Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Montmartre secret

Montmartre secret

Pour les Amoureux de Montmartre sans oublier les voyages lointains, l'île d'Oléron, les chats de tous les jours. Pour les amis inconnus et les poètes.

poemes...divers

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES...Divers

 

2009 1222maman0037

 

Elle avance à petits pas comme on compte la monnaie

Comme on égrène parfois les perles du chapelet


Le vent dans ses vêtements joue comme avec un voilier

Il est si content le vent d'avoir chaussure à son pied


Son chat n'a ni queue ni tête il glisse dans la maison

comme un blanc dans une phrase ou des points de suspension


Elle a quatre vingt neuf ans et s'en va si doucement

Qu'il lui faudra très longtemps pour atteindre les cent ans

 

maman-003.jpg

 

Lien  Poème. Ma mère. Mots secrets.

 

Poème. Ma mère (3) Anniversaire.

 

 

....

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES...Divers

glycines-004.jpg

 

 

 

 Glycines

 

Larmes bleues larmes grises

Il pleut des larmes de glycine

Collier brisé des améthystes

Cendres laissées par les étoiles

 

Larmes bleues larmes grises

La mariée a jeté son voile

Avec ses regrets dans la brise

Avec les cernes de ses yeux

 

Larmes bleues larmes grises

Trop de baisers donnés t'épuisent

Trop de plaisirs reçus te grisent

Pouvons-nous encore être heureux

 

Larmes bleues larmes grises

Les souvenirs passés fleurissent

La soie fanée les boucles grises

Il est temps de penser à Dieu

 

 

 

glycines-016.jpg

 

 

Lien :Poème. Anémones.

 

 

 

....

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES...Divers


2010_0313chappe-Anemones0167.JPG



Anémone


Anémone au sang rouge
Je veux me jeter dans ta bouche
Avec l'abeille avec la mouche
Je frôlerai ton sexe louche

Anémone au sang bleu
Je veux me perdre dans tes yeux
Avec la bête du Bon Dieu
je boirai à ta source bleue

Anémone au sang noir
Je veux me cacher dans ta moire
Avec la peur avec le soir
Je te donnerai ma mémoire

Anémone au sang blanc
Je m'endors dans tes jupons blancs
Avec le papillon tremblant
Ma vie ne fera plus semblant




 2010_0313chappe-Anemones0165.JPG



.. Poème enfant. Le chat. Abandon.




... 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES...Divers





Maldives2



Maldives



Je pars je m'envole et je plane

J'ai brisé ma tir'lire
Je me tire
J'ai jeté mon courrier
je m'en vais
J'ai donné mes chandails
Je me taille
J'ai dit bye bye Paris
Je m'enfuis 

Je pars je m'envole et je plane

Je connais un pays
Loin d'ici
Où la mer est plus belle
Que le ciel
Le sable est plus brillant
Qu'un diamant
Les poissons plus dansants
Que le vent

Je pars je m'envole et je plane

Je laisse mes bagages 
Aux orages
Je largue mes soucis
A Roissy
Je ne garde que toi
Près de moi
Je finis ma dérive
Aux Maldives


Maldives.jpg


Lien : Poème. Anniversaire de notre mariage.


...





 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES...Divers


Haiti.jpg




Haïti. La mort et l'enfant.



La mort a fait trembler la terre
Elle a tapé ses pieds de fer
elle a roulé son sac de nerfs 
De la montagne au bord de mer

Elle a fracassé les maisons
A coups de poing et de talon
Elle a aplati le béton
Comme une boîte de carton

Elle a fermé ses pinces noires
Sur les enfants et leur histoire
Elle a fouillé en charognard
Dans les chairs et dans les mémoires

La mort depuis deux cents années
Traîne sa chaîne et son boulet
Elle est jalouse à en crever
De ceux qui se sont libérés

Elle exècre tous les manants
Qui chantent malgré les tourments
Elle a la haine au bord des dents
Quand on la regarde en riant

Danse avec ta tête de mort
Sur les cercueils et sur les corps
L'enfant nu qui sort de la terre
Tient une fronde et une pierre



Haiti3.jpg






Lien : Poème enfant. La neige.







 












 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES...Divers



sylvie-004.JPG


Pour ma petite soeur Sylvie qui prit le TGV de Montpellier pour venir voir son père mourant et qui arriva trop tard. Apparemment.




Entre Montpellier et Paris




Galopez chevaux noirs
Galopez chevaux blancs
Que vos sabots frappent les rails
Qu'ils soulèvent le train
sur le tapis des étincelles

Mon père va mourir
Et je sais qu'il m'attend

Volez crinières noires
Volez crinières blanches
Que vos drapeaux prennent le vent
Qu'ils emportent le train
dans le battement de leurs ailes

Mon père va mourir
Et je sais qu'il m'attend

Hennissez bouches noires
Hennissez bouches blanches
Que vos cris dégagent la route
qu'ils libèrent le train
Et pulvérisent les barrières

Mon père va mourir 
Et je sais qu'il m'attend

Couchez-vous chevaux noirs
Couchez-vous chevaux blancs
Que vos genoux se ploient 
Et que le train s'arrête
Je vois descendre un cheval d'or

Mon père est mort
Il vient me bénir en passant


...


sylvie-009.JPG




Lien :  Poème.Dernier Visage de mon père.




...




 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES...Divers




babette-et-Montmartre-011.jpg






12 janvier. Mort d'Elisabeth.





Sur la pierre
La date est gravée
Nul ne pourra l'en effacer
La porte noire
S'est refermée
Nul ne pourra l'entrebâiller

Tu es morte sans déranger
Sans un seul cri sans un appel
Le corbeau noir n'a pas bougé
De la branche où blanchit le gel

Il va neiger sur le jardin
La neige va tomber sans fin
La neige va couvrir la terre
De l'hôpital au cimetière

Je t'ai dit que je t'aimais bien
Quand j'ai pris dans mes mains ta main
Il est trop tard mon coeur est blême
Pourquoi n'ai-je pas dit je t'aime?





2009 1217MontmartreNeige0056


lien : Le chat contre le cancer  (Elisabeth et Toto)



... 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES...Divers


cimeti--re-montmartre-26-janvier-073.JPG




Neige il neige
Depuis la voie lactée il neige
Les blancs flocons de laine blanche
De tous les moutons sacrifiés
De tous les agneaux égorgés

Neige il neige
Depuis la voie lactée il neige
Les blancs flocons de plume blanche
Des oies plumées pour leur duvet
Des oies gavées pour nous gaver

Neige il neige
Depuis la voie lactée il neige
Les blancs flocons des larmes blanches
Des ours qui se noient dans la mer
Des oursons qui n'ont plus de mère

Neige il neige
Depuis la voie lactée il neige
Les blancs flocons de la mort blanche
Sur les chasseurs
Les profiteurs
Les égorgeurs
Et les tueurs.




saint-vincent-041.JPG


... Lien :    Poème: le chasseur



...




...

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES...Divers

cabanes-Le-Ch-teau-025.jpg

Nuit du 24 décembre. La nuit sombre.


Ce soir je pense à toi petite soeur
La ville est secouée d'étincelles
Les étoiles de verre clignent sur les trottoirs

Ce soir je pense à toi petite soeur
Aux milliers de baisers qu'il fallait te donner
Pour éloigner la peur au moment de dormir

C'est la nuit de Noël ma vivante asphyxiée
La nuit noire où tu as cessé de vivre
Malgré l'ange aux yeux clairs qui voulait te sauver

C'est la nuit de Noël mon oiseau mazouté
La nuit où le goudron t'a englué les yeux
La nuit où le coura
nt t'a entraînée au fond

C'est la nuit de Noël ma douce et ma rebelle
La nuit où ton enfant t'a serrée dans ses bras
Pour t'arracher aux algues noires

C'est la nuit de Noël ma lointaine ma soeur
La nuit sans un canot sans une voile blanche
Le lent écroulement des falaises de glace

Ce soir je pense à toi petite soeur
Ce soir j'attends sur le noir sans limites
Que ton sourire enfin se prenne à mon filet. 




cabanes-louvois-008.jpg


Liens :

Poème. Ma petite soeur de Noël.

Poème: Petite soeur au cimetière.

Marianne ou la vie


Poème. Ma mère. Mots secrets.



... 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES...Divers



Etoile noire


Mes enfants je suis née sept fois en vous mettant au monde
Avant vous je n'étais que moi
Je n'avais qu'un village et vous m'avez ouvert les frontières
Je n'avais qu'un amour et vous m'avez donné l'amour
Sept fois j'ai appris à marcher
Sept fois j'ai appris à parler
sept fois j'ai été amoureuse pour la première fois

Mes enfants je suis morte deux fois quand la mort vous a pris
J'ai refermé ma porte et je me suis pendue un soir d'automne
Après avoir en vain appelé au secours
J'ai cessé de respirer dans la nuit de Noël
Et j'ai replié mes poumons 
Comme un oiseau dans le goudron

Mes enfants vous avez détaché ma corde
Vous m'avez donné vos poumons 
J'ai continué de vivre
Malgré l'étoile noire
Cousue à vif sur ma poitrine

Mes enfants grâce à vous je suis encore au monde
J'ai joie de votre joie et j'ai peur de vos peurs
Je ris avec vous dans les vagues
Je prends avec vous des avions
Je m'endors avec vous près du Gange
Et quand le temps malade se pend à mes genoux
Et tire mes paupières
Je marche avec vos jambes
Je vois avec vos yeux

Mes enfants je vivrai avec vous dans le monde
Bien après que la mort m'aura couchée en terre
Je serai dans l'éclat d'un miroir
Dans un de vos sourires
Ou dans un de vos gestes
Dans la veilleuse auprès du lit
Dans le chat qui dormira contre vous
Je serai dans le vent léger qui passera sous vos yeux
Quand vous ne pourrez pas y retenir vos larmes






....



Poème. Ma mère (3) Anniversaire.



..

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 > >>

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog