30 mai 2010 7 30 /05 /mai /2010 07:08

 A Tio-Tio                                 

                                  I

    Quand tes yeux peu à peu changeront de couleur
    Emporte avec toi ton jardin retrouvé
    Et mes caresses folles
    Et mon amour qui ne t'a pas sauvé.



                                  II


        Il t'a mis dans un sac poubelle
        Il m'a proposé de te garder dans son congélateur

        Il m'a dit de t'enterrer vite
        A cause de la décomposition

        Et moi
        Je ne pouvais rien contre ses mains professionnelles
        Et moi
        J'aurais voulu te bercer doucement
        Et te parler sans fin

        Mais j'ai signé un chèque
        Et je n'ai pas giflé cet homme qui me disait
       
        Ne vous en faîtes pas vous en prendrez un autre.




                                   III


    Animal en rond autour de ton coeur

    Ils s'approchent de toi les oiseaux fascinants
    Et ne font pas trembler tes vibrisses
    Ni se tendre ton regard
    Comme une corde qui va rompre

    Animal en rond autour de ton coeur
 
    Elle ne te fait pas lever ma voix
    Ni venir en dansant
    Les yeux mi-clos
    Comme les mains qui vont s'ouvrir

    Animal en rond autour de ton coeur
                             Qui a cessé
                             De battre.



               
                                  IV


          Dors en paix
          Dans mon vieux pull
          Où tu as feint d'ignorer
          La piqûre qui violentait ta veine

          Dors en paix
          Sous le houx
          Qui prépare ses fruits rouges
          De Noël.



                                V


    Tu auras un jardin ébouriffé d'odeurs
    Avec des pierres chaudes et des arbres de vie

    Tu auras des oiseaux rouges
    Qui feront semblant d'avoir peur
    Et renaîtront sous tes griffes

    Tu auras des bouquets de thym
    pour y laisser passer les heures

    Tu auras ton vieux maître
    Qui viendra s'asseoir à côté de toi
    Et te regardera en souriant

        Alors nous retrouverons le goût de vivre
        Alors nous serons morts et nous n'en saurons rien.




                                  VI


    Petit félin de laine grise
    Tu marches sur les eaux
    Tu vas t'arrimer au coeur de l'appartement
    Où tu te berces
    Doucement dormeur

    Petit félin de sable et d'épines
    Tu sors de ton velours
    Et tes griffes et tes crocs
    Egratignent dérisoires
    Le marbre mort

    Petit félin mon ombre grise
    Pas à patte
    Nous tissons notre marche
    Tu sais mieux que moi où l'on va
    Et quand la nuit tombe
    Tu roules contre ma tête et ses douleurs
    Et tu me calmes
    En laissant battre simplement ton coeur.












Liens. Poèmes pour mes chats :

Poème. La mort d'un chat.

Poème. chaton mort.

Poème chat. Mort de Minouche.

Le chat et la mort de sa maîtresse.

Poème pour la chatte Missou

Le chat contre le cancer

La chatte Missou.

Elisabeth. Jeanne Garnier. Soins palliatifs. (2)

Poème à mon chat.

PHOTOS de mes CHATS

Le chat du cantou.

 

Liens: Chats. Poèmes, Art, photos....

 

....

 

...

Partager cet article

commentaires

hippocampe 09/06/2010



Emotion. Votre texte fait mouche ... elle l'aurait attrapée.


Merci.



zafi 19/09/2010



bonjours je vien de perdre mon chat il c'est fait renverser ce matin cherchant un peut de reconfort avc des poéme je suis tomber sur ton blog et je trouve tes texte tres jolie  voila je
voulais just dire sa merci pour ces quelque texte



Présentation

  • : Montmartre secret
  • Montmartre secret
  • : Pour les amoureux de Montmartre, des chats, de l'île d'Oléron. Pour les poètes et pour les voyageurs. Un blog éclectique pour les amoureux de la vie!
  • Contact

Recherche

Favoris

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog