Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Montmartre secret

Montmartre secret

Pour les Amoureux de Montmartre sans oublier les voyages lointains, l'île d'Oléron, les chats de tous les jours. Pour les amis inconnus et les poètes.

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Cimetière.

 

2010_1007CimetiereGasq0019.JPG

Division 31, comme sur une scène de théâtre, une jeune femme ou un ange, esquisse un pas de danse.

Admettons que ce soit plutôt un ange... Pas de poitrine, finesse androgyne des traits, mouvement de la robe qui dessine des ailes.

L'ange donc prend son élan, il s'élève, il suit son doigt levé qui montre le ciel.

2010 1007CimetièreGasq0023

Il danse sous une arche de marbre de Balmoral qui encadre un décor d'arbres et de pierres.

2010_1007CimetiereGasq0020.JPG

La danse? Le décor? Il manque la chanson... car la tombe est celle de Francis Lopez et de son épouse Anja.

2010_1110lopez0006.JPG

Francis Lopez (1916-1995)! Un créateur, un musicien prolifique qui ne provoquait chez les jeunes intellos dont je faisais partie que ricanements! La Belle de Cadix! Le Chanteur de Mexico! Mediterranée! Luis Mariano, Annie Cordy, Bourvil, Maurice Chevalier, Guétary... Une époque de strass et de roucoulades, d'espagnolades et de romances...

2010_1007CimetiereGasq0022.JPG

L'ange lève le doigt. Il veut peut-être parler. Il veut rabattre le caquet des persifleurs et des gens de goût, ou qui se croient tels.

Ces airs dont vous souriez, ces histoires d'amour qui vous indiffèrent, ces décors de lumière et d'artifice, ils ont séduit des générations et des générations. Ils ont apporté un peu de soleil dans les jours monotones. Ils ont fait rêver...

2010_1007CimetiereGasq0024.JPG

Voilà ce que dit l'ange qui danse. Il suggère aussi au visiteur sceptique d'aller faire un tour du côté d'Offenbach, de l'autre côté du cimetière. Un Offenbach dont se moquaient les gens de goût, un Offenbach qui sans la fortune d'Hortense Schneider n'aurait pu représenter ses oeuvres. Un Offenbach qui au XXIème siècle n'a pas pris une ride et dont le délire ravageur et hilarant provoque toujours l'enthousiasme...

2010_1110lopez0001.JPG

Francis Lopez qui vécut à ses débuts à Montmartre, 18 rue Ravignan, aimait à dire à ses détracteurs qu'après sa mort, on ferait peut-être de lui un Offenbach.

Etait-ce une boutade, était-ce un voeu?

Il n'avait sans doute pas la prétention de le croire! Il savait bien qu'il lui manquait l'irrévérence, l'audace et osons le mot, le génie (et l'Eugénie!) de l'auteur des "Contes d'Hoffmann"...  

Anja2.jpg

Il nous salue, main levée, comme son ange.

Devant lui, Anja, la belle Anja morte à 41 ans, le 20 mai 1986, dans un accident d'hélicoptère qui se brisa dans la baie de Cannes (Méditerranée!), sourit elle aussi.

Comme sourient les chanteurs, à la fin d'une représentation, quand la salle enthousiaste applaudit, les yeux brillants, la tête pleine de refrains qu'elle n'oubliera pas.

2010_1110lopez0004.JPG

Petit regret. J'ai cherché quelques renseignements sur l'auteur de la statue. Ce n'est certes pas un génie mais j'aurais aimé connaître quelques-unes de ses réalisations afin de me faire une idée plus juste... Je n'ai rien trouvé. Qui est donc E. Cearascaj?

L'ange dansant est-il le seul à le savoir?

Avez-vous remarqué qu'il tenait dans la main une petite boule de cristal?

2010 1007CimetièreGasq0022 

 

... Liens. Cimetière Montmartre:

Cimetière Montmartre. Classement alphabétique. Calvaire et Saint-Vincent.



Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES. AMOUR.

 

 

 

 2010_1111amoureternel0017.JPG

 

Amour Eternité

 

Nous dormirons ensemble et nous ferons l'amour

Dans un lit plus profond que le puits de la cour

Où jamais ne descend la lumière du jour

 

Nos draps auront le grain des fonds de sable noir

Et nous les toucherons sans nous apercevoir

Que le noir est mouvant bien plus que les miroirs

 

Avant de s'y poser nos deux corps inféconds

Glisseront l'un sur l'autre et se reconnaîtront

Quand sur nos ventres blancs nos sexes s'uniront

 

C'est ainsi mon amour que nous nous poserons

Embrassés plus serrés que mortaise et tenon

Au fond d'un océan qui n'aura pas de nom

 

Nous dormirons ensemble et nous ferons l'amour

Dans un lit plus profond que le puits de la cour

Où notre éternité se moquera du jour

 

2010_1111amoureternel0007.JPG

 

Liens : poèmes d'amour de Christian Wacrenier.

 

..........................................................................................................

 


 Amour plus fort que la mort.

La nuit à côté de toi.

 Petite Juive.

Chanson de l'amour perdu

Avant la nuit..

 Anniversaire de notre mariage.

Anniversaire de Nini

Saint Valentin quelques poèmes pour Nini

Amour-miracle.

poème d'amour.

un poème d'amour


 

 

.

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES ENFANTS

 

chouette-cheveche-Denis-simonin.jpg

                                         Chouette Chevêche (photo Denis Simonin)

 

 

La chouette chevêche


La nuit bien au chaud sous ma couette

J'entends les "kiou kiou" de ma chouette

 

Ma soeur qui sait tout et qui bêche

Prétend que c'est une chevêche

 

Le curé qui chante Hosannah

Dit que c'est l'oiseau d'Athéna

 

Elle habite au creux du pommier

Que mes parents veulent scier

 

"Ne t'en fais pas boule de plumes

Avec tes grands yeux qui s'allument


J'ai pris mon sac et mon vélo

J'ai prévenu les écolos

 

Tu es un oiseau protégé

Nul ne viendra te déloger"

 

La nuit bien au chaud sous ma couette

J'entends les "kiou kiou" de ma chouette

 

chouette-cheveche2.jpg

 

Liens poèmes pour enfants, les animaux.

 

Liste des poèmes pour les enfants. Liens.


 Trois petits poissons.

 Souriceau et Souricette.

 les goélands.

 les bécasseaux.

Court poème enfant : Agneau.

petit renard mon renardeau

 Orang Outang.

 la mouette de banlieue

la cigogne.

Court poème enfant. mésange.

 Baleine et baleineau.

 le panda du Tibet.

 Petite girafe.

 

....

 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #WACRENIER

 dad 003

Il y a un an commençait la passion de mon père. Elle allait durer trois mois. Disparition dans la nuit...déménagement...chute et fracture...agonie.

J'ai reçu hier cette lettre de ma petite soeur Sylvie. C'est une lettre en croix. Une croix d'ébène incrustée de nacre, comme celle qui veilla sur les dernières années de mon père.

Avec l"agrément de Sylvie, je la publie aujourd'hui, en ce temps de Toussaint où le soleil tente vainement de passer les nuages.

 

Lettre de Sylvie

 

Instant volé

 

Je cherche à débusquer en moi l'endroit où j'ai si mal. Le mal à vivre, le mal à dire, le mal d'écrire de ce point-là, enfoui en moi et qui use mes os. Tenir debout, avancer, marcher pas à pas, sanglot après sanglot, depuis ce mois de janvier où tu as décidé de t'en aller pour de vrai.

Pour moi, le départ se passe le samedi 30 janvier et mon corps tout entier se souvient de chaque instant. J'ai cru mourir et je n'avais pas peur, mais la douleur a pénétré si fort dans mon coeur que les battements se sont emballés et que la tension qui monte ne s'arrête plus de déglinguer ma respiration. J'étouffe des silences que tu m'as imposés. J'ai perdu mes mots, l'envie de partager et de rire. Pas un jour, pas une heure sans que ma marche ne titube.

C'était ce jour-là de ce mois de janvier où le téléphone a sonné. Un frère, loin de la ville où je tente d'habiter, dit simplement : "Papa est à l'hôpital. Ils ne feront rien pour le réanimer. C'est la fin."

J'ai couru, j'ai sauté dans un train, seule, si seule et si proche de toi. Je me suis assise comme une somnambule en retenant mes larmes. J'arrive Papa, j'arrive. Attends-moi, s'il-te-plaît, encore un instant.

Je regarde ma montre. Je n'avais jamais remarqué combien les aiguilles tournaient lentement. A 15 heures, j'appelle ma petite Emilie, la fille de ma soeur mal chérie et partie avant même que je ne lui aie murmuré à l'oreille tous les mots de l'enfance (...)

Emilie! Je suis dans le train pour Paris! Papa est à l'hôpital. Il va mal!

-Sylvie... Il est mort...

Je ne sais comment s'est passé le reste du voyage mais si Dieu existe, il m'a envoyé un signe. Jamais je n'ai vu un ciel aussi beau, des nuages blancs comme la neige au soleil et soudain un nuage noir, profond, obscurcissant le monde. Je n'ai rien perdu de ces toutes petites secondes... 

Gare de Lyon. Le monde. Le bruit. Mes pas titubants jusqu'au RER emprunté si souvent pour venir jusqu'à toi. Et ces aiguilles du temps qui ne tournent pas rond... Pourtant je suis calme, étrangement calme. Est-ce la douleur qui paralyse?

Les stations défilent. Les gens me regardent bizarrement. Je m'aperçois que les larmes mouillent mon visage.

Arrivée Massy. Arrivée?

Je suis arrivée trop tard. même si je le savais, je le mesure à cet instant précis. J'entre dans ta chambre. Je ne vois rien ni personne. Je ne vois que toi, toujours aussi beau. je pose les mains sur drap. j'ai peur papa.

Je suis seule. Je soulève le drap pour tenir entre mes mains tes si belles mains, si chaudes encore. Je te parle. Je prie parce que rien d'autre que la prière ne vient jusqu'à mes lèvres: Je vous salue Marie, accueillez aujourd'hui Louis, mon papa qui a toujours été si près de vous, protégez-le du vent et du froid, serrez-le dans vos bras, emportez-le jusqu'à Dieu le père tout puissant, pour qu'il se repose enfin, en paix. Il a payé si cher, si fort, sa venue sur la Terre. bercez-le tendrement, Marie, amenez-le là où la douceur, les couleurs vont lui permettre de dormir et de veiller sur ceux qui l'ont accompagné. Je vous salue Marie, je vous confie mon papa, pardonnez-lui Marie tout ce qu'il n'a pas dit, pas fait, emportez-le au chaud, près de votre Seigneur.

Je l'ai embrassé doucement.

J'ai quitté la chambre où il n'était plus...

Le temps a passé!

Comme les aiguilles continuent de tourner lentement!

Un matin je me suis réveillée, épuisée, cassée par l'arthrose, par la tension qui continuait de monter dangereusement. Et j'ai pensé au poète Edgar Poe, à la Lettre Volée. j'ai pensé à Lacan, à Derrida qui avaient repris cette nouvelle. J'ai compris! 

Ce n'est pas une lettre qu'on m'a volée! C'est ta mort! c'est cet instant précis dont je me suis sentie dépossédée.

J'ai beaucoup réfléchi depuis, je me suis souvenue des nuages, et comme la lettre volée bien en évidence pour qui sait regarder, j'ai vécu cet instant avec toi papa, et avec mon grand frère!

J'en ai pour preuve un texte écrit quelques jours après ton départ. Il s'appelle "chanson pour Sylvie" et il me disait: la lettre n'a pas été volée, cet instant ne t'a pas été volé, petite, tu l'avais devant toi mais tu ne le voyais pas.!

Alors pourquoi cet endroit que je ne trouve pas? Cette douleur que je n'identifie pas? Ce silence entré en moi qui ne désarme pas? Que me faut-il parcourir encore pour le trouver, cet endroit?

Je sais que jamais je n'y arriverai. Car cet endroit s'appelle LE MANQUE, L'ABSENCE. 

Le chemin, aujourd'hui, c'est de laisser ce manque en moi naviguer, danser, chanter, parce que j'ai eu cette chance de te rencontrer, de t'aimer, d'être aimée, et maintenant je vais l'apprivoiser cet endroit-là qui est en moi.

Même si c'est long, très long, trop long, quelle chance d'avoir connu cet endroit-là!

 

 

Sylvie.

sylvie 004

Lien.  Poème. Chanson de Sylvie.

 

 

 

....

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES...Divers

 

 cailloux.jpg

 

 

Petite chanson de la lapidation

 

Dans le champ près du village

Ils ont creusé un grand trou

Comme on en voit sur la plage

L'été quand les enfants jouent

 

Des oiseaux volent dans l'air

Ils font des tours et des tours

Ils pourraient trouver un ver

Un ver ça vaut le détour

 

Un vieil homme est arrivé

Avec un livre doré

Il a lu il a parlé

Il est vraiment cultivé

 

Près de lui beaucoup de monde

Des hommes et des garçons

On dirait qu'ils font la ronde

En chantant une chanson

 

Dans le champ près du village

Ils ont ramené la terre

Jusqu'au-dessous du visage

D'une femme aux yeux ouverts

 

Quand ils ont jeté les pierres

Un chien s'est caché sous terre

Le sang a coulé rivière

Sur les yeux et la poussière

 

Des oiseaux volent dans l'air

Ils font des tours et des tours

N'oubliez pas vos prières

Dieu est grand Dieu est amour

 

cimetière grand village 006

 

Liens :

Poème. Les pierres. Pour Sakineh.

Poème. Alzheimer. Perdu dans les couloirs.

Poème : Berck ma ville opale

Poème Alzheimer. Avant la mort.

Poème d'amour. La nuit à côté de toi.

Poème: Alzheimer. Les mots.

Poème érotique. Amour debout.

poème: Amour Flamme.

Poème: Chanson de l'amour perdu

Poème. Cancer. La ronde des cancers.

 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #OLERON

domino-baleine.jpg

      Une baleine sur la plage, à Domino, au nord de l'île d'Oléron. Petit évènement qui n'était pas si rare au XIXème siècle puisque les habitants du village en tiraient profit comme d'une véritable aubaine.

 

domino-vbaleine3.jpg

Les temps on changé. la dernière baleine est venue s'échouer à Domino le 25 mars 1909. Elle a été vendue à un Rochelais pour la somme, conséquente à l'époque de 950 francs. 

domino-route-de-la-plage.jpg

domino-barbier.jpg

Le modeste village était habité par des pêcheurs et des agriculteurs. Il vit aujourd'hui essentiellement du tourisme et il n'est pas facile d'y retrouver les vestiges du passé

 

2010_1025Domino0030.JPG

Rue du vieux puits, on peut reconnaître le puits de la carte ancienne dans cette rue qui s'est métamorphosée.

domino-coin-rustique.jpg

Un autre puits qui fait aujourd'hui partie d'une propriété privée...

2010_1025Domino0029.JPG

domino-puits.jpg

J'ai rencontré un vieil habitant du village, presque désert en ce début novembre. Je lui ai montré cette photo et il s'est écrié que la jolie jeune femme près du puits était sa belle soeur!

 

domino-vieux-puits.jpg

2010_1025Domino0028.JPG

En se promenant dans les ruelles, on peut rencontrer d'autres puits rescapés...

2010_1025Domino0032.JPG

domino-coin-pitto.jpg

 

2010_1025Domino0033.JPG

domino-vieille-maison.jpg

2010_1025Domino0006.JPG

La vieille maison Place du Four est toujours là.... Ne manque que la femme en coiffe qui descend l'escalier...

domino-place-du-four.jpg

2010_1025Domino0007.JPG

La Place du Four est un des rares endroits de Domino qui n'a presque pas changé...

domino-place-de-la-gare.jpg

2010_1025Domino0005.JPG

Le carrefour place de la Gare ne s'est pas vraiment amélioré... Comment s'orienter avec tous ces panneaux indicateurs?

domino-foret-village.jpg

Les dunes boisées au nord offrent un beau panorama sur le village. Elles comptent parmi "les montagnes" de l'ile d'Oléron puisqu'elles culminent à 31 mètres!

2010_1025Domino0004.JPG

domino-foret.jpg

2010_1025Domino0003.JPG

Les arbres ont poussé et il est difficile de retrouver exactement l'angle de prise de vue de la carte ancienne.

domino-logis-des-dunes.jpg

2010_1025Domino0001.JPG

Il est facile par contre de reconnaître, sur la dune, l'ancien "Logis des Dunes", résidence de vacances aujourd'hui désaffectée et livrée aux taggeurs.

domino-atlantic-hotel.jpg

2010_1025Domino0027.JPG

On peut deviner sous la façade actuelle, l'ancien "Atlantic Hôtel" sur la route de la Grande Plage....

domino-route-grande-plage.jpg

2010_1025Domino0035.JPG

Le chemin est maintenant bordé de maisons de vacances.

domino-plage.jpg

Domino-grande-plage.jpg

2010_1025Domino0019.JPG

La Grande Plage n'a pas changé, ou presque, car ici comme ailleurs sur la côte ouest de l'ïle, le cordon dunaire a reculé de quelques mètres.

Les paysans de Domino y récoltaient le varech qui leur servait d'engrais. Ils étaient aidés par leurs ânes "culottés".  Un pantalon de toile protégeait les pattes des animaux des piqûres des moustiques et des taons.

 

domino-pecheurs-ecluses.jpg

2010 1025Domino0018

C'est sur Grande Plage que l'on peut voir une des plus belles écluses à poissons de l'île.

domino-petite-plage.jpg

 

2010_1025Domino0010.JPG

La petite plage, au nord de Domino... La mode des bains de mer a transformé Domino, dans les années 20. Les vieilles maisons paysannes ont changé de propriétaires et le village est peu à peu devenu, comme tant d'autres sur l'île, un village de résidences secondaires, surpeuplé l'été et fantomatique l'hiver!

domino-route-petite-plage.jpg

Les chemins de sable ont été macadamisés...

Mais les vrais amoureux de cette côte, les promeneurs de l'automne et de l'hiver, continuent d'y marcher, et parfois d'y chevaucher!

Domino, hors-saison, malgré les volets clos et les ruelles désertiques, dans la lumière si particulière de cette côte, vous charmera j'en suis sûr. Et je ne serais pas étonné que vous y aperceviez, réels ou non sur un escalier de pierres, une femme en coiffe...ou un enfant en tablier... 

2010_1025Domino0012.JPG

 

Liens: Oléron:

Oléron. Naufrage du Port Caledonia. Antioche.

Oléron. Saint-Trojan.Epave Grande Plage. Presidente Viera.

Oléron. Pont Napoléon. Chenal de la Brande.

Oléron. La Brée. La plage.

Oléron. Le Port de Saint-Trojan.

Oléron. Le port du Château.

Oléron. Port des Salines. Petit village.

Oléron. Grand-Village. La Giraudière après Xynthia.

Omer Charlet à Oléron.

Maisons rurales à escalier extérieur. Oléron. La Chefmalière.

La Perroche. Oléron. Le prieuré, chapelle et cloître.

ETC...

 

 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES...Divers

 

 lapidation-Etienne.jpg

 

Les pierres 

(pour Sakineh)

 

 

Tant de cailloux et tant de pierres

 Dans la ville et dans désert

Sur la route et sur le chemin

Toujours à portée de la main

 

Pour l'oiseau posé sur la grille

Heureux de chanter dans le monde

L'oiseau qui n'est que pacotille

Pour le garçon qui tient la fronde

 

Pour le chien prudent qui avance

Au ras du sol comme un serpent

Le chien condamné à l'errance

Le chien qu'on caillasse et qu'on pend

 

Tant de cailloux et tant de pierres

Dans la ville et dans le désert

Sur la route et sur le chemin

Toujours à portée de la main


Pour l'homme amoureux d'un autre homme

Gibier de chasse et de pogrom

L'homme insulté l'homme empalé

Par le juge et par ses valets

 

Pour la femme au regard limpide

Dont les yeux n'ont pas su mentir

Et qui essaye de se blottir

Sous la pluie drue qui la lapide

 

Tant de cailloux et tant de pierres

Si l'on n'en trouvait plus demain

Nous resteraient nos coeurs de pierre

Toujours à portée de la main


 

lapidation_sakineh.jpg 

 

Liens : poèmes...

Poème: Petite chanson de la lapidation.

Poème . Amour plus fort que la mort.

Poème. Alzheimer. Perdu dans les couloirs.

Poème Alzheimer. Avant la mort.

Poème: Tes morts

Poème d'amour. La nuit à côté de toi.

Poème: Petite Juive.

Poème. L'ivresse. Femme saoule.

Poème érotique. Amour debout.

poème: Amour Flamme.

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #OLERON

le-chateau-fausse-porte.jpg

Si une habitante du Château, née vers 1880, quittait un instant le cimetière pour se promener dans sa ville, la reconnaîtrait-elle?

Elle retrouverait la Fausse-Porte sur les remparts et se rappellerait cette photo de 1902 où elle pose avec une joyeuse troupe de pêcheurs et pêcheuses...

2010_1027oleronchateaule0014.JPG

le-chateau-porte-de-dolus2.jpg

Il lui serait plus difficile de retrouver la Porte de Dolus avec ses élégantes...

2010_1027oleronchateaule0001.JPG

L'élargissement de la route a entraîné un bouleversement du paysage urbain. 

le-chateau-promenade-glacis.jpg

 Elle se réfugierait sur la promenade des glacis ...

2010_1027oleronchateaule0016.JPG

Où elle ne serait pas dépaysée... 

le-chateau-mairie.jpg

La mairie, boulevard Victor Hugo en 1906...

2010_1027oleronchateaule0007.JPG

Aujourd'hui...presque la même...

le-chateau-porte-citadelle.jpg

L'entrée de la citadelle... (voir : Le Château. La citadelle.)

2010_1028lechateau20008.JPG

Les vieilles pierres ont résisté malgré les bombardements allemands de la deuxième guerre.    

le-chateau-porte-d-ors-oui.jpg

La porte d'ors en 1903

2010 1027oléronchateaule0010

Le pont de pierres a disparu, la route a été élargie et la porte a perdu son charme malgré les chaînes qui prétendent suggérer un pont-levis.

le-chateau-porte-des-pecheurs.jpg

La porte qu'on appelait Porte des Pêcheurs en 1903...

2010_1027oleronchateaule0011.JPG

La même aujourd'hui... Elle ne voit plus passer que les touristes qui visitent la citadelle et les ânes qui y prennent leur quartier d'été (ne pas confondre les deux espèces... quoi que...)

place-d-armes.jpg

La Place d'Armes en 1901...

2010_1027oleronchateaule0004.JPG

Un des endroits les plus mutilés, à grands frais, de la petite ville. Certes nous ne regretterons pas l'aspect martial, mais enfin... le vieux kiosque remplacé par une cage pour King Kong... l'espace où jouaient les enfants livré aux bagnoles, été comme hiver... On peut rêver mieux comme centre de vie et d'échanges!

 

le-chateau-halle-et-fontaine.jpg

La fontaine néo Renaissance (voir : La fontaine. Le Château.) et la vieille Halle ...

 

2010_1028lechateau20013.JPG

Aujourd'hui... 

le-chateau-eglise.jpg

2010_1028lechateau20001.JPG

      Parfois le temps s'est arrêté. Presque rien n'a changé dans la rue de l'église. Seuls signes de notre époque: les voitures, les fils électriques, les antennes et les paraboles plus ou moins évangéliques!

le-chateau-caserne.jpg

La caserne a fermé ses portes

2010_1028lechateau20006.JPG

Et abrite une résidence privée...

2010_1028lechateau20005.JPG

le-chateau-rue-chassiron.jpg

La rue Chassiron en 1901...

2010_1028lechateau20011.JPG

Elle est devenue la rue Georges Clémenceau, artère principale du Château. Le bazar et son horloge (à droite) sont toujours fidèles au poste...

le-chateau-sagesse.jpg

Le couvent de la Sagesse, près de l'église.

2010_1028lechateau20003.JPG

Il a été transformé en maison de retraite. C'est là que s'arrête ma vieille oléronnaise. Bien des années après avoir été une enfant en capeline, elle y a terminé ses jours, à, presque cent ans, là haut, au dernier étage, la petite fenêtre de droite qu'on devine à travers les branchages.

 

Liens: Le Château d'Oléron:

Oléron. Eglise Le Château. Vitraux.

Oléron. Le port du Château.

Omer Charlet à Oléron.

Oléron. Cabanes ostréicoles. Le château. Photos (2)

Oléron. Le Château. Le manège en bois. Frédéric Nobili.

La fontaine. Le Château. Oléron.

Le Château. Oléron. Eglise, un peintre inconnu...

Le Château. Oléron. La citadelle.

Les ânes de Nicolas. Le Château. Oléron.

Balade à vélo. Oléron. Du Château à Grand Village. (1)

Oléron. Le Château. Le four à pain de la maison du Prévôt.

Oléron. Le Château. Moulin.

Oléron. Mur peint. Le Château.

Eglise Notre-Dame Le Château d'Oléron. Le retable.

 

...



Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE. Rues et places.

 

2010_1021norvins0014.JPG

2010_1021norvins0002.JPG

La rue Norvins! Les champs-Elysées de Montmartre! L'artère principale du vieux village, passage obligé des meutes touristiques.

Le mot "meutes" convient à cette partie de rue qui va de la rue du Mont-Cenis à la rue des Saules et s'appelait autrefois "Traînée", du nom d'une façon de chasser le loup en promenant sur le sol une charogne que l'on déposait ensuite dans un piège (voir : Montmartre. Impasse Traînée. Rue Poulbot.)

 

Norvins-tertre.jpg

Elle aurait pu garder ce nom, métaphore du mythe rural et bohême de Montmartre dont l'odeur attire les visiteurs vers le piège de la Place du tertre!

Mais elle a été débaptisée, en 1868, au profit de Norvins, du nom de l'illustrissime Jacques Marquet, baron de Montbreton de Norvins (1769-1854) auteur, comme nul ne l'ignore, d'une Histoire de Napoléon Ier!

norvins-sainte-marie.jpg

Pour la section de la rue Norvins qui donne sur la Place avec l'ancienne maison Bouscarat, le Cadet de Gascogne, Le Singe qui lit et la Mère Catherine, vous pouvez lire l'article consacré au Tertre :  Montmartre. Place du Tertre.

norvins-centre2.jpg

utrillo-norvins-rue.jpg

                                                      Utrillo

2010_1021norvins0009.JPG

2010_1021norvins0005.JPG

La rue a gardé la plupart de ses maisons villageoises transformées en restaurants ou en boutiques. A certaines heures matinales ou pendant les courtes journées d'hiver, on peut y "sentir" Montmartre.

Norvins-fruiterie.jpg

2010_1021norvins0056.JPG

Le restaurant a remplacé la "fruiterie, liqueurs à emporter" du père Luc.

   norvins-consulat.jpg

2010 1021norvins0050

Le Consulat et en face, la Bonne Franquette où vinrent s'attabler tant de peintres et de poètes...

 Norvins-Saules.jpg

utrillo-rue-norvins.jpg

                                                                 Utrillo. Rue Norvins.

rue-Norvins-Buffet-copie-1.jpg

                                                             Bernard Buffet; Rue Norvins.

A l'angle avec la rue des Saules, c'est l'entrée de la rue que tous les touristes photographient. Ils la "reconnaissent" parce qu'ils l'ont vue sur de nombreuses toiles de Montmartre!   Elle a peu changé, il est vrai.

 Au 9, la boulangerie est toujours là...

Norvins-guillotin.jpg

2010 1021norvins0018

Après le croisement avec la Place Jean Baptiste Clément et la rue des Saules, la rue Norvins descend vers l'ouest. Elle s'appelait avant 1868, rue des Moulins. Sur la gauche, au 22, la grille donne accès à la Folie Sandrin, une des plus prestigieuses adresses de la Butte.

2010_1021norvins0015.JPG

En 1774, le sieur Cendrin ou Sandrin, maître chandelier, acquiert le terrain sur lequel il édifie sa folie (le mot folie qui vient de feuillée, qualifie alors une demeure campagnarde). Elle détonne dans l'environnement des modestes maisons et des masures. Les Montmartrois l'appelaient aussi Maison des Rochers, à cause du jardin anglais et des rocailles qui l'agrémentaient.

La Folie est restée célèbre grâce au docteur Esprit Blanche qui y dirigea une clinique entre 1820 et 1847. Le nom du lieu oblige, il recevait des malades que l'on considérait comme fous. Ses méthodes d'écoute et de respect étaient très en avance sur ce qui se faisait à l'époque. Parmi ses patients les plus célèbres, on compte Gérard de Nerval et l'acteur Monrose de la Comédie française, capable alors qu'il avait perdu la mémoire de rejouer des rôles entiers du répertoire...

 Avant d'être réhabilitée, la Folie a connu plusieurs avatars. Elle abrite aujourd'hui des privilégiés bien éloignés des gamins de Poulbot et des artistes fauchés de Butte...

      norvins-fontaine.jpg

2010_1021norvins0053.JPG

2010_1021norvins0020.JPG

      En face de la Folie, la Fontaine du Château d'eau, construite en 1835. La salle octogonale est aujourd'hui le siège de la Compagnie du Clos de Montmartre qui défend le vignoble de la Butte (1556 m2!) et sa production de 1700 bouteilles de 50 cl, à peine buvables et vendues 42 euros l'unité! 

  2010_1021norvins0024.JPG

2010_1021norvins0043.JPG

2010_1021norvins0023.JPG

2010_1021norvins0046.JPG

Après la Folie, Le village reprend ses droits avec ses maisons de campagne protégées par les arbres de leurs jardins. C'est le Montmartre préservé, celui où le fleurs et les oiseaux s'en donnent à coeur joie!

 

2010_1021norvins0035.JPG

Les derniers numéros de la rue, côté pair ont disparu au profit de la Place Marcel Aymé. Une place qui n'en est pas vraiment une et qui n'est formée que d'un immeuble bourgeois dans lequel vécut et mourut Inghelbrecht, et d'un mur traversé par une sculpture de Jean Marais représentant Marcel Aymé en Passe-Muraille, allusion à l'une de ses nouvelles.

norvins-girardon.jpg

2010_1021norvins0029.JPG

Norvins-ouest.jpg

2010_1021norvins0032.JPG

      La rue Norvins se termine rue Girardon, face à l'avenue Junot où le m2 est l'un des plus chers de Paris. Des acteurs, des créateurs richissimes, histoire de se donner bonne conscience en habitant un quartier à l'image révolutionnaire et iconoclaste, y ont élu domicile. Les amoureux de Montmartre iront ailleurs rechercher un parfum gouailleur et populaire!

 

 

 

Liens; rues de Montmartre:

Rues de Montmartre. Classement alphabétique.

Montmartre. Maison Neumont. Place du Calvaire.

Montmartre. Place du Tertre.

Montmartre. Square Saint pierre. Square Louise Michel.

Montmartre. Place Saint Pierre.

Montmartre. La tour du philosophe. Impasse Girardon.

Montmartre. Moulin de la Galette. Histoire. peintres.

Chateau Rouge historique

Montmartre. Rue Muller.

Montmartre: rue Foyatier.

Le calvaire de Montmartre. Saint-Pierre.

Montmartre. Rue Utrillo (ancienne rue Muller).

Montmartre. Rue Chappe.

ETC...

 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES ENFANTS

 

 Matisse.jpg

 

 

 

Trois petits poissons

 

 

Au bout de mon hameçon

J'ai attrapé trois poissons

 

Le premier est pour papa

Il frétille dans mon seau

Il se cogne et fait des sauts

On ne l'y reprendra pas

 

Le deuxième est pour maman

Il a du tempérament

Il tourne en rond constamment

Il a besoin de calmant


Le troisième est pour mon chat

Qui attend comme un pacha

En se léchant les babines

Près du four de la cuisine


J'ai attrapé trois poissons

Je les ai sortis du seau

Je les ai remis dans l'eau

Ils sont partis sans façon

 

Trois poissons porte-bonheur

Pour mon chat et mes parents

Trois clignotements de coeur

Au milieu de l'océan

 

equinoxe 043-copie-1

 

Liens. Poèmes pour les enfants. 

 

Liste des poèmes pour les enfants. Liens.


Court poème enfant : Souriceau et Souricette.

Poème enfant : les goélands.

Court poème enfant : Agneau.

Court poème enfant : petit renard mon renardeau

Poème enfant : Orang Outang.

Poème enfant : Le coucou

Court poème enfant. mésange.

Poème enfant: Baleine et baleineau.

court poème enfant : le panda du Tibet.

Court poème enfant: Petite girafe.

Court poème enfant : Petit éléphant.

Court poème enfant : le rhinocéros.

Court poème enfant. Ourson.

Court poème enfant. Petit hippopotame.


 

 

 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog