Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 05:55

a-pigalle-nouvelle-athenes.jpg

Au n°9 de la Place Pigalle, le Café de la Nouvelle Athènes fut pendant des années un des lieux les plus fréquentés par les peintres et les écrivains de Montmartre.

a-pigalle-nouvelle-athenes-demolition.jpg

La liste est impressionnante... et on se demande comment un permis de détruire a pu être accordé aux iconoclastes qui ont rasé cette maison bruissante de souvenirs et vivante de toutes les oeuvres qui y furent créées ou imaginées...

pigalle-5-008.JPG

Aujourd'hui le quartier de Pigalle devenu bobo préfère le bio bio... Là où était la Nouvelle Athènes, le commerce branché s'est installé...

pigalle-5-022.JPG

Il ne nous reste plus qu'à imaginer ce que fut ce café qui fait partie de l'histoire de Montmartre.

L'historique du lieu qui fut en 1854 Café Dangeville avant d'être transformé par un "limonadier" comme on appelait pudiquement un tenancier de bar où l'on vendait des boissons plus capiteuses, pourrait faire l'objet d'un roman...  

 

Parmi tous les artistes qui fréquentèrent la Nouvelle Athènes, force est de simplifier et de ne citer que les plus connus... parmi lesquels les barbizoniens, Daubigny, Diaz (qui habitait au 11) ou Théodore Rousseau dont c'était un des lieux de ralliement, les peintres coloristes adeptes de Delacroix qui s'opposèrent lors d'interminables querelles aux classiques, admirateurs d'Ingres.

a-pigalle-degas-femme-au-cafe.jpg

                                                         Degas. "Au café.."

...et surtout les impressionnistes dont le journal fut créé dans la fumée et les vapeurs de la Nouvelle Athènes.

a-pigalle-degas-l-absinthe.jpg

Degas y peint "l'Absinthe" en 1875

a-pigalle-manet-la-prune.jpg

Manet y peint "la Prune" en 1878 ainsi que le portrait de l'homme au chapeau et le portrait de Moore.

a-pigalle-manet-moore.jpg

                                                    Manet. George Moore.

Il est impossible de citer tous les peintres, tous les écrivains qui passèrent par là et dont le souvenir aurait dû sanctuariser l'endroit...

Après l'impressionnisme, le café poursuit sa drôle de vie, de métamorphose en métamorphose.

a-pigalle-delmonico-1925-atget.jpg

Après la première guerre, le Monico qui était un restaurant au premier étage, prend toute la place avant de devenir  le New Monico où en 1920, Manuel Pizaro "El embajador del tango" donne des cours.

a-pigalle-nouvelle-athenes-sphinx.jpg

Après le tango, le streap-tease investit le lieu : Le Sphinx

a-pigalle-narcissus.jpg

Puis Narcisse... qui a force de se regarder dans le bassin disparaît...

Le permis de détruire met fin à la vocation artistique de ce cabaret qui ne renaîtra jamais de ses cendres et qui est devenu un impersonnel super- marché de luxe..

a-pigalle-la-folie-pigalle.jpg

Au n°11 de la place se trouvait la Folie Pigalle...dont on peut avec un peu d'attention découvrir l'architecture sous la laide façade condamnée des "Folies Pigalle".

pigalle-5-010.JPG

Qui sait? Peut-être aurons-nous la surprise, une fois l'avant corps détruit de retrouver l'élégance de l'ancien immeuble?

pigalle-5-021.JPG

Comme on, peut voir, rue Pigalle cet oculus et ses motifs de stuc préservés...


a-pigalle-de-dreux.jpg 

                                                    Alfred de Dreux (le pansage)                                                                                               

 La Folie Pigalle fut construite en 1846 par Louis-Aimé Becq de Fouquières, parent du peintre animalier Alfred de Dreux qui y eut son atelier. Il y avait onze ateliers et huit appartements. Louis-Aimé tout à fait dans l'esprit philosophique de l'époque espérait en faire un phalanstère d'artistes. Son voeu fut exaucé  si l'on considère le nombre de peintres de grand talent qui y vécurent ou y travaillèrent.

a-pigalle-diaz-de-la-pena.jpg

                                            Narcisse Diaz de la pena (tempête) 1871.   

Citons parmi eux : Diaz de la Pena, peintre formé à Barbizon, ami de Millet et de Corot, considéré comme un des meilleurs paysagistes du XIXème siècle et précurseur des Impressionnistes.

Son prénom est prémonitoire puisque ce sera l'enseigne de la Nouvelle Athènes voisine dans les années streap-tease : Narcisse

a-pigalle-atelier.png

                                                Les ateliers du 11 place Pigalle en 1895.

a-pigalle-couture-auto-portrait.jpg

Thomas Couture eut son atelier à cette adresse avant de retourner vivre à Senlis. Il y eut pour élèves assidus Puvis de Chavannes ou Manet.

A-pigalle-Atelier-Henner-11-rue-Pigalle.jpg

                                               Henner dans son atelier, 11 place Pigalle.

Jean-Jacques Henner qui habitait au 41 rue La Bruyère y eut également son atelier. Il avait pour voisin de palier  l'ancien élève de Couture, Puvis de chavannes.

a-pigalle-henner.jpg

Henner bien qu'à l'écart du bouillonnement artistique de son temps est, contrairement à Gérôme dont l'atelier était situé près de là, sur le boulevard de Clichy, ami des Impressionnistes qu'il rencontre volontiers dans les cafés voisins. Il est avant tout un portraitiste et un amoureux des femmes rousses au corps pâle et troublant.

C'est dans son appartement qu'il meurt en 1905. Il est enterré comme il se doit au cimetière Montmartre, à quatre cents mètres de là...

 a-pigalle-Pierre-Puvis-de-Chavannes-728429.jpg

Son voisin, Puvis de Chavannes ne quitte Pigalle qu'en 1897, année de son mariage qui précède d'un an sa mort! (on ne dira jamais assez les dangers du mariage!)

A-pigalle-Puvis_Chavannes_Sorbonne.jpg

                                        Sorbonne. Le grand amphi. Puvis de chavannes.

J'ai une tendresse toute particulière pour ce peintre grâce à qui les cours m'ont paru moins ennuyeux dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne dont le mur au-dessus de la chaire est couvert de ses fresques.

J'imagine quand je passe sur la place Pigalle, Suzanne Valadon se rendant dans l'atelier de Chavannes pour poser pour le "Bois sacré"...

D'autres peintres  travaillèrent dans les ateliers du 11. Parmi eux, Isabey, Gérôme (avant de s'installer sur le boulevard) ou Jongkind invité par Diaz...

a-pigalle-cinema-folie-pigalle.jpg

                                                  Le cinéma Folie Pigalle

 

...Quel sera l'avenir de "la folie Pigalle" après avoir été cinéma et cabaret?Mystère... 

Il est permis d'espérer qu'un jour elle redevienne un foyer de créateurs... mais le Monop, la Banque et le super-marché bio qui ont remplacé sur la place l'Abbaye de Thélème, le Rat Mort et la Nouvelle Athènes ne permettent pas de trop rêver !

 

..............................................................................................................

...à suivre

.............................................................................................................

Liens :  Place Pigalle (1) Abbaye de Thélème. Le rat mort.  

 

Boulevard de Clichy

Boulevard de Clichy. Montmartre. Pigalle. (1)

Boulevard de Clichy. Montmartre, Blanche (2)

Boulevard de Clichy. De Blanche à la Pomme. (3)

Boulevard de Clichy. Vers la Place. Dernière partie. (4)

 

Boulevard de Rochechouart

Boulevard de Rochechouart (1) première partie.

Boulevard de Rochechouart (2) Deuxième partie, numéros pairs.

Boulevard de Rochechouart (3). Deuxième partie n° impairs.

 

Le Trianon. boulevard de Rochechouart.

L'Elysee Montmartre. boulevard de Rochechouart. Music-Hall.

 

Rues de Montmartre. Classement alphabétique.

 

..............................................................................................................

 

..

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Brunobruni 08/08/2012 15:08


Une façon très personnelle et parfois de parti pris de parles des choses et des gens mais c'est la seule façon de les garder vivants et présents.

Nolwenn4 04/07/2012 12:24


J'aime beaucoup le même angle de vue à différentes époques sur cet immeuble très beau de la place. On voit le temps passer et en même temps la permanence.

Quentin 23/06/2012 20:18


C'est un site formidable et je trouve les autres sur Montmartre ennuyeux et moches, à part Autour du Père Tanguy qui est très bien.

DDT44 23/06/2012 20:08


c'est d'une richesse incroyable tous ces cafés et restaurants du quartier. Sûr qu'il en rest qqchose dans l'air.

Oskar 20/06/2012 09:59


C'est une page formidable de l'histoire de Montmartre de de la peinture. On se demande comment il y a pu y avoir sur si peu d'espace une telle concentration de génies.

Présentation

  • : Montmartre secret
  • Montmartre secret
  • : Pour les Amoureux de Montmartre, des Chats.de l'île d'Oléron, des Voyages. Les Amis Inconnus et les Poètes...
  • Contact

Recherche