Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Montmartre secret

Montmartre secret

Pour les Amoureux de Montmartre sans oublier les voyages lointains, l'île d'Oléron, les chats de tous les jours. Pour les amis inconnus et les poètes.

oleron

Publié le par chriswac
Publié dans : #OLERON, #OLERON PLAGES
Le port de Saint-Trojan. Oléron.
Le port de Saint-Trojan. Oléron.
Le port de Saint-Trojan. Oléron.
Le port de Saint-Trojan. Oléron.

A l'entrée du village le petit port nous accueille.

Son bassin respire avec les marées

Ses deux quais ont conservé quelques cabanes ostréicoles en activité ou en ruines...

Le port de Saint-Trojan. Oléron.
Le port de Saint-Trojan. Oléron.

C'est un endroit paisible qui ne manque pas de charme.

Le charme discret des paysages oléronais, rarement spectaculaires, le plus souvent modestes et sans tape à l'œil!

Le port de Saint-Trojan. Oléron.

Saint-Trojan est resté longtemps un village du bout du monde, menacé par l'avancée de la dune qui a recouvert la vieille église médiévale.

Une seul chemin difficile entre mer et marais permettait d'y accéder.

Le port de Saint-Trojan. Oléron.
Le port de Saint-Trojan. Oléron.

L'activité ostréicole s'y développa grâce à des conditions exceptionnelles qui dispensaient de recourir aux claires (bassins artificiels où les huîtres finissent d'engraisser et de verdir).

Le port de Saint-Trojan. Oléron.
Le port de Saint-Trojan. Oléron.

Je cite Paul Thomas (L'Île d'Oléron à travers les siècles. Edition L.O.C.A.L) :

"De nombreux parcs s'étendent en pleine mer, sur la côte est de Saint-Trojan, où les huîtres verdissent naturellement sans qu'il soit besoin de les soumettre au séjour habituel des claires. Les opérations de détroquage et d'expédition ont lieu sur le port sur les quais duquel sont plantées en une longue file, les cabanes des ostréiculteurs."

Le port de Saint-Trojan. Oléron.

Si l'activité ostréicole subsiste, les cabanes anciennes sont pour la plupart délaissées, mal adaptées à un métier qui s'est modernisé pour faire face au succès international des huîtres labellisées "Marennes Oléron"!

Le port de Saint-Trojan. Oléron.
Le port de Saint-Trojan. Oléron.
Le port de Saint-Trojan. Oléron.

Le Parigot (tête de veau) que je suis préfère se balader du côté des vieilles cabanes dont certaines ont été investies après modernisation par des commerces divers (galeries d'art, bijouterie, restaurants) .

Le pire et le meilleur!

Le port de Saint-Trojan. Oléron.

Début du quai nord, Retour de Plage est une double cabane boboïsée qui propose un grand choix de bijoux fantaisie.

La petite entreprise familiale est florissante et après de modestes débuts connaît une expansion remarquable. D'autres boutiques de la marque ont ouvert, à Saint Pierre ou à la Rochelle.

Coup de chapeau à la créatrice dont l'inventivité ne se dément pas avec les années!

Le port de Saint-Trojan. Oléron.

Viennent ensuite "Les Poissons Rouges" un restaurant branché qui a pour enseigne une arête de poissons!

Ne vous méprenez pas! Cette arête qu'on trouve plus souvent dans les poubelles, c'est celle que vous laisserez dans votre assiette après avoir dégusté jusqu'à la dernière bouchée votre plat délicieux!

Un conseil : n'oubliez pas de réserver votre table si vous voulez profiter de la terrasse sur le port ou sur les marais.

Le Café du Port

Le Café du Port

Le port de Saint-Trojan. Oléron.
Le port de Saint-Trojan. Oléron.
Le port de Saint-Trojan. Oléron.

Quelques photos des cabanes sur le quai nord et le quai sud ...

Le port de Saint-Trojan. Oléron.
Le port de Saint-Trojan. Oléron.
Le port de Saint-Trojan. Oléron.
Le port de Saint-Trojan. Oléron.
Le port de Saint-Trojan. Oléron.

Les cabanes bleues sont le palais d'un artiste-poète qui a des couleurs dans les yeux et dans la tête!

Il s'appelle Fabio.

Son univers vous est grand ouvert.

Il comprendra que vous n'achetiez pas ses œuvres mais appréciera que vous laissiez une petite pièce dans des boites suspendues aux bons endroits pour les photos que vous ferez!

Le port de Saint-Trojan. Oléron.
Le port de Saint-Trojan. Oléron.

Une autre cabane-galerie "Créart et Idéart" où Marjorie Nastorg organise des expositions...

Cabanes côté marais

Cabanes côté marais

Le port de Saint-Trojan. Oléron.
Le port de Saint-Trojan. Oléron.
Le port de Saint-Trojan. Oléron.
Le port de Saint-Trojan. Oléron.
Le port de Saint-Trojan. Oléron.
Le port de Saint-Trojan. Oléron.
Le port de Saint-Trojan. Oléron.

Le quai sud a été plus malmené que son confrère. Plusieurs restaurants se succèdent pour la plupart saisonniers (La Criée est le seul qui soit oléronais toute l'année).

Il est classé en zone noire depuis la tempête Xynthia...

Force est de reconnaître que c'est la partie la plus salopée du site.

Elle satisfera peut-être les amateurs de moules-frites.

Exception faite de la Criée, il ne faudra pas en attendre davantage.

Si on vous propose des frites à volonté, ne soyez pas alléché. Ce sont de grosses frites surgelées dont personne ne demande de rab!

Le port de Saint-Trojan. Oléron.

Repartons le long des quais et laissons-nous séduire par le charme discret de ce petit port sans histoires qui s'amuse de la prétention qu'ont certains habitués du village de considérer Saint-Trojan comme le Saint-Tropez oléronais!

Le port de Saint-Trojan. Oléron.
Le port de Saint-Trojan. Oléron.
Le port de Saint-Trojan. Oléron.
Le port de Saint-Trojan. Oléron.
Vue depuis le port : le viaduc et le Fort Louvois.

Vue depuis le port : le viaduc et le Fort Louvois.

Le port de Saint-Trojan. Oléron.

Liens : Saint Trojan (nombreux articles sur l'église, les villas, la plage, la forêt)

Tous les articles sauf plage et église d'Oléron et Saint-Trojan

Les plages d'Oléron. Se Saint-Trojan à Saint-Denis

Le port de Saint-Trojan. Oléron.
Le port de Saint-Trojan. Oléron.

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #OLERON
Oléron. La Chevalerie. La gare. Le village.
Oléron. La Chevalerie. La gare. Le village.

Si le chenal d'Ors attire les touristes, le village voisin de La Chevalerie est ignoré de la plupart des visiteurs d'Oléron qui passent à quelques mètres en pestant contre les embouteillages sur la route unique qui mène au viaduc.

Oléron. La Chevalerie. La gare. Le village.
Oléron. La Chevalerie. La gare. Le village.
Oléron. La Chevalerie. La gare. Le village.

Cette année, le village a eu son quart d'heure de célébrité avec la restauration de la gare (qu'on devrait appeler garette ou garicule!)

Oléron. La Chevalerie. La gare. Le village.

Cette attention portée à un patrimoine modeste mérite pour une fois un grand coup de chapeau. Ne boudons pas notre plaisir alors que si souvent nous déplorons la dégradation et l'enlaidissement de notre île.

Oléron. La Chevalerie. La gare. Le village.

Inauguration à St-Pierre le 24 avril 1904 en présence d'Emile Combes.

Le 24 avril 1904 était inauguré "le chemin de fer" de l'île d'Oléron.

25 arrêts permettaient aux Oléronais d'aller du sud (St Trojan) au nord (St Denis) en deux heures et vingt minutes!

Oléron. La Chevalerie. La gare. Le village.

Gare de Cheray

Les gares les plus importantes étaient des bâtiments d'un étage avec salle d'attente et halle à marchandises.

Oléron. La Chevalerie. La gare. Le village.

Gare de la Gaconnière. Même modèle que celle de La Chevalerie.

Les gares de 2ème classe, plus modestes, n'ouvraient leurs portes qu'à l'heure du passage des trains.

Un petit bâtiment sans étage abritait une salle d'attente et un bureau. La gare de la Chevalerie appartient à cette catégorie....

Oléron. La Chevalerie. La gare. Le village.
Oléron. La Chevalerie. La gare. Le village.

L'entreprise sera vite concurrencée par le développpement des routes qui permettent la circulation des autobus.

Le train cesse de rouler en 1934. Il aura vécu trente ans!

Oléron. La Chevalerie. La gare. Le village.
Oléron. La Chevalerie. La gare. Le village.

La belle restauration de la petite gare qui ressemble à un jouet pour circuits de trains électriques donnera peut-être l'idée à ses visiteurs de se promener dans le village dont elle porte le nom...

Oléron. La Chevalerie. La gare. Le village.

A l'entrée du village (qui dépend du Château d'Oléron) quelques chevaux nous accueillent.

Ils sont à leur place en un lieu dont le nom rappelle qu'on les y élevait jadis...

Oléron. La Chevalerie. La gare. Le village.
Oléron. La Chevalerie. La gare. Le village.

Des ruelles typiques de l'île, imbrication de vieilles maisons et de demeures plus récentes font le charme du lieu...

Oléron. La Chevalerie. La gare. Le village.
Oléron. La Chevalerie. La gare. Le village.
Oléron. La Chevalerie. La gare. Le village.
Oléron. La Chevalerie. La gare. Le village.
Oléron. La Chevalerie. La gare. Le village.

Ici et là des maisons abandonnées, des murs qui s'écroulent....

Les roses trémières fleurissent devant les demeures délaissées....

Oléron. La Chevalerie. La gare. Le village.
Oléron. La Chevalerie. La gare. Le village.
Oléron. La Chevalerie. La gare. Le village.

Au hasard de la balade voici quelques photos de La Chevalerie pour vous inviter à y flaner, que vous y veniez à pied, à vélo, en voiture ou à cheval!

Oléron. La Chevalerie. La gare. Le village.
Oléron. La Chevalerie. La gare. Le village.
Oléron. La Chevalerie. La gare. Le village.
Oléron. La Chevalerie. La gare. Le village.
Oléron. La Chevalerie. La gare. Le village.
Oléron. La Chevalerie. La gare. Le village.
Oléron. La Chevalerie. La gare. Le village.
Oléron. La Chevalerie. La gare. Le village.
Oléron. La Chevalerie. La gare. Le village.
Oléron. La Chevalerie. La gare. Le village.
Oléron. La Chevalerie. La gare. Le village.
Oléron. La Chevalerie. La gare. Le village.

Le chenal d'Ors appelé jadis de La Chevalerie

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #OLERON
Oléron. Le Château. Monument à la Libération. 30 avril 45.

C'est un monument discret érigé sur la route du Bastion, entouré d'une végétation "libérée" de tout entretien!

Il a été inauguré le 30 avril 1946 pour commémorer la libération de l'île au cours de "l'Opération Jupiter" qui débuta le 30 avril 1945 (jour anniversaire d'Hitler !) à 2h45...

Le monument tel qu'il était avant les dégradations.

Le monument tel qu'il était avant les dégradations.

Le monument aujourd'hui après restauration.

Le monument aujourd'hui après restauration.

Le monument s'est dégradé et il a fallu le restaurer en 1970.

Oléron. Le Château. Monument à la Libération. 30 avril 45.

La plaque commémorative a dispau et la signature du sculpteur sur le côté est devenue illisible. La pierre calcaire supporte mal les vents marins!

Oléron. Le Château. Monument à la Libération. 30 avril 45.
Oléron. Le Château. Monument à la Libération. 30 avril 45.
Oléron. Le Château. Monument à la Libération. 30 avril 45.

Sur les vieilles photos on voit qu'était gravé sur le socle "Notre-Dame de la Libération".

Renseignements pris à la mairie, le monument aurait été offert à la ville par les religieuses du Château. Il représente la Vierge se dressant pour briser les chaînes de l'occupation.

Oléron. Le Château. Monument à la Libération. 30 avril 45.

La vierge se détache du menhir dressé vers le ciel, comme sortie d'un sommeil de pierre.

Oléron. Le Château. Monument à la Libération. 30 avril 45.

La libération de l'île fut rapide et sans comparaison avec celle de la Normandie.

700 hommes débarquèrent à Saint-Trojan (Gatseau) le matin. Ils furent suivis par d'autres vagues de combattants amenés par des landing-crafts. Leur progression fut ralentie par les champs de mines. Le soir, le Château était libéré.

Il y eut d'autres combats plus au nord. En bref une cinquantaine de soldats allemands sur les deux mille qui occupaient l'île furent tués. Parmi les libérateurs (plus de huit mille hommes) il y eut dix-huit morts.

Oléron. Le Château. Monument à la Libération. 30 avril 45.

Il n'y aurait eu aucun mort si l'on avait attendu quelques jours!

En effet c'est une semaine plus tard, le 7 mai, que l'Allemagne nazie signait sa capitulation et le lendemain qu'était proclamée la fin de la guerre.

.

Oléron. Le Château. Monument à la Libération. 30 avril 45.
Oléron. Le Château. Monument à la Libération. 30 avril 45.
Oléron. Le Château. Monument à la Libération. 30 avril 45.
Oléron. Le Château. Monument à la Libération. 30 avril 45.

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #OLERON, #OLERON PLAGES
Le Petit Village

Le Petit Village

Le Château d'Oléron

Le Château d'Oléron

Les arbres en couleurs et les glycines assurent le clou du spectacle...

les roses trémières se concentrent dans leurs feuilles avant de sauter à la perche ...

Dans les forêts, ajoncs et genêts font éclater le bouquet final...

Dans les marais des milliers de fleurs modestes ne demandent rien à personne...

"Le printemps clair, l'avril léger..." passe en l'effleurant sur l'île d'Oléron....

La Chevalerie

La Chevalerie

Le Château d'Oléron

Le Château d'Oléron

Le Grand Village

Le Grand Village

La Chevalerie

La Chevalerie

Ors. Les marais.

Ors. Les marais.

Piste cyclable entre la Chevalerie et le Château

Piste cyclable entre la Chevalerie et le Château

Boyardville

Boyardville

Boyardville

Boyardville

Trillou

Trillou

Petit Village

Petit Village

Forêt de Saint-Trojan

Forêt de Saint-Trojan

Forêt de Saint-Trojan

Forêt de Saint-Trojan

Port des Salines

Port des Salines

Piste cyclable au Petit Village

Piste cyclable au Petit Village

Les marais et au loin le viaduc

Les marais et au loin le viaduc

Printemps 2015 à Oléron. Photos d'avril.
Port des Salines

Port des Salines

Le Château d'Oléron

Le Château d'Oléron

Le Château d'Oléron

Le Château d'Oléron

Avail

Avail

Montravail

Montravail

Le Grand Village

Le Grand Village

Forêt de Saint-Trojan

Forêt de Saint-Trojan

Printemps 2015 à Oléron. Photos d'avril.
Près de Dolus

Près de Dolus

La Brée

La Brée

Cabanes des artisans. Le château

Cabanes des artisans. Le château

Printemps 2015 à Oléron. Photos d'avril.
Sur les balcons du ciel. Prêts à s'envoler à bord d'Avril!

Sur les balcons du ciel. Prêts à s'envoler à bord d'Avril!

Un brin de muguet pour le 1er mai!
Un brin de muguet pour le 1er mai!

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #OLERON PLAGES, #OLERON
Plage de Grand-Village (la Giraudière) septembre 2014. Photos.

C'est injuste pour les élèves qui reprennent les cours et pour les travailleurs qui retrouvent leur bureau ou leur usine... le mois de septembre est somptueux dans l'île d'Oléron.

Il est à la fois doux et ensoleillé, la lumière y est plus étrange et plus dorée, les oiseaux marins reviennent sur la plage...

La Giraudière redevient belle...

Ces quelques photos....

Pour témoigner de la beauté du monde!

Plage de Grand-Village (la Giraudière) septembre 2014. Photos.
Plage de Grand-Village (la Giraudière) septembre 2014. Photos.
Plage de Grand-Village (la Giraudière) septembre 2014. Photos.
Plage de Grand-Village (la Giraudière) septembre 2014. Photos.
Un des totems qui a été volé! Il dot être maintenant dans un jardin avec des enfants déguisés en Indiens qui tournent autour!

Un des totems qui a été volé! Il dot être maintenant dans un jardin avec des enfants déguisés en Indiens qui tournent autour!

Plage de Grand-Village (la Giraudière) septembre 2014. Photos.
Plage de Grand-Village (la Giraudière) septembre 2014. Photos.
Plage de Grand-Village (la Giraudière) septembre 2014. Photos.
Plage de Grand-Village (la Giraudière) septembre 2014. Photos.
Plage de Grand-Village (la Giraudière) septembre 2014. Photos.
Plage de Grand-Village (la Giraudière) septembre 2014. Photos.
Plage de Grand-Village (la Giraudière) septembre 2014. Photos.
Plage de Grand-Village (la Giraudière) septembre 2014. Photos.
Plage de Grand-Village (la Giraudière) septembre 2014. Photos.
Plage de Grand-Village (la Giraudière) septembre 2014. Photos.
Plage de Grand-Village (la Giraudière) septembre 2014. Photos.
Plage de Grand-Village (la Giraudière) septembre 2014. Photos.
Plage de Grand-Village (la Giraudière) septembre 2014. Photos.
Les tours de galets.

Les tours de galets.

Plage de Grand-Village (la Giraudière) septembre 2014. Photos.
Plage de Grand-Village (la Giraudière) septembre 2014. Photos.
Plage de Grand-Village (la Giraudière) septembre 2014. Photos.
Plage de Grand-Village (la Giraudière) septembre 2014. Photos.
Plage de Grand-Village (la Giraudière) septembre 2014. Photos.
Plage de Grand-Village (la Giraudière) septembre 2014. Photos.
Plage de Grand-Village (la Giraudière) septembre 2014. Photos.
Plage de Grand-Village (la Giraudière) septembre 2014. Photos.
Mouillette la mouette fidèle

Mouillette la mouette fidèle

Plage de Grand-Village (la Giraudière) septembre 2014. Photos.
Plage de Grand-Village (la Giraudière) septembre 2014. Photos.
Plage de Grand-Village (la Giraudière) septembre 2014. Photos.
Plage de Grand-Village (la Giraudière) septembre 2014. Photos.
Plage de Grand-Village (la Giraudière) septembre 2014. Photos.
Plage de Grand-Village (la Giraudière) septembre 2014. Photos.

Un été de nos vies s'achève

Dis-moi pourquoi la vie est brève...

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #Peintres, #OLERON EGLISES Cimetières, #OLERON, #OLERON PLAGES
Omer Charlet. Mère au chevet de son enfant mort. Musée de la Rochelle.

Au musée des Beaux-Arts de La Rochelle je découvre une toile d'Omer Charlet, le grand peintre oléronais dont l'un des chefs d'oeuvre est accroché dans l'église de Saint-Trojan, Notre-Dame des Tempêtes.

Il s'agit d'une huile sur toile non datée (H 151cm, l 102cm).

Elle représente une femme au chevet de son enfant. La femme occupe les 2/3 de la toile. Elle est debout, solide, Sa chevelure est relâchée et son corsage ouvert.

Elle n'est pas en représentation. Elle ne pense pas à sa toilette.

Elle est tournée vers la droite, vers une source de lumière, sans doute une porte qui s'ouvre.

Son visage est touché par la lumière

Ses yeux sont mouillés d'une souffrance retenue

Un sourire fragile semble hésiter sur ses lèvres

Omer Charlet. Mère au chevet de son enfant mort. Musée de la Rochelle.

Très doucement, elle fait comprendre à l'intrus qu'il ne faut pas entrer, qu'il ne faut faire aucun bruit.

Omer Charlet. Mère au chevet de son enfant mort. Musée de la Rochelle.
Omer Charlet. Mère au chevet de son enfant mort. Musée de la Rochelle.

Le doigt posé près des lèvres, elle l'invite au silence.

Il ne faut pas réveiller l'enfant qui dort.

Omer Charlet. Mère au chevet de son enfant mort. Musée de la Rochelle.

Le garçon a les yeux clos, les lèvres bleuies

Il ne regarde plus sa mère

Sa tête est retombée sur le côté, le cou raidi

La lumière effleure son front

.

On pense à Rimbaud :

" (...)Souriant comme sourirait un enfant malade, il fait un somme :

Nature, berce le chaudement il a froid"..

Omer Charlet. Mère au chevet de son enfant mort. Musée de la Rochelle.
Omer Charlet. Mère au chevet de son enfant mort. Musée de la Rochelle.

La main de sa mère est posée sur lui

Elle est posée sur son coeur

Elle prend la forme de son coeur

Elle le protège, elle l'écoute

Omer Charlet. Mère au chevet de son enfant mort. Musée de la Rochelle.

Silence! il faut faire silence!

Elle perçoit, elle en est sûre un battement infime...

Son coeur de mère est relié au coeur de son enfant

Elle l'entend battre...

Elle veut croire

Elle croit

Que son enfant n'est pas mort

.

Elle entre dans un monde qui n'appartient pas aux autres

Elle entre dans la folie

Omer Charlet. Mère au chevet de son enfant mort. Musée de la Rochelle.
Omer Charlet. Mère au chevet de son enfant mort. Musée de la Rochelle.

.

Quelqu'un s'est arrêté longuement devant la toile

Il a regardé le titre

Il a tenté de le modifier en mouillant son doigt et le passant sur le dernier mot

Il n'a pas réussi à l'effacer

................................................................................................................................................

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #OLERON, #OLERON PLAGES, #OLERON EGLISES Cimetières
Fouras. Le Fort Enet. Une visite.

...Pas de chance il fait gris et il pleut!

Ce n'est pas le meilleur jour pour visiter le fort Enet et pour apprécier un paysage qui par temps maussade se revêt de mélancolie vaseuse.

Tant pis! On y va!

La marée basse libère la voie entre la pointe de la Fumée et le fort.

Un chemin incommode avec cailloux glissants et flaques de mer... 1 km5 avec pour musique d'accompagnement les moteurs diesel des tracteurs et des camions des ostréiculteurs qui vous frôlent et vous font comprendre que vous n'êtes pas à votre place!

Le fort vu d'avion par temps clair!

Le fort vu d'avion par temps clair!

Fouras. Le Fort Enet. Une visite.

Il faut avouer que le fort a grande allure vu d'avion!

Il n'est jamais aussi beau que sur les cartes postales!

Sa forme semi circulaire et cet étonnant mur de pierres sur la mer en font une oeuvre d'art.

Fouras. Le Fort Enet. Une visite.
Fouras. Le Fort Enet. Une visite.
L'entrée du fort. Le groupe des visiteurs.

L'entrée du fort. Le groupe des visiteurs.

Le rocher sur lequel il s'est établi était déja fortifié au Moyen-Âge.

Nous sommes à un endroit stratégique qui le sera d'autant plus après la fondation de Rochefort et de son arsenal qu'il importera de protéger des Anglais particulièrement agressifs en cette région.

Le fort porte alors le joli nom d'Enette. On se demande pourquoi il s'est mutilé de sa dernière syllabe qui le féminisait et humanisait son aspect guerrier et austère.

Première étape de la visite. Cours d'histoire sur la terrasse.

Première étape de la visite. Cours d'histoire sur la terrasse.

Un guide exceptionnel.

Un guide exceptionnel.

La visite de ce lieu privé (le fort a été acheté en 1960 par des particuliers amoureux des vieilles pierres et de la solitude) se fait sous la houlette d'un guide.

Il vous en coûtera 6 euros, ce qui n'est pas prohibitif car vous aurez droit à un cours d'histoire, un cours vivant et passionné.

Dominique Droin, le guide en question est un historien. Il connaît son sujet et il saura vous faire comprendre l'importance stratégique du Fort Enet dont Napoléon décida la construction (1809-1812) après la fameuse bataille des brûlots qui provoqua la destruction d'une partie de l'escadre de Rochefort qui mouillait à l'île d'Aix voisine.

Les casemates

Les casemates

La cour intérieure.

La cour intérieure.

Les chambres des officiers, aujourdhui résidence privée.

Les chambres des officiers, aujourdhui résidence privée.

Fouras. Le Fort Enet. Une visite.

Les casemates ont été installées au milieu du XIXème siècle.

Le fort permettait de croiser le feu avec la batterie du fort de l'île d'Aix et d'assurer ainsi la protection du passage.

La partie la plus intéressante, selon le guide, ne se visite pas! Elle servait de logis aux officiers et elle est est aujourd'hui transformée en habitation privée.

Nous le croirons sur parole!

Fouras. Le Fort Enet. Une visite.
Fouras. Le Fort Enet. Une visite.
Fouras. Le Fort Enet. Une visite.

Les casemates ont servi de prison transitoires pour les Communards après la semaine sanglante et la victoire honteuse des Versaillais.

Le Fort Vauban à Fouras, la citadelle du Château d'Oléron, le Fort Boyard ou Saint Martin de Ré jouèrent le même rôle.

Les prisonniers attendaient dans ces sinistres geôles leur transfert pour la Nouvelle Calédonie.

Le pli étant pris, le fort jouera ce rôle d'hébergement (!) jusqu'au début du XXème siècle.

Les crochets que l'on voit au plafond permettaient de faire passer des planches sur lesquelles les prisonniers pouvaient poser leur gamelle afin de les soustraire à la voracité des rats.

Fouras. Le Fort Enet. Une visite.
Fouras. Le Fort Enet. Une visite.
Système d'éclairage du magasin.

Système d'éclairage du magasin.

Le magasin où étaient entreposées les munitions est un des plus beaux vestiges de ce monument (classé depuis 1994).

Le sol est recouvert de plomb, ce qui en cas de chute d'un boulet évitait les étincelles qui auraient mis le feu aux poudres!

L'aération de la pièce est remarquable. On n'y trouve aucune trace d'humidité. L'éclairage se faisait par un fenestron fermé par une loupe qui grossissait la flamme de la bougie placée dans la pièce attenante.

Fouras. Le Fort Enet. Une visite.
Face au fort Boyard

Face au fort Boyard

fort boyard et l'île d'Oléron

fort boyard et l'île d'Oléron

L'île d'Aix

L'île d'Aix

Un des pricipaux intérêts de la visite est le panorama que l'on découvre au sommet du fort.

On peut voir Fort Boyard, la star de la région, Oléron et les plages de Boyardville, l'île d'Aix, l'île Madame, Fouras et le Fort Vauban... de quoi avoir une indigestion de fortifications!

La faille causée par le séisme

La faille causée par le séisme

Fouras. Le Fort Enet. Une visite.

La partie la plus spectaculaire a été en partie détruite par un tremblement de terre. Elle est aujourd'hui consolidée par une structure disgracieuse de béton.

Retour à l'air libre, le chien Max lève la patte!

Retour à l'air libre, le chien Max lève la patte!

Fouras. Le Fort Enet. Une visite.

Retour à la lumière... le chien Max qui, bien qu'anglais, a suivi avec attention la visite, se soulage d'un petit pipi avant de reprendre la passe et de se dépêcher d'atteindre la pointe de la Fumée avant la marée montante!

Fouras. Le Fort Enet. Une visite.

En conclusion

Ce fut une balade sympathique dans l'histoire.

Le fort n'a rien de spectaculaire mais après avoir été une machine de guerre, il est devenu une machine à rêver... à libérer l'imagination et à la faire voyager d'une île à l'autre avec les goélands.

Fouras. Le Fort Enet. Une visite.
Fouras. Le Fort Enet. Une visite.
Fouras. Le Fort Enet. Une visite.

Renseignements pratiques:

Contrairement à ce qui est indiqué dans les dépliants touristiques, la visite du fort ne cessera pas en 2015.

C'est notre guide qui l'a dit!

si vous voulez connaître ce monument historique, rendez-vous à la pointe de la Fumée.

Les horaires changeant avec les marées, il vaut mieux se renseigner dans les syndicats d'initiative ou sur le net.

N'oubliez pas vos bottes!

................................................................................................................................................

LIENS :

Sites de Charente Maritime. Fort Louvois. La citadelle du Château:

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #OLERON, #OLERON EGLISES Cimetières, #OLERON PLAGES
Dolus d'Oléron. Le monument aux morts.

Le monument aux morts de Dolus est élevé sur une petite place paisible, animée aux heures scolaires par les enfants de l'école élémentaire.

Pas de soldat mourant ni de figure guerrière de Marianne brandissant le drapeau... Une femme enveloppée dans sa cape tient contre elle un enfant...

Dolus d'Oléron. Le monument aux morts.
Carte postale. 1935

Carte postale. 1935

carte postale

carte postale

Dolus d'Oléron. Le monument aux morts.

C'est une paysanne oléronaise coiffée comme elles l'étaient encore dans la première moitié du XXème siècle, de la kichenotte (ou quichenotte).

La coiffe qui protège du vent et du soleil est typique des îles charentaises. La légende prétend qu'elle tire son nom de l'anglais "Kiss me not", (ne m'embrassez pas) et qu'elle permettait grâce à leur auvent rigide de tenir à distance, pendant la guerre de Cent ans les sodats anglais trop entreprenants !

En réalité le mot qui désignait la coiffe des faneuses viendrait de "cuchon" qui signifiait "tas de foin" au Moyen-Âge et qui est toujours présent dans certains parlers régionaux.

...Mais la légende est plus belle! Et... sans conséquences pour les envahisseurs estivaux puisque les belles îliennes n'en portent plus!

Dolus d'Oléron. Le monument aux morts.
Dolus d'Oléron. Le monument aux morts.

La première guerre a prélevé un nombre impressionnant de jeunes hommes à Dolus.

Leurs noms sont gravés sur trois plaques de marbre.

Certaines familles ont été décimées, père, fils, cousins y sont réunis!

Famille Chailloleau, 5 morts.

Famille Nadeau, 7 morts

Famille Normandin, 8 morts...

Dolus d'Oléron. Le monument aux morts.
Dolus d'Oléron. Le monument aux morts.
Less morts de la guerre 1914-1918

Less morts de la guerre 1914-1918

Dolus d'Oléron. Le monument aux morts.

Le doigt de la veuve est dirigée vers le casque du soldat tué et sur les lauriers du sacrifice.

On se rappelle malgré soi le film de Kubrick, longtemps interdit en France, Les Sentiers de la Gloire qui raconte la révolte des jeunes hommes embourbés dans les tranchées et envoyés sans discernement à la boucherie. Combien parmi ces jeunes oléronais sont allés mourir loin de leur île dans l'enfer bourbeux du nord?

Dolus d'Oléron. Le monument aux morts.
Dolus d'Oléron. Le monument aux morts.

L'orphelin baisse les yeux vers le sol et l'inscription : Souviens-toi.

Aujourd'hui cet enfant de la guerre de 14 repose lui aussi dans la terre. Je pense au poème de victor Hugo sur les morts en mer :

Le corps se perd dans l'eau le nom dans la mémoire Le temps qui sur toute ombre en verse une plus noire...:

Il y a bien des ressemblance entre l'océan aveugle où disparaissent les noyés et la terre épaisse où sont ensevelis les mourants.

Dolus d'Oléron. Le monument aux morts.

Une autre plaque moins chargée de noms rappelle les morts de la deuxième guerre.

Dolus d'Oléron. Le monument aux morts.

Une troisième, apposée au pied du monument, à droite, dissimulée en partie par les plantes, rend hommage au seul mort dolusien de la Guerre d'Algérie, quelques mois avant la fin du conflit.

Ce monument est à la fois hommage aux morts et dénonciation de la guerre.

Le visage douloureux de la veuve et celui interrogatif et sérieux de l'enfant expriment l'un et l'autre.

Dolus d'Oléron. Le monument aux morts.
Dolus d'Oléron. Le monument aux morts.
Dolus d'Oléron. Le monument aux morts.
Dolus d'Oléron. Le monument aux morts.
Dolus d'Oléron. Le monument aux morts.

Le sculpteur chargé de réaliser le monument est un artiste qui vivait dans l'île d'Oléron, à Saint-Georges.

André Vincent (1898-1975) né au Raincy près de Paris était oléronais d'adoption et d'élection.

La commune de Dolus avait organisé un concours pour attribueer la commande du monument. Le devis pour la réalisation s'élevait à 7000F de l'époque! Il paraît que la maquette présentée par André Vincent fut tellement admirée et appréciée que le Conseil Municipal vota une gratification de 4000F pour le sculpteur.

Le monument fut inauguré le 16 décembre 1923. L'année suivant une maquette en plâtre fut envoyée à Paris où elle fut exposée au Salon de la société des Artistes Français.

Dolus d'Oléron. Le monument aux morts.
Dolus d'Oléron. Le monument aux morts.

Aujourd'hui, la veuve et son fils, figés dans un calcaire que le vent de noroît use et pâtine, regardent courir les enfants à la sortie de l'école.

La mère ne cesse de montrer du doigt le nom des jeunes dolusiens qui ont donné leur vie.... afin qu'aucun des enfants insouciants qui passent sur la place n'ait à donner la sienne

Dolus d'Oléron. Le monument aux morts.
Dolus d'Oléron. Le monument aux morts.
Dolus d'Oléron. Le monument aux morts.

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #OLERON, #OLERON PLAGES, #OLERON EGLISES Cimetières
Maurice Renard (arrière-plan) et J.H. Rosny aîné. (document Fabrice Mundzik. jhrosny.overblog.com)
Maurice Renard (arrière-plan) et J.H. Rosny aîné. (document Fabrice Mundzik. jhrosny.overblog.com)

.

.

Maurice Renard est un de ces écrivains dont on oublie facilement le nom alors qu'il a été en son temps un auteur à succès, un novateur, un maître de la science-fiction.

Il a aimé l'île d'Oléron.

Il y a passé de nombreux étés. Il est enterré, dans le cimetière de Dolus où une allée porte son nom!

Maurice Renard à Oléron.

Si l'écrivain est désormais oléronais pour l'éternité, il n'en a pas toujours été de même.

Né en 1875 à Châlons sur Marne, Il a vécu à Reims avant de devenir parisien.

C'est dans la capitale qu'il devient célèbre en publiant des romans fantastiques.

Les plus connus sont Le Docteur Lerne (1908), Le Péril Bleu (1912) et surtout Les Mains d'Orlac plusieurs fois adapté au cinéma.

Les Mains d'Orlac. (Robert Wiene 1924)

Les Mains d'Orlac. (Robert Wiene 1924)

Maurice Renard à Oléron.
Les Mains d'Orlac (Greville 1961). Mel Ferrer, Dany Carrel.

Les Mains d'Orlac (Greville 1961). Mel Ferrer, Dany Carrel.

Pendant ces années de succès, il tient salon rue de Tournon où il habite et reçoit quelques amis écrivains comme Pierre Benoît, Montherlant ou Colette. Il ne connaît pas encore notre île et passe ses vacances comme il se doit sur la Côte d'Azur, à Nice.

C'est un ami écrivain, Aimé Graffigne, bien oublié aujourd'hui mais dont les romans L'Inconsolée et La bonne vie de Lou de Marennes eurent un certain succès, qui, amoureux d'Oléron, invite Renard à passer quelques jours chez lui pendant l'été 1924, au Moulin de la Côte près du Château d'Oléron.

Maurice Renard à Oléron.
Le Moulin de la Côte (propriété d'Aimé Graffigne) au Château d'Oléron)

Le Moulin de la Côte (propriété d'Aimé Graffigne) au Château d'Oléron)

Renard est séduit aussitôt par l'île qui à l'époque est sauvage et authentique.

"L'île d'oléron a quelque chose d'absolu....sérénissime."

"C'est vraiment le lieu du monde le plus calme. Du sable, de la verdure, une mer adoucie entre la côte et l'île. Peu d'habitants, tous quiets."

Nul doute qu'aujourd'hui il aurait du mal à reconnaître son paradis!

Mais à cette époque,c'est le coup de foudre! Renard ne retournera pas à Nice! Il passera les mois d'été dans l'île qu'il vient de découvrir.

Les années suivantes il revient et loue un logement près du Château.

En 1927, c'est au Chaudron (commune de Grand-Village aujourd'hui) qu'il pose ses malles.

Maurice Renard à Oléron.
Le Chaudron

Le Chaudron

En 1928 il retourne au Château où il termine La Divine Empreinte, un conte dont l'intrigue se situe pour la première fois dans l'île.

En 1930 c'est tout un roman qui a pour cadre Oléron! La Jeune Fille du Yacht est une déclaration d'amour à l'île!

son héros y débarque et la découvre : " Longue, basse, bien verte au-dessus de la ligne pâle des sables, elle traçait une mince barre de solidité entre la mer paisible et le ciel immense."

Paul Fort admire le roman et écrit à son ami : "Tout Oléron, ses lagunes, sa lande d'immortelles, son fort, ses tamaris embaument ces pages baignées de lumière rayonnante comme l'océan au grand soleil. Vous avez décrit votre île d'une plume amoureuse."

Le Quereu d'Avail

Le Quereu d'Avail

Fin 1929 et jusqu'en 1939, Renard passera l'été dans une autre maison, celle qui appartient à sa deuxième femme et qui se situe à Avail (commune de Dolus).

L'endroit est pittoresque et a gardé le charme des vieilles pierres. Il y avait au Quereu d'Avail une ferme et ses dépendances transformées en résidences. A l'extrémité du terrain a été construite la maison qui porte aujourd'hui une plaque rappelant la présence de l'écrivain.

Maurice Renard à Oléron.
Maurice Renard à Oléron.
Maurice Renard à Oléron.

C'est dans cette maison que l'écrivain termina deux de ses romans dont Oléron est le cadre :

Le Maître de la Lumière en 1933, roman de Science-fiction qui s'ouvre sur un périple qui mène le héros de La Rochelle à Saint-Trojan en passant par l'île d'Aix.

Une Rose sous l'Orage en 1936, feuilleton dont deux chapitres se situent sur la plage préférée de Renard : Vertbois.

Maurice Renard à Oléron.
Maurice Renard à Oléron.
Plage de Vertbois

Plage de Vertbois

"la lumière est si pure qu'on dirait que Dieu vient de nettoyer l'univers, et toutes les couleurs s'y marient merveilleusement."

Renard aime Vertbois. Il aime s'asseoir sur la dune et regarder la mer : "C'est à Vertbois que j'ai pris les plus grandes leçons de philosophie, de morale."

Maurice Renard à Oléron.
Maurice Renard à Oléron.

Pendant qu'il séjourne dans l'île Renard s'intéresse au patrimoine oléronais et à la vie locale. Il est de ceux qui se sont investis pour qu'une plaque soit posée sur la Maison des Aïeules où Pierre Loti est enterré.

En 1939, à 64 ans, il doit être transporté d'urgence à l'hôpital de Rochefort pour y être opéré de la prostate. C'est là qu'il trouve une mort bien prosaïque (j'allais dire prostatique) pour un maître de la Science-fiction.

Il revient, les pieds devant, dans le cimetière de Dolus où une lanterne des morts miniature veille sur les tombes.

Une école de la ville porte son nom.

Souhaitons que les mains de Maurice Renard donnent un peu de leur habileté et de leur maîtrise à celles des petits écoliers dolusiens!

Lanterne des morts au cimetière de Dolus

Lanterne des morts au cimetière de Dolus

Maurice Renard.

Maurice Renard.

Voir les commentaires

Publié le par Christian Wacrenier
Publié dans : #OLERON

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog