Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2017 5 08 /09 /septembre /2017 12:14

      Jane Avril 002

                  Jardin de Paris: Jane Avril, 1893. Lithographie 4 couleurs (124 x 91,5 cm)

 Jane Avril est à part dans le monde nocturne de Montmartre. Elle n'a pas la sensualité débridée de Nini patte en l'air ou de la Goulue. Elle séduit sans se prostituer; elle danse sans se déshabiller. Etrange et mystérieuse, elle traverse la nuit comme un navire traverse un détroit houleux.  

Jane-Avril-004.JPG

Toulouse Lautrec ne s'y trompe pas... Il la reconnaît comme une soeur douloureuse. Pour elle, il délaisse la Goulue à la sensualité débordante. Il la regarde, il l'aime, il saisit sa solitude, son désarroi, sa dignité. Il la montre telle qu'elle est quand elle danse, avec cette énergie qui stupéfie, avec cette distinction qu'on retrouvera plus tard chez Marlène dietrich...

Jane-Avril-006.JPG

                      Jane Avril entrant au Moulin Rouge. 1892. Huile sur carton (102 x 55 cm)

Dans la rue, elle marche seule, avec son lourd passé de petite fille mal aimée, d'enfant battue par une mère alcoolique qui n'était préoccupée que d'elle et d'elle seule. Elle se sait fragile, à la merci d'une crise d'épilepsie. Elle a rendu visite à Charcot à la Salpétrière. Elle a espéré qu'il la guérirait de ses angoisses et de cette hystérie qui parfois la submerge et lui vaut des surnoms sans pitié : Jane la folle, Mélinite...

Jane-Avril-008.JPG

      Entre artistes on se comprend. On voit ce que les autres ne voient pas. Cette tristesse, ce refuge du corps dans les étoffes fermées.

Jane-Avril-010.JPG

         Jane Avril sortant du Moulin Rouge. 1893. Peinture et gouache sur carton (84,3 x 63,4 cm)

Ce désir inexprimé d'un ailleurs. D'une vie avec un homme aimé, loin des paillettes et des bulles de champagne.

Jane-Avril-012.JPG

lautrec-avril.jpg

Comment imaginer que ce visage-là déchaîne l'enthousiasme et la passion?

C'est qu'elle est double Jane Avril. Elle est la danseuse montmartroise, du Divan Japonais, des Folies Bergères... Elle est en même temps l'amie d'écrivains rares comme Huysmans ou Alphonse allais qui rêve de l'épouser...

avril-001.JPG

Sur l'affiche du Divan Japonais, elle est assise devant la scène où Yvette Guilbert croise ses gants noirs, mais c'est elle la vedette. Elle est la longue dame noire. Elle est l'élégante à l'éventail vers qui se penche Edouard Dujardin, ami de Mallarmé et passionné de Wagner ...

Jane-Avril-014.JPG

                              Jane Avril dansant. 1892. Huile sur carton (85,5 x 45 cm)

Elle est l'ambassadrice d'un French-Cancan qui serait dansé par une reine. C'est elle qui à Londres ou à Madrid, en donnera l'image la plus vive et la plus poétique. Une danse violente de sexe et de passion, mais aussi une danse de l' immédiat, du moment réel contre l'éternité abstraite.

Jane-Avril-018.JPG

Jusqu'à la mort du peintre, elle restera son amie. Il y eut entre eux une proximité plus forte que l'union des corps.

Jane-Avril-023.JPG

                       Jane Avril. 1899. Lithographie 4 couleurs (56 x 34 cm)

Le peintre l'a vue, l'a peinte comme un voyant sait peindre. Le mouvement, l'ondulation, le jeu, la tragédie...

Jane-Avril-025.JPG

Le serpent qui frôle le sein sur la robe noire. Le serpent de Cléopâtre. Le serpent du temps qui glisse...

Jane Avril de dos

Jane Avril a fini par trouver l'homme de sa vie, le journaliste et dessinateur Maurice Biais qu'elle a suivi à Jouy en Josas pour y vivre 16 années un peu plus paisibles...

biais jane avril

                                              Jane Avril par Maurice Biais

Quand il meurt, il la laisse sans un sou et Jane n'a même pas la ressource de vendre les dessins et les croquis que Toulouse Lautrec lui a offerts. Il y a longtemps déjà qu'elle en a fait cadeau à des amants de passage...

Sacha Guitry interviendra pour la faire entrer dans un hospice où elle passera les dix dernières années de sa vie.

 Elle dansera une ultime fois, à 67 ans, invitée par Max Dearly.

Jane-Avril-021.JPG

Elle mourra huit ans plus tard et sera enterrée au Père Lachaise.

Sans doute eût-elle préféré Montmartre où elle rencontra son  grand ami, Toulouse Lautrec, celui grâce à qui elle est vivante aujourd'hui....

photo-jane-avril.jpg

 

 

Liens :

Liste et liens: Peintres et personnages de Montmartre. Classement alphabetique.

Musée de l'érotisme. Pigalle.

Poulbot. Panneaux de Faïence. Rue Damrémont. Montmartre.

 

avril-005.JPG


 

...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Modigliani 09/09/2017 11:51

Bonjour Christian , Jane Avril penso sia stata una donna triste e intellettuale e penso che fare la ballerina con il suo carattere schivo e introverso sia stata una bella sfida con se'stessa,,,,,,,,
Grande donna ,veramente.
Cari saluti buona giornata Chris!

Nell 08/09/2017 20:29

Une sensibilité à fleur de peau qui faisait d'elle une immense artiste. Je ne connaissais pas tous les troubles dont elle souffrait. Un grand merci pour cette divine approche...

David 08/09/2017 17:34

Merci pour ce partage !
Un autre Montmartre... de l'époque !

Corine 28/01/2015 04:20

Bonjour,
J'étais en train de penser à Jane Avril, à sa robe serpent, Je sais qu'il y a des mémoires d'elle que j'aimerais lire un jour. Je suis venue sur votre page de bonds en bonds sur le Net (!) qui m'a totalement séduite. D'entrée, je partage le même avis ; elle est totalement à part. Elle se voue à la danse à qui elle rend grâce de l'avoir révélée même à elle-même.
J'ignorais totalement qu'elle était atteinte de ces troubles. Elle m'est encore plus attachante.
Merci pour cet article qui nous dit tous sur cette relation qui fut mêlée de respect et d'une sorte de "communion" dans la sensibilité et leurs formes de démesure;.


Corine

chriswac 28/01/2015 19:56

Oui il y a des gens qui laissent une trace bien après leur passage sur terre. Jane Avril en fait partie et votre message montre qu'elle reste vivante! Cordialement.

Pierrot 05/09/2010 17:44



C'est la présentation la plus sensible et la plus touchante que j'aie lue dsur cette artiste.



alliance 06/07/2010 09:18



Je ne la connaissais que par les tableaux. C'est une sacrée femme! et une femme sacrée...



Olivier 29/06/2010 18:37



Un portrait très attachant de cette grande dame. Au fair pourquoi s'est-elle appelée "Avril"?



chriswac 01/07/2010 12:09



Merci. bonne question. Je vais me renseigner. Il est vrai que "pattes en l'air" ou Grille d'égout" sont des noms plus faciles à expliquer!



mildiou 27/06/2010 15:12



Une approche libre et artiste qui "voit" et permet de voir.



chriswac 01/07/2010 12:13



Merci c'est très gentil. En effet ce n'est qu'une "divagation" très libre sur ce personnage qui m'attire.



Criméchatiment 23/06/2010 11:19



Un hommage très poétique et attachant à cette artiste... Je crois que votre approche sensible va plus au coeur de la réalité que les biographies tatillonnes.



Présentation

  • : Montmartre secret
  • Montmartre secret
  • : Pour les Amoureux de Montmartre, des Chats.de l'île d'Oléron, des Voyages. Les Amis Inconnus et les Poètes...
  • Contact

Recherche