Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Montmartre secret

Montmartre secret

Pour les Amoureux de Montmartre sans oublier les voyages lointains, l'île d'Oléron, les chats de tous les jours. Pour les amis inconnus et les poètes.

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE. Rues et places.

Orsel-087.JPG

                           La rue d'Orsel (2ème partie)

               De la rue de Steinkerque à la rue des Martyrs.

 

Orsel-033-copie-1.JPG

Au 35, là où un autre bazar attrate-touristes est installé, il y avait en 1876 un atelier qui eut droit à la première page du Journal Illustré quand le mécanicien M. Raynaud, dévissant maladroitement un obus prussien qui avait atterri quelques années plus tôt à Montmartre sans avoir le coeur d'exploser... provoqua la catastrophe...

orsel-obus.jpg

L'obus éclata et causa la mort de trois personnes dont le malheureux démineur...

Orsel-039.JPG

                                                         Le 39

Au 39, une résidence "Pierres et Vacances" dont l'entrée principale est sur la place Charles Dullin, a remplacé les petites maisons du village d'Orsel.

Orsel-nathalie-lemel.jpg

A cette adresse vécut quelques années, de retour de Nouvelle Calédonie, Nathalie Lemel, grande figure de la Commune.

Bretonne sans histoire, "montée" à Paris pour trouver du travail, elle s'est engagée très vite dans la lutte sociale et dans le combat féministe. Elle a créé l'Union des Femmes et milité pour la parité des salaires. Elle aurait encore de quoi faire aujourd'hui !

orsel-lemel-barricade-place-blanche.jpg

                              "La barricade de la Place Blanche défendue par les femmes"

Pendant la Semaine Sanglante, elle a soigné les blessés des barricades de la place Blanche et de Pigalle.

Elle a été déportée en Nouvelle Calédonie avec Louise Michel et Rochefort. De retour de déportation, elle a participé au journal de ce dernier, l'Intransigeant, à l'époque où il était encore un journal de gauche et non la feuille antisémite et anti dreyfusarde qu'il allait devenir...

orsel-nathalie-lemel2.jpg

Cette femme remarquable est morte en 1921, aveugle et misérable. Il y a quelques années, justice lui a été rendue à Paris où une place porte son nom, dans le 3ème arrondissement, non loin d'une rue où elle a vécu.

Orsel-040.JPG

                                                             Le 40

Le 40 est un immeuble cossu en pierres de taille. L'architecte a fait graver son nom sur la façade : Lemerle. 1906.

Un merle moins moqueur et moins prolétaire que celui de la chanson !

Orsel-047.JPG

Le 46 est un immeuble bourgeois construit en 1906. Il abrite une curieuse boutique : "Dam Boutons" dont la plupart des objets proposés sont créés avec des boutons. Adolescents acnéiques s'abstenir !

Orsel-102.JPG

Il y a profusion de bagues amusantes et originales. Chacune y trouvera bague à son doigt!

Orsel-049.JPG

Orsel-050.JPG

Au 48, une galerie d'art, jeune et originale, offre son espace à des artistes étonnants. Mine de rien, elle redonne un peu de vie créatrice et d'élan novateur au quartier.

 orsel-braque.jpg

C'est encore au 48 que Braque vint s'installer et occuper un atelier, en 1904. Il avait alors 22 ans...

Orsel-060.JPG

      Il n'avait eu que quelques mètres à franchir pour déménager de la rue des Trois Frères où il vivait depuis 1900.

Il ignorait alors qu'il serait bientôt l'initiateur du cubisme et qu'il rencontrerait un certain Picasso au Bateau-Lavoir. Il peignait encore à la manière impressionniste comme bien des jeunes peintres de son temps.

Orsel-046.JPG

côté impair la rue est occupée par la place Charles Dullin et le théâtre de l'Atelier.

Orsel-056.JPG

Le théâtre de l'Atelier mérite à lui seul plusieurs pages ! Chaque chose en son temps !

Il fut créé sous le nom de "Théâtre Montmartre" par Seveste, en 1822. seveste avait reçu de Louis XVII le privilège d'exploiter les théâtres de banlieue (dont Montmartre faisait partie), pour avoir indiqué l'emplacement où avaient été inhumés le roi et la reine décapités.

orsel-utrillo-atelier2.jpg

Le théâtre se transforma en cinématographe en 1913 avant de retrouver sa vocation lorsque Charles Dullin en prit la direction en 1922.

orsel-utrillo-1913.jpg

                                                   La rue d'Orsel (Utrillo)

Il a été peint par Utrillo qui n'avait qu'à poser son chevalet sur le trottoir d'en face, au 47  de la rue d'Orsel où il fréquentait le restaurant "Au vieux Montmartre".

Orsel-087-copie-1.JPG

Le tenancier, Charles Besson, acceptait d'être payé par les toiles du peintre. Il ne le regretta pas !

orsel-dancourt-copie-1.jpg

                               La rue Dancourt. On devine à droite le store du restaurant.

Le restaurant faisait l'angle avec la rue Dancourt. Utrillo y était aux premières loges !  

Le 47 actuel est aujourd'hui occupé par un indo-pakistanais où vous ne pourriez payer avec vos oeuvres si par aventure vous êtiez peintre.. (ne le regrettez-pas !)

Orsel-055.JPG

                      Carrefour avec la rue des Trois Frères (droite) et Dancourt (gauche)

orsel-trois-freres.jpg

                                                La rue des Trois Frères. Au 1er plan à gauche le bel immeuble d'angle avec la rue d'Orsel et l'ancienne boulangerie.

Orsel-063.JPG

Cet immeuble original a été construit en 1850 dans un style composite à la mode à l'époque romantique et qui juxtapose des éléments néogothiques et Renaissance.

Sur le tympan au-dessus du balconnet, un petit amour tient des guirlandes. Sur le balcon, des salamandres montent la garde...

 

Orsel-066.JPG

                     Panneau de Benoist et Fils : Les Lavandières.

De l'ancienne boulangerie subsistent, à l'intérieur de la boutique de fringues, un plafond de verre peint, et à l'extérieur des panneaux exécutés sous verre, en 1900 par Benoist et Fils.

Orsel-068.JPG

                                       Panneau peint : Les Moissonneurs.

Des décors réalisés par Benoist et Fils ont miraculeusement survécu aux rénovations-modernisations iconoclastes des années 60-70, sur deux autres façades du XVIIIème arrondissement : 128 rue Lamarck et 159 rue Ordener.

trois frères 008

                                                        Plafond de l'ancienne boulangerie.

Orsel-070.JPG

La rue poursuit son petit chemin vers les Abbesses. Les marchands de tissu du Marché Saint-Pierre ont cédé la place à de jolies boutiques colorées et branchouilles et à des galeries d'art...

Orsel-077.JPG

Des robes de mariée bien diffèrentes de celles qui mousselinent rue de Clignancourt ou à Barbès... 

Orsel-091.JPG

Une lingerie rougeoyante que les 7 nains rêvent d'offrir à leur princesse...

Orsel-083.JPG

Orsel arrive rue des Martyrs... après avoir longé le trottoir de l'école, et vient clore son périple avec une boulangerie et une pharmacie.

orsel-martyrs-001.JPG

On peut voir sur cette carte de 1901 que ces deux commerces existaient déjà en 1901  mais que l'un et l'autre ont perdu leur décor...

Orsel-084-copie-1.JPG

Hélas !

............................................................................................................

Lien :  Rue d'Orsel. Première partie. (1)

.............................................................................................................

Liens : rues du quartier :

Rue Yvonne Le Tac. (1) L'Abbaye d'en-bas.

 Rue des Abbesses (1)

 Rue Berthe.

Rue Gabrielle. (1) première partie (Foyatier Calvaire)

Rue de l'Armée d'Orient. Montmartre Rue Burq Montmartre.

Rue Ravignan (1). Montmartre. Des Abbesses à la place Emile Goudeau.

Rue Germain Pilon. Montmartre.

Rue Seveste Montmartre

Rue Lepic (1). Montmartre. Rue André Antoine. Montmartre.

 Rue des Trois Frères. (1)

Rue Tholozé.

Square Saint pierre. Square Louise Michel.

 

............................................................................................................

Lien : les rues de Montmartre 

Rues de Montmartre. Classement alphabétique.

.............................................................................................................

 

..


Commenter cet article
A
J'aimerais ue l'on me dise où était la fabrique du Petit Journal ou du Petit Parisien rue d'Orsel dans les années 1900', un membre de ma famille y ayant travaillé pour son impression.
Merci pour cette page Internet intéressante.
Répondre
C
Bonjour Anne. Je vais me renseigner dès mon retour à Paris et je vous contacterai si je trouve la réponse à votre interrogation.
Cordialement
C

J'aime revenir sur votre site qui me permet de découvrir ces quartiers que je croyais connaître.
Répondre
V

Une balade vraiment surprenante parce que rien n'avertit le passant de la vie et de l'histoire de cette rue.
Répondre
T

Ce qui est étonnant c'est que la rue d'apparence la plus anodine abrite tant d'histoires et d'histoire.
Répondre
P

J'ajoute avec les deux pieds puisque vous nous entraînez dans les deux parties de la rue. Mais je répète, c'est le pied ! et doublement !
Répondre
H

Super de découvrir des rues qu'on croit connaître. Je n'imaginais pas une telle richesse dans la rue d"'Orsel. super site.
Répondre

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog