Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Montmartre secret

Montmartre secret

Pour les Amoureux de Montmartre sans oublier les voyages lointains, l'île d'Oléron, les chats de tous les jours. Pour les amis inconnus et les poètes.

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE. Rues et places., #MONTMARTRE Peintres.Artistes.Clébrités
Place Jean Baptiste Clément Montmartre.
Place Jean Baptiste Clément Montmartre.

     Elle a du mal à se donner l'allure d'une place malgré son nom. Large espace sans unité architecturale, elle est pourtant, au cœur de Montmartre un lieu riche en histoires et en histoire!  

Place Jean Baptiste Clément Montmartre.

    En son centre, un maigre square triangulaire  a été transformé en "espace de bio diversité" laissé savamment à l'abandon. Il se veut outil pédagogique avec panneaux explicatifs, photos et invitation à regarder de loin "l'hôtel à insectes" mieux lotis que les artistes bohêmes du Montmartre d'antan!

 

Place Jean Baptiste Clément Montmartre.

     Prenons la place par le sud, là où les rues Ravignan et Gabrielle font leur jonction. Ce qui nous permet de rappeler que les Montmartrois appelaient Place Ravignan celle qui allait se métamorphoser en Jean Baptiste Clément en 1905.

     C'est dans cette maison du 38 rue Gabrielle que Picasso eut en 1901 son premier atelier qu'il partageait avec Casagemas et qu'il ne quitta qu'après le suicide de son ami.

                                              Casagemas (Picasso)

 

 

 

      La place commence par une grosse maison divisée en plusieurs lots.

                                             19 rue Ravignan

La maison dont une partie donne sur la rue Ravignan forme avec ses trois numéros impairs le côté ouest de la place!

                                        1 à 5 place Jean Baptiste Clément

                    l'ensemble a été construit en 1911 sur les plans de L. Defais.

 

                 Il est un peu incongru au sommet de la Butte et fait penser aux grosses maisons en meulières ornées de céramiques qui "fleurissaient" dans les banlieues de bonne bourgeoisie. Il est clair qu'elle nous procure un dépaysement de plus dans ce Montmartre qui n'en manque pourtant pas. 

Place Jean Baptiste Clément Montmartre.

      On le voit représenté par Elysée Maclet qui lui donne des proportions plus modestes! Son interprétation d'artiste remodèle la ville ! 

Rue de la Mire

Rue de la Mire

Rue Lepic

Rue Lepic

     Après cette maison, on trouve la rue de la Mire et la rue Lepic. Les numéros impairs de la place se poursuivent dans la continuation de la rue Lepic.

Le 7

Le 7

Le 9

Le 9

    Le 7 et le 9 sont des pavillons qui évoquent eux aussi la banlieue. Ils ont remplacé les modestes maisons du village derrière leur jardinet. On peut les apercevoir avant la tour du réservoir sur cette carte de 1904. 

 

C'est le jardin du  réservoir qui termine ce côté de la place bien que le réservoir ait pour adresse officielle le 9bis rue Norvins.

Utrillo (on peut voir encore une des petites maisons de la place)

Utrillo (on peut voir encore une des petites maisons de la place)

                      Le réservoir côté place Clément.

Le réservoir côté place Clément.

  Le vieux réservoir qui avait été rehaussé pour répondre aux besoins en eau des Montmartrois a été désaffecté après la construction du grand réservoir près du Sacré- Cœur et son adjonction de briques détruite en 1969. Aujourd'hui l'élégant bâtiment orné d'une fontaine sert de salle d'exposition et de siège de la Compagnie du Clos de Montmartre qui promeut la piquette folklorique vendangée plus bas dans les vignes les plus photographiées au monde!

                     Haut de la place vers la rue Norvins.

Haut de la place vers la rue Norvins.

La folie Sandrin

La folie Sandrin

     Nous arrivons rue Norvins dominée par la Folie Sandrin et devons redescendre de quelques pas pour retrouver la place qui nous intéresse aujourd'hui. Cette partie haute a été peinte maintes fois par Utrillo, par tous les temps.

 

 

Place Jean Baptiste Clément Montmartre.

     Ce côté de la place (numéros pairs) fut jadis la rue Feuchère.

La vieille boulangerie qui restait un des rares commerces utiles aux habitants du quartier a été remplacée par une boutique pour touristes (fermée en ce moment pour cause de corona virus).

 

 

Place Jean Baptiste Clément Montmartre.

    Toujours au numéro 12 une pelle Stark signale qu'à cet emplacement fut érigée la mire du nord.

Place Jean Baptiste Clément Montmartre.

 

 

   En réalité, ce n'est pas à cet endroit que l'on peut voir la fameuse mire dite de Cassini, mais à deux cents mètres dans une propriété privée de la rue Girardon.

 

    Les spécialistes du balisage touristico-historique ne sont pas à une erreur près. Prenons l'exemple du panneau de cette place Jean Baptiste Clément....

   Elle contient deux erreurs. La première est ce trait d'union fautif entre Jean et Baptiste. En effet le père de notre "héros de la Commune" s'appelait Jean-Baptiste Clément et pour qu'il n'y ait pas de confusion avec son fils sur les documents écrits, il le déclara Jean Baptiste sans trait d'union. Et de fait notre "auteur du Temps des Cerises" n'écrivit son prénom qu'ainsi! 

Place Jean Baptiste Clément Montmartre.

     La deuxième erreur est d'en faire le maire du XVIIIème arrondissement alors qu'il ne le fut jamais et qu'à la date indiquée c'est Clémenceau qui occupait le poste!

Clément fut élu au Comité de Vigilance du XVIIIème puis à la Commune à la Commission des Services Publics. Maire il ne le fut jamais!

Place Jean Baptiste Clément Montmartre.

      Il n 'empêche qu'il mérite amplement l'honneur de cette place en plein Montmartre, lui qui fut un Montmartrois de coeur, n'ayant pas moins de douze adresses sur la Butte, lui qui fut un Communard généreux et utopiste comme Louise Michel, lui enfin qui réécrivit son  poème "Le Temps des Cerises" après la Commune, pour Louise une ambulancière rencontrée sur la barricade de la rue de la Fontaine au Roi, une des dernières de la Commune, et qui refusa de quitter son poste au mépris de la mort.

Place Jean Baptiste Clément Montmartre.

"Cerises d'amour aux robes pareilles

Tombant sur la feuille en gouttes de sang"

(...)

"C'est de ce temps-là que je garde au cœur

Une plaie ouverte..."

Place Jean Baptiste Clément Montmartre.

    Après le 12, un immeuble sans grâce, le 10 a pour intérêt un stuc au-dessus de sa porte. Il représente la Tour Montmartre, 114 rue de l'Empereur.

Place Jean Baptiste Clément Montmartre.

    La rue de l'empereur (ancien nom de la rue Lepic) aboutissait rue Norvins. Le 114 aurait été situé approximativement au milieu de la place Clément, sur la pelouse du square maigrelet et bio. 

La tour Montmartre

La tour Montmartre

     La tour Montmartre qui permettait aux amateurs de piquette et de billard de jouir d'un point de vue imprenable sur Paris agrémentait une guinguette située comme bien des immeubles de Montmartre sur un  sol qui à cause des carrières de gypse s'apparentait à du gruyère.

La tour s'écroula comme le firent plusieurs maisons et moulins et ne fut pas reconstruite. Il ne reste pour s'en souvenir que le décor de stuc du 10 place Clément.

La tour Solférino

La tour Solférino

    Elle est parfois confondue avec la tour Solférino située plus à l'est à l'emplacement de la rue Lamarck et de la rue de la Fontenelle (aujourd'hui Chevalier de la Barre)

Place Jean Baptiste Clément Montmartre.

       Les 8 bis et 8 font partie des petites maisons rescapées de l'ancien village. Elles nous permettent d'imaginer ce que fut la Butte avant l'invasion des promoteurs.

 

Place Jean Baptiste Clément Montmartre.
Le 6

Le 6

     Le 6 est un petit immeuble de rapport avec sur sa façade un "témoin" placé sur une fissure, spécialité des maisons de la Butte contraintes pour ne pas être avalées par un fontis de consolider leur sous-sol.

Place Jean Baptiste Clément Montmartre.

    Le 4 ne brille pas par son originalité architecturale. Pas étonnant c'est une école.  elle a été construite dans les années 90-91.

Place Clément (Gen Paul) les 4-6-8-10 et 12 actuels.

Place Clément (Gen Paul) les 4-6-8-10 et 12 actuels.

     Sur un terrain qui s'étendait vers l'est jusqu'à la rue Poulbot actuelle. Il y avait là quelques maisons de un ou deux étages, des entrepôts... qui furent rasés sans état d'âme.

Place Jean Baptiste Clément Montmartre.

     Il ne reste plus que le 2, immeuble qui fait l'angle avec la rue Gabrielle et construit en 1932. Sur sa façade des noms badigeonnés sans égards révèlent à qui réussit à les déchiffrer le nom des architectes : Boucher et Bouriquet. On penserait presque à Bouvard et Pécuchet!

Schifrine

Schifrine

     Et voilà! Nous avons fait le tour de cette place atypique! Il ne reste plus qu'à la retrouver sous le pinceau des peintres, essentiellement Utrillo qui venu en voisin de la rue Cortot a su la voir avec ses yeux d'artiste.

Utrillo

Utrillo

Place Jean Baptiste Clément Montmartre.
Place Jean Baptiste Clément Montmartre.
Place Jean Baptiste Clément Montmartre.
Commenter cet article

Kafkal 19/01/2021 08:21

Etude complète et rare de cet endroit où on passe sans d'arrêter. Grâce à vous je m'arrêterai.

Pierre 17/01/2021 07:47

Je suis horrifié par l'endroit où la Ville de Paris situe la mire du Nord !! J'ai beaucoup de souvenirs sur cette place car c'est là où, dès mes 7 ans, ma grand-mère m'envoyait chercher le pain. Très vite Louis Chaucesse le propriétaire, conscient de sa place privilégiée, transforma sa boulangerie en épicerie . La qualité du pain devint bien moins bonne, et l'on me pria d'aller chercher le pain ailleurs. A l'époque il y avait des boulangeries partout dans chaque rue de Montmartre. Aujourd'hui elles ont toutes disparues : (la plus importante, Bailly au coin de la rue Tholozé et des Abbesses est devenue une succursale banquaire ) .Quant à la Tour Montmartre dont tu nous présentes une bien belle photo, je n'ai jamais pu trouver la date à laquelle elle s'est effondrée . Y a t'il eu des victimes? Je me pose encore la question. Bon Dimanche à toi

chriswac 20/01/2021 13:38

Oui mais nous ne sommes pas à une erreur près! J'aime lire tes souvenirs de ce quartier... ils me le rendent plus vivant. J'ai connu aussi cette boulangerie avant sa transformation en bazar touristique. C'est vrai qu'il n'y a plus un seul commerce "normal" au coeur de Montmartre.
Vite un rayon de soleil! Je sors!
Mon amitié

Kafkal 16/01/2021 19:46

Une place qui est intéressante grâce à votre balade.

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog