Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 novembre 2010 4 18 /11 /novembre /2010 07:25

rue-paul-albert-morelli-039.JPG

     Aujourd'hui je reviens rue Paul Albert, tout en haut, au 19, petit immeuble de céramique jaune où j'ai vécu, avec pour voisins, au 21, le Centre Israélite et au 17, Monique Morelli et Leonardi. Ceux qui ont entendu Morelli ne peuvent oublier cette voix profonde et intense, une voix à rameuter tous les piafs de Paris, à dresser des barricades, à faire jaillir la mer sous les pavés... A faire honte à la mort, comme dans ce poème de Villon:

 

 

rue-paul-albert-morelli-011.JPG
          

J'habitais au premier étage de cet immeuble, tout contre la maison de Morelli. Quand j'emménageais, j'ignorais que j'allais avoir à côté de moi cette artiste que j'admirais et dont je passais sans me lasser les albums. Un soir, les fenêtres de ma chambre étaient ouvertes...J'entendis monter cette voix que je connaissais, accompagnée de l'accordéon.. J'ai cru d'abord qu'un voisin partageait avec moi le même amour de Morelli... Mais la voix s'arrêta puis reprit, monta puis s'arrêta de nouveau... C'était bien elle, Morelli qui répétait avec son fidèle Léonardi !  Je me suis assis sur le lit et j'ai écouté pendant deux heures, sans perdre une miette de ce récital inespéré.

 
rue-paul-albert-morelli-042.JPG

     Je n'ai vécu qu'un an rue Paul Albert et je n'ai jamais osé lui parler. J'aurais rencontré Sylvie Vartan ou Sheila, j'aurais trouvé le hasard amusant et je n'aurais eu aucun mal à leur dire quelques mots. Mais Morelli !!! C'était comme si je tombais nez à nez avec Villon, Ronsard, Aragon, Carco, Mac Orlan, Rictus, Couté, Corbière....groupés autour leur interprète drapée de rouge.

 
rue-paul-albert-morelli-032.JPG

   J'ai bourlingué ensuite par le monde et ses mirages. Je transportais avec moi des enregistrements de ma voisine et je ne manquais pas de les utiliser lorsque j'étudiais avec mes élèves libanais les poètes français. Un silence profond suivait chaque audition et cette voix sensuelle et tragique semblait être chez elle dans ce pays de rochers et d'eaux vives.

 rue-paul-albert-morelli-031.JPG
    

Bien des années plus tard, je suis revenu vivre à Montmartre. Un peu plus bas, rue Müller. De mes fenêtres pourtant, je pouvais voir la rue Paul Albert et la maison de Morelli. Un soir, je remontais la rue et j'ai rencontré Léonardi. J'ai osé lui parler, lui dire à quel point j'admirais sa compagne et comment je l'avais emmenée avec moi au Liban. Il me dit alors qu'elle était très mal et il m'invita à entrer pour la voir, lui parler, lui dire comment des jeunes, si loin d'ici, aimaient l'entendre et entendre grâce à elle des poèmes vivants et vibrants. J'ai dit que j'avais un rendez-vous mais que je viendrais dès que possible.

Deux jours après, elle était morte.

 

Morelli de Montmartre, Léonardi est mort aujourd'hui, ton fils Patrick est mort... Ta maison a été vendue... Tes tableaux, tes souvenirs ont été dispersés dans des ventes aux enchères...

Mais ta voix, ta voix Morelli, elle est là, dans nos rues de la Butte, avec Carco ou Mac Orlan, elle est là dans nos coeurs, vivante comme une flamme dans notre nuit.

 

 

morelli-006.JPG
morelli-007.JPG
morelli-005.JPG
morelli-004.JPG
                                                              Avec léonardi
Liens.
...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

PHILIPPE BILHEUR 24/04/2016 19:27

J'ai vécu chez et avec Monique et Lino pendant 18 mois. J'avais 20 ans et j'étais passionné par la chanson et par les voix. J'avais découvert celle de Monique Morelli, un jour par hasard dans la discothèque de mon ami Jacques. Aragon Morelli. J'ai frappé un jour à la porte du 17 rue Paul Albert et je suis resté. Je les ai accompagné partout en tournée, en vacances dans la maison de Quesnoy le Montant près d'ABBEVILLE. J'ai été heureux avec eux et fier aussi d'être leur protégé.

chriswac 26/04/2016 08:48

Merci beaucoup pour votre message. Oui vous avez eu de la chance de connaître Morelli et Léonardi dans cette intimité. Avez-vous écrit vos souvenirs? Avez-vous gardé des traces de cette vie commune. Je serais très intéressé d'en prendre connaissance.
Cordialement

lucien barreau 25/03/2016 15:54

ta mère qui travaillait le soir etait rassurée que tu ne sois pas seul.(au revoir soyez sage)

lucien 25/03/2016 15:50

j étais à l école foyatier avec patrick.et de temps en temps nous restions ensemble.le souvenir de cette echelle de corde pour aller au lit..on etait pas loin rue berthe à la rue paul albert..il y a 60 ans..

niki 07/10/2015 15:26

On n'ose pas dire aux gens qu'on admire à quel point ils comptent pour nous. je suis montmartroise comme vous et j'ai connu le cabaret Ubu de Morelli. elle était unique et peut-être a dernière grande figure du Montmartre des poètes qui s'en est allé loin.... très loin...

Jomi 27/02/2011 17:29



Monique Morelli ne quittera jamais Montmartre.
Arriver par une soirée d'hiver rue du Chevallier de la Barre, entrer dans cette tanière chaleureuse.
S'assoir à la "table d'hôtes" et attendre qu'ELLE arrive.
Elle chante et plus rien n'est comme avant, c'est un souvenir qui restera.
Plus tard à Drouot, voir tous ses souvenirs dispersés....
Mais sa voix et ses chanson resteront encore longtemps.



chriswac 28/02/2011 09:07



Bonjour


Je suis très touché par votre commentaire car il me semble que peu de gens se rappellent aujourd'hui cette femme extraordinaire.


Amicalement



Isa 08/12/2010 09:30



Une grande dame.



Frederique 20/11/2010 15:05



Quelle belle voix de contralto chantant L'Affiche rouge! C'est magnifique que tu puisses maintenant ajouter de la musique sur ton blog, créant une autre dimension. Et tu as trouvé des photos
saisissantes.  Oui vraiment un personnage exceptionnel que cette chanteuse inspirée.



chriswac 21/11/2010 07:35



Oui, cette fonction d'ajout musical existait depuis longtemps et je ne m'en suis rendu compte que récemment. Je pensais auparavant que je risquais de tomber dans l'illégalité en téléchargeant,
mais en réalité, c'est un service Overblog tout à fait légal!



Lorette 20/11/2010 10:45



Une sacrée femme que cette Morelli. Malheureusement je crois que notre temps n'est plus aux poètes et à leurs interprètes. Qui aujourd'hui pour chanter Aragon? Qui pour chanter la révolte? Qui
pour chanter l'amour sans clichés?



Vandale 18/11/2010 20:29



J'ose à peine avouer que je ne connaissais pas... Tant de chanteurs sans talent, sans feu et cette chanteuse si formidable d'intensité. 



Marion 18/11/2010 16:59



Je ne l'ai entendue qu'une fois, à Montmartre. Je ne l'ai jamais oubliée. Oui sa voix est toujours là, puissante, écorchée, cassée parfois, mais son regard bleu... sa forte présence
chaleureuse...son sourire... Il y a si longtemps déjà et que cela passe vite.



Marine 18/11/2010 12:47



Très émouvant. En plus je découvre cette chanteuse formidable et je me suis renseignée, elle est née comme moi à Béthune! Les gens du nord!


Je vais acheter tout ce que je trouverai, vinyls et CD! Mille fois et plus merci!



Jean 18/11/2010 10:03



Très émouvant et quel choc qu'une telle voix sur de tels textes!



Hélène 18/11/2010 09:48



Merci pour ce témoignage émouvant qui faire revivre l'âme de la rue Paul-Albert.



chriswac 19/11/2010 09:44



Bonjour hélène. J'étais un peu inquiet de n'avoir plus de nouvelles de vous. j'espère que tout est OK. pour Morelli j'ai rafraîchi l'article que j'avais déjà écrit car grâce à Deezer, il est
possible maintenant d'ajouter de la musique. Amitié montmartroise.



Présentation

  • : Montmartre secret
  • Montmartre secret
  • : Pour les Amoureux de Montmartre, des Chats.de l'île d'Oléron, des Voyages. Les Amis Inconnus et les Poètes...
  • Contact

Recherche