Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Montmartre secret

Montmartre secret

Pour les Amoureux de Montmartre sans oublier les voyages lointains, l'île d'Oléron, les chats de tous les jours. Pour les amis inconnus et les poètes.

Publié le par chriswac
Publié dans : #OLERON PLAGES



     Il y avait, il y a quelques années, un immense parking tout au long de la plage de Vertbois. Il a disparu, dévoré par les tempêtes de l'hiver. 




     Il y avait dans les dunes, à plusieurs dizaines de mètres de la plage, deux énormes blockhaus. La mer les attire vers elle à chaque grande marée. Elle les a fait glisser sur le sable lors du dernier hiver. Peut-être n'aura-t-elle pas le temps de parachever son oeuvre car, la municipalité de Dolus envisage de les détruire, les jugeant dangereux pour les enfants et les imprudents qui s'y aventurent malgré les panneaux d'interdiction.



     Il faut avouer qu'ils avaient une réputation douteuse, ces vestiges de l'architecture guerrière des nazis... Ils servaient de rendez-vous aux amoureux qui s'y aimaient avec vue sur la mer. Ils attiraient les voyeurs qui se dissimulaient dans les oyats. Ils offraient leurs murs immenses aux artistes tagueurs venus parfois de loin.



     La petite souris prétend que les amateurs d'herbes rares venaient y fumer à l'abri des pluies et des regards.



     Ce qui, de toute évidence stimulait leur imagination...





     Et puis, un jour d'avril de cette année, des enfants qui jouaient à la guerre, découvrirent dans un des blockhaus un corps carbonisé.



     Il y eut une enquête qui conclut au suicide par le feu d'un habitant de Dolus venu s'immoler près de la mer.
Evidemment cette mort sinistre ne pouvait améliorer l'image des blockaus dont les jours sont maintenant comptés.



     Il faut donc se dépêcher d'aller voir les peintures qui s'écaillent et qui exploseront en 2010.







     ...Si toutefois l'on réunit la somme nécessaire à cette destruction. Ce qui n'est pas assuré, si j'en crois l'adjointe au maire, Marie-Hélène César qui malgré son nom impérial et conquérant déclare :"En 2010, si tous les crédits nécessaires sont réunis, ces deux blockhaus seront amenés à disparaître. La disparition pure et simple est inéluctable. Encore faut-il savoir qui va payer." (!!!)



     Par mes moustache! Cela me redonne un peu d'espoir!





     Allons! Allons! pas de faux espoir! la chose est décidée. On va nous dynamiter!

....


     Merci aux jeunes artistes qui ont écrit et peint sur les murs de la haine.  La pluie, la mer, le vent, apprécient tant leurs couleurs qu'ils ont voulu s'en emparer, les emporter dans leur mémoire avant que les dynamiteurs ne fassent leur boulot.













Lien :
 Les plages d'Oléron :

Oléron. Les Plages. Classement alphabétique.

 




..
 

Commenter cet article
F
Ces peintures explosent d'inventivité ce qui est mieux que les explosions de haine. Les blockhaus ne gênent personne mais au nom du principe de précaution il faut penser aux conséquences les plus extrêmes de la bêtise humaine. A Calais les blockhaus servaient surtout de pissotières, ils empestaient à des kilomètres. Les tags n'existaient pas alors, il y a 50 ans sur les plages de la côte d'Opale. J'espère que le budget sera insuffisant pour détruire ceux-ci. Les panneaux d'interdiction devraient être une bonne assurance pour le maire, qui hélas risque un procès en cas d'accident...
Répondre
N
Quel talent, ces artistes tagueurs !  Merci au photographe de les avoir si bien mis en valeur...Les tags descendant sur la mer sont particulièrement beaux.
Répondre
C

Merci. Vous avez un prénom qui m'est très cher! Votre commentaire n'en est que plus charmant...
Je vous souhaite un bel été.



Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog