Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Montmartre secret

Montmartre secret

Pour les Amoureux de Montmartre sans oublier les voyages lointains, l'île d'Oléron, les chats de tous les jours. Pour les amis inconnus et les poètes.

Publié le par chriswac
Publié dans : #POEMES ENFANTS
Poème pour la mort d'une poule.

 

Poème pour Castille et pour Bruno

 

 

C'était un' petit' bonn' femme

Qui marchait la tête en l'air

Avec la plume au chapeau comme un fringant mousquetaire

Le vent venu de la mer était fou amoureux d'elle 

Il arrivait par derrière et soufflait dans ses dentelles

 

 Je lui parlais le matin en sortant dans le jardin

Et je lui disais bonsoir quand la nuit tombait soudain

Elle avait des ailes blanches et je l'appelais Castille

Moi qui ne suis pas un coq  je l'aimais comme une fille

 

Le jour où tous les enfants s'en vont à la chasse aux oeufs

La mort l'a saisie sans bruit et lui a fermé les yeux

C'est une poule après tout ce n'est rien me direz-vous

Mon âme et mon coeur sont lourds

Seuls me comprendront les fous

 

 

 

Poème pour la mort d'une poule.
Commenter cet article
I
Bonsoir, je ne sais pas trop à qui je m'adresse dans cette détresse partagée, même si décalée, par delà le temps.
Je ne sais pas si c'est vous aussi qui écrivez de bien belles choses sur la mort des chats.
Mes poulettes chéries (nègre-soie, également, trucidées par je ne sais quelle bestiole en ces temps où "la nature reprend ses droits, bien sûr, et on ne saurait lui en vouloir...) ) auront eu droit à du plus prosaïque : une lettre de 12 pages (oui, vous avez raison : seuls les fous me comprendront).
Merci pour le partage quoiqu'il en soit.
Bien cordialement.
Répondre
C
Bonjour et merci pour votre mail. Vous vous adressez à moi, auteur du blog, des poèmes et de ce qu'il contient. J'ai écrit ce poème après la mort d'une poule qu'aimait mon frère. Je ,connais la sensibilité de ces "animaux" et l'imbécile réputation qu'ils ont. Je vous comprends et c'est bien qu'entre fous nous puissions nous réconforter!
A
Alors oui, ce matin, j'ai pleuré parce que Maggy, ma magnifique poule jaune est morte, calmement, sans faire de bruit, comme elle a vécu. Elle était belle, vaillante et c'était une poule.
J'aime les animaux, mais je ne pensais pas ressentir une telle affection pour une poule que l'on dit un peu stupide.
Alors, Maggy, sois heureuse au paradis, parce que je suis sûre que tu y es avec tous les autres, ceux que j'ai perdus, humains et animaux. A bientôt ma belle !.
Répondre
C
Oui je comprends votre chagrin. Il suffit de vivre avec attention près d'un animal pour comprendre à quel point il est sensible et capable de sentiments. D'où l'horreur de la vidéo de L214 dans les abattoirs où des chevreaux qui appellent leur mère sont accrochés vivants à la chaîne. Maggy a eu la chance de vous connaître.
B
Elle n'est pas morte et elle s'appelle Bianca, cette poule ! :D ;))
Répondre
C
Merci de me l'apprendre mais elle ressemble comme deux plumes de poule à celle qui est morte! Longue vie à Bianca!
C
Oh que non jamais je ne te prendrais pour un fou... Pour un être sensible et plein de talent OUIII - Surtout pas moi qui pleure sur toutes les horreurs animales : Encore ce midi aux infos : après la ferme de Soule où l'on se permet de taper sur des moutons, nous avons eu la vision des poulaillers industriels !! tiens je snif encore en l'écrivant. Cela me fait tellement de la peine. Presque honte de détourner les yeux car, tellement impuissante. Combien de fois j'ai rêver d'avoir une petite poulette sur mon balcon!!! Bises
Répondre

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog