressemblera le plus, non par le style, non par la palette mais par la générosité du regard, c'est Poulbot, le peintre des gosses.

 

 

   Parce que les gosses, il les connait Fernand Pelez. Il voit sur le boulevard de Clichy où il a son atelier les mendiants qui espèrent attendrir les noctambules et les amateurs de jolies danseuses.

le martyr. Le marchand de violettes.

le martyr. Le marchand de violettes.

... Et quand il peint le petit vendeur de violettes, épuisé, affamé, presque mort, il appelle sa toile : le martyr. Quand il y a martyr, il y a bourreau. On ne peut s'empêcher de le rechercher ce bourreau, devant ces victimes dont la tristesse détruit la joie et la vitalité.

 

                                              Le petit marchand de citrons

   Certes Fernand Pelez a dû regarder Murillo et ses mendiants exposés au Louvre, mais le choix qu'il a fait après des études académiques avec pour maître un grand peintre, Cabanel, c'est un engagement, un renoncement au succès, à la fortune, alors que ses toiles avaient été remarquées et honorées au salon.

Adam et Eve. Première période de Fernand Pelez, encore académique.

Adam et Eve. Première période de Fernand Pelez, encore académique.

    Il y a au Petit Palais une toile exceptionnelle qu'il faut voir à tout prix pour mesurer le génie de Fernand Pelez "Grimaces et misère" de 1888.

Fernand Pelez. Un grand peintre de Montmartre à la Belle époque. Le peintre des pauvres.

     Et quelle toile!

 Sept mètres de largeur! (2 mètres 61 de hauteur). Présentée au salon de 1888, elle fit sensation. Elle resta dans l'atelier du peintre jusqu'à sa mort. Elle entra alors au musée où elle continue d'impressionner les visiteurs.

La toile dans l'atelier du peintre, 62 boulevard de Clichy.

La toile dans l'atelier du peintre, 62 boulevard de Clichy.

      Elle représente une troupe foraine telle qu'on en voyait sur les boulevards. Les dix forains sur une estrade font face aux spectateurs et sont censés leur donner envie d'entrer sous le petit chapiteau pour assister au spectacle. 

Fernand Pelez. Un grand peintre de Montmartre à la Belle époque. Le peintre des pauvres.

    À gauche, un garçon qui tient un tambour pleure tandis que des adolescentes en maillot, attendent le début du spectacle qui commencera comme l'indique le panneau tenu par la plus âgée, dans trente secondes.

 

    Les visages sont las, comme ailleurs. Ils ne regardent pas les curieux qui les fixent. Les animaux font partie du spectacle, perroquets et singes. Privés de liberté, enchaînés, ils connaissent le même sort que les enfants. 

Fernand Pelez. Un grand peintre de Montmartre à la Belle époque. Le peintre des pauvres.

      Au centre, un nain réduit à son rôle de "curiosité", de petit monstre amusant, a le visage fermé, seule façon de résister à l'humiliation.

Un clown blanc au costume coloré déclame sans baisser la tête vers les spectateurs. 

Un "bonimenteur" plus âgé prend un air exagérément réjoui.

Fernand Pelez. Un grand peintre de Montmartre à la Belle époque. Le peintre des pauvres.

     À droite sous la banderole "orchestre français" (sur laquelle un singe enchaîné, compagnon de misère, tourne le dos), trois vieillards amaigris sont assis. Ils sont accablés. Deux semblent dormir, le 3ème fixe le vide. leurs instruments sont la clarinette, le trombone et l'ophicléide (ancêtre du tuba).

Le petit berger endormi (Jules Bastien-Lepage)

Le petit berger endormi (Jules Bastien-Lepage)

    Dans cette attention aux humbles, à ceux que la société ne veut pas voir, le peintre a été proche d'un artiste qui l'influença et qui comme lui fréquenta l'atelier de Cabanel : Jules Bastien-Lepage.

                                             Jules Bastien-Lepage

    Mais si Jules Bastien-Lepage reste fidèle à ses origines paysannes et représente des campagnards dans leur rude condition, Fernand Pelez est citadin et c'est la misère des villes qu'il veut peindre.

Fernand Pelez. Un grand peintre de Montmartre à la Belle époque. Le peintre des pauvres.

    Comme dans cette toile : "sans asile - les expulsés". Une œuvre toujours actuelle qu'appréciera un autre montmartrois connu pour son amour des chats, Steinlen, qui fut aussi un homme engagé dans la défense des pauvres du maquis.

 

     Parmi les autres toiles de Pelez comment ne pas citer "la victime ou l'asphyxie" qui représente une femme que les émanations d'oxyde de carbone d'un mauvais poêle ont tuée.

Pelez ne pouvait savoir que quelques années après cette représentation, un écrivain qu'il admire, Zola, mourrait de la même manière. Il s'agirait alors d'un crime.

Un nid de misère. (Pelez)

Un nid de misère. (Pelez)

     Une exposition de 2009 au Petit Palais a remis dans la lumière ce grand peintre.

    Patrick Cauvin écrivait alors : "Montmartrois, foncez au petit Palais! Courez voir Pelez, ne serait-ce que pour le temps d'un regard, faire revivre, par un peintre oublié, le carnaval des traîne-savates".

 

Liste des liens:

Artistes, peintres célébrités de Montmartre

Etude de toiles de grands peintres

                                                    Les lingères. (Pelez 1880)

 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Cimetière.
Le premier novembre 2021 au cimetière de Montmartre.
Le premier novembre 2021 au cimetière de Montmartre.

       Je ne suis pas "cimetière". Je veux dire que je n'éprouve pas le besoin d'y aller, comme ça, à jours fixes, anniversaires, Toussaint, pour m'arrêter devant les tombes chères, le petit carré terrestre où ont été mis en terre les gens que j'aime.

Le premier novembre 2021 au cimetière de Montmartre.
Le premier novembre 2021 au cimetière de Montmartre.
Le premier novembre 2021 au cimetière de Montmartre.

     Je ne peux imaginer leur crâne blanc, l'arbre mort de leur corps, les phalanges osseuses qui étaient caresses. Je rejette loin de moi toute image de pourrissement et d'anéantissement progressif. Ils ne sont pas dans la terre mouillée. Ils respirent à pleins poumons. Ils respirent par mes poumons. 

Le premier novembre 2021 au cimetière de Montmartre.
Le premier novembre 2021 au cimetière de Montmartre.

    Et pourtant ce premier novembre 2021, je suis allé au cimetière, non pas leur cimetière, aucun d'entre eux n'est à Montmartre, mais là où j'aime me promener, dans ce parc au coeur de la ville, sous les grands arbres. Les murs rouges de vigne vierge entourent une ville de pierres qui ressemble à une cité antique avec ses temples, ses colonnes, ses statues.

Le premier novembre 2021 au cimetière de Montmartre.
Le premier novembre 2021 au cimetière de Montmartre.

     Il faisait gris, les averses succédaient aux averses et j'ai dû m'abriter un moment dans une chapelle funéraire sans porte. Il y avait sur le sol une corbeille et une gamelle avec quelques croquettes. J'ai sans doute dérangé un chat, un de ceux que des femmes attentives viennent nourrir chaque jour. 

Le premier novembre 2021 au cimetière de Montmartre.

     Les chats n'ont pas notre culture, ils n'aiment pas Berlioz non pas pour sa musique mais à cause du marbre noir et glacé de sa tombe inhospitalière :

 Ils n'aiment pas Truffaut pour la même raison et c'est à peine s'ils s'arrêtent sur la pierre de la Goulue trop exposée aux passants. 

 

 

    Quand la pluie s'apaisait je reprenais ma balade et j'allais en marchant sur les feuilles mortes jusqu'à la pierre grise qui recouvre Monique Morelli, ma voisine de la rue Paul Albert, morte il y a plus de vingt ans!

Je l'entends chanter Aragon ou Villon ou Ronsard comme au temps où j'ouvrais mes fenêtres pour ne pas perdre une miette de sa voix .... Cette voix qu'elle lançait pour nourrir tous les moineaux du monde!

 

Le premier novembre 2021 au cimetière de Montmartre.

     Sa voix ne s'en va pas! Nulle voix ne meurt! Pas plus celle de Morelli, que de Jeanne Moreau, que de Dalida!

Aucune voix ne devient ossements! Ni ta voix Morelli, ni la tienne Manguite, ni la tienne ma petite soeur, ni la tienne maman.

  Les voix aimées résistent à la mort, elles s'échappent et murmurent dans nos nuits comme les constellations.

Le premier novembre 2021 au cimetière de Montmartre.
Le premier novembre 2021 au cimetière de Montmartre.
Le premier novembre 2021 au cimetière de Montmartre.

      Le soleil est venu soudain, il n'est resté que quelques minutes, le temps de jeter un arc en ciel au-dessus du cimetière. 

Le premier novembre 2021 au cimetière de Montmartre.

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Saisons. Divers, #album
Octobre 2020. Album photo au jour le jour de Montmartre.

 Le 3 octobre. Esplanade du Sacré-Coeur.

De retour à Paris le 3 octobre avec dans les yeux les vagues de l'Atlantique en fusion  dans le soleil. Pas évident de retrouver la grande ville et ses murailles d'immeubles. Vite je monte sur la Butte pour retrouver l'horizon et la houle des toits parisiens.

Octobre 2020. Album photo au jour le jour de Montmartre.

4 octobre. Soir de vent sur la Butte. Photo prise de la fenêtre de mon bureau.

Octobre 2020. Album photo au jour le jour de Montmartre.

5 octobre. Boire dans les mains de son maître... Qui dira jamais le lien vital qui unit hommes et chiens?

Octobre 2020. Album photo au jour le jour de Montmartre.

6 octobre. Montmartre-village. Rue Poulbot (ancienne impasse Traînée.

Octobre 2020. Album photo au jour le jour de Montmartre.
Octobre 2020. Album photo au jour le jour de Montmartre.
Octobre 2020. Album photo au jour le jour de Montmartre.

7 octobre. Quelques escaliers de la Butte ont été décorés par les enfants des écoles pour la fête des vendanges. (1ère et 2ème photos rue Foyatier, 3ème photo rue Barsacq).)

Octobre 2020. Album photo au jour le jour de Montmartre.

8 octobre. La fête des vendanges est annoncée...

Octobre 2020. Album photo au jour le jour de Montmartre.

9 octobre. Rencontre improbable. Avenue Junot, défilé des vendanges.

Octobre 2020. Album photo au jour le jour de Montmartre.

9 octobre. Des mères survoltées! Défilé des Vendanges.

Octobre 2020. Album photo au jour le jour de Montmartre.

10 octobre. Artistes en herbe.

Octobre 2020. Album photo au jour le jour de Montmartre.

11 octobre. Les demoiselles de Rochefort à Montmartre!

Octobre 2020. Album photo au jour le jour de Montmartre.

12 octobre. Balade d'une robe boulevard Marguerite de Rochechouart.

Octobre 2020. Album photo au jour le jour de Montmartre.

13 octobre. J'ai tout donné au soleil sauf mon ombre.

Octobre 2020. Album photo au jour le jour de Montmartre.

14 octobre. Comédie musicale. Square de la Turlure (Bleustein-Blanchet).

Octobre 2020. Album photo au jour le jour de Montmartre.
Octobre 2020. Album photo au jour le jour de Montmartre.

15 octobre. La vigne rouge, rue Girardon et rue des Saules.

Octobre 2020. Album photo au jour le jour de Montmartre.

16 octobre. Des mariés sur le trottoir le plus étroit de la rue St-vincent.

Octobre 2020. Album photo au jour le jour de Montmartre.

17 octobre. Les chiens japonais sont de retour à Montmartre!

Octobre 2020. Album photo au jour le jour de Montmartre.

18 octobre. Pour être parisienne il faut porter un béret! avant d'acheter une baguette! (marches du sacré-Coeur).

Octobre 2020. Album photo au jour le jour de Montmartre.
Octobre 2020. Album photo au jour le jour de Montmartre.
Octobre 2020. Album photo au jour le jour de Montmartre.

19 octobre. Jour de soleil square Nadar. Une trinité.

Octobre 2020. Album photo au jour le jour de Montmartre.

20 octobre. Au coeur de Montmartre, le cité des artistes (rue Norvins). Un peu du vieux Montmartre préservé!

Octobre 2020. Album photo au jour le jour de Montmartre.

21 octobre. L'enfant et le triton (fontaine de Gasq)

Octobre 2020. Album photo au jour le jour de Montmartre.

22 octobre. Le pigeon mélomane.

Octobre 2020. Album photo au jour le jour de Montmartre.
Octobre 2020. Album photo au jour le jour de Montmartre.

23 octobre. La maison de Monique Morelli, ma voisine quand j'habitais rue Paul Albert.

Elle est morte en 1993. La maison est restée inhabitée. Son chapeau de soleil est toujours accroché à la fenêtre.

Octobre 2020. Album photo au jour le jour de Montmartre.

Dimanche 24 octobre. Un petit air estival sur la Butte. 

Octobre 2020. Album photo au jour le jour de Montmartre.

25 octobre. Square Nadar où les chiens et les enfants sont dans leur royaume.

Octobre 2020. Album photo au jour le jour de Montmartre.

26 octobre. Il faut de toi pour faire un monde.

Octobre 2020. Album photo au jour le jour de Montmartre.

 27 octobre. Matin brumeux.

Octobre 2020. Album photo au jour le jour de Montmartre.

28 octobre. L'amour dévorant de la vigne vierge pour le réverbère.

Octobre 2020. Album photo au jour le jour de Montmartre.

Le 29 octobre, le Lapin agile a fait peau neuve.

Octobre 2020. Album photo au jour le jour de Montmartre.

30 octobre.  Il pleut même sur nos ombres!

Octobre 2020. Album photo au jour le jour de Montmartre.

31 octobre. Dernier regard du mois.

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Peintres.Artistes.Clébrités, #Peintres
Byblis changée en source. Hu

Byblis changée en source. Hu

     Ce peintre alsacien fait partie de l'histoire montmartroise puisque pendant des années c'est à Pigalle qu'il travailla, au 11, aujourd'hui disparu, sur cette place où tant d'artistes vécurent.

C'est rue La Bruyère qu'il mourut et c'est au cimetière de Montmartre qu'il repose.

                            Atelier de Jean-Jacques henner, 11 place Pigalle

     Nous l'avons déjà rencontré, loin de la Butte, au musée Fabre de Montpellier avec une de ses plus belles oeuvres, "le bon samaritain".

 

   Un chef d'oeuvre qui ne représente qu'un aspect de l'art et de l'originalité de Jean-Jacques Henner (1829-1905).

Autoportrait (1866. Huile sur toile)

Autoportrait (1866. Huile sur toile)

    S'il ne fallait retenir que quelques éléments de sa vie féconde, il faudrait bien sûr parler de son séjour en Italie après l'obtention du Prix de Rome en 1858 pour sa toile "Adam et Eve trouvant le corps d'Abel".

 

     Comme tout artiste, il est fasciné par l'Italie et passe des heures dans les musées à reproduire les oeuvres des peintres qu'il admire. Il a le temps pendant son séjour de 5 années de parcourir le pays. La dernière année ce sont Titien et Corrège qui l'attirent.

                                               La femme au miroir (Titien)

     Certains verront dans l'influence de Titien le goût de Henner pour les femmes rousses si présentes dans son oeuvre.

                                                 Le Corrège (Noli me tangere)

Du Corrège il retiendra le contour adouci, comme nimbé, des corps. On le retrouvera dans ses toiles avec ce savant "fumato" qui leur donne un aspect onirique. 

Jean-Jacques Henner. Musée Henner.

    Henner est bouleversé par la chute de l'Empire qui entraîne la perte de la région qu'il aime plus que toutes, l'Alsace. Il peint alors une toile qui devient célèbre et même iconique : l'Alsace, elle attend attend.

Jean-Jacques Henner. Musée Henner.

    Une jeune alsacienne en deuil porte sur sa coiffe la cocarde tricolore. L'oeuvre devient vite populaire et assure à son auteur la gloire!

     

                                 Alsacienne tricotant (1871. Huile sur toile)

     Henner ne manquera pas de peindre de jeunes alsaciennes parmi lesquelles sa nièce Eugénie à laquelle il était très attaché.

Eugénie Henner en alsacienne.

Eugénie Henner en alsacienne.

Il reçoit de nombreuses commandes et ses femmes nues à la rousseur incandescente rencontrent un grand succès.

Les Naïades (1861. Peint pour la salle à manger des Soyer, 43 fbg Saint-Honoré)

Succès tel qu'il donne parfois dans la facilité et reproduit les mêmes toiles.

                 Femme nue couchée dans une fourrure (1892. Huile sur bois)

Aujourd'hui ces "rousseurs" bien que remarquables nuisent à son oeuvre en faisant oublier ou négliger les autres facettes de son talent.

                                            Femme au voile rouge (1870)

                                                  Judith (1887. Huile sur carton)

     Pourtant nous pouvons admirer avec ces toiles un art qui, sans adhérer aux mouvements picturaux de son temps, est tout à fait moderne. Gustave Moreau n'est pas loin, ni le symbolisme. Déjà la touche picturale se fait plus audacieuse, peu soucieuse de réalisme. N'oublions pas que Henner reste proche de ses contemporains et qu'il admire Manet qu'il impose à un jury du Salon.   

                           Mlle Dodey (1893)

Mlle Dodey (1893)

                         La Vérité (Pour la Sorbonne)

La Vérité (Pour la Sorbonne)

     Lorsqu'il faut illustrer Zola, disant à propos de l'affaire Dreyfus "La vérité est en marche et rien ne l'arrêtera", c'est encore une femme rousse qui incarne l'allégorie de ce credo.

 

Le peintre ne manque pas de recevoir également des commandes de tableaux religieux, comme nous l'avons vu avec le Bon Samaritain du musée Fabre.

                             Le Christ au tombeau (1884)

Le Christ au tombeau (1884)

     Le paysage disparaît ou ne se laisse qu'à peine deviner sur un fond uni.

La série des Saint-Sébastien au corps androgyne montre à l'évidence la parenté avec Gustave Moreau, même si à l'inverse de ce dernier Henner ne se soucie pas de décor et d'ornementations.

 

Jean-Jacques Henner. Musée Henner.

Henner a également peint des paysages.

Route de Galfingen avec le vieux cerisier et la croix. (1876)

Route de Galfingen avec le vieux cerisier et la croix. (1876)

    Ils sont à peine esquissés et annoncent l'impressionnisme et les touches picturales peu soucieuses de précision réaliste.

                                     Paysage d'Alsace (1890)

     Il serait injuste de ne pas mentionner l'engagement féministe de Henner qui faisait partie de ceux, trop rares à l'époque, qui ne comprenaient pas que l'école des Beaux Arts pût être interdite aux femmes. Il créa avec Carolus Duran "l'atelier des dames" où il eut pour élèves bien des artistes de talent.

 

Louise Abbéma que nous avons rencontrée sur ce blog est l'une d'elles et non la moindre! 

Les repasseuses (Marie Petiet)

Les repasseuses (Marie Petiet)

Citons encore Marie Petiet 

                              Madame Silvestre et ses enfants (Joséphine Houssaye)

Joséphine Houssaye

Juana Romani (qui fut aussi son modèle)

                                            His first offence (Dorothy Tennant)

ou Doroty Tennant.

   Comme pour Gustave Moreau rue La Rochefoucaud, la rencontre du peintre et de ses oeuvres se fait dans un hôtel particulier.

Mais contrairement à Moreau qui avait pour demeure son propre hôtel devenu musée, Henner n'a jamais vécu avenue de Villiers.

Jean-Jacques Henner. Musée Henner.

   C'est un autre artiste, neveu de Gounod, Guillaume Dubufe (1853-1909) qui, enrichi par de nombreuses commandes, put l'acquérir.

                                          Hôtel de Sarah bernhardt

L'hôtel a été construit en 1840 par un architecte-peintre-décorateur de grand talent, Félix Escalier, qui réalisa également, entre autres, celui de Sarah Bernhardt rue Fortuny.

Hall et jardin d'hiver

Hall et jardin d'hiver

Jean-Jacques Henner. Musée Henner.

La visite dans cette maison qui semble toujours habitée est un plaisir...

Dans l'atelier inondé de lumière qui restitue l'original, le visiteur a l'impression que le peintre va pousser la porte et s'asseoir devant son chevalet. 

Jean-Jacques Henner. Musée Henner.

Je ne résiste pas au plaisir de terminer cette visite avec le mimétisme "gardienne-statue" dans une des salles du musée!

 

Liens:

Artistes, peintres, célébrités de Montmartre.

Peintres et oeuvres étudiées

                                Le lévite d'Ephraïm et sa femme morte (1895)

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE. Rues et places., #MONTMARTRE Peintres.Artistes.Clébrités
Rue Jean-Baptiste Say. 9ème arrondissement. Jean-Joseph Bellel.

     C'est une petite rue parallèle à l'avenue Trudaine qui court entre la rue Bochart-de-Saron et la rue Lallier. 

Rue Jean-Baptiste Say. 9ème arrondissement. Jean-Joseph Bellel.

    Elle est construite sur les terrains des anciens abattoirs de Montmartre libérés à la suite des plaintes des riverains importunés par les cris de souffrance et d'agonie. Ce qui conduira l'industrie de la viande à cacher hors des villes ces camps de mise à mort. 

 

     Elle prend en 1858 le nom de Jean-Baptiste Say (1767-1832), économiste libéral qui eut une grande influence et dont on a oublié aujourd'hui la carrière d'auteur dramatique.

    Il est juste, dans ce quartier de la Nouvelle Athènes, de rappeler ses œuvres oubliées : "la tante et le prétendu" (courte pièce) "le Curé amoureux"(pièce anticléricale) "les deux perdrix" (opéra comique.)

   Quelques "pensées" non sucrées de celui dont le frère Louis créa les fameuses raffineries qui portèrent son nom et existent toujours, devenues en 1972 Beghin-Say: 

"Tout peut se dire, seule la manière de s'y prendre fait tout passer."

"Une des preuves de la médiocrité, c'est de ne pas savoir reconnaître la supériorité là où elle se trouve."

"L'exagération dans les discours révèle la faiblesse, comme le charlatanisme décèle l'ignorance."

"Un bon esprit vaut mieux qu'un bel esprit."

"Le cachet de la médiocrité, en tout genre, est de ne savoir pas se décider."

Le 1

Le 1

Le n°1 est l'arrière d'un des plus beaux hôtels particuliers du quartier dont l'entrée se trouve 14 avenue Trudaine.

 

     Il a été construit pour lui-même par l'architecte Léon Ohnet (1813-1874) à qui l'on doit plusieurs hôtels particuliers parisiens et la restauration de quelques monuments comme la cathédrale de Carcassonne (avec Viollet-le-Duc, son voisin de la rue Condorcet). 

                                                    Léon Ohnet (par Couture)

     C'est dans son hôtel qu'il mourut en 1874. Son fils Georges y habita quelques années. Georges Ohnet (1848-1918) fut un écrivain à succès. son ouvrage le plus populaire est "le Maître des Forges".  

Le 2

Le 2

Le 2-4

Le 2-4

Côté pair le deux a la même entrée que le 4. C'est un immeuble post-haussmannien de belle facture.

Le 3

Le 3

Le 3 a pour originalité de n'avoir pas d'entrée sur la rue mais de dépendre du 16 avenue Trudaine.

 

Le 16 avenue Trudaine

Le 5

Le 5

    De la même manière le 5, petit hôtel particulier dont la façade a été maltraitée, a pour entrée principale le 18 avenue Trudaine élevé en 1850! Il faut croire que l'adresse sur l'avenue était plus prestigieuse!

                                                          Le 18 avenue Trudaine

Le 6 construit en 1885.

Le 6 construit en 1885.

Le 7

Le 7

    Le 7 comme ses voisins a une entrée sur l'avenue Trudaine, au 20.

   Adresse qui fut celle d'une actrice bien  oubliée aujourd'hui, Amélie Villetard (1853-1888) qui écrivit quelques pièces courtes et qui s'illustra en interprétant Dame Rose dans "Les Neiges d'antan" de Jules Marthold, son mari! Mais où sont les neiges d'antan?

Le 8

Le 8

Le 8 construit en 1860

Rue Jean-Baptiste Say. 9ème arrondissement. Jean-Joseph Bellel.
Rue Jean-Baptiste Say. 9ème arrondissement. Jean-Joseph Bellel.

Les 9 et 11, deux jumeaux.... très classiques et sans relief. 

Rue Jean-Baptiste Say. 9ème arrondissement. Jean-Joseph Bellel.

     Le 10 se distingue par son ornementation et son harmonie. Il est surmonté d'un décor d'angelots encadrant un écusson avec les lettres enlacées. Il est un des plus anciens de la rue dont il a la même date de naissance (1858).

 

Rue Jean-Baptiste Say. 9ème arrondissement. Jean-Joseph Bellel.

    Construit à l'origine pour un propriétaire dont les initiales sont P et L et qui je l'avoue me reste inconnu, il a abrité jusqu'à sa mort le peintre Jean-Joseph Bellel (1816-1898) qui y avait son atelier. 

 

La fuite en Egypte (Bellel)

La fuite en Egypte (Bellel)

     Bellel eut une certaine renommée qui lui permit de recevoir des commandes officielles pour le palais de l'Elysée ou pour l'Hôtel de ville. Les panneaux de ce dernier disparurent pendant la Commune dans l'incendie qui ravagea le bâtiment construit sous François 1er.  

Rue Jean-Baptiste Say. 9ème arrondissement. Jean-Joseph Bellel.

     Bellel a également dessiné un projet de tapisserie réalisée par les Gobelins pour le Sénat.

     Il aimait voyager en Italie et en Algérie. Ses toiles dites "orientalistes" connurent un grand succès.

C'est dans cet immeuble de la rue Say qu'il aimait recevoir son ami Théophile Gautier.

Rue Jean-Baptiste Say. 9ème arrondissement. Jean-Joseph Bellel.

    Regardez bien le 11 construit en 1865 comme son voisin le 11 bis. Un personnage célèbre y habite. Vous pouvez le découvrir avec un minimum d'attention.

Rue Jean-Baptiste Say. 9ème arrondissement. Jean-Joseph Bellel.

    C'est lui, installé sur un garde-corps du 1er étage, c'est Mister Cat qui surveille tout ce qui se passe dans la rue et tape sur les vitres quand il désire rentrer... 

Le 12

Le 12

    Le 12 donne en partie sur la rue Lallier avant le 14, dernier immeuble de la rue Jean-Baptiste say, à pan coupé comme il se doit.

 

     Cette petite rue sans histoire est bien caractéristique d'un quartier qui, proche de l'animation des boulevards, s'arrange néanmoins pour mener une vie paisible et confortable.

Une petite rue préservée de l'invasion des rats et des souris par Mister Cat.

 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Saisons. Divers, #album
Défilé des vendanges. Montmartre 2021.

     Annulé l'année dernière pour cause covidienne, le défilé des vendanges était attendu cette année par les Montmartrois et les touristes comme une fête de retrouvailles....

Défilé des vendanges. Montmartre 2021.

     La foule était au rendez-vous sous le soleil pour voir descendre du clos des vignes les groupes bigarrés des confréries pinardières et des associations culturelles ou sportives.

Défilé des vendanges. Montmartre 2021.

     Une petite frustration bien compréhensible alors que le virus court encore,, les confréries ne tendaient pas aux spectateurs amateurs de bons vins, les gobelets de dégustation. Nous attendrons l'année prochaine pour nous enivrer!

Défilé des vendanges. Montmartre 2021.
Défilé des vendanges. Montmartre 2021.

     Nous retrouvons cette année les mêmes groupes, un peu moins nombreux mais souriants et généreux...

Défilé des vendanges. Montmartre 2021.
Défilé des vendanges. Montmartre 2021.

L'Ukraine, la Géorgie, le Japon...  mais pas encore les 67 nationalités représentées dans notre arrondissement!

Défilé des vendanges. Montmartre 2021.
Défilé des vendanges. Montmartre 2021.
Défilé des vendanges. Montmartre 2021.
Défilé des vendanges. Montmartre 2021.

     Ni géants ni marionnettes cette année, une part de poésie a manqué peut-être. Un danseur sur échasses et sa partenaire sans échasses a apporté une part de rêve!

Défilé des vendanges. Montmartre 2021.

     J'aurais dû commencer par le commencement et la reine de la fête, Miss Vendanges 2021! Les élus féministes de Paris, dont la douce Alice Coffin doivent être verts de rage devant cette tradition patriarcale qui se perpétue!

Défilé des vendanges. Montmartre 2021.
Défilé des vendanges. Montmartre 2021.

     La marraine de cette année est la chanteuse Keren Anne et c'est elle qui préside cette fête dans "un jardin d'automne".

Défilé des vendanges. Montmartre 2021.
Défilé des vendanges. Montmartre 2021.

Un moment joyeux et festif avant le grand bal populaire qui sera donné dans le square Louise Michel!

Défilé des vendanges. Montmartre 2021.

Voir les commentaires

Les escaliers peints par les petits des écoles pour la fête des Vendanges 2021 à Montmartre  ( ruesFoyatier, Barsacq, Gabrielle, Mont-Cenis, Becquerel)

 La tradition de confier aux petits des écoles la décoration des escaliers de la Butte a été pendant deux ans interrompue par un virus qui n'aime pas les artistes...

Les escaliers peints par les petits des écoles pour la fête des Vendanges 2021 à Montmartre  ( ruesFoyatier, Barsacq, Gabrielle, Mont-Cenis, Becquerel)

C'est d'habitude pour accueillir en couleurs le printemps que les contremarches se mettent à chanter mais cette année elles le font pour les Vendanges retrouvées.

Les escaliers peints par les petits des écoles pour la fête des Vendanges 2021 à Montmartre  ( ruesFoyatier, Barsacq, Gabrielle, Mont-Cenis, Becquerel)

C'est "pour fêter le futur" que les élèves et leurs profs d'art plastique ont réalisé ces peintures éphémères.

Il leur a été donné le nom de "montées futuristes". Oublions que ce sont aussi des "descentes" !

Les escaliers peints par les petits des écoles pour la fête des Vendanges 2021 à Montmartre  ( ruesFoyatier, Barsacq, Gabrielle, Mont-Cenis, Becquerel)

Plusieurs écoles ont participé à la métamorphose des escaliers.

La rue Foyatier reprend quatre fois  le même motif du Sacré-Coeur pastellisé sur lequel vont et viennent les coureurs et les promeneurs.

 

Les escaliers peints par les petits des écoles pour la fête des Vendanges 2021 à Montmartre  ( ruesFoyatier, Barsacq, Gabrielle, Mont-Cenis, Becquerel)

Rue Barsacq un arbre a été planté par l'école Cavé... 

Les escaliers peints par les petits des écoles pour la fête des Vendanges 2021 à Montmartre  ( ruesFoyatier, Barsacq, Gabrielle, Mont-Cenis, Becquerel)

Rue Gabrielle (école Houdon) c'est un robot en mosaïque qui semble assis face au funiculaire. 

Les escaliers peints par les petits des écoles pour la fête des Vendanges 2021 à Montmartre  ( ruesFoyatier, Barsacq, Gabrielle, Mont-Cenis, Becquerel)

Le CM1 de la rue Lepic a signé son oeuvre!

Les escaliers peints par les petits des écoles pour la fête des Vendanges 2021 à Montmartre  ( ruesFoyatier, Barsacq, Gabrielle, Mont-Cenis, Becquerel)

Joyeuse symphonie de couleurs et de formes, fruits, animaux, visages dans une tapisserie imaginative et foutraque...

Les escaliers peints par les petits des écoles pour la fête des Vendanges 2021 à Montmartre  ( ruesFoyatier, Barsacq, Gabrielle, Mont-Cenis, Becquerel)
Les escaliers peints par les petits des écoles pour la fête des Vendanges 2021 à Montmartre  ( ruesFoyatier, Barsacq, Gabrielle, Mont-Cenis, Becquerel)

Enfin, le dernier escalier est celui de la rue Becquerel (école Hermel)

Le plus beau peut-être et c'est normal dans une rue où vécut Nadja et qu'empruntèrent souvent Gala, Eluard, Dali...

Les escaliers peints par les petits des écoles pour la fête des Vendanges 2021 à Montmartre  ( ruesFoyatier, Barsacq, Gabrielle, Mont-Cenis, Becquerel)
Les escaliers peints par les petits des écoles pour la fête des Vendanges 2021 à Montmartre  ( ruesFoyatier, Barsacq, Gabrielle, Mont-Cenis, Becquerel)

Un petit clin d'oeil à Eluard (même si la Terre ici n'est pas bleue comme une orange) et à Dali et son obsession du temps et des montres... 

Les escaliers peints par les petits des écoles pour la fête des Vendanges 2021 à Montmartre  ( ruesFoyatier, Barsacq, Gabrielle, Mont-Cenis, Becquerel)

Maintenant, libre à vous d'emprunter ces "montées futuristes" que les pluies d'automne effaceront bientôt.

En attendant qu'au printemps les escaliers de la Buttes redeviennent la palette géante des enfants!

Les escaliers peints par les petits des écoles pour la fête des Vendanges 2021 à Montmartre  ( ruesFoyatier, Barsacq, Gabrielle, Mont-Cenis, Becquerel)

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #album, #OLERON PLAGES
Album photos au jour le jour. Septembre 2021. Oléron.

L'épave du Présidente Veira à Saint-Trojan.

Album photos au jour le jour. Septembre 2021. Oléron.

1er septembre. "L'Amérique c'est par là!"

Album photos au jour le jour. Septembre 2021. Oléron.

2 septembre. Sous la banane! Plage de St-Trojan.

 

Septembre! C'est encore l'été et c'est presque l'automne.

"Les ardeurs de l'été s'éloignent et voici que s'avance vers nous la saison surannée..."

Album photos au jour le jour. Septembre 2021. Oléron.

3 septembre. L'infini pour moi tout seul!

Album photos au jour le jour. Septembre 2021. Oléron.

4 septembre. Voyage à deux!

Album photos au jour le jour. Septembre 2021. Oléron.

4 septembre. La sirène.

Les vacanciers sont partis pour la plupart et ne restent que les anciens et les très jeunes. La plage change d'aspect et accueille des solitaires ou des couples. Les photos témoignent de ce grand remplacement!

Album photos au jour le jour. Septembre 2021. Oléron.

5 septembre. Le sable, la forêt, le ciel et les nuages. 

Album photos au jour le jour. Septembre 2021. Oléron.

6 septembre. Tous les deux sur une île déserte.

Album photos au jour le jour. Septembre 2021. Oléron.

7 septembre. Un p'tit coin d'parapluie.

Album photos au jour le jour. Septembre 2021. Oléron.

7 septembre. Couleurs.

L'animation revient pendant le week-end et le mercredi. Les activités sportives, notamment le surf, repeuplent les immenses plages.

Album photos au jour le jour. Septembre 2021. Oléron.

8 septembre. Coucher du soleil, 20h30.

Album photos au jour le jour. Septembre 2021. Oléron.

9 septembre. Tiendrons-nous debout devant la grande marée?

Album photos au jour le jour. Septembre 2021. Oléron.

10 septembre. Drôle de bestiole sur la plage de Saint-Trojan. 

Album photos au jour le jour. Septembre 2021. Oléron.

11 septembre. Seuls face à l'immensité.

Album photos au jour le jour. Septembre 2021. Oléron.

12 septembre. Un dimanche d'été! Les chiens ne sont plus interdits sur la plage.

Mais rien n'y fait, nous avons changé de monde. Coquillages et crustacés ne pleurent pas la fin de l'été. Ils reprennent possession de leur royaume avec les goélands et les vents de noroît.

Album photos au jour le jour. Septembre 2021. Oléron.

13 septembre. Rayon d'argent sur le surf!

Album photos au jour le jour. Septembre 2021. Oléron.

14 septembre. Grand chien et petite maîtresse!

Album photos au jour le jour. Septembre 2021. Oléron.

15 septembre. Il est là le bonheur, il est là!

Album photos au jour le jour. Septembre 2021. Oléron.
Album photos au jour le jour. Septembre 2021. Oléron.

16 septembre. Le bonheur de vivre dans la nature avec les animaux!

Les chiens, les chevaux sont de nouveau autorisés à tutoyer les vagues....

Album photos au jour le jour. Septembre 2021. Oléron.

17 septembre. Les "baignassoutes" partis, c'est le tour des chevaux! (les "baignassoutes" sont en langage oléronnais le terme qui désigne les baigneurs.)

Album photos au jour le jour. Septembre 2021. Oléron.

18 septembre. Matin gris et voiles rouges.

Album photos au jour le jour. Septembre 2021. Oléron.

19 septembre. Icare prêt à l'envol.

Album photos au jour le jour. Septembre 2021. Oléron.

20 septembre. Les goélands prennent le vent.

Album photos au jour le jour. Septembre 2021. Oléron.

21 septembre. On se protège du soleil!

Album photos au jour le jour. Septembre 2021. Oléron.

22 septembre. Un film de Bergman?

Album photos au jour le jour. Septembre 2021. Oléron.

23 septembre. Surf-vitrail.

Album photos au jour le jour. Septembre 2021. Oléron.

24 septembre. Le goéland et son reflet.

Album photos au jour le jour. Septembre 2021. Oléron.

25 septembre. Les pêcheurs de tellines (les "louisettes" à Oléron).

Album photos au jour le jour. Septembre 2021. Oléron.

26 septembre. 18H sur la plage de grand Village. Seul dans la beauté du monde.

Album photos au jour le jour. Septembre 2021. Oléron.
Album photos au jour le jour. Septembre 2021. Oléron.

27 septembre. Le marais aux oiseaux de Dolus. Les oies au pas de l'oie et les bernaches du Canada. Une halte avant la migration et le viseur des chasseurs.

Les bernaches sont appelées "outardes" au Canada.

"Plus légère que la plume d'outarde si tu la lies à une autre vie, ta vie". (Félix leclerc).

Album photos au jour le jour. Septembre 2021. Oléron.

28 septembre. Tentative d'envol!

Album photos au jour le jour. Septembre 2021. Oléron.

29 septembre. Surfeurs du mercredi sur la Grande Plage de St-Trojan.

Album photos au jour le jour. Septembre 2021. Oléron.

30 septembre. Dernier jour. Un couple dans le soir. Dernière photo. Dans un mois dans un an quand nos reverrons-nous?

Un été de nos vies s'achève...

Dis-moi pourquoi la vie est brève.

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #Peintres, #CHARENTE MARITIME, #OLERON
Louis Lessieux. Peintre oléronnais.

     Je suis étonné qu'Oléron, l'île lumineuse, ait inspiré si peu de peintres... bien sûr il y a le plus célèbre, Omer Charlet qui créa quelques chefs d'oeuvre d'inspiration religieuse (exception faite de l'émouvante "orphelines de la mer") mais à part lui, il est difficile de nommer d'autres artistes de valeur.

                               Les orphelines de la mer (musée Hèbre, Rochefort)

    Et pourtant le musée de Saint-Pierre consacra en 2008 une exposition à deux d'entre eux. Deux et pourtant un puisqu'ils sont père et fils et portent le même nom : Lessieux.

Louis Lessieux. Peintre oléronnais.

    Le premier Ernest-Louis, né en 1848 et le second Louis-Ernest en 1874. Ils ne sont pas toujours facile à différencier et leurs prénoms facilitent la confusion! 

Luois Lessieux dans son atelier parisien

Luois Lessieux dans son atelier parisien

     Aujourd'hui intéressons-nous au plus jeune que l'on a l'habitude d'appeler Louis, gardant Ernest pour le père.

Le Comombier (Louis Lessieux)

Le Comombier (Louis Lessieux)

     Notons, n'en déplaise à la fierté oléronnaise qu'Ernest se fixa à Menton où il mourut et où la ville reconnaissante érigea un buste en son honneur. Il est vrai cependant qu'il fit l'acquisition d'une maison au village du Colombier à la Cotinière où il aima séjourner. Louis y passa plus de temps que son père, heureux de trouver un refuge où se reposer de la vie parisienne.

Les ajasses.

Les ajasses.

     La maison s'appelait "les ajasses", ce qui en patois local désigne les pies.

                                                       Pie jeune (Louis Lessieux)

Petite émotion au passage car la maison de mes grands parents, dans le Pas-de-Calais s'appelait "les agasses", presque le même mot d'un  patois à l'autre.

La maison des Ajasses (Louis Lessieux)

La maison des Ajasses (Louis Lessieux)

    Louis fut en partie parisien. Il avait son atelier Villa Brune. Il me ramène un instant à Montmartre car il fut en 1890 à l'Ecole des Arts Décoratifs de Paris élève de Luc Olivier Merson, l'auteur de l'immense et spectaculaire mosaïque du Sacré-Coeur.

La Cotinière (Louis Lessieux)

La Cotinière (Louis Lessieux)

Femmes au puits (Louis Lessieux)

Femmes au puits (Louis Lessieux)

    Il fut influencé par son père et peignit, surtout à ses débuts, de nombreuses aquarelles. Plusieurs sont exposées dans le petit musée de Saint-Pierre. Celles d'Ernest comme de Louis ne sont pas très originales et peinent à traduire la lumière si paticulière de l'île. 

Effets du soir à Oléron (Louis Lessieux)

Effets du soir à Oléron (Louis Lessieux)

     Cependant Louis sut parfois se détacher de l'influence paternelle et se montrer plus audacieux, ne cherchant plus à reproduire la réalité mais n'hésitant pas à utiliser des couleurs plus franches qui le rapprochent parfois des nabis. Il fut d'ailleurs plus que son père oléronnais et séjournait plus souvent que lui dans l'île.

La Cotinière (Louis Lessieux)

La Cotinière (Louis Lessieux)

Certaines de ses plus belles oeuvres ont La Cotinière pour sujet. Cette huile est selon moi une de ses plus belles toiles, plus expressive et plus vivante que ses aquarelles. On y voit une parenté avec Pont-Aven et surtout les Nabis.

Barque à La Cotinière (Louis Lessieux)

Barque à La Cotinière (Louis Lessieux)

La jetée de la Cotinière (Louis Lessieux)

La jetée de la Cotinière (Louis Lessieux)

Quai de la Loge (Louis Lessieux)

Quai de la Loge (Louis Lessieux)

Louis Lessieux. Peintre oléronnais.

Une de ses réalisations les plus spectaculaires fut la décoration des salles de l'hôtel de l'Horizon.


 

Il aimait la Cotinière où il posait souvent son chevalet et il n'est pas étonnant qu'un tel décor lui eût été confié pour cet établissement qui donnait sur le port. 

Louis Lessieux. Peintre oléronnais.
Louis Lessieux. Peintre oléronnais.

Louis Lessieux réalisa les fresques et les toiles entre 1925 et 1932. Il y représentait quelques sites de l'île et quelques uns de ses habitants. 

Louis Lessieux. Peintre oléronnais.

Ce n'est qu'en 1977 que le nouveau propriétaire "débarrrassa" les murs de toiles qu'il jugeait démodées. Elles furent démontées et vendues à la salle des ventes!

Louis Lessieux. Peintre oléronnais.

Le propriétaire précédent avait gardé pour lui quelques oeuvres qui ornaient la petite salle et qui de ce fait ont été sauvegardées. 

Louis Lessieux. Peintre oléronnais.

L'hôtel de l'Horizon a changé de nom plusieurs fois mais il existe toujours sur le port. Il s'appelle depuis 1987 "L'Ecailler" et sa décoration manque totalement d'intérêt! 

 

On connaît d'autres aspects de l'oeuvre de Louis Lessieux qui réalisa quelques affiches comme celle du cognac Otard

   C'est une des plus réussies, associant femme et alcool dans la même sensualité délicate.

 

     Il reçut commande d'affiches touristiques assez traditionnelles.... Plusieurs de ses aquarelles servirent à illustrer des calendriers!

Enfin il accompagna parfois son père dans ses voyages en Europe et en Afrique du nord.

 

Il s'inscrit dans la tradition des peintres orientalistes et n'est sans doute pas le plus inspiré. 

Louis Lessieux. Peintre oléronnais.

     Mais nous voilà loin de l'île qu'il aima et qui fut son véritable port d'attache. Il lui a déclaré son amour sans se lasser, toujnours ému par sa beauté et sa lumière changeante. C'est à Paris qu'il mourut en 1938, Villa Brune, loin de son île lumineuse.

Louis Lessieux. Peintre oléronnais.

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #OLERON PLAGES
Oléron. Saint-Trojan.Epave Grande Plage. Presidente Viera.
Oléron. Saint-Trojan.Epave Grande Plage. Presidente Viera.
Oléron. Saint-Trojan.Epave Grande Plage. Presidente Viera.

 


     A l'entrée de la Grande Plage de Saint-Trojan, du côté de la Giraudière et de Grand-Village, les touristes s'interrogent sur une épave imposante qui n'a émergé des sables qu'en 1987, avec la modification de la côte et le recul de la plage.

l'imposant squelette d'acier se couvre d'une colonie de moules que l'on vient cueillir à marée basse.
 

 



Dans la nuit du 18 au 19 novembre 1916, la tempête fait rage sur les côtes. Un vapeur américain de 14 000 tonneaux, originaire de Montevideo et arrivant de New-York, le Presidente Viera, est victime d'une avarie et s'échoue sur la plage où il se casse en deux.
 

L'équipage de 25 hommes est sauvé. Pour le renflouement du navire, on fait appel aux prisonniers allemands internés dans la citadelle du Château d'Oléron.

Et depuis cette nuit de novembre, le navire échoué attend que peu à peu les vagues couvrent de rouille son souvenir...

 

Quelques photos de l'épave le 11 novembre 2010. La marée d'équinoxe permet de la voir en entier...

Epave-009.JPG

 

Epave-002.JPG

Epave-007.JPG

Epave-006.JPG

Epave-010.JPG

presidente-viera-Lessieux-002.JPG

                          Naufrage du Presidente Viera. Aquarelle d'Ernest Lessieux (1917) coll. part.

............................................................................................................

Historique du navire :

Le cargo est lancé en Norvège en 1902 sous le nom de SANGSTAD.

Il est vendu en 1903 à la Compagnie Mexicaine de Navigation et baptisé PUEBLA.

Vendu en 1916 à la Chinchfield Navigation de New-York il est rebaptisé CHINCHDALE

Enfin, toujours en 1916,  dernier avatar, c'est l'Oriental Navigation de Montevideo qui l'acquiert et lui donne son dernier nom PRESIDENTE VIERA.

............................................................................................................


 

.. Lien :

Oléron maquette bateau Victory. Eglise Saint-Trojan.

 

Les plages d'Oléron :

Oléron. Les Plages. Classement alphabétique.

 

 

...

 

Avril 2015

Avril 2015

Avril 2015

Avril 2015

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog