Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Montmartre secret

Montmartre secret

Pour les Amoureux de Montmartre sans oublier les voyages lointains, l'île d'Oléron, les chats de tous les jours. Pour les amis inconnus et les poètes.

Publié le par chriswac
Publié dans : #VOYAGES...

2013_0414montpellier0208.JPG

Dans le soleil clair de la Méditerranée, l'Arc de Triomphe du Peyrou édifié à la gloire de Louis XIV invite les Montpelliérains à la promenade vers l'esplanade et les jardins.

Il a été édifié en 1692 par Augustin Charles d'Aviler sur les plans de François d'Orbay...

arc porte saint martin

                                       Porte Saint-Martin. Samuel Champlain (1924)

Il s'inspire visiblement de l'Arc de la Porte Saint-Martin dont il transforme les deux arches latérales en fausses portes ornées de sculptures.

Il est de moindres dimensions : 15 mètres de haut et 18 mètres de large.

2013 0414montpellier0200 

Sur l'attique, l'inscription latine peut être traduite ainsi : "Louis le Grand qui régna pendant 72 ans a apporté la paix sur terre et sur mer après avoir séparé, contenu et s'être attaché des peuples dans une guerre de 40 années." 

2013_0414montpellier0209.JPG

Son principal intérêt réside dans ses médaillons sculptés de belle facture, tous à la gloire du Grand Roi.

Côté jardin, à gauche, Hercule, avatar de Louis XIV tient sous son pied la tête du malheureux lion anglais, réduit en carpette...

2013_0414montpellier0212.JPG

L'aigle de l'Empire bat piteusement des ailes tandis que la Victoire ailée couronne le héros.

2013_0414montpellier0214.JPG

      C'est dans le visage d'Hercule au nez bourbonien et à la moue dédaigneuse que l'on peut reconnaître le monarque, plus que dans la musculation athlétique!

2013_0414montpellier0216.JPG

Toujours côté jardin, le médaillon de droite commémore la prise des villes belges de Mons et Namur. La Victoire qui tient l'écusson solaire royal saisit les clés des villes vaincues. Le lion emblême de la Belgique (et de la ville de Namur) se raplatit sous le pied de la dame comme un gros toutou.

2013_0414montpellier0210.JPG

Au-dessus des médaillons figurent des trophées d'armes, un fatras de symboles guerriers amoncelés en tribut...

2013_0414montpellier0218.JPG

Nous passons sour la grande porte aux caissons ornés de fleurs....

2013_0414montpellier0226.JPG

Et nous arrivons côté ville où deux autres médaillons nous attendent...

2013_0414montpellier0220.JPG

Il y a des gestes dictés par l'inconscient... Je n'ai pris qu'une seule photo partielle du médaillon de gauche. J'ai compris après coup qu'il ne me plaisait pas du tout, non pas artistiquement parlant mais quant à sa signification. En effet, il symbolise la Révocation de l'Edit de Nantes, une des plus grandes injustices et des plus grandes bêtises du Roi qui se disait Soleil.

La Foi sûre d'elle piétine un pauvre vieillard représentant l'hérésie. Elle brandit un calice devant lequel s'agenouille une brave femme.

Il y avait au bas du médaillon une inscription : "Extincta Hoeresi" qui fut effacée à la Révolution. Il est toujours plus facile d'effacer les mots que les faits et leur conséquence...

2013_0414montpellier0203.JPG

A droite, le médaillon est plus sympathique. Une divinité au sexe indéterminé (sorte de Neptune Grand Siècle) ordonne au Vieil Océan de s'unir avec la pulpeuse et juvénile Méditerranée assise sur le triton de Vénus. Il symbolise l'achèvement du Canal du Midi qui reliait les deux mers.

L'inscription rappelle cette union historique : "L'océan et la mer Méditerranée sont désormais joints".

2013_0414montpellier0222.JPG

On aimerait ne retenir que cet exploit royal et oublier le sang et les destructions. Mais on ne refait pas l'histoire.

Laissons la dormir sur ses deux oreilles... et regardons cet Arc de Triomphe comme un beau témoignage artistique d'un siècle fécond qui donna à Montpellier cette porte ouverte sur le ciel et le soleil.

....................................................................................................................................................................

Liens : Montpellier et région:


Les cariatides et les atlantes de Montpellier. (1)

Cariatides et atlantes de Montpellier (2)

Alexandre Cabanel. L'ange déchu. Musée Fabre Montpellier.

Jean Cousin. La Charité. Musée Fabre. Montpellier.

Aigues Mortes. La Chapelle des Pénitents Gris. (1)

Aigues Mortes. La Chapelle des Pénitents Gris. (2)

Trompe l'oeil. place Saint Roch. Montpellier

Le Mikvé de Montpellier. Témoin juif du Moyen-Âge.

Karl Lehmann. Sainte Catherine d'Alexandrie. Musée Fabre. Montpellier.

Cathédrale de Maguelone. Les vitraux. (1) extérieur. Bleu. Robert Morris.

Cathédrale de Maguelone. Vitraux (2) Intérieur. Bleu. Robert Morris.

Cathédrale de Maguelone. (3) Vitraux. Intérieur. Jaune. Robert Morris.

Jean jacques Henner. Le bon Samaritain. Musée Fabre Montpellier.

 

....................................................................................................................................................................

 

...

 

..

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #VOYAGES..., #Peintres

montpellier musée fabre 039

C'est une belle surprise que cette toile de Karl Lehmann, aérienne et musicale, avec son atmosphère apaisée et douce comme une peinture de Giotto.

Elle représente Sainte Catherine d'Alexandrie portée au tombeau par les anges.

Sainte Catherine est une vierge et martyre du IIIème siècle dont le culte s'est activé avec les croisades. On doute de son existence mais la légende fait d'elle une érudite chrétienne qui aurait choisi le mariage mystique avec le Christ et refusé les avances de l'empereur Maximien qui l'aurait alors livrée à ses tortionnaires.

montpellier musée fabre 056

Les anges de tête portent un fragment de la roue hérissée de piques avec laquelle elle aurait été martyrisée (la roue se serait brisée et les piques auraient crevé les yeux des bourreaux), la palme du martyr et la couronne des élus. 

montpellier-musee-fabre-054.JPG

La sainte qui a la paleur de la mort est enveloppée dans un suaire, le visage aux longues paupières baissées, aux lèvres entrouvertes sur une dernière prière.

Son corps est transporté par les anges qui le déposeront sur un sommet proche du Mont Sinaï en Egypte où il sera retrouvé quelques siècles plus tard, intact, préservé des atteintes du temps. Les moines du monastère Ste-Catherine se feront alors les gardiens du sanctuaire. Ils le sont encore aujourd'hui.

montpellier-musee-fabre-058.JPG

Un ange porte le corps qui ne pèse pas, une main sous la tête et l'autre sous les épaules.

Il y a dans cette scène une fluidité de nuage. La morte est portée par les anges comme un vaisseau par les vagues.

La force de cette représentation vient du contraste entre la mort, l'horizontalité du cadavre, et le mouvement qui est vie. Les anges transmettent au cadavre leur douceur et leur chaleur. Le plus proche, le visage penché vers la femme a le visage d'un amoureux, triste et tendre...

On pense au film de Malick, The Tree of Life, quand au bord du miroir de la mer où le ciel se reflète, ceux qui se sont aimés se retrouvent, légers, graves, et transfigurés...    

montpellier-musee-fabre-055.JPG

Des musiciens accompagnent le cortège. Ils ressemblent aux anges de la Renaissance. Le joueur de luth lève ostensiblement les yeux au ciel tandis que ses voisins déroulent le long ruban de la partition qui, n'en doutons pas, est un choral de Bach!

Karl Lehmann (1814-1882) qui se fit naturaliser français sous le nom d'Henri Lehmann n'oublie pas qu'il a été à bonne école, celle d'Ingres. Son dessin à la fois précis et soyeux évoque son maître. Il est plus connu pour ses portraits et notamment celui de Liszt, dans lequel il a saisi la force et la fragilité du musicien.

Sa Sainte Catherine du musée Fabre est une de ses oeuvres les plus belles.

Elle est silence et musique

Elle est mouvement et immobilité

Elle est douleur et douceur

Elle est invitation à la rêverie comme l'est une migration de grands oiseaux dans le soleil couchant

 

.............................................................................................................

Liens Montpellier:

Jean Cousin. La Charité. Musée Fabre. Montpellier.

Les cariatides et les atlantes de Montpellier. (1)

Cariatides et atlantes de Montpellier (2)

Le Mikvé de Montpellier. Témoin juif du Moyen-Âge.

Trompe l'oeil. place Saint Roch. Montpellier

Aigues Mortes. La Chapelle des Pénitents Gris. (1)

Aigues Mortes. La Chapelle des Pénitents Gris. (2)

Alexandre Cabanel. L'ange déchu. Musée Fabre Montpellier.

Arc de Triomphe du Peyrou. Montpellier.

Cathédrale de Maguelone. Les vitraux. (1) extérieur. Bleu. Robert Morris.

Cathédrale de Maguelone. Vitraux (2) Intérieur. Bleu. Robert Morris.

Cathédrale de Maguelone. (3) Vitraux. Intérieur. Jaune. Robert Morris.

Jean jacques Henner. Le bon Samaritain. Musée Fabre Montpellier.


 

.............................................................................................................

 

..

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #VOYAGES...

2013 0414montpellier0172

1 rue de la Barralerie, une petite foule se presse. Elle s'apprête à descendre dans le passé de Montpellier, à entrer dans un lieu sacré, un des plus anciens et des plus beaux bains-rituels juif.

Impossible de le découvrir autrement qu'en s'agrégeant à un groupe et en avalant avant d'y parvenir un cours de deux heures sur l'histoire de la ville! Si vous ne vous inscrivez pas pour cette visite guidée et scolaire au syndicat d'initiative, vous ne pourrez pas y entrer!

2013_0414montpellier0177.JPG

Il y avait à Montpellier une communauté juive bien implantée dès le XIIème siècle. Elle était composée de familles venues d'Andalousie, chassées par les persécutions des Almohades.

Jusqu'au XIVème siècle, les Juifs de Montpellier menèrent une existence normale, avant que Philippe le Bel ne s'avisât de les expulser et que Charles VI en 1394 ne mît un terme définitif à leur présence.

2013_0414montpellier0180.JPG

Vers 1300 donc, une communauté d'un peu moins d'un millier d'individus croit avoir trouvé un hâvre d'accueil dans la bonne ville. Ils construisent leur synagogue et le Mikvé attenant...

Des fouilles sont en cours pour dégager la vieille synagogue, quant au Mikvé, il a été restauré et a retrouvé son aspect médiéval intact.

Son architecture pure et harmonieuse est romane. On y accède par un long couloir voûté, une plongée dans le temps...

2013_0414montpellier0191.JPG

On fait halte dans le vestiaire ou déshabilloir. Il y fait frais et le groupe de touristes serré comme un troupeau, écoute sagement...

2013_0414montpellier0198.JPG

Dans cette ville qui a détruit la majeure partie de son passé médiéval et dont les églises ont allègrement brûlé pendant les joyeusetés des guerres de religion, ce lieu est rare et précieux. On peut y voir des niches dans les murs épais et tout autour de la pièce une banquette de pierre.

2013_0414montpellier0194.JPG

Du côté du bassin s'ouvre une belle baie géminée à colonette dont le chapiteau est décoré d'un motif floral...

2013_0414montpellier0183.JPG

On voit ici la colonette blanche qui avec le temps s'est légèrement inclinée vers le bassin comme pour mieux garder en mémoire toutes les femmes qui se sont plongées devant elle dans les eaux transparentes...

2013_0414montpellier0195.JPG

Côté couloir, le mur est percé d'ouvertures simples...

2013_0414montpellier0189.JPG

Au-dessus du bain se déploie une belle voûte romane en plein-cintre.

2013_0414montpellier0185.JPG

Nous arrivons au bain lui-même, à la piscine où mène l'escalier et les marches immergées.

C'est un lieu émouvant qui invite au silence.

2013_0414montpellier0184.JPG

Selon les préceptes, une femme ne peut avoir de relation sexuelle que 7 jours après ses règles et après s'être plongée dans les eaux purificatrices.

Pour être un peu moins misogyne, notons que certains hommes s'immergent également après toute éjaculation, voulue ou non.

Ce n'est pas une règle imposée mais elle est suivie par de nombreux Hassidim... 

2013_0414montpellier0197.JPG

L'eau doit être "naturelle", c'est à dire qu'elle doit provenir directement d'une source ou de la pluie. 

On ferme les yeux pour ne pas être indiscret et ne pas surprendre, le mur du temps aboli, les corps blancs des baigneuses...

... et l'on pense à Apollinaire

 

"Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses"

 


...................................................................................................................................................................

Liens : Montpellier et région:


Les cariatides et les atlantes de Montpellier. (1)

Cariatides et atlantes de Montpellier (2)

Alexandre Cabanel. L'ange déchu. Musée Fabre Montpellier.

Jean Cousin. La Charité. Musée Fabre. Montpellier.

Aigues Mortes. La Chapelle des Pénitents Gris. (1)

Aigues Mortes. La Chapelle des Pénitents Gris. (2)

Trompe l'oeil. place Saint Roch. Montpellier

Karl Lehmann. Sainte Catherine d'Alexandrie. Musée Fabre. Montpellier.

Arc de Triomphe du Peyrou. Montpellier.

Cathédrale de Maguelone. Les vitraux. (1) extérieur. Bleu. Robert Morris.

Cathédrale de Maguelone. Vitraux (2) Intérieur. Bleu. Robert Morris.

Cathédrale de Maguelone. (3) Vitraux. Intérieur. Jaune. Robert Morris.

Jean jacques Henner. Le bon Samaritain. Musée Fabre Montpellier.

 

 

 

.............................................................................................................

..........................................................

Voir les commentaires

<< < 1 2

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog