Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Montmartre secret

Montmartre secret

Pour les Amoureux de Montmartre sans oublier les voyages lointains, l'île d'Oléron, les chats de tous les jours. Pour les amis inconnus et les poètes.

Publié le par chriswac
Le Sacré-Cœur. La chapelle de la Vierge. Les mosaïques.

     Parmi les sept chapelles qui rayonnent autour du chœur, la plus belle assurément est celle de la Vierge. La richesse de son décor nous laisse imaginer ce qu'aurait pu être la splendeur des mosaïques si, conformément au projet initial, tous les culs-de-four des chapelles avaient reçu leur parure.

Cul de four de la chapelle de Saint Ignace. Mosaïque du Christ au cœur

Cul de four de la chapelle de Saint Ignace. Mosaïque du Christ au cœur

     Pour rappel, une seule chapelle, celle de Saint-Ignace de Loyola a vu cette partie richement décorée.

Le Sacré-Cœur. La chapelle de la Vierge. Les mosaïques.

     La chapelle de la Vierge est située au milieu du déambulatoire. Elle est différente des autres par son plan carré.

Le Sacré-Cœur. La chapelle de la Vierge. Les mosaïques.

     L'ornementation est d'inspiration byzantine caractérisée par les fonds dorés. On est frappé par la lumière profonde et chaude qui en émane. 

Le Sacré-Cœur. La chapelle de la Vierge. Les mosaïques.

    D'où vient cette vibration des fonds dorés? C'est que les tesselles utilisées pour ces ciels mystiques ne sont pas semblables. Elles ont des tons différents et sont de tailles variées, ce qui au lieu de donner un fond uni et plat, le transforme en surface vivante comme un pointillisme d'or. Voilà qui contredira ceux qui ne veulent voir que l'académisme dans cette basilique. 

mur ouest

mur ouest

    Avant de revenir à la coupole, nous voyons sur les murs latéraux, entre les arcatures, les médaillons de vierges vénérées dans le monde chrétien.

mur est

On y reconnaît quelques Vierges célèbres :

N. D. du Mont Carmel

N.D. de Boulogne sur sa barque

N.D. de Boulogne sur sa barque

N.D. de Pontmain

N.D. de Pontmain

N.D. du perpétuel secours

N.D. du perpétuel secours

N.D. de grâce

N.D. de grâce

N.D. du Sacré-cœur

N.D. du Sacré-cœur

Au-dessus des portes, deux médaillons, toujours en mosaïques : Mère des douleurs et Mère des bons conseils :

 

     Les mosaïques reproduisent des cartons qui eux-mêmes reproduisent des représentations connues de la vierge et vénérées dans des sanctuaires. Pas d'innovation, une copie aussi fidèle que possible...  le grand art des mosaïstes reste cependant admirable.

Le Sacré-Cœur. La chapelle de la Vierge. Les mosaïques.

      L'autel est dominée par une statue de la vierge et son enfant, devant des vitraux qui remplacent ceux que le bombardement de 1944 a détruits. On peut le regretter car ils étaient l'œuvre de Henri Marcel Magne qui en a réalisé dans différentes églises où on peut admirer leurs teintes profondes et leur sty art-déco.

Le Sacré-Cœur. La chapelle de la Vierge. Les mosaïques.

   Et maintenant, il faut lever la tête pour découvrir la fameuse coupole, œuvre elle aussi de H.M. Magne.

Les écoinçons représentent quatre saints qui ont privilégié la place de Marie dans leur spiritualité :

Saint-Bernard qui porte le livre "Missus est" de ses homélies à la gloire de Marie

Le Sacré-Cœur. La chapelle de la Vierge. Les mosaïques.

Saint-Dominique qui serait l'initiateur du rosaire, prière qui s'égrène avec le chapelet.

Le Sacré-Cœur. La chapelle de la Vierge. Les mosaïques.

     Louis Marie Grignon de Montfort  ne sera proclamé "saint" qu'en 1925. Il fonda la Compagnie de Marie et il expose grand ouvert son "Traité de la vraie dévotion à la très Sainte Vierge." 

Le Sacré-Cœur. La chapelle de la Vierge. Les mosaïques.

Jean Eudes qui au XVIIème siècle, bien avant Marguerite-Marie, est un ardent propagandiste du culte du Sacré-cœur.

Il ne sera proclamé "saint" qu'en 1947.

 

Le Sacré-Cœur. La chapelle de la Vierge. Les mosaïques.

La coupole représente l'assomption de la vierge qui bien que fêtée depuis Byzance n'est devenue dogme qu'en 1950 sous le pontificat de Pie XII.

 

Le Sacré-Cœur. La chapelle de la Vierge. Les mosaïques.

   La base de la mosaïque représente le tombeau de la Vierge avec, constatant le miracle : Jean, Marie-Madeleine, Thomas, Pierre...

Le Sacré-Cœur. La chapelle de la Vierge. Les mosaïques.

    Tout autour se développe une procession de saints telle qu'on peut en voir dans l'église Saint-Apollinaire de Ravenne ou, au XIXème siècle dans l'église Saint-Vincent de Paul (œuvre de Flandrin)

 

Le Sacré-Cœur. La chapelle de la Vierge. Les mosaïques.

    La grande réussite de la coupole est assurément la ronde des anges autour de Marie, dans cette vibration des ailes blanches sur un fond qui scintille comme sable au soleil!

Le Sacré-Cœur. La chapelle de la Vierge. Les mosaïques.

     L'ensemble a été réalisé d'après les cartons de Henri Marcel Magne (1877-1944). Il était bien placé pour participer à l'immense chantier de la basilique, étant arrière-petit fils, petit-fils et fils d'architecte! Son père Lucien Magne fut choisi pour être architecte du Sacré-Cœur en 1905.

Le Sacré-Cœur. La chapelle de la Vierge. Les mosaïques.

     Peut-être est-ce la troupe de ces anges qui sont légion dans la basilique qui lui permet de s'élever comme une montgolfière dans le ciel de Montmartre!

Le Sacré-Cœur. La chapelle de la Vierge. Les mosaïques.
Commenter cet article

Abbéric21 15/04/2021 09:04

En fait je n'ai jkamais vraiment visité cette église qui me paraissait kitsch. Je vois qu'elle est beaucoup plus intéressante que je n'imaginais et surtout qu'elle recèle des réalisationsa artisiotques de premier plan; erciiiiii

pierre 08/04/2021 18:34

Bravo pour ces photos d'intérieurs si peu connues et qui nous paraissent si lumineuses.Tout l'art du photographe est bien là pour nous montrer la naissance de la lumière divine.

Articles récents

Hébergé par Overblog