Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 juillet 2016 1 11 /07 /juillet /2016 16:17
Villa de Guelma. (Impasse).

C'est une courte voie qui ne paie pas de mine, au cœur du Pigalle nocturne et frelaté.

Et pourtant, elle a vu passer quelques uns des grands peintres du XXème siècle.... Valadon, Utrillo, Dufy, Braque, Severini...

Villa de Guelma. (Impasse).

Alors qu'elle n'était composée que de petits immeubles "montmartrois", elle s'appelait impasse de Constantine, du nom d'une ville d'Algérie devenue française en 1830.

Villa de Guelma. (Impasse).
Villa de Guelma. (Impasse).

Les petits immeubles crayeux subsistent dans les premiers numéros.

Villa de Guelma. (Impasse).

En 1877, l'impasse changea de nom et troqua Constantine pour Guelma. Allez savoir pourquoi! Une ville d'Algérie pour une autre ! Peut-être en hommage au maréchal Clauzel (une rue porte son nom un peu plus bas) qui y établit son camp et fut à l'origine de son développement?

Vers le boulevard de Clichy.

Vers le boulevard de Clichy.

En 1986, l'impasse devient Villa! Les habitants du lieu trouvèrent plus chic d'avoir pour adresse Villa de Guelma!

Peu de gens apprécient d'habiter dans une impasse. Et pourtant notre beau pays en compte un nombre respectable!

Quelques exemples cueillis dans mon île atlantique: Impasse du soleil couchant (brrr!) Impasse de l'avenir (brrr! brrr! ) Impasse du cimetière (brrr! brrr! brrr!)

Villa de Guelma. (Impasse).

La "villa" telle qu'elle se présente aujourd'hui n'a rien de glamour à son début !

Avec son "Kebab" et son petit hôtel pigallien, avec ses vieux immeubles populaires, elle garde l'aspect modeste des vieilles artères de Montmartre.

Villa de Guelma. (Impasse).

Il faut parcourir une quarantaine de mètres (la voie en compte 86) pour découvrir de jolies maisons.

Villa de Guelma. (Impasse).
Villa de Guelma. (Impasse).

Le 5 mérite toute notre attention.

Villa de Guelma. (Impasse).

Le jour d'été où je photographiais l'endroit, j'ai rencontré par chance des habitants de ce havre de calme au cœur du quartier brûlant. J'ai pu entrer dans la cour et découvrir sur la gauche, l'aile où vécurent quelques grands peintres....

Villa de Guelma. (Impasse).
Utter, Valadon, utrillo, Madeleine. (Suzanne Valadon)

Utter, Valadon, utrillo, Madeleine. (Suzanne Valadon)

Au rez-de-chaussée, vécut et travailla Madeleine Valadon, mère de Suzanne et grand-mère d'Utrillo, qui avait fui la province limougeote où elle était regardée de travers par les braves gens, ( elle était mariée à un faussaire, condamné au bagne et mort pendant sa peine).

Utrillo, sa grand mère Madeleine et son chien ... (Suzanne Valadon 1910)

Utrillo, sa grand mère Madeleine et son chien ... (Suzanne Valadon 1910)

Elle était lingère et établit son commerce impasse de Guelma, ce qui fut déterminant pour l'avenir de sa fille dans un quartier peuplé de peintres soucieux de trouver des modèles inspirants!

Villa de Guelma. (Impasse).

Suzanne Valadon après son divorce avec son premier mari revint vivre presque une année dans l'impasse. Nous sommes en 1910, elle a alors 45 ans et son fils Maurice en a 26. Elle est amoureuse de Paul Utter, le meilleur ami de son fils. Le trio ne restera que quelques mois dans l'appartement exigu avant de monter au sommet de la Butte et d'habiter rue Cortot.​

De cette année datent quelques belles toiles de Valadon représentant sa mère et son fils...

Villa de Guelma. (Impasse).
Dufy. Autoportrait.

Dufy. Autoportrait.

Au premier étage, un autre peintre eut son atelier. Il s'agit de Raoul Dufy. Il le conserva jusqu'à sa mort en 1953 et y revint entre deux voyages ou deux séjours dans le midi.

Nu debout dans l'atelier de l'impasse de Guelma. (Dufy 1930)

Nu debout dans l'atelier de l'impasse de Guelma. (Dufy 1930)

Atelier de l'impasse de Guelma. (Dufy)

Atelier de l'impasse de Guelma. (Dufy)

Il y peignit de nombreuses toiles. On reconnaît sur quelques unes les fenêtres de l'atelier et l'autre côté de l'impasse...

Deux modèles impasse de Guelma. (Dufy 1930)

Deux modèles impasse de Guelma. (Dufy 1930)

Atelier de l'impasse de Guelma. (Dufy 1935)

Atelier de l'impasse de Guelma. (Dufy 1935)

Modèle indien impasse de Guelma. (Dufy 1928)

Modèle indien impasse de Guelma. (Dufy 1928)

1er étage, atelier éphémère de Braque.

1er étage, atelier éphémère de Braque.

Braque dans son atelier;
Braque dans son atelier;

Dufy eut pour ami Georges Braque avec qui il séjourna dans le midi en 1908. Ils étaient tous deux admirateurs de Cézanne et peignirent, l'un à côté de l'autre les mêmes paysages. Pas étonnant donc que Dufy eût indiqué à son ami l'atelier qui était libre au-dessus du sien. Braque qui avait eu un atelier non loin de là, 48 rue d'Orsel, y demeura quelques mois. Mais ce n'est pas une rue de Montmartre qui porte son nom aujourd'hui! C'est une rue du XIVème, ancienne rue du Douanier, où il eut sa maison et son atelier.

Le R. de Ch. du 5

Le R. de Ch. du 5

Gino Severini. Autoportrait. 1909.
Gino Severini. Autoportrait. 1909.

Au rez de chaussée du bâtiment central, un autre peintre a vécu entre 1909 et 1911. Il s'agit de Gino Severini, débarqué à Paris en 1906.

Avec Marinetti il publia le manifeste de la peinture futuriste.

Ballerine en bleu. (Gino Severini 1912)

Ballerine en bleu. (Gino Severini 1912)

Il a connu, alors qu'il vivait impasse de Guelma une de ses périodes les plus créatrices. Marinetti le rencontra à Paris où il loua une chambre dans un hôtel à proximité. C'est là que se tinrent des réunions mémorables avec Apollinaire, Picasso et Severini...

Mariage de Severini et la fille de Paul fort. Août 1913

Mariage de Severini et la fille de Paul fort. Août 1913

Après avoir rencontré Jeanne, la fille de Paul Fort qu'il épousa en août 1913, Severini quitta Montmartre pour Montparnasse, quartier général du poète...

Severini. Printemps à Montmartre. On reconnaît la rue Foyatier...

Severini. Printemps à Montmartre. On reconnaît la rue Foyatier...

Passé le 5, la Villa n'offre plus beaucoup d'intérêt au visiteur curieux d'histoire et d'art....

Il y a bien, au 12 une école qui œuvre à l'éclosion de futurs artistes...

L'ATLA au 12

L'ATLA au 12

Elèves de l'ATLA

Elèves de l'ATLA

Il s'agit de l'ATLA qui forme les jeunes aux métiers des musiques actuelles et du spectacle vivant.

J'ai pu voir un spectacle inventif et dynamique donné par ses élèves, "De Pigalle à Gainsbourg" au Divan du Monde, rue des Martyrs.

Villa de Guelma. (Impasse).

Bon! L' espoir est permis de revenir un jour Villa de Guelma et d'évoquer comme nous l'avons fait pour le 5 , les artistes célèbres qui auront fréquenté le 12!

Villa de Guelma. (Impasse).

Avant de prendre le métro, je suis repassé devant le 5 et j'ai vu, se faufilant à travers les barreaux de la porte, un chat, peut-être un descendant de Raminou, le chat de Suzanne Valadon...

Villa de Guelma. (Impasse).
Repost 0
17 juin 2016 5 17 /06 /juin /2016 08:40
Le coin de la rue Labat ! Boulevard Barbès.

Le coin de la rue Labat ! Boulevard Barbès.

Rue Labat. Montmartre. (1) De la rue Bachelet à la rue de Clignancourt.

"La fille de joie est belle

Au coin d'la rue Labat

Elle a un' clientèle

Qui lui remplit son bas" 

 

Voilà une ancienne rue du vieux village dont le nom est un peu connu grâce à la chanson de Piaf "l'accordéoniste"! (paroles de Michel Emer).

Croisement rues Labat et Poissonniers

Croisement rues Labat et Poissonniers

Elle portait ce nom sur sa section entre la rue des Poissonniers et la rue Custine à l'époque où Montmartre était indépendant de la Capitale. La section plus courte entre les rues Custine et Bachelet s'appelait alors rue Biron.

Les deux sections réunies après le rattachement de Montmartre à Paris prirent sur toute la longueur le nom de Labat (Achille), propriétaire des terrains et maire du XVIIIème arrondissement en 1869-1870, qui acquit une relative popularité en faisant paver à ses frais la voie boueuse. Ce qui lui permit d'attirer les promoteurs et de vendre à meilleur prix les parcelles à lotir!

Le 78

Le 78

Commençons la visite par l'ancienne rue Biron, partie la plus montmartroise de la rue Labat qui s'ouvre avec un restaurant sympa, l'Assiette, au 78...

Fenêtre du 78. Joyeux bric à brac!

Fenêtre du 78. Joyeux bric à brac!

Le 77

Le 77

Rue Labat. Montmartre. (1) De la rue Bachelet à la rue de Clignancourt.

... Et côté impair avec un bel immeuble orné de céramiques Art Nouveau qui évoquent la vigne (celle de Montmartre est à cinq cents mètres de là).

Cette portion de rue a été décrite avec tendresse par un ancien poulbot qui l'habitait. Il s'agit de Robert Sabatier (Les Allumettes Suédoises) :

"Ce petit bout de la rue Labat, c'était le cinéma du pauvre, le paradis des mal logés, le lieu de la liberté, l'espace d'une aventure".

Le 75

Le 75

Le 75

Le 75

Le 75 où vécut l'écrivain est un petit immeuble typique de l'habitat modeste de Montmartre. C'est là qu'il connut des années heureuses jusqu'à la mort de sa mère foudroyée par une crise cardiaque à côté de lui (son père était mort 4 ans plus tôt) alors qu'il avait douze ans. Il dut alors quitter ce Montmartre qu'il n'oublia jamais.

Le 69

Le 69

Au 69 un salon de coiffure à la peinture blanche ignore peut-être qu'il a pris la place d'une blanchisserie!

Le 69 en 1909

Le 69 en 1909

Le 65 angle avec la rue Custine

Le 65 angle avec la rue Custine

Rue Labat. Montmartre. (1) De la rue Bachelet à la rue de Clignancourt.
Le 65 en 1910

Le 65 en 1910

Il y avait au 65 un commerce du genre bazar pour la maison. On y trouvait des brosses, du linoléum, des couleurs et la célèbre pâte Stella pour les cuivres !

Comme presque toujours, en bonne place sur la photo des commerçants et des employés, sourit un petit bâtard court sur pattes, heureux de son existence de chien montmartrois!

Le 50

Le 50

Au 50 deux créatrices dont nous avons rencontré les anges bleus sur la façade du 29 rue Ramey ont ouvert leur atelier où sont exposées quelques unes de leurs œuvres.

Rue Labat. Montmartre. (1) De la rue Bachelet à la rue de Clignancourt.

Ange et Dam donnent libre cours à leur imagination fertile qui à partir de divers matériaux crée un monde de personnages, esprits malicieux et dansants....

Rue Labat. Montmartre. (1) De la rue Bachelet à la rue de Clignancourt.

Elles ont un pied à Montmartre et l'autre au Burkina Faso où elles sont à la fois profs et élèves des jeunes dont le monde intérieur ne demande qu'à s'exprimer...

Rue Labat. Montmartre. (1) De la rue Bachelet à la rue de Clignancourt.
Expo dans l'église Saint-Bernard
Expo dans l'église Saint-Bernard

Elles ont participé récemment à une exposition dans l'église Saint-Bernard pour ouvrir les yeux et les cœurs sur les migrants.

Dans leur vitrine, un poèmes de Jean Debouverie les évoque...

Extrait du poème de Jean Debouverie

Extrait du poème de Jean Debouverie

Le 51

Le 51

Le 51 fut une institution privée, l'école de la Flesnelle.

Elle eut pour élève un des Montmartrois les plus célèbres, Maurice Utrillo!

Rue Labat. Montmartre. (1) De la rue Bachelet à la rue de Clignancourt.

On connaît l'histoire de cet "enfant de l'amour", fils d'une mère elle même "enfant de l'amour", devenue muse et créatrice....

Rue Labat. Montmartre. (1) De la rue Bachelet à la rue de Clignancourt.

Quand elle eut quelques rentrées d'argent grâce à ses séances de pose et aux dessins qu'elle commençait à vendre, elle n'hésita pas à payer une somme non négligeable pour inscrire son fils dans cette école privée.

Suzanne Valadon et Utrillo

Suzanne Valadon et Utrillo

L'enfant bien qu'il eût été heureux d'avoir retrouvé sa mère après les mois de séparation chez sa grand-mère, ne se pliera jamais à la vie scolaire! Il n'aimera pas cette école de petits privilégiés et il n'aimera pas plus le collège public de la rue Becquerel où il sera inscrit par la suite.

Valadon comme tous les artistes aime les chats

Valadon comme tous les artistes aime les chats

Maurice à 7 ans par sa mère Suzanne Valadon.

Maurice à 7 ans par sa mère Suzanne Valadon.

Quand il deviendra Utrillo, il ne retournera pas dans cette rue et se gardera bien de la peindre!

Le 44

Le 44

Au 44 s'élève un bel immeuble de pierres qui abrite la Maison de la mère et de l'enfant. Historiquement, elle est une création de la Société Philanthropique fondée à Paris en 1780 et dont le but était de venir en aide aux plus démunis.

Cette association est la plus ancienne société laïque de bienfaisance de France.

Le 44

Le 44

Sept humanistes en sont à l'origine, bien oubliés aujourd'hui. Parmi eux on trouve un poète, Blin de Sainmore dont je ne résiste pas au plaisir de citer deux vers aux accents raciniens du poème "Sapho à Phaon" :

"Oui, barbare, j'y vais m'assurer de tes feux,

Te voir, t'aimer, te plaire ou mourir à tes yeux!"

Rue Labat. Montmartre. (1) De la rue Bachelet à la rue de Clignancourt.

La maison accueille des femmes enceintes, souvent victimes de violences, qui y trouvent un refuge où elles sont suivies, aidées, conseillées...

On voit que Poulbot si soucieux du sort des enfants et des jeunes mères a eu des devanciers sur la Butte!

angle avec la rue de Clignancourt côté pair

angle avec la rue de Clignancourt côté pair

angle avec la rue de Clignancourt côté impair

angle avec la rue de Clignancourt côté impair

Rue Labat. Montmartre. (1) De la rue Bachelet à la rue de Clignancourt.

La première partie de notre balade s'achève ici, au croisement avec la rue de Clignancourt. Deux beaux immeubles datent de la première moitié du XIXème siècle. Celui qui donne rue de Clignancourt est remarquable avec sa marquise, ses dépendances. Il date de 1856 et il est caractéristique d'un habitat bourgeois péri urbain.

A suivre...

Repost 0
10 juin 2016 5 10 /06 /juin /2016 06:52
Rue Lamarck (escalier Utrillo)

Rue Lamarck (escalier Utrillo)

Les mariés de Chine et de certains pays d'Asie tiennent Paris pour la capitale romantique par excellence!

Espérons qu'ils ne sont pas trop déçus et qu'ils garderont de leur voyage un beau souvenir!

Escalier Utrillo

Escalier Utrillo

Ce couple élégant a choisi de venir en automne, loin des foules printanières...

Rue Cortot
Rue Cortot

Rue Cortot

Mais c'est surtout aux mois de mai et juin que les amoureux débarquent avec dans leurs bagages la robe de mariée.

Mariés de Chine (et d'Asie) à Montmartre.
Mariés de Chine (et d'Asie) à Montmartre.
Mariés de Chine (et d'Asie) à Montmartre.
Rue du Chevalier de La BarreRue

Rue du Chevalier de La BarreRue

Mariés de Chine (et d'Asie) à Montmartre.
Mariés de Chine (et d'Asie) à Montmartre.
Mariés de Chine (et d'Asie) à Montmartre.
Rue du Chevalier de La Barre

Rue du Chevalier de La Barre

Clichés pour clichés...

Mais j'avoue que je suis sensible à leur gentillesse, leur patience, leurs sourires. Ils ne se plaignent pas que les curieux volent leurs images, au contraire, ils les remercient.

Rue du Cardinal Guibert

Rue du Cardinal Guibert

Mariés de Chine (et d'Asie) à Montmartre.
Mariés de Chine (et d'Asie) à Montmartre.

Alors... longue vie d'amour à ces Montmartrois d'un jour!

Mariés de Chine (et d'Asie) à Montmartre.
Rue du Chevalier de La barre

Rue du Chevalier de La barre

Rue du Chevalier de La Barre

Rue du Chevalier de La Barre

Rue de la Bonne

Rue de la Bonne

Rue de la bonne

Rue de la bonne

Rue des Abbesses

Rue des Abbesses

Rue Germain Pilon

Rue Germain Pilon

Rue Lamarck

Rue Lamarck

Parvis du Sacré-Coeur

Parvis du Sacré-Coeur

Mariés de Chine (et d'Asie) à Montmartre.
Mariés de Chine (et d'Asie) à Montmartre.
Parc de la Turelure

Parc de la Turelure

La Turelure

La Turelure

La Turelure

La Turelure

Rue du Chevalier de la Barre

Rue du Chevalier de la Barre

Mariés de Chine (et d'Asie) à Montmartre.
Mariés de Chine (et d'Asie) à Montmartre.
Mariés de Chine (et d'Asie) à Montmartre.
Mariés de Chine (et d'Asie) à Montmartre.
Mariés de Chine (et d'Asie) à Montmartre.
Mariés de Chine (et d'Asie) à Montmartre.
Mariés de Chine (et d'Asie) à Montmartre.
Parvis du Sacré Coeur

Parvis du Sacré Coeur

Mariés de Chine (et d'Asie) à Montmartre.
Mariés de Chine (et d'Asie) à Montmartre.
Mariés de Chine (et d'Asie) à Montmartre.
Rue du Cardinal Guibert

Rue du Cardinal Guibert

Mariés de Chine (et d'Asie) à Montmartre.
Repost 0
2 juin 2016 4 02 /06 /juin /2016 13:51
Tombe de Steinlen. Cimetière Saint-Vincent. Montmartre.

C'est l'endroit du petit cimetière que je préfère, à l'angle des rues Saint-Vincent et des Saules.

Je ne manque jamais d'y aller, surtout les jours de soleil, pour m'asseoir près de la tombe la moins conventionnelle, la plus naturelle, la plus sauvage et la plus baroque, celle de Steinlen, le génial dessinateur de chats, l'anarchiste au grand cœur, le plus montmartrois des artistes (bien que né en Helvétie, au pays des banquiers).

tombe de Steinlen

tombe de Steinlen

Tombe d'Utrillo et derrière le mur la rue des Saules

Tombe d'Utrillo et derrière le mur la rue des Saules

On ne peut se tromper de chemin, il suffit de monter vers l'if qui pousse comme il veut, après la tombe d'Utrillo, avec le toit du Lapin Agile et le campanile du Sacré-Coeur en perspective...

Tombe de Steinlen. Cimetière Saint-Vincent. Montmartre.

Pas de marbre poli ni de plaque menteuse, pas de croix ni d'épitaphe....

Steinlen est comme les chats, il a choisi de se tenir à l'écart, en hauteur...

De son refuge, il a vue sur tout le cimetière et il aperçoit en contrebas la rue Caulaincourt où il a vécu...

Tombe de Steinlen. Cimetière Saint-Vincent. Montmartre.

Des pierres brutes sont assemblées de bric et de broc, assez larges pour que les chats s'y reposent, trop étroites pour qu'on y dépose des gerbes...

Tombe de Steinlen. Cimetière Saint-Vincent. Montmartre.

Le nom s'efface, les lettres qui furent rouges ont pali...

"Le corps se perd dans l'eau, le nom dans la mémoire,

Le temps qui sur toute ombre en jette une plus noire..."

La butte, le maquis côté rue Caulaincourt.

La butte, le maquis côté rue Caulaincourt.

Emilie Steinlen.
Emilie Steinlen.

Quand Steinlen choisit de venir vivre sur la Butte, loin de ses montagnes, il est marié, il a 22 ans, il a abandonné ses études de théologie mais il en a retenu les leçons : la justice et l'amour marchent ensemble. S'il manque l'un des deux, on ne peut avancer...

Tombe de Steinlen. Cimetière Saint-Vincent. Montmartre.

Il emménage dans une baraque qui s'élève sur les limites du maquis où vivent les miséreux, les laissés pour compte, les artistes désargentés... et comme son cœur est ouvert aux délaissés, il appelle sa baraque "Cat's Cottage", afin de dire avec humour que le home sweet home est accueillant aux pauvres qu'ils soient frères humains ou frères félins!

Tombe de Steinlen. Cimetière Saint-Vincent. Montmartre.
Tombe de Steinlen. Cimetière Saint-Vincent. Montmartre.

Pendant ces années créatrices, il peint, il dessine. Il montre le visage plus résigné que révolté des malheureux. Le malheur écrasant désarme parfois les hommes et les fait ressembler aux animaux rejetés qui vous regardent sans rien réclamer, trop échaudés pour attendre encore quelque bien de l'indifférence des nantis.

La misère sous la neige (Steinlen)

La misère sous la neige (Steinlen)

Tombe de Steinlen. Cimetière Saint-Vincent. Montmartre.
Tombe de Steinlen. Cimetière Saint-Vincent. Montmartre.

Plusieurs articles sont consacrés dans ce blog à l'œuvre de Steinlen, comme affichiste, comme politique...

Il n'est pas assez reconnu de nos jours encore malgré la valeur de ses œuvres....

Ses dessins dénonçant la guerre de 14 et ses horreurs sont parmi les représentations les plus cruelles et compatissantes à la fois...

Steinlen

Steinlen

Tombe de Steinlen. Cimetière Saint-Vincent. Montmartre.
Tombe de Steinlen. Cimetière Saint-Vincent. Montmartre.

Ses chats sont mieux connus parce qu'ils sont les plus vrais, les plus beaux des chats jamais représentés par un artiste.

Ils assurent aujourd'hui sa notoriété et rappellent pour clore le bec aux grincheux qui reprochent aux amis des bêtes de ne pas s'occuper de la misère humaine, que le plus souvent la sensibilité à la condition humaine marche avec la sensibilité à la condition animale.

Tombe de Steinlen. Cimetière Saint-Vincent. Montmartre.
Tombe de Steinlen. Cimetière Saint-Vincent. Montmartre.
Tombe de Steinlen. Cimetière Saint-Vincent. Montmartre.
Lynchage. "Arguments frappants" des antisémites. Dessin de Steinlen dans "La Feuille"

Lynchage. "Arguments frappants" des antisémites. Dessin de Steinlen dans "La Feuille"

Inutile de dire que lors de l'Affaire Dreyfus, Steinlen est du bon côté et qu'il s'engage en dessinant dans "l'assiette au beurre"...

Destruction du maquis vers la rue Caulaincourt

Destruction du maquis vers la rue Caulaincourt

Cat's cottage

Cat's cottage

Après la mort de sa femme, Steinlen doit quitter le Cat's Cottage détruit avec les cabanes du Maquis.

Il s'installe de l'autre côté de la nouvelle artère, rue de Caulaincourt (au 73) dans un petit bâtiment rescapé de l'expo universelle de 1900 et qui devient le nouveau "Cat's Cottage.

Colette Steinlen bébé

Colette Steinlen bébé

Colette et le chat

Colette et le chat

Colette

Colette

Il y vit avec sa fille Colette qu'il a peinte et dessinée maintes fois et que l'on voit grandir de croquis en tableaux....

Tombe de Steinlen. Cimetière Saint-Vincent. Montmartre.
Masséïda
Masséïda

Il a ouvert sa maison à une jeune danseuse africaine, Masséïda, qui elle aussi sera croquée et recroquée par le peintre!

Tombe de Steinlen. Cimetière Saint-Vincent. Montmartre.

Difficile de dresser la liste de ses engagements toujours dictés par sa profonde humanité....

Il milite en 1907 pour que soit érigée sur la Butte une statue de celle qui en est la Vierge Rouge et qui comme lui luttait pour la justice sociale et pour le respect des bêtes (Louise Michel est une des premières à faire partie de la SPA).

Sa statue due à Emile Derré, sculpteur humaniste et pacifiste (évidemment) devrait se trouver dans le square qui porte aujourd'hui son nom mais des oppositions se manifestèrent et elle fut reléguée dans un jardin de Levallois.

Steinlen s'engage encore contre la condamnation à mort du cordonnier Jean-Jacques Liabeuf. Une histoire aujourd'hui oubliée qui provoqua en son temps des insurrections et fut surnommée par un journaliste "l'affaire Dreyfus des ouvriers"

Liabeuf condamné à tort pour proxénétisme se vengea en sortant de prison. Il tua ou blessa des policiers qui avaient participé à son arrestation (la comparaison avec l'affaire Dreyfus est contestable car Dreyfus n'a tué personne pour se venger de l'injustice qu'il avait subie).

Tombe de Steinlen. Cimetière Saint-Vincent. Montmartre.
Steinlen sur un âne. Carte adressée à Masséïda.

Steinlen sur un âne. Carte adressée à Masséïda.

Dessin de Steinlen pour "Les Soliloques du Pauvre" de Jehan-Rictus.
Dessin de Steinlen pour "Les Soliloques du Pauvre" de Jehan-Rictus.

... Steinlen aurait continué à s'engager pour toutes les causes qui lui tenaient à cœur si la mort n'était venue le kidnapper en décembre 1923.

Contre cette ennemie là, ni les dessins, ni les caricatures n'ont beaucoup d'effet...

Tombe de Steinlen. Cimetière Saint-Vincent. Montmartre.
Tombe de Steinlen. Cimetière Saint-Vincent. Montmartre.

Et quand elle approche, la seule façon de la recevoir comme elle le mérite, c'est de l'ignorer, de se coucher en rond comme un chat en lui tournant le dos, à l'abri des regards....

Tombe de Steinlen. Cimetière Saint-Vincent. Montmartre.

... Steinlen continue de dormir dans son jardin du cimetière Saint-Vincent...

Ses admirateurs accrochent des fruits et des fleurs en plastique dans les branches de l'arbre...

Ils déposent où ils peuvent des babioles et des photos de chats... faisant ressembler ce coin de cimetière au bric à brac du vieux maquis...

Tombe de Steinlen. Cimetière Saint-Vincent. Montmartre.

Il y a même une sorcière que la pluie délave...

et... parfois un chat qui vient se reposer sur la pierre chaude

Tombe de Steinlen. Cimetière Saint-Vincent. Montmartre.

Le sorcier c'est lui ! Le chat !

Il a des pouvoirs que nous ne connaissons pas....

Alors laissons-le communiquer avec Steinlen

et partons sur la pointe des pieds!

Repost 0
27 mai 2016 5 27 /05 /mai /2016 07:38
Poème. Anniversaire. Ma mère a 95 ans!

Le 27 mai. 95 ans de ma mère.

 

 

 

                                     LE MIRACLE

 

                                              

 

Elle avance avec précaution comme un funambule sans son balancier

Le gouffre en-dessous d'elle ouvre ses mâchoires

 

Je sens ses ongles sur mon bras comme les griffes d'un chaton

Je sens peser sur moi son squelette cassé

 

Et j'avance avec elle sur le trottoir mouillé

Attentif au miracle qui fait marcher sur les eaux ceux qui s'aiment.

 

 

​.

Poème. Anniversaire. Ma mère a 95 ans!
Poème. Anniversaire. Ma mère a 95 ans!
Poème. Anniversaire. Ma mère a 95 ans!
Poème. Anniversaire. Ma mère a 95 ans!
Repost 0
Published by chriswac - dans POEMES...Divers
commenter cet article
24 mai 2016 2 24 /05 /mai /2016 11:24
Suzanne Valadon. Musée de Montmartre rue Cortot. Atelier et appartement.
Suzanne Valadon. Musée de Montmartre rue Cortot. Atelier et appartement.

Lieu magique, l'atelier-appartement de Valadon, bien que reconstitué, semble avoir traversé le temps et s'ouvrir tel qu'il était quand Suzanne, son fils et son mari y vivaient.

Suzanne Valadon. Musée de Montmartre rue Cortot. Atelier et appartement.
Suzanne Valadon. Musée de Montmartre rue Cortot. Atelier et appartement.
valadon, Utter et Utrillo  autour du poêle...dans l'atelier

valadon, Utter et Utrillo autour du poêle...dans l'atelier

Le poêle fidèle au poste...

Le poêle fidèle au poste...

C'est que les humains laissent des traces de leur passage. Leur parfum, leurs rêves, leurs gestes, leurs angoisses ou leurs joies ont la vie dure et continuent d'imprégner l'atmosphère...

Suzanne Valadon. Musée de Montmartre rue Cortot. Atelier et appartement.

Chacun de nous a fait cette expérience d'être saisi d'émotion devant un paysage ou un lieu sans comprendre pourquoi.

Suzanne Valadon. Musée de Montmartre rue Cortot. Atelier et appartement.
Suzanne Valadon. Musée de Montmartre rue Cortot. Atelier et appartement.

Combien d'années Suzanne Valadon a t-elle vécu ici?

En cet endroit de Montmartre qu'elle aimait et qu'elle peignit maintes fois dans la clarté du printemps...

Erik Satie (Suzanne Valadon)

Erik Satie (Suzanne Valadon)

Satie

Satie

Sa liaison de trois mois avec Erik Satie, fou amoureux d'elle lui permit de rencontrer un ami du compositeur, Paul Moussis, un agent de change qu'elle épousa en 1896...

Suzanne Valadon. Musée de Montmartre rue Cortot. Atelier et appartement.
Suzanne Valadon. Musée de Montmartre rue Cortot. Atelier et appartement.

Le couple choisit de vivre rue Cortot sans s'encombrer du garçon que Suzanne avait mis au monde en 1883 (elle avait 18 ans).

Ce fils (Maurice Utrillo) fera quelques séjours chez sa mère mais sera élevé par sa grand-mère Madeleine.

Auto portrait allégorie du siècle (Emile Bernard)

Auto portrait allégorie du siècle (Emile Bernard)

En 1905, Suzanne et son mari changent d'adresse. Quelques années plus tard, ils divorcent (1911) et après quelques mois passés impasse de Guelma (aujourd'hui villa de Guelma) Suzanne revient vivre rue Cortot où l'atelier et le petit appartement sont libres, Emile Bernard qui les occupait, ayant déménagé.

André Utter, Suzanne Valadon (détail) (Suzanne Valadon)

André Utter, Suzanne Valadon (détail) (Suzanne Valadon)

Elle n'est pas seule. Elle est tombée amoureuse d'André Utter, plus jeune qu'elle d'une vingtaine d'années et qui est l'ami de son fils.

Utrillo, Valadon le chat Raminou et André Utter dans l'atelier

Utrillo, Valadon le chat Raminou et André Utter dans l'atelier

Valadon, utrillo, Utter....

Valadon, utrillo, Utter....

Suzanne Valadon. Musée de Montmartre rue Cortot. Atelier et appartement.
Suzanne Valadon. Musée de Montmartre rue Cortot. Atelier et appartement.

De 1912 à 1926, elle vit ses années heureuses et tourmentées à la fois avec celui qu'elle épouse en 1914 et son fils qui habite avec eux rue Cortot.

Suzanne Valadon. Musée de Montmartre rue Cortot. Atelier et appartement.
Suzanne Valadon. Musée de Montmartre rue Cortot. Atelier et appartement.
Suzanne Valadon. Musée de Montmartre rue Cortot. Atelier et appartement.

L'appartement et l'atelier que nous voyons aujourd'hui sont tels que nous les montrent les photos prises quand "le trio diabolique" y vivait.

Suzanne Valadon. Musée de Montmartre rue Cortot. Atelier et appartement.

Les pièces d'habitation étroites et assombries par un papier peint à fleurs contrastent avec la luminosité de l'atelier. Une petite chambre a été reconstituée sur la rue. c'est celle qu'occupait Utrillo.

Suzanne Valadon. Musée de Montmartre rue Cortot. Atelier et appartement.
Suzanne Valadon. Musée de Montmartre rue Cortot. Atelier et appartement.

La fenêtre a gardé les barreaux qui empêchaient le peintre de jeter dans la rue de trop gros objets et lui évitait la tentation, lors de ses crises, de se jeter lui-même!

Suzanne Valadon. Musée de Montmartre rue Cortot. Atelier et appartement.

Sur le lit un nounours rappelle l'enfance difficile d'Utrillo qui avait souffert de l'absence d'une mère qu'il vénérait.

Suzanne Valadon. Musée de Montmartre rue Cortot. Atelier et appartement.
Suzanne Valadon. Musée de Montmartre rue Cortot. Atelier et appartement.

Une toile sur le mur date de sa "période blanche" la plus créatrice et sans doute la plus belle...​

En 1926 Suzanne Valadon se sépare d'Utter et quitte la rue Cortot pour habiter avenue Junot dans la maison achetée par son fils.

Elle a encore douze années à vivre pendant lesquelles elle passera souvent devant son ancien atelier et pensera avec nostalgie aux années passées...

Suzanne Valadon. Musée de Montmartre rue Cortot. Atelier et appartement.

Quelques cadres avec des photos sur les murs ou la cheminée de l'appartement donnent l'illusion qu'il est toujours habité.

Ce sont des photos de Suzanne dans sa jeunesse, de la mère et de son fils...

Suzanne Valadon. Musée de Montmartre rue Cortot. Atelier et appartement.

Photos du passé, images qui ne veulent pas mourir...

Les souvenirs sont les battements de cœur du présent...

Et Dieu sait qu'il bat fort le cœur de Montmartre!

Suzanne Valadon et Maurice Utrillo

Suzanne Valadon et Maurice Utrillo

Suzanne Valadon. Musée de Montmartre rue Cortot. Atelier et appartement.
Suzanne Valadon. Musée de Montmartre rue Cortot. Atelier et appartement.
Repost 0
18 mai 2016 3 18 /05 /mai /2016 11:52
Poème. La mort est un toréador.


  



La mort est un toréador



La mort est un toréador
brodé d'argent et tissé d'or
Dans son costume de folklore 
Et son coquet petit gilet
Trop ajusté

Le travesti joue du chiffon
Le corps cambré en flamenco
moulé de soie et de nylon 
Sur son derrière de mignon
Et ses roustons

Il sait bien que le fier taureau
Avec sa corne et ses sabots
Son odeur de marais sauvage
Est plus vulnérable qu'un veau
Au clair pelage

Il a pour s'amuser de lui
Comme un nazi comme un bourreau
Les picadors  les banderilles
Les cris frénétiques des filles
Et des poivrots

Mais attention joyeux public
dont les hurlements hystériques
Saluent les nouvelles blessures
Les coups d'épée les coups de pique
Et la torture

Un jour vous serez le taureau                                                        
Seul et perdu dans la féria                                                          Quand le cancer dans votre peau                                                      Enfoncera ses métastases                                                                Olé Ola

La mort est un toréador
Brodé d'argent et tissé d'or
Dans son costume de folklore
Et son coquet petit gilet
Trop ajusté












lien Poème. Automne sale saison.  



...


















 

Repost 0
Published by chriswac - dans POEMES...Divers
commenter cet article
16 mai 2016 1 16 /05 /mai /2016 11:39
Valadon.

Valadon.

Suzanne Valadon (Renoir)
Suzanne Valadon (Renoir)

Quand elle vient habiter avec sa mère le bas Montmartre, la jeune Marie-Clémentine Valadon a 16 ans.

Sa beauté qui allie grâce et vigueur attire les peintres qui font d'elle des portraits aujourd'hui célèbres.

Garçon avec un chat (Renoir)
Garçon avec un chat (Renoir)

La jeune femme, pendant les séances de pose chez Puvis de Chavannes, Renoir ou Lautrec, ressemble aux chats indifférents qui en réalité observent et méditent...

Raminou (Valadon 1920)

Raminou (Valadon 1920)

Etude de chats (Valadon) 1918
Etude de chats (Valadon) 1918

C'est ainsi qu'elle fait l'apprentissage d'un art pour lequel elle avait sans le savoir un véritable don. Elle devient elle même peintre et il n'est pas étonnant qu'elle ait aimé représenter les chats auxquels elle ressemblait!

Etude pour le chat Raminou (Valadon) 1917

Etude pour le chat Raminou (Valadon) 1917

Suzanne Valadon et les chats rue Cortot. Raminou.

Sur cette photo prise dans l'atelier de la rue Cortot, on la voit entre son fils et son mari.

C'est un moment heureux, un moment de pose et de pause, d'autant plus harmonieux qu'il y a sur ses genoux le chat Raminou, tête levée vers elle. 

Suzanne Valadon et les chats rue Cortot. Raminou.

On imagine qu'il ronronne.

Utrillo l'envie peut-être, lui qui a tant souffert de l'absence de sa mère pendant son enfance, lui qui a vu son meilleur ami, André Utter, plus jeune que lui, devenir l'amant puis le mari de sa mère.

Suzanne Valadon et les chats rue Cortot. Raminou.
Raminou
Raminou

Raminou s'enfuit sous un meuble ou dans les jardins quand Utrillo est en proie à l'un de ses accès de folie. Il attend que le calme revienne avant de retrouver l'atelier lumineux où Suzanne Valadon travaille.

Raminou (Valadon) 1920

Raminou (Valadon) 1920

Raminou  (Valadon1922)
Raminou (Valadon1922)

De temps en temps, c'est lui qui se retrouve sur la toile ou sur le carton. Il ignore qu'il sera un jour admiré par les visiteurs des plus grands musées! Les chats n'ont aucune vanité et ne trouvent d'intérêt qu'à la seconde présente!

Suzanne Valadon (Steinlen)
Suzanne Valadon (Steinlen)

Renoir a croqué Raminou.

Steinlen, l'ami qui vient , en voisin de la rue Caulaincourt dans les jardins de la rue Cortot, l'a souvent caressé. C'est un chat sociable et bien nourri, différent des matous efflanqués du maquis que Steinlen aime saisir dans leur fière indépendance.

Chat sur une balustrade (Steinlen)

Chat sur une balustrade (Steinlen)

Portrait de miss Lily (Valadon) 1922

Portrait de miss Lily (Valadon) 1922

Suzanne Valadon et les chats rue Cortot. Raminou.

Sur cette toile de 1922 Raminou s'est posé sur les genoux de miss Lily Walton. Il profite de ce temps de silence pour regarder sa maîtresse et s'interroger sur son étrange activité, sur ce pinceau qui court sur la toile comme un moineau. Il a bien essayé alors qu'il était petit de l'attraper mais il a reçu une tape sur l'arrière train qui l'a dissuadé de recommencer!

Parfois d'autres chats que le seigneur Raminou se laissent peindre....

Chat sur une table (Valadon)

Chat sur une table (Valadon)

Mais le plus souvent, c'est Raminou qui reçoit sur la toile, les caresses de sa maîtresse. Entre le tableau de 1917 et celui de 1932 le représentant, le temps a passé, les jours agités mais souvent heureux de la rue Cortot se sont enfuis.

11 avenue Junot. Maison où mourut Suzanne Valadon.

11 avenue Junot. Maison où mourut Suzanne Valadon.

Suzanne Valadon et André Utter se sont séparés en 1926.

Elle quitte la rue Cortot pour habiter avenue Junot (au 11) dans la maison achetée par son fils avec l'argent qu'a rapporté la vente de ses tableaux.

Suzanne Valadon et les chats rue Cortot. Raminou.

De ces années date le dernier portrait de Raminou. De 1932 exactement. Le chat est âgé d'au moins 16 ans, peut-être 18 puisqu'il a été recueilli adulte.

Suzanne Valadon et les chats rue Cortot. Raminou.

Le portrait est émouvant. Le vieux Raminou a perdu son éclat fauve. Il est couché sur une table de jardin près d'un bouquet d'œillets dans un pichet.

A côté de lui est posé un linge blanc qui évoque un linceul. Il a les yeux ouverts et regarde toujours sa maîtresse.

Utrillo, Lucie Valore et un chat, au Vésinet.

Utrillo, Lucie Valore et un chat, au Vésinet.

Peut-être vivra t-il encore quelques mois après cet ultime portrait. Trois ans plus tard, c'est Suzanne qui sera hospitalisée et consciente de sa fragilité poussera son fils à quitter l'avenue Junot pour épouser Lucie Valore et vivre avec elle au Vésinet.

Steinlen

Steinlen

Suzanne Valadon et les chats rue Cortot. Raminou.

Les trois dernières années de Suzanne sont terribles. Elle supporte mal sa solitude, ne sort plus que la nuit pour traîner avec les clochards de la Butte.

Elle meurt d'une hémorragie cérébrale en 1938.

On dit que les chats ont des pouvoirs magiques.

Raminou, le petit compagnon des années heureuses est sans doute venu, à pattes de velours, dans cette nuit brutale. Il a entraîné sa maîtresse dans le grand jardin de la rue Cortot qu'elle aimait tant et où le printemps les accueillit...

Jardins rue Cortot et atelier de Suzanne Valadon

Jardins rue Cortot et atelier de Suzanne Valadon

Raminou (Valadon)

Raminou (Valadon)

Avec des brins de mimosa et un coussin bleu...

Repost 0
7 mai 2016 6 07 /05 /mai /2016 11:50
Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.

C'est un des endroits les plus poétiques de Paris et il se situe à Montmartre (évidemment), rue Cortot!

Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.
Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.

Les jardins Renoir ont été reconstitués tels qu'ils étaient, grâce aux dessins et aux toiles que les peintres qui ont habité ou fréquenté ces lieux ont faits...

Renoir loua en 1875-1876 un appartement de deux pièces dans l'aile gauche, à la fois sur rue et sur jardin, avant de s'installer au château des Brouillards.

Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.

Ces jardins l'ont inspiré et quelques unes de ses toiles célèbres y ont été peintes.

Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.

Un jour de mai ensoleillé, ils nous ouvrent leur porte et nous entrons dans ce domaine hors du temps...

"Passé le porche, les fantômes vinrent à leur rencontre"

La présence y est presque palpable de ces artistes qui aujourd'hui sont à la fois l'histoire et la légende de Montmartre.

Atelier de Renoir

Atelier de Renoir

Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.

Le petit bâtiment où se trouvait l'atelier du peintre nous accueille dès l'entrée.

C'est là que l'un de ses chefs d'œuvres fut peint : "Bal au Moulin de la Galette".

Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.
Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.

Dans la partie du jardin qui s'étend devant l'hôtel Demarne, la balançoire a été replacée où Renoir a peint une jeune femme dans la lumière de l'été.

Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.
Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.
Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.

Séparé des jardins par un grillage infranchissable, un espace sauvage descend jusqu'à la rue Saint-Vincent.

Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.

Ce "bois" appartenait aux Abbesses de Montmartre. Il fut confisqué à la révolution et transformé en jardin d'agrément. C'est lui que peint Renoir sous le nom de "Conversation dans un jardin", aujourd'hui au musée de Pittsburgh.

Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.

Il a été racheté par la ville de Paris et transformé en réserve écologique qui rappelle ce qu'était la Butte avant le lotissement brutal du XIXème siècle.

Chats devant le Sacré-coeur. Musée de Montmartre. François Zdenek Eberl.

Chats devant le Sacré-coeur. Musée de Montmartre. François Zdenek Eberl.

Chats de Valadon
Chats de Valadon

Il est planté d'érables, de sycomores, de marronniers blancs, de robiniers et comme l'indique le panneau informatif, "seuls les chats peuvent y pénétrer"!

Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.

Les chats ... et les abeilles!

Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.
Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.

L'atelier et l'appartement de Suzanne Valadon donnent sur le jardin du 12 rue Cortot. Elle y a vécu avec son fils Maurice Utrillo et son mari André Utter. Tous les trois y ont peint...

André Utter. La maison du 12 rue Cortot.

André Utter. La maison du 12 rue Cortot.

Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.

Suzanne Valadon, certainement la plus douée du trio, a aimé ce jardin qui a inspiré quelques unes de ses oeuvres.

Valadon. Jardins de la rue Cortot

Valadon. Jardins de la rue Cortot

Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.
Jardins côté nord.

Jardins côté nord.

De l'autre côté de la vieille maison qui appartint à Roze de Rosimond, un acteur de la troupe de Molière, le jardin se prolonge vers la rue Saint-Vincent en contrebas.

La gloriette, jardin nord.

La gloriette, jardin nord.

La gloriette a été reconstituée, telle qu'elle était quand Suzanne Valadon y peignit André Utter en train de lire...

Valadon. Utter dans la gloriette. (photo Université des arts)

Valadon. Utter dans la gloriette. (photo Université des arts)

Valadon. Jardins de la rue Cortot.

Valadon. Jardins de la rue Cortot.

Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.
Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.

Un chemin descend vers les vignes, mieux protégées que les joyaux de la Couronne dans la Tour de Londres!

Les grappes se préparent pour la vendange 2016 et l'élaboration de la plus célèbre piquette de France et de Navarre!

Les vignes, la rue Saint-Vincent, le Lapin agile et le cimetière Saint-Vincent.

Les vignes, la rue Saint-Vincent, le Lapin agile et le cimetière Saint-Vincent.

Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.
Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.

La partie la plus "civilisée" du jardin s'étend devant l'hôtel Demarne où sont proposées les expositions thématiques.

Les enfants jouent autour du bassin, les touristes s'attardent devant un thé ou un café. Pas d'alcool en ce lieu ! Utrillo qui n'a que deux cents mètres à parcourir depuis le cimetière Saint-Vincent ne peut cacher sa déception!

Valadon. Le Sacré-Coeur vu des jardins.
Valadon. Le Sacré-Coeur vu des jardins.

Valadon. Le Sacré-Coeur vu des jardins.

Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.

Sur la droite de l'hôtel, une autre surprise nous attend.

C'est là que se trouvait la loge du concierge. La loge fut habitée (de 1866 à 1871) par un marchand de couleurs que Van Gogh immortalisa : le Père Tanguy!

Le père Tanguy. Van Gogh.

Le père Tanguy. Van Gogh.

Cet utopiste engagé, fervent communard, condamné au bagne, se consacra à son retour à aider les artistes dans la misère. Van Gogh l'aima "d'une douce amitié".

Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.

Impossible d'évoquer tous les peintres qui passèrent dans ces jardins, le cœur vivant de Montmartre dont l'atmosphère et l'âme flottent dans l'air.

Ils sont vibrants de souvenirs qui reprennent vigueur à chaque printemps avec les floraisons, les jeunes feuilles et le bourdonnement des abeilles.

Quelques photos d'un jour ensoleillé de mai dans les jardins Renoir.

Photo prise depuis l'atelier de Suzanne Valadon.

Photo prise depuis l'atelier de Suzanne Valadon.

Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.
Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.
Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.
Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.
Jardins Renoir. Musée de Montmartre rue Cortot.
Repost 0
5 mai 2016 4 05 /05 /mai /2016 20:10
La Dame aux Camélias. (Tchistovsky Lev)

La Dame aux Camélias. (Tchistovsky Lev)

Tombeau de Marie Duplessis. Chemin Saint-Eloy. 15ème division.aujourd'hui et en 1915.
Tombeau de Marie Duplessis. Chemin Saint-Eloy. 15ème division.aujourd'hui et en 1915.

Tombeau de Marie Duplessis. Chemin Saint-Eloy. 15ème division.aujourd'hui et en 1915.

Tombe de Marie Duplessis - Alphonsine du Plessis - La Dame aux Camélias..... Cimetière Montmartre.

Elle est l'un des plus beaux personnages romantiques.

Elle a inspiré à Alexandre Dumas fils, son ancien amant, l'œuvre qui lui a assuré la survie littéraire : La Dame aux Camélias.

Elle a inspiré à Verdi l'un de ses plus beaux opéras : La Traviata.

Tombe de Marie Duplessis - Alphonsine du Plessis - La Dame aux Camélias..... Cimetière Montmartre.

Elle avait choisi de s'appeler Marie Duplessis bien que son véritable nom, celui qui est gravé sur sa tombe, fût Alphonsine Plessis.

Marie Duplessis. Jean Charles Olivier (1840)

Marie Duplessis. Jean Charles Olivier (1840)

L'histoire de sa vie trop brève est connue et elle suffit à lui assurer le statut d'héroïne romantique emblématique...

Greta Garbo. La Dame aux Camélias.

Greta Garbo. La Dame aux Camélias.

Née dans un milieu modeste, elle décide, après avoir exercé des petits métiers, après avoir pour survivre accepté d'être la maîtresse d'un riche commerçant, de venir à Paris, la ville de tous les possibles.

La Dame aux Camélias. Micheline Presles.

La Dame aux Camélias. Micheline Presles.

Elle a 16 ans, elle est belle d'une beauté originale, faite de fragilité et de volonté.

Ceux qui l'ont décrite insistent sur cette apparence à la fois délicate et décidée.

La Dame aux Camélias.Pagnol. Yori Bertin.

La Dame aux Camélias.Pagnol. Yori Bertin.

Alexandre Dumas fils qui est son amant en 1844-45, la décrit ainsi :

"Elle était grande, très mince, noire de cheveux, rose et blanche de visage. elle avait la tête petite, de longs yeux d'émail comme une japonaise, mais vifs et fins, les lèvres du rouge des cerises, les dents les plus belles du monde, on eût dit une figurine de Saxe."

La Traviata. Zeffirelli. Teresa Stratas.

La Traviata. Zeffirelli. Teresa Stratas.

L'écrivain est fier comme un coq d'avoir séduit la courtisane la plus recherchée de Paris. Pour qu'il n'y ait pas d'ambigüité, afin que toutes ses lectrices le reconnaissent, il donnera à l'homme aimé par son héroïne le nom d'Armand Duval dont les initiales sont les siennes!

Marguerite Gautier. Sarah Bernhardt.

Marguerite Gautier. Sarah Bernhardt.

Marie Duplessis séduit. Les hommes riches la convoitent.

Elle décide de rattraper les années perdues de son enfance pendant lesquelles elle n'avait pu s'instruire, obligée par un père ivrogne de mendier ou de travailler. Elle lit, apprend le chant, dessine. Passionnée et volontaire, elle devient une des courtisanes les plus cultivées de son époque.

La Dame aux Camélias. Edwige Feuillère.

La Dame aux Camélias. Edwige Feuillère.

Elle ouvre un salon que fréquentent Balzac (qui s'y connaît en courtisanes), Gautier, Musset...

La Dame aux Camélias. Micheline Presle

La Dame aux Camélias. Micheline Presle

Tombe de Marie Duplessis - Alphonsine du Plessis - La Dame aux Camélias..... Cimetière Montmartre.

Franz Liszt lui propose de vivre avec lui. On cite dans les articles qui évoquent l'attirance qu'il eut pour elle, ces mots qui me paraissent artificiels :

"Lorsque je pense à la pauvre Marie Duplessis, la corde mystérieuse d'une élégie antique, résonne dans mon cœur."

Le "pauvre" Liszt avait plus de talent en musique!

Lilian Gish joue Camille, la Dame aux Camélias dans la mise en scène  de Robert Edmond Jones.

Lilian Gish joue Camille, la Dame aux Camélias dans la mise en scène de Robert Edmond Jones.

Marie Duplessis recherchait le grand amour, celui qui transfigure et permet d'échapper à son destin.

Elle le trouva! Il s'appelait Edmond de Perregaux, il était riche, beau et comte de surcroît!

La Dame aux Camélias. Greta Scacchi. Colin Firth.

La Dame aux Camélias. Greta Scacchi. Colin Firth.

Le comte fit d'elle une comtesse puisqu'il l'épousa à Londres où ils vécurent quelques mois de bonheur.

La Dame aux Camélias. Greta Scacchi et Colin Firth

La Dame aux Camélias. Greta Scacchi et Colin Firth

Mais le père est furieux. Lui qui attendait une belle fille issue de la meilleure société ne décolère pas de voir entrer une courtisane dans sa famille. Il menace, il tempête. Plus d'héritage, plus d'argent pour ce fils indigne!

Tombe de Marie Duplessis - Alphonsine du Plessis - La Dame aux Camélias..... Cimetière Montmartre.
La Dame aux Camélias. Ballet. Opéra Garnier. Aurélie Dupont.

La Dame aux Camélias. Ballet. Opéra Garnier. Aurélie Dupont.

Bref on connaît l'histoire.

Edmond de Perregaux, malgré son amour, laisse partir Marie Duplessis qui regagne Paris, blessée mais décidée à survivre.

La Traviata. Callas.

La Traviata. Callas.

Dans son hôtel du boulevard de la Madeleine, elle donne fête sur fête pour s'étourdir. Sa fortune n'y résiste pas... la phtisie dont elle souffre fait le reste.

Peu à peu les pique-assiettes noceurs l'abandonnent. Elle se retrouve seule et ruinée dans son grand logement où elle agonise et assiste au pillage de ses biens.

La Dame aux Camélias. Ballet de Béjart.

La Dame aux Camélias. Ballet de Béjart.

Les derniers jours, Edmond de Perregaux la rejoint. Elle meurt dans ses bras le 3 février 1847. Elle a 23 ans.

Tombe de Marie Duplessis - Alphonsine du Plessis - La Dame aux Camélias..... Cimetière Montmartre.

Ses obsèques ont lieu dans l'église voisine de la Madeleine, la sainte patronne des courtisanes.

Il paraît qu'il y avait peu de monde, un document mentionne qu'une vingtaine de chaises seulement furent réservées pour l'office.

Tombe de Marie Duplessis - Alphonsine du Plessis - La Dame aux Camélias..... Cimetière Montmartre.
Tombe de Marie Duplessis - Alphonsine du Plessis - La Dame aux Camélias..... Cimetière Montmartre.

Au cimetière Montmartre, elle est jetée dans une fosse anonyme avant qu'Edmond de Perregaux ne fasse transporter son corps dans le tombeau que nous voyons aujourd'hui.

Tombe d'Alexandre Dumas fils. Cimetière Montmartre.

Tombe d'Alexandre Dumas fils. Cimetière Montmartre.

Tombe de Marie Duplessis - Alphonsine du Plessis - La Dame aux Camélias..... Cimetière Montmartre.

Elle serait sans doute oubliée si Dumas fils et Verdi ne l'avaient immortalisée.

Dumas fils qui lui doit tant est enterré dans le même cimetière sous un monument de marbre ridicule. Un gisant le représente en chemise de nuit sur son lit de mort, les pieds à l'air. Il provoque l'envie de lui chatouiller les orteils, ce dont certains visiteurs ne se privent pas, d'autres sans doute fétichistes en ont volé quelques uns!

La Dame aux Camélias. Isabelle Huppert. Bolognini.

La Dame aux Camélias. Isabelle Huppert. Bolognini.

C'est lui qui a inventé la légende de la courtisane aux camélias car Marie Duplessis n'avait aucun goût particulier pour cette fleur.

Elle aimait les roses et les violettes (Verdi l'a nommée Violetta).

La Dame aux Camélias. Isabelle Huppert.

La Dame aux Camélias. Isabelle Huppert.

Plus que le roman qui a vieilli, ce sont les notes sublimes de Verdi que l'on entend quand on s'approche du tombeau de pierre blonde .... les dernières paroles qu'elle chante avant de mourir transfigurée :

Folie! Folie! Joie! Joie! Libre pour toujours!

La Dame aux Camélias. Teresa Stratas. Zeffirelli.

La Dame aux Camélias. Teresa Stratas. Zeffirelli.

Tombe de Marie Duplessis - Alphonsine du Plessis - La Dame aux Camélias..... Cimetière Montmartre.
Tombe de Marie Duplessis - Alphonsine du Plessis - La Dame aux Camélias..... Cimetière Montmartre.
Repost 0

Présentation

  • : Montmartre secret
  • Montmartre secret
  • : Pour les Amoureux de Montmartre, des Chats.de l'île d'Oléron, des Voyages. Les Amis Inconnus et les Poètes...
  • Contact

Recherche