Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Montmartre secret

Montmartre secret

Pour les Amoureux de Montmartre sans oublier les voyages lointains, l'île d'Oléron, les chats de tous les jours. Pour les amis inconnus et les poètes.

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Cimetière.
Cimetière du Calvaire. Saint-Pierre de Montmartre.  Ajout de photos 2017.
Cimetière du Calvaire. Saint-Pierre de Montmartre.  Ajout de photos 2017.

Ouverture des portes sous haute surveillance le 1er novembre 2017!

cimeti-re.jpg

 

 



    La porte de la Résurrection de Gismondi, ne s'ouvre qu'une fois par an, le 1er novembre.
    Elle donne accès au petit cimetière, dit du Calvaire, un des plus secrets de Paris.


 

     Par un matin brumeux, un matin de fantômes et de souvenirs, j'ai donc gravi les trois cents marches qui me séparent de l'enclos funéraire.


 

    Je suis entré, presque seul, dans le cimetière.
    Ce qui surprend tout d'abord, c'est l'abandon...
    Des pierres tombales cassées, des morceaux de colonnes, de la mousse sur les inscriptions.      
    Tout semble en place pour un film d'épouvante, avec vampires et revenants. 




     Le cimetière date de 1688 et a été créé à l'emplacement d'une nécropole mérovingienne plus étendue.

     Au XVIIème siècle, Marie-Anne d'Harcourt, abbesse bénédictine de Montmartre cède une partie du verger de l'abbaye à la paroisse. L'enclos de 600m2 recevra des sépultures jusqu'à la Révolution.
     D'Artagnan n'en a jamais été l'hôte malgré la rumeur persistante, par contre Pigalle y fut réellement inhumé. Il ne reste rien de sa tombe, pillée à la Révolution, mais n'hésitez pas à entrer dans l'église pour contempler une de ses oeuvres : un Christ athlétique, prêt à s'envoler de l'étroite chapelle du baptistère où il a été exilé depuis peu par un curé qui ne le trouvait pas à son goût!


 

     Le cimetière a été réouvert en 1801 et a reçu jusqu'en 1835 les sépultures de familles aristocratiques qui avaient choisi d'habiter, sous la Restauration, le quartier à la mode, la Nouvelle Athènes, qui s'étend au pied de la Butte, dans le IXème arrondissement actuel.



     Edouard de Fitz James (1776-1838) jouit d'une tombe bien entretenue.
    C'est un personnage sans grande envergure, ultra royaliste, pair de France (...etc).
    En 1815, lors des procès conduits par les monarchistes contre ceux qui s'étaient ralliés à l'empereur, il réclame la mort du maréchal Ney, comme il le fait contre son propre beau frère, le général Bertrand, fidèle parmi les fidèles à Napoléon. Les journaux de l'époque fustigent sa conduite :

"Fitz-James de Judas renouvelant le crime
Vient de vendre son frère et de trahir sa foi...."




     Une simple colonne est le vestige de la tombe de louis Antoine Bougainville (1729-1811). Elle se dresse devant la stèle de son épouse, Marie Joséphine Flore qui passait pour une des plus jolies femmes de son temps.


   L'homme est bien connu pour ses expéditions, notamment en Océanie, la découverte d'îles nouvelles, sa participation à la guerre d'indépendance des Etats-Unis.
  Le botaniste Philibert Commerson embarqué avec lui, baptisera une fleur, inconnue jusque là en Europe, la bougainvillée.
 Le corps de Bougainville repose au Panthéon, et seul son coeur est resté à Montmartre...



  
    Bien des représentants des Montesquiou (famille d'ancienne noblesse dont l'origine remonte aux mérovingiens) sont regroupés ici, à l'ombre du clocher de Saint-Pierre. Le célèbre homme de lettres, Robert de Montesquiou qui inspira Huysmans (Des Esseintes de "A rebours") et Proust (le baron Charlus) n'est pas admis ici parmi ces gens bien! Il est enterré à Versailles dans une tombe anonyme surmontée de la statue de l'ange du silence.


  Notons que la légende de d'Artagnan inhumé dans ce cimetière, vient de ce que la famille des Montesquiou s'est divisée en deux branches dont l'une a fait la souche des seigneurs d'Artagnan. 




     La tombe du général Mathieu Dumas est en assez bon état. Elle a été restaurée par une association attachée à sauvegarder les monuments napoléoniens.

 


    Ce général a une longue carrière. Il a traversé bien des régimes, tout en restant fidèle à Napoléon. 
    Il a été aide de camp de Lafayette. C'est lui qui fut chargé de ramener à Paris, Louis XVI arrêté à Varennes. 
   Malgré ses diverses occupations, il trouva le temps d'écrire en 18 tomes (!) un Précis des Evènements militaires de 1799 à 1812.




   La curiosité du cimetière est assurément ce moulin, perché sur la tombe des Debray.



    Ces meuniers font partie de la grande histoire, en partie légendaire, de Montmartre.


    En 1814, les Russes veulent prendre position sur la Butte. Ils doivent affronter les habitants valeureux et notamment les 4 frères Debray qui défendent leur moulin. Trois frères sont tués. Le dernier qui a été artilleur dans les troupes napoléoniennes, parvient à récupérer des canons et à décimer une partie de la colonne russe.  Il est fait prisonnier, découpé en morceaux qui sont attachés aux ailes de son moulin!
   Son fils aîné est transpercé par une lance et laissé agonisant au pied du moulin. Il survivra cependant et restera invalide. Une cruelle invalidité puisque cet amateur de bon vin ne pourra plus jamais boire que du lait!


  C'est lui qui transformera plus tard son moulin en guinguette.
  C'est ainsi que le Blute-fin changera de nom pour devenir le moulin de la Galette.

   Notons que plusieurs centaines de soldats anonymes, tués lors des combats de 1814, furent jetés dans une fosse commune, creusée hâtivement dans ce cimetière.



     Une modeste stèle porte le nom de Louis Philippe de Rigaud, marquis de Vaudreuil (1723-1802), officier de marine dont les parents sont nés au Québec. Il participe à la guerre d'indépendance des Etats-Unis et remporte plusieurs succès. C'est lui qui revient en France en 1783, avec la flotte victorieuse.


 



    Et voici une gloire locale bien de chez nous : Félix Desportes,

premier maire de Montmartre, surnommé bien avant Kouchner et autres Besson, le caméléon politique!
Il se rallia au Directoire, au Ier Consul, à l'Empire, aux Bourbons et de nouveau à Napoléon.... (ouf!)



   Sophie Swetchine, née Sophia Petrovna Soïmonov, est la fille du conseiller le plus proche de l'impératrice Catherine II. Elle vient vivre à Paris après s'être convertie au catholicisme (à la lecture paraît-il des oeuvres de Joseph de Maistre). Elle tient un salon où se rencontrent et discutent Victor Cousin, Dupanloup, Lacordaire, Tocqueville...


   Elle poursuit avec ces deux derniers une correspondance suivie qui a été éditée et a provoqué une réaction très négative du héros de Huysmans, des Esseintes (rencontré plus haut à propos de Montesquiou) :

"Ses oeuvres avaient dégagé pour lui un inaltérable et accablant ennui ; elles étaient plus que mauvaises, elles étaient quelconques..."

 


    Parmi les gloires oubliées ou contestées du cimetière, on peut citer Monseigneur Bernier (1762-1806) évêque d'Orléans. Il est considéré comme un des chefs vendéens qui n'eut de cesse de combattre la République. Aujourd'hui, il est l'hôte d'une République bonne fille, celle de Montmartre et des poulbots!



   Antoine Portal (1742-1832), médecin anatomiste et biologiste qui est nommé premier médecin du roi Louis-Philippe puis de Charles X. Il contribue à la création de l'Académie de médecine qui regroupe les meilleurs médecins et chirurgiens français. Comme Desportes, il passe aisément d'un régime politique à un autre et se montre assez courtisan pour obtenir de chacun d'eux, titres, médailles et récompenses! Exercice qui le maintient en forme jusqu'à 90 ans!



   Jean Sébastien Calanis n'a pas eu le loisir d'atteindre un tel âge. Ce capitaine au long cours disparut en mer pendant la guerre, en novembre 1940. À sa mémoire quelques vers de Valéry :

Que la nuit s'éclaircisse ou que le jour succombe
Le tourment de la mer berce la mort sans tombe
                Et chante amèrement
D'une voix éternelle errante entre deux mondes
Un sacrifice sombre accompli sous les ondes



Quelques souvenirs encore...






Le calvaire qui a donné son nom au cimetière... 

 




     Et puis... J'ai compris que,poussant la porte de la Résurrection et filant entre les doigts de bronze, une petite fille avait brisé sa tombe et était passée à travers le miroir de la mort :

Liens

Cimetière Montmartre. Classement alphabétique. Calvaire et Saint-Vincent.

  le cimetière saint Vincent fin d'annee

 

 




 



 




 







 




Lien :

Commenter cet article
P
Je laisse Christian supprimer ce message qui n'a rien à faire ici.
Répondre
C
Oui l y a parfois de ces "propagandes" que je supprime bien sûr quand je les vois!
P
Toujours une documentation hors pair ! Mais la légende du meunier Charles Debray coupé en quatre morceaux accrochés aux ailes de son moulin et ramassés le lendemain matin par son épouse pour le porter au cimetière du Calvaire est fausse. En effet Pierre Charles Debray est enterré au cimetière Saint Vincent (division XIII) : voici les inscriptions sur la tombe." Pierre-Charles Debray, meunier propriétaire à Montmartre-décédé le 30 mars 1814-Tué par l'ennemi sur la butte de son moulin ". Quant à son épouse qui aurait pieusement ramassé les restes, encore une fable puisqu'en 1814 Charles Debray était veuf. Son épouse Aimée Geneviève Bailly née le 11 janvier 1754 était décédée le 25 octobre 1812 !
Répondre
C
Oui tu as raison. Pour le meunier il a bien été tué sur la Butte et même s'il est enterré dan le cimetière du Calvaire, il a pu l'être en plusieurs morceaux! Il avait une femme non officielle qui aurait pu officier. Mais tu sais bien que Montmartre est fait de vérités et de légendes, les deux s'entremêlant au point de se confondre. Cela dit, je noterai les informations que tu me donnes et que j'apprécie comme tu le sais.
M
Sì Chris il cimitero di San Michele è così bello e così unco che quasi non pensi alla morte, e quasi non fa paura...
Tanti baci a te
Répondre
C
Si! Venise est trop belle pour qu'on y pense à la mort! Malgré le beau film "Mort à Venise" de Visconti... avec la musique de Mahler!

Piccoli baci!
C
Ce blog une véritable encyclopédie sur Montmartre !! fabuleux travail et non moins fabuleuses les images Merci amitié
Répondre
E
Mis felicitaciones por vuestro blog. Como enamorado de Paris os agradezco esta excelente información que me hace vivir por unas horas el paisaje y el ambiente de esa ciudad maravillosa. Merci, Chris
Répondre
M
Peu à peu je découvre beacoup de choses avec toi dans le votrê blog !
Purtroppo chissá quando potro'visitare il piccolo cimitero perché in Novembre non ho vacanze.....che peccato, ma non si può mai dire mai!
Grazie sempre di tutto Chris e belle soirée
Répondre
C
Le plus beau cimetière du monde est en Italie. San Michele, à Venise....
Piccoli baci
V

Une visite super intéressante. Un endroit vraiment secret de montmartre. Je guetterai le prochain 1er novembre.


Répondre
F

Merci pour ce remarquable reportage qui fait sortir de l'oubli bien des personnages légendaires ou obscurs de l'Histoire de France.


Répondre

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog