Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Montmartre secret

Montmartre secret

Pour les Amoureux de Montmartre sans oublier les voyages lointains, l'île d'Oléron, les chats de tous les jours. Pour les amis inconnus et les poètes.

Publié le par chriswac
Publié dans : #VOYAGES...

piat-piat-manege-080.JPG

Pour égayer l'un des endroits les plus sinistres de Paris, un manège désuet et charmant fait tout ce qu'il peut...

Il tourne sans se lasser au son aigrelet des comptines tandis que la Tour Montparnasse hautaine et stupide reste figée dans sa laideur.

piat-piat-manege-076.JPG

J'ignore l'origine du manège comme le nom des artistes qui sculptèrent ses chevaux.

Ce n'est pas Bayol assurément. Bayol se reconnaît entre tous. Il est le Michel-Ange de l'art forain.

piat-piat-manege-037.JPG

Mais les artisans qui ont fait naître ces chevaux ne manquent pas de talent.

J'imagine que le manège est composite et qu'il est constitué d'éléments disparates.

J'en ai pour indice, la différence de style des chevaux. Certains datent du XIXème siècle.

piat-piat-manege-035.JPG

D'autres sont plus récents, plus stylisés et font penser aux années 20. 

piat-piat-manege-078.JPG

Chacun a sa personnalité et son caractère.

Chacun a un nom : Titi, Jean le Blanc, Hamed, Abo Volo....

Vrais noms de vrais chevaux de trot ou de course des années 80...

piat-piat-manege-077.JPG

piat-piat-manege-073.JPG

piat-piat-manege-074.JPG

Ils tournent dans un décor (réalisé en 1992) qui rend hommage aux Impressionnistes, à quelques-unes de leurs toiles les plus célèbres.

piat-piat-manege-067.JPG

Comme "la balançoire" de Renoir peinte à Montmartre...

carrousel-christine-soborg.JPG

Ces peintures sont l'oeuvre d'Eric Boldron "peintre tout terrain" comme il se décrit... et de Christine Soborg.

piat-piat-manege-060.JPG

carrousel-boldron-anvers.JPG

Eric Boldron est présent à Montmartre avec le carrousel du square Louise Michel ou les panneaux de cet ancien stand, métro Anvers.

piat-piat-manege-029.JPG

Il n'y a  pas que des chevaux sur le carrousel du parvis de Montparnasse. Les carosses de contes de fées ont été remplacés, il y a quelques années par le Nautilus de Jules Verne...

piat-piat-manege-075.JPG

 L'obus-fusée du Voyage dans la Lune qui aurait plu à Méliès....

piat-piat-manege-039.JPG

Il y a encore un avion qui porte le nom du Petit Prince et qui évoque celui que doit piloter aujourd'hui Saint-Exupéry dans les nuages...

piat-piat-manege-044.JPG

Il y a enfin un omnibus miniature comme ceux qui allaient de Montmartre à Montparnasse et qu'empruntaient les peintres...

La boucle est bouclée !

piat-piat-manege-081.JPG

Souhaitons que ce carrousel survive à la tour raide et sans grâce...

Jeudi, quand j'ai fait les photos, la comptine qu'égrenait le faux orgue de barbarie du manège chantait : "La tour prends garde, la tour prends garde, de te laisser abattre..."  

 

............................................................................................................

Liens Art Forain :

Saintes. Manège de Bayol. Art forain.

Art forain (IV). Le manège de Bayol. La Rochelle.

Art forain (III) Animaux divers. Photos.

Art forain (II).Les chevaux. Photos.

Art forain (I). Les chats.

Oléron. Le Château. Le manège en bois. Frédéric Nobili.

............................................................................................................

 

....

 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES ENFANTS

 

 

poulbot-031.jpg

 

 

 

-Il pleut à seaux

C'est vraiment sot

De fair' des sauts

Dans le ruisseau

Du Parc de Sceaux

 

-Si c'est si sot

Dis-moi pourquoi

Dans l'eau qui mouille

Cent six grenouilles

Font cent six sauts 

 

Ne sois pas sot

Viens avec moi

Viens fair' des sauts

Dans le ruisseau

Du Parc de Sceaux

 

-Quoi quoi

  Quoi quoi?  


-Coâ coâ 

  Coâ coâ !

 


      grenouille.gif


grenouilles.png

 

..

 

Liens : poèmes pour les enfants


Liste des poèmes pour les enfants. Liens.


Poème pour les enfants : Le Boa Boit.

Poème pour les enfants : Martin Pêcheur et Raton Laveur

Poème enfant. Hirondelle.

Poème enfant. Les murs de l'école.

Poème enfant : Lune et Soleil. Le jour la nuit.

Court poème enfant: Etoile filante. un voeu.

Poème enfant: la chouette effraie.

Court poème enfant. Rentrée des classes.

Court poème enfant : petit renard mon renardeau

Poème enfant : Le coucou

Court poème enfant : Petit éléphant.

Poème enfant. Un jour la mer.

............................................................................................................

 

..

 


Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Peintres.Artistes.Clébrités, #Peintres

a.-Liudmila-Kondakova.jpg

Parmi les peintres amoureux de Montmartre, Liudmila Kondakova a une place à part.

Ses vues de la Butte, ses visions, sont naïves et poétiques.

liudmila-kondakova-4.jpg

J'ai lu sur je ne sais quelle page de la toile que cette artiste russe, née en 1956, était attachée au "détail", qu'elle était à la fois "réaliste" et "romantique".

Je ne suis pas du tout d'accord. 

liudmila-kondakova-apres-la-pluie.jpg

Prenons pour exemple cette vue de la rue du Mont-Cenis, avec à droite la place du Tertre.

Où est le réalisme?

Quiconque connaît un peu l'endroit sait qu'il est impossible de voir dans cette perspective la Tour Eiffel. Il faut descendre la rue et regarder sur la droite, dans le tournant pour la découvrir...

Il est encore moins possible de voir le Sacré-Coeur qui dans la réalité est plus vers l'est et en retrait!

Il est enfin impossible de voir sur la gauche des boutiques qui n'y sont pas!

Liudmila-kondakova-ALaMereCatherine.jpg

Et il en est ainsi pour la plupart des toiles de Liudmila. On y reconnaît Montmartre mais ce n'est pas le Montmartre des cartes postales et des cartes-mémoire.

moulin rouge kondakova liudmila

C'est un Montmartre habité par le rêve. Le rêve ou la rêverie.

C'est un Montmartre d'enfant et de poète.

Le Moulin rouge dont les ailes accrochent la lune apparaît sur cette toile tel qu'il était au début du XXème siècle... avec l'immeuble à tourelles disparu aujourd'hui, l'entrée du bal et la façade du music-hall...

liudmila-kondakova-copie-1.jpg

Les couleurs, la profondeur du ciel nocturne, le silence...

C'est un Montmartre paisible et déserté de ses habitants que nous découvrons...

liudmila-kondakova-Paris-by-Night.jpg

Ce silence et ce vide sont un des mystères et des charmes des représentations de Liudmila...

On y sent la vie et la présence malgré l'absence...

Les restaurants et les boutiques sont illuminés et accueillants...

Les tables recouvertes de nappes attendent les clients... 

liudmila-kondakova-april_in_paris.jpg

Parfois au loin se dessine une silhouette.

La pluie légère mouille les pavés et en font un miroir du ciel.

Liudmila-kondakova-l.jpg

Utrillo vient de tourner au coin de la rue. Un jeune peintre, un rêveur va bientôt passer...

Liudmila-Kondakova-La_Boheme1.jpg

La ville est vide comme une église et habitée comme elle... 

On y entend le silence à peine effleuré par les notes lointaines d'un accordéon... 

liudmila-kondakova-Montmartre_After_the_Rain.jpg

Par la simplicité et la précision du pinceau (et non pas le "détail") on peut penser aux peintres naïfs mais plus encore aux peintres d'icônes.

Liudmila-Kondakova-Paris-Nocturne.jpg

Et c'est ce qui est le plus émouvant dans l'oeuvre de Liudmila Kondakova...

Elle peint Montmartre comme d'autres peignent, dans le silence des prières, les figures saintes et les anges.

De même que les icônes permettent de "voir" au-delà du visage divin une humanité sanctifiée, les toiles de Liudmila permettent de "voir" au-delà d'un Montmartre idéalisé, une ville en attente, une ville offerte à ceux qui veulent bien y entrer

S'asseoir aux terrasses vides

Marcher à l'aventure

Se laisser entraîner par la montgolfière du Sacré-Coeur vers le bleu sans limites du rêve...


Liudmila-kondakova-photo.jpg 

.............................................................................................................

Liens peintres à Montmartre :

André Renoux. Peintre de Montmartre.

Montmartre. Peintre. GYM. Georges Michel.

Peintres et personnages de Montmartre. Classement alphabétique.

 

............................................................................................................


Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE. Rues et places.

 pigalle-5-016.JPG

Le dernier numéro de la Place est le 13. Un nombre qui porte-bonheur puisque l'immeuble a traversé les années sans trembler!

pigalle-5-001.JPG

Il a été construit en 1879 par un certain L. Vielard dont le nom est gravé sur la pierre.

a-pigalle-13.jpg

Je n'ai trouvé que quelques rares traces de réalisations de cet architecte, rue Blanche ou à Asnières où la maison qu'il a construite 6 bis rue Denis Papin est classée.

A-pigalle-Edouard-Leon-cortes-Pigalle-en-hiver.jpg

A-pigalle-Edouard-cortes-place-pigalle.jpg

                    Place Pigalle en hiver (Edouard Léon Cortes) 1920

a-pigalle-jacques-ruiz-place-pigalle.jpg

                                Jacques Ruiz (Place Pigalle)

A-pigalle-place_pigalle.jpg

                                  Gustave Mascart (Place Pigalle)

pigalle-5-014.JPG

Sur la façade sont sculptés des animaux mythologiques de fière allure. Corps de lion ailé, tête d'aigle, oreilles de cheval, ces griffons veillent sur l'immeuble et le protègent.    

pigalle-5-004.JPG

Au rez de chaussée un café, "l'omnibus" offre sa terrasse aux touristes et aux habitués qui n'ont pas fui l'endroit malgré la rénovation qui a rénové aussi hélas le prix du petit noir!

a-place-pigalle-le-13-omnibus.jpg

                                                       L'omnibus devant le 13 

Ce fut longtemps le rendez-vous des taxis et des portiers des sex-shops. 

a-pigalle-omnibus2.jpg

Comme il fut celui des conducteurs d'omnibus...

A-pigalle-van-dongen-kees-1877-1968-.jpg

                                    Kees Van dongen (Omnibus place Pigalle)

En effet, il y avait là une station d'omnibus qui faisaient le trajet entre Pigalle et Montparnasse...

pigalle-5-025.JPG

Un hôtel de la chaîne Villa Royale a investi les lieux. L'entrée se fait par la rue Duperré. La rénovation n'y est pas allée de main morte avec les cadres dorés, les velours, le kitsch théâtro-music-hall censé évoquer le passé du quartier...

a-pigalle-villa-royake.jpg

On peut aimer... et penser que les abat-jour sont un hommage à ceux qu'a conçus Cocteau pour le studio 28 de la rue Tholozé. 

pigalle-5-024.JPG

                                           L'hôtel et son reflet sur la façade des "Folies Pigalle".

Après avoir rencontré tant de peintres et d'artistes exceptionnels aux numéros 1, 5, 7 et 9 de la place, il est presque reposant de n'avoir rien de plus à dire du 13 !

 

....................................................................................................................................................................

Liens : Place Pigalle, boulevard de Clichy, boulevard Rochechouart.

Place Pigalle (1) Abbaye de Thélème. Le rat mort.

Place Pigalle (2) Nouvelle Athènes, Folie Pigalle.

 

 

Boulevard de Clichy. Montmartre. Pigalle. (1)

Boulevard de Clichy. Montmartre, Blanche (2)

Boulevard de Clichy. De Blanche à la Pomme. (3)

Boulevard de Clichy. Vers la Place. Dernière partie. (4)

Le Trianon. boulevard de Rochechouart.

L'Elysee Montmartre. boulevard de Rochechouart. Music-Hall.

Boulevard de Rochechouart (1) première partie.

Boulevard de Rochechouart (2) Deuxième partie, numéros pairs.

Boulevard de Rochechouart (3). Deuxième partie n° impairs.

 

Rues de Montmartre. Classement alphabétique.

 

.............................................................................................................

 

 

..

 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE. Rues et places.

a-pigalle-nouvelle-athenes.jpg

Au n°9 de la Place Pigalle, le Café de la Nouvelle Athènes fut pendant des années un des lieux les plus fréquentés par les peintres et les écrivains de Montmartre.

a-pigalle-nouvelle-athenes-demolition.jpg

La liste est impressionnante... et on se demande comment un permis de détruire a pu être accordé aux iconoclastes qui ont rasé cette maison bruissante de souvenirs et vivante de toutes les oeuvres qui y furent créées ou imaginées...

pigalle-5-008.JPG

Aujourd'hui le quartier de Pigalle devenu bobo préfère le bio bio... Là où était la Nouvelle Athènes, le commerce branché s'est installé...

pigalle-5-022.JPG

Il ne nous reste plus qu'à imaginer ce que fut ce café qui fait partie de l'histoire de Montmartre.

L'historique du lieu qui fut en 1854 Café Dangeville avant d'être transformé par un "limonadier" comme on appelait pudiquement un tenancier de bar où l'on vendait des boissons plus capiteuses, pourrait faire l'objet d'un roman...  

 

Parmi tous les artistes qui fréquentèrent la Nouvelle Athènes, force est de simplifier et de ne citer que les plus connus... parmi lesquels les barbizoniens, Daubigny, Diaz (qui habitait au 11) ou Théodore Rousseau dont c'était un des lieux de ralliement, les peintres coloristes adeptes de Delacroix qui s'opposèrent lors d'interminables querelles aux classiques, admirateurs d'Ingres.

a-pigalle-degas-femme-au-cafe.jpg

                                                         Degas. "Au café.."

...et surtout les impressionnistes dont le journal fut créé dans la fumée et les vapeurs de la Nouvelle Athènes.

a-pigalle-degas-l-absinthe.jpg

Degas y peint "l'Absinthe" en 1875

a-pigalle-manet-la-prune.jpg

Manet y peint "la Prune" en 1878 ainsi que le portrait de l'homme au chapeau et le portrait de Moore.

a-pigalle-manet-moore.jpg

                                                    Manet. George Moore.

Il est impossible de citer tous les peintres, tous les écrivains qui passèrent par là et dont le souvenir aurait dû sanctuariser l'endroit...

Après l'impressionnisme, le café poursuit sa drôle de vie, de métamorphose en métamorphose.

a-pigalle-delmonico-1925-atget.jpg

Après la première guerre, le Monico qui était un restaurant au premier étage, prend toute la place avant de devenir  le New Monico où en 1920, Manuel Pizaro "El embajador del tango" donne des cours.

a-pigalle-nouvelle-athenes-sphinx.jpg

Après le tango, le streap-tease investit le lieu : Le Sphinx

a-pigalle-narcissus.jpg

Puis Narcisse... qui a force de se regarder dans le bassin disparaît...

Le permis de détruire met fin à la vocation artistique de ce cabaret qui ne renaîtra jamais de ses cendres et qui est devenu un impersonnel super- marché de luxe..

a-pigalle-la-folie-pigalle.jpg

Au n°11 de la place se trouvait la Folie Pigalle...dont on peut avec un peu d'attention découvrir l'architecture sous la laide façade condamnée des "Folies Pigalle".

pigalle-5-010.JPG

Qui sait? Peut-être aurons-nous la surprise, une fois l'avant corps détruit de retrouver l'élégance de l'ancien immeuble?

pigalle-5-021.JPG

Comme on, peut voir, rue Pigalle cet oculus et ses motifs de stuc préservés...


a-pigalle-de-dreux.jpg 

                                                    Alfred de Dreux (le pansage)                                                                                               

 La Folie Pigalle fut construite en 1846 par Louis-Aimé Becq de Fouquières, parent du peintre animalier Alfred de Dreux qui y eut son atelier. Il y avait onze ateliers et huit appartements. Louis-Aimé tout à fait dans l'esprit philosophique de l'époque espérait en faire un phalanstère d'artistes. Son voeu fut exaucé  si l'on considère le nombre de peintres de grand talent qui y vécurent ou y travaillèrent.

a-pigalle-diaz-de-la-pena.jpg

                                            Narcisse Diaz de la pena (tempête) 1871.   

Citons parmi eux : Diaz de la Pena, peintre formé à Barbizon, ami de Millet et de Corot, considéré comme un des meilleurs paysagistes du XIXème siècle et précurseur des Impressionnistes.

Son prénom est prémonitoire puisque ce sera l'enseigne de la Nouvelle Athènes voisine dans les années streap-tease : Narcisse

a-pigalle-atelier.png

                                                Les ateliers du 11 place Pigalle en 1895.

a-pigalle-couture-auto-portrait.jpg

Thomas Couture eut son atelier à cette adresse avant de retourner vivre à Senlis. Il y eut pour élèves assidus Puvis de Chavannes ou Manet.

A-pigalle-Atelier-Henner-11-rue-Pigalle.jpg

                                               Henner dans son atelier, 11 place Pigalle.

Jean-Jacques Henner qui habitait au 41 rue La Bruyère y eut également son atelier. Il avait pour voisin de palier  l'ancien élève de Couture, Puvis de chavannes.

a-pigalle-henner.jpg

Henner bien qu'à l'écart du bouillonnement artistique de son temps est, contrairement à Gérôme dont l'atelier était situé près de là, sur le boulevard de Clichy, ami des Impressionnistes qu'il rencontre volontiers dans les cafés voisins. Il est avant tout un portraitiste et un amoureux des femmes rousses au corps pâle et troublant.

C'est dans son appartement qu'il meurt en 1905. Il est enterré comme il se doit au cimetière Montmartre, à quatre cents mètres de là...

 a-pigalle-Pierre-Puvis-de-Chavannes-728429.jpg

Son voisin, Puvis de Chavannes ne quitte Pigalle qu'en 1897, année de son mariage qui précède d'un an sa mort! (on ne dira jamais assez les dangers du mariage!)

A-pigalle-Puvis_Chavannes_Sorbonne.jpg

                                        Sorbonne. Le grand amphi. Puvis de chavannes.

J'ai une tendresse toute particulière pour ce peintre grâce à qui les cours m'ont paru moins ennuyeux dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne dont le mur au-dessus de la chaire est couvert de ses fresques.

J'imagine quand je passe sur la place Pigalle, Suzanne Valadon se rendant dans l'atelier de Chavannes pour poser pour le "Bois sacré"...

D'autres peintres  travaillèrent dans les ateliers du 11. Parmi eux, Isabey, Gérôme (avant de s'installer sur le boulevard) ou Jongkind invité par Diaz...

a-pigalle-cinema-folie-pigalle.jpg

                                                  Le cinéma Folie Pigalle

 

...Quel sera l'avenir de "la folie Pigalle" après avoir été cinéma et cabaret?Mystère... 

Il est permis d'espérer qu'un jour elle redevienne un foyer de créateurs... mais le Monop, la Banque et le super-marché bio qui ont remplacé sur la place l'Abbaye de Thélème, le Rat Mort et la Nouvelle Athènes ne permettent pas de trop rêver !

 

..............................................................................................................

...à suivre

.............................................................................................................

Liens :  Place Pigalle (1) Abbaye de Thélème. Le rat mort.  

 

Boulevard de Clichy

Boulevard de Clichy. Montmartre. Pigalle. (1)

Boulevard de Clichy. Montmartre, Blanche (2)

Boulevard de Clichy. De Blanche à la Pomme. (3)

Boulevard de Clichy. Vers la Place. Dernière partie. (4)

 

Boulevard de Rochechouart

Boulevard de Rochechouart (1) première partie.

Boulevard de Rochechouart (2) Deuxième partie, numéros pairs.

Boulevard de Rochechouart (3). Deuxième partie n° impairs.

 

Le Trianon. boulevard de Rochechouart.

L'Elysee Montmartre. boulevard de Rochechouart. Music-Hall.

 

Rues de Montmartre. Classement alphabétique.

 

..............................................................................................................

 

..

 

 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE. Rues et places.

 

abbaye de theleme1 

 

La Place Pigalle en 1910...

Le "jet d'eau" de la chanson est déjà là avec la fontaine installée à l'emplacement du pavillon de l'octroi de la Barrière de Montmartre construit par Ledoux en 1785.

place-pigalle-001.JPG   

Il y avait près du pavillon de Ledoux un puits où l'on puisait jadis de l'eau et qui appartenait à l'Abbaye de Montmartre. Est-ce en mémoire de ce puits vénérable qu'un bassin fut creusé à cet endroit ?

place-pigalle-015.JPG

La place a été créée en 1827 et c'est l'architecte Gabriel Davioud qui fut chargé d'y concevoir la fontaine édifiée entre 1862 et 1863 (ce collaborateur d'Haussmann fut très actif à Paris où on lui doit entre autres, la fontaine de la Place du châtelet, celle de la Place Saint-Michel, les deux fontaines de la Place André Malraux, la Fontaine des 4 parties du monde avenue de l'Observatoire...)

A-pigalle-madeleine-Wagner.jpg

                                                  Place Pigalle (Madeleine Wagner)

Il s'agit d'un bassin circulaire ponctué par six bornes carrées, auquel on accédait par deux marches de pierres.

Au centre du bassin un piédestal octogonal supporte une vasque qui à l'origine était en bronze.

a pigalle bassin lavandiers

 

Le bassin à peine achevé, il servit de lieu de ralliement à tous les propriétaires de chiens qui venaient, le soir tombé, y laver leurs toutous. Ajoutons à celà, les marchandes du boulevard qui se débarrassaient après leur journée de travail des rebuts de viande ou de poissons. Ajoutons encore le passage obligé des cantonniers qui y nettoyaient leurs balais et les femmes qui trouvaient là un lavoir pratique et gratuit...

a pigalle 3

 

Bref, l'endroit devint pestilentiel et dégageait une odeur de "rat mort". Une grille circulaire fut installée pour en interdire l'accès.

a-pigalle-barricade-18-mars-1871.jpg 

                 Le 18 mars 1871, place Pigalle (Le Monde Illustré du 25 mars 1871)

Un jour historique a marqué cette place. Il s'agit du 18 mars 1871, premier jour de la Commune.

La troupe était alors logée chez l'habitant et avait établi des liens amicaux avec les Montmartrois. Quand le général Susbielle lui donna l'ordre de charger la foule en révolte, elle se solidarisa avec le peuple. La scène se répétera avec les fameux canons de Montmartre.

a pigalle eugene chaperon

 

Plus tard, le 23 mai 1871, une des barricades les plus héroïques de la Commune s'érigea sur la place. C'est la barricade des femmes avec Nathalie Lemel, figure emblématique de la résistance populaire, créatrice de l'Union des Femmes et qui sera exilée avec Louise Michel en Nouvelle Calédonie. C'est sur la barricade de Pigalle que les femmes se replièrent depuis la place Blanche... Nathalie Lemel combattit sans relâche et pendant les accalmies soigna les blessés...

a Abbaye de Thélème manif ferreriste


      D'autres manifestations populaires passèrent place Pigalle... On voit ici le "service d'ordre" devant l'Abbaye de Thélème lors des protestations contre l'exécution de Francisco Ferrer. Cet anarchiste qui a longtemps vécu en exil à Paris est le créateur de "l'Ecole Moderne", laïque et ouverte, alternative à la toute puissance catholique espagnole. L'histoire ne se répète pas, mais il y a quelques similitudes entre la Commune et les révoltes de Barcelone de 1909 dont Ferrer fut accusé d'être le meneur intellectuel. L'armée fraternisa comme elle le fit place Pigalle avec le peuple. La répression n'en fut pas moins féroce et fut appelée non pas "la Semaine Sanglante" mais "la semaine Tragique". 

A Abbaye de thélème place Pigalle 

 

Les traces de la Semaine Sanglante ont disparu de la place Pigalle quand s'ouvre au n°1 un restaurant au nom évocateur et bon-vivant : l'Abbaye de Thélème. La devise de l'abbaye de Rabelais était peinte au-dessus de la porte d'entrée :  "fais ce que voudras". 

 a abbaye de Thélème grande salle

                                        La grande salle de l'Abbaye de Thélème

Les serveurs étaient habillés en moines et les serveuses en moniales. Les murs étaient couverts de fresques qui se voulaient médiévales et illustraient Gargantua...

A abbaye de thélème panneau grande salle


L'Abbaye ne disparaîtra qu'en 1934. Parmi ses fidèles les plus assidus on compte Emile Goudeau, Raoul Ponchon ou Etienne Carjat. Ce dernier mérite qu'on le salue au passage. Il avait son atelier au 62 rue Pigalle où il dessinait, surtout des caricatures, où il écrivait, surtout des poèmes (on n'est pas impunément ami de Baudelaire!) où il photographiait... surtout Rimbaud!

a-pigalle-carjat-rimbaud.jpg

Ce sont ces clichés qui lui assurent l'immortalité.... 

place-pigalle-003.JPG

                                      A gauche le Monop (ancienne abbaye d thélème)

Après guerre l'Abbaye de Thélème devient un club de jazz avant de passer par la case cinéma comme tant de cabarets montmartrois...

le-rat-mort-cinema.jpg

Le cinéma disparaît à son tour, méchamment concurrencé par le petit écran et il céde la place en 1960 à un immeuble médiocre où un Monop s'est installé au XXIème siècle, avec une devise plus mercantile que celle de la défunte Abbaye  : "Paye ce que pourras"...

      A.-Abbaye-et-Theleme-et-rat-mort-.-Pigalle.jpg

Cette carte postale permet de voir l'Abbaye de Thélème, le passage vers l'avenue Frochot, l'immeuble toujours présent avec ses ateliers d'artistes et l'immeuble du Rat Mort.

A-Abbaye-de-Theleme-et-rat-mort2.jpg

      Le Rat Mort! Le nom peu avenant est dû à l'odeur pestilentielle qui émanait de la Fontaine de Davioud... son premier nom est le Grand Café Pigalle.

Il devient à la mode quand les clients célèbres de la Nouvelle Athènes la désertent et s'installent sur ses canapés.

pigalle-5-023.JPG

a pigalle rat mort-copie-1

 

Parmi les premiers habitués qui vont en faire un endroit "à la mode", on trouve Catulle Mendès, Desnoyers, Coppée...

a-pigalle-au-rat-mort-toulouse-lautec.jpg

Lautrec ne dédaigne pas d'y passer et de choisir un des modèles qui attendent un amateur près du bassin.

Sur cette toile peinte au Rat Mort, il représente à la demande du peintre charles Conder, l'amante de ce dernier, Lucie Jourdan. il y avait dans l'établissement des cabinets particuliers qui assuraient aux couples de bourgeois et de cocottes leur intimité.

a-pigalle-9-lautrec.jpg

Lautrec est également l'auteur d'une affiche que lui demanda un photographe dont l'atelier était au 3ème étage...

a-pigalle-lautrec-sescau.jpg

                             Lautrec photographié par P. Sescau.

clichy le rat

Le lieu fut fréquenté également par Verlaine et Rimbaud. C'est là qu'en 1872, Verlaine fut blessé par son jeune amant.

Rimbaud demanda à Verlaine et Charles Cros de poser les mains à plat sur la table. Il sortit un couteau et après plusieurs coups portés sur la table blessa Verlaine au poignet. Cros eut juste le temps et le réflexe de retirer sa main. Verlaine entraîna Rimbaud sur le trottoir où il reçut plusieurs coups à la cuisse...

A pigalle RAT MORT FORAIN LESBOS 05 sepia

                   Au Rat Mort. "Sans les femmes qu'est-ce qui nous resterait! (Forain)

De nombreux peintres fréquentent le Rat Mort. Courbet, Degas, Vlaminck, Derain en font partie.... ils ne s'offusquent pas de la métamorphose pendant quelques mois en 1880 du Rat Mort en cabaret lesbien...

a pigalle rat mort

 

      Le rat mort a survécu plus longtemps que bien des cabarets de Pigalle. Il a changé de nom, il est passé de rat à Cupidon

a-pigalle-rat-mort-cupidon.jpg

Et puis... hélas....Cupidon a perdu ses flèches... il a laissé la place à une banque  où les rats sont bien vivants!

pigalle-5-023-copie-1.JPG

 

A suivre....

....................................................................................................................................................................

Liens :

Boulevard de Clichy. Montmartre. Pigalle. (1)

Boulevard de Clichy. Montmartre, Blanche (2)

Boulevard de Clichy. De Blanche à la Pomme. (3)

Boulevard de Clichy. Vers la Place. Dernière partie. (4)

Le Trianon. boulevard de Rochechouart.

L'Elysee Montmartre. boulevard de Rochechouart. Music-Hall.

Boulevard de Rochechouart (1) première partie.

Boulevard de Rochechouart (2) Deuxième partie, numéros pairs.

Boulevard de Rochechouart (3). Deuxième partie n° impairs.

 

Rues de Montmartre. Classement alphabétique.

 

...................................................................................................................................................................

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES Chats.. photos..articles

2012_0614chats-Louise-Michel0089.JPG

Le square Louise Michel est très fréquenté.

On y voit des touristes, des retraités, des enfants, de faux sourds-muets venus de l'est, des tresseurs africains, des jardiniers en tenue verte, des statues vivantes, des lapins jetés là comme des déchets par leurs maîtres qui s'en sont lassés, des hérissons et ... des chats.

2012_0614chats-Louise-Michel0019.JPG

D'où viennent-ils ?

Certains qui cherchent la caresse ont été abandonnés la veille de grands départs en vacances, d'autres plus sauvages sont nés dans un creux de rochers, en haut du jardin.

2012_0614chats-Louise-Michel0076.JPG

La plupart ont de la chance, une Association s'occupe d'eux, les tatoue, les vaccine, les opère.

2012_0614chats-Louise-Michel0025.JPG

Quelques bénévoles, des marginaux, des retraités, des poètes, les nourrissent en piochant parfois dans leurs maigres revenus.

2012_0614chats-Louise-Michel0029.JPG

On entend déjà le choeur des bien-pensants : Quelle honte! Consacrer de l'argent à des bêtes alors que tant d'enfants crèvent de faim!

2012_0614chats-Louise-Michel0030.JPG

On a envie de demander à ces philanthropes ce qu'ils font pour ces enfants, quelle part de leurs économies ils leur consacrent.

2012_0614chats-Louise-Michel0031.JPG

On ne leur demande rien.

On sait.

2012_0614chats-Louise-Michel0083.JPG

Pas besoin d'être bouddhiste pour savoir que la compassion est une sensibilité, un don.

Certains l'ont d'autres pas.

Ceux qui pour leur souffrance la possèdent ont le coeur assez grand pour y accueillir les enfants et les animaux, les hommes et les bêtes...

2012_0614chats-Louise-Michel0043.JPG

Ceux qui pour leur confort ne la possèdent pas, ont l'esprit assez froid pour juger les autres et garder au chaud leurs économies et leur assurance-vie... 

2012_0614chats-Louise-Michel0096.JPG

Donc... il y a dans le square Louise Michel des hommes et des femmes, surtout des femmes qui viennent, de plusieurs stations de métro parfois,     pour nourrir les chats.

2012_0614chats-Louise-Michel0074.JPG

Savent-ils que Louise Michel est rentrée de son exil néocalédonien avec quelques-uns des chats qu'elle soignait, les plus vieux, ceux qui sans elle seraient morts?

2012_0614chats-Louise-Michel0110.JPG

  Savent-ils que la chanson bien connue "C'est la mère Michel qui a perdu son chat" a été écrite pour se moquer d'elle?

2012_0614chats-Louise-Michel0087.JPG

Mais de qui se souvient-on aujourd'hui?

Des moqueurs ou de Louise Michel?

chatsFeutrier 034

J'ai connu Pietro, un vieil Italien qui venait par tous les temps, escaladait, la nuit tombée, les grilles du jardin et parlait aux chats comme le faisait un autre Italien venu d'Assise, François de son prénom.

chatsFeutrier 028

Pietro est mort. Il a sans doute rejoint François au Paradis où comme chacun sait les anges parlent l'italien qui est la langue de l'amour.

chatsFeutrier 060

J'ai connu Alan qui avait recueilli 18 chats. Une pétition signée par ses voisins a exigé qu'il s'en aille ou qu'il abandonne ses chats. On a retrouvé Alan et ses 18 chats, morts et tranquilles. Ils ne gêneront plus les voisins. Ils ont rejoint Pietro et François.

2012_0614chats-Louise-Michel0089-copie-1.JPG

Je connais gens de toutes sortes... une infirmière, une technicienne de surface, des retraités, un chômeur...

Ils viennent par tous les temps au rendez-vous du square Louise Michel...

2012 0614chats-Louise-Michel0093

Je les rencontre parfois, je leur apporte des provisions, je m'assieds un instant avec eux, je regarde les chats, je regarde Paris qui est si grand et si beau et je me dis que la Terre tournera autour du soleil tant qu'il y aura dans les jardins publics des gens comme eux...

Des gens qui parleront aux chats.... 


chevalier de la barre 18 001


.............................................................................................................

      Liens chats :

Les chats t'attendent, Pietro.

poèmes pour mon chat. Mort.

Chats cimetière Montmartre

Chats du square Louise Michel. Montmartre.

.................................................................................................................................................................

 

...Square Louise Michel : 14 juin.

2012_0614chats-Louise-Michel0112.JPG

2012_0614chats-Louise-Michel0114.JPG

.................................................................................................................................................................

 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE. Rues et places.

Clichy-boulevard-095.JPG

La partie du boulevard que nous allons suivre aujourd'hui se reflète dans la pomme de Charles Fourier...

Bd-de-Clichy-3-023.JPG

Le boulevard tourne à angle droit vers la Place Clichy...

Une des sorties du métro se trouve là. C'est un modèle plus rare des fontes de Guimard. L'entourage n'est pas constitué d'écussons mais de cartouches rectangulaires évidés en leur centre.

Clichy4 011

On peut selon sa fantaisie, imaginer des cygnes autour d'un lac...

C'est un motif à la fois charnel et aérien créé par un artiste décrié en son temps par les "gens de goût" et les critiques qui pour médire d'un art qu'ils ne comprenaient pas le qualifiaient de "style nouille".  

Bd-de-Clichy-3-004.JPG

Le lycée Jules Ferry occcupe le côté pair du boulevard.

clichy-jules-ferry.jpg

C'est un bâtiment qui, à sa construction en 1914, était à l'avant-garde d'une architecture fonctionnelle et "hygiéniste", avec grandes baies vitrées et terrasses...

clichy-paquet-beffroi-arras.jpg

Il a été construit par Pierre Paquet; un architecte cher aux aux Arrageois, puisque c'est lui qui reconstitua le beffroi d'Arras détruit par les bombardements...

Bd-de-Clichy-3-022.JPG

Le lycée, à l'origine réservé aux "jeunes filles" s'est élevé sur un terrain vague où subsistaient les restes d'un couvent. Ces derniers témoignages de l'histoire religieuse du quartier furent détruits en 1932 quand de nouveaux travaux agrandirent le lycée.

clichy-jules-ferry1.jpg

On fit alors appel à Camille Boignard pour concevoir un décor de frises dans les couloirs et les salles.

clichy-jules-ferry3.jpg

Ce décor permit d'invidualiser les pièces qui au lieu de porter des numéros comme toutes les bonnes salles de classe qui se respectent se nommèrent salle des roseaux, des méduses, des hirondelles, des lilas, etc... etc...

clichy-jules-ferry4.jpg

Emile Robert créa les ferronneries d'art qui sont sans doute les éléments les plus artistiques et les plus originaux du lycée.

L'établissement s'ouvrit aux garçons en 1974... ce qui permit à Diane Kurys d'y tourner en partie son film "Diabolo Menthe".

Contrairement à Jacques Decour, le lycée ne peut s'enorgueillir d'une longue liste de célébrités, anciens élèves ou anciens profs.

A part Lucie Aubrac qui y enseigna après guerre, Christian Jambet que quelques uns ont peut-être lu et Anne-Marie Carrière dont peu se souviennent sans doute...

Attendons.. l'avenir nous réserve des surprises...

Bd-de-Clichy-3-011.JPG

Curieusement, après le lycée et la rue de Douai, le boulevard, côté impair cesse de s'appeler boulevard et est promu Place de Clichy, alors qu'en face, côté pair il continue son petit bonhomme de chemin et ne perd son nom qu'après le n°142, le cinéma Pathé Wepler.

Clichy-boulevard-090-copie-1.JPG

L'horrible bâtiment blanc et agressif qu'on aperçoit, à gauche, ne fait pas partie du boulevard mais de la rue Caulaincourt.

Tant pis pour elle!

Clichy4-004.JPG

 

Ce méchant blockhaus, consternant de laideur satisfaite est occupé par Castorama et les hôtels Ibis et Mercure. Il est un exemple éclatant et déplorable du vandalisme des années 70.

clichy-gaumont.jpg

Un vandalisme qui a mis à bas une des plus belles salles de cinéma d'Europe : le Gaumont Palace.

clichy-gaumont2.jpg

clichy-gaumont-orgue-christie.jpg

De cette salle art-déco aux proportions idéales, on ne sauva que le célèbre orgue Christie qui alla rejoindre un autre miraculé, le Pavillon baltard remonté à Nogent.

clichy-hippodrome.jpg

Nous consacrerons une visite plus approfondie à cette salle mythique qui remplaça l'hippodrome de Montmartre construit pour l'exposition universelle de 1900.

Clichy4-012.JPG

Côté pair, bonjour la monotonie... 6 immeubles de 1884, semblables, les 128, bis, ter, 130, bis, ter, s'alignent tristement et portent sans complexe, gravé sur leur façade, le nom répété six fois de leur architecte, un certain A. Franck qui aurait peut-être été plus doué s'il avait tenu un journal! 

Clichy-boulevard-086.JPG

                                                                         Le 128

Ils méritent cependant que vous y jetiez un coup d'oeil, non pour l'architecture, mais pour l'histoire du quartier.

Au 128 se trouvait en 1971 le salon de coiffure d'un certain Joseph Joffo, auteur d' Un Sac de Billes. Joffo le succès aidant avait changé de quartier et quitté la rue de Clignancourt où son père avait son salon et où commence l'aventure du roman.

Clichy4-010.JPG 

      Au 130, le peintre  Paul Signac habita quelque temps le 6ème étage...

clichy-Signac.jpg

Il n'eut que quelques pas à faire et à se couvrir d'une bonne pelisse pour peindre en 1886 le boulevard de Clichy sous la neige, à l'endroit où il tourne à angle droit devant le lycée qui n'existait pas encore, pas plus que la station de Guimard ou la statue de Fourier...

Clichy4-009.JPG

Picasso qui à son arrivée à Paris partageait l'appartement du peintre Casagemas, au 49 Rue Gabrielle reprit après le suicide de son ami, l'atelier qui était le sien au 130 ter du boulevard Clichy.

clichy picasso

C'est des fenêtres de cet atelier qu'il représenta le boulevard, à l'endroit où il tourne... (décidément c'est une obsession!) 

Clichy4-014.JPG

Le boulevard de Clichy s'arrête au 142 avec le Pathé Wepler...

Bd-de-Clichy-3-015.JPG

Avant de continuer à pied ou de prendre le métro dont l'entrée est encadrée par les hampes de Guimard qui font penser à d'étranges plantes carnivores (allez savoir pourquoi on les appelle "brins de muguet"!) vous pouvez faire le tour du Monument de la Défense Nationale qui est au centre de la place...

place clichy 015

Liens:

Boulevard de Clichy. Montmartre. Pigalle. (1)

Boulevard de Clichy. Montmartre, Blanche (2)

Boulevard de Clichy. De Blanche à la Pomme. (3)

Boulevard de Clichy, Pigalle et Moulin rouge vus par les peintres. (5)

 

Boulevard de Rochechouart (1) première partie.

Boulevard de Rochechouart (2) Deuxième partie, numéros pairs.

Boulevard de Rochechouart (3). Deuxième partie n° impairs.

Le Trianon. boulevard de Rochechouart.

L'Elysee Montmartre. boulevard de Rochechouart. Music-Hall.

 

Rues de Montmartre. Classement alphabétique.

............................................................................................................

 

..


Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE. Rues et places.

 

 

Clichy boulevard 071-copie-1

                                                                     Métro Blanche

 

                                                       Boulevard de Clichy (3)

 

La troisième partie de notre balade nous conduit du métro Blanche où nous nous étions arrêtés, jusqu'au monument dédié à Charles Fourier, là où le boulevard tourne à angle droit pour descendre vers la Place Clichy...

 

Clichy boulevard 085

                                                        Monument à Charles fourier : la 4ème pomme.

Bd-de-Clichy-3-032.JPG

                                                                          Le 65

Le 65 s'élève à l'emplacement de l'hôtel particulier où le peintre Gérôme avait son atelier et où il vécut de 1863 à 1904, année de sa mort.

clichy-gerome-atelier-sarah-bernhardt.jpg

                          Gérôme dans son atelier, sculptant un buste de sarah Bernhardt

Gérôme est un peintre académique dont les oeuvres sont prisées par la bourgeoisie du 2nd Empire. Il rate complètement la révolution impressionniste. Il s'y oppose même en qualifiant la peinture impressionniste de "déshonneur de l'Art français"!

clichy-gerome-diogene.jpg

                                                         Diogène (Gérôme 1860)

Il aime représenter l'Antiquité et il trouve ses plus fervents admirateurs en Amérique où nombre de ses toiles sont exposées dans les musées. Il aurait influencé les grands peplums hollywoodiens... 

clichy-gerome-sainte-blandine.jpg

                                                       Sainte Blandine (Gérôme)

Sainte-Rita-005.jpg

Au rez-de-chaussée de l'immeuble, ce n'est pas Sainte-Blandine mais Sainte-Rita, patronne des causes désespérées que viennent prier les fidèles... Nul doute que si Rita avait existé sous l'Empire Romain, Blandine aurait fait appel à ses services!

Clichy-boulevard-065.JPG

                                                                          Le 68

Au 68, un bistrot a usurpé le nom emblématique de Montmartre : Le Chat Noir. De nombreux touristes le photographient pensant avoir affaire à l'original!

clichy-vian-chat-noir.jpg

Le bistrot a trouvé cependant un titre de gloire en la personne de Boris Vian qui venait en voisin de la cité Véron et qui s'installait à la terrasse quand le temps le permettait. Il y aurait écrit son déserteur... poème que le Chat Noir aurait apprécié plus que ce chat gris qui s'enfuit aux premières notes!

      Clichy-boulevard-096.JPG

                   Boulevard de Clichy. La promenade Georges Ulmer sur le terre-plein central.

Clichy-boulevard-101-copie-1.JPG

                                                                          Le 71

Sur la façade tristounette du 71, une plaque rappelle que le peintre Anders Zorn eut son atelier dans cet immeuble de 1888 à 1896...

  Clichy-zorn.jpg

C'est là qu'il reçut pendant des années les représentants de l'avant-garde de son pays, la Suède.

On aimerait qu'aujourd'hui un peintre étranger puisse écrire comme le fit Zorn : "Pour moi un voyage à Paris a toujours le même effet que lorsqu'on verse de l'huile dans une lampe sur le point de s'éteindre." 

clichy-reine-blanche.jpg

      Entre le 82 et le 88 actuels il y avait sous le second Empire un célèbre bal de barrière, le Bal de la Reine Blanche. Bien avant le Moulin Rouge qui prendra sa place après qu'il aura été détruit en 1887, il inventa les chahuts et les premiers "cancans". Nini la Belle-en-Cuisse provoquait l'enthousiasme délirant des spectateurs lorsqu'à la fin de son numéro, elle faisait un tour d'adieu sur les mains, les jupons et les jupes tombant sur son visage et dévoilant sa culotte de dentelle...

Pendant le siège de Paris et la Commune, le Club de la Reine blanche réunit Clémenceau, Louise Michel, simon Dereure et bien des héros anonymes montmartrois...

clichy le cyrano

Au 82, il y eut, une fois la Reine Blanche disparue, une brasserie "Le Cyrano".

cyrano-moulin-rouge-004.JPG

La moitié du cyrano disparut à son tour au profit du petit immeuble du 84 et de celui du 86 dont le rez-de-chaussée devint l'entrée du Bal du Moulin Rouge.

clichy-moulin-rouge-et-cyrano.jpg

Le Cyrano fut un des quartiers généraux des Surréalistes à Montmartre. Breton, Artaud, Queneau, Soupault, Max Ernst s'y rencontraient en 1925..

Clichy-boulevard-072.JPG

Le Cyrano s'est quickisé! Si vous avez le nez du sieur de Bergerac, vous vous garderez d'y mettre les pieds!

        Clichy-boulevard-078.JPG

Le Moulin Rouge à lui seul mériterait plusieurs volumes. Nous nous contenterons aujourd'hui de jeter un coup d'oeil sur ses ailes rouge Magenta et sa tour pittoresque dessinées par Willette.

goulue st vincent 048

Lautrec, la Goulue, Jane Avril, Colette, Mistinguett, Josephine Baker, Maurice Chevalier, Picasso passèrent sa porte!

Aujourd'hui, malgré l'enlaidissement de la façade, le Moulin Rouge reste un lieu mythique, le phare des nuits du montmartre d'antan...                                                                                                             

Clichy-boulevard-076.JPG

      Au niveau du 94 s'ouvre la Cité Véron.

Clichy-boulevard-105.JPG

Au fond de l'impasse, le 6 bis (à droite) est resté célèbre.

clichy-prevert-terrasse.jpg

                                  Prévert sur la terrasse de la Cité Véron

C'est là, dans les anciennes loges aménagées du Moulin Rouge que vécut pendant une vingtaine d'années, Jacques Prévert que l'on voit ici sur la terrasse sur laquelle donne l'immeuble.

clichy-boris-vian2.jpg

                                                Ursula Kubler et Boris vian, cité Véron.

Une terrasse où venait parfois écrire quand il voulait profiter du soleil, le voisin de palier de Prévert, Boris Vian. L'auteur de l'Ecume des Jours s'y installa avec Ursula Kubler, danseuse de Roland Petit. C'est dans cet appartement de la Cité Véron qu'il mourut en juin 1959, foudroyé par une crise cardiaque. Ironie du sort, celui qui avait écrit "j'irai cracher sur vos tombes" ne put "bénéficier des services des employés des Pompes Funèbres en grève ! Ce sont ses amis qui le transportèrent jusqu'au cimetière de Ville d'Avray. 

Clichy-boulevard-077.JPG

                                                                  Le 100

Au 100, le Théâtre des Deux Ânes est le dernier-né d'une lignée de cabarets : La Truie qui file, Le Porc-Epic, l'Epatant, l'Araignée,la Taverne des Truands.

En 1922, l'établissement est racheté par deux compères, André Dahl et Roger Ferréol qui se creusent la cervelle pour lui trouver un nom original. après des jours de réflexion, le découragement aidant, l'un d'eux s'exclame "faut-il que nous soyons deux ânes pour ne rien trouver!"

Clichy-boulevard-080.JPG

                                                                     Le 104

clichy Cormon

                                                        Caïn en fuite (Cormon)

Au 104, Fernand Cormon eut son atelier. Il le transféra de la rue Constance voisine en 1888. Les oeuvres de ce peintre académique ont illustré les livres d'histoire de nos grands-parents!

 clichy-leger.jpg

Un autre Fernand, plus audacieux eut également son atelier au 104. Il s'agit de Fernand Léger, un des pionniers du cubisme et grand amateur de cirque. Il n'avait que quelques centaines de mètres à parcourir pour assister aux spectacles du Médrano...    

Clichy-boulevard-097.JPG

      Nous longeons les murs austères du lycée Jules Ferry et arrivons au terme de notre balade d'aujourd'hui : la pomme!

Clichy-boulevard-082.JPG

      Elle est posée sur le socle où était assis sur un fauteuil Charles Fourier avant d'être déboulonné et fondu sous le régime de Vichy!

Cette pomme est née de la réflexion du philosophe. La pomme de Fourier venant après la pomme d'Eve, la pomme de Pâris et la pomme de Newton! (tout sur la pomme de fourier : La Quatrième pomme.)

Clichy-boulevard-085.JPG

Pour l'instant, nous nous garderons de la croquer afin de garder toutes nos dents pour la suite de la balade sur la dernière partie du boulevard qui tourne à angle droit et file vers la Place Clichy.

 

... à suivre

.............................................................................................................

Liens :  Boulevard de Clichy. Montmartre. Pigalle. (1)

    Boulevard de Clichy. Montmartre, Blanche (2) 

Boulevard de Clichy. Vers la Place. Dernière partie. (4)       

Boulevard de Clichy,Pigalle et Moulin rouge vus par les peintres. (5)   

.................................................................................................................   

 

Le Trianon. boulevard de Rochechouart.

L'Elysee Montmartre. boulevard de Rochechouart. Music-Hall.

Boulevard de Rochechouart (1) première partie.

Boulevard de Rochechouart (2) Deuxième partie, numéros pairs.

Boulevard de Rochechouart (3). Deuxième partie n° impairs.

Toutes les rues de Montmartre :     Rues de Montmartre. Classement alphabétique.

.............................................................................................................

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE. Rues et places.

Clichy boulevard 032

La section du boulevard de Clichy entre la rue des Martyrs et la place Blanche est l'ancien boulevard Pigalle élargi du chemin de ronde du mur des Fermiers Généraux...  

Clichy boulevard 031 

           Sur la place Pigalle actuelle et son bassin, se dressait le pavillon de la barrière Montmartre...

clicy barrière martyrs

                                                La Barrière Montmartre (barrière Pigalle)

On le voit sur cette carte avec ses colonnes typique du style puissant de Ledoux, peu de temps avant sa démolition. Au premier plan le chemin de ronde des Martyrs et de l'autre côté, le boulevard des Martyrs (à droite) et le boulevard Pigalle (à gauche).

clichy-12-et-18-001.JPG

                                                                           le 18

Le premier immeuble côté impair est lourd et banal. Il a été "reconstruit" il y a une quinzaine d'années et abrite un Mac Do qui comme chacun sait est le fleuron de la cuisine américaine raffinée et inventive.

dame-blanche-whistler.jpg

                                                 Whistler "la Dame blanche"

C'est justement un peintre américain,Whistler qui peignit, en 1861, dans un studio de l'ancien immeuble du 18 boulevard Pigalle, Joanna hiffernan, "la Dame Blanche" avec laquelle il eut une relation de six années. 

clichy-courbet-le-sommeil.jpg

Joanna Hiffernan fut également un modèle apprécié de Courbet qui la représenta dans "le Sommeil".

C'est elle qui paraît-il posa pour "L'origine de Monde"... tableau qui aurait provoqué la brouille entre Whistler et Courbet!    

Clichy boulevard 035

                                                                  Le 34

Le 34 est l'adresse mémorable du cabaret du Néant qui proposa son humour noir et bon enfant à partir de 1892. 

clichy-cabaret-du-neant-caveau-des-trepasses.jpg

Aujourd'hui une pharmacie a supplanté le Cabaret du Néant.  Pas sûr que notre santé y ait gagné au change!

Clichy boulevard 038

                                                                                    le 36

Le Théâtre de Dix Heures est le dernier avatar d'une succession de salles de spectacles installées à cette adresse.

En 1898, Dominique Bonnaud y crée avec Xavier Privas le Cabaret des Arts.

clichy-bonnaud-logiz-de-la-lune-rousse.jpg

                                    Muna Blès, lucy Pezet et Dominique bonnaud.

Quelques années plus tard, en 1904, le Cabaret devient "Le Logiz de la Lune Rousse", puis "La Lune Rousse" véritable "comédie française de la chanson".

clichy-la-lune-rousse.jpg

Dominique Bonnaud et Numa Blès y acquièrent une vraie popularité.                                                 

Clichy boulevard 112   

 Une plaque apposée sur le mur de ce même immeuble rappelle que le peintre Jules Pascin y avait son atelier.

clichy-pascin-venus-et-cupidon.jpg

                                                          Pascin. Vénus et Cupidon

C'est là qu'il se suicida un soir de juin 1930. Il se trancha les veines et écrivit avec son sang "Adieu Lucy". La mort tardant à venir il essaya de se pendre mais tomba sur le parquet où il se brisa la nuque. Ce grand peintre "le Prince de Monparnasse" laisse une oeuvre considérable qu'on ne finit pas de découvrir...

Clichy boulevard 041

De l'autre côté du boulevard, au 23, le sexodrome accueille les amateurs, quels que soient leurs goûts!

On y trouve un sauna, un hammam, un jacuzi, des cabines individuelles et plusieurs étages de gadgets et de "jouets" érotiques!

Clichy boulevard 042

                                                                              Le 43

Au 43, il y eut en 1920, le Moulin de la Chanson où Noël Noël débuta... 

Clichy boulevard 064

                                                                            Le 47

... Le 47 est un exemple parfait de l'architecture inventive et joyeuse des années 1970  ...

clichy-casino-de-montmartre-chevalier.jpg

                                                             Le 47 en 1900

 Il est loin le "Casino de Montmartre" où Maurice Chevalier créa "Bonsoir Madame la Lune!"

Clichy boulevard 066

                                                                    Le 53

...encore plus loin, au 53, les cabarets du Ciel et de l'Enfer.. supplantés par un affligeant Monoprix ! 

clichy-le-ciel-et-l-enfer.jpg

                                                   Le Ciel et l'Enfer au 53.

Les deux établissements offraient un voyage à la Méliès dans l'imaginaire naïf et le carton pâte. Néanmoins le Cabaret du Ciel  avait moins de succès  que le Cabaret de l'Enfer.

Clichy-boulevard-109.JPG

                                                                         Le 54

Au 54, nous retrouvons Maxime Lisbonne dont la Taverne du Bagne au 2 du boulevard ne vécut que quelques mois. Trois ans après sa fermeture, en 1888, il ouvrit à cette adresse "Les Frites Révolutionnaires".

clichy frites révolutionnaires

Les frites étaient servies par une voiture cellulaire qui passait entre les clients et leur proposait un choix entre frites bonapartistes, royalistes, boulangistes, à la graisse de propriétaire, d'huissier, de curé... 

C'est là que Marcel Legay créa l'hymne qui fait verser une larme à tous les ch'tis du pas de Calais : "Ecoute ô mon coeur".

Clichy-boulevard-045.JPG

                                                                     Les 58-60

Aux 58-60, s'élève l'immeuble (on devrait dire l'ensemble) le plus somptueux du boulevard. La Villa des Platanes a été construite en 1896 par Deloeuvre dans un style composite que l'on retrouve souvent en cette fin de siècle et qui mêle allégrement Gothique, Renaissance et Art Nouveau!

Clichy-boulevard-048.JPG

Le goût de la Renaissance l'emporte dans ces bâtiments qui font un clin d'oeil à Fontainebleau avec ce modèle réduit du fameux escalier en fer à cheval.

Clichy boulevard 052

      Allusion encore à la Renaissance avec ce hall d'entrée somptueux orné de colonnes baguées...

Clichy-boulevard-051.JPG

...et d'un plafond à caissons qui évoque certains châteaux de la Loire.

clichy-villa-des-platanes.jpg

La Villa des Platanes se prolonge par un grand jardin avec ateliers d'artistes et ancienne folie du XVIIIème siècle, la Villa des Tilleuls. Vous ne pourrez les visiter que si vous connaissez un heureux habitant des lieux!

L'endroit s'appelait à l'époque romantique, "la Californie". Alphonsine Plessis, dite Marie Duplessis, maîtresse d'Alexandre Dumas fils, y habita.

L'écrivain l'immortalisa, comme chacun sait, sous le nom de Marguerite Gautier, la Dame aux Camélias. Son héroïne quitta Montmartre pour le quartier à la mode de la Chaussée d'Antin. Elle mourut dans son hôtel particulier du boulevard de la Madeleine.

Cimetiere-21-novembre-076.JPG

         Tombe d'A. Dumas fils au cimetière Montmartre, victime des amateurs d'orteils célèbres!

Mais elle revint à Montmartre, au cimetière où sa tombe est fleurie par des amoureux chimériques. Alexandre Dumas fils repose lui aussi dans le même cimetière...

Clichy-platanes-bas-reliefs.jpg

Une autre curiosité de la Villa des Platanes, ce sont trois bas reliefs, dans la cour, qui rendent hommage à la Commune, dans un quartier marqué à jamais par la Semaine Sanglante.

Pas étonnant qu'une librairie de propagande socialiste créée par Jean-Baptiste Clément, trois ans avant sa mort, eût pour adresse le 60 Villa des Platanes. Elle diffusa largement les poèmes de Pottier, dont l'Internationale mise en musique par Degeyter...

 

Clichy-boulevard-059.JPG

                                                                         Le 62

Au 62, un sex-shop, les "secrets de Pigalle" a pris la place d'un restaurant  "le Tambourin" où les peintres aimaient se rencontrer et exposer leurs oeuvres dans les années 1880.. Lautrec, Steinlen, Forain, Van Gogh le fréquentèrent...

clichy-qua--z-arts.jpg

      Après la fermeture du Tambourin, c'est le Cabaret des Quat'z arts qui prit la relève. On pouvait y entendre Fragson, Botrel, Couté, Lucien Boyer...

Clichy-boulevard-063.JPG

                                                                        Le 64

L'hôtel Radio, construit dans les années 1920, aujourd'hui immeuble d'appartements à loyers modérés (!) fut habité par Jacques et Simone Prévert en 1928...

Clichy-boulevard-067.JPG

Nous arrivons au métro Blanche.

Nous avons eu l'occasion de rencontrer Maxime Lisbonne, Whistler, la Dame aux Camélias, maurice Chevalier... et pas un raton laveur!

Clichy-boulevard-070.JPG

... Nous nous contenterons d'un pigeon ...

 

...à suivre...

 

     Boulevard de Clichy. Montmartre. Pigalle. (1)

Boulevard de Clichy. De Blanche à la Pomme. (3)

     Boulevard de Clichy. Vers la Place. Dernière partie. (4)       

Boulevard de Clichy, Place Pigalle et Moulin rouge vus par les peintres. (5)

............................................................................................................. 

 

Liens :

Rues de Montmartre. Classement alphabétique.

Le Trianon. boulevard de Rochechouart.

L'Elysee Montmartre. boulevard de Rochechouart. Music-Hall.

Boulevard de Rochechouart (1) première partie.

Boulevard de Rochechouart (2) Deuxième partie, numéros pairs.

Boulevard de Rochechouart (3). Deuxième partie n° impairs.

Rue d'Orsel. Montmartre. histoire. Visite (1)

Rue d'Orsel. Montmartre. (2)

............................................................................................................

 




....................................................................................................................................................................

Voir les commentaires

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog