Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Montmartre secret

Montmartre secret

Pour les Amoureux de Montmartre sans oublier les voyages lointains, l'île d'Oléron, les chats de tous les jours. Pour les amis inconnus et les poètes.

poemes chats.. photos..articles

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES Chats.. photos..articles



    Partout où l'on va, il est plus facile de rencontrer des chats que des humains...
    Ainsi en est-il du Vieux Chapus.
    Je n'y ai vu que deux vieux Charentais, très sympathiques et une retraitée qui faisait la cuisine tandis que sa petite chatte nous regardait par la fenêtre...




   Elle s'est décidée à sortir, avec beaucoup de précautions.. Qui étions-nous avec nos appareils photo et notre allure de touristes?



    Elle a pris confiance quand sa maîtresse nous a parlé et nous a raconté comment la petite bête avait été sauvée in extremis de la noyade. Une fois recueillie, elle était restée plusieurs jours prostrée, sans manger, sans bouger. 



     C'est l'autre chat de la maison, le rouquin, bon comme du pain, qui l'a léchouillée, cajolée, et peu à peu rendue à sa vie de jeune chatte joueuse...



    Elle s'amuse à le guetter...



  Et à lui mordiller l'oreille.
  Lui, il se laisse faire.
  C'est ça l'amour!




    Celle-là habite chez une vieille dame du village, qui malheureusement, n'a pas les moyens de la faire opérer.
    Le quartier se peuple, saison après saison, de petits qui lui ressemblent...




Et dont le regard craintif semble nous interroger.
Serions-nous des envoyés du Dieu des Chats?
Lui ouvririons-nous notre porte?



Cette petite porte un collier anti-puces. Elle a donc trouvé le chemin qui mène à un coeur humain...



Ce qui ne l'empêche pas de jouer les tigresses à l'affût.





    De retour au Grand-Village, nous retrouvons Titiche, l'exclusive, et nous nous faisons vertement sermonner pour l'avoir si lâchement abandonnée pendant plusieurs heures!


............................................................................................................

Lien :
Chats de Fleury

Liens: Chats. Poèmes, Art, photos....  


... 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES Chats.. photos..articles



     Chez mes amis de Fleury, j'ai photographié les quatre chats qui m'ont laissé entrer...
     La dernière venue, la plus jeune, s'appelle Cerise.

 

     Mes amis l'ont ramassée au pied de leur immeuble. Elle avait été chassée de chez elle et pleurait depuis des jours devant les volets fermés. Elle était apeurée. Elle n'avait plus envie de vivre.

 

    Les chats de la maison, très sensibles, très exclusifs ne lui ont pas vraiment fait fête.
Mais chez les humains qui aiment les bêtes, il y a dans l'air comme un parfum qui redonne confiance.
Et peu à peu, le respirant chaque jour, la petite chatte qui avait été jetée par la fenêtre, a repris goût à l'existence.

 

     Elle s'intéresse à tout, elle parle beaucoup, elle commence à croire que la vie ce n'est pas si mal.

 

     Lui, le somptueux, le pacifique, le philosophe, c'est Zizou. Un chat de Bagneux dont la maîtresse est en vacances. 

 

     Il est célèbre sans le savoir.
Un caméraman en reportage dans la cité où le sinistre Fofana perpétrait ses infamies, l'a filmé sur le rebord de sa fenêtre, non loin de la cave des horreurs. Il a dû penser à juste titre que ce regard de chat sur notre monde apportait un peu de lumière.

 

     Zizou est venu se frotter à mes jambes. Il s'est étendu sur le tapis, les quatre pattes en l'air. Il s'est laissé caresser. Je vous jure qu'en passant les mains dans la mousse de son pelage, j'avais l'impression que c'était lui qui me caressait.

 

     Et voilà Lila. Lila aux yeux bleus. La petite sétoise recueillie avec son frère Fanfan. Nul ne saura jamais quels furent leurs premiers mois d'existence. Les chats gardent leurs secrets. A nous de deviner la cause de leurs peurs, de leur fragilité.



    Ce qui est sûr, c'est qu'il a fallu beaucoup d'attention aimante, beaucoup de temps, beaucoup de veilles pour qu'elle devienne ce petit être heureux de vivre et amoureux de son "maître", à la vie à la mort.



        Il en a fallu plus encore pour Fanfan. Seuls les amoureux des chats pourront comprendre... Les amoureux des bêtes... Les amoureux de la vie innocente...

       Seriez-vous capable de ramasser un pigeon blessé et de faire des heures de voiture pour lui trouver un refuge?

     Dans une autre vie, j'aimerais être un chat chez mes amis de Fleury.

.............................................................................................................


.. lien : chats de rencontre dans l'île d'Oléron. Photos.

Liens: Chats. Poèmes, Art, photos....

 

........................................................................................................

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES Chats.. photos..articles



     Une surprise nous attendait dans l'abbaye de Fontevraud. Je ne parle ni de l'évidente splendeur du site ni de la lumière musicale des pierres mais d'une rencontre inattendue dans le grand dortoir, sous la forêt de la charpente. Une exposition d'animaux de manèges forains.

  

     Une cavalcade, une envolée d'animaux qui ont cessé de tourner en rond pour s'échapper vers un miroir qui ne les arrête pas.
Une autre surprise : il y avait parmi eux trois chats. Il est normal qu'ils soient à ce point minoritaires. Les chats ne se laissent pas facilement mener par le bout du museau.



 

     Le plus grand, le plus beau a pris son élan et semble voler. Il est l'oeuvre de Gustave Bayol et il est né en 1898. Peut-être se dépêche-t-il de s'enfuir avec son larcin : un bon morceau de viande qu'il tient entre ses crocs! 

     Gustave Bayol est un des plus célèbres sculpteurs forains. Il s'est installé à Angers où il a créé son atelier qui ne fermera qu'en 1939 lors de la mobilisation générale. Il est un véritable artiste et mérite d'être reconnu.

 

     Un deuxième chat semble très intéréssé par un canard. Il n'a pas l'air agressif mais tout disposé à faire une petite balade avec le palmipède....

 

 

    Il est lui aussi dû à Gustave Bayol mais il est un peu plus jeune que le chat chapardeur puisqu'il a vu le jour en 1895. 



      Le troisième est un petit animal qui paraît tout mité comme un vieux chat errant. Il faut dire qu'il a été décapé et qu'il regrette son pelage brillant. Il est le plus jeune des trois, né en 1930 sous le ciseau d'Henri de Vos qui continuera l'oeuvre de Bayol.

 

     Avant de quitter ce lieu magique, je vous propose quelques photos de cousins plus ou moins proches du chat....

 

.

 

 


 

 

 



    Et enfin, un chat de Fontevraud qui veille sur la façade de l'église!

 

     Si vous voulez les admirer, courez à Fontevraud avant le 9 novembre, date à laquelle ils quitteront l'immense dortoir qui retombera dans son sommeil... 



............................................................................................................


Liens: Chats. Poèmes, Art, photos....

chats de rencontre dans l'île d'Oléron. Photos.







...










 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES Chats.. photos..articles

          Dans les rues du Château, quelques chats rencontrés au hasard des balades... Quelques chats qui ont eu la grande courtoisie de se laisser photographier!


Histoire sans paroles : la belle indifférente et le clochard.












Chats du jardin de la maison du Prévôt.

 


 




 



Gardien de son domaine, près des remparts.




A saint-Georges, rue de la Chatonnière (sic). Une petite chatte recueillie au printemps par une adorable dame qui ressemble aux bonnes fées de Cendrillon et qui l'a nommée Obama, avant de se rendre compte que c'était une fille. Elle l'a alors baptisée Rama. Mais elle ne l'appelle plus que Pupuce! 




        
    
Chacun le sait, les chats ont plusieurs noms. Comme le dit Lewis Caroll, le nom le plus important, le plus précieux, le vrai... Lui-seul le connaît!

Et pour terminer... la reine de Grand-Village : Titiche dans son laurier...




.............................................................................................................        

Liens: Chats. Poèmes, Art, photos....

Lien: La chatte Titiche à Oléron.




...
 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES Chats.. photos..articles








Le chat du métro Strasbourg Saint-Denis
      
(Pour Toto et Elisabeth)



Dans le long couloir de faïence
sous le panneau Correspondance
Il est blotti sans espérance
comme un danseur privé de danse

Ses yeux ont perdu leur couleur
Sous les étoiles électriques
Et  les crissements métalliques
Ne font plus palpiter son coeur

Il voit s'anéantir les heures
Sous la semelle des passants
Et le regard noir et absent
Qui troue leur masque de malheur

Alors il ferme les paupières
Il pèse fort sur les genoux
De celle qui un soir d'hiver
L'a ramassé dans un égout

Il marche dans un grand jardin
Parmi les fleurs et les abeilles
Les pierres chaudes sous le thym
Et les oiseaux qui s'émerveilllent

Un vrai soleil joue dans le ciel
En jetant quelques pièces d'or
couleur de jour couleur de miel
Dans la main de celle qui dort

"Réveille-toi, c'est le moment,
Vois, nous avons assez d'argent
Pour le donner à l'ange qui
Nous ouvrira le Paradis."


...


 
..............................................................................................................

Liens: Chats. Poèmes, Art, photos....

Lien :
Poème pour la chatte Minouche.

...


 


















Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES Chats.. photos..articles




La porte est ouverte...

 

Est-ce que ça vaut la peine d'aller jeter un coup d'oeil?



To move or not to move? That is the question!

 

Bon, d'accord, un peu d'exercice ne me ferait pas de mal... J'y vais...



Pas de souris à l'horizon. Est-ce que ça valait cet effort?

 

Quoi? Encore lui!  Le chien des voisins!

 

Courage! Fuyons!

..........................................................................................................


  

Liens 

Titiche a 20 ans.

Tiche. Chatte en mai.

Ma chatte à Oléron

Aventure véridique de Titiche à Montmartre.

Poème à Titiche. 17 ans.

Liens: Chats. Poèmes, Art, photos....

 

......................................................................................................

 





Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES Chats.. photos..articles



Quand je suis arrivé, elle dormait dans le jardin. Elle savait que je venais et voulait m'accueillir à l'entrée. Je me suis approché d'elle sans faire un bruit. J'ai caressé sa tête, ses cheveux drus. Comme ils ont blanchi en moins d'une semaine! Elle a ouvert les yeux et m'a souri. 
Elle a voulu que nous sortions, que nous nous mêlions à la vie de la rue.
J'ai poussé son fauteuil sur l'avenue. En face de nous, dès la sortie, deux magasins de pompes funèbres, avec plaques de marbre gravé, couronnes mortuaires et grandes affiches : conservation des corps, toilette (!), grand choix de cercueils, transport en province...
Je suis allé aussi vite que possible vers le métro. Nous sommes passés devant deux autres vitrines funéraires. "Je vais mourir. Tu ne me verras plus quand tu rentreras de vacances."
Je ne trouve rien à répondre. Je suis foudroyé. Je pousse machinalement le fauteuil. Nous passons enfin devant des vrais commerces de vivants. Des terrasses de café, des tables de restaurant. Il fait beau, les gens mangent dehors. "j'ai envie d'un gâteau. Un éclair au café..."



J'entre dans une pâtisserie. J'achète un éclair. Nous allons sur la petite place Dreyfus, près du bronze d'Emile Zola. Malgré moi je regarde les dates. Il est mort assassiné en 1902. Il était bien plus âgé qu'elle. Dans ma tête les noms se mélangent: Dreyfus, Zola, les Juifs... C'est la première fois que me frappe la coïncidence... Celui qui a défendu Dreyfus est mort "gazé" si on peut dire... asphyxié par une cheminée sciemment bouchée. 
Elisabeth mange son éclair. elle se régale. Elle ne sait comment me remercier.
Dix minutes plus tard, je l'aiderai à vomir tout ce qu'elle aura avalé.  Elle est désolée. Elle veut me payer son éclair!
Elle me dit qu'il faut revenir dans sa chambre parce qu'elle a comme un os dans la gorge. elle a du mal à respirer.



Je pousse le fauteuil sous les plafonds de la maison de soins palliatifs. Le jour, la nuit, l'été, l'hiver, un faux ciel bleu avec quelques nuages, installe un beau temps inaltérable dans les couloirs de la mort. Je me rappelle, il y a dix ans, lorsqu'Annie est venue mourir ici même, mon désir de briser ces plaques de verre...
Philippe est venu la veille avec le chat d'Elisabeth. Son toto qu'elle avait tiré d'un sac plastique dans une poubelle et qui depuis des années se postait à côté d'elle dans l'escalier du métro où elle mendiait.



Il paraît qu'il ne lui a pas fait fête. Il s'est roulé dans l'herbe du jardin. Il a joué sans s'occuper d'elle. Elle m'a dit qu'elle comprenait et qu'il avait peut-être peur de retourner avec elle dans son minuscule studio. Moi je crois qu'il a compris. Il a joué à côté d'elle. Et puis, il s'est redressé, bien droit, comme dans le métro. Et ce n'est pas les passants pressés qu'il regardait, non, c'est la mort qu'il regardait, en espérant qu'elle passerait elle aussi, sans se pencher vers sa maîtresse.





.............................................................................................................

Lien : Poème pour Elisabeth (cancer)

Lien : Une amie en soins palliatifs


Liens: Chats. Poèmes, Art, photos....  


...
 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES Chats.. photos..articles




MINOUCHE

Connaissez-vous Minouche
Elle est un peu manouche
Elle est née quelque part
Entre avril et hasard

Morte de peur et sans papiers
Elle s'est glissée dans un jardin
Où une femme abandonnée
L'a ramassée un beau matin

La vieille dame, la jeune chatte
Ont entremêlé leurs chagrins
Elles ont avancé pas à patte
Sur l'herbe folle des chemins

Connaissez-vous Minouche
Elle est un peu manouche
Côté blanc pour l'espoir
Côté noir le cafard



La jeune chatte, la vieille dame
Ont harmonisé leurs silences
Et quand la nuit se fait trop dense
La chatte veille comme une flamme

La femme a 88 ans
Ses yeux égarent les couleurs
Ses jambes lourdes de douleur
Ne savent plus d'où vient le vent

"Pour toi mon amie de toujours
J'ai deux yeux clairs la nuit le jour
J'ai quatre pattes de velours
Pour te guider sans un détour"

Connaissez-vous Minouche
Elle est un peu manouche
Dieu l'a posée sur terre
Dans le coeur de ma mère.



Lien : Poème à mon chat.

Liens: Chats. Poèmes, Art, photos....

 

............................................................................................................
 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES Chats.. photos..articles



Nous avons emmené Titiche à Oléron pour les vacances de printemps. Evidemment, elle a râlé pendant une vingtaine de kilomètres et puis elle s'est calmée, apaisée par Leonard Cohen dont le CD passait en boucle dans la voiture. Sur cette photo, elle est tapie dans les lauriers du jardinet.   elle a une vue imprenable sur la place du village et sur la maison. Rien ne peut lui échapper.



Elle aime se percher sur le tronc de l'arbousier. Le pauvre arbre avait pris une telle ampleur qu'il envahissait la petite cour et venait cogner contre les volets. Je l'ai coupé, je le confesse. Nicole ne me le pardonne pas, ni les fauvettes qui y nichaient, ni Titiche qui recherche vainement les branches où elle aimait s'installer.



Elle aime, petite concierge parisienne, regarder tout ce qui se passe et tout ce qui passe dans notre rue. C'est la rue des Saulniers, la bien nommée, car la commère ajoute en miaulant son grain de sel aux potins du village.



Dans la maison, son poste de guet est sur la mezzanine. Rien ne lui échappe. Elle y ronronne en paix loin des mauvais souvenirs qu'elle a gardés de notre voyage au Laos pendant les vacances d'hiver. Aucun ami n'avait voulu la garder et nous l'avions confiée à notre vieille voisine du quatrième étage qui a voulu la caresser. Titiche l'a griffée et la voisine surprise a hurlé...La chatte effrayée s'est réfugiée sous l'évier. Allez savoir comment elle est passée par un trou de souris et s'est retrouvée dans un petit espace entre le mur et l'évier.
Impossible de l'en extraire. Elle y était entrée, poussée par la panique qui avait modelé son corps. 
La voisine a cherché pendant des heures où Tiche était passée...
Quand plusieurs heures plus tard elle a entendu ses miaulis, elle n'a pu la faire sortir. Elle a dû aller chercher un ouvrier qui travaillait sur un chantier dans la rue. Il a découpé à la scie la paroi de l'évier et Titiche a été libérée.
La voisine l'a remontée chez nous et lui a rendu visite plusieurs fois par jour jusqu'à notre retour. Elle a eu la délicatesse de ne rien nous dire quand nous téléphonions de Luang Prabang ou de Vientiane...



A Oléron, elle est heureuse, comme à Paris... Elle ne nous quitte pas d'une patte et ne supporte pas que nous fermions les portes. 

La voilà qui saute sur le bureau...Elle sait que je parle d'elle et déboule sur le clavier où je tapote. Je suis obligé d'arrêter...
Bonne nuit! 
 

Aventure de Titiche à Montmartre.

Titiche a 20 ans.

Tiche. Chatte en mai.  

Ma chatte à Oléron

Poème à Titiche 17 ans

Liens: Chats. Poèmes, Art, photos....

.......................................................................................................

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES Chats.. photos..articles



                      Titiche

17 ans ce matin qu'elle a mis sa vie dans ma vie
Comme un torrent dans la rivière
Comme un glaçon dans un grand verre
Comme une étoile dans la mer

17 ans ce matin qu'elle est venue de Saint-Denis
Avec sa tenue de soirée
Deux jolies mouches sur le nez
Et des yeux clairs à se damner

17 ans ce matin qu'elle a décoré la maison
Griffé comme un rasoir le cuir noir du salon
velouté de poils blancs le tapis, les coussins
Cassé les bibelots offerts par les voisins

17 ans ce matin que son coeur bat au coeur du mien
En ronronnant plus fort quand j'ai trop de chagrin

17 ans ce matin qu'elle s'endort avec moi
En surveillant la mort comme on surveille un rat 

 

 

 

Liens: Chats. Poèmes, Art, photos....

 Lien :poèmes pour mon chat. Mort.



... 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog