Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 janvier 2011 4 20 /01 /janvier /2011 08:00

 

cabaret-neant-ext.jpg

 

 cabaret-neant-squelette.jpg

                           Carte postale souvenir du cabaret du néant.

 Le cabaret du Néant à Pigalle, a connu un succès considérable. C'est une constante de l'érotisme que d'être lié à l'éphémère et à la mort...

 "Vivez si m'en croyez, n'attendez à demain, cueillez dès aujourd'hui les roses de la vie..." 

cabaret-neant-lampadaire.jpg

                                          Un lampadaire de la salle d'intoxication.

Le cabaret fut créé en 1892 au 34 boulevard de Clichy par Antonin (qui ouvrit quelques années plus tard le cabaret du Ciel et celui de l'Enfer).

Cabaret-neant-enfer.jpg

                             Cabaret de l'Enfer, 53 boulevard de clichy. (1896-1950).

"Le Néant" attire une foule considérable qui prend plaisir à apostropher les spectres et les squelettes, le verre à la main!

Cabaret-du-Neant-souvenir1.jpg

                                         Carte-souvenir du Néant.

Le visiteur doit respecter un rituel bien établi :

cabaret-du-neant-entree.jpg

                                                  Jeton d'entrée à la crève...

Après avoir pris son jeton, il est accueilli dans un décor de tibias, de fémurs et de crânes par des croque-morts au costume noir et au visage blanc.

cabaret-neant-intox.jpg

                                                  La salle d'intoxication.

Il est introduit dans la salle d'intoxication, invité par les sinistres officiers funèbres : "Entrez, entrez, macchabées! A droite ou à gauche, choisissez votre bière (les tables étaient en effet en forme de cercueil). Voici les microbes de la mort, buvez-les avec résignation!"

cabaret-neant-bock.jpg

                              Sous-bock posé sous la bière et sur la bière!

cabaret-neant-salle-d-intoxication.jpg

                                                  La salle d'intoxication

Le serveur allume un cierge funéraire à côté du verre qu'il pose devant le client, tout en lui précisant la composition du breuvage : jus d'asticots et crachats de tuberculeux.

cabaret-neant-caveau-trepasses2.jpg

                                            Caveau des trépassés. 1ère phase.

Après cet apéritif, le visiteur est entraîné par un long couloir dans une salle gothique aux voûtes basses où un moine halluciné joue de l'orgue.

C'est le caveau des trépassés où un des participants est invité à s'installer dans le cercueil placé à la verticale.

cabaret-neant-caveaun-trepasses.jpg

                                        Caveau des Trépassés. Phase 1.

Il s'agit de la phase "un"...

Les spectateurs ne quittent pas des yeux le courageux volontaire...

Des jeux de lumières, un mécanisme astucieux permet de passer à la phase 2.

cabaret-neant-caveau-2eme-phase-2.jpg

                                        Caveau des trépassés; Phase 2.

Sous le regard incrédule des témoins, serrés les uns contre les autres sur des bancs de planches, le cobaye change de couleur, se décompose et se transforme en squelette.

cabaret-neant-spectres-gais.jpg

                                               Caveau des spectres gais.

Pour divertir les clients impressionnés, une salle appelée "caveau" leur présente des saynètes avec spectres et revenants. Certains spectres, sans doute d'anciens bons vivants, restent de bonne humeur et gardent le mot pour rire. Ce sont les "spectres gais".  Certains qui ont gardé la jambe légère se livrent à des effeuillages coquins!

cabaret-neant-spectres-tristes.jpg

                                                    Caveau des spectres tristes

D'autres racontent des histoires plus tragiques, ce sont les "spectres tristes".                                                          

Le spectacle ne décourage pas la libido des spectateurs qui n'oublient pas qu'à Pigalle, le sexe a le dernier mot. On s'embrasse, on se caresse sous le regard vide des squelettes.


Quand le spectacle est terminé, les clients ravis sont poussés dans un étroit et long couloir qui sous les accents sinistres d'un requiem les rejette sur le boulevard, dans la lumière et les paillettes...

d-anvers---clichy-053.JPG

Le Néant a disparu comme le Ciel et l'Enfer...

Une exposition temporaire au musée de l'érotisme voisin peut y faire penser aujourd'hui, l'humour et la bonhomie en moins!

2010 1118expomusee-érotisme0076

                                      Musée de l'érotisme. Exposition Laroche.

 

Liens :

Montmartre. Musée de l'Erotisme. Jean-Marc Laroche.

Montmartre.Musée de l'érotisme Pigalle. Eric Provoost.

Montmartre. Cimetière. Sanson. Les bourreaux.

Cimetière Montmartre. Curiosité. Tombeau Cavé Lemaître.

Le calvaire de Montmartre. Saint-Pierre.

Montmartre.Musée de l'érotisme. Exposition Antoine Bernhart.

Le cirque Médrano. Boulevard de Rochechouart.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

tatave 26/03/2011 12:08



Dans les années  ???  1946   50    on y voyait des grands tableaux scènes champêtres ou de salon très classiques  , très correctes  et  les
lumières de la salle se transformaient  les tableaux devenaient alors des tableaux érotiques



chite 25/03/2011 22:03



Oui c'est assez gothique au fond avec plus d'humour et de rigolade.



Loïc 23/01/2011 18:21



La mode qu'on voit aujourd'hui des crânes sur les Tshirts et les bagues n'est guère nouvelle! Mais il me semble qu'au début du 20ème siècle elle était plus kool et plus ironique.



sav 21/01/2011 15:59



voilà un décor qui change des bars "lounge" :)


dommage que ce soit fermé !



Frederique 20/01/2011 19:22



Bon voyage alors Christian et Nicole! Cuba c'est très beau, Fidel s'accroche mais si vous pouviez lui apprendre un peu le mot liberté...à Montmartre on sait ce que ça veut dire! :-))



charlie12 20/01/2011 16:54



On savait rire de tout sans manières... IL y a beaucoup de bonne santé dans cette dérision!



Frederique 20/01/2011 11:33



Peintures et sculptures d'ossements dans les églises baroques, expo Vanités du musée Maillol l'an dernier... l'érotisme en moins les mêmes obsessions que dans ce très curieux cabaret! les
squelettes de la dernière image seraient appropriés pour une campagne de prévention du sida...Mais il ne faut plus faire peur aujourd'hui.



chriswac 20/01/2011 16:58



bonjour Frédérique. toujours content de te retrouver... même dans le Néant! Dans une quinzaine nous partons pour Cuba car Fidel s'ennuie et il aimerait que je lui parle de Montmartre! Bizzz.



Présentation

  • : Montmartre secret
  • Montmartre secret
  • : Pour les Amoureux de Montmartre, des Chats.de l'île d'Oléron, des Voyages. Les Amis Inconnus et les Poètes...
  • Contact

Recherche