Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Montmartre secret

Montmartre secret

Pour les Amoureux de Montmartre sans oublier les voyages lointains, l'île d'Oléron, les chats de tous les jours. Pour les amis inconnus et les poètes.

montmartre monuments. cabarets. lieux

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Monuments. Cabarets. Lieux

 

place-clichy-011.JPG

Sur la Place de Clichy qui ressemble plus à un boulevard qu'à une place, se dresse un imposant monument, récemment restauré, qui commémore la défense des Parisiens contre les troupes russes en 1814.

L'Empire est mort, la capitale est assiégée...


place-clichy-moncey.jpg

                                           Moncey par Barbier-Walbonne (Versailles)

place-clichy2.jpg

Moncey lors du sacre. Il tient la corbeille de la traîne de Joséphine, 2ème des maréchaux en partant de la gauche.

Le maréchal Moncey, fidèle des fidèles de l'Empereur, organise la résistance à cette entrée de la ville, dite barrière de Clichy. De nombreux volontaires inexpérimentés se sont joints à lui, élèves de Polytechnique, étudiants de l'Ecole Vétérinaire...

A force de courage, ils tiennent tête à un ennemi supérieur en nombre et en armement...

C'est l'armistice qui vient mettre un terme à leur résistance héroïque. 

place-clichy-015.JPG

      Le monument de 14 mètres de haut est érigé en 1869. Il doit être inauguré en août 1870 mais la guerre, menée par un autre Napoléon, le numéro III, empêche cette inauguration.

Après la défaite devant les Prussiens, Paris est de nouveau assiégé et affamé. Le monument qui exalte la résistance de la Nation est plus que jamais d'actualité!

...Mais il inspirera les résistants de la Commune plus que les Versaillais!

place-clichy-020.JPG

Au-dessus des ailes de l'aigle, la dédicace est gravée  dans la pierre:

"Sous le règne de Napoléon III, en mémoire de la Défense de Paris par le maréchal Moncey, major général de la Garde Nationale, le XXX mars 1814 à la barrière de Clichy, la ville de Paris a érigé ce monument. 1869."

place-clichy-071.JPG

Le groupe de bronze est juché sur un socle dessiné par Edmond Guillaume, connu pour être entre autres l'architecte de l'hôtel de ville de Cambrai.

place-clichy-guillaume-cambrai.jpg

                          Façade de l'Hôtel de ville de Cambrai (Guillaume, Baralle, Renaud).

berlioz-defense-017.JPG

Un bas-relief orne le socle. Il représente Moncey guidant ses hommes et les exhortant...   Il s'inspire de très près du tableau d'Horace Vernet :

Horace_VernetClichy.jpg

                                           La Barrière de Clichy. Horace Vernet.

place-clichy-vernet3.jpg

place-clichy-031.JPG

place-clichy-028.JPG

Une mère protège son enfant non loin d'un mourant... allégorie toujours vivante du peuple victime des guerres.

place clichy 069

"Le Patriotisme" est représenté par une femme vigoureuse et guerrière, prête à combattre l'ennemi. 

place-clichy-042.JPG

Le groupe de bronze est dû au sculpteur Amédée Doublemard (1826-1900) qui nous donne là un chef d'oeuvre d'académisme allégorique!

On peut sans doute regretter que ce sculpteur conventionnel ait remporté le concours pour ce monument, face à des artistes exceptionnels comme Carpeaux!  

place clichy carpeaux maquette hotele de ville valenciennes

                   Maquette de Carpeaux: la Defense de la Patrie (pour l'hôtel de ville de Valenciennes).

 La maquette du projet romantique et inspiré de Carpeaux est exposée au Petit Palais.

place-clichy-073.JPG

berlioz-defense-025.JPG 

Le groupe sculpté par Doublemard  représente la ville de Paris, couronnée de tours, un aigle impérial juché sur le poing, protégée par le maréchal Moncey, bras gauche en avant, bras droit prêt à brandir le sabre...

place-clichy-044.JPG

 La ville et le soldat ont le visage tourné vers l'est, face à l'ennemi qui vient jusque dans nos bras égorger nos fils et nos compagnes.

place-clichy-049.JPG

Sur le côté, un combattant agonise à son poste, sur le fût du canon pointé vers les Russes.

place-clichy-062.JPG

Le volontaire, main sur la poitrine, est un étudiant de Polytechnique.

place-clichy-052.JPG

Son bras gauche se tend vers le ciel et s'appuie sur la femme debout qu'un autre bras gauche, celui de Moncey protège. La ville se trouve ainsi "embrassée" au sens propre par ses défenseurs.

place-clichy-053.JPG

On aurait aimé que cette fière attitude de la ville inspirât tous ses habitants lorsque plus tard, d'autres guerriers de l'est avec leur barbarie et leur idéologie de mort vinrent s'installer dans ses murs en franchissant sans encombre la barrière de Clichy.

place clichy 060

Mais hélas, l'héroïsme de 1814 et celui de la Commune faisaient partie du passé et Paris si l'on excepte quelques uns de ses enfants et les immigrès aux visages placardés sur des affiches rouges, se coucha sous la botte...

Et voilà pourquoi la statue a cet air si sévère!

place clichy 022

        Et voilà pourquoi  sur le socle de pierre, écrivant les noms toujours renouvelés des victimes, le sculpteur a représenté "La Patrie en deuil". 

 

 

 

Liens : statues, monuments de Montmartre.

Listes des liens des monuments et lieux typiques de Montmartre historique et moderne.

 

Sacré Coeur. Statues Saint Louis et Jeanne d'arc. Justice, Sainteté.

Montmartre. Fontaine de Gasq. Square Louise Michel.

Montmartre. Square Louise Michel. fontaine des innocents. Derré.

Cimetière Montmartre. Godefroy Cavaignac.

Cimetière Montmartre.Alphonse Baudin. Gisant.

Rue Feutrier. Rosa Luxembourg.

boulevard de Rochechouart, de Clichy, Anvers, Pigalle, Blanche.

 

 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Monuments. Cabarets. Lieux

taverne-des-truands6-copie-1.jpg

                                   Cabaret des Truands. 100 boulevard de Clichy.

Depuis 1910, le 100 boulevard de Clichy abrite un cabaret qui a changé plusieurs fois de noms.

A sa création, il s'appelait le Cabaret de la Truie qui file.

deux-anes-001.JPG

                                    Les Deux Ânes à l'emplacement des Truands.

Regardez bien l'enseigne qui jouxte le cabaret, aujourd'hui les "Deux Ânes".... Ne serait-ce pas une truie?

Non, à y regarder de plus près c'est un animal de la même famille, mais plus sauvage et moins rose, un sanglier!

deux-anes-004.JPG

Depuis le Moyen-Âge, "La truie qui file" servait d'enseigne à des drapiers, des tisserands et des aubergistes. L'une d'elles est conservée au musée Carnavalet...

truie-qui-file-rue-de-la-cossonnerie.jpg

                                   Enseigne de la Truie qui File. Musée Carnavalet. 

Cette représentation aurait pour origine une historiette médiévale miraculeuse:

Une jeune bergère, filant la quenouille en surveillant son petit troupeau, est agressée par un seigneur débauché. Elle supplie la Vierge de lui venir en aide et se trouve aussitôt transformée en truie, ce qui éloigne le mâle en rut... pourtant habitué aux cochonneries...

On peut s'interroger sur le choix de ce nom pour un lieu de plaisirs! Ou bien voulait-on signifier aux amateurs que les jolies bergères qui y officiaient étaient aussi de petites cochonnes expertes?

taverne des truands2

Quoi qu'il en soit, la Truie qui File disparut au profit du Porc-Epic puis de l'Epatant, puis de l'Araignée et enfin des Truands.

Les cartes postales de 1914 reprennent les deux noms : Music-hall de l'Araignée, Taverne des Truands (puis cabaret des Truands).

deux-anes-006.JPG

C'est un poète, Tristan Remy, qui le fonde et innove en faisant servir des frites prolétariennes pendant le spectacle.

tristan-remy-clowns.jpg

Tristan Remy sera plus tard avec Poulaille l'initiateur du mouvement pour la littérature prolétarienne mais il est surtout connu pour ses ouvrages sur le cirque et sur les clowns...

taverne-des-truands4.jpg

taverne-des-truands7.jpg

Le cabaret  recrée à sa façon très particulière une atmosphère médiévale, avec troubadours, damoiselles accueillantes et mauvais garçons.

taverne-des-truands1.jpg

Lorsqu'un amateur entrait seul dans l'établissement, un truand maître d'hôtel ne manquait pas de l'installer à proximité d'une gente damoiselle chargée de lui faire consommer les boissons les plus dispendieuses et si l'homme était assez gras du porte feuille, à terminer la soirée dans un des nombreux hôtels du quartier.

taverne-des-truands.jpg

En 1922 l'établissement est racheté par André Dahl et Roger Ferréol. Le décor kitsch disparaît au profit d'une architecture sobre inspirée de l'Art Déco. Les nouveaux propriétaires se creusent la cervelle pour lui trouver un nouveau nom, les truands étant passés de mode.

Après des jours et des jours de recherche, ils commencent à désespérer..."Faut-il que nous soyons deux ânes pour ne rien trouver!"

Et c'est ainsi que le cabaret prit le nom de ces deux ânes!

deux-anes-005.JPG

 

Liens : les cabarets de Montmartre.

Montmartre. André Gill. Le Lapin agile.

Montmartre. Eugénie Buffet.

Montmartre. Le Bal Tabarin.

Montmartre. Cabaret. L'Enfer.

Montmartre. Cabaret Le Ciel.

Montmartre. Le cabaret du Néant.

Le cirque Médrano. Boulevard de Rochechouart.

Montmartre. Musée de l'Erotisme. Jean-Marc Laroche.

Montmartre. La Goulue et Toulouse Lautrec.

Montmartre: Jane Avril, Toulouse Lautrec.

 

Listes des liens des monuments et lieux typiques de Montmartre historique et moderne.

 

..

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Monuments. Cabarets. Lieux

chat noir steinlen

                                         le Célèbre Chat Noir peint par Steinlen pour le 2ème cabaret.

Le succès du 1er Chat Noir où Salis devait refuser des clients, le conduit à ouvrir un nouveau cabaret, 12 rue de Laval (Victor Massé) au mois de mai 1885.

Le déménagement est une grande fête qui ressemble aux fameuses vachalcades de Montmartre. Salis se déguise en préfet harnaché de galons et les garçons en Suisses et en hallebardiers qui portent à bout de bras comme une retable sacré le fameux tableau de Willette "Parce Domine" peint l'année précédente pour le Chat Noir de Rochechouart.

 

chat noir parce domine

                                                       Willette. Parce domine...

C'est sans doute le chef d'oeuvre de Willette et il ne manque pas de nous étonner. Cette mort de Pierrot poussé vers la Seine par les vices et les péchés... alors que le moulin rouge tourne sans répit, que les danseuses  sensuelles parcourent l'espace... et qu'une tête de mort ricane au-dessus de la foule... Une telle toile dans un lieu voué au plaisir et à la fête! (voir:      Adolphe Willette.)

Ne manquez pas d'aller l'admirer au musée du vieux Montmartre, rue Cortot.

chat-noir-masse-2.jpg

                                Le Chat Noir au 12 rue de Laval (12 rue Victor Massé)

chat-noir-bilou-023.JPG

                                         Le 12 rue Victor Massé aujourd'hui.

Le nouveau cabaret est installé sur deux étages dans un hôtel particulier ayant appartenu au peintre belge Alfred Stevens.

chat-noir-laval-copie-1.jpg

                                Le Chat Noir au 12...

chat-noir-bilou-020.JPG

                                                  Le 12 aujourd'hui

chat-noir-bilou-018.JPG

                             Plaque apposée sur la façade... et qui ne fait s'arrêter personne!

L'intérieur est décoré par Willette et sur les murs sont accrochées des toiles ou des dessins de Steinlen, Willette, Chéret, Rivière...

C'est pour ce second Chat Noir que Steinlen peint le célèbre chat vendu aujourd'hui dans les boutiques de souvenirs, imprimé sur les T-shirts, les sacs, les bols, les porte-clés, les assiettes, les caleçons...

chat-noir-mug.jpg


chat-noir-masse.jpg

                                        Une des salles du Chat noir de la rue Victor Massé

Le cabaret est composé de plusieurs salles. Dans celle du rez de chaussée, la salle des Gardes, on pousse à la consommation et les clients évaluent le charme des horizontales (ainsi appelle-t-on les demi-mondaines prêtes à monnayer leurs services).

chat-noir-4-008.JPG

                                                            Intérieur du Chat Noir

Au 1er étage, on est déjà bien éméchés et prêts à applaudir sans vergogne les chansonniers et les poètes.

chat-noir-4-004.JPG

 Au 2ème étage, un atelier, appelé "salle des fêtes" est transformé en 1885 en théâtre d'ombres. Reprenant la tradition du boulevard du Crime, le peintre Henri Rivière  découpe des silhouettes dans du carton. En 1887, le zinc découpé, plus précis et plus solide remplace le carton. De nombreux artistes sont séduits par cette expression et participent à la création : Willette, Steinlen, Robida... Les livrets sont écrits par Maurice Donnay, Fragerolle, Richepin... La musique est due le plus souvent à charles de Sivry.

 

chat noir 4 002

                                                         L' Epopée (Caran d'Ache)

Le théâtre d'ombres rencontre un formidable succès, notamment avec la pièce donnée en 1888 "L'Epopée", à la gloire de Napoléon, dont Caran d'Ache réalise l'essentiel.

chat noir caran d'ache

                                                             Caran d'Ache par Cappiello

Le temps passant et d'autres cabarets qui avaient suivi et copié le Chat Noir, étant devenus plus novateurs que leur modèle, le cabaret de Salis cesse peu à peu d'être à la mode.

Le dernier spectacle du théâtre d'ombres est donné en 1896. Salis supporte mal la désaffection dont est victime son établissement qui arrive en fin de bail.

Il est pris d'une crise destructrice et à grands coups de hache s'attaque au mobilier de son cabaret. Quand il retrouve un peu de son esprit entreprenant et créateur, il envisage un  3ème Chat Noir, non plus à Montmartre mais sur les Grands Boulevards.

Mais il est trop tard. Contraint pour raisons financières et affaibli par la maladie, il  cède son cabaret à un bourgeois qui vit de ses rentes après avoir fait fortune dans le commerce du savon et qui, aussi peu artiste que possible, ne voit dans l'immeuble qu'une source de revenus locatifs.     

Salis meurt quelques mois plus tard en 1897. Le Chat Noir meurt avec lui.

chat-noir-4-006.JPG

                                       68 boulevard de Clichy. Le 3ème Chat Noir usurpateur.   

Le 3ème Chat Noir est créé en 1907, bien après la mort de Salis. Certains prétendent que la veuve de Salis avait donné l'autorisation à Jehan Chagot, le propriétaire, d'utiliser le célèbre nom.

Quoi qu'il en soit le charme n'agit plus. Le caveau survit jusqu'en 1933 avant de disparaître à son tour. Aujourd'hui un immeuble sans charme l'a remplacé et, surprise, un café continue de se parer des poils du chat. Les touristes peu avertis le photographient... et pourtant son aspetc toc et tape à l'oeil devrait leur mettre la puce à l'oreille!

chat-noir-bilou-029.JPG

                            Le 3ème Chat Noir (!) 68 boulevard de Clichy.  

chat-noir-bilou-027.JPG

                                    Au 1er étage, les chats de Steinlen, hérissés et furieux...

 

On dit que les chats ont sept vies, mais le Chat noir de Salis a vécu si intensément qu'il n'en a eu que deux.... 

Deux vies si fantaisistes et si créatrices qu'elles n'en finissent pas de miauler aujourd'hui dans les escaliers de la Butte! 

 

 

 

Liens

Listes des liens des monuments et lieux typiques de Montmartre historique et moderne.

Montmartre. Adolphe Willette.

Montmartre. André Gill. Le Lapin agile.

Montmartre. Eugénie Buffet.

Montmartre. Le Bal Tabarin.

Montmartre. Marcel Legay. Ecoute ô mon coeur.

Montmartre. Cabaret. L'Enfer.

Montmartre. Cabaret Le Ciel.

Montmartre. Le cabaret du Néant.

Le cirque Médrano. Boulevard de Rochechouart.

Montmartre. Musée de l'Erotisme. Jean-Marc Laroche.

Montmartre. La Goulue et Toulouse Lautrec.

Montmartre: Jane Avril, Toulouse Lautrec.

 

...

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Monuments. Cabarets. Lieux

 

 chat-noir-enseigne.jpg

             L'enseigne en tôle peinte dessinée par Willette pour le 84 bd rochechouart (qui suivra rue victor Massé). Aujjourd'hui au musée Carnavalet.                                                                  

C'est le cabaret mythique de Montmartre, celui qu'a immortalisé Steinlen, celui où quelques uns des Montmartrois les plus célèbres ont créé leurs chansons... Le Chat Noir!

On devrait dire LES "Chat Noir"... car le cabaret s'est promené du 84 boulevard Rochechouart au 12 rue de Laval (rue victor Massé) pour terminer au 68 boulevard de Clichy!

Chat-noir-84-rochechouart.jpg

                                Le Chat Noir, 84 boulevard Rochechouart.

chat-noir-to-day-001.JPG

                      Le 84 aujourd'hui (remarquez à gauche les sacs décorés du chat de Steinlen!)

Le premier Chat Noir (1881-1885)

C'est Rodolphe Salis qui crée ce cabaret dans un ancien bureau des Postes de 14 m2, avec, il est vrai, un débarras de 4 m2 auquel on accéde en gravissant trois marches, ce qui l'apparente à une mini scène!

chat-noir-salis-photo.jpg

                                                 Rodolphe Salis (1851-1897)

En novembre 1881, alors qu'il en supervise l'aménagement, Salis trouve au fond de la salle un chat abandonné qui le fixe intensément de ses yeux clairs et miaule à fendre le coeur. Salis qui est superstitieux à l'envers, décide d'adopter l'animal et de donner à son cabaret le nom sous lequel il connaîtra une renommée internationale!

C'est Yvette Guilbert qui rapporte cette rencontre :"Un chat noir, un vieux matou que Salis trouva dans la boutique donna son nom au cabaret. Il en fut la mascotte."

Chat-noir-Salis-par-Gandara.jpg

                                Salis par Antonio de La Gandara (ami de Steinlen et Willette).

Quelques mois avant l'ouverture du Chat Noir, une rencontre historique a lieu. Celle de Rodolphe Salis et d'Emile Goudeau!

Goudeau qui a dissous le Club des Hydropathes va investir le lieu avec toute sa bande dont font partie, entre autres, Alphonse Allais, Charles Cros, Richepin... 

chat-noir-Emile-Goudeau.jpg

                                                        Emile Goudeau. 

Salis qui avait pourtant peint en série des Chemins de croix pour les boutiques saint-sulpiciennes du quartier latin (il ne peignait que les fonds alors que son ami La Gandara se spécialisait dans les draperies et deux autres comparses dans les têtes et les corps!) poste devant la porte de son cabaret, un Suisse chargé d'éloigner les bourgeois et les curés et d'inviter les artistes et les poètes.

Chat-noir-MarieKrysinska.jpg

                                                       Marie Krysinska

Une des particularités du cabaret fut d'admettre, en cette époque si peu féministe, quelques femmes parmi l'équipe des animateurs. Si Totote, le Fiacre Jaune ou Jeanne Lorgnon ne sont connues aujourd'hui que par leur nom évocateur, il n'en va pas de même pour Marie Krysinska.. 

Elle est la seule femme à avoir fait partie de clubs comme les Zutistes" ou les "Je menfoutistes". C'est elle qui accompagnait au piano les poètes du Chat Noir. Elle encore qui parfois chantait ses propres poèmes...

 

chat-noir-1-003.JPG

                                       Intérieur du Chat Noir du 84 bd Rochechouart

Le local minuscule est surchargé de dessins et de tableaux, dont certains de Salis lui-même.

La pièce maîtresse est le crâne de Louis XIII enfant que chacun peut respectueusement caresser.

Un corbeau nommé Bazouge, recueilli en Normandie, se perche parfois sur le crâne royal pour apostropher les buveurs.

chat-noir-bruant-lautrec.jpg

                                           Aristide Bruand par Lautrec

L'irruption de Bruant va assurer au cabaret un succès qui ne se démentira plus. Le personnage étonne et séduit. Il s'invente une nouvelle tenue de scène qui lui collera à la peau jusque dans sa vieillesse : veste de velours côtelé, grandes bottes noires, écharpe rouge, large feutre et cape noire... C'est pour fêter son "contrat" (en fait Goudeau a l'habitude de ne payer personne!) au Chat Noir qu'il écrit la fameuse ballade :

Je cherche fortune                                                                                                               Autour du Chat Noir                                                                                                              Au clair de la lune                                                                                                                      A montmartre le soir...

chat noir bruant photo

Bruant n'est pas le dernier à brocarder les politiques, les financiers, les membres de l'Académie.

"L'Institut" comme Goudeau nomme son établissement aime les débats passionnés. Certains sont animés par Villiers de l'Isle Adam et Léon Bloy qui s'affrontent sous les lazzis ou les applaudissements des spectateurs serrés comme des sardines autour des tables trop étroites.

chat-noir-laval.jpg

                            Le 2 ème Chat Noir rue de Laval (Victor Massé)

Une bagarre avec des souteneurs qui voulaient élire le chat Noir comme lieu de rendez-vous, se termine par la mort d'un des garçons, ce qui décide Goudeau qui envisageait depuis plusieurs mois de trouver un local plus grand afin d'accueillir une clientèle de plus en plus fournie, à déménager en mai 1885, au 12 rue de Laval.

L'année suivante la rue sera rebaptisée du nom qu'elle porte toujours aujourd'hui : Victor Massé.

C'est là que le 2ème Chat Noir va entamer sa carrière brillante...

chat-noir-bruant.jpg

Bruant préfère ne pas quitter le 84 bd Rochechouart où ses fans se bousculent. Il reprend l'établissement qui devient le Mirliton.

chat noir 1 005

                                                  Le Mirliton, 84 bd rochechouart.

Le 1er Chat Noir a eu une importance considérable et a contribué à transformer Montmartre. A sa suite de nombreux cabarets se sont ouverts et ont contribué à faire de Montmartre, une République de liberté et d'insolence...

 

(... à suivre...)

 

 



Liens : les cabarets

Montmartre: Le cabaret du Chat Noir (2) rue Victor Massé.

Montmartre. Adolphe Willette.

Montmartre. Le Bal Tabarin.

Montmartre. Cabaret. L'Enfer.

Montmartre. Cabaret Le Ciel.

Montmartre. Le cabaret du Néant.

Le cirque Médrano. Boulevard de Rochechouart.

Montmartre. Moulin de la Galette. Histoire. peintres.

Montmartre. La Goulue et Toulouse Lautrec.

Montmartre: Jane Avril, Toulouse Lautrec.

Caricatures: Sarah Bernhardt, Polaire, Rostand... (Matho)

 

Listes des liens des monuments et lieux typiques de Montmartre historique et moderne.

 

..

 

 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Monuments. Cabarets. Lieux

Tabarin affiche paul colin

                                   Affiche de Paul Colin pour le Bal Tabarin.

Le bal Tabarin!

Il a contribué autant que le Moulin Rouge au renom et au rayonnement du Montmartre des plaisirs...

tabarin-4.jpg

                                              Le Bal Tabarin, rue Pigalle.

Il y avait à l'origine au 58 rue Pigalle un cabaret, les Tréteaux de Tabarin, fondés en 1895, où l'on venait écouter des chansonniers insolents et spirituels.

L'un d'entre eux, Fursy, était particulièrement apprécié.

fursy

                                                          Fursy (Henry Dreyfus).

Henry Dreyfus qui se rebaptisa Fursy, alors que se déchaînaient les passions autour de l'Affaire dreyfus, plaisait par sa finesse , son ironie et son charme.

Après la mort de Salis, c'est lui qui racheta  le Chat Noir, 12 rue Victor Massé, avant de s'installer rue Pigalle et d'appeler son cabaret La Boîte à Fursy.

Il y reçut notamment Théodore Botrel, le plus montmartrois des Bretons de Paris!

tabarin-fursy-treteaux.jpg

                                                rue Pigalle : La Boîte à Fursy.

Voisin de la Boîte à Fursy et des anciens Tréteaux, le Bal Tabarin leur emprunta son nom. Il fut construit en 1904 par Auguste Bosc dans un style Art Nouveau qui nous ravirait aujourd'hui comme il nous ravit partout où il a survécu. Willette orna les murs de fresques aujourd'hui disparues. 

Tabarin.jpg

Willette dont les jardins du Sacré-Coeur ont porté le nom jusqu'en 2004, année où la Mairie se rappelant soudain l'antisémitisme notoire du peintre, l'en chassa au profit de Louise Michel, héroïne montmartroise de la Commune, amoureuse de la liberté, des chats et des Canaques...

tabarin-willette.jpg

                                        Dessin de Willette pour le 1er anniversaire du Bal Tabarin.

tabarin-ext.jpg

Le Bal, à peine ouvert, connut un grand succès dû avant tout à ses "entraîneuses", des demi-mondaines qui usaient de leurs charmes pour amener leurs bourgeois soupirants, au restaurant Lajunie, attenant au Bal, où ils mangeaient de délicieuses volailles tout en laissant beaucoup de plumes!

tabarin-menu.jpg

                                 Bal Tabarin; Menu du restaurant Lajunie.

tabarin-entree.jpg

                                             Le restaurant lajunie.

tabarin-grun-affiche-2.jpg

tabarin-lajunie-et-bosc-ill-burret.jpg

Le succès du Bal était assuré, en dehors des demi-mondaines, par les fêtes galantes et folichonnes qui y étaient données et dont le thème était renouvelé constamment.

tabarin-concours-mollets.jpg

                                  Concours de mollets au Bal Tabarin.

On organisait des concours : le plus beau postérieur, la plus belle poitrine, les plus beaux mollets, la plus belle bouche, les dessous les plus excitants....

tabarin-croupionnette.jpg

                                      Bal tabarin : la croupionnette.

De nouvelles danses y étaient expérimentées comme cette croupionnette très évocatrice : un coup de fesses en arrière vers le cavalier, un coup de bassin en avant vers la cavalière... 

Mais où étaient les ligues de vertu?

tabarin-la-tabarinette.jpg

                                     Bal tabarin: la tabarinette

tabarin-la-tabarinette2.jpg

La tabarinette était réservée aux femmes qui s'enlaçaient sur la piste sous le regard brillant des messieurs...

tabarin-orchestre.jpg

                                        La grande salle. L'orchestre. Le Cancan.

tabarin-grand-escalier.jpg

                                             Le grand escalier du Bal Tabarin.

Dans la grande salle, devant l'escalier monumental, des couples de tous les genres évoluaient dans un climat de liberté et de plaisir, dans une atmosphère de légèreté et de jouissance qui a donné son nom à la Belle Epoque!

tabarin-cancan.jpg

Quand le Moulin rouge disparut dans les flammes en 1915, le Tabarin accueillit le French Cancan et perpétua ainsi la renommée et la gloire de Pigalle!

tabarin-quadrille.jpg

                               Quadrille Montmartrois du Bal tabarin.

tabarin-danseuse.jpg 

Mais les années passent... les moeurs changent... les goûts aussi...

Tabarin fut remplacé par une piste de patinage à roulettes, sport très à la mode à Paris depuis la fin du 19ème siècle.

Et puis, comme bien des témoins précieux du Paris des années folles, il fut démoli...

Il y eut bien un baroud d'honneur, une grande soirée de gala qui réunit Raymond Devos, Juliette Greco, Francis blanche en 1966...

En vain...

Je vous laisse découvrir l'immeuble qui coula son béton sur des années de champagne et d'insouciance!

brauner-tabarin-003.JPG

                 rue Pigalle. Carrefour Market et immeuble à l'emplacement du Tabarin.

brauner-tabarin-004.JPG

                            Le même immeuble à l'angle des rues Pigalle et Victor Massé.

brauner-tabarin-002.JPG

                                         Carrefour rue Pigalle et victor Massé. 

 Comme l'écrit Baudelaire : "la forme d'une ville change plus vite hélas! que le coeur des mortels". 

Peut-être cet immeuble disparaîtra-t-il un jour..

Peut-être un nouveau bal renaîtra-t-il ici, un lieu de vie et de fête...

Il est toujours permis de rêver!

Tabarin-pile.jpg

Liens : 

Montmartre. Cabaret. L'Enfer.

Montmartre. Cabaret Le Ciel.

Montmartre. Le cabaret du Néant.

Le cirque Médrano. Boulevard de Rochechouart.

Montmartre. Musée de l'Erotisme. Jean-Marc Laroche.

Montmartre.Musée de l'érotisme Pigalle. Eric Provoost.

Montmartre. Place du Tertre.

Montmartre. Square Saint pierre. Square Louise Michel.

 

Listes des liens des monuments et lieux typiques de Montmartre historique et moderne.

 

                              Le suffrage universel. Chanson rosse, chantée par Fursy.

 

 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Monuments. Cabarets. Lieux

.

cabaret-l-enfer.jpg

                                        Façade de l'Enfer. Photo Atget.

  Jusque dans les années 50, à côté du "Ciel" peint de bleu et de blanc, s'ouvre, rouge et noir, "l'Enfer", au 53 boulevard de Clichy...

Un diable dévoreur ouvre la gueule pour vous avaler tout cru!

le ciel ext

                                                                  Le ciel.

      l-enfer-3.jpg

                                                                    L'Enfer.

Les deux cabarets ont été créés par Antonin en 1896 et n'ont été détruits qu'en 1950 pour laisser place à une mini grande surface, aujourd'hui Monoprix...

Cabaret néant enfer

 Jadis, devant le diable de la façade, un portier vêtu de rouge, apostrophait les passants et convainquait les hésitants en leur promettant les délices infernaux : 

 "Entrez, entrez chers damnés..  Avancez belles impures; asseyez-vous, charmantes pêcheresses, vous serez flambées d'un côté comme de l'autre..."

Nul doute que cette promesse devait en émoustiller plus d'une! (et plus d'un!)

Enfer-interieur.jpg

La salle principale ressemblait à une grotte. Les parois et la voûte représentaient des damnés entraînés dans une danse infernale

l-enfer-programme.jpg

Les attractions étaient assaisonnées de fumées et de cris... : la ronde des Damnés, le supplice des Damnés... la chaudière... 

l-enfer-marmite.jpg

 Dans une sorte de marmite, des damnés cuisaient doucement sous les harangues et les lazzis des diables qui alimentaient le feu.

l-enfer-carte2.jpg

Après avoir frissonné en buvant leur bock, les convives étaient invités à passer dans l'antre de Satan, salle obscure où les ténèbres ne se dissipaient que pour laisser apparaître une petite scène sur laquelle étaient représentés des supplices à la Jérôme Bosch. 

l-enfer4.jpg

Après avoir frissonné devant les diableries et les effeuillages des damnées, les spectateurs quittaient l'enfer, recrachés par le diable qui tirait la langue...

l-enfer-la-nuit.jpg

Et dans la nuit de Pigalle, les feux de l'enfer continuaient de brûler pour attirer d'autres candidats à la damnation!

Aujourd'hui, c'est en plein jour que Monoprix attire ses victimes, pour un autre type de damnation!

place clichy 002


Liens Montmartre :

Listes des liens des monuments et lieux typiques de Montmartre historique et moderne.

Montmartre. Cabaret Le Ciel.

Montmartre. Le cabaret du Néant.

Montmartre. Musée de l'Erotisme. Jean-Marc Laroche.

Montmartre.Musée de l'érotisme Pigalle. Eric Provoost.

Montmartre. Cimetière. Sanson. Les bourreaux.

Montmartre. La Goulue et Toulouse Lautrec.

Montmartre: Jane Avril, Toulouse Lautrec.

Montmartre.Musée de l'érotisme. Exposition Antoine Bernhart.

Musée de l'érotisme. Pigalle.

...



 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Monuments. Cabarets. Lieux

Mimi-pinson-gazi.jpg

                                           Maison de Mimi Pinson par Gazi.

Si Berlioz a bien habité rue du Mont-Cenis (ancienne rue Daint-Denis), il n'en est pas de même pour Mimi Pinson qui fait partie de la légende, ô combien foisonnante de Montmartre!

mimi-pinson-maison2.jpg

Mimi-pinson-utrillo.jpg

                                                Maison de Mimi Pinson. Utrillo.

La modeste maison qu'on lui attribue fut détruite par les promoteurs, en 1925, en même temps que celle de Berlioz.

Mimi-pinson-maison.jpg

Mais qui est donc cette Mimi Pinson qui n'a pas existé, et pourquoi lui donna t-on cette adresse pittoresque?

mimi-pinson-leandre.jpg

Mimi Pinson est née sous la plume d'Alfred de Musset dans un conte écrit en 1845 pour Le Diable à Paris publié par Hetzel (revue qui ne vivra que deux ans et où collaborent de nombreux écrivains comme Nodier ou Nerval...).

Le conte de Musset met en scène une jeune fille pauvre qui vit dans une mansarde et dont va tomber amoureux un poète bohême, Eugène...

Musset fait chanter à son héroïne un poème qui devient vite célèbre :        

 "Mimi Pinson porte une rose                                                                                             Une rose blanche au coté.                                                                                          Cette fleur dans son coeur éclose,                                                                               Landerinette !                                                                                                                   C'est la gaieté.                                                                                                                 Quand un bon souper la réveille,                                                                              Elle fait sortir la chanson                                                                                                 De la bouteille,                                                                                                                  Parfois il penche sur l'oreille                                                                                       Le bonnet de Mimi Pinson." (...)

 

mimi-pinson-revue.jpg

Le personnage, charmant, insouciant, heureux de vivre malgré sa misère, va connaître une grande popularité et son nom sera repris dans des chansons, des opérettes, des films. Elle est le prototype de la grisette, jeune modiste ou lingère sans le sou mais insouciante et généreuse. 

mimi-pinson-Charpentier.jpeg

Quand Gustave Charpentier, Montmartrois d'élection et révolté par les injustices sociales, crée le Conservatoire Populaire pour l'éducation artistique des jeunes ouvrières, il l'appelle :  Conservatoire des Mimis Pinsons ! (le patronyme est devenu un nom commun et porte donc la marque du pluriel).

"Vous chantez ô Musettes,                                                                                        Ainsi que des fauvettes,                                                                                                     Et comme des pinsons,                                                                                                     Mimis pinsons!"

 

mimi-pinson-004.JPG

Mais pourquoi cette maison-là fut-elle désignée par les Montmartrois comme étant celle de Mimi Pinson?

C'est la Vachalcade de 1897 (défilé carnavalesque organisé par les artistes montmartrois) qui représente sur un char la lucarne en chien-assis de la petite maison qu'un panneau désigne comme étant celle de Mimi Pinson.

C'est donc à la Mi-Carême 1897, que cette modeste demeure devient officiellement celle de Mimi Pinson, pour les Montmartrois, toujours prompts à ériger en vérité historique tout ce qui flatte leur village...

Mont cenis. Pomme 023

Mont cenis. Pomme 026

Le vilain immeuble qui l'a remplacée (ainsi que celle de Berlioz) la rappelle par de maladroits médaillons plâtreux  sur sa façade.

La maison a été habitée par d'autres locataires, bien réels ceux-là, parmi lesquels le peintre Kees Van Dongen.

Mont-cenis.-Pomme-032.JPG

A l'emplacement du jardin de Mimi, s'élève le château d'eau de Montmartre. 

Nul doute que Mimi aurait préféré un château plus capiteux... pourquoi pas un château Goutte d'Or, du nom du petit vin que produisaient les vignes locales!

 

Je n'ai trouvé qu'une version du poème de Musset... La voici :

Liens :



.

.
.



 


Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Monuments. Cabarets. Lieux

 

cabarets-le-ciel-et-l-enfer.jpg

                                            Le Ciel au 53 boulevard de Clichy.

place-clichy-002.JPG

                                                      Le 53 aujourd'hui!

Sur le boulevard de Clichy, au 53, Antonin, créateur du Néant (Le cabaret du Néant.) ouvrit en 1896 les cabarets voisins et complémentaires : le Ciel et l'Enfer. 

le-ciel-ext3.jpg

Témoins de la fantaisie, de l'imagination et de la liberté du début du 20ème siècle, ils ne disparurent qu'en 1950 pour être remplacés par un Monoprix qui vous entraîne dans un autre paradis...et dans un autre enfer!   

le-ciel-ext.jpg

Une fois la porte passée, le candidat au ciel entrait dans une grande salle gothique où un suisse le guidait aux sons divins d'un cantique joué par l'orgue...

le-ciel-salle.jpg

                                                La salle du banquet céleste

Des chérubins aux perruque blondes et aux couronnes de roses, vêtus de tuniques blanches, l'invitaient en remuant leurs ailes, à  s'installer dans la grande salle du banquet céleste. On lui tendait alors un calice," la coupe sacrée" qui pouvait contenir selon son choix, de la bière, du sirop ou des cerises à l'eau de vie.

le-ciel-le-reverend.jpg

Pendant qu'il sirotait, le révérend l'édifiait en lui imposant un prêche heureusement interrompu par Onésime...

le-ciel-onesime.jpg

Onésime, sorte de bedeau farceur, portait un balai-chiotte en guise de goupillon. C'est lui qui frappait la cloche de bois "Joséphine" pour contrarier le prêcheur. c'est lui aussi qui brandissait solennellement l'idole du Veau d'Or, transformée en cochon d'or, le dieu Porcus, devant lequel il fallait se prosterner. 

le-ciel-carnet-cartes.jpg

              Carte du Ciel! Un Pierrot chante au clair de lune, devant la divinité cochonnesque: Porcus.

le-ciel-choeur-de-seraphins.jpg

                                                       Choeur des séraphins

Après l'adoration du cochon, le client assistait à quelques cérémonies qui parodiaient la liturgie. Il entendait les choeurs de séraphins dont les psaumes n'étaient pas vraiment catholiques!

le-ciel-la-confession.jpg

                                                                   La confession

      Il assistait à des confessions impudiques... 

le-ciel-pub.jpg

Il admirait des ballets roses... 

D'angéliques créatures dansaient autour de Porcus et le couvraient de roses...

le-ciel-pub2.jpg

Et quand il avait bien regardé et bien écouté, il avait le droit de monter au ciel.

Le ciel comme il se doit, était à l'étage, gardé par un Saint-Pierre athlétique, porteur de la clef d'or qui guidait le visiteur dans une grotte dont la voûte était ornée de milliers de stalactites dorées.

 

le-ciel.jpg

Des anges apparaissaient, suspendus dans les airs, des éclairs zébraient la nuit, des étoiles scintillaient et une fantasmagorie se mettait en mouvement pour donner l'illusion d'un au-delà lumineux et féérique!

Et quand Saint-Pierre indiquait la sortie, le visiteur quittait le Ciel, avec un léger regret qui ne l'empêchait pas de se diriger illico presto vers le cabaret voisin : l'Enfer...

 

Cabaret néant enfer

                                           L'enfer...

 

 

Liens :

Listes des liens des monuments et lieux typiques de Montmartre historique et moderne.

Le cirque Médrano. Boulevard de Rochechouart.

Montmartre. Musée de l'Erotisme. Jean-Marc Laroche.

Montmartre.Musée de l'érotisme Pigalle. Eric Provoost.

Montmartre. Cimetière. Sanson. Les bourreaux.

Montmartre. Le cabaret du Néant.

Montmartre. Rue Norvins.

Montmartre. Place du Tertre.

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Monuments. Cabarets. Lieux

 

cabaret-neant-ext.jpg

 

 cabaret-neant-squelette.jpg

                           Carte postale souvenir du cabaret du néant.

 Le cabaret du Néant à Pigalle, a connu un succès considérable. C'est une constante de l'érotisme que d'être lié à l'éphémère et à la mort...

 "Vivez si m'en croyez, n'attendez à demain, cueillez dès aujourd'hui les roses de la vie..." 

cabaret-neant-lampadaire.jpg

                                          Un lampadaire de la salle d'intoxication.

Le cabaret fut créé en 1892 au 34 boulevard de Clichy par Antonin (qui ouvrit quelques années plus tard le cabaret du Ciel et celui de l'Enfer).

Cabaret-neant-enfer.jpg

                             Cabaret de l'Enfer, 53 boulevard de clichy. (1896-1950).

"Le Néant" attire une foule considérable qui prend plaisir à apostropher les spectres et les squelettes, le verre à la main!

Cabaret-du-Neant-souvenir1.jpg

                                         Carte-souvenir du Néant.

Le visiteur doit respecter un rituel bien établi :

cabaret-du-neant-entree.jpg

                                                  Jeton d'entrée à la crève...

Après avoir pris son jeton, il est accueilli dans un décor de tibias, de fémurs et de crânes par des croque-morts au costume noir et au visage blanc.

cabaret-neant-intox.jpg

                                                  La salle d'intoxication.

Il est introduit dans la salle d'intoxication, invité par les sinistres officiers funèbres : "Entrez, entrez, macchabées! A droite ou à gauche, choisissez votre bière (les tables étaient en effet en forme de cercueil). Voici les microbes de la mort, buvez-les avec résignation!"

cabaret-neant-bock.jpg

                              Sous-bock posé sous la bière et sur la bière!

cabaret-neant-salle-d-intoxication.jpg

                                                  La salle d'intoxication

Le serveur allume un cierge funéraire à côté du verre qu'il pose devant le client, tout en lui précisant la composition du breuvage : jus d'asticots et crachats de tuberculeux.

cabaret-neant-caveau-trepasses2.jpg

                                            Caveau des trépassés. 1ère phase.

Après cet apéritif, le visiteur est entraîné par un long couloir dans une salle gothique aux voûtes basses où un moine halluciné joue de l'orgue.

C'est le caveau des trépassés où un des participants est invité à s'installer dans le cercueil placé à la verticale.

cabaret-neant-caveaun-trepasses.jpg

                                        Caveau des Trépassés. Phase 1.

Il s'agit de la phase "un"...

Les spectateurs ne quittent pas des yeux le courageux volontaire...

Des jeux de lumières, un mécanisme astucieux permet de passer à la phase 2.

cabaret-neant-caveau-2eme-phase-2.jpg

                                        Caveau des trépassés; Phase 2.

Sous le regard incrédule des témoins, serrés les uns contre les autres sur des bancs de planches, le cobaye change de couleur, se décompose et se transforme en squelette.

cabaret-neant-spectres-gais.jpg

                                               Caveau des spectres gais.

Pour divertir les clients impressionnés, une salle appelée "caveau" leur présente des saynètes avec spectres et revenants. Certains spectres, sans doute d'anciens bons vivants, restent de bonne humeur et gardent le mot pour rire. Ce sont les "spectres gais".  Certains qui ont gardé la jambe légère se livrent à des effeuillages coquins!

cabaret-neant-spectres-tristes.jpg

                                                    Caveau des spectres tristes

D'autres racontent des histoires plus tragiques, ce sont les "spectres tristes".                                                          

Le spectacle ne décourage pas la libido des spectateurs qui n'oublient pas qu'à Pigalle, le sexe a le dernier mot. On s'embrasse, on se caresse sous le regard vide des squelettes.


Quand le spectacle est terminé, les clients ravis sont poussés dans un étroit et long couloir qui sous les accents sinistres d'un requiem les rejette sur le boulevard, dans la lumière et les paillettes...

d-anvers---clichy-053.JPG

Le Néant a disparu comme le Ciel et l'Enfer...

Une exposition temporaire au musée de l'érotisme voisin peut y faire penser aujourd'hui, l'humour et la bonhomie en moins!

2010 1118expomusee-érotisme0076

                                      Musée de l'érotisme. Exposition Laroche.

 

Liens :

Montmartre. Musée de l'Erotisme. Jean-Marc Laroche.

Montmartre.Musée de l'érotisme Pigalle. Eric Provoost.

Montmartre. Cimetière. Sanson. Les bourreaux.

Cimetière Montmartre. Curiosité. Tombeau Cavé Lemaître.

Le calvaire de Montmartre. Saint-Pierre.

Montmartre.Musée de l'érotisme. Exposition Antoine Bernhart.

Le cirque Médrano. Boulevard de Rochechouart.

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Monuments. Cabarets. Lieux

 

Mont-cenis.-Pomme-041.JPG

En janvier 2011, une pomme est tombée sur le boulevard de Clichy. Une pomme géante où se dessine un planisphère et où se reflètent le ciel et les maisons de Paris...

place clichy 009

Ne croquez pas cette pomme vous risqueriez de vous casser les dents sur son acier-miroir.

Que fait-elle sur ce boulevard, à quelques pas de Pigalle et de ses Êves accueillantes?

Derré fourier

                             Emile Derré. Maquette de la statue de Charles Fourier.

Il y avait à cet emplacement précis, une statue de charles Fourier, due à Emile Derré, inaugurée en 1899. Elle y resta jusqu'en 1942, jusqu'au Régime de Vichy. elle fut alors enlevée et fondue. Fourier ne devait pas avoir beaucoup d'admirateurs dans l'équipe pétainiste qui déboulonna aussi, pour les transformer en métal, Voltaire, Rousseau, Zola...

2010 1005squareLouisMichelArb0002

Rappelons que le sculpteur Emile Derré est l'auteur de quelques oeuvres que vous pouvez voir non loin de là, dans le square Louise Michel, au pied du Sacré-Coeur : la Fontaine des Innocents et les Amoureux de la grotte. 

2010 1007CimetièreGasq0035

Le socle du monument sacrifié resta déserté jusqu'en  1969, date à laquelle un petit groupe situationniste, survivant de Mai 68, y installa une statue de plâtre du théoricien des phalanstères : "En hommage à Charles Fourier. Les barricadiers de la rue Gay-Lussac".

fourier-platre.jpg

On peut voir sur cette photo la statue de plâtre bronzé que la préfecture fit disparaître deux jours après son installation. A l'arrière plan le formidable Gaumont-Palace art-déco, détruit en 1972 pour être remplacé par un des plus hideux immeuble de Paris, un hôtel Ibis agressif et sans charme.

charles-fourier-cabine.jpg

Le socle dut attendre 2007 pour retrouver sa vocation de socle. "Le collectif aéroporté" y fixa une cabine téléphonique, avec escalier qui permettait au passant d'aller dans la cage de verre et constater qu'aucun téléphone ne permettait de joindre Fourier... Ce symbole de la communication soulignait ainsi la coupure du lien entre les humains de notre temps et l'utopiste généreux...

Mont-cenis.-Pomme-039.JPG

Enfin la ville se décida à renouer ce lien... Le sculpteur Franck Scurti fut l'heureux élu et c'est son oeuvre qu'on peut admirer aujourd'hui sur le socle entouré de panneaux colorés translucides.

Mont-cenis.-Pomme-037.JPG

Il s'agit de "la quatrième pomme", hommage à Charles Fourier.

Mont-cenis.-Pomme-035.JPG

Quatrième pomme?

Mont-cenis.-Pomme-034.JPG

Franck Scurti s'est inspiré d'une réflexion de Fourier qui, demandant dans un restaurant, pour finir son repas, une pomme, fut frappé de la payer 14 sous, alors que dans sa province, c'était là le prix de plusieurs kilos!

Mont-cenis.-Pomme-033.JPG

Cet abîme entre les prix le conduisit à réfléchir sur la malfaisance et la malhonnêteté des intermédiaires et sur l'imposture commerciale qui pesait sur les plus humbles.

place clichy 006

Il saisit cette rencontre fortuite avec la pomme dont on ne sait si elle était reinette ou d'api, pour ajouter une quatrième pomme aux trois autres fruits mythiques ou historiques:

eve-pomme.jpg

La première pomme : la pomme d'Eve....

pomme-paris.jpg

La deuxième pomme : la pomme de Pâris...

Newton.jpg

 La troisième pomme : la pomme de Newton....

Mont-cenis.-Pomme-038.JPG

Et... La quatrième : la pomme de Fourier... désormais montmartroise!

 

(PS: Un visiteur m'a indiqué aujourd'hui un site très complet sur le sujet: http://www.quatrieme-pomme.fr/)

 

Liens : sculptures à Montmartre...

Montmartre. Square Louise Michel. fontaine des innocents. Derré.

Montmartre. Cimetière. François Feyen Perrin.

Sacré Coeur. Statues Saint Louis et Jeanne d'arc. Justice, Sainteté.

Cimetière Montmartre. Henry Murger.

Montmartre. Musée de l'Erotisme. Jean-Marc Laroche.

Montmartre. Fontaine de Gasq. Square Louise Michel.

Montmartre. Cimetière. Otto Klaus Preis. Paul Landowski.

cimetière Montmartre: Théophile Gautier

Cimetière Montmartre. Godefroy Cavaignac.

Cimetière Montmartre.Alphonse Baudin. Gisant.

Cimetière Montmartre. Dalida.

Montmartre. Cimetière. Tombe de Gustave Guillaumet. Barrias.

Cimetière du Calvaire. Saint-Pierre de Montmartre.


 

 

 

..

Voir les commentaires

<< < 10 11 12 13 14 > >>

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog