Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Montmartre secret

Montmartre secret

Pour les Amoureux de Montmartre sans oublier les voyages lointains, l'île d'Oléron, les chats de tous les jours. Pour les amis inconnus et les poètes.

Publié le par chriswac
Publié dans : #OLERON



      Les touristes pressés qui passent dans la région sans y séjourner ne connaissent souvent de l'île d'Oléron que son viaduc et le phare de Chassiron. 
     Ils empruntent pour gagner la pointe nord de l'île, une route encombrée avec embouteillages garantis avant les feux et les tartes qui se sont multipliées, plus nombreuses que les pains de la parabole!
    Cette route est bordée de centres commerciaux qui rivalisent de gigantisme et de laideur : Dolus et ses hangars de la consommation,Saint-Pierre et ses kilomètres de publicités, son Leclerc monumental... Une catastrophe de laideur et de démesure dans un paysage délicat où toute agression paraît démesurée.



     Il faut du temps, de la disponibilité pour apprécier les petits villages et les petites routes dans les marais. Il faut y flâner et voir passer les nuages et changer les couleurs. Il faut regarder les marées métamorphoser les côtes...
   Une fois que vous aimerez cette île, vous pourrez prendre le temps d'aller comme tout le monde visiter Chassiron.
    Evitez Juillet et août où le parking du phare est saturé et où fleurissent les baraques à pizzas et les boutiques de souvenirs effroyables

   Préférez un jour d'automne ou d'hiver, un jour de vent et de goélands...



   Un peu d'histoire avant de gravir les 189 marches de granit et les deux échelles de meunier (35 marches) qui mènent à l'astragale.



   C'est Colbert qui décida la construction de ce phare et de celui des Baleines dans l'île de Ré. Il était important de baliser le passage dangereux des navires dans le pertuis. Le premier phare est mis en service en 1685. Il s'agit d'une tour avec feux de bois.L'importance du trafic maritime rend nécessaire l'édification d'un phare de plus grande portée. Ce sera le phare actuel qui commencera à envoyer ses signaux le 1er décembre 1836.


Vue du haut du phare, vers Saint-Denis... On aperçoit le Fort Boyard sur la droite.

     Le phare s'inspire d'un plan dû à un ingénieur français : Augustin Fresnel. A sa base une rotonde sert de logement aux gardiens. La tour mesure 46,2 mètres de hauteur. L'alternance des bandes noires et blanches permet d'identifier Chassiron de jour. Identification nécessaire, étant donnée la proximité d'autres phares comme celui des Baleines (couleur pierre) ou de la Coubre (rouge et blanc).

    La nuit, c'est un éclat blanc toutes les dix secondes qui le signale aux navires (quatre éclats blancs toutes les 15 secondes pour les Baleines, 2 éclats blancs toutes les dix secondes pour la Coubre.


Vue du haut du phare. Marée haute et tamaris.


Vue vers le nord. Marée haute.


La balise d'Antioche.

 


La croix d'anneaux de chaînage.

     Une croix très simple, tournée vers le large rend hommage aux Péris en mer. Antioche était surnommé "le mauvais rocher" tant les naufrages y étaient fréquents. Le dernier d'importance date de 1925. Le Port Caledonia vient se fracasser sur le rocher. Tout l'équipage périt. Les 23 corps rejetés à la côte, reposent aujourd'hui dans le petit cimetière de Saint-Denis. Mais combien de corps, jamais retrouvés, n'ont eu pour sépulture que l'océan?


Vue du phare. La maison des gardiens de l'ancien phare.

     Cette petite maison est une dépendance de la tour à feu construite sur ordre de Colbert en 1685.

    Une plaque gravée est apposée sur le mur : "Ici, depuis la nuit des temps, les hommes et l'île ont subi ensemble la dure loi de l'océan qui est toujours vainqueur."

   On aimerait ne pas voir dans ces paroles une prophétie.
   Le changement climatique ne risque-t-il pas de donner à l'océan la victoire définitive sur une île qui n'est qu'à quelques mètres au-dessus du niveau des eaux?



Vue de la côte ouest vers le sud.


Même vue à marée basse


Les falaises de calcaire.

       Avec un peu de chance vous ramasserez un fossile enroulé sur lui même depuis des millénaires et que les vents et les marées ont libéré de son long sommeil.


Côte est vers Saint-Denis


Même côte à marée basse.

 

Les goélands à l'abri dans une crique


La forme du vent.

   Par un sentier côtier, vous pourrez prolonger votre promenade vers les Huttes, avec une pensée pour les arbres dont la chevelure cherche le sud mais dont les pieds comme ceux du phare restent enracinés au nord!




Lien  Goélands et autres oiseaux.... Oléron


... 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES Chats.. photos..articles



Un jour d'ombre et de pluie
Un jour d'ambre et de gris
Un de ces jours sans nom
Ni âme ni raison

Je n'avais nul désir
J'allais à la dérive
J'avais fermé mes livres
Je me laissais survivre

C'est le moment qu'elle a choisi
Pour tomber dans ma vie
Comme une étoile dans un puits
Comme une plume dans un nid

Après des saisons d'abandon
Dans un refuge de banlieue
Elle est entrée dans ma maison
Sans se poser une question

Elle a ouvert en grand les yeux
Pour explorer tous les recoins
Elle a essayé les coussins
Elle a pissé dans les fusains

Elle est venue sans hésiter
Se coucher sous mon abat-jour
Et dans la nuit sans un détour
Elle a choisi mon oreiller

J'ai dormi pendant des années
Comme un chaton émerveillé
Le nez contre son ventre rond
Sa patte oubliée sur mon front

Elle accueillait tous mes amis
Qu'ils soient gentils qu'ils soient bougons
En ronronnant à la folie
le corps fondant comme un bonbon

Elle aimait tous les animaux
Qui se trouvaient sur son chemin
Elle embrassait de son museau
Les chats les souris ou les chiens

Mais elle a laissé s'approcher
Les doigts rapaces de la mort
Le cancer qui s'est accroché
Comme une portée carnivore
 
Quand il a fallu la piquer
Ses yeux sont restés dans les miens
Son coeur ne s'est pas arrêté
Il bat toujours au coeur du mien.


 

Liens:

Poème. La mort d'un chat.

 La chatte Missou.

Poème chat. Mort de Minouche.

poèmes pour mon chat. Mort.

Liens: Chats. Poèmes, Art, photos....

 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Monuments. Cabarets. Lieux









     Les cinéphiles montmartrois n'ont pas beaucoup de chance. Il n'y a dans l'arrondissement que des salles-cabines pour films X, de Pigalle à Clichy.
    Bien entendu il y avait Place Clichy un somptueux cinéma, art déco, le Gaumont Place, une salle exceptionnelle dont l'architecture à la fois sobre et majestueuse provoquait l'admiration.
   Dans les grandes années pompidoliennes, il a été détruit, en même temps que les Halles. Il n'en reste aujourd'hui que l'orgue qui a été remonté à Nogent, dans le pavillon Baltard rescapé!
  A sa place, admirez l'immeuble bête et méchant où se tapissent le castorama, le Flunch,et les hôtels Ibis aux petites fenêtres et aux chambres exigües....

     Alors, réjouissons-nous de la présence, rue Tholozé, à deux pas de la rue des Abbesses et du moulin de la Galette, du célèbre Studio 28, dernier ilôt de résistance cinéphilique dans notre 18ème sinistré! 

 

   La salle de modeste dimension (170 places) fut créée dans les années 20 par Jean-Placide Mauclaire.
  C'est dès le début, un cinéma d'avant-garde qui présente des films audacieux. La projection de l'Âge d'or de Bunuel, provoque un scandale et une interdiction qui pèse lourd sur les finances de Mauclaire, contraint de vendre sa salle.
   Elle retrouvera une bonne santé grâce aux comédies américaines, projetées en VO, puis en 1950, elle connaît son heure de gloire lorsqu'Abel Gance et jean Cocteau deviennent ses parrains. 


 
    Dans l'entrée, des affiches de Napoléon d'Abel Gance rappellent ce parrainage illustre. 
   Un couloir assez long permet d'accueillir des expositions de peintures ou de photos dans la rue "Rouge-Gorge".

  

    Au début du couloir, vous pouvez prendre votre pied.
    En effet, sont exposées sous vitrine, les empreintes illustres de comédiens et de réalisateurs.
    Clin d'oeil très montmartrois à Hollywood Boulevard!
 
     Même si elle n'a pas tourné dans La Comtesse aux pieds nus, Jeanne Moreau est bien présente et nous conseille de toujours partir du bon pied, le gauche.




     Un petit dessin d'Agnès Varda... Comme un graffiti... Il est vrai que le port d'attache d'Agnès est rue Daguerre, très loin de Montmartre. Mais on imagine bien Jacques Demy choisissant pour décor d'une comédie musicale, ce cinéma romantique! 




    Signoret et Montand sont passés par là... Comme tant d'autres artistes avant eux.




     Un petit restaurant, et un jardin d'hiver vous permettent de prendre un verre et de déguster les tartes salées ou les gâteaux de Francine...


 

         ...sous le regard de Gérard Philippe et d'une assemblée amicale de comédiens que le 7ème art a rendus immortels...


 
    Et maintenant vous entrez dans la salle et vous découvrez le grand rideau rouge, le ciel étoilé et..... les lustres, les fameux lustres de Cocteau!





 Petits chapeaux de lumière
 Petits lutins
 Lanternes dans les arbres
 Fées en vadrouille....


 
Ils entourent les colonnes bleues
Ils vous font entrer avant que l'écran ne vous capture, dans un monde féérique...
 La Belle peut glisser dans le couloir entre les candélabres tenus par des bras vivants... 



Orphée peut sortir de la nuit...
La séance peut commencer...









...
lien Cité du midi. Paris Montmartre (Pigalle).



   

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #WACRENIER





Absence (Marée basse)


Tu n'es plus là mais il faut bien
Que la mer se retire au loin
Laissant des rides sur le sable
Parmi les épaves minables.

tu n'es plus là, je reste seul
Dans les plis du drap chiffonné
Qui sans toi devient un linceul
triste et froid d'être abandonné.

Mais dans une vague du lit,
fil de la vierge, cheveu d'ange,
Un cheveu d'or est là qui luit
Comme un brin de soie dans la fange

Et je l'enferme dans ma main
Avant de m'endormir enfin
Avec ce talisman en gage
de ton tendre amour en partage. 

 





Lien : Louis wacrenier. Derniers poèmes d'amour (1)  



... 

Voir les commentaires

<< < 1 2

Articles récents

Hébergé par Overblog