Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Montmartre secret

Montmartre secret

Pour les Amoureux de Montmartre sans oublier les voyages lointains, l'île d'Oléron, les chats de tous les jours. Pour les amis inconnus et les poètes.

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES. AMOUR.

 

 amour_mer_riviere-002.JPG

 

      Amour et rivière

 

 

Mon lit est le lit des rivières

Et mes draps sont le sable clair

Où tu viens te coucher ma chère

Où l'on va rêver et se plaire

 

Ma langue est une algue légère

Qui effleure et lèche ta peau

Avec la douceur des fougères

Et le glissement des copeaux

 

Mes deux bras autour de tes hanches

Sont vigoureux dans le courant

Ils font flotter la barque blanche

Sur la nuit aux reflets mourants

 

Et nous dérivons loin du port

Vers la forêt des madrépores

Vers le lagon et le décor

Où les dauphins jouent corps à corps

 

Mon lit est le fond des rivières

Et mes draps sont le sable clair

Où tu viens te coucher ma chère

Où l'on va rêver et se plaire

 

amour_mer_riviere-003.JPG


Liens : poèmes d'amour de Christian Wacrenier.

.........................................................................................................

Poème. Amour Nâga.

Poème. Femme nue. Voyage.

Poème. Amour. Attente.

poème. Amour. Soleil.

Poème. Amour Eternité.

Poème . Amour plus fort que la mort.

Poème d'amour. La nuit à côté de toi.

Poème: Petite Juive.

Poème érotique. Amour debout.

poème: Amour Flamme.

Avant la nuit. Poème. Amour.

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article
R


J'aime ce voyage amoureux entre rêve et caresse.



Répondre
N


Je veux voyager avec vous. Et si vous avez une amie, dites-lui que je n'ai pas l'intention de vous laisse revenir au port!



Répondre
R


On est amoureux en lisant vos poèmes. 



Répondre
A


Souvent dans vos poèmes, il y a l'eau, le courant, le voyage. C'est ce que je trouve aussi dans vos poèmes érotique, ce côté panthéiste pour ne pas dire mystique.



Répondre

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog