Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 août 2009 3 05 /08 /août /2009 07:45

     C'est une histoire sans paroles. Elle me fait penser au dernier film de Woody Allen, "Whatever works"... 

     Un vieux grincheux (comme moi)  se demande ce qu'il a de commun avec ses contemporains.  Dans les toilettes publiques, ils estiment superflu de tirer la chasse pour évacuer leurs déjections... Quand ils sont cyclistes, ils trouvent naturel de rouler sur les trottoirs, d'ignorer les sens interdits et les feux rouges... 
    Nos mêmes contemporains veulent profiter d'une nature encore sauvage et belle à condition qu'elle soit préservée des agressions...des autres!

    A l'entrée de la plage, quelques panneaux rappellent la fragilité de cette nature et le respect qu'elle mérite.

Vous pouvez juger du résultat de ce rappel civique...

 









Arrivée des envahisseurs...  
A quelques mètres de là, un accès à la plage a été aménagé. Pour qui?









Après le piétinement des oyats, des fleurs et des plantes dunaires, installation avec armes et parasols sur la dune "fragile".





Et maintenant... Cherchez où est la dune?





Là où elle a essayé de résister, on peut voir des petits humains s'employer à la réduire à néant, sous le regard attendri de leurs parents...


Une question naïve?
La commune de Grand-Village at-elle obtenu le pavillon bleu de l'Europe pour cette année?




...



Lien: Les plages d'Oléron :

Oléron. Les Plages. Classement alphabétique.  



... 

 

Partager cet article

Published by chriswac - dans OLERON PLAGES
commenter cet article

commentaires

Frederique 05/08/2009

Là comme ailleurs un seul mot: éducation! si les panneaux étaient un peu plus explicatifs les touristes prendraient peut-être conscience du rôle des oyats. Et si la formation et la destruction des dunes était dans les programmes scolaires les enfants éduqueraient leurs parents comme c'est déjà le cas dans le domaine des économies d'énergie et du tri des déchets (parfois!) Contre l'ignorance et la bêtise je ne vois que la jeunesse  comme espoir...

Frederique 05/08/2009

Un bon P.V. les inciterait à mettre ordures en sac... et à Paris les jeunes vélibiens comme ma fille Agnès sont assez je m'en f...tistes, là aussi rien de tel qu'un coup de règle sur les doigts, une petite ponction dans le porte monnaie... mais que fait donc la police?!!! ;-)Allez ne nous laissons pas miner le moral, bonne baignade quand même! ;-)

bine 10/08/2010


Chaque année cette plage est un peu la mienne et ces dunes étaient si belles.jai moi aussi envie de couper par les dunes pour aller plus vite.j'ai moi aussi envie de glisser sur les dunes,
parce-qu'ils ont l'air de vraiment s'amuser ceux qui le font. Mais qu'ils ont l'air beatement stupides arrivés en bas drainant ce sable qui avant leur jeu se trouvait tranquille a constituer la
dune et qui désormais se retrouve en bas,sur la plage. Oui j'ai envie d'être un peu inconsciente parfois. Mais pour quelques secondes de descente folle,je ruine le lent travail de la nature. Alors
je ne vais pas sur les dunes,mon fils non plus. Il n'as pas le droit non plus contrairement a beaucoup d'aller y creuser.il ne nous trouve pas trés sympas de tous ces interdits dunesques. Mais il
vient d'apprendre tout comme nous que la dune avait reculé de 25 mètres.nul doute que cet apres-midi,il regardera les dunes et ses parents d'un regard different. Ce sera une raison supplémentaire
d'accepter que cela a l'air sympa ces petites glissades,mais décidément notre respect de ce qui est beau,né nous permetra jamais cette inconscience.


Présentation

  • : Montmartre secret
  • Montmartre secret
  • : Pour les amoureux de Montmartre, des chats, de l'île d'Oléron. Pour les poètes et pour les voyageurs. Un blog éclectique pour les amoureux de la vie!
  • Contact

Recherche