Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 mai 2015 4 28 /05 /mai /2015 07:16
Bulles de savon. Le magicien triste et les enfants à Montmartre

Sur la place Suzanne Valadon devant les touristes qui font la queue pour prendre le funiculaire, le magicien pose son seau d'eau savonneuse et avec ses baguettes dompte des animaux fabuleux...

Le voici qui lâche les monstres pour les touristes et les enfants..

Il est si triste que parfois il se laisse avaler par ses dragons

Il vit alors dans sa bulle

A l'abri quelques secondes de la nostalgie et du mal de vivre

Bulles de savon. Le magicien triste et les enfants à Montmartre

........................................................................................................................................................

Bulles de savon. Le magicien triste et les enfants à Montmartre

........................................................................................................................................................

Bulles de savon. Le magicien triste et les enfants à Montmartre

........................................................................................................................................................

Bulles de savon. Le magicien triste et les enfants à Montmartre

........................................................................................................................................................

Bulles de savon. Le magicien triste et les enfants à Montmartre

........................................................................................................................................................

Bulles de savon. Le magicien triste et les enfants à Montmartre

........................................................................................................................................................

Bulles de savon. Le magicien triste et les enfants à Montmartre

........................................................................................................................................................

Bulles de savon. Le magicien triste et les enfants à Montmartre

.......................................................................................................................................................

Bulles de savon. Le magicien triste et les enfants à Montmartre

........................................................................................................................................................

Bulles de savon. Le magicien triste et les enfants à Montmartre

........................................................................................................................................................

Bulles de savon. Le magicien triste et les enfants à Montmartre

.......................................................................................................................................................

Bulles de savon. Le magicien triste et les enfants à Montmartre

........................................................................................................................................................

Bulles de savon. Le magicien triste et les enfants à Montmartre

........................................................................................................................................................

Bulles de savon. Le magicien triste et les enfants à Montmartre

........................................................................................................................................................

Bulles de savon. Le magicien triste et les enfants à Montmartre

........................................................................................................................................................

Bulles de savon. Le magicien triste et les enfants à Montmartre

.......................................................................................................................................................

Bulles de savon. Le magicien triste et les enfants à Montmartre

........................................................................................................................................................

Bulles de savon. Le magicien triste et les enfants à Montmartre

.......................................................................................................................................................

Bulles de savon. Le magicien triste et les enfants à Montmartre

........................................................................................................................................................

Bulles de savon. Le magicien triste et les enfants à Montmartre
Bulles de savon. Le magicien triste et les enfants à Montmartre

...............................................................................................................................................................

Bulles de savon. Le magicien triste et les enfants à Montmartre

............................................................................................................................................................

Bulles de savon. Le magicien triste et les enfants à Montmartre

............................................................................................................................................................

Bulles de savon. Le magicien triste et les enfants à Montmartre

.........................................................................................................................................................

Bulles de savon. Le magicien triste et les enfants à Montmartre

.............................................................................................................................................................

Bulles de savon. Le magicien triste et les enfants à Montmartre

............................................................................................................................................................

Bulles de savon. Le magicien triste et les enfants à Montmartre

..............................................................................................................................................................

Bulles de savon. Le magicien triste et les enfants à Montmartre
Bulles de savon. Le magicien triste et les enfants à Montmartre
Bulles de savon. Le magicien triste et les enfants à Montmartre

.......................................................................................................................................................

Partager cet article

25 mai 2015 1 25 /05 /mai /2015 08:05
Annecy photos vieille ville

Annecy en mai!

Une ville précieuse comme une demoiselle!

Je ne suis qu'un passant, un amoureux parmi les innombrables prétendants

Je rapporte avec moi quelques photos de la belle

Pas très originales

Juste de quoi penser à elle pour avoir envie de la retrouver

Annecy photos vieille ville
Annecy photos vieille ville
Annecy photos vieille ville
Annecy photos vieille ville
Annecy photos vieille ville
Annecy photos vieille ville
Annecy photos vieille ville
Annecy photos vieille ville
Annecy photos vieille ville
Annecy photos vieille ville
Annecy photos vieille ville
Annecy photos vieille ville
Annecy photos vieille ville
Annecy photos vieille ville
Annecy photos vieille ville
Annecy photos vieille ville
Annecy photos vieille ville
Annecy photos vieille ville
Annecy photos vieille ville
Annecy photos vieille ville
Annecy photos vieille ville
Annecy photos vieille ville
Annecy photos vieille ville
Annecy photos vieille ville
Annecy photos vieille ville
Annecy photos vieille ville
Annecy photos vieille ville
Annecy photos vieille ville
Annecy photos vieille ville
Annecy photos vieille ville
Annecy photos vieille ville
Annecy photos vieille ville
Annecy photos vieille ville
Annecy photos vieille ville
Annecy photos vieille ville
Annecy photos vieille ville
Annecy photos vieille ville
Annecy photos vieille ville

Liens :

 

Voyages en France et au loin 

(classement alphabétique)

Partager cet article

Published by chriswac - dans VOYAGES...
commenter cet article
22 mai 2015 5 22 /05 /mai /2015 08:04
Anges baroques de Savoie. Cordon. Combloux. Saint Nicolas de Veroce. Sainte Agathe. Sainte Apolline.

Les églises baroques de Savoie cachent leurs trésors derrière des façades souvent austères.

Elles abritent des légions d'angelots heureux de respirer le bon air des montagnes et bien nourris de tartiflette et de saucissons.

Ils sont les enfants du métissage entre un art savant qui s'inspire des modèles de la Renaissance italienne et d'un art rural fait de simplicité et de franchise.

Parfois sculptés par des menuisiers du pays, ils sont bien réels, les pieds sur terre et les joues roses, mais ils ont des ailes d'or...

Eglise de Cordon

Eglise de Cordon

Eglise de Cordon (Notre-Dame de l'Assomption XVIIIème siècle)

Anges baroques de Savoie. Cordon. Combloux. Saint Nicolas de Veroce. Sainte Agathe. Sainte Apolline.
Anges baroques de Savoie. Cordon. Combloux. Saint Nicolas de Veroce. Sainte Agathe. Sainte Apolline.
Anges baroques de Savoie. Cordon. Combloux. Saint Nicolas de Veroce. Sainte Agathe. Sainte Apolline.
Anges baroques de Savoie. Cordon. Combloux. Saint Nicolas de Veroce. Sainte Agathe. Sainte Apolline.
Anges baroques de Savoie. Cordon. Combloux. Saint Nicolas de Veroce. Sainte Agathe. Sainte Apolline.

Ce qui rend ces angelots sympathiques c'est en partie leur jovialité...

Ils invitent à la fête

Ils pourraient tourner avec des chevaux de bois sur les manèges

L'art baroque populaire est proche de l'art forain

Anges baroques de Savoie. Cordon. Combloux. Saint Nicolas de Veroce. Sainte Agathe. Sainte Apolline.
Anges baroques de Savoie. Cordon. Combloux. Saint Nicolas de Veroce. Sainte Agathe. Sainte Apolline.
Anges baroques de Savoie. Cordon. Combloux. Saint Nicolas de Veroce. Sainte Agathe. Sainte Apolline.
Anges baroques de Savoie. Cordon. Combloux. Saint Nicolas de Veroce. Sainte Agathe. Sainte Apolline.
Anges baroques de Savoie. Cordon. Combloux. Saint Nicolas de Veroce. Sainte Agathe. Sainte Apolline.
Anges baroques de Savoie. Cordon. Combloux. Saint Nicolas de Veroce. Sainte Agathe. Sainte Apolline.
Anges baroques de Savoie. Cordon. Combloux. Saint Nicolas de Veroce. Sainte Agathe. Sainte Apolline.
Eglise de Cordon

Eglise de Cordon

Le retable foisonnant et joyeux.

Le retable foisonnant et joyeux.

Eglise de Combloux

Eglise de Combloux

Eglise de Combloux (Saint-Nicolas. XVIIIème siècle)

Anges baroques de Savoie. Cordon. Combloux. Saint Nicolas de Veroce. Sainte Agathe. Sainte Apolline.
Anges baroques de Savoie. Cordon. Combloux. Saint Nicolas de Veroce. Sainte Agathe. Sainte Apolline.
Anges baroques de Savoie. Cordon. Combloux. Saint Nicolas de Veroce. Sainte Agathe. Sainte Apolline.
Anges baroques de Savoie. Cordon. Combloux. Saint Nicolas de Veroce. Sainte Agathe. Sainte Apolline.
Anges baroques de Savoie. Cordon. Combloux. Saint Nicolas de Veroce. Sainte Agathe. Sainte Apolline.

L'angelot qui joue de la trompette se rend-il compte que son instrument a été rafistolé avec du scotch?

Peu importe, il sonnera au jugement dernier avec la même conviction pour appeler tous les hommes, les gentils comme les vilains à la grande fiesta!

Anges baroques de Savoie. Cordon. Combloux. Saint Nicolas de Veroce. Sainte Agathe. Sainte Apolline.
Anges baroques de Savoie. Cordon. Combloux. Saint Nicolas de Veroce. Sainte Agathe. Sainte Apolline.
Anges baroques de Savoie. Cordon. Combloux. Saint Nicolas de Veroce. Sainte Agathe. Sainte Apolline.
Anges baroques de Savoie. Cordon. Combloux. Saint Nicolas de Veroce. Sainte Agathe. Sainte Apolline.
Anges baroques de Savoie. Cordon. Combloux. Saint Nicolas de Veroce. Sainte Agathe. Sainte Apolline.
Anges baroques de Savoie. Cordon. Combloux. Saint Nicolas de Veroce. Sainte Agathe. Sainte Apolline.
Combloux

Combloux

Saint-Nicolas de Veroce

Saint-Nicolas de Veroce

Eglise Saint-Nicolas de Veroce. Début du XVIIIème siècle.

Anges baroques de Savoie. Cordon. Combloux. Saint Nicolas de Veroce. Sainte Agathe. Sainte Apolline.
Anges baroques de Savoie. Cordon. Combloux. Saint Nicolas de Veroce. Sainte Agathe. Sainte Apolline.

Les anges de Saint-Nicolas de Veroce sont plus nobles que leurs voisins.

Ils ont été commandés à des sculpteurs professionnels par les colporteurs de la région qui voulaient que leur église fût à la hauteur des montagnes en majesté qui l'entouraient!

Anges baroques de Savoie. Cordon. Combloux. Saint Nicolas de Veroce. Sainte Agathe. Sainte Apolline.
Anges baroques de Savoie. Cordon. Combloux. Saint Nicolas de Veroce. Sainte Agathe. Sainte Apolline.
Saint-François de Sales. Annecy

Saint-François de Sales. Annecy

Eglise Saint-François de Sales. Annecy. (François de Sales et Jeanne de Chantal, les grandes figures religieuses de la Savoie y eurent leur sépulture)

Les saint innocents....

Les saint innocents....

Anges baroques de Savoie. Cordon. Combloux. Saint Nicolas de Veroce. Sainte Agathe. Sainte Apolline.
Anges baroques de Savoie. Cordon. Combloux. Saint Nicolas de Veroce. Sainte Agathe. Sainte Apolline.

Nombreux sont les saints représentés dans ces églises.

Impossible de rendre visite à chacun ou chacune!

Ne nous attardons que devant deux malheureuses (Agathe et Apolline) qui furent torturées d'ignoble façon et qui de ce fait devinrent bienheureuses

Elles volètent aujourd'hui avec les anges baroques!

Eglise Saint-François de Sales.

Eglise Saint-François de Sales.

A la droite de la Vierge, sainte Agathe de Catane (église Saint-François de Sales) porte sur un plateau ses seins que le bourreau vient de trancher.

Anges baroques de Savoie. Cordon. Combloux. Saint Nicolas de Veroce. Sainte Agathe. Sainte Apolline.
Anges baroques de Savoie. Cordon. Combloux. Saint Nicolas de Veroce. Sainte Agathe. Sainte Apolline.
Anges baroques de Savoie. Cordon. Combloux. Saint Nicolas de Veroce. Sainte Agathe. Sainte Apolline.

Dans l'église de Combloux, Sainte Apolline d'Alexandrie est violentée par un arracheur de dents...

Anges baroques de Savoie. Cordon. Combloux. Saint Nicolas de Veroce. Sainte Agathe. Sainte Apolline.

Après qu'on lui eut extirpé toutes les quenottes et arraché la langue, elle se précipita dans le bûcher sans laisser à ses tortionnaires le plaisir sadique de l'y précipiter.

Anges baroques de Savoie. Cordon. Combloux. Saint Nicolas de Veroce. Sainte Agathe. Sainte Apolline.

Aujourd'hui les Savoyards viennent la prier quand ils souffrent de maux de dents. Apolline les entend et c'est grâce à elle qu'ils ont les dents blanches comme la neige et solides comme le pic du Midi...

Partager cet article

Published by chriswac - dans VOYAGES...
commenter cet article
16 mai 2015 6 16 /05 /mai /2015 16:55
Square Louise-Michel. (avril 2015)

Square Louise-Michel. (avril 2015)

Montmartre n'oublie pas qu'il a été un village en pleine nature avec des sources, des vignes, des moulins qui ne battaient pas de l'aile....

A chaque printemps, les souvenirs du passé refleurissent dans les jardins et les cours....

Manquent les fleurs rouges

Celles de la Semaine Sanglante

Celles qui pour toujours ont transformé notre Butte en Mémorial des révoltés et des épris de justice...

Place Saint-Pierre (avril 2015)

Place Saint-Pierre (avril 2015)

Rue Ronsard (mars 2015)

Rue Ronsard (mars 2015)

Square Louise-Michel (mars 2015)

Square Louise-Michel (mars 2015)

Rue Ronsard (mars 2015)

Rue Ronsard (mars 2015)

Félix dans le square Louise-Michel (mars 2015)

Félix dans le square Louise-Michel (mars 2015)

Robin dans le square Louise-Michel (mars 2015)

Robin dans le square Louise-Michel (mars 2015)

Square de la Turlure (mars 2015)

Square de la Turlure (mars 2015)

La Turlure (mars 2015)

La Turlure (mars 2015)

Allée des Brouillards (mars 2015)

Allée des Brouillards (mars 2015)

Escalier de la rue utrillo...(mars 2015)

Escalier de la rue utrillo...(mars 2015)

Place Saint-Pierre (6 avril 2015)

Place Saint-Pierre (6 avril 2015)

6 avril cimetière Saint-Vincent

6 avril cimetière Saint-Vincent

6 avril cimetière Saint-Vincent

6 avril cimetière Saint-Vincent

6 avril square Louise-Michel

6 avril square Louise-Michel

6 avril square Louise Michel

6 avril square Louise Michel

Rue André Del Sarte (14 avril 2015)

Rue André Del Sarte (14 avril 2015)

Square Louise Michel (début mai 2015)

Square Louise Michel (début mai 2015)

Début mai 2015.

Début mai 2015.

Début mai 2015

Début mai 2015

Julie en mai 2015

Julie en mai 2015

Début mai 2015

Début mai 2015

Début mai 2015

Début mai 2015

Le long du funiculaire

Le long du funiculaire

Le printemps à Montmartre. Photos.
Le printemps à Montmartre. Photos.
Square Nadar (mai 2105)

Square Nadar (mai 2105)

Rue Ronsard depuis le square Louise-Michel (mai 2015)

Rue Ronsard depuis le square Louise-Michel (mai 2015)

Place Saint-Pierre (mai 2015)

Place Saint-Pierre (mai 2015)

Mais il reviendra le temps des cerisiers en fleurs

Et la promesse des fruits

Rouges comme l'espoir!

Partager cet article

9 mai 2015 6 09 /05 /mai /2015 08:26
Photo prise de la rue des Abbesses qui file sur la gauche. A droite, la rue Durantin.

Photo prise de la rue des Abbesses qui file sur la gauche. A droite, la rue Durantin.

Rue Durantin. Montmartre.
Aujourd'hui. Le charmant immeuble de proue entre les 2 rues a été remplacé par un bâtiment banal

Aujourd'hui. Le charmant immeuble de proue entre les 2 rues a été remplacé par un bâtiment banal

Parallèle à la rue des Abbesses, la rue Durantin souffre du voisinage de sa brillante rivale que les boutiques à la mode ont investie!

Elle joue les modestes et suit son petit bonhomme de chemin entre la rue Ravignan et la rue Lepic.

Rue Durantin. Montmartre.
Rue Durantin. Montmartre.

C'est une des vieilles rues du village. Elle fut en son temps la rue principale du bas Montmartre.

Longue de 345 mètres et large de 10, elle a été tracée en 1672 mais n'a reçu son nom qu'en 1881..

Début de la rue, à droite rue Ravignan.

Début de la rue, à droite rue Ravignan.

Début de la rue. Le 1, à gauche, est encore le vieux bâtiment à un étage.

Début de la rue. Le 1, à gauche, est encore le vieux bâtiment à un étage.

Qui est ce sieur Durantin ?

Il est comme tant d'autres qui ont laissé leur nom sur la Butte, un gros propriétaire dont les terrains ont été lotis à cet endroit.

Il est aussi un romancier et auteur dramatique qui s'intéressa aux sujets les plus divers et connut quelques succès au théâtre. Citons parmi ses oeuvres immortelles, "le Carnet d'un Libertin" qui contrairement à son titre n'engage pas à la jouissance mais dépeint les maladies vénériennes peu esthétiques dont son héros est atteint. Citons encore pour la beauté du titre, le vaudeville "Les amours d'un rat" (1842) créé au Panthéon mais qui ne permit pas à son auteur d'y entrer!

Avant la rue Garreau

Avant la rue Garreau

Idem en 1904

Idem en 1904

La rue telle qu'elle est aujourd'hui est le fruit de l'union heureuse entre Durantin et Bastien!

En effet la rue Durantin primitive n'allait que de la rue Ravignan à la rue Garreau. Elle se prolongea en intégrant la rue Bastien qui allait de la rue Garreau à la rue Tholozé. Ajoutons-y un dernier tronçon, piétonnier, le Passage Masson qui termine la rue et lui permet d'atteindre la rue Lepic!

La rue Durantin est donc comme la Sainte Trinité, trois rues en une...

Ou une rue en trois!

Le 2.

Le 2.

Commençons par le commencement...

A droite, côté pair, le 2 est un immeuble à pan coupé qui donne en partie sur la rue Ravignan.

Il fait partie des immeubles "classés" et date du milieu du XIXème avant que la Butte n'intéresse des acheteurs plus fortunés.

Le 1, Hôtel "Le bouquet de Montmartre" (1935)

Le 1, Hôtel "Le bouquet de Montmartre" (1935)

Le 1 aujourd'hui

Le 1 aujourd'hui

Côté impair, le 1 est formé de deux bâtiments anciens. Le commerce côté Abbesses et le petit immeuble côté Durantin ont disparu, remplacés dans les années 1930 par un seul bâtiment, d'un art-déco minimaliste qui abrita un hôtel : "Le Bouquet de Montmartre"

Jeune-femme au chat. (Charles Maurin)

Jeune-femme au chat. (Charles Maurin)

Charles Maurin. Autoportrait.
Charles Maurin. Autoportrait.

Wikipédia qui n'est pas à une galéjade près, affirme qu'en décembre 1877, Mallarmé, de retour du service militaire y séjourna.

En 1877, Mallarmé avait 35 ans! De plus il n'a jamais fait son service militaire, ayant été réformé!

Plus sérieusement, le peintre Charles Maurin (1859-1914), ami de Lautrec, y vécut. Homme original, humaniste et passionné, il s'est intéressé aux courants artistiques de son temps. Certains critiques l'ont surnommé le "Symboliste du réel"!

Le début dela rue vers la place des Abbesses. Les 1 et 3 à droite.

Le début dela rue vers la place des Abbesses. Les 1 et 3 à droite.

Les 3 bis et cinq.

Les 3 bis et cinq.

Les 3 bis et cinq sont typiques des immeubles de rapport qui poussent sur la butte au milieu du XIXème siècle et attirent par leurs loyers modestes des Parisiens qui n'ont plus les moyens de vivre dans Paris.

Le 7.

Le 7.

Devant le 7.

Devant le 7.

Germain Nouveau

Germain Nouveau

Au 7, vécut en 1879, Germain Nouveau (1851-1920) le poète dont Aragon écrit qu'il est l'égal de Rimbaud!

Germain Nouveau vécut quelques mois à Londres avec Rimbaud qui écrivait alors Les Illuminations. Certains critique littéraires prétendent qu'elles seraient son oeuvre.

Ce qui est avéré est la réticence de Nouveau à se faire publier. Avérées également ses crises mystiques de plus en plus intenses qui finirent par le conduire à jeûner et à en mourir.

..."Amour dans chaque ville : ouvrez-vous citadelles!

Amour dans les chantiers : travailleurs, à genoux!

Amour dans les couvents : anges, battez des ailes!

Amour dans les prisons : murs noirs, écroulez-vous!"

Isidore Ducasse -Lautréamont.

Isidore Ducasse -Lautréamont.

Dans ce même immeuble, le météore de la littérature française, l'astre noir, Lautréamont, aurait vécu quelques mois.

Rien n'est prouvé... Il est en revanche possible qu'il soit venu en voisin du faubourg Montmartre, respirer l'air des hauteurs, lui qui souffrait de phtisie...

Le 8.

Le 8.

Le restaurant (fermé le jour de ma visite!)

Le restaurant (fermé le jour de ma visite!)

Au 8 se trouvait le restaurant "Le Zouave Gobichon", aujourd'hui bar à vins "le Comptoir des Chineurs".

L'établissement dont le nom rendait hommage aux talents culinaires d'un zouave doué pour la tambouille, fut le lieu de rendez-vous d'artistes italiens : le peintre futuriste Gino Severini, l'illustrateur humoriste Gino Baldo, le peintre Anselmo Bucci...

Ils appréciaient apparemment la cuisine militaire!

Anselmo Bucci (1909)

Anselmo Bucci (1909)

Gino severini. Le Chat Noir. (1919)

Gino severini. Le Chat Noir. (1919)

Gino Baldo. Le cavalier espagnol (1924)

Gino Baldo. Le cavalier espagnol (1924)

Rue Durantin. Montmartre.

C'est encore chez le Zouave Gobichon que le Collège de pataphysique tenait parfois ses réunions. Il n'était pas dépaysé dans ce Montmartre qui aimait les farces et les provocations. Tout y était permis sauf de se prendre au sérieux.

L'emblème en était l'ombilic du Père Ubu de Jarry!

Rencontre des rues Garreau et Durantin.

Rencontre des rues Garreau et Durantin.

Comme rivière dans un fleuve la rue Garreau se jette en pente douce dans la rue Durantin.

Les 15 et 17

Les 15 et 17

le 17

le 17

Le 15 a abrité pendant deux ans le peintre Eugène Boudin (qui repose de l'autre côté de la Butte dans le petit cimetière Saint-Vincent)

Le 17 est un immeuble de pierre, classé, témoin de l'évolution du quartier où les petits bâtiments crayeux sont peu à peu remplacés par des maisons plus bourgeoises.

Le 20

Le 20

Le 20 dans un style romantico-gothique a abrité l'atelier de Delacroix en 1907!

Non! Il ne s'agit pas d'Eugène Delacroix le génial romantique mort en 1877 mais de Henry Eugène Delacroix (1845-1890) qui est tombé avec quelques pompiers dont il faisait partie dans l'oubli mais qui fut très prisé en son temps. Il reçut des commandes, entre autres de la mairie du Xème.

H. Delacroix. Naufrage, lutte pour la survie.

H. Delacroix. Naufrage, lutte pour la survie.

Dans cette composition gesticulante, l'influence de Géricault et de son Radeau de la Méduse est manifeste jusqu'au plagiat (composition en pyramide avec le guetteur au sommet, cadavres au premier plan!

Georges Delaw
Georges Delaw

Un autre peintre, Georges Delaw (1871-1938), ami de Depaquit et comme lui né à Sedan, y eut aussi son atelier!

Delaw bien qu'Ardennais de naissance est un authentique Montmartrois. Il participa aux soirées du Chat Noir où il créa des silhouettes pour le théâtre d'ombres. Il fréquenta le Lapin Agile où il fut de tous les coups et où il rencontra Francis Jammes avec qui il se lia d'amitié. Il lui tira le portrait sous la verrière de son atelier de la rue Durantin!

La Baïonnette. Georges Delaw.

La Baïonnette. Georges Delaw.

Le 21

Le 21

Le 21 est un bel immeuble classé. C'est un immeuble d'angle très parisien à pan coupé en pierres de taille.

Rue Durantin. Montmartre.

Devant le Sitis Market, un chat roux prend des poses!

Il est étonnant de voir à quel point les chats attirent l'attention et sont mitraillés par les appareils photos des touristes plus que le Moulin de la Galette voisin....

Le chat du Sitis market

Le chat du Sitis market

Est-ce l'ancêtre tutélaire de la Butte, le chat noir de Bruant qui assure à tous les matous de la Butte une telle célébrité?

Vers la rue Burq

Vers la rue Burq

Rue Durantin. Montmartre.
Carrefour Burq

Carrefour Burq

Croisement Durantin-Burq. La deuche devenue le fiacre dans le vent pour les touristes!

Croisement Durantin-Burq. La deuche devenue le fiacre dans le vent pour les touristes!

rue Burq.

rue Burq.

Le croisement de la rue Durantin et de la rue Burq... on peut voir sur la droite la grande maison qui appartint à Dalida et qui a été débitée en appartements classieux.

Vitrines sur la rue Durantin et la rue Burq une ancienne boulangerie art déco

Vitrines sur la rue Durantin et la rue Burq une ancienne boulangerie art déco

Croisement avec la rue Burq. les propriétaires posent devant leur commerces de vins et spiritueux

Croisement avec la rue Burq. les propriétaires posent devant leur commerces de vins et spiritueux

Le 24

Le 24

Le 24

Le 24

Simon Dereure
Simon Dereure

Au 24 a vécu en 1871 Simon Dereure (1838-1900) figure marquante de la Commune. Il fut élu maire adjoint du 18ème en 1870, Clémenceau étant le maire. Il participa à la Semaine Sanglante et se réfugia ensuite en Suisse.

Une rue de Montmartre, entre l'avenue Junot et la rue des Brouillards, parmi les plus inabordables de la capitale, porte aujourd'hui le nom du cordonnier anarchiste!,

Reu Durantin, carrefour avec la rue Tholozé (vu vers l'ouest)

Reu Durantin, carrefour avec la rue Tholozé (vu vers l'ouest)

Croisement Tholozé (vu vers l'est)

Croisement Tholozé (vu vers l'est)

Le croisement avec la rue Tholozé marque la fin de l'ancienne rue Bastien annexée par Durantin!

rue Tholozé

rue Tholozé

Des flots de touristes passent par là pour atteindre la rue Lepic et le Moulin de la Galette.

Dernière partie de la rue, ancien Passage Masson.

Dernière partie de la rue, ancien Passage Masson.

Le 40. L'escalier de la Cour aux Juifs.

Le 40. L'escalier de la Cour aux Juifs.

Au 40, derrière le porche, on aperçoit un ensemble d'immeubles sur cour datant de la Restauration. Il est connu sous le nom de "Cour aux Juifs" et n'ayant pas été modifié depuis sa construction, il est très apprécié des cinéastes qui cherchent un décor authentique..

Des scènes de la rafle du Vel D'hiv y ont été tournées.

Le 40

Le 40

Grille d'entrée de la Cour aux Juifs

Grille d'entrée de la Cour aux Juifs

Rue Durantin. Montmartre.

L'ancien passage Masson est sombre et étroit, le soleil lèche rarement ses pavés! Au 48 une vilaine construction cache l'atelier où peignit en 1898 Emile Baudoux. Il n'y resta pas longtemps, peintre du monde rural et du grand air, l'étroite artère sans soleil ne pouvait lui convenir!

Emile Baudoux dans son atelier.

Emile Baudoux dans son atelier.

Creixams. L'arlequin.
Creixams. L'arlequin.

Un autre peintre y travailla pendant des années. Il s'agit de Pedro Creixams (1893-1965) "le Catalan de Montmartre". Après avoir choisi Montparnasse à son arrivée à Paris, il s'installa à Montmartre où il fut ami de Picasso. Il fut aussi très proche de nombreux écrivains comme Max Jacob, Salmon ou Colette dont il tira les portraits.

Lui aussi avait besoin de sa Catalogne natale où il alla rendre son âme et ses pinceaux.

Le 52

Le 52

52

52

Riopelle (Feuilles)
Riopelle (Feuilles)

Le 52 a plus fière allure. Il est tourné vers le soleil et n'a pas d'obstacle devant lui qui pût retenir la lumière. Il a plu au peintre canadien Jean-Paul Riopelle (1923-2002) qui y travailla pendant trois ans.

Daho.
Daho.

Il abrite aujourd'hui la maison et le studio d'enregistrement d'un musicien-poète-chanteur qui allie douceur et mélancolie, Etienne Daho.

Le 56

Le 56

Le 56 sur la rue Lepic

Le 56 sur la rue Lepic

Le dernier immeuble dont la façade principale donne sur la rue Lepic est le plus beau....

Il eut pour habitants célèbres et temporaires Jehan-Rictus et Forain.

Façade rue Lepic

Façade rue Lepic

Et voilà! Une balade dans une rue montmartroise au charme discret, une rue qui fut modeste et qui aujourd'hui est au coeur d'un des quartiers les plus recherchés par les jeunes branchés, artistes et..... sans problèmes financiers!

La rue Durantin vue par Jacques Bouyssou.

La rue Durantin vue par Jacques Bouyssou.

Partager cet article

9 mai 2015 6 09 /05 /mai /2015 08:22
Le cabaret du père Lathuille. Avenue de Clichy.

C'est un cabaret qui a laissé son nom dans l'histoire (politique et artistique) mais sans le tableau de Manet, ce nom aurait sans doute moins d'éclat!

Tout commence au XVIIIème siècle quand la frontière de Paris s'arrête à ce qui sera plus tard la place de Clichy.

Le village de Clichy la Garenne a sur son territoire plusieurs hameaux dont celui des Batignolles où une ferme accueille les parisiens pour leur servir le petit vin guinguet.

Les affaires étant rentables, la ferme se transforme en cabaret, vraisemblablement vers 1765, "Au père Lathuille".

La construction de la barrière des Fermiers Généraux est une aubaine pour le cabaret où viennent de plus en plus nombreux les parisiens qui apprécient de payer moins cher le vin et les alcools qui n'ont pas eu à passer la barrière de l'octroi.

La barrière de Clichy (bureau de l'octroi, pavillon de Ledoux)

La barrière de Clichy (bureau de l'octroi, pavillon de Ledoux)

Horace Vernet.30 mars 1814
Horace Vernet.30 mars 1814

Le cabaret entre dans l'histoire le 30 mars 1814.

Le cabaret du père Lathuille. Avenue de Clichy.

Le tableau d'Horace Vernet rappelle ce jour héroïque.

On y voit le maréchal Moncey dirigeant la défense de Paris et donnant des ordres à un colonel.

On remarque le pavillon de l'octroi de Ledoux sur la gauche et au fond le cabaret du père lathuille.

Le peintre rend hommage au cabaretier qui ouvre les portes de son établissement aux gardes nationaux, leur sert à boire et à manger sans lésiner. On lui prête la phrase historique adressée aux combattants qui allaient affronter l'armée russe :

"Mangez, buvez, mes enfants! Il ne faut rien laisser à l'ennemi!"

La résistance menée par Moncey fut assez héroïque pour tenir jusqu'à l'armistice. Des boulets russes détruisirent une partie du cabaret, l'un d'eux se ficha dans le comptoir. On l'y laissa et il put être caressé comme une relique par les clients jusqu'en 1860!

Le cabaret du père Lathuille. Avenue de Clichy.
Le cabaret du père Lathuille. Avenue de Clichy.
Le cabaret du père Lathuille. Avenue de Clichy.

Le cabaret se trouvait au n°7 actuel de l'avenue de Clichy qui s'appelait alors grande rue des Batignolles.

Aujourd'hui à son emplacement s'élève un cinéma militant qui promeut les oeuvres de création, c'est le Cinéma des Cinéastes, apprécié des cinéphiles,

Chez Aubry
Chez Aubry

La paix revenue, le cabaret accueille une clientèle plus large et son restaurant est apprécié pour ses plats originaux comme "la sole Moncey" ou "le poulet Lathuille" (aux fonds d'artichaut).

Jouxtant l'établissement, au n°9 de l'avenue actuelle, Aubry, gendre du père Lathuille ouvre en 1830 un café au décor luxueux. La grande salle est décorée de peintures et, comble de luxe, éclairée au gaz. On peut jouer au billard dans une deuxième salle ou profiter du soleil dans un jardin à l'arrière.

Une porte de communication permet de passer du cabaret du père Lathuille au café Aubry. Ce café deviendra célèbre quand Guerbois le rachètera.

Beaucoup d'artistes fauchés habitent le quartier où les loyers sont moins élevés que dans la Nouvelle Athènes voisine. Les peintres, s'approvisionnent en matériel chez Hennequin, ami de Manet, dont la boutique est au 11 rue Grande des Batignolles.

De la boutique au café Guerbois, il n'y a qu'un pas. Entre 1866 et 1875, le café est un lieu de rencontres et de réunions. On y voit Monet, Cézanne, Degas, Renoir, Pissaro, Sisley, Manet!

Le café figurera dans le roman de Zola "l'Oeuvre" sous le nom de café Baudequin (contraction de Baudelaire qui fréquenta le café Guerbois et Hennequin le marchand de peintures)

Le cabaret du père Lathuille. Avenue de Clichy.

Manet peint son fameux tableau en 1880.

Zola le décrit ainsi :

"Il y a au salon de cette année une scène de plein air, Chez le père Lathuille, deux figures à une table de cabaret, d'une gaieté et d'une délicatesse de tons charmantes (...) "

Manet représente Louis, le fils du patron attablé à côté d'Ellen Andrée, actrice de renom qui joue notamment dans les pièces de Courteline et qui sert de modèle à de nombreux peintres comme Renoir ou Degas. Manet l'a déjà représentée dans un tableau peint en 1875 : la Prune.

Manet. La prune. (Ellen André)

Manet. La prune. (Ellen André)

La jeune-fille en blanc.
La jeune-fille en blanc.

Manet habitué du cabaret choisit encore pour modèle la fille du père Lathuille, Marguerite Gauthier-Latuille, pour son tableau, "La jeune-fille en blanc".

Louis Gauthier-lathuille (1879)
Louis Gauthier-lathuille (1879)

Il peint une nouvelle fois Louis, le fils du père Lathuille, déjà représenté avec Ellen Andrée, dans un autre tableau...

Le restaurant du père Lathuille cesse d'être à la mode dans les dernières années du XIXème siècle et Louis Gauthier-Lathuille qui a succédé à son père ne parvient pas à lui redonner le lustre d'antan.

Il est vrai que la plupart des grands peintres qui fréquentaient l'établissement sont morts!

avenue de Clichy (à gauche le Kursaal)

avenue de Clichy (à gauche le Kursaal)

Le cabaret du père Lathuille. Avenue de Clichy.

Le cabaret ferme ses portes en 1906.

Il est remplacé entre 1907 et 1927 par un Music-Hall, le Kursaal où se produisent, entre autres, Maurice Chevalier, Fréhel, Lucienne Boyer ou Berthe Silva...

Tampon de l'Eden.

Tampon de l'Eden.

Le music-hall périclite comme la plupart des établissements montmartrois quand la vogue du 7ème art se répand. Il est transformé en cinéma-music-hall, l'Eden, avant de n'être plus qu'un cinéma le Mirage puis le Pathé Clichy (1943).

En 1987 Claude Berri en prend la direction avec la Société des Auteurs réalisateurs et producteurs (l'ARP)

Dernière métamorphose en 1996 quand le cinéma est baptisé par sa marraine Fanny Ardant : Le Cinéma des Cinéastes!

On y trouve au 1er étage "le bistrot des cinéastes" sympathique mais un peu terne, sans un père Lathuille pour lui donner du panache!

Y aura t-il des cinéastes pour utiliser son décor et lui assurer comme l'ont fait les Impressionnistes pour le cabaret du père Lathuille une renommée internationale?!!!

Fresque dans le Cinéma des Cinéastes.

Fresque dans le Cinéma des Cinéastes.

En complément les panneaux historiques (pelles Starck) devant le 7 et le 9 de l'avenue de Clichy....

Le cabaret du père Lathuille. Avenue de Clichy.
7 avenue de Clichy. Le Père Lathuille.

7 avenue de Clichy. Le Père Lathuille.

Le cabaret du père Lathuille. Avenue de Clichy.
9 avenue de Clichy. Guerbois.

9 avenue de Clichy. Guerbois.

Partager cet article

9 mai 2015 6 09 /05 /mai /2015 08:21

Ellen Andrée fut une actrice d'un certain renom, interprète de Courteline, de Guitry, et choisie par André Antoine pour jouer dans Poil de Carotte de Jules Renard ou La Terre de Zola.

Pourtant, si son nom reste connu aujourd'hui c'est parce qu'elle a servi de modèle à quelques uns des plus grands peintres de son temps.

Ellen Andrée par Nadar

Ellen Andrée par Nadar

Ellen Andrée. Modèle à Montmartre. (Manet, Degas, Renoir...)

Ellen Andrée (1857-1925) commence tôt sa carrière d'actrice. Elle a 17 ans quand elle débute au théâtre du Palais Royal.

Elle jouera par la suite aux Variétés, à la Renaissance, aux Folies Bergères...

Elle est vite remarquée par les artistes qui sont attirés par sa "présence", sa sensualité et sa bonne humeur.

Parmi les premiers à lui demander de poser, Manet n'est pas le moindre !

Manet. La parisienne (Ellen Andrée) 1874

Manet. La parisienne (Ellen Andrée) 1874

Dans la Parisienne (1874) elle est une femme élégante et digne, vêtue de noir. Etonnant tableau qui prend le contrepied de ce que son titre peut suggérer. La Parisienne n'est pas la coquette, piquante et accueillante qui fait fantasmer l'Europe mais une femme endeuillée, figure austère et hiératique, un portrait qui évoque Goya (la Marquise de la Solana).

Elle semble sortir du poème "A une passante" de Baudelaire:

(...) Longue, mince, en grand deuil, douleur majestueuse,

Une femme passa, d'une main fastueuse

Soulevant, balançant le feston et l'ourlet.

(...)

Car j'ignore où tu fuis, tu ne sais où je vais,

Ô toi que j'eusse aimée, ô toi qui le savais.

Manet. La Prune. (Ellen Andrée) 1878

Manet. La Prune. (Ellen Andrée) 1878

Peint quatre ans plus tard, le tableau "La Prune" donne une autre image de la femme. Ellen Andrée en bonne comédienne, peut jouer tous les rôles!

Elle est attablée dans un café, le verre avec le fruit et l'eau de vie devant elle. Le décor est celui de la Nouvelle Athènes que fréquentait Manet, place Pigalle. Les lignes du cadre à l'arrière-plan mettent en valeur le visage de la femme, une femme du peuple, soeur de celles que décrit Zola. Fatiguée, dans une attitude de laisser-aller, elle s'abandonne un moment, la cigarette éteinte, au plaisir d'un moment de solitude et de rêverie.

Manet. Chez le père Lathuille (1879)

Manet. Chez le père Lathuille (1879)

Dans le célèbre tableau peint chez Lathuille en 1879, on la retrouve avec à ses côtés Louis Gauthier-Lathuille, le fils du cabaretier.

Elle est de nouveau vêtue en bourgeoise, un peu raide, à la fois intéressée et sur la réserve devant un jeune homme sensuel et dragueur. A l'arrière plan, un garçon de café observe la scène. Il est l'image même du peintre ou de l'écrivain naturaliste (Zola, Manet) qui observent la société!

Ellen Andrée. Modèle à Montmartre. (Manet, Degas, Renoir...)

Quittons Manet et revenons en arrière, en 1874, quand Gervex (un authentique Montmartrois, né en 1852 dans le village que Paris n'avait pas encore annexé) peint Rolla en s'inspirant du poème de Musset. C'est Ellen Andrée qui pose pour lui mais exige que son visage ne soit pas reconnaissable!

.

"Henri Gervex répandit mon anatomie sur le lit de son "Rolla". Je ne tenais pas à être reconnue en cette Manon d'une tenue si abandonnée. Je recommandai à Gervex : surtout ne lui donnez pas ma figure!

Bref, pour le visage, c'est une brune qui posa...." Ellen Andrée.

Ellen Andrée. Modèle à Montmartre. (Manet, Degas, Renoir...)

Elle n'a que 21 ans quand elle pose pour ce tableau et elle ne tient pas à compromettre sa jeune carrière.

De plus, elle subit encore l'influence du milieu familial et d'un père officier qui ne badine pas avec la morale!

Ellen Andrée. Modèle à Montmartre. (Manet, Degas, Renoir...)

Le tableau fait scandale et il est exclu du salon, ce qui assure sa célébrité! Les curieux émoustillés défilent en rangs serrés dans l'atelier de Gervex pour l'y voir!

Le poème de Musset nous présente un jeune débauché qui, écoeuré par sa vie sans idéal, décide de se suicider alors que Marie, la prostituée avec qui il a une liaison est étendue, abandonnée sur le lit.

J.K. Huysmans remarque surtout la figure masculine dans le tableau de Gervex. Il écrit :

"Le jeune homme regarde, regrettant et dégoûté, la fille inerte, avachie dans un long somme. Cette figure ravagée et sombre, détachée dans un flux de lumière blanche est vraiment belle. Dans ce dépoitraillé de costume, dans cette chemise au plastron et aux manches froissées, cet homme a grande allure et je vois dans cette fille éboulée, après des intimités haletantes, sur un lit, un coin de parisianisme et de modernité qui évoque en moi des souvenirs du grand et divin poète Charles Baudelaire."

Gervex. Avant l'opération. 1887.

Gervex. Avant l'opération. 1887.

Ellen Andrée pose pour un autre tableau de Gervex quelques années plus tard. Le tableau "Avant l'opération" s'intitulait en réalité "Le docteur Péan enseignant à ses élèves à l'hôpital Saint-Louis, sa découverte du pincement des vaisseaux"!

C'est un hommage à Rembrandt et à sa Leçon d'anatomie.

La fin du déjeuner; Renoir.

La fin du déjeuner; Renoir.

Renoir ne manque pas de la remarquer chez ses amis et il la fait poser pour plusieurs de ses toiles comme "la fin du déjeuner"....

Ellen andrée. Renoir

Ellen andrée. Renoir

Le déjeuner des canotiers. Renoir.(1881)

Le déjeuner des canotiers. Renoir.(1881)

Ellen Andrée. Modèle à Montmartre. (Manet, Degas, Renoir...)

Dans le célèbre déjeuner des canotiers, elle est présente parmi les 4 personnages du groupe principal, autour de la table. A droite, assis à califourchon sur sa chaise, le peintre Caillebotte semble plus intéressé par la femme en face de lui que par sa voisine (Ellen Andrée) vers laquelle se penche le journaliste italien, Maggiolo.

.

Renoir privilégie sa sensualité et sa grâce. Ell sera satisfaite du résultat et considérera que c'est lui qui aura été le plus fidèle à sa nature de femme libre et vivante.

L'Absinthe. Degas. 1873

L'Absinthe. Degas. 1873

Elle ne pense pas la même chose de Degas qui la fait poser pour son tableau "l'Absinthe".

Elle est assise à côté de Marcellin Desboutin dans le café de la Nouvelle Athènes, place Pigalle, où Manet avait déjà peint "la Prune".

Degas donne à voir l'isolement des buveurs enfermés dans leur monde. Zola apprécie l'oeuvre et il dira à Degas, à propos de "l'Assommoir" : "J'ai tout bonnement décrit quelques uns de vos tableaux."

Ellen Andrée s'inquiète d'être assimilée à la femme alcoolique que le peintre a représentée. Elle insiste pour qu'il précise qu'elle était une femme tout à fait sobre et qu'il lui avait fait jouer un rôle de composition!

Ellen Andrée. Modèle à Montmartre. (Manet, Degas, Renoir...)
Ellen Andrée. Modèle à Montmartre. (Manet, Degas, Renoir...)

A force de fréquenter les peintres, Ellen Andrée finit par en épouser un!

En 1887, elle devient la femme de Henri Drumont, un vrai Montmartrois puisqu'il est né en 1859 dans la commune libre (comme Gervex), un an avant qu'elle ne soit rattachée à la capitale!

Près de la barque; Henri Drumont.

Près de la barque; Henri Drumont.

Laissons les derniers mots à Ellen Andrée qui évoque son existence d'artiste et de modèle :

"J'ai toujours été fourrée dans les peintres : Degas, Renoir, Manet... Ils m'ont tous fait mon portrait plus ou moins, souvent plutôt deux fois qu'une, mais j'ai perdu tout cela en des ventes, je partais pour l'Amérique, j'étais amoureuse..."

(Ellen Andrée par Jean d'Arc. Le Courrier Français 1891

Un coin d'atelier (1887) Edouard Joseph Dantan (Ellen Andrée)

Un coin d'atelier (1887) Edouard Joseph Dantan (Ellen Andrée)

Ellen Andrée. Degas (1876)

Ellen Andrée. Degas (1876)

Femme dans la rue. Degas. 1879. (Ellen Andrée)M

Femme dans la rue. Degas. 1879. (Ellen Andrée)M

Au café. Manet (1878) (Ellen Andrée)

Au café. Manet (1878) (Ellen Andrée)

Partager cet article

30 avril 2015 4 30 /04 /avril /2015 11:13
Oléron. Le Château. Monument à la Libération. 30 avril 45.

C'est un monument discret érigé sur la route du Bastion, entouré d'une végétation "libérée" de tout entretien!

Il a été inauguré le 30 avril 1946 pour commémorer la libération de l'île au cours de "l'Opération Jupiter" qui débuta le 30 avril 1945 (jour anniversaire d'Hitler !) à 2h45...

Le monument tel qu'il était avant les dégradations.

Le monument tel qu'il était avant les dégradations.

Le monument aujourd'hui après restauration.

Le monument aujourd'hui après restauration.

Le monument s'est dégradé et il a fallu le restaurer en 1970.

Oléron. Le Château. Monument à la Libération. 30 avril 45.

La plaque commémorative a dispau et la signature du sculpteur sur le côté est devenue illisible. La pierre calcaire supporte mal les vents marins!

Oléron. Le Château. Monument à la Libération. 30 avril 45.
Oléron. Le Château. Monument à la Libération. 30 avril 45.
Oléron. Le Château. Monument à la Libération. 30 avril 45.

Sur les vieilles photos on voit qu'était gravé sur le socle "Notre-Dame de la Libération".

Renseignements pris à la mairie, le monument aurait été offert à la ville par les religieuses du Château. Il représente la Vierge se dressant pour briser les chaînes de l'occupation.

Oléron. Le Château. Monument à la Libération. 30 avril 45.

La vierge se détache du menhir dressé vers le ciel, comme sortie d'un sommeil de pierre.

Oléron. Le Château. Monument à la Libération. 30 avril 45.

La libération de l'île fut rapide et sans comparaison avec celle de la Normandie.

700 hommes débarquèrent à Saint-Trojan (Gatseau) le matin. Ils furent suivis par d'autres vagues de combattants amenés par des landing-crafts. Leur progression fut ralentie par les champs de mines. Le soir, le Château était libéré.

Il y eut d'autres combats plus au nord. En bref une cinquantaine de soldats allemands sur les deux mille qui occupaient l'île furent tués. Parmi les libérateurs (plus de huit mille hommes) il y eut dix-huit morts.

Oléron. Le Château. Monument à la Libération. 30 avril 45.

Il n'y aurait eu aucun mort si l'on avait attendu quelques jours!

En effet c'est une semaine plus tard, le 7 mai, que l'Allemagne nazie signait sa capitulation et le lendemain qu'était proclamée la fin de la guerre.

.

Oléron. Le Château. Monument à la Libération. 30 avril 45.
Oléron. Le Château. Monument à la Libération. 30 avril 45.
Oléron. Le Château. Monument à la Libération. 30 avril 45.
Oléron. Le Château. Monument à la Libération. 30 avril 45.

Partager cet article

Published by chriswac - dans OLERON
commenter cet article
29 avril 2015 3 29 /04 /avril /2015 12:03
Le Petit Village

Le Petit Village

Le Château d'Oléron

Le Château d'Oléron

Les arbres en couleurs et les glycines assurent le clou du spectacle...

les roses trémières se concentrent dans leurs feuilles avant de sauter à la perche ...

Dans les forêts, ajoncs et genêts font éclater le bouquet final...

Dans les marais des milliers de fleurs modestes ne demandent rien à personne...

"Le printemps clair, l'avril léger..." passe en l'effleurant sur l'île d'Oléron....

La Chevalerie

La Chevalerie

Le Château d'Oléron

Le Château d'Oléron

Le Grand Village

Le Grand Village

La Chevalerie

La Chevalerie

Ors. Les marais.

Ors. Les marais.

Piste cyclable entre la Chevalerie et le Château

Piste cyclable entre la Chevalerie et le Château

Boyardville

Boyardville

Boyardville

Boyardville

Trillou

Trillou

Petit Village

Petit Village

Forêt de Saint-Trojan

Forêt de Saint-Trojan

Forêt de Saint-Trojan

Forêt de Saint-Trojan

Port des Salines

Port des Salines

Piste cyclable au Petit Village

Piste cyclable au Petit Village

Les marais et au loin le viaduc

Les marais et au loin le viaduc

Printemps 2015 à Oléron. Photos d'avril.
Port des Salines

Port des Salines

Le Château d'Oléron

Le Château d'Oléron

Le Château d'Oléron

Le Château d'Oléron

Avail

Avail

Montravail

Montravail

Le Grand Village

Le Grand Village

Forêt de Saint-Trojan

Forêt de Saint-Trojan

Printemps 2015 à Oléron. Photos d'avril.
Près de Dolus

Près de Dolus

La Brée

La Brée

Cabanes des artisans. Le château

Cabanes des artisans. Le château

Printemps 2015 à Oléron. Photos d'avril.
Sur les balcons du ciel. Prêts à s'envoler à bord d'Avril!

Sur les balcons du ciel. Prêts à s'envoler à bord d'Avril!

Un brin de muguet pour le 1er mai!
Un brin de muguet pour le 1er mai!

Partager cet article

Published by chriswac - dans OLERON OLERON PLAGES
commenter cet article
24 avril 2015 5 24 /04 /avril /2015 16:33
Oléron. Naufrage du Port Caledonia. Antioche.

 

 port-caledonia-006.JPG

      La mémoire des grands naufrages s'efface peu à peu...

Le naufrage du Port Caledonia dans la nuit du 2 décembre 1924 reste une exception. Le récit du drame s'est transmis de génération en génération dans le nord de l'île où reposent dans le cimetière de Saint-Denis 23 des 25 hommes de l'équipage, rejetés sur les rochers et sur les plages. Deux ne seront jamais retrouvés.

 Antioche-tour-de-secours-copie-1.jpg

Le rocher d'Antioche! "le mauvais rocher" comme on le surnomme... Il affleure à peine. Il ne se laisse voir que par basse mer. Il est tapi au ras des flots à proximité de la pointe et du phare de Chassiron. On ne compte plus ses victimes. On y a bien construit une tour de bois, fragile et inutile par trop gros temps.... Elle n'a pas résisté longtemps

 

 Antioche-la-tour-copie-1.jpg

      On décida, pendant la première guerre d'ériger une solide tour de pierre qui servirait à la fois de fanal et de refuge. Elle ne fut terminée qu'en 1925, plus d'un an après le naufrage du Port Caledonia.

chassiron-015.jpg

la-moreliere-004.JPG

Depuis qu'elle veille sur le pertuis, le mauvais rocher est frustré. Comme un chasseur sans gibier, comme un tueur sans proies...

 port-caledonia-002.JPG

Il rêve aux jours de gloire et à sa plus belle prise : le Port Caledonia. 

Le 2 décembre 1924, à 7 heures du matin, l'équipage du canot de sauvetage de Saint-Denis est alerté. La mer est si forte que ce n'est qu'après plusieurs tentatives qu'il parvient à se diriger vers le rocher.

 canot-sauvetage.jpg

                                                 Canot de sauvetage de La Cotinière.

canot-saint-trojan.jpg

                                                       Canot de sauvetage de Saint-Trojan.

      Il est alors presque midi. Sur la côte les habitants de la Morelière, le village le plus proche, et ceux de Saint-Denis sont témoins du drame. Ils voient les marins monter dans les mâts puis se regrouper à l'arrière du navire. les mâts tombent l'un après l'autre. Le canot de sauvetage s'approche. Il ne peut rien faire pour la quinzaine de survivants. Les vagues violentes passent par-dessus le navire. Pendant plusieurs heures, les sauveteurs ne peuvent qu'assister impuissants au drame. A 16 heures le canot regagne le port. Il n'y a plus que trois survivants. Un peu plus tard on apprendra que le dernier d'entre eux plutôt que d'attendre d'être emporté comme tous ses compagnons, a préféré se jeter à la mer, à 16h25 (précision donnée par le sémaphore).

Antioche déchargement épaves-copie-1

                                  Déchargement des épaves à Saint-Denis.

Deux autres canots ont tenté en vain de s'approcher du Port Calédonia. Le canot de Chaucre qui ne parvient pas à franchir les vagues et celui de La Rochelle qui doit lui aussi renoncer. 

chassiron-061.jpg

Ce n'est qu'après plusieurs jours que la mer rejeta ses victimes sur le rivage. Entre le 5 et le 20 décembre, leurs corps furent retrouvés, disloqués sur les rochers ou recouverts par les algues.

la morelière 001-copie-1

Ils furent inhumés dans le cimetière de Saint-Denis où l'on peut voir la stèle qui porte leurs noms. Les circonstances du drame y sont rappelées en Finlandais et en Français.

Le navire finlandais était parti le 8 août du Chili et faisait route vers La Pallice. Il était chargé de 4000 tonnes de nitrate de soude. On ne retrouva rien du navire sinon les sacs de jute dont le contenu s'était dissous dans la mer. Les crabes n'eurent pas le loisir de s'attaquer aux cadavres des marins. Ils furent décimés par le nitrate. 

Antioche-la-moreliere.jpg

                                                         La Morelière (1905)

la-moreliere-009.JPG

                                                  La Morelière aujourd'hui.

 

Le village de La Morelière dont tous les habitants avaient assisté au drame, a donné le nom du navire perdu à la rue qui descend vers la mer et d'où l'on voit le rocher d'Antioche.

la-moreliere-008.JPG

la-moreliere-010.JPG

                                                            Rue Port Caledonia

la-moreliere-011.JPG 

                                                          Rue Port Caledonia

 

Une chanson a été écrite par un homme du pays. en voici les deux dernières strophes :

 

                                Antioche

(...)

Les sauveteurs brisés repartent impuissants

Ils n'oublieront jamais ces instants déchirants,

Au village, longtemps, longtemps, on parlera

Des vingt-cinq marins blonds du Port Caledonia.

 

L'autre soir sur la grève je me suis attardé,

J'ai perçu les soupirs de tous les naufragés.

Le ciel était sans nuage et pourtant j'ai reçu

Partout sur le visage les larmes des disparus.


(Chanson écrite par Roger Bithonneau)

plage grand village 8 sptembre 142

 

Pour une étude complète de ce naufrage, voir la revue du LOCAL, n°14, du 14 mars 1994, consacrée au Port Caledonia.

 

Liens :

 maquette bateau Victory. Eglise Saint-Trojan.

 Saint-Trojan.Epave Grande Plage. Presidente Viera.

 Grande Plage. Saint-Trojan. La forêt morte.

 Port des Salines. Petit village.

 Grand-Village. La Giraudière après Xynthia.


 

La cloche du Port Caledonia

La cloche du Port Caledonia

Partager cet article

Published by chriswac - dans OLERON
commenter cet article

Présentation

  • : Montmartre secret
  • Montmartre secret
  • : Pour les amoureux de Montmartre, des chats, de l'île d'Oléron. Pour les poètes et pour les voyageurs. Un blog éclectique pour les amoureux de la vie!
  • Contact

Recherche