Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 juin 2020 4 11 /06 /juin /2020 18:49
Les noms originaux du cimetière Montmartre! Le sourire des tombes.

     Se rendre dans un cimetière est souvent chose triste. On y accompagne un ami à sa dernière adresse, on se recueille sur la tombe de parents qu'on ne parvient pas à imaginer sous la terre.

    Et puis, en passant, quelques morts nous font un sourire. Leur nom accroche notre regard et on se surprend à le prononcer, comme ça, comme un tutoiement, une blague gentille. Et on se sent copains de balade... complices de ces amis d'un moment...

 

On est contents pour elle!

Les noms originaux du cimetière Montmartre! Le sourire des tombes.

Une activité condamnable. (phonétiquement!) Les amis des oiseaux vont réagir!

Les noms originaux du cimetière Montmartre! Le sourire des tombes.

Une famille pour la Caisse d'Epargne!

Les noms originaux du cimetière Montmartre! Le sourire des tombes.

Une famille de Marseille ?

Les noms originaux du cimetière Montmartre! Le sourire des tombes.

Voilà un ordre qui a été suivi au pied de la lettre!

Il y a dans la Manche un village qui se nomme Hébécrevon! Peut-être cette famille en est-elle originaire!

Les noms originaux du cimetière Montmartre! Le sourire des tombes.

Qui se ressemble s'assemble!

Les noms originaux du cimetière Montmartre! Le sourire des tombes.

Pépins en terre...  Promesse de printemps...

Les noms originaux du cimetière Montmartre! Le sourire des tombes.

De quoi fermer le cercueil!

Les noms originaux du cimetière Montmartre! Le sourire des tombes.

Qui a eu cette idée folle

Un jour d'inventer l'école

C'est ce sacré....

Les noms originaux du cimetière Montmartre! Le sourire des tombes.

Il manque le poisson!

Les noms originaux du cimetière Montmartre! Le sourire des tombes.

Tu meurs ou tu meurs?

Les noms originaux du cimetière Montmartre! Le sourire des tombes.

Etaient-ils concierges?

Les noms originaux du cimetière Montmartre! Le sourire des tombes.

Un nom balzacien!

Les noms originaux du cimetière Montmartre! Le sourire des tombes.

Elle est donc citoyenne du monde!

Les noms originaux du cimetière Montmartre! Le sourire des tombes.

Dix mille fois ils ont dû préciser Corniau "sans D"!

Les noms originaux du cimetière Montmartre! Le sourire des tombes.

Je croyais que c'était Félix!

Les noms originaux du cimetière Montmartre! Le sourire des tombes.
Les noms originaux du cimetière Montmartre! Le sourire des tombes.

Il devait donc s'attendre à ce qui lui est arrivé!

Les noms originaux du cimetière Montmartre! Le sourire des tombes.

Beaucoup de particules pour un seul nom!

Les noms originaux du cimetière Montmartre! Le sourire des tombes.

Voilà un abbé au nom prédestiné!

Les noms originaux du cimetière Montmartre! Le sourire des tombes.

Au hasard de mes prochaines balades, je rencontrerai sans doute d'autres sourires! Je les ajouterai à ma liste respectueuse et amusée!

 

Repost0
7 juin 2020 7 07 /06 /juin /2020 08:06
Les rues de Montmartre. Photos en noir et blanc

Rue Feutrier. Elle suit un ancien sentier tortueux du village.

Les rues de Montmartre. Photos en noir et blanc
Les rues de Montmartre. Photos en noir et blanc

Rue du Chevalier de la Barre.

La plupart des photos sont prises pendant le Grand Confinement. Elles parlent d'un Montmartre sans touristes… Beau mais mélancolique.

Les rues de Montmartre. Photos en noir et blanc
Les rues de Montmartre. Photos en noir et blanc

Rue Saint-Rustique.

Les rues de Montmartre. Photos en noir et blanc

Passage Cottin

Les rues de Montmartre. Photos en noir et blanc

Rue Hermel

Les rues de Montmartre. Photos en noir et blanc

Rue Chevalier de La Barre

Les rues de Montmartre. Photos en noir et blanc
Les rues de Montmartre. Photos en noir et blanc

Rue du Calvaire

Les rues de Montmartre. Photos en noir et blanc

Rue Berthe

Les rues de Montmartre. Photos en noir et blanc

Rue d'Orchampt

Les rues de Montmartre. Photos en noir et blanc
Les rues de Montmartre. Photos en noir et blanc

Rue Norvins

Les rues de Montmartre. Photos en noir et blanc

Rue Antoine

Les rues de Montmartre. Photos en noir et blanc

Rue Tholozé

Les rues de Montmartre. Photos en noir et blanc

Rue Lepic.

Les rues de Montmartre. Photos en noir et blanc

Rue Paul Albert. Les maisons qui dansent!

Les rues de Montmartre. Photos en noir et blanc

Villa Léandre.

Les rues de Montmartre. Photos en noir et blanc

Rue du Chevalier de La Barre (bas, avant Ramey)

Les rues de Montmartre. Photos en noir et blanc

Rue Muller. (arrière plan rue Lamarck)

Les rues de Montmartre. Photos en noir et blanc

Place du Calvaire

Les rues de Montmartre. Photos en noir et blanc
Les rues de Montmartre. Photos en noir et blanc

Esplanade du Sacré-coeur

Les rues de Montmartre. Photos en noir et blanc

Rue Paul Albert

Les rues de Montmartre. Photos en noir et blanc

Rue Briquet

Les rues de Montmartre. Photos en noir et blanc

Rue Utrillo

Les rues de Montmartre. Photos en noir et blanc

Rue du Mont-Cenis

Les rues de Montmartre. Photos en noir et blanc

Rue Drevet.

Les rues de Montmartre. Photos en noir et blanc
Les rues de Montmartre. Photos en noir et blanc

Rue Paul Albert

Les rues de Montmartre. Photos en noir et blanc

Rue Becquerel. La rue où vivait Nadja. 

"Elle est comme le cœur d'une fleur sans cœur"

Les rues de Montmartre. Photos en noir et blanc

Rue de Steinkerque.

Les rues de Montmartre. Photos en noir et blanc

Rue Armand Gauthey.

Les rues de Montmartre. Photos en noir et blanc

Rue Germain Pilon

Les rues de Montmartre. Photos en noir et blanc

Square Louise Michel le jour de la réouverture

Les rues de Montmartre. Photos en noir et blanc

Rue Muller.

Les rues de Montmartre. Photos en noir et blanc

Rue Ravignan.

Les rues de Montmartre. Photos en noir et blanc

Rue Tholozé et rue des Abbesses.

Les rues de Montmartre. Photos en noir et blanc
Les rues de Montmartre. Photos en noir et blanc

Rue Durantin.

Les rues de Montmartre. Photos en noir et blanc

Les couleurs reviennent avec les terrasses et les places transformées en bistrot comme la place Charles Dullin.

Les rues de Montmartre. Photos en noir et blanc

La rue des Abbesses

Les rues de Montmartre. Photos en noir et blanc

Près de la place Emile Goudeau et le Bateau-Lavoir…...

Repost0
3 juin 2020 3 03 /06 /juin /2020 09:58
Le square Carpeaux  Montmartre.

    Un square qui avec Vincent Delerm et Modiano est entré dans la poésie et la littérature!

    7500 m2 au pied des falaises d'immeubles construits entre 1909 et 1919 par l'architecte Georges Debrie puis Adolphe Bocage pour abriter des familles modestes. 

Entrée du square rue Joseph de Maistre. En arrière plan les immeubles Weill.
Entrée du square rue Joseph de Maistre. En arrière plan les immeubles Weill.

Entrée du square rue Joseph de Maistre. En arrière plan les immeubles Weill.

Le square Carpeaux  Montmartre.

    Alexandre Weill crée sa fondation en 1905 dans un but philanthropique. Plusieurs immeubles sont érigés grâce à elle notamment boulevard Berthier.

    L'ensemble de la rue Marcadet est remarquable par son souci de luminosité et ses nombreux balcons. On souhaiterait que nos logements sociaux actuels aient toujours un tel souci esthétique et de confort! 

Le square Carpeaux  Montmartre.

    Le porche monumental 205 rue Marcadet porte les trois lettres d'Alexandre et Julie Weil.

Le square Carpeaux  Montmartre.

     Du côté de la rue Carpeaux se développe la splendide façade de la caserne des pompiers, achevée en 1900 par l'architecte Paul Héneux. C'est là que fut organisé en 1937 pour le 14 juillet un bal populaire qui eut tant de succès qu'il fut repris par de nombreuses casernes du pays pour devenir avec les années une fête populaire "traditionnelle".

Le square Carpeaux  Montmartre.

     Le square s'étend sur un terrain qui fit partie jadis du cimetière Montmartre, le cimetière Nord et qui en 1879 fut désaffecté.

Jean-Baptiste Carpeaux (Soumy)

Jean-Baptiste Carpeaux (Soumy)

    Il reçoit le nom de Jean-Baptiste Carpeaux (1827-1875) pour honorer ce sculpteur  considéré comme l'un des plus importants du XIXème siècle.

Napoléon III (Carpeaux)

Napoléon III (Carpeaux)

    Homme du nord, de Valenciennes qui recevra selon sa volonté une bonne partie de ses œuvres, il est aussi lié au 2nd Empire, apprécié de Napoléon III et bénéficiaire de commandes officielles.

Le square Carpeaux  Montmartre.

    Ses réalisations sont célèbres et il est difficile de faire un choix. Pour un parisien, le groupe de la danse de l'Opéra reste sans doute son chef d'œuvre, tant il est vivant, vibrant et solaire.

Le square Carpeaux  Montmartre.

    Sa dernière réalisation est la fontaine des 4 parties du Monde dans le jardin de l'Observatoire qu'il termina quelques mois avant sa mort à 48 ans d'un cancer de la vessie.

Le square Carpeaux  Montmartre.

     Dans le square deux sculpteurs ont été sollicités pour deux statues. La première représente Carpeaux avec une austérité qui ne rend pas justice à l'aspect original et quasi baroque de ses œuvres.

 

Le square Carpeaux  Montmartre.

    La statue est de Léon Fagel (1851-1913) sur une stèle de Henri Bans. Elle date de 1929. Fagel est né à Valenciennes comme Carpeaux et comme lui il y est enterré.

Parmi ses réalisations les plus connues figurent le buste de Carpeaux ainsi que les sculptures de la façade du Petit Palais sur les Arts et métiers (avec J. B. Hugues). On lui doit encore la statue de Lamarck dans les jardins du Museum.

 

Sans oublier son groupe le plus célèbre, le monument de Wattignies à Maubeuge.

Monument de la victoire de Wattignies à Maubeuge.

Monument de la victoire de Wattignies à Maubeuge.

Le square Carpeaux  Montmartre.

     Sur la stèle de pierre qui porte la statue du sculpteur sont fixés deux médaillons de bronze. Le premier représente Charles Carpeaux, le fils du sculpteur qui participa aux fouilles d'Angkor et au dégagement du Bayon. 

Le square Carpeaux  Montmartre.

     Le second médaillon représente Louis Carpeaux fils cadet du sculpteur et qui fut capitaine de l'Infanterie coloniale.

Pas de médaillon pour Louise Carpeaux, la fille de la fratrie, artiste et sculptrice. Il faut croire que les femmes n'avaient pas la même valeur que les hommes!

 

     La deuxième statue du square fut appréciée des Parisiens qui aimaient poser devant elle.

Le square Carpeaux  Montmartre.

 

     Il s'agit de "La Montmartroise" parfois appelée "La Parisienne" représentant une grisette, main sur la hanche, portant un tambour.

Le square Carpeaux  Montmartre.

    La statue installée en 1907 est due à Théophile Camel (1863-1911) qui bien que né à toulouse a été un artiste montmartrois, bien oublié aujourd'hui. Elle représente la femme telle que l'idéalisent les peintres à une époque pas vraiment féministe. Elle est couturière, lingère, élégante naturellement et accueillante comme le suggère le petit amour qui l'accompagne.

 

    Montmartre est présent encore par le moulin en voie d'effacement sculpté sur le tambour et la palette qui suggère que la jeune femme posait volontiers pour les peintres de la Butte.

 

Le square Carpeaux  Montmartre.

     La Montmartroise a été vandalisée et il lui manque l'avant-bras droit et une partie de la main. Il serait grand temps de la restaurer et de lui rendre toute sa grâce!

Le square Carpeaux  Montmartre.

Avant de quitter ce square, comment ne pas évoquer la chanson de Vincent Delerm "le baiser Modiano."

 

"C'est le soir où près du métro

Nous avons croisé Modiano (…)

(…) Et le baiser qui a suivi

Sous les réverbères sous la pluie

Devant  la grille du square Carpeaux

Je l'appelle Patrick Modiano."

 

 

      Et comme Paris est une ville enchantée... Modiano qui n'avait jamais parlé de ce square fut surpris au point de croire que Delerm avait fait une enquête et découvert que lorsqu'il avait 20 ans et habitait près du boulevard de Clichy, il aimait s'y promener et s'asseoir sur un banc près de la Montmartroise...

P.S : Un commentaire reçu après l'écriture de cet article me signale que le film de Michel Gondry "La Science des rêves" a été en partie tourné dans le square Carpeaux.

              Le square serait donc propice aux rêves et aux apparitions!

 

Repost0
31 mai 2020 7 31 /05 /mai /2020 12:35
Album photo Montmartre du 11 au 31 mai.

11 mai. Premier jour de déconfinement.  Pourvou qu'ça doure!

Album photo Montmartre du 11 au 31 mai.

12 mai. Meeting humano-canin. Rue Poulbot.

Album photo Montmartre du 11 au 31 mai.

13 mai. Sur les balcons du ciel… rue du Cardinal Dubois.

Album photo Montmartre du 11 au 31 mai.

14 mai. Arrières en noir et blanc. Devant le Sacré-Coeur.

Album photo Montmartre du 11 au 31 mai.

14 mai Femme masquée rue Muller.

Album photo Montmartre du 11 au 31 mai.

15 mai. Le regard du SDF boulevard de Clichy. La générosité d'un sourire.

Album photo Montmartre du 11 au 31 mai.

16 mai. Rue Saint-Rustique. 

Album photo Montmartre du 11 au 31 mai.

17 mai. Poulbots de toujours. Rue Paul Albert.

Album photo Montmartre du 11 au 31 mai.

18 mai. Fenêtre rue Muller.

Album photo Montmartre du 11 au 31 mai.

19 mai. Rencontre mystérieuse rue Poulbot.

Album photo Montmartre du 11 au 31 mai.

20 mai: dessinatrice masquée place Suzanne Valadon.

Album photo Montmartre du 11 au 31 mai.

21 mai. Balcon avec pieds. Rue du faubourg Poissonnière.

Album photo Montmartre du 11 au 31 mai.

22 mai. Square  Suzanne Buisson fermé! Un parisien puni accroche son hamac à l'entrée!

Album photo Montmartre du 11 au 31 mai.

23 mai. Soir estival vers la rue Clignancourt.

Album photo Montmartre du 11 au 31 mai.

24 mai. Parisiens privés de jardins! Restent les marches!

Album photo Montmartre du 11 au 31 mai.

25 mai. Les mariés sont de retour! Rue Saint-Rustique.

Album photo Montmartre du 11 au 31 mai.

26 mai. Mannequin noir chemises blanches. Boulevard de Magenta;

Album photo Montmartre du 11 au 31 mai.

27 mai. Un deux trois soleil! Place Lino Ventura.

Album photo Montmartre du 11 au 31 mai.

28 mai. Devant l'Opéra Comique.

Album photo Montmartre du 11 au 31 mai.

29 mai. Rue indienne! (Rue Cardinal Guibert).

Album photo Montmartre du 11 au 31 mai.

30 mai. L'escalier a gardé ses couleurs! Rue des Saules.

Album photo Montmartre du 11 au 31 mai.

31 mai. Retour des peintres place du Tertre.

Liens : Montmartre mois après mois, albums.

                                          Rue Saint-Vincent.

Repost0
23 mai 2020 6 23 /05 /mai /2020 16:32
Louise Michel. Oppozit.fr

Louise Michel. Oppozit.fr

Louise Michel, la Vierge Rouge, la révoltée au cœur immense...

Il faudrait des volumes et des volumes pour lui rendre justice...

 

Je suis allé au cimetière de Levallois déposer des œillets rouges sur sa tombe.

Mais Louise Michel n'y était pas!

Elle n'aime pas les cimetières où elle a vu porter en terre tant et tant de ses compagnons et compagnes de lutte.

 

Louise Michel à Montmartre.

 

Elle est toujours présente sur la Butte où ses admirateurs et ses amoureux vont à sa recherche.

J'ai essayé d'aller à sa rencontre là où elle a vécu, lutté, écrit... dans ce Montmartre qu'elle a aimé et qui a été en partie détruit...

Louise Michel à Montmartre.

 

Ce n'est qu'un survol (incomplet à coup sûr) de sa grande vie, limitée à notre quartier ... aux lieux qu'elle y a fréquentés...

D'autant plus incomplet que bien des maisons et des immeubles où elle est passée ont disparu....

Louise Michel à Montmartre.

C'est en 1856 qu'elle arrive à Paris laissant avec peine sa mère tant aimée, Marianne (déjà la République!) Michel

Elle a 26 ans et est habitée par la passion d'écrire. Elle admire le grand homme de la littérature, Victor Hugo avec qui elle échangera quelques lettres et qu'elle rencontrera plusieurs fois après son retour d'exil.

La Commune vue par Tardi

La Commune vue par Tardi

Victor Hugo lui dédia des vers incandescents quand au cours de son procès, après la Commune, désespérée d'avoir vu mourir tant de ses compagnons, elle réclama la mort aux juges en s'accusant à tort d'être criminelle :

.

Ayant vu le massacre immense, le combat,

Le peuple sur sa croix, Paris sur son grabat

La pitié formidable était dans tes paroles.

Tu faisais ce que font les grandes âmes folles

Et, lasse de lutter, de rêver de souffrir,

Tu disais : "J'ai tué!" car tu voulais mourir.

 

 

Louise Michel à Montmartre.

Les "grandes âmes folles"

La plus belle description de ce qu'était Louise Michel!

Elle ne croyait pas en Dieu, elle revendiquait la liberté de penser et de ne pas croire... et pourtant Hugo emploie ce mot "âme" car il sait qu'il y a une âme là où il y a le sens du sacré. Le sacré pour Louise Michel, c'est la vie, la plus infime, la plus misérable, la plus menacée...

La vie des rejetés, des exploités, la vie des femmes réduites à un rôle subalterne...

La vie des bêtes aussi...

Louise Michel à Montmartre.

Des mots d'une troublante actualité pour notre temps où les images volées dans les abattoirs font honte à notre humanité qui pour le profit est capable d'une cruauté inouïe.

"Plus l'homme est féroce avec les bêtes, plus il est rampant devant les hommes qui le dominent"

Boulevard des Batignolles

Boulevard des Batignolles

Rue du Château d'eau...

Rue du Château d'eau...

Sa première adresse n'est pas montmartroise mais proche de la Butte ... boulevard des Batignolles, au 88.

Son premier poste d'institutrice (on dit alors sous-maîtresse) est dans la pension de Madame Vollier, en 1857, 14 rue du Château d'eau...

Rue des Cloÿs, à droite.

Rue des Cloÿs, à droite.

 

Sa mère vend quelques champs qui lui restent pour acheter à sa fille en 1865 un externat rue des Cloÿs, au 5.

Ici commence la vie vraiment montmartroise de Louise Michel!

5 rue des Cloÿs...

5 rue des Cloÿs...

Il ne reste rien du petit immeuble crayeux où elle enseigna... Un complexe de bureaux d'expertise comptable et une association créée par des avocats pour des avocats... qui n'auraient pas défendu les communards vite jugés, car ce sont des fiscalistes!

Rue Championnet

Rue Championnet

Au 24 rue Championnet, (anciennement rue Oudot) elle ouvre ensuite un cours pour 60 élèves. Elle est une passionnée de l'enseignement, de la transmission du savoir... elle croit, comme Victor Hugo qu'ouvrir une école c'est fermer une prison...

Emplacement du 24 rue Championnet

Emplacement du 24 rue Championnet

L'immeuble lui aussi a disparu, remplacé par un centre médical réservé aux agents de la RATP!

Louise Michel à Montmartre.

Elle sait qu'il est urgent de changer la condition des femmes. Aux jeunes filles qu'elle éduque, elle donne les armes de la révolte pour l'égalité...

"Les Anglais font des races d'animaux pour la boucherie; les gens civilisés préparent les jeunes filles pour être trompées, ensuite ils leur en font un crime et un presque honneur au séducteur."

Statue de Derré.

Statue de Derré.

"Partout l'homme souffre dans la société maudite; mais nulle douleur n'est comparable à celle de la femme. Dans la rue elle est une marchandise. Dans les couvents elle se cache comme dans une tombe. (...) Dans son ménage le fardeau l'écrase; l'homme tient à ce qu'elle reste ainsi pour être sûr qu'elle n'empiètera pas sur ses fonctions, ni sur ses titres.

(...) Ce que nous voulons c'est la science et la liberté."

Immeuble à l'emplacement du 24 où aurait été l'école de Louise Michel

Immeuble à l'emplacement du 24 où aurait été l'école de Louise Michel

Pendant les interrogatoires que subira Louise Michel en 1871,  une erreur typographique entraînera la confusion entre le 24 rue Oudot et le 24 rue Houdon.

Bien des biographies ont retransmis cette erreur. Des lecteurs attentifs m'ont averti et j'ai pu corriger cette erreur que j'avais moi-même commise. Il n'y eut pas d'école dirigée par Louise Michel rue Houdon. (voir les commentaires )

 

Louise Michel à Montmartre.

Quand survient la chute du Second Empire, l'espoir d'en finir avec un gouvernement honni habite corps et âme Louise Michel. C'est pendant ces années 1870-1871 qu'on peut le mieux suivre ses pas sur la Butte!

Louise Michel à Montmartre.

Au 82-90 boulevard de Clichy, à l'emplacement de l'actuel Moulin Rouge, au Bal de la Reine Blanche, on la voit au Club du même nom, avec Clémenceau tenir une réunion publique. Le "club rouge de la Reine Blanche" était un des plus actifs des clubs révolutionnaires. On s'y réunissait tous les soirs à 20 heures.

 

 

41 rue de Clignancourt

41 rue de Clignancourt

Quand elle fait partie du Comité de Vigilance du 18ème, elle se rend  41 rue de Clignancourt. C'est là qu'habite Théo Ferré, un compagnon de lutte et d'idéal.

"Les comités de vigilance de Montmartre ne laissaient personne sans asile, personne sans pain"

42-54 rue de Clignancourt. Emplacement du Château Rouge.

42-54 rue de Clignancourt. Emplacement du Château Rouge.

En 1871, le Comité de vigilance se réunit un peu plus haut, au Château Rouge, célèbre bal depuis 1847. Le parc et le château ont disparu, avalés par les promoteurs. Des immeubles uniformes et sans grâce les ont remplacés.

 

Les canons de Montmartre.

Les canons de Montmartre.

Quand survient l'épisode fameux des canons de Montmartre, elle est aux avant-postes. Nous sommes le 18 mars 1871. Jour historique du début de la Commune. Thiers qui craint une insurrection du peuple a donné ordre à la troupe de récupérer les canons, payés par souscription populaire pendant le siège.

Louise Michel à Montmartre.
Louise Michel à Montmartre.

Les 171 canons de Montmartre sont disposés, prêts à faire face à l'ennemi prussien sur le flanc de la Butte à l'emplacement actuel de la rue St Eleuthère, du square Nadar, d'une partie des aménagements pour l'accès au Sacré Coeur. Ils sont à peine gardés mais quand les soldats dirigés par le général Lecomte arrivent sur la Butte, le peuple de Montmartre fait face et bientôt de nombreux soldats fraternisent avec lui. Le général Lecomte qui donne l'ordre de tirer sur la foule est arrêté par ses soldats.

 

Exécution des généraux.... (reconstitution)

Exécution des généraux.... (reconstitution)

Emplacement des exécutions.

Emplacement des exécutions.

Dans la soirée, après un jugement sommaire, il sera conduit au 36 rue du Chevalier de la Barre (alors rue des Rosiers, aux 6- 8) et fusillé par ses hommes malgré l'opposition de Clémenceau, avec le général Thomas responsable d'une sauvage répression sanglante en juin 1848.

 L'espoir ce jour-là, malgré l'injuste exécution des généraux, montra le bout de son nez. La troupe et le peuple avaient fraternisé, tenant tête à ceux qui avaient accepté la défaite. Thiers et les Versaillais se montreront d'autant plus cruels qu'ils auront senti ce jour-là que le peuple en révolte pouvait les vaincre...

Le matin du 18 mars Louise Michel est présente et c'est elle qui soigne Turpin, rue des Rosiers, blessé après avoir défendu les canons. L'institutrice se transforme en infirmière...

Eglise Saint-Bernard

Eglise Saint-Bernard

La résistance s'organise et Louise Michel est de toutes les luttes. Elle participe avec Théo Ferré au club de la Révolution, club blanquiste de 3000 membres, église St-Bernard, rue Affre. Cette même église qui plus d'un siècle plus tard  (1996) ouvrira ses portes aux familles de réfugiés.

 

Louise Michel à Montmartre.

Elle fréquente un autre club, celui de la Boule Noire, 120 bd Rochechouart. Elle y milite pour la création d'écoles professionnelles pour les filles.

L'endroit a bien changé; c'est le music-hall "La Cigale" qui l'occupe aujourd'hui. Une petite salle en sous-sol garde la mémoire du vieux bal de la Boule Noire .

 

Parmi les décisions du Conseil de la Commune, on peut citer entre autres : les repas populaires, les pensions accordées aux blessés, aux veuves, aux orphelins, les expériences d'autogestion dans les entreprises, l'union libre, la séparation bien avant 1905 de l'Eglise et de l'Etat!

Louise Michel était partie prenante de toutes ces avancées ...

 

Elle est alors directrice de l'école communale, 26 rue du Mont-Cenis...

Encore un bâtiment disparu... remplacé par l'école actuelle bâtie plusieurs années après la Commune...

Louise Michel à Montmartre.
Tardi

Tardi

Si le 18 mars est le jour de naissance de la Commune, le 23 mai est celui de sa fin.

Le mois de mai, le temps des cerises...

L'armée de Thiers est forte de 130 000 hommes et progresse grâce à l'aide prussienne. Les barricades s'élèvent dans le Paris populaire et Louise Michel est présente sur plusieurs d'entre elles.

Louise Michel à Montmartre.
La place Blanche

La place Blanche

La barricade de la place Blanche

La barricade de la place Blanche

Une des plus héroïques est celle de la place Blanche, connue pour avoir été défendue par les femmes.

"Si la réaction eût autant d'ennemis parmi les femmes qu'elle en avait parmi les hommes, Versailles eût éprouvé plus de peine. La femme, cette prétendue faible de cœur, sait plus que l'homme  dire : Il le faut! Elle se sent déchirée jusqu'aux entrailles, mais elle reste impassible. Sans haine, sans colère, sans pitié pour elle même ni pour les autres, il le faut, que le cœur saigne ou non.

Ainsi furent les femmes de la Commune..."

 

Début de la rue de Clignancourt

Début de la rue de Clignancourt

Non loin de là, Louise Michel apporte son aide aux blessés de la barricade de la Chaussée de Clignancourt ( 1-2 rue de Clignancourt). Elle y est blessée et laissée pour morte.

Louise Michel à Montmartre.

En réalité elle n'est qu'évanouie après avoir été blessée. Alors que les Versaillais pourchassent les résistants, elle se réfugie dans le cimetière Montmartre, avenue Rachel. Elle se cache près de la tombe d'Henri Murger, l'auteur de la Vie de Bohême.

Rien ne reste du village où eurent lieu les événements tragiques

Rien ne reste du village où eurent lieu les événements tragiques

Plus tard, elle retourne sur la Butte, là où se trouve un poste de la Garde Nationale, au 36 rue du Chevalier de la Barre, là où les généraux avaient été fusillés et où seront exécutés de nombreux communards.

 C'est un des endroits où le sang de la Commune ne sèchera jamais, un lieu de fusillades et de massacres.

Aujourd'hui, il ne reste rien du cadre d'alors, des jardins, des petites maisons villageoises. la rue est sans grâce et comme hantée par les souvenirs qu'elle a effacés avec acharnement. Les hauts murs du Carmel, le chevet de la Basilique écrasent ce lieu de mémoire et en font un des endroits sinistres de la Butte.

 

Louise se livre aux Versaillais qui ont arrêté sa mère afin de la contraindre à la reddition. 

Prison des femmes à Versailles (Louise Michel y "séjourne" en août 1871 avant la déportation

Prison des femmes à Versailles (Louise Michel y "séjourne" en août 1871 avant la déportation

Malgré la mauvaise qualité du document, il est possible de reconnaître Louise Michel, dans la prison des Chantiers à Versailles. Elle est debout, bras croisés, sur la droite.

Après un procès où elle impressionnera les juges par sa détermination et son désir de mourir, elle est condamnée à la déportation en Nouvelle Calédonie.

Elle y sera fidèle à elle-même, elle y enseignera, s'intéressera au peuple Kanak dont elle prendra la défense contre les spoliations coloniales. Elle  apprendra leur langue, recueillera les légendes et les poèmes épiques qu'elle publiera plus tard...

Elle hébergera également des chats errants... Elle est de celles qui sentent que toutes les créatures sont unies dans le même mystère de la vie et de la souffrance...

45 boulevard d'Ornano

45 boulevard d'Ornano

Nous la retrouverons en 1880, de retour d'exil.

Elle habite 45 boulevard d'Ornano.

Elle est alors réclamée pour de nombreuses conférences. Elle prend le temps de publier son roman "La Misère" et de prononcer un vibrant plaidoyer contre la peine de mort.

Henri Rochefort caricaturé en Don Quichotte par Gill

Henri Rochefort caricaturé en Don Quichotte par Gill

Nobody is perfect et on regrettera son peu d'engagement dans l'affaire Dreyfus. Il est vrai que son ami Rochefort est violemment antisémite. C'est une ombre jetée sur la grande figure de la Vierge Rouge qui fut pourtant comparée par Victor Hugo à l'héroïne qui tua le monstrueux Holopherne, "Judith, la sombre Juive".

Louise Michel à Montmartre.

Après des années à Londres où elle dirige une école libertaire (elle a fait choix du  drapeau noir, celui du deuil de ses amis et des innocents massacrés) elle revient en 1895 quelques mois avant la mort de sa mère.

"Pauvre mère! Elle eut avec moi bien peu de jours paisibles. Quand elle vint à Montmartre, toute brisée de la mort de ma grand-mère, la Révolution arrivait, je la laissais seule de longues soirées; après ce furent des jours, puis des mois, puis des années. Pauvre mère! Pourtant je l'aimais tant que je ne serai heureuse qu'en allant la retrouver dans la terre où l'on dort."

15 rue d'Orsel.

15 rue d'Orsel.

En 1895 toujours, elle participe au Libertaire, journal fondé par Sébastien Faure, dont le siège est 15 rue d'Orsel.  Le siège est un grand mot pour une cabane de bois dans le cour du petit immeuble...

Les dernières années de sa vie sont consacrées aux conférences et à l'écriture... 

La Commune a été sa vie et sa mort... Elle survit à ces mois d'espoir et de souffrances, avec les fantômes de ses compagnons...

Louise Michel à Montmartre.
Obsèques de Louise Michel

Obsèques de Louise Michel

Ce n'est pas à Montmartre mais à Marseille qu'elle meurt en janvier 1905. Lors de son enterrement  des milliers de Parisiens suivront son convoi de la gare de Lyon au cimetière de Levallois.

Le square Louise Michel

Le square Louise Michel

Aujourd'hui le square qui couvre la Butte au sud, devant le Sacré Cœur de la revanche versaillaise, porte son nom. Des chats y vivent en liberté, nourris par de belles personnes, de vieilles dames que certains traitent de folles...

 

... et que Louise Michel aurait aimées...

Louise Michel..."Grande âme folle" comme l'appela Victor Hugo

"Folle'...... il fallait l'être pour engager la lutte avec les armes du savoir et du rêve contre les forces aveugles du pouvoir et de l'argent...

Louise Michel à Montmartre.

Elle fait partie désormais de notre éternité temporaire, celle des hommes et des femmes qui restent debout, celle de "ceux qui vivent", comme l'écrit Victor Hugo :

"Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent; ce sont

Ceux dont un dessein ferme emplit l'âme et le front.

Ceux qui d'un grand destin gravissent l'âpre cime.

Ceux qui marchent pensifs, épris d'un but sublime."

 

 

Photo montage de Féline Harfang

Photo montage de Féline Harfang

"Un jour pourtant un jour viendra couleur d'orange

Un jour de palme un jour de feuillages au front

Un jour d'épaule nue où les gens s'aimeront

Un jour comme un oiseau sur la plus haute branche"

 

 

(Aragon)

Louise Michel à Montmartre.
Repost0
20 mai 2020 3 20 /05 /mai /2020 08:26
Rue Ziem. Rue Armand Gauthier. Un ensemble architectural du début du XXème siècle.

     Il y a des rues de Paris qui présentent une telle unité architecturale qu'elles sont comme un musée à ciel ouvert. La rue Ziem et la rue Armand Gauthier sont de celles-là!

Rue Ziem. Rue Armand Gauthier. Un ensemble architectural du début du XXème siècle.

     Nous sommes dans le quartier des Grandes Carrières, dans cette partie de Montmartre livrée à la spéculation immobilière au début du XXème siècle. Les programmes immobiliers s'adressent à une bourgeoisie aisée, comparable à celle qui investit dans les quartiers chics de  l'ouest parisien.

Les carrièree en 1804 (Lefranc)

Les carrièree en 1804 (Lefranc)

    À l'emplacement des carrières de gypse exploitées depuis le Moyen-Âge, subsistaient de petites maisons populaires faciles à exproprier. Un architecte se voit confier le lotissement de ces deux rues. Il s'agit d'Armand Gauthier.

Rue Ziem. Rue Armand Gauthier. Un ensemble architectural du début du XXème siècle.

     Son nom a été donné à la courte rue, terminée en escalier (nous sommes à Montmartre) où il vécut, satisfait sans doute d'ouvrir ses fenêtres sur ses réalisations! Il est le seul personnage un peu connu qui ait habité cette voie qui aujourd'hui s'apparente à un musée qui lui rend hommage.

Rue Ziem. Rue Armand Gauthier. Un ensemble architectural du début du XXème siècle.

    Nous sommes dans la première décennie du XXème siècle. Chaque immeuble porte la signature de Gauthier ainsi que sa date de construction, 1906 ou 1907.

Rue Ziem. Rue Armand Gauthier. Un ensemble architectural du début du XXème siècle.

    La rue Gauthier va de la rue Ziem à la rue Eugène Carrière. Elle suit une courbe harmonieuse et se termine par un escalier.

Rue Ziem. Rue Armand Gauthier. Un ensemble architectural du début du XXème siècle.

    Ces falaises de pierre claire seraient semblables à beaucoup d'autres sans le rythme et l'ornementation de leurs façades. Gauthier n'est pas un génie de l'Art Nouveau mais il concilie habilement la tradition haussmannienne et les tendances nouvelles.

il  sait que ses "clients" soucieux de leur image n'ont pas envie d'investir dans des immeubles de style "nouille" comme ils appellent l'art nouveau trop audacieux pour eux. 

Rue Ziem. Rue Armand Gauthier. Un ensemble architectural du début du XXème siècle.

     Mais il a le sens de l'harmonie, il sait épouser la courbure du terrain et il sait aussi varier le décor de ses immeubles même s'il fait appel à des sculpteurs sans audace.

Le 2

Le 2

Le 4

Le 4

Le 6

Le 6

Côté pair les 2, 4 et 6.

Le 2 donne d'un côté rue Gauthier, de l'autre rue Ziem.

Rue Ziem. Rue Armand Gauthier. Un ensemble architectural du début du XXème siècle.

     Côté impair, le 1 est le seul immeuble qui ne soit pas de Gauthier. Il est le seul également qui combine la souplesse de l'Art Nouveau avec des décors floraux typiques de cet art. Il est dû à Paul Marteroy et a été édifié en 1907. Cet architecte avait un plus grand renom que Gauthier. Il était architecte en chef de la ville de Paris et on lui doit plusieurs réalisations dans divers arrondissements.

Rue Ziem. Rue Armand Gauthier. Un ensemble architectural du début du XXème siècle.
Rue Ziem. Rue Armand Gauthier. Un ensemble architectural du début du XXème siècle.

Les 3, 5 et 7. Une belle unité et un sens de l'harmonie… cette rue Gauthier aussi calme qu'une impasse est un havre paisible à deux pas de l'animation du boulevard de Clichy….

L'artère débouche sur la rue Ziem dont tous les immeubles sont l'œuvre d'Armand Gauthier.

Rue Ziem. Rue Armand Gauthier. Un ensemble architectural du début du XXème siècle.

    La rue porte le nom de Félix Ziem (1821-1911) un peintre qui fit partie de l'école de Barbizon avant de consacrer l'essentiel de son  œuvre à Venise dont il fut amoureux. Il y a dans ses toiles une lumière onirique et on comprend en voyant certaines e ses toiles qu'il ait pu être considéré comme un des précurseurs de l'Impressionnisme.

 

Entre le 2 (à droite) et le 1

Entre le 2 (à droite) et le 1

Le début de la rue entre le 1 et le 2 a fière allure avec ses immeubles comme des proues de navire!

2 bis

2 bis

Le 4

Le 4

Le 6

Le 6

Rue Ziem. Rue Armand Gauthier. Un ensemble architectural du début du XXème siècle.
Le 8

Le 8

Le 8 est un des plus beaux avec  ses sculptures plus originales, ses consoles florales et animales à la fois.

Le 12

Le 12

Le 12 est le dernier immeuble côté pair. Il est théâtral et termine en beauté ce côté.

     On voit que tous ses immeubles au décor varié sont assez sages par rapport au délire poétique du modern style. Mais ils sont aujourd'hui un témoignage du goût d'une époque qui considérait que la beauté des façades était une obligation, un hommage à la ville, à tous les passants occasionnels.

Rue Ziem. Rue Armand Gauthier. Un ensemble architectural du début du XXème siècle.
Rue Ziem. Rue Armand Gauthier. Un ensemble architectural du début du XXème siècle.
Rue Ziem. Rue Armand Gauthier. Un ensemble architectural du début du XXème siècle.
Rue Ziem. Rue Armand Gauthier. Un ensemble architectural du début du XXème siècle.

Coté impair, les 3, 5, 7 et 9.

Rue Ziem. Rue Armand Gauthier. Un ensemble architectural du début du XXème siècle.

La rue avant de se jeter dans la rue Eugène Carrière, se termine par la place Nattier (Jean-Marc Nattier, portraitiste du XVIIIème siècle).

 

Nous arrivons ensuite dans le rue Eugène Carrière, peintre lui aussi, spécialiste de la mère et de l'enfant, dans une palette ocre et trouble. Il a sa statue sur la place qui s'appelle depuis un an place Nougaro.

 

Mais c'est un étrange personnage qui nous dit aurevoir au moment où nous nous éloignons de ces rues harmonieuses et cossues. 

 

Repost0
13 mai 2020 3 13 /05 /mai /2020 07:05
Pierre Jacob. Un chansonnier de la rue Lepic. Montmartre.

     Pierre Jacob! Peu de gens hors de Montmartre connaissent son nom.

    Quand un visiteur passe rue Lepic et qu'il lève la tête sur la façade du 53, il découvre une plaque commémorative…..

Pierre Jacob. Un chansonnier de la rue Lepic. Montmartre.

    Il apprend que cet homme fut chansonnier et qu'il écrivit la "célèbre chanson rue Lepic".

Pierre Jacob. Un chansonnier de la rue Lepic. Montmartre.

    J'avoue que je ne connaissais pas cette célèbre chanson! je l'ai écoutée et l'ai trouvée charmante et conventionnelle. Sans doute pas au point de mériter un tel excès d'honneur… (Bruant au secours!)

Pierre Jacob. Un chansonnier de la rue Lepic. Montmartre.

     Elle a été chantée par Yves Montand et par Patachou. Les paroles de Pierre Jacob ont été mises en musique par Michel Emer.  Que dit cette romance qui a assuré à son auteur la célébrité (relative)?

Voici le début de ce chef d'oeuvre :

 

 

Dans l'marché qui s"éveill'

Dès le premier soleil,

Sur les fruits et les fleurs

Vienn'nt danser les couleurs

Rue Lepic

Voitur's de quatr' saisons

Offrent tout à foison

Tomat's roug's raisins verts

Melons d'or z'et prim'ver's

Au public,

Et les cris des marchands

s'entremêl'nt en un chant

Et le murmur' des commèr's

Fait comme le bruit d'la mer

Rue Lepic

 

 

Pierre Jacob. Un chansonnier de la rue Lepic. Montmartre.

      N'est pas Rimbaud qui veut! Plus modestement n'est pas Bruant qui veut! Il y a fort à parier que sans la gouaille charmeuse de Montand, la chansonnette serait tombée dans l'oubli!

 

     Pierre jacob, heureusement, ne s'est pas contenté de nous donner cette seule chanson. Il avait d'ailleurs en arrivant à Montmartre le désir d'y devenir Peintre. Il dessina au fusain de nombreuses vues du vieux Paris mais il se rendit compte très vite que là n'était pas sa vocation.  Son frère Jean Germain assuma pour la famille cette carrière de peintre!

Il illustra lui aussi la rue Lepic avant de lui préférer les lumières de Venise.

 

 

     Pierre Jacob fait ses débuts en 1925 au cabaret de La Vache enragée dont l'enseigne, une vache folle, reprend le totem des célèbres défilés carnavalesques de Montmartre, les vachalcades.

La Lune Rousse en 1904

La Lune Rousse en 1904

En 1921 le cabaret qui était situé rue Lepic avait changé d'adresse et s'était installé place Constantin Pecqueur où il laissa carte blanche à Pierre Dac, Raymond Souplex...

Mais l'essentiel de la carrière de Pierre Jacob se passe au cabaret de la Lune Rousse...

   

  C'est un haut-lieu de l'impertinence montmartroise. Quand Pierre Jacob rejoint l'équipe des chansonniers-poètes, le cabaret "historique"  surnommé "la Comédie Française de la Chanson" a quitté le boulevard de Clichy pour le 58 rue Pigalle.

     C'est là que Pierre Jacob acquiert une honorable renommée de chansonnier un peu Pierrot, pas vraiment méchant, auteur de chansons sympathiques qui ont oublié le mordant et l'insolence de ses prédécesseurs. 

Pierre Jacob. Un chansonnier de la rue Lepic. Montmartre.

 

     Il a du charme, il plaît aux dames et notamment à l'une d'elles, artiste un peu connue, Josia Saint Clair.

 

Il l'épouse et vit avec elle rue Lepic. Catherine Lara à qui on demandait ce qu'elle remarquait en premier chez un homme répondait "sa femme"!

On serait tenté de faire de même. Josia Saint-Clair est une femme sensuelle et roucoulante. Elle chante avec talent et enchante le Vieux Logis  33 rue Lepic, non loin de son appartement 53 rue Lepic.

 

Le Vieux Logis aujourd'hui

Le Vieux Logis aujourd'hui

Elle chante des chansons de son mari ou de quelques autres comme Jean Lumière...

 

Elle survit à son chansonnier de mari pendant plus de 30  ans et elle arrosa  en 2010 son centenaire en même temps que celui de la Pomponnette où elle fut fêtée par le tout Montmartre:

 

     Ce qui a contribué au renom de Pierre Jacob et de sa "célèbre" chanson, c'est le moyen métrage que le réalisateur anglais Christopher Miles tourna en 1968 sur la rue Lepic en filmant la "Course au ralenti" créée par Pierre Labric (maire de Montmartre en 1929 et le premier à avoir descendu à bicyclette les 220 marches de la rue Foyatier).

Pierre Jacob, à bord d'une Torpille Renault de 1911 gravissait la Butte accompagné de sa passagère Vanessa Miles à laquelle il racontait ses souvenirs montmartrois, sur fond musical de sa chanson! (voir le livre de Roussard "Les Montmartrois".

   

La course au ralenti primait le véhicule qui arrivait le dernier au sommet de la Butte après avoir franchi la distance considérable de 580 mètres!

Nous donnerons à Pierre Jacob le dernier mot, ou plus exactement le dernier couplet de sa célèbre chanson malgré ses clichés et les inévitables moulins !

 

"La fill' avec amour

À sa rue dit bonjour

Et la rue extasiée

La regarde passer

Et la rue

Monte, monte toujours

Vers Montmartre, là-haut

Vers ses moulins si beaux

Ses moulins tout là-haut

Rue lepic."

Pierre Jacob. Un chansonnier de la rue Lepic. Montmartre.
Repost0
10 mai 2020 7 10 /05 /mai /2020 17:17
Montmartre. Photos du confinement.  II Du 16 avril au 11 mai.

16 avril. Le marchand de lilas. Station de métro Lamarck-Caulaincourt.

Montmartre. Photos du confinement.  II Du 16 avril au 11 mai.

17 avril. Le chat déconfiné. Rue Victor Massé.

Montmartre. Photos du confinement.  II Du 16 avril au 11 mai.

18 avril. Retour de plage?  Rue Saint-Eleuthère.

Montmartre. Photos du confinement.  II Du 16 avril au 11 mai.

19 avril. Dans l'immeuble où vécut Georges Bizet. Rue Fontaine.

Montmartre. Photos du confinement.  II Du 16 avril au 11 mai.

20 avril. Rendez-vous au sommet. Rue Muller.

Montmartre. Photos du confinement.  II Du 16 avril au 11 mai.

21 avril. C'est le pied! rue Muller.

Montmartre. Photos du confinement.  II Du 16 avril au 11 mai.

22 avril. La sortie quotidienne avec son chien.  Rue Cardinal Dubois.

Montmartre. Photos du confinement.  II Du 16 avril au 11 mai.
Montmartre. Photos du confinement.  II Du 16 avril au 11 mai.

23 avril. Le passage Cottin aujourd'hui et du temps d'Utrillo.

Montmartre. Photos du confinement.  II Du 16 avril au 11 mai.
Montmartre. Photos du confinement.  II Du 16 avril au 11 mai.

24 avril. Le Consulat entre les rues Norvins et Saint-Rustique... le même vu par Utrillo.

Montmartre. Photos du confinement.  II Du 16 avril au 11 mai.

25 avril. Contrôle... Place des Abbesses.

Montmartre. Photos du confinement.  II Du 16 avril au 11 mai.

26 avril. La foule des confinés devant le glacier "Amorino" rue des Abbesses. Achat, comme le prévoit la loi, "de première nécessité"!

Montmartre. Photos du confinement.  II Du 16 avril au 11 mai.

27 avril. Quoi ma gueule? Qu'est-ce qu'elle a ma gueule?   (Rue du cardinal Dubois)

Montmartre. Photos du confinement.  II Du 16 avril au 11 mai.

28 avril. Profiter d'un moment de soleil!

Montmartre. Photos du confinement.  II Du 16 avril au 11 mai.

29 avril. Une maison dans le ciel. rue Ravignan.

Montmartre. Photos du confinement.  II Du 16 avril au 11 mai.

30 avril. Rue Saint-Rustique par jour pluvieux.

Montmartre. Photos du confinement.  II Du 16 avril au 11 mai.

1er mai. Lever du jour vers Barbès.

Montmartre. Photos du confinement.  II Du 16 avril au 11 mai.

2 mai. Paris confiné mais Paris en beauté!

Montmartre. Photos du confinement.  II Du 16 avril au 11 mai.

3 mai. Récréation rue Saint-Eleuthère.

Montmartre. Photos du confinement.  II Du 16 avril au 11 mai.

4 mai Couvreurs rue Muller (honni soit qui mal y pense!)

Montmartre. Photos du confinement.  II Du 16 avril au 11 mai.

5 mai L'homme en rose rue Durantin.

Montmartre. Photos du confinement.  II Du 16 avril au 11 mai.

6 mai. Montmartre-plage. Rue Lamarck.

Montmartre. Photos du confinement.  II Du 16 avril au 11 mai.

7 mai. Tapis volant.

Montmartre. Photos du confinement.  II Du 16 avril au 11 mai.

8 mai. Rue de Steinkerque. Derniers jours de silence

Montmartre. Photos du confinement.  II Du 16 avril au 11 mai.
Montmartre. Photos du confinement.  II Du 16 avril au 11 mai.

9 mai. Avant l'orage rue André del Sarte.

Montmartre. Photos du confinement.  II Du 16 avril au 11 mai.

10 mai. Dernier jour avant le déconfinement. Place Jean-Baptiste Clément.

Montmartre. Photos du confinement.  II Du 16 avril au 11 mai.

Et maintenant? Dans quel état sortons-nous de ces 2 mois confinés? Sommes-nous plus vieux, plus fragiles nous qui sommes "personnes à risques" que la responsable européenne et le docteur moliéresque Blachier désiraient laisser enfermés jusqu'en février 2021?

Avons-nous reçu le moindre indice de volonté d'accompagnement de la Mairie de Paris? Avons-nous reçu le moindre masque?

Le coup de gueule d'Ariane Mnouchkine nous fait du bien mais il crie dans le désert comme les poètes et les prophètes.

Verrons-nous encore longtemps tous ces spécialistes de la spécialité, sûrs d'eux et chicaneurs? Verrons-nous encore la porte-parole du gouvernement nous infantiliser?

Alors quel que soit l'avenir, nous avons assisté à une comédie misérable dont notre pays ne sort pas grandi. 

Silence!

Qu'ils se taisent!

Qu'ils nous laissent écouter les oiseaux!

Repost0
2 mai 2020 6 02 /05 /mai /2020 19:32
Les animaux brûle-parfums Edo. Musée Cernuschi.

Ce fut ma dernière sortie avant le confinement. J'y ai fait une réserve de rêves et de voyages..

 

 En haut du grand escalier du musée Cernuschi tout un monde d'animaux nous attend et parmi eux des brûle-parfum de l'époque Edo.

Les animaux brûle-parfums Edo. Musée Cernuschi.

        Cette période qui va de 1600 à 1868 porte le nom de la capitale Edo qui deviendra Tokyo.

    La plupart des animaux exposés ici datent de la fin de l'Empire Edo et sont donc à quelques années près contemporains de l'hôtel Cernuschi dont la construction s'achève en 1876.

Les animaux brûle-parfums Edo. Musée Cernuschi.

     Il y toutes sortes de brûle-parfums animaux mais on retrouve toujours dans ces œuvres d'art  réalisme et stylisation poétique. Un grand art qui saisit la vie sans la copier et qui parfois y ajoute tendresse et humour.

 

Les animaux brûle-parfums Edo. Musée Cernuschi.
Les animaux brûle-parfums Edo. Musée Cernuschi.

La souris se régale de radis. (Edo) 

Il y a au Japon un véritable art du parfum, le Kodo, qui fait partie des trois arts traditionnels avec la Cérémonie du thé et l'Ikébana, la composition florale.

Les animaux brûle-parfums Edo. Musée Cernuschi.

Chiot (Edo)

Des essences rares étaient importées, notamment d'Inde. 

Les animaux brûle-parfums Edo. Musée Cernuschi.

Deux perdrix (Edo)

... On se réunissait pour respirer des mélanges d'essences qu'il s'agissait de reconnaître de décrire avec des poèmes.

Les animaux brûle-parfums Edo. Musée Cernuschi.

Trois tortues (Edo)

    Cet aspect raffiné de la culture japonaise n'a pas échappé à Des Esseintes, le héros ou anti-héros de Huysmans. Il se fait confectionner un orgue à parfums et fait éclater des "feux d'artifices" olfactifs.  

 

Les animaux brûle-parfums Edo. Musée Cernuschi.

Dragon, Kirin. (Edo)

Dans la poésie japonaise, le parfum est souvent présent.

Les animaux brûle-parfums Edo. Musée Cernuschi.

Paire de renards (fin Edo, 1826)

 

"L'herbe des champs

Libère sous mes semelles

Son parfum"

                                                                              (Masaoka Shiki 1866-1909)

Les animaux brûle-parfums Edo. Musée Cernuschi.

Langouste (Edo)

 

"De quel arbre en fleur ?

Je ne sais

Mais quel parfum!"

 

                                                                               (Matsuo Basho 1644-1695)

Les animaux brûle-parfums Edo. Musée Cernuschi.

Coq (Edo)

Le Japon a séduit l'époque symboliste française dans sa peinture et sa poésie....

Les animaux brûle-parfums Edo. Musée Cernuschi.

Lapin (Edo)

 

"Lecteur, as-tu quelquefois respiré

Avec ivresse et lente gourmandise

Ce grain d'encens qui remplit une église,

Ou d'un sachet le musc invétéré?"

 

                                                                              Le parfum (Baudelaire)

Les animaux brûle-parfums Edo. Musée Cernuschi.

Lapin (Edo)

 

"Voici venir les temps où vibrant sur sa tige

Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir;

Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir;

Valse mélancolique et langoureux vertige."

 

                                                                           Harmonie du soir (Baudelaire)

Les animaux brûle-parfums Edo. Musée Cernuschi.

Grue (Edo)

 

"L'odeur des roses, faible, grâce

Au vent léger d'été qui passe,

Se mêle aux parfums qu'elle a mis:"                              Cythère (Verlaine)

Les animaux brûle-parfums Edo. Musée Cernuschi.

Grues (Edo)

 

"Tout autour dansaient des parfums mystiques

Où l'âme, en pleurant, s'anéantissait."                                  Marco (Verlaine)

Les animaux brûle-parfums Edo. Musée Cernuschi.

Grue (Edo)

 

"Quand Marco dormait, oh! quels parfums d'ambre

Et de chair mêlés opprimaient la chambre!                                           Marco (Verlaine)

Les animaux brûle-parfums Edo. Musée Cernuschi.

Grue (Edo)

 

"Incliné sur ton cou, j'aspirais à pleine âme

Ta vie intense et tes secrets parfums de femme (...)"

 

                                                                               Devant la mer un soir (Samain)

Les animaux brûle-parfums Edo. Musée Cernuschi.

     Et dans mon appartement montmartrois où je suis confiné.... Je pense à ces brûle-parfums que nul ne peut voir en ce moment... et qui gardent le souvenir de bois, de fleurs et d'encens dont l'esprit exhalé dans une maison japonaise a fait reculer les cloisons et ouvert à ceux qui les respiraient un univers sans confinement...

Repost0
Published by chriswac - dans VOYAGES...
23 avril 2020 4 23 /04 /avril /2020 18:36
Liao masques funéraires. Musée Cernuschi. Masques dorés de la mort.

     C'est le dernier dimanche avant le confinement que je suis allé au musée Cernushi, récemment réouvert.

Il faisait beau, les promeneurs passaient insouciants dans les allées du parc Monceau...

 

      Deux figures d'éternité sont exposées dans une vitrine doucement éclairées sur un fond de nuit. 

Deux masques funéraires dont l'or brille encore après neuf siècles de sommeil...

Liao masques funéraires. Musée Cernuschi. Masques dorés de la mort.Liao masques funéraires. Musée Cernuschi. Masques dorés de la mort.

     Ils appartenaient tous deux à la dynastie Khitan de Liao (907-1125) qui régnait sur la Mongolie et une partie de la Russie orientale. Ils étaient posés sur le visage du défunt momifié. 

Masque funéraire de femme. (1100-1125)

Masque funéraire de femme. (1100-1125)

      Le 1er masque de femme nous rappelle que chez les Khitan, le rôle de la femme était beaucoup plus important que chez les Chinois Han. 

Il est fait d'une plaque de bronze martelé doré à l'or fin.  On peut remarquer des perforations sur les rebords. Elles permettaient de l'accrocher aux mailles métalliques du linceul.

Liao masques funéraires. Musée Cernuschi. Masques dorés de la mort.

  Les oreilles portaient des boucles dont il ne reste que celle de l'oreille gauche. Elle représente un félin, symbole de force, de beauté et d'éternité! 

Liao masques funéraires. Musée Cernuschi. Masques dorés de la mort.

     La coiffe est un des éléments originaux de la culture Liao. Elle était, pense t-on un élément du costume des hauts fonctionnaires. La plupart du temps en tissu, elles ont disparu. Celle-ci est en bronze doré avec, de part et d'autre,  des ailes verticales. La base est un rinceau décoré de phénix et de nuages, deux éléments habituels.

Liao masques funéraires. Musée Cernuschi. Masques dorés de la mort.

    Le 2ème masque est celui d'un homme. Il est difficile d'attribuer un genre incontestable à bon nombre de ces visages funéraires.

Homme et femme se ressemblent, comme si la mort effaçait leurs différences. Parfois une fine moustache permet de discerner s'il s'agit d'un homme, mais ce n'est pas la règle.

Liao masques funéraires. Musée Cernuschi. Masques dorés de la mort.

     La coiffe est en argent doré. Elle est formée de 24 panneaux ajourés assemblés par groupe de 3 sur une armature. Chaque panneau est orné d'un canard mandarin ou d'un phénix. Huit oiseaux se balançaient au bout de fils métalliques.

    

Liao masques funéraires. Musée Cernuschi. Masques dorés de la mort.

     Une grande ceinture pouvait faire partie de la tenue funéraire. Typiques des populations de la steppe asiatique, elles étaient utilisées par les vivants avant de faire partie de la tenue funéraire.

Celle qui est exposée est ornée de plaques de bronze doré fixées sur le cuir.

Liao masques funéraires. Musée Cernuschi. Masques dorés de la mort.

     La tête de la momie était posée sur un "oreiller" le plus souvent en bois qui pouvait être peint ou recouvert de tissu. Dans les plus riches sépultures il était recouvert de métal précieux et ciselé.

 

     Ces masques Liao du musée Cernuschi sont aussi beaux que les beaux visages de Bouddha qui les entourent. Leurs paupières baissées, leur léger sourire sont une méditation.

Ils sont présents, entre deux mondes, entre le jour et la nuit, entre la vie et la mort.

 

 

Liens

Asie Voyages

 

Repost0

Présentation

  • : Montmartre secret
  • Montmartre secret
  • : Pour les Amoureux de Montmartre, des Chats.de l'île d'Oléron, des Voyages. Les Amis Inconnus et les Poètes...
  • Contact

Recherche