Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Montmartre secret

Montmartre secret

Pour les Amoureux de Montmartre sans oublier les voyages lointains, l'île d'Oléron, les chats de tous les jours. Pour les amis inconnus et les poètes.

Publié le par chriswac
Publié dans : #ASIE

Karnataka-299.JPG

Hampi est un site étrange qui semble surgir du passé dans un paysage minéral où les monuments naissent de la roche et où les dieux couleur de sable dansent immobiles dans la lumière... 

Capitale d'un des plus puissants empires de l'Inde, fondé en 1336 et à son apogée au XVIème siècle, la ville s'étendait sur 43 km2.  Elle  était protégée par 7 enceintes fortifiées. Une ville somptueuse et riche, sûre de son invulnérabilité.

Karnataka-301.JPG

Il fallut la coalition des sultanats musulmans du Deccan pour la faire tomber à la bataille de Talikota.

Shiva sommeillait, Vishnu était en voyage sans doute quand la ville fut violée et saccagée pendant plus de six mois...

Karnataka-313.JPG

Mais voyez, la ville n'est pas morte.

Sur les collines rondes, entre les roches en suspension, elle est debout. Avec ses temples, avec ses statues, avec le gopuram audacieux du temple de Virupaksha...

Karnataka-316.JPG

Le gopuram de 9 étages avec ses sculptures qui sont un hymne à la vie, se dresse comme un phare sur l'océan minéral.

Karnataka-317.JPG

Les singes curieux y jouent au soleil et regardent ces drôles d'animaux que sont les touristes.

Karnataka-322-copie-1.JPG

A l'intérieur du temple dédié à Shiva, la vie va son cours avec ses prêtres, avec ses fidèles, avec ses singes intéressés par les fruits offerts en offrande...    

Karnataka-324.JPG

      La sanctuaire ouvert sur la lumière abrite le lingam sacré

Karnataka-331.JPG

Les plafonds peints ont conservé leurs couleurs

Karnataka-332.JPG

Ils racontent les histoires sacrées des dieux et des démons, des héros et des hommes, le foisonnement des mythes indiens qui nous obligent à retrouver pour les approcher, notre âme de poète ou d'enfant.

Karnataka-334-copie-1.JPG

Une petite fille s'approche de Lakshmi, l'éléphante sacrée qui s'apprête à la bénir en posant délicatement sa trompe sur sa tête. L'animal vénéré et l'enfant qui s'avance sans peur sont une belle image de l'Inde. 

Karnataka-327.JPG

Sur les murs l'érotisme n'est pas réservé à quelques voyageurs voyeurs... il est naturel et mêle sensualité et humour.  

Karnataka-335.JPG

nandi-tricephale.jpg

Le taureau Nandi démultiplié reçoit l'hommage des prêtres.

Heureux taureau vénéré avec Shiva qu'il porte sur son dos.

Qu'il vienne en aide aux taureaux torturés dans les arènes de notre monde "civilisé" où l'on prend plaisir à assister à la mise à mort d'animaux innocents...

Karnataka-338.JPG

Les singes insouciants et espiègles s'amusent dans la cour du temple. 

Karnataka-337.JPG

Celui-là a un peti côté Narcisse...

Karnataka-339-copie-1.JPG

Les jeunes vaches ont des yeux amoureux qui ne rassurent qu'à moitié Nicole...

Karnataka-405.JPG

Un peu plus loin, une statue géante (7 mètres) de Vishnu Narasimha. La statue a été mutilée par les envahisseurs musulmans et Vishnu n'a plus de mains. 

Karnataka-406.JPG

Sa tête est protégée par le serpent Adishesha sur lequel il est assis et dont  les sept têtes lui font une protection.

On imagine qu'il portait sur son genou gauche une représentation de sa shakti, c'est à dire sa puissance féminine, son énergie créatrice, son épouse, Lakshmi. En effet à l'arrière de la statue, on peut voir un bras de la déesse qui enlaçait son époux. C'est pourquoi l'imposante statue monolithe est appelée : Lakshmi Narasimha.

Karnataka-410.JPG

Une grille empêche Nicole d'aller sur les genoux de Vishnu pour le transformer en Nicole Narasimha...

Karnataka-408.JPG

A quelques mètres de Vishnu, un petit temple, le Badavi Lingam abrite le plus grand lingam du Karnataka sur le yoni qui émerge de l'eau.

 Monolithe intact sur le site ruiné de l'ancienne capitale, symbole de Shiva, il est aussi celui de l'Inde qui après tant de destructions, de guerres, de catastrophes est en passe de devenir le pays le plus peuplé, le plus jeune, le plus neuf de la planète...

....................................................................................................................................................................

 

Liens : Karnataka :

Karnataka. Halebid. Temple de Hoysaleshvara. (1) .

Karnataka. Halebid. Temple de Hoysaleshvara. (2)

Karnataka. Hampi. Ganesh. Sasivekalu Ganesha. Kadalaikallu Ganesha.

Inde. Goa. Eglise Saint François d'Assise. Les Anges.

Karnataka. Belur. Le temple de Keshava.

Inde. Karnataka.Badami Grottes 1 et 2.

Karnataka.Badami. Grottes 3 et 4. Vishnu. Jaïn. Sculptures.

Inde. Karnataka. Mysore. Taureau Nandi. Chamundi Hill. Les sept plus grands Nandi.

Inde. Karnataka; Grotte de Ravana Phadhi. Aihole.

Inde. Karnataka. Statue géante de Bahubali. Sravanabelagola.

Inde. Karnataka. Hommes et femmes.

Mysore. Palais. Illumination.

Karnataka. Aihole. Temple de Durga.

 

......................................................................................................................................................................

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES ENFANTS

 

 

 rire.jpg

   

 

 

 

Marie et Henry rient



 

Marie voulez-vous épouser Henry 

Répondez je vous prie

 

Marie ne dit rien

Marie rit

 

Henri voulez-vous épouser Marie

Répondez je vous prie

 

Henri ne dit rien

Henri rit

 

Omer le maire est en colère

Le matin où l'on se marie

Il est très indécent qu'on rie

 

Mais plus le maire est en colère

Et plus Henri et Marie rient

Et voilà que dans la mairie

Amis et témoins surpris rient

 

Le cousin rouquin Gary  rit

Le petit neveu Riri  rit

Le fils de Diana Harry  rit

Et son chien chéri Jerry  rit

Les portiers de la mairie  rient

Les habitants de Paris  rient

Le boulanger Valéry  rit

Le cheval dans l'écurie  rit

Dans les zoos les otaries  rient

Colibris et canaris  rient

Et dans l'air les bactéries  rient

 

Omer le maire est en furie

Il aurait fait une tuerie

Si n'était arrivée Laurie

Sa femme amusée qui s'écrie 

 

Depuis que tu es mon mari

Pas un seul moment tu n'as ri

Et moi qui suis triste et marrie

Avec toi jamais je n'ai ri

 

Que Gary et que Riri  rient

Que le Chien chéri Jerry  rie

Qu'amis et témoins surpris  rient

Que Marie et son Henri  rient


Que jamais ils ne se marient


 

rigolade.jpg

 

 

      ............................................................................................................................................................

Liens : poèmes enfants :

 

Liste des poèmes pour les enfants. Liens.


 Martin Pêcheur et Raton Laveur

 Les murs de l'école.

La souris a couru.

 la chouette effraie.

Trois petits poissons.

 Souriceau et Souricette. 

 Orang Outang.

 Le coucou

 le panda du Tibet.

 le rhinocéros.

Petit hippopotame.

...........................................................................................................

 

..


 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #ASIE

Karnataka-011.JPG

Le palais de Mysore... Une imposante bâtisse qui ressemble à une gare ou à des grands magasins fin de siècle.

Karnataka-012.JPG

Une architecture composite (1897-1912) de style indo-british, assez pompeuse et ostentatoire due à un architecte anglais, colonisation oblige, du nom d'Irwin Henry. Un festival architectural qui mêle influences indiennes, musulmanes, gothiques... Un monstre qui à force de monstruosité finit par être original et créer son propre style..

mysore2.jpg

L'intérieur qu'il est interdit de photographier (!) est plus intéressant avec ses décors qui font penser à des toiles de Gustave Moreau, un mélange hétéroclite d'orient et d'occident...

mysore.JPG

...comme cette salle remarquable, la salle du mariage, qui évoque à la fois un opéra et le grand hall des Galeries Lafayette.

J'ai volé la photo à Antoine et Anna qui l'avaient eux-mêmes volée avant d'être volés par les agents de l'ordre (!) qui ne leur ont rendu leur appareil numérique qu'après les avoir rackettés !

Karnataka-014.JPG

  Les habitants de Bengalore viennent en foule devant la façade, avec grands parents et enfants, le dimanche soir à la tombée de la nuit...

Karnataka-016.JPG

... C'est que soudain le palais s'illumine... Un pointillé de lumières en souligne chaque détail architectural et le propulse dans la nuit comme un château de rêve, un château de Contes de fées...

Karnataka-018.JPG

Et on ne saurait expliquer pourquoi on reconnaît soudain dans ce mastodonte illuminé, le charme et la poésie de l'Inde des Maharadjahs.

Est-ce parce qu'au dessus de l'arche centrale trône la déesse Gajalakshmi qui entourée de ses éléphants assure richesse, chance, prospérité à ceux qui la vénèrent? Une bonne fée comme celle des contes, comme celle qui donne la lumière aux presque 100 000 ampoules accrochées sur la façade et qu'on a longtemps appelée "la fée électricité".

Karnataka-017.JPG

Les murs extérieurs, la porte sud par où passent les éléphants lors des grandes fêtes, sont illuminés eux-aussi...

mysore4.jpg

Karnataka-021.JPG

... et l'on reste devant cette ville irréelle surgie de l'ombre, comme des enfants devant l'arbre de Noël...

Karnataka-022.JPG

Karnataka-024.JPG

Karnataka 020

Et même les insectes qui vibrent dans l'air tropical se mettent à briller comme autant de fées Clochette...

 

....................................................................................................................................................................

      Liens : Karnataka et Goa

Hampi. Le Bain de la Reine. Le Lotus Mahal.

Karnataka. Halebid. Temple de Hoysaleshvara. (2)

Karnataka. Halebid. Temple de Hoysaleshvara. (1)

Inde. Goa. Eglise Saint François d'Assise. Les Anges.

Karnataka. Hampi. Ganesh. Sasivekalu Ganesha. Kadalaikallu Ganesha.

Karnataka. Belur. Le temple de Keshava.

Inde. Karnataka.Badami Grottes 1 et 2.

Karnataka.Badami. Grottes 3 et 4. Vishnu. Jaïn. Sculptures.

Inde. Karnataka. Mysore. Taureau Nandi. Chamundi Hill. Les sept plus grands Nandi.

Inde. Karnataka; Grotte de Ravana Phadhi. Aihole.

Inde. Karnataka. Statue géante de Bahubali. Sravanabelagola.

Inde. Karnataka. Hommes et femmes.

Karnataka. Hampi. Temple Virupaksha. Vishnu Narasimha. Badami Lingam.

Mysore. Palais. Illumination.

Karnataka. Aihole. Temple de Durga.

 

....................................................................................................................................................................

 

.....................................................................................................................................................................

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #OLERON PLAGES

plage-grand-village-26-avril-001.JPG

Il faut être sportif en cette fin d'avril pour courir sur la plage de la Giraudière sans anorak et sans bonnet de laine !

plage-grand-village-26-avril-009.JPG

La plage n'invite guère au bain de soleil !

Elle a des allures hivernales et les dunes mutilées par les grandes marées échappent exceptionnellement pendant ces vacances scolaires, au piétinement des enfants, sous l'oeil attendri et irresponsable des parents....et de leur appareil numérique...

Oleron-019.JPG

... Mais... J'ai parlé trop vite !

Oleron-023.JPG

Les surfeurs sont toujours à l'aise. Leur combinaison les protège...

Oleron-016.JPG

... et ils présentent leurs fesses au moniteur comme pour une inspection !

Oleron-014.JPG

Il faut croire que les artiste du "beach-art" ont une inspiration érotico-phallique...

Oleron-021.JPG

Oleron-022.JPG

                                                    "ça sent la moule tonton..."

.. pas vraiment inspirée... 

plage-grand-village-26-avril-011.JPG

Le goéland immature plane, indifférent, au-dessus des oeuvres éphémères...

plage-grand-village-26-avril-015.JPG

...et au-dessus de mes petits préférés, les bécasseaux...

plage-grand-village-26-avril-018.JPG

plage-grand-village-26-avril-019.JPG

plage-grand-village-26-avril-024.JPG

plage-grand-village-26-avril-028.JPG

plage-grand-village-26-avril-021.JPG

Oleron-001.JPG

Pendant que Titiche, à l'abri dans sa petite maison de Grand-Village, rêve de soleil et de farniente dans un jardin enfin estival...

...................................................................................................................................................................

Liens : Grand Village : La Giraudière :

Grand Village. Giraudière. Photos du 15 au 30 septembre.

Plage de Grand Village. La Giraudière. Photos du 4 au 14 septembre.

Plage de La Giraudière. Grand-Village, été 2011.

Grand Village. Bécasseaux. La Giraudière.

Plage naturiste La Giraudière.Grand Village. Oléron.

Grand-Village. Grandes marées d'équinoxe. Blockhaus de la Giraudière.

Grand-Village. La Giraudière après Xynthia.

Kayak-surf Grand Village. Oléron. Photos.

Photos plage de la Giraudière.(II) 30 septembre.

Plage de la Giraudière. Oléron. Septembre. Photos. (I)

Les dunes de Grand Village. Oléron. Le massacre.

Plage de Grand Village. La Giraudière.

Grande Plage. Photos de goélands.

 

Oléron. Les Plages. Classement alphabétique.

 

..............................................................................................................

 

..

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #CHARENTE MARITIME

..

omer-charlet-Marennes-002.JPG

Dans l'église de Marennes, une grande toile d'Omer Charlet mérite votre attention. Elle représente le martyre de Saint-Adrien de Nicomédie.

omer-charlet-Marennes-007.JPG

"Le Martyre de Saint-Adrien" est une oeuvre remarquable tant par sa palette que par sa composition. Elle a été peinte en 1840 et installée dans le transept nord de l'église.

Elle donne une interprétation libre du supplice subi par Adrien, officier de l'empereur romain Galère, converti au christianisme après avoir été impressionné par le courage et la foi des chrétiens qu'il était chargé de poursuivre (un point commun avec Saint-Paul). 

Il subit le martyre en compagnie de sa jeune épouse Nathalie (Sainte-Nathalie) à Nicomédie, en 306.

omer-charlet-Marennes-013.JPG

Le groupe principal forme une pyramide avec sur le côté droit les visages du bourreau et des hommes de l'Empereur.

omer-charlet-Marennes-012.JPG

L'un d'eux est penché vers le saint pour l'effrayer en lui détaillant l'horreur du supplice qui l'attend s'il s'entête, l'autre lui désigne de la main la statue d'un dieu auquel il n'aurait qu'à rendre hommage pour être épargné.

omer-charlet-Marennes-014.JPG

Les lignes des bras et des jambes convergent vers la main du bourreau fermée sur le lourd instrument du supplice avec lequel les pieds et les jambes d'Adrien vont être tranchés.

omer-charlet-Marennes-010.JPG

Le côté gauche de la pyramide est formé par le visage du saint et de sa femme.

Elle tient une croix qui paraît fragile comparée au lourd tranchoir saisi par le tortionnaire de l'autre côté de la toile...

omer-charlet-Marennes-022.JPG

Sur le sol, au-dessus du nom du peintre, on voit une coupe renversée, la coupe eucharistique... le vin répandu, sang du christ, est métaphore de celui des martyrs... 

omer charlet Marennes 019

Un autre visage douloureux, tourné vers la victime, symbolise la conversion à l'oeuvre parmi les témoins de la mise à mort, impressionnés par la force rayonnante du martyr.

omer-charlet-Marennes-020.JPG

 Le regard du saint, ignorant les idoles qu'on lui désigne, regarde le ciel. Le visage est beau et confiant, c'est un visage jeune, presque adolescent...

 

omer-charlet-Marennes-008.JPG

La sensualité du tableau est manifeste. Le drap froissé, les jambes du saint que l'on tient écartées, toute une mise en scène amoureuse et cruelle qui donne à ce tableau sa modernité troublante.

omer-charlet-Marennes-005.JPG

Le saint s'offre tout entier. Son corps athlétique s'abandonne à la violence des hommes et s'ouvre à la tendresse divine.

omer-charlet-Marennes-015.JPG

Au deuxième plan apparaissent, sérieux et indifférents les hommes de pouvoir. C'est le côté de la toile qui a le plus souffert de l'humidité de l'église. Il s'est dégradé et l'on devine à peine l'empereur dont le visage penché reste dans l'ombre. 

omer-charlet-Marennes-018.JPG

Tandis que la lumière écarte les nuages et que les anges s'apprêtent à accueillir le saint...


 

L'oeuvre n'est pas sans rappeler le Martyre de Saint Barthélémy peint par Omer Charlet pour la cathédrale de La Rochelle. Mais la toile de Marennes, plus dépouillée me paraît plus forte, à la fois virtuose et étrange....

.............................................................................................................

 

Autres oeuvres d'Omer Charlet : Liens :

Omer Charlet. Orphelines de la mer. Rochefort. Musée Hèbre de saint clément.

Omer Charlet. Saint Barthélémy. La Rochelle.

Omer Charlet. Notre Dame des Tempêtes. Saint-Trojan.

Omer Charlet à Oléron.

Eglise Saint-André. Dolus. Oléron.

 

Marennes : Liens :

 Marennes. L'église.

 Marennes. Le clocher.


 

Liens : Charente maritime :

Charente Maritime. Classement alphabétique. Liens.


 

............................................................................................................



Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #ASIE

Karnataka-414.JPG

Au bain de la reine, il n'y a plus de reine, il n'y a plus d'eau...  

Et pourtant, avec un peu d'attention, on peut y entendre des rires cristallins et sentir sur sa peau les éclaboussures des jeux et des plongeons...

Karnataka-426.JPG

A Hampi, dans la capitale disparue de Vijayanâgara, l'extérieur du bâtiment dans l'enclos réservé aux femmes, présente un aspect austère, un aspect de forteresse interdite...    

Karnataka-418.JPG

Le contraste est grand quand on y pénètre.

Nous nous trouvons dans un palais, influencé par l'architecture Indo-musulmane qui a connu son âge d'or entre le XIIIème et le XVIème siècle. 

Karnataka-421.JPG

Les balcons sculptés et leurs arcs polylobés, les couloirs voûtés qui font penser à un cloître consacré aux plaisirs de la détente dans l'indolence tropicale...tout semble conçu pour le bonheur des sens.

Karnataka-419.JPG

 Les coupoles caractéristiques de l'art des envahisseurs, s'ornent parfois de décors qui évoquent l'eau et ses habitants, comme ces canards qui se font du bec à bec. 

L'art indien, par chance, ne pratique pas l'interdit de la représentation des êtres vivants.

Karnataka-424.JPG

L'eau arrivait par ce canal de pierre et se déversait dans le bassin aux proportions harmonieuses : 15 mètres sur 15 mètres. La profondeur n'atteignait pas deux mètres, ce qui permettait à la reine et ses compagnes de barboter sans crainte autour d'un élégant pavillon qui occupait le centre du bassin.

Il a disparu et il n'en subsiste sur le sol que la trace des piliers.

Karnataka-415.JPG

Un escalier, au nord, permettait de descendre dans l'eau.

Karnataka-413.JPG

De jeunes indiennes dansent avec le sourire que devait avoir la reine quand elle se plongeait dans l'eau fraîche... 

Karnataka-416.JPG

Et il est vrai que ce bâtiment simple et harmonieux provoque chez tous ceux qui le découvrent une sensation de bien-être...

L'ombre accueillante, la lumière, la beauté des arcades... On imagine les jeux royaux, le bonheur des corps qui trouvent ici l'ombre et la fraîcheur alors qu'il fait si chaud de l'autre côté des murs...

On regrette la destruction de cette ville somptueuse qui malgré ses multiples enceintes fortifiées ne put résister à l'assaut de cinq sultans coalisés.

Karnataka-393.JPG

A côté du bain de la Reine, un autre joyau architectural est resté debout. Il a été épargné sans doute par ce que les vainqueurs y avaient reconnu une architecture qui leur était familière : Le Lotus Mahal.

Karnataka-392.JPG

L'élégant pavillon avec ses arcs polylobés où la Reine se reposait après la baignade, invite au repos ou au bavardage....

Le lotus qui orne ses plafonds lui a donné son nom... La maison du Lotus

Karnataka-390.JPG

Ses proportions, sa couleur, l'harmonie de ses toits en pyramides invitent à s'en approcher, à entendre les chants des femmes, à saisir au vol une image venue du passé... une image de calme et de volupté, insouciante un moment encore malgré la rumeur des troupes qui approchent...

Karnataka-398.JPG

Les éléphants royaux qui à quelques mètres avaient leur "résidence" n'ont pu arrêter la vague des conquérants...

Mais Ganesh a toujours le dernier mot...

la vieille capitale fait aujourd'hui partie du patrimoine de l'humanité...

Et la reine revient secrètement se baigner avec ses compagnes quand les visiteurs s'en sont allés....

Karnataka 147

 

Liens : Karnataka :

 Halebid. Temple de Hoysaleshvara. (1)

Halebid. Temple de Hoysaleshvara. (2)

Hampi. Ganesh. Sasivekalu Ganesha. Kadalaikallu Ganesha.

Belur. Le temple de Keshava.

Badami Grottes 1 et 2.

Badami. Grottes 3 et 4. Vishnu. Jaïn. Sculptures.

Mysore. Taureau Nandi. Chamundi Hill. Les sept plus grands Nandi.

 Grotte de Ravana Phadhi. Aihole.

Statue géante de Bahubali. Sravanabelagola.

Hommes et femmes.

Mysore. Palais. Illumination.

Karnataka. Hampi. Temple Virupaksha. Vishnu Narasimha. Badami Lingam.

Karnataka. Aihole. Temple de Durga.

...........................................................................................................


 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE. Rues et places.

Orsel-087.JPG

                           La rue d'Orsel (2ème partie)

               De la rue de Steinkerque à la rue des Martyrs.

 

Orsel-033-copie-1.JPG

Au 35, là où un autre bazar attrate-touristes est installé, il y avait en 1876 un atelier qui eut droit à la première page du Journal Illustré quand le mécanicien M. Raynaud, dévissant maladroitement un obus prussien qui avait atterri quelques années plus tôt à Montmartre sans avoir le coeur d'exploser... provoqua la catastrophe...

orsel-obus.jpg

L'obus éclata et causa la mort de trois personnes dont le malheureux démineur...

Orsel-039.JPG

                                                         Le 39

Au 39, une résidence "Pierres et Vacances" dont l'entrée principale est sur la place Charles Dullin, a remplacé les petites maisons du village d'Orsel.

Orsel-nathalie-lemel.jpg

A cette adresse vécut quelques années, de retour de Nouvelle Calédonie, Nathalie Lemel, grande figure de la Commune.

Bretonne sans histoire, "montée" à Paris pour trouver du travail, elle s'est engagée très vite dans la lutte sociale et dans le combat féministe. Elle a créé l'Union des Femmes et milité pour la parité des salaires. Elle aurait encore de quoi faire aujourd'hui !

orsel-lemel-barricade-place-blanche.jpg

                              "La barricade de la Place Blanche défendue par les femmes"

Pendant la Semaine Sanglante, elle a soigné les blessés des barricades de la place Blanche et de Pigalle.

Elle a été déportée en Nouvelle Calédonie avec Louise Michel et Rochefort. De retour de déportation, elle a participé au journal de ce dernier, l'Intransigeant, à l'époque où il était encore un journal de gauche et non la feuille antisémite et anti dreyfusarde qu'il allait devenir...

orsel-nathalie-lemel2.jpg

Cette femme remarquable est morte en 1921, aveugle et misérable. Il y a quelques années, justice lui a été rendue à Paris où une place porte son nom, dans le 3ème arrondissement, non loin d'une rue où elle a vécu.

Orsel-040.JPG

                                                             Le 40

Le 40 est un immeuble cossu en pierres de taille. L'architecte a fait graver son nom sur la façade : Lemerle. 1906.

Un merle moins moqueur et moins prolétaire que celui de la chanson !

Orsel-047.JPG

Le 46 est un immeuble bourgeois construit en 1906. Il abrite une curieuse boutique : "Dam Boutons" dont la plupart des objets proposés sont créés avec des boutons. Adolescents acnéiques s'abstenir !

Orsel-102.JPG

Il y a profusion de bagues amusantes et originales. Chacune y trouvera bague à son doigt!

Orsel-049.JPG

Orsel-050.JPG

Au 48, une galerie d'art, jeune et originale, offre son espace à des artistes étonnants. Mine de rien, elle redonne un peu de vie créatrice et d'élan novateur au quartier.

 orsel-braque.jpg

C'est encore au 48 que Braque vint s'installer et occuper un atelier, en 1904. Il avait alors 22 ans...

Orsel-060.JPG

      Il n'avait eu que quelques mètres à franchir pour déménager de la rue des Trois Frères où il vivait depuis 1900.

Il ignorait alors qu'il serait bientôt l'initiateur du cubisme et qu'il rencontrerait un certain Picasso au Bateau-Lavoir. Il peignait encore à la manière impressionniste comme bien des jeunes peintres de son temps.

Orsel-046.JPG

côté impair la rue est occupée par la place Charles Dullin et le théâtre de l'Atelier.

Orsel-056.JPG

Le théâtre de l'Atelier mérite à lui seul plusieurs pages ! Chaque chose en son temps !

Il fut créé sous le nom de "Théâtre Montmartre" par Seveste, en 1822. seveste avait reçu de Louis XVII le privilège d'exploiter les théâtres de banlieue (dont Montmartre faisait partie), pour avoir indiqué l'emplacement où avaient été inhumés le roi et la reine décapités.

orsel-utrillo-atelier2.jpg

Le théâtre se transforma en cinématographe en 1913 avant de retrouver sa vocation lorsque Charles Dullin en prit la direction en 1922.

orsel-utrillo-1913.jpg

                                                   La rue d'Orsel (Utrillo)

Il a été peint par Utrillo qui n'avait qu'à poser son chevalet sur le trottoir d'en face, au 47  de la rue d'Orsel où il fréquentait le restaurant "Au vieux Montmartre".

Orsel-087-copie-1.JPG

Le tenancier, Charles Besson, acceptait d'être payé par les toiles du peintre. Il ne le regretta pas !

orsel-dancourt-copie-1.jpg

                               La rue Dancourt. On devine à droite le store du restaurant.

Le restaurant faisait l'angle avec la rue Dancourt. Utrillo y était aux premières loges !  

Le 47 actuel est aujourd'hui occupé par un indo-pakistanais où vous ne pourriez payer avec vos oeuvres si par aventure vous êtiez peintre.. (ne le regrettez-pas !)

Orsel-055.JPG

                      Carrefour avec la rue des Trois Frères (droite) et Dancourt (gauche)

orsel-trois-freres.jpg

                                                La rue des Trois Frères. Au 1er plan à gauche le bel immeuble d'angle avec la rue d'Orsel et l'ancienne boulangerie.

Orsel-063.JPG

Cet immeuble original a été construit en 1850 dans un style composite à la mode à l'époque romantique et qui juxtapose des éléments néogothiques et Renaissance.

Sur le tympan au-dessus du balconnet, un petit amour tient des guirlandes. Sur le balcon, des salamandres montent la garde...

 

Orsel-066.JPG

                     Panneau de Benoist et Fils : Les Lavandières.

De l'ancienne boulangerie subsistent, à l'intérieur de la boutique de fringues, un plafond de verre peint, et à l'extérieur des panneaux exécutés sous verre, en 1900 par Benoist et Fils.

Orsel-068.JPG

                                       Panneau peint : Les Moissonneurs.

Des décors réalisés par Benoist et Fils ont miraculeusement survécu aux rénovations-modernisations iconoclastes des années 60-70, sur deux autres façades du XVIIIème arrondissement : 128 rue Lamarck et 159 rue Ordener.

trois frères 008

                                                        Plafond de l'ancienne boulangerie.

Orsel-070.JPG

La rue poursuit son petit chemin vers les Abbesses. Les marchands de tissu du Marché Saint-Pierre ont cédé la place à de jolies boutiques colorées et branchouilles et à des galeries d'art...

Orsel-077.JPG

Des robes de mariée bien diffèrentes de celles qui mousselinent rue de Clignancourt ou à Barbès... 

Orsel-091.JPG

Une lingerie rougeoyante que les 7 nains rêvent d'offrir à leur princesse...

Orsel-083.JPG

Orsel arrive rue des Martyrs... après avoir longé le trottoir de l'école, et vient clore son périple avec une boulangerie et une pharmacie.

orsel-martyrs-001.JPG

On peut voir sur cette carte de 1901 que ces deux commerces existaient déjà en 1901  mais que l'un et l'autre ont perdu leur décor...

Orsel-084-copie-1.JPG

Hélas !

............................................................................................................

Lien :  Rue d'Orsel. Première partie. (1)

.............................................................................................................

Liens : rues du quartier :

Rue Yvonne Le Tac. (1) L'Abbaye d'en-bas.

 Rue des Abbesses (1)

 Rue Berthe.

Rue Gabrielle. (1) première partie (Foyatier Calvaire)

Rue de l'Armée d'Orient. Montmartre Rue Burq Montmartre.

Rue Ravignan (1). Montmartre. Des Abbesses à la place Emile Goudeau.

Rue Germain Pilon. Montmartre.

Rue Seveste Montmartre

Rue Lepic (1). Montmartre. Rue André Antoine. Montmartre.

 Rue des Trois Frères. (1)

Rue Tholozé.

Square Saint pierre. Square Louise Michel.

 

............................................................................................................

Lien : les rues de Montmartre 

Rues de Montmartre. Classement alphabétique.

.............................................................................................................

 

..


Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE. Rues et places.

 

Orsel-036.JPG

              Croisement avec la rue de Steinkerque. Le pauvre homme-sandwich est la risée des lycéens...

La rue d'Orsel est dans sa partie Est, une des rues principales du Marché Saint-Pierre.

Elle commence rue de Clignancourt et se termine rue des Martyrs. Elle naît dans un quartier populaire et à mi-chemin se métamorphose (à partir du théâtre de l'Atelier) en rue branchée et bobo, prolongement naturel de la rue des Abbesses...

Orsel-074.JPG

                                  Partie branchée de la rue. Au fond le théâtre de l'Atelier.

C'est sur des terrains qui appartenaient à l'Abbaye de Montmartre qu'elle fut tracée par un riche bourgeois, Orsel, qui avait flairé la bonne affaire en achetant à bas prix les lots vendus comme biens nationaux après le Révolution.

Il lotit le quartier à partir de 1802 et pour le distinguer du village de Montmartre, le baptisa "Village d'Orsel".

La rue actuelle s'est d'abord appelée rue des Acacias (à ne pas confondre avec celle qui existe toujours dans le XVIIème arrondissement). Elle apparaît sur le plan cadastral de la commune de Montmartre en 1825. Ce n'est qu'en 1873 qu'elle prend le nom d'Orsel...

orsel-1848.jpg

                                                         Barricade faubourg Montmartre (1848)

Elle est longue de 545 mètres et large de 10. Ses premiers numéros, les 1 et 2, étaient comme presque toute la rue composés de deux petits immeubles modestes.

Orsel-002.JPG

                                                        Début de la rue. Les 1 et 2.

C'est à cet endroit que fut érigée le 24 juin 1848 la barricade de la rue des Acacias. Rappelons que pendant ces journées terribles, le peuple de Paris fut durement réprimé par Cavaignac. Plus de 4000 insurgés furent tués et et 4000 autres déportés en Algérie...

Orsel-011.JPG

Au 9, une belle fonte avec des amours qui n'ont pu éviter à l'immeuble de bouger... Nous sommes au-dessus des carrières de Montmartre qu'il faut régulièrement consolider...

Orsel-012.JPG

Le 11 avec sa belle arcade et sa grille à la Fort Knox...

Orsel-006.JPG

      Les boutiques de cette partie de rue ne vendent que du tissu, du linge, des rideaux... Nous sommes au coeur du Marché Saint-Pierre.

Orsel 009 

La rue d'Orsel est espiègle. Apparemment, elle file vers la Halle Saint-Pierre et le square Louise Michel qu'on aperçoit, fermant la perspective...

Orsel-015.JPG

Mais il n'en est rien. C'est la courte rue Livingstone (70 mètres), ainsi nommée en 1877, qui prend le relais, tandis que la rue d'Orsel oblique sur la gauche....

Orsel-013.JPG

On voit ici se séparer les deux artères en un delta dont la pointe est formée par l'immeuble à pan coupé où "Le Bonheur des Dames" de Moline déploie ses étoffes chatoyantes...

Orsel-016.JPG

La rue est sur cette portion, formée de petits immeubles sans grande originalité.

orsel2-001.JPG

Le 12 a été le théâtre, le 6 mars 1847 d'un fait divers tragique. Il y avait à son emplacement une maison modeste louée par Augustine de Launey de Villemessant et sa fille Isoline. Après avoir écrit au maire de Montmartre, elles se donnèrent la mort en s'asphyxiant avec un poêle à charbon.

Ne pouvant payer leurs dettes, elles avaient décidé d'en finir :

"Je m'adresse à vous pour faire accomplir notre dernière volonté qui est d'être enterrées ensemble dans l'état où nous serons et sans rien y changer. On trouvera près de nous le linge nécessaire."

orsel-villemessant.jpg

                                                     Hippolyte de Villemessant

Les deux dames furent jetées dans la fosse commune du cimetière Saint-Vincent.

Si ce suicide a ému les Montmartrois, c'est que le fils et frère des deux suicidées n'était autre qu'Hippolyte de Villemessant, créateur de divers journaux et notamment du Figaro qu'il ressuscita. Le bruit courut qu'il aurait détourné les économies de sa mère et de sa soeur pour payer des dettes de jeux.

Ayant fait fortune, il n'eut pas l'idée de leur donner une sépulture correcte.

"Un personnage qui peu fier d'avoir laissé sa famille dans la misère n'a eu de cesse de s'inventer des alibis".

Orsel-021.JPG

      Le 15 est un petit immeuble branlant. En 1895, une cabane de planches dans sa cour servit de siège au journal "Le Libertaire" créé par Sébastien Faure et auquel collabora Louise Michel.

Orsel-022.JPG

Il y eut dans la rue un bal créé en 1858 par Gilles Robert. Il avait pour nom "Les Folies Robert", ce qui est moins poétique, avouons-le que les "Folies Bergère" !

Ce bal fut transféré au 54 boulevard de Rochechouart où en 1871 se réunit le comité Central de la Garde Nationale.    

Orsel-026.JPG

Orsel-027.JPG

Le croisement avec la rue Seveste est dominé par l'opulent immeuble en pierres de taille de la pharmacie (architecte P. Hubert).     

Orsel-029.JPG

Orsel-030.JPG

Au 31, un des rares immeubles classés au plan de la protection patrimoniale du 18ème arrondissement.

Il s'agit d'un pavillon d'angle (sur la rue Briquet), typique de ce qu'a été la rue à l'origine, quand elle faisait partie du village d'Orsel. C'est le seul survivant du lotissement du début du XIXème siècle.

orsel-31-bonnes-etoffes.jpg

                 Un grand magasin de tissus occupait le rez de chaussée de presque tout le pâté de maisons. Une des entrées se situait au 31, là où désormais vous trouverez un supermarché "hard-discount" comme on dit en bon français  !

orsel.jpg

Une carte-photo situe cette fruiterie au 28 rue d'Orsel (ici côté rue de Steinkerque). On voit la rue d'Orsel sur la droite.

Orsel-032.JPG

                                                                         Le 28

La fruiterie est aujourd'hui occupée par un bazar semblable aux autres bazars auxquels la rue de Steinkerque semble condamnée...

Orsel-034.JPG

 

Traversons donc la rue de Steinkerque, passons ce déballage de fringues et continuons notre balade dans la rue d'Orsel qui prend mètre après mètre du galon (ce qui est amusant quand on songe qu'elle quitte le Marché Saint-Pierre !)

      A suivre...


Rue d'Orsel. Montmartre. (2)


...................................................................................................................................................................

Liens : rues de Montmartre :

Rue Seveste

 Rue Yvonne Le Tac. (1) L'Abbaye d'en-bas.

 Rue des Abbesses (1)

Rue Ravignan (1). Montmartre. Des Abbesses à la place Emile Goudeau.

Rue d'Orchampt. Montmartre.

Rue Lepic (1). Montmartre.

Rue des Trois Frères. (1)

Rue du chevalier de la Barre. (I). De Ramey à Lamarck.

 

Tous les articles sur les rues de Montmartre :  Rues de Montmartre. Classement alphabétique.

 

...................................................................................................................................................................

 

 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES ENFANTS

 

 martin_pecheur.jpg

 

Le martin-pêcheur et le raton-laveur  


 

Sur les bords d'un étang

Martin prend tout son temps

Pas besoin d'un ham'çon

Pour pêcher les poissons

 

Sans un salamalec

Suffit d'un coup de bec

Pour saisir en plongeant

Un goujon frétillant

 

Mais voilà qu'un raton

Vient avec un savon 

Nettoyer ses cal'çons

Et sa ch'mise en coton

 

Il fait un si grand bruit

Que les poissons s'enfuient

Et que Martin ballot

Reste le bec dans l'eau

 

-Bonjour Martin-pêcheur

Dit le raton-laveur

Je finis ma lessive

Et après je m'esquive

 

-Va t-en répond Martin

Ou gare à ton derrière

Tu as vu les horaires 

Publiés par le maire ?

 

 

De 7 heures à neuf heures

Créneau martins-pêcheurs

De neuf heures à onze heures

Créneau ratons-laveurs

 

-Quelle idée quelle horreur

Dit le raton laveur

Notre étang est public

On est en République


Avec un tel horaire

Ta cousine Martine

N'aurait je l'imagine

Jamais connu mon frère

 

Je n'serais pas tonton

De deux neveux mignons

Un p'tit martin-laveur

Un p'tit raton-pêcheur

 

D'accord répond Martin

Assez de baratin

Oublions le vieux maire

Et allons prendre un ver


raton-laveur.jpg


............................................................................................................

Liens poèmes enfants :

 

Liste des poèmes pour les enfants. Liens.


Agneau.

La souris a couru.

La souris sourit au rat.

 La chouette effraie. 

Trois petits poissons.

Petit renard mon renardeau

Orang Outang.

Petit éléphant.

Peur du noir.

 les goélands.


etc...

 

................................................................................................................


 



Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Peintres.Artistes.Clébrités, #Peintres

 

gavarni-portrait.jpg

 

                                          Paul Gavarni (1804-1866). Auto portrait.    

Il est jeune et beau quand il vient s'installer à Montmartre d'où il domine la plaine et ce Paris romantique dont il va être l'un des "reporters" les plus attentifs  : Paul Gavarni (de son vrai nom Guillaume-Sulpice Chevalier) a 25 ans lorsqu'il élit domicile avec sa famille au 33 rue des Rosiers.

chevalier de la barre. rosiers

                                                            Rue des Rosiers 

La rue porte aujourd'hui le nom d'un autre Chevalier, François-Jean Lefebvre de la Barre, plus connu sous le nom de Chevalier de la Barre... 

Quand la rue portait encore le nom des Rosiers, elle fut le cadre de quelques-uns des plus sanglants épisodes de la Commune.

chevalier de la barre

                                                                   Rue des Rosiers 


chevalier de la barre 056

                                         Rue du Chevalier de la Barre (ancienne rue des rosiers)                                                                                                                                

En 1830, toujours sur la Butte, Gavarni va vivre 13 ter rue Ravignan....

.Ravignan 031

                                                      Le 13 ter rue de Ravignan

Le petit immeuble est construit à l'emplacement duTivoli. Gavarni y loue un local modeste, ancien vestiaire de l'établissement, avant de pouvoir, le succès aidant, changer d'étage et louer un appartement voisin de celui qu'occupe Alphonse Karr.

gavarni-palissade-de-bois-montmartre.jpg

                                                      Palissade à Montmartre. Gavarni.

Il fait des croquis du vieux village de Montmartre, dessins qui provoquent l'admiration des frères Goncourt :

"ses vues pittoresques du Montmartre presque sauvage d'alors, de ses bâtisses ruineuses, de ses maisons écroulées, des entrées suspectes de ses cavernes, des palissades et de ses terrains vagues, feront plus tard le fonds de ses lithographies."

gavarni-mode.jpg

                                                     Gravure pour "La Mode" (Gavarni)

Quand il habite Montmartre, il a la réputation d'être un grand amateur de femmes. Son physique avantageux, sa chevelure romantique lui soumettent les corps et les coeurs. Il tient un compte précis de ses conquêtes dont il note le nom et les caractéristiques dans ses carnets.

 

Gavarni-balzac.jpg

                                                              Balzac (Gavarni)

C'est alors qu'il habite Montmartre qu'il commence à fréquenter les salons où il se lie d'amitié avec Balzac, Hugo, Alexandre Dumas, Musset, Murger... avec Alphonse Karr qui est son voisin de la rue Ravignan.

gavarni-hugo.jpg

                                                    Victor Hugo (Gavarni)                                                       

Girardin l'engage pour collaborer à son Journal  la Mode. Le succès le rend ambitieux et Gavarni crée son propre journal : Le Journal des Gens du Monde. Mais c'est un échec, et criblé de dettes, il se retrouve en prison, rue de Clichy.

Après cette expérience malheureuse il préfère participer aux journaux des autres! Parmi lesquels La Silhouette, La Caricature, Le Charivari...

gavarni-grisette.gif

                                                          La grisette (Gavarni)                                             

Les Physiologies étaient un exercice littéraire à la vogue dans la première moitié du XIXème. Gavarni participe à plusieurs, dont les deux plus célèbres sont celles de la Grisette et celles de la Lorette.

Grisettes et Lorettes sont venues jusqu'à nous en partie grâce à ses croquis et à ses dessins.

mimi pinson léandre

                                                            Mimi Pinson (Léandre)

Les grisettes... nombreuses sur la Butte sont des jeunes femmes de milieu modeste, accueillantes aux hommes sans être vénales. Leur nom leur vient de la casaque grise et bon marché qui couvrait leurs épaules.

mimi pinson maison2

                                                  Maison de Mimi Pinson, rue du Mont-Cenis

Le nom apparaît dès le XVIIème siècle mais c'est l'époque romantique qui le met à la mode, avec Musset notamment et sa Mimi Pinson de Montmartre :

"Mimi Pinson est une blonde                                                                                            Une blonde que l'on connaît                                                                                            Elle n'a qu'une robe au monde                                                                                         Et un bonnet (...)"  


gavarni-physiologie.jpg

                                                          Physiologie de la lorette (vignettes de Gavarni). En couverture la citation d'un anonyme ! "La tante en permettra la lecture à sa nièce."


La Lorette nous fait descendre de la Butte vers le quartier très recherché de la Nouvelle Athènes où l'église Notre-Dame de Lorette donne leur nom à de jeunes élégantes, plus riches et plus vénales que leurs consoeurs montmartroises. Ces demi-mondaines seront décrites par Balzac...

Gavarni-007.JPG

                                1 rue Fontaine. Appartement de Gavarni au 1er étage 

....et Gavarni n'a pas une grande distance à parcourir pour les "croquer" quand il quitte la Butte pour habiter de 1837 à 1846 au 1 rue Fontaine.

Gavarni-004.JPG

Un peu plus tard, il se rapproche encore de ces dames en habitant 60 rue Saint-Georges. Un monument à sa gloire a été élevé sur la place. Gavarni est tourné vers l'immeuble où il a vécu, comme s'il tenait à passer son éternité de pierre dans ce quartier dominé par la Butte et à oublier Auteuil où il s'était exilé dans les dernières années de sa vie et où une rue porte son nom.

Gavarni-006.JPG

.............................................................................................................

Liens : Liste et liens: Peintres et personnages de Montmartre. Classement alphabetique.

..............................................................................................................

Quelques citations de Paul Gavarni :

"Le hasard seul est merveilleux parce qu'il est inintelligent."

"Si on se querellait avec tous les amants de sa femme, on n'aurait jamais d'amis."

"L'homme est le roi de la création. Qui a dit cela? L'homme."

"Si on avait assez de fonds pour acheter toutes les consciences ce qu'elles valent et les revendre ce qu'elles s'estiment, ça serait une belle affaire."

"La charité est un plaisir dont il faut savoir se passer."

"Pourquoi mépriser les prostituées? Ce sont des femmes qui gagnent à être connues."

..............................................................................................................


gavarni-pierots.jpg

..............................................................................................................

    Liens :        Rues de Montmartre. Classement alphabétique.

....................................................................................................................................................................

 

.

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog