Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Montmartre secret

Montmartre secret

Pour les Amoureux de Montmartre sans oublier les voyages lointains, l'île d'Oléron, les chats de tous les jours. Pour les amis inconnus et les poètes.

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE. Rues et places.

2011 0623Lepicrue0082

lepic-tournant1.jpg

Avant de prendre le virage et de grimper jusqu'au sommet de la montagne de Montmartre, la rue Lepic joue les originales en n'alignant ses immeubles que du côté pair. L'autre côté faisant partie de la rue Joseph de Maistre!

Lepic-guix-058.JPG

                                                     Le 36

Quelques immeubles y sont typiques de l'ancien village et datent de la création de la rue vers 1840.

Lepic-guix-061.JPG

                                                                       Le 38

On ne compte plus les restaurants dans cette rue touristissime. Je dois avouer que je ne suis pas toujours très fier de ma ville quand je vois comment les clients sont accueillis dans certains d'entre eux. La baisse de la TVA a été un beau cadeau qui aurait bien mérité en retour quelques sourires ! 

Lepic-guix-064.JPG

                                                                            Le 40

Mais au fond c'est une banalité valable dans la plupart des lieux touristiques : il vaut mieux y venir avec son pique-nique et s'installer dans les jardins!

Le restaurant tibétain le Ging Seng échappe à la morosité ambiante. Pourtant, à moins d'être un bouddhiste convaincu, c'est le thé au beurre salé qui rique de vous faire grimacer!

Lepic-guix-066.JPG

                                                                            Le 42

Au 42, encore un restaurant! Celui-là a son histoire puisqu'il a été créé en 1909 par Arthur Delcroix, ami de Poulbot et de quelques peintres désargentés du quartier.

Il s'appelait "Chez Arthur" ce qui était fâcheux et portait ombrage à Madame Arthur de la rue des Martyrs. Après l'expérience des tranchées où l'on buvait le vin "à la pomponette" en se passant le gobelet qu'on ne posait que lorsqu'il étai vide, Arthur et Poulbot changent le nom du restaurant qui devient "La Pomponette"!

Le cadre est pittoresque; les murs ont gardé des illustrations et des tableaux offerts par les artistes convives. Pour ce qui est de l'accueil et de la cuisine, les avis sont très partagés. Ma seule expérience qui m'a appris la patience et n'a pas vraiment réjoui mes papilles ne me permet pas de donner un avis définitif!


Lepic-guix-069.JPG

                                                                         Le 44

Lepic-guix-071.JPG

Lepic-guix-070.JPG

                                                                                 Le 33

Quand la rue reprend son allure de rue normale avec un côté pair et un côté impair, c'est encore un restaurant qui essaye de vous attirer! Il s'appelle "le Basilic", petit clin d'oeil à la sacrée basilique...  

Lepic-guix-078.JPG

                                                                             Le 49

Quelques beaux immeubles post-hausmaniens ont poussé sur les petites maisons du village. C'est une des caractéristiques du Montmartre moderne que cette succession hétéroclite de modestes habitations et de bâtisses opulentes. La rue lepic en présente une belle illustration.

Lepic-Mire-Orchampt-001.JPG

                                                                        Le 50

Au 1er étage de cet immeuble, le poète Jehan-Rictus a vécu de 1904 à 1913 (après avoir quitté le 64 de la même rue).

lepic-rictus-valloton.jpg

                                                  Jehan-Rictus par Valloton

Il connut le succès lorsque lui vint l'idée de composer un poème en faisant parler dans la langue populaire un clochard réaliste et utopiste. Ses poèmes sont violents, écrits dans une langue forte et colorée. Ils sont le plus souvent un appel à la fraternité et à la justice. Un rappel à l'ordre pour tous les politiques pleins aux as qui font des discours sur les pauvres :

Moi j'me dirai :"Quiens gn'a du bon!"                                                                     L'jour ou j'verrai les Socialisses                                                                               Avec leurs zamis Royalisses                                                                                     Tomber d'faim dans l'Palais Bourbon.

Car tout l'mond' parl' de Pauvreté                                                                          D'eun magnèr magnifique et ample,                                                                       Vrai de vrai y a d' quoi en roter                                                                               Mais personn' veut prêcher d'exemple!                                                                    

lepic-rictus-steinlen.jpg

                                   Illustration de Steinlen pour le Printemps de Jehan-Rictus

Il cultiva par la suite cette veine, ce qui lui valut la réputation d'être le poète anarchiste des pauvres.                                

Certains de ses poèmes mis en musique ont été de vrais succès populaires. Monique Morelli, en chantait encore dans les années 60.

Lepic-Mire-Orchampt 015

                                                                   Le 53

Après le retour des Communards, Jean-Baptiste Clément habita à cette adresse avant de remonter la rue pour s'arrêter au 110 où il vécut une vingtaine d'années, jusqu'à sa mort en 1880. 

Lepic-Mire-Orchampt-016.JPG

Une plaque rappelle que Pierre Jacob, "poète et chansonnier" demeura dans cette maison de 1939 jusqu'à sa mort en 1979. Il est l'auteur de la "célèbre chanson" (!) Rue Lepic... chantée par Yves Montand et dont il n'est pas certain qu'elle confère à son parolier une immortalité montmartroise....

...Et la rue                                                                                                                          Monte, monte toujours                                                                                                   Vers Montmartre là-haut                                                                                              Vers ses moulins si beaux                                                                                              Ses moulins tout là-haut                                                                                                   Rue Lepic...

Lepic-Mire-Orchampt-006.JPG

Lepic-Mire-Orchampt-011.JPG

                                                                         Le 54

Le 54 est un des numéros les plus photographiés de la rue. Il contribue à la grande légende de Montmartre. C'est au 3ème étage que vécurent de 1886 à 1888 Théo et Vincent Van Gogh. Imaginez Vincent, son chevalet posé devant la fenêtre ouverte....

lepic-vangogh.jpg

                      Tableau de Van gogh, peint de la fenêtre de l'appartement de son frère.

lepic-van-gogh-moulin.jpg

                                                  Van Gogh. Moulin de la Galette 

Lepic-Mire-Orchampt 018

                                                                             Le 59

Dans le tournant de la rue, jouxtant le Passage Jules Dépaquit.  les immeubles ont été édifiés sur un terrain où l'un des nombreux moulins de la Butte faisait tourner ses ailes. Il s'agit du Moulin de la Fontaine Saint-Denis, construit en 1724.

 

Lepic-guix-075.JPG

                                                                              Le 62

Lepic-guix-076.JPG

Au 62, la plaque apposée sur l'école primaire publique rappelle que des enfants qui la fréquentaient et portaient une étoile, furent arrêtés, déportés et assassinés. Certains d'entre eux ont leur nom gravé sur des pierres tombales du cimetière voisin. ( Juifs d'Auschwitz à Montmartre). 

Lepic-Mire-Orchampt-012.JPG

                                                                                   Le 64

Nous avons vu que Jehan-Rictus avait vécu à cette adresse avant de descendre jusqu'au 50. Un autre artiste vécut dans cet immeuble en 1910. Il s'agit du peintre et caricaturiste Jean-Louis Forain.    

lepic-forain.jpg

                                    Forain. 1878. Le client (crayon-aquarelle-gouache)

Lepic-Mire-Orchampt-021.JPG

                                                               Le 68

Nous nous arrêterons aujourd'hui à l'arrêt du bus, au n° 68. Paul Fort passa cette porte avant de vivre quelques années rue de l'Armée d'Orient. Mais il n'y resta guère et ne fut pas vraiment influencé par l'air de la Butte. C'est du côté de Montparnasse qu'un autre poète, Georges Brassens s'empara de certains de ses poèmes pour les mettre en  musique et les rendre inoubliables, comme le Petit Cheval ou la Marine...

Asseyons-nous sur le banc et attendons le passage du bus qui nous mènera plus haut pour la dernière partie de la visite de la rue Lepic!

 

1ère partie de la rue : Rue Lepic (1). Montmartre.  

 

 

                                                       Monique Morelli chante Jehan-Rictus.
                                                                Yves Montand chante Rue Lepic
 Liens :



ETC...

 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE. Rues et places.

Lepic-Mire-Orchampt-075.JPG

Lepic-Mire-Orchampt-049.JPG

La rue de la Mire est une des plus petites de Montmartre mais elle n'en a aucun complexe car ses marches conduisent à un des points culminants de la Butte!

Lepic-Mire-Orchampt-076.JPG 

Elle commence rue Ravignan (17) et finit Place Jean-Baptiste Clément (5).

Elle s'appelait jadis "Petite rue des Moulins", nom très pertinent puisqu'elle n'est longue que de 46 mètres et large de 3,75 mètres!

Quant aux moulins, c'est dans cette partie de la Butte qu'ils étaient les plus nombreux! (...Et qu'ils le sont encore d'ailleurs!)

Lepic-Mire-Orchampt-067.JPG

Et cependant, elle a changé de nom en 1877 pour devenir rue de la Mire...

mire-001.JPG

Cette fameuse Mire du Nord n'est pourtant pas sur son tracé...

Elle est aujourd'hui prisonnière d'une propriété privée de la rue Girardon, à proximité du Moulin de la Galette (de son vrai nom Moulin Radet).

girardon-mire-du-nord.jpg

      La mire, classée monument historique, est l'oeuvre de Cassini. Elle a été érigée à cet endroit en 1736. Elle fut utilisée pour définir le méridien de Paris...

girardon-mire-du-nord-1900-gravure.jpg

...et déterminer le mètre étalon en 1799.

Comme chacun sait les Anglais imposèrent leur "Greenwich" alors que Paris avait l'antériorité! (voir article  rue Girardon.)

Lepic-Mire-Orchampt-071.JPG

Côté pair, aucune maison n'ouvre sur la rue... 

Lepic-Mire-Orchampt-058.JPG

Côté impair, il y a fort à parier que des rêveurs habitent derrière la porte blanche!

Lepic-Mire-Orchampt-057.JPG

Les murs de la ruelle offrent une page ouverte à ceux qui veulent y exprimer leurs utopies...

Lepic-Mire-Orchampt-061.JPG

Lepic-Mire-Orchampt-051.JPG

Lepic-Mire-Orchampt-073.JPG

Lepic-Mire-Orchampt-074.JPG

Lepic-Mire-Orchampt-068.JPG

La rue plaît aux enfants qui sans le savoir retrouvent les jeux des gosses que Poulbot y a peints quelques générations plus tôt...

Lepic-Mire-Orchampt-054.JPG

De la rue Ravignan...à la place Jean-Baptiste Clément, près de la maison de l'auteur du "Temps des cerises" cette rue sans prétention n'a rien d'autre à vous offrir que son charme montmartrois et son petit air de liberté! 

Lepic-Mire-Orchampt-048.JPG


 

Liens: rues de Montmartre.

 

Rues de Montmartre. Classement alphabétique.


Rue André Antoine. Montmartre.

Montmartre. Rue des Trois Frères. (1)

Montmartre. rue Girardon.

Montmartre. Rue de l'Abreuvoir.

Montmartre. Rue Tholozé.

Montmartre. Rue du Chevalier de la Barre.(3) La Bonne au Mont-Cenis.

Montmartre. Rue Cortot.

Montmartre. Rue de la Bonne.

Montmartre. Place des Abbesses.

Montmartre. Le Passage Cottin.

etc...

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE. Rues et places.

 

 

 Lepic-guix-029.JPG

lepic-1-5.jpg

Lepic-guix-047.JPG

Rue Lepic (en face) et sur le boulevard (à droite de la photo) le bâtiment de l'ancien Café Coquet où Gen Paul venait peindre filles et souteneurs.

2011_0628lepic-cartes0001.JPG

                                       Restaurant boudard-Coquet (1889)

La rue Lepic est une des rues les plus connues de Montmartre...

Elle part de la place Blanche, non loin du Moulin Rouge et monte à l'assaut de la Butte, passe devant les moulins et se termine place Jean-Baptiste Clément au coeur du village touristique.

Lepic-guix-052.JPG

Au début du XIXème, il n'y avait à son emplacement qu'un sentier boueux. La légende ou l'histoire veut que Napoléon Ier, curieux de voir le télégraphe Chappe installé sur le clocher de l'église Saint-Pierre, emprunta, un matin de 1809 le Chemin Vieux (actuelle rue Ravignan) qui permettait alors l'ascension la plus directe.

2011_0629lepic-cartes-moulins0009.JPG

                                        Le télégraphe Chappe sur l'église St-Pierre

La pente était raide et malaisée et comme il avait plu, l'Empereur dut descendre de cheval, à la hauteur de l'actuelle place Emile Goudeau et terminer à pied. Cette mésaventure aurait été à l'origine de la décision d'aménager un accès sur une pente plus douce : le Chemin Neuf.

lepic1-2.jpg

Lepic-guix-049.JPG

2011_0628lepic-cartes0004.JPG

                                                  Angle Lepic et Puget

   Lepic-guix-054.JPG                                                             

Ce Chemin Neuf sera appelé en 1852 rue de l'Empereur, puis rue Royale avant d'être baptisé en 1864 rue Lepic, juste retour à la légende napoléonienne et à l'un de ses héros, le général Louis Lepic qui reçut autant de médailles que de blessures : coup de feu à la cuisse (guerre de Vendée), 7 coups de sabre sur la tête, un à l'épaule, un coup de feu au bras (Pastrengo, armée d'Italie), deux coups de baïonnette et deux coups de crosse sur les genoux (Eylau).... et qui néanmoins mourut dans son lit en 1887!

Lepic eylau 

                                                         Lepic (Edouard Detaille)

    Lepic-1-1.jpg

La première partie de la rue monte en ligne droite, de la place Blanche jusqu'à la rue des Abbesses.

Lepic-guix-055.JPG

lepic-1-6.jpg

2011_0623Lepicrue0061.JPG

Lepic-guix-056.JPG 

      A l'angle avec la rue Coustou, la boulangerie est toujours là, comme sur la carte postale de 1901.

Au même carrefour, il y avait un bar-restaurant: A la Croix Blanche...

lepic1-4.jpg

2011_0623Lepicrue0027.JPG

...Qui est toujours là mais a changé de nom : le Lux Bar. C'est un de ces vieux cafés parisien qui sont restés dans leur jus et ont conservé intacte leur "atmosphère"....

2011_0623Lepicrue0043.JPG

                                                      11 rue Lepic...Le Lux-Bar

2011_0623Lepicrue0030.JPG

                                           Le Lux-Bar. Fresque de Gilardoni.

 Il a gardé également ses fresques de céramique posées en 1910, oeuvre de Gilardoni (auquel Guimard fit appel pour ses céramiques industrielles). Elles représentent le boulevard de Clichy et le Moulin rouge.

2011_0623Lepicrue0040.JPG

2011_0623Lepicrue0035.JPG

2011_0623Lepicrue0036.JPG

Un des habitués du Lux Bar était Bernard Dimey qui habita quelques années en face, rue Coustou, avant de trouver refuge rue Germain Pilon, non loin de là... 

2011 0623Lepicrue0042

  "Les feignants du Lux-Bar, les paumés, les horribles,                                           Tous ceux qui rue Lepic viennent traîner leurs patins,                                           Les rigolos du coin, les connards, les terribles                                                        Qui sont déjà chargés à dix heures du matin...                                                      Les racines au bistrot, ça va pas jusqu'à Blanche,                                                et même les Abbesses ils ont jamais vu ça!                                                            avec dix coups d'rouquin, ils se font leur dimanche,                                              Et je les aime bien, je n'sais pas trop pourquoi!

lepic-annee-50-2-moulins.jpg

                                                    Carte postale 1962

De l'autre côté de la rue, au n°15, un autre café est devenu célèbre... C'est le café des Deux Moulins que viennent photographier en pélerinage les amoureux d'Amélie Poulain!

lepic-amelie.png

                                                      Amélie-Audrey dans le café....

 

2011_0623Lepicrue0020.JPG

                                                           Les Deux Moulins

2011_0623Lepicrue0021.JPG

                                               Les Deux Moulins côté rue Cauchois.

Lepic-guix-023.JPG

Deux autre numéros sont liés à la vie artistique montmartroise : le 11 et le 25...

Lepic-guix-032.JPG

Au n°11, un club de jazz "Autour de Midi" a trouvé refuge dans des caves voûtées de pierres assez épaisses pour éviter les plaintes des habitants de l'immeuble qui en cas de maux de tête disposent à portée de main d'une pharmacie!

Lepic-guix-015.JPG

Au 25 il ne subsiste rien de la première "Vache enragée", restaurant-cabaret qui avait pour enseigne une vache étique et non éthylique, s'inspirant du totem des défilés carnavalesques montmartrois, les fameuses vachalcades.

Les murs étaient peints de pierrots qui lutinaient de jolies demoiselles accueillantes, tandis que passait au-dessus de leur tête, la vache ailée dont certains essayaient en vain de saisir la queue.

Il y avait là des artistes, des ouvriers d'art, de jolis modèles montmartrois ... et tout ce monde se nourrissait de bons plats et de bons mots grivois...

Plus tard, en 1921, la Vache Enragée émigrera Place Constantin Pecqueur et accueillera Pierre Dac, Raymond Souplex, Léo mallet... jusqu'en 1930.

 

Lepic-guix-040.JPG

                                                                                Le 8

Quelques petits immeubles datent de la création de la rue et sont typiques de l'ancien village. Ils n'ont rien d'exceptionnel en eux-mêmes mais ils sont d'authentiques témoins de l'habitat montmartrois du XIXème siècle, modeste et populaire. 

Lepic-guix-035.JPG

                                                                              Le 12

Lepic-guix-030.JPG

                                                                                 Le 13

Lepic-guix-028.JPG

2011_0623Lepicrue0063.JPG

                                                                                Le 14

2011_0623Lepicrue0018.JPG

                                                                               Le 17

Lepic-guix-026.JPG

                                                                          Le 18

Lepic-guix-021.JPG

Lepic-guix-019.JPG

                                                                                Le 22

Lepic-guix-018.JPG

                                                                             Le 24

Le 24 représente, lui, l'évolution du quartier au début du XXème siècle, dans ces années où les petits immeubles sont détruits pour laisser place à des constructions opulentes et ostentatoires. Montmartre devient à la mode et s'embourgeoise.

2011_0623Lepicrue0071.JPG

L'immeuble de pierres est dû aux architectes Lesage et Miltgen (1904). Son style n'est pas bien défini. Disons qu'il est "éclectique"!

Un autre commerce, au 26, a gardé son cadre d'origine fin XIXème, du temps où il était une boucherie... 

2011_0623Lepicrue0007.JPG

                                                              Côté rue Véron

2011_0623Lepicrue0009.JPG

                                                 Côté Lepic

      C'est l'épicerie du Terroir... à quelques pas de la pâtisserie la plus appréciée des gourmands du quartier...

2011_0623Lepicrue0011.JPG

Les Petits Mitrons!

Quiconque s'approche de la vitrine est perdu! 

2011_0623Lepicrue0025.JPG

2011_0623Lepicrue0023.JPG

Enfin, n'oublions pas de jeter un oeil à travers les grilles du Passage Lepic, étroite voie privée qui joue les coquettes et se laisse admirer tout en gardant ses distances...

lepic-1-3.jpg

Lepic-guix-060.JPG

La rue tourne à angle presque droit....

2011_0623Lepicrue0083.JPG

      A droite, c'est la rue des Abbesses...

2011_0623Lepicrue0082.JPG

Et à gauche, notre rue Lepic plus pittoresque et touristique que jamais...  et que nous gravirons bientôt!

...à suivre...

En attendant de repartir à l'assaut en passant par les moulins pour aller jusque chez Jean-Baptiste Clément, pourquoi ne pas écouter Bernard Dimey chanter son Lux-Bar?


..............................................................................................................
       Suite rue Lepic :
...........................................................................................................


Liens : Rues de Montmartre. Classement alphabétique.


Montmartre. Rue Tholozé.

Montmartre. Place des Abbesses.

Montmartre. Rue Chappe.

Cité du midi. Paris Montmartre (Pigalle).

Funiculaire et Place des Abbesses. Le Lion.



 

 

Voir les commentaires

<< < 1 2

Articles récents

Hébergé par Overblog