Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 juin 2020 4 11 /06 /juin /2020 18:49
Les noms originaux du cimetière Montmartre! Le sourire des tombes.

     Se rendre dans un cimetière est souvent chose triste. On y accompagne un ami à sa dernière adresse, on se recueille sur la tombe de parents qu'on ne parvient pas à imaginer sous la terre.

    Et puis, en passant, quelques morts nous font un sourire. Leur nom accroche notre regard et on se surprend à le prononcer, comme ça, comme un tutoiement, une blague gentille. Et on se sent copains de balade... complices de ces amis d'un moment...

 

On est contents pour elle!

Les noms originaux du cimetière Montmartre! Le sourire des tombes.

Une activité condamnable. (phonétiquement!) Les amis des oiseaux vont réagir!

Les noms originaux du cimetière Montmartre! Le sourire des tombes.

Une famille pour la Caisse d'Epargne!

Les noms originaux du cimetière Montmartre! Le sourire des tombes.

Une famille de Marseille ?

Les noms originaux du cimetière Montmartre! Le sourire des tombes.

Voilà un ordre qui a été suivi au pied de la lettre!

Il y a dans la Manche un village qui se nomme Hébécrevon! Peut-être cette famille en est-elle originaire!

Les noms originaux du cimetière Montmartre! Le sourire des tombes.

Qui se ressemble s'assemble!

Les noms originaux du cimetière Montmartre! Le sourire des tombes.

Pépins en terre...  Promesse de printemps...

Les noms originaux du cimetière Montmartre! Le sourire des tombes.

De quoi fermer le cercueil!

Les noms originaux du cimetière Montmartre! Le sourire des tombes.

Qui a eu cette idée folle

Un jour d'inventer l'école

C'est ce sacré....

Les noms originaux du cimetière Montmartre! Le sourire des tombes.

Il manque le poisson!

Les noms originaux du cimetière Montmartre! Le sourire des tombes.

Tu meurs ou tu meurs?

Les noms originaux du cimetière Montmartre! Le sourire des tombes.

Etaient-ils concierges?

Les noms originaux du cimetière Montmartre! Le sourire des tombes.

Un nom balzacien!

Les noms originaux du cimetière Montmartre! Le sourire des tombes.

Elle est donc citoyenne du monde!

Les noms originaux du cimetière Montmartre! Le sourire des tombes.

Dix mille fois ils ont dû préciser Corniau "sans D"!

Les noms originaux du cimetière Montmartre! Le sourire des tombes.

Je croyais que c'était Félix!

Les noms originaux du cimetière Montmartre! Le sourire des tombes.
Les noms originaux du cimetière Montmartre! Le sourire des tombes.

Il devait donc s'attendre à ce qui lui est arrivé!

Les noms originaux du cimetière Montmartre! Le sourire des tombes.

Beaucoup de particules pour un seul nom!

Les noms originaux du cimetière Montmartre! Le sourire des tombes.

Voilà un abbé au nom prédestiné!

Les noms originaux du cimetière Montmartre! Le sourire des tombes.

Au hasard de mes prochaines balades, je rencontrerai sans doute d'autres sourires! Je les ajouterai à ma liste respectueuse et amusée!

 

Repost0
21 mars 2020 6 21 /03 /mars /2020 14:18
Cimetière de Montmartre. Le tombeau des douleurs. Famille Klotz. Ochsé.

C'est une simple pierre grise entre deux allées étroites du cimetière, dans la partie jadis réservée aux Juifs.

Il s'agissait déjà de les mettre à part, séparés des autres morts.

Déjà.

 

Cimetière de Montmartre. Le tombeau des douleurs. Famille Klotz. Ochsé.

     La pierre est gravée de noms de haut en bas. Chaque nom, chaque vie sur une ligne ou deux.

Je m'approche, je me penche

Je découvre une tragédie semblable à tant d'autres, mais unique, avec des victimes uniques, chacune ayant le goût de vivre et d'aimer. Une famille entière décimée sur plusieurs générations. Une douleur, un cri muet.

Cimetière de Montmartre. Le tombeau des douleurs. Famille Klotz. Ochsé.

    Elles ne manquent pas dans le cimetière de Montmartre ces tombes vides avec parfois une photo, une seconde volée à la mort, un rien, un sourire, un regard...

 

     Le premier nom de la liste gravée sur le marbre est celui de Henry Klotz né le 22 septembre 1866 à Paris. Chef d'escadron, officier de la Légion d'Honneur, Croix de Guerre 1914-1918. 

     Il est presque impotent, il a du mal à marcher quand on frappe violemment à sa porte en juillet 44. Ce sont des policiers français, de cette France qu'il aime et qu'il a servie au péril de sa vie qui le saisissent et à cause de sa faiblesse l'emmènent à l'hôpital-annexe de Drancy. Il a 77 ans. Il est laissé sans soins, sans attentions, seul.

Pas longtemps.

Il ne souhaite pas lutter pour survivre après ces années où son pays l'a traité comme un étranger, un parasite, un nuisible. Il meurt en août 1944, échappant ainsi au convoi 77 (encore ce chiffre qui correspond à son âge) qui l'aurait emmené à Auschwitz où il aurait été conduit à la chambre à gaz comme tant de membres de sa famille.

Cimetière de Montmartre. Le tombeau des douleurs. Famille Klotz. Ochsé.

     Le deuxième nom est celui de son fils François.

C'est celui d'un héros français.

Contrairement à tous ceux qui attendaient que "ça se passe" et laissaient les lois de Vichy meurtrir et défigurer le pays, il fut résistant de la première heure, arrêté en 1942 au Maroc, soumis à la torture qui l'aurait conduit à la mort sans le débarquement allié...

  Il s'engage dans les Forces Françaises Libres où il est Chef de groupe. Les circonstances de sa mort sont floues. Il est parachuté dans la nuit du 27 au 28 juin dans le Gard, avec des conteneurs d'armes. Est-il tombé dans un piège, a t-il été torturé et tué par la Gestapo, a t-il avalé la pilule de cyanure qu'il avait toujours avec lui ou bien fait-il partie des morts du charnier de Signes?  Son corps n'a jamais été retrouvé. Comme ne sera pas retrouvé celui de ses soeurs...

   

 Le troisième nom est celui de Lucienne, l'aînée des six enfants. Elle est née en 1899 et a eu d'un premier mariage deux enfants, Gilbert et Edith.

C'est son second mari qui pour les préserver passe en zone libre avec eux tandis que Lucienne, soucieuse de l'état de santé de son père reste à Paris. elle a pris contact avec un résistant pour obtenir de faux papiers. Le résistant s'avérera être un de ces salauds, le côté noir de l'âme humaine, qui dénoncera Lucienne et sa famille. C'est cette confiance trahie qui explique toutes ces arrestations, alors qu'Aloys Brunner qui sent approcher la fin du nazisme se déchaîne et s'exaspère pour obtenir le nom d'un maximum de Juifs. Elle est arrêtée le 12 juillet 1944, internée à Drancy, emmenée par le convoi 77 à Auschwitz où malgré son âge et son bon état physique elle est aussitôt emmenée à la chambre à gaz. Sans doute pour protéger le traître.

De gauche à droite : 

Anne-Marie et Lucienne penchée contre elle. Assis sur un tabouret, Antoine. Denise sur les genoux de Flore Hayem, leur mère.

     Le quatrième nom est celui de Denise, née en 1905.

     Elle n'hésita pas une seconde pour s'engager et entrer dans la résistance sous le nom de Madame Denis. 

De gauche à droite : Lucienne, Antoine, Anne-Marie, Denise les mains sur les hanches, les deux petits frères, François et Philippe.

   Elle est arrêtée le 12 juillet 1944 comme sa soeur Lucienne et son oncle Georges. Elle est internée à Drancy. Elle est jetée dans le convoi 77 le 31 juillet. J'imagine son  arrivée, exténuée, angoissée, sur le quai où les Nazis l'attendent avec leurs chiens. Ces bergers allemands qu'elle aimait pour leur intelligence et leur fidélité.

                            Denise à 17 ans avec le berger allemand de la famille.

     Elle contracte le typhus peu de temps après son arrivée et meurt sans doute en décembre 1944 alors que Paris a été libéré trois mois plus tôt.

     Vient ensuite le nom de Georges, frère de Henry et oncle de Denise et Lucienne. Il a été arrêté le 11 juillet et il a retrouvé ses nièces à Drancy. Il a 76 ans. Ce soldat de la France, Croix de Guerre, est dès son arrivée à Auschwitz conduit à la chambre à gaz.

 

     Viennent ensuite les noms du beau-frère de Henry arrêté avec sa fille. Maurice Sergine a été dans sa jeunesse un auteur de comédies qui eurent un certain succès comme Le Greluchon ou L'enjôleuse qui fut jouée en 1910 au théâtre Femina sur les Champs Elysées.

 

Cimetière de Montmartre. Le tombeau des douleurs. Famille Klotz. Ochsé.

     Les derniers noms sur le marbre sont ceux des cousins de Henry, Fernand et Louise Ochsé et de son neveu André Hayem. 

     Fernand Ochsé est un créateur admiré et aimé. Proust parle de son "règne". Homme raffiné, il est considéré comme un dandy, apprécié pour son élégance et son esprit. Il participe à l'effervescence du début du XXème siècle en concevant des décors, en créant des costumes pour le théâtre ou le cinéma. Au conservatoire de musique il est ami de Ravel et de Reynaldo Hahn. C'est là qu'il rencontre Honegger qui s'attachera à lui au point de lui dédier deux de ses œuvres. En 1940 Fernand et sa femme Louise ont fui Paris. C'est à Cannes qu'ils sont arrêtés pendant ce terrible juillet 1944. Internés à Drancy, ils retrouvent Lucienne, Denise et Georges. Honegger averti tente en vain de les sauver.

                  Sa femme Louise Mayer Ochsé est artiste elle aussi. Elle est sculptrice. On peut voir au musée de Saint-Germain son "masque de Debussy".

Ils partent par le convoi 77. On ne sait s'ils meurent pendant le voyage ou s'ils sont conduits à la chambre à gaz dès leur arrivée.

L'élégance et la légèreté des compositions que Fernand Ochsé nous laisse, ses Odelettes sur les poèmes de Henri de Régnier, son Parc sur ceux de Verlaine, sont impuissantes à mettre un peu de bleu sur le ciel noir d'Auschwitz.

Cimetière de Montmartre. Le tombeau des douleurs. Famille Klotz. Ochsé.

André Hayem, le dernier de la liste, suit de peu son frère cadet emmené à Auschwitz par le convoi 73. Son père Emile est mort en héros de France en 1914 dans une charge de cavalerie.

Cimetière de Montmartre. Le tombeau des douleurs. Famille Klotz. Ochsé.

     Le temps a passé depuis le nazisme et la collaboration.

Le silence, l'indifférence ont souvent remplacé l'indignation et la révolte.

Restent des noms qui s'effacent peu à peu sur des pierres… 

Repost0
20 février 2020 4 20 /02 /février /2020 12:19

 

Cimetière de Montmartre. Henri Meilhac.

     La gaité, l'humour, l'intelligence, l'ironie, le champagne... c'est une part de l'insouciance et de l'impertinence du 2nd Empire, des oeuvres d'Offenbach, des opérettes doux-amer... c'est tout cela qu'évoque ce nom qui fut célébrissime : Henry Meilhac.

C'est tout cela que pleure comme irrémédiablement perdu cette muse qui penche son visage vers la terre.

Cimetière de Montmartre. Henri Meilhac.

   

     C'est une des plus belles tombes du cimetière de Montmartre, figure de proue de la 21ème division entre l'avenue Berlioz et l'avenue Cordier.

     Elle représente la Douleur.

     Sans doute Meilhac aurait-il préféré avoir pour compagne d'éternité la danseuse de l'Elysée-Montmartre!

                                                    L'Elysée Montmartre

Il est typiquement ce qu'on appelle un bon vivant. Il aime la vie et ses plaisirs, il aime regarder vivre ses contemporains et c'est avec humour, avec mordant mais aussi avec une certaine sympathie qu'il les représente dans ses comédies.

    Il est bel homme et refuse le mariage qui lui imposerait un cadre dont il ne veut pas et qui le priverait de sa liberté de vagabondage!

     Il a commencé sous le pseudonyme de Talin par le dessin dans le "Journal pour Rire" (1852-1855) où sa fantaisie pouvait se donner libre cours.

                                             Meilhac (debout) et Halévy

     Mais la grande rencontre de sa vie c'est celle, en 1860, de Ludovic Halévy (presque voisin au cimetière de Montmartre). Leurs deux noms vont former un tandem inséparable pendant près de 20 ans!

     

Les livrets des plus célèbres opérettes d'Offenbach sont leur oeuvre : La Belle Hélène, La Vie parisienne, La Grande Duchesse de Gerolstein, la Périchole....

                                   Caricature de Meilhac (gauche) et Halévy.

Leur proximité d'esprit avec le grand musicien est telle que paroles et musiques nous semblent ne faire qu'un. La virtuosité, le génie d'Offenbach irriguent les paroles des librettistes, la drôlerie, la fantaisie des paroles donne aux airs célèbres un peu plus de piment....

La collaboration de ces trois hommes est unique et féconde. Elle est le témoin d'une  époque d'ivresse et de plaisir qui était capable de se moquer d'elle même et de ses travers et qui pressentait qu'elle dansait sur un volcan...

   

Meilhac et Halévy ont également écrit le livret de Carmen, de Manon de Massenet. On leur doit aussi celui de l'opérette la plus célèbre de Charles Lecoq, Le Petit Duc.

 

    Meilhac a encore écrit des vaudevilles. Certains ont connu un grand succès comme Frou-frou.

                                              Sarah Bernhardt dans Frou-frou 

     Sa modernité vient de son humour parfois absurde, des situations improbables, de la loufoquerie des mots, de la préciosité ironique de ses aphorismes.  Ce goût parfois trop prononcé de Meilhac pour ce qu'on pourrait appeler un surréalisme de comédie, a dû être pondéré par Halévy qui se prenait plus au sérieux.

Néanmoins Meilhac, en 1888, fut accueilli à l'Académie Française, quatre ans après son compère Halévy. 

                      Sépulture Halévy au cimetière de Montmartre

   Il meurt en 1897 au coeur  d'une Belle Epoque dont il avait été un des représentants les plus iconoclastes.

"En témoignage de sincère admiration et d'affectueuse gratitude ce monument fut élevé par un ami"

    C'est son ami Louis Ganderax avec qui il avait dirigé la Revue de Paris et écrit "Pepa", pièce créée à la comédie française, qui commande en 1900 la statue qui orne le monument funéraire dessiné par l'architecte Louis Dauvergne.

   Louis Dauvergne a laissé dans le XVIème arrondissement, rue de l'Alboni, un groupe remarquable de huit immeubles. Il est connu également pour avoir veillé à l'achèvement de l'église Saint-Pierre de Neuilly dont l'architecte Alfred Dauvergne était son père.

   

    Albert Bartholomé (1848-1928), l'auteur de la statue, est un de nos grands sculpteurs. Il est lié à Montmartre où il rendait visite régulièrement à son ami Degas. Un autre peintre était un de ses proches, Puvis de Chavannes.

    L'influence de ce dernier est sensible dans l'élégance un peu hiératique de ses sculptures. Avec lui il fait partie du mouvement symboliste de la fin du XIXème siècle.

Le monument aux morts (la Porte de l'au-delà) au Père Lachaise

Le monument aux morts (la Porte de l'au-delà) au Père Lachaise

     Le chef d'oeuvre qui l'a fait connaître et reconnaître c'est son monument aux morts du Père Lachaise qu'il appelait "la Porte de l'au-delà".

 

   

 Cette oeuvre sérieuse et austère au questionnement métaphysique n'évoque pas vraiment l'univers de Meilhac. Pas plus que la douleur assise sur son tombeau.

    On imagine que serait plus à sa place la Danse de Carpeaux qui orne la façade de l'Opéra, à quelques mètres de l'immeuble où mourut Offenbach et non loin de celui où mourut Meilhac

Cimetière de Montmartre. Henri Meilhac.

Liens :

Cimetière de Montmartre, les célébrités.

Montmartre les artistes

                              Cimetière de Montmartre. Statue de Landowski.

Repost0
29 juin 2019 6 29 /06 /juin /2019 09:58
Ninette Aubart (Fannie Brett, "Titanic" de James Cameron)

Ninette Aubart (Fannie Brett, "Titanic" de James Cameron)

Dans le cimetière Saint-Vincent (division 13) à quelques mètres du mur qui la sépare de la rue des Saules et du Lapin Agile, une tombe banale laisserait le passant indifférent si n'étaient gravés sur la pierre quelques mots qui intriguent....

Ninette Aubart 1887-1964 - Rescapée du TITANIC

Ninette Aubart 1887-1964 - Rescapée du TITANIC

Le Lapin Agile vu du cimetière Saint-Vincent

Impossible de ne pas chercher à en savoir plus! Qui est cette Ninette Aubart qui après avoir échappé à la catastrophe est venue s'échouer sur la Butte?

C'est à Montmartre, au Lapin Agile, de l'autre côté du mur, qu'elle s'est fait connaître grâce à un physique très parisien, fait de sensualité et de gouaille et une voix spirituelle.

Malgré ses qualités et son talent, elle n'aurait sans doute laissé aucune trace dans la vie montmartroise si elle n'avait embarqué à Cherbourg, le 10 avril 1912 sur le navire dont le nom est resté dans l'histoire.

Benjamin guggenheim

Elle n'a pas un goût particulier pour la Butte qui à la fin du XIXème siècle est un vaste chantier, entre avenues nouvelles et maquis. Elle préfère habiter dans les beaux quartiers, là où vivent les familles respectables!

C'est à Montmartre pourtant que la chance lui sourit. Elle séduit un Américain fortuné, amoureux de Paris au point d'y avoir acheté un grand appartement et d'y séjourner parfois sous divers prétextes. Il s'agit de Benjamin Guggenheim, homme marié et père de trois filles dont la dernière, Peggy illustrera son nom en devenant une des plus avisées et des plus audacieuses collectionneuses d'art, en même temps qu'un généreux mécène.

Benjamin est à ce point mordu qu'il propose à Ninette de rentrer avec lui aux Etats-Unis. Il a déjà réservé sa cabine sur le Lusitania qui doit quitter Cherbourg au début du mois d'avril 1912

Ninette n'hésite pas un instant et accepte de suivre son amant qui pour lui prouver sa reconnaissance la comble de présents achetés dans les joailleries et les magasins de haute couture.

Dans ses malles, Ninette fait ranger soigneusement par sa femme de chambre, Emma Sägesser, 24 paires de chaussures, 24 robes, plusieurs "jeux" de culottes, des dizaines de pièces de lingerie fine...

Elle n'oublie pas de serrer dans ses coffrets les bijoux offerts par son amant dont les plus beaux sont d'or serti d'émeraudes.

Ninette aime à la folie ces pierres couleur d'eau profonde.

Le Titanic

Le Titanic

Les bagages sont prêts, la date se rapproche quand par malheur le départ est différé. Le Lusitania connaît des avaries et doit être inspecté et réparé. Le Carminie est prévu pour le remplacer, mais Benjamin Guggenheim préfère réserver sa cabine de 1ère classe et celle de Ninette sur un autre navire dont tout le monde parle et qui s'apprête à faire sa croisière inaugurale, le TITANIC.

Emma Sägesser, 44 ans après le naufrage

Ninette se réjouit de voyager sur le plus beau bateau du monde, en compagnie de la meilleure société.

Elle y embarque avec Emma Sägesser et s'installe dans la luxueuse cabine B-35.

Le Titanic.Ninette Aubart. Montmartre. Cimetière Saint-Vincent.

Pas de suspense! On connaît la suite!

Deux jours plus tard, dans la nuit du 14 avril le TITANIC heurte un iceberg. Ninette qui a ressenti la première secousse l'a jugée sans gravité et est retournée se coucher.

Benjamin la réveille et la conduit ainsi que sa femme de chambre jusqu'aux canots de sauvetage, réservés par priorité aux passagers de 1ère. Il assiste à la mise à l'eau du canot n°9 dans lequel elles ont été hissées.

Il revêt ensuite son plus beau costume et participe à l'organisation des secours. Il trouve le temps d'écrire une lettre à sa femme et de la confier à un steward.

Le Titanic.Ninette Aubart. Montmartre. Cimetière Saint-Vincent.

Il ne lui raconte pas d'histoire en lui parlant d'amour éternel, il lui dit simplement qu'il espère avoir fait de son mieux en remplissant son devoir.

Ninette Aubart

Ninette qui a tout perdu et qui plus tard dressera la liste de ses bijoux et de ses vêtements en espérant être indemnisée, assiste à la disparition du TITANIC et de l'homme qui devait changer sa vie.

Une fois débarquée aux Etats-Unis, elle n'a plus rien pour survivre. C'est la femme de Benjamin Guggenheim qui lui paye le billet de retour. Sans doute désire-t-elle l'éloigner au plus vite afin d'empêcher que s'ébruite une liaison qui, dans l'Amérique prude de ce temps, aurait porté préjudice à la réputation morale de son mari.

Ninette Aubart, sans ce naufrage, serait restée une illustre inconnue, une maîtresse parmi d'autres dans la liste d'un amateur de femmes.

Ninette Aubart (Fannie Brett) et Benjamin Gugenheim (Michael Ensign) Titanic de Cameron.

Ninette Aubart (Fannie Brett) et Benjamin Gugenheim (Michael Ensign) Titanic de Cameron.

Rescapée du naufrage, elle a vécu en France une vie banale.

Quelques rares photos nous montrent une femme apparemment sans histoire!

45 ans après le naufrage. Ninette joue au bridge.

45 ans après le naufrage. Ninette joue au bridge.

Ninette Aubart préfère sa Versailles au Titanic!

Ninette Aubart préfère sa Versailles au Titanic!

Elle repose aujourd'hui à quelques mètres du cabaret où elle a été chanteuse, très loin de la fosse marine où a été englouti son célèbre amant dans une eau de la couleur des émeraudes qu'il lui avait offertes.

tombe de Ninette Aubart (division 13)

tombe de Ninette Aubart (division 13)

Le Titanic.Ninette Aubart. Montmartre. Cimetière Saint-Vincent.
Le Titanic.Ninette Aubart. Montmartre. Cimetière Saint-Vincent.
Repost0
21 avril 2019 7 21 /04 /avril /2019 12:43
Une photo du cimetière Montmartre. Le jour de Pâques. Pascale, Ludivine et le chien Gégé.

Cimetière de Montmartre.

C'est un jardin fleuri avec ses allées sous les grands arbres et sa ville de chapelles comme autant de maisonnettes qui se tiennent chaud.

Une photo du cimetière Montmartre. Le jour de Pâques. Pascale, Ludivine et le chien Gégé.

     Je m'y suis promené sous le soleil pour dire bonjour à quelques amis, Stendhal, Heine, Berlioz, Truffaut, Jeanne Moreau, Monique Morelli… sans oublier les chats...

Une photo du cimetière Montmartre. Le jour de Pâques. Pascale, Ludivine et le chien Gégé.
Une photo du cimetière Montmartre. Le jour de Pâques. Pascale, Ludivine et le chien Gégé.

     Et puis je suis passé devant une tombe modeste, en bord d'allée et mon regard a été attiré par une photo fixée sur le marbre.

Une photo du cimetière Montmartre. Le jour de Pâques. Pascale, Ludivine et le chien Gégé.

     Une jeune-femme tient dans ses bras une fillette. Elles sont au bord de la mer par un beau jour paisible. Un petit chien, heureux et attentif se tient à côté d'elles.

Une photo du cimetière Montmartre. Le jour de Pâques. Pascale, Ludivine et le chien Gégé.

     La femme fait un signe de la main, sans doute à celui qui la photographie. elle sourit. On sent la douceur du soleil, le vent léger, l'odeur de la mer.

Une photo du cimetière Montmartre. Le jour de Pâques. Pascale, Ludivine et le chien Gégé.

     Je m'approche et je lis, gravés dans le marbre le nom de Pascale, 36 ans, Ludivine 10 mois, Gégé le petit chien.

 

    C'est le 16 juin 2000 que tous trois moururent. Un accident de voiture peut-être, une tragédie brutale….

Une photo du cimetière Montmartre. Le jour de Pâques. Pascale, Ludivine et le chien Gégé.

     Je les regarde, si proches, si familiers, si présents dans ce moment de bonheur où ils sont photographiés par celui qui les aime...

Une photo du cimetière Montmartre. Le jour de Pâques. Pascale, Ludivine et le chien Gégé.

   La main de Pascale ressemble soudain à ce geste que l'on fait pour dire au revoir sur le quai d'une gare.

Repost0
17 mars 2019 7 17 /03 /mars /2019 10:37
Frédérick Lemaître en Macaire (Carjat)

Frédérick Lemaître en Macaire (Carjat)

     Il est le plus célèbre des acteurs du boulevard du Crime, immortalisé par le film de Carné "Les Enfants du Paradis" : Antonin Louis Prosper Lemaître (1800-1876), connu sous son nom de scène : Frédérick Lemaître.

                           Frédérick Lemaître interprété par Pierre Brasseur dans "Les Enfants du Paradis".

     Son rapport avec Montmartre?

     Sa dernière adresse… dans le cimetière de l'avenue Rachel!

 

     Son corps a été couché là, dans la 28ème division, première ligne, n°4. Il a fallu attendre 13 ans après sa mort pour qu'une souscription lancée par "l'Avant-Scène" recueille assez de fonds pour élever ce monument surmonté d'un buste de bronze.

 

     Le buste dû à Pierre Granet fut volé puis retrouvé et gardé à l'abri en attendant d'être replacé, un jour peut-être, dans ce cimetière où pillage et vols ne sont pas rares.

 

Il est possible de voir sa réplique dans le square Frédérick Lemaître, Xème arrondissement (quartier où vivait l'acteur). Personne n'a encore eu l'idée de le dérober!

 

     Pierre Granier (1842-1910) n'a pas laissé beaucoup de chefs d'œuvre et il n'est pas sûr que son buste de Frédérick Lemaître en soit un, mais il est une image artistique, rare, du grand acteur. Parmi les quelques œuvres de Granier figure "la renommée au combat" sur le pont Alexandre III, avec une trompette qui, si l'on en croit Brassens, doit être "mal embouchée"!

                                   La renommée au combat. Pont Alexandre III (Pierre Granier).

     La renommée de Frédérick Lemaître est un lointain souvenir et les promeneurs qui passent allée Troyon devant sa tombe, ignorent le plus souvent qui était cette "star" si populaire que Victor Hugo, l'opposant aux autres acteurs qui incarnaient des héros ou des rois, disait de lui "Il a été le peuple. Pas d'incarnation plus féconde et plus haute; étant le peuple, il a été le drame".

                              Allée Troyon. La 1ère tombe à gauche est celle de Frédérick.

 

     Antoine Louis Prosper Lemaître est né en 1800 au Hâvre. S'il y avait vécu il aurait pu être aventurier, explorateur, pirate. On imagine pour lui les destins les plus spectaculaires, avec premiers plans vigoureux et environnement de vents et d'oiseaux plus criards que les spectateurs du paradis!

    La mort de son père est le grand déchirement de sa vie d'enfant. Ce père qu'il idolâtrait meurt alors qu'il n'a que 9 ans.

     Pour trouver du travail sa mère vient vivre à Paris. Frédérick est élève au collège Sainte-Barbe. Dès qu'il est en âge d'aider sa mère, il accepte des petits boulots avant de se décider à suivre les cours du Conservatoire. À sa sortie, il ne trouve d'engagement que dans un théâtre proche du Bd Saint-Martin, "Les Variétés Amusantes" où est donnée sur le mode comique "la triste aventure des amoureux Pyrame et Thysbé".

                                                                 Le lion du magicien d'Oz

Frédérick (qui se choisit alors ce  nom de scène) joue le troisième personnage, le brave lion soupçonné à tort d'avoir croqué la belle. C'est donc par le roi des animaux dont le déguisement a le poil quelque peu dégarni que Frédérick Lemaître se fait connaître et déjà apprécier du public populaire par ses apartés et ses mines entendues. 

                         Boulevard du Temple. (1845)

Boulevard du Temple. (1845)

     Nous sommes sur le boulevard du Crime, surnom donné au boulevard du Temple où de nombreux théâtres se spécialisent dans les mélos sanglants.

                                              Boulevard du Crime (Enfants du Paradis)

C'est sur ce boulevard, à l'Ambigu, que Frédérick  trouve le rôle qui va l'installer pour toujours dans le cœur des spectateurs, celui du bandit de grand chemin, Robert Macaire (dans l'Auberge des Adrets)

     Le coup de génie de Frédérick Lemaître fut de rendre bouffon un mélodrame censé tirer des larmes. Il trouva la pièce si nulle qu'il tira partie de chaque réplique, de chaque situation pour la transformer en farce tandis que les autres acteurs jouaient sérieusement leur rôle. Il fit du mélodrame ampoulé un triomphe de drôlerie et d'humour noir et le public conquis adopta l'acteur qui avait fait d'eux ses complices!

 

     Dès lors, il emplira toutes les salles où il se produira. Il aura une foule d'admiratrices qui l'attendront à la sortie des théâtres et en homme galant il fera de son mieux pour rendre hommage à leur beauté! La scène culte des Enfants du paradis nous le montre en séducteur qui trouve en Garance une égale, aussi spirituelle que lui.

Il lui demande une adresse où la retrouver :" Paris est grand vous savez." Elle répond l'œil ironique "Paris est tout petit pour ceux qui s'aiment comme nous d'un aussi grand amour!"

     Parmi les actrices qui ont joué avec lui, la plus célèbre est sans doute Marie Dorval. Ils sont partenaires dans "Trente ans ou la vie d'un joueur", mélo où elle se fait remarquer en 1827, cinq ans avant de devenir la maîtresse de Vigny et de donner la mesure de son talent au théâtre français.

                                                      Vigny et Marie Dorval

"Je fus vivement impressionné par cette nature à la fois ardente et timide, par cet accent pénétrant et inspiré" (Frédérick Lemaître. Souvenirs.)

    Frédéric Lemaître interprète lui aussi de grands textes qui lui permettent de donner sa mesure sans perdre l'adhésion du public populaire. Il est Othello, il est Hamlet, comme on imagine que ces personnages étaient proposés au Théâtre du Globe devant un parterre mêlé et souvent bruyant.

                                         Pierre Brasseur en Frédérick Lemaître (Les Enfants du paradis)

Il joue dans des pièces de Hugo (Lucrèce Borgia, Ruy Blas). Hugo qui était exigeant avec ses interprètes admire Frédéric Lemaître :

"Cet homme est à tout prendre le premier ou plutôt le seul comédien de notre temps".

                                                                    Dessin de Léon Noël

On le trouve encore dans "La maréchale d'Ancre" de Vigny ou dans des pièces d'un auteur dont il aime le romanesque, Alexandre Dumas. Il s'illustre dans "Kean" et dans "la tour de Nesles"

                                                                                               Photo de Carjat

     Cette possibilité pour lui de s'investir dans des rôles si variés donne une idée de son génie, du respect aussi qu'il porte aux grandes œuvres dans lesquelles il "est" le personnage qu'il joue sans avoir besoin comme dans les mélos médiocres de prendre ses distances, de se moquer, de transformer son public en confident!

 

     Dans sa vie privée, Frédérick qui a du mal à dissocier sa carrière d'artiste de  celle d'amoureux, passe d'un amour à l'autre avant d'épouser Sophie qui se révélera compagne vigilante et fidèle. 

"J'eus un fils que j'appelais Frédérick comme moi. Quelque temps après ma chère Sophie me donna une fille, ma belle Caroline, et l'année suivante Charles, qui lui aussi devrait être là pour me fermer les yeux quand sonnera mon heure."

 

L'heure de Frédérick viendra après celle de ce fils qu'il aimait et qui mourut à 40 ans. C'est sur la fin tragique de son fils que Frédérick Lemaître, après avoir évoqué ses souvenirs de théâtre, clôt son livre.

"Charles était atteint de cet horrible mal qui depuis six mois décimait tant de familles dans Paris : la petite vérole noire (…)

Le 5 mars 1870 vers six heures du soir, dans un accès de fièvre, il s'était vu entouré de flammes et s'était précipité par une fenêtre. Je n'eus que le temps d'accourir pour recueillir son dernier soupir. Il est mort dans mes bras."

 

    Après la mort de son fils, Frédérick Lemaître se réfugie dans la solitude. Son fils Frédérick évoque les dernières humiliations qu'il subit de directeurs de théâtre qui ne misent plus sur lui.

"La mort le trouva calme et fort. Il ne regrettait rien. Une partie de ceux qu'il aimait l'avaient déjà précédé dans l'inconnu"

 

Avec quelle ironie et quel sadisme la "nature" peut se jouer de nous! Le lion du théâtre aux rugissements puissants, le brigand aux invectives malicieuses, l'acteur total, maître de la parole comme un virtuose de son instrument, est atteint d'un cancer à la langue. 

 

Son martyre dure huit mois. "Je meurs de faim. Je voudrais tout croquer! Hélas ces diables d'aphte s'y opposent"

Il meurt le 26 janvier 1876.

 

L'enterrement marqua tous les esprits tant la foule était dense sur le trajet qui allait de l'église de la rue des marais dans le Xème arrondissement au cimetière de Montmartre.

 

"Le char se fraye difficilement un chemin entre les maisons garnies jusque sur les toits" (Victor Hugo)

 

Frédérick Lemaître. Cimetière Montmartre.

Victor Hugo sur la demande du fils de Frédérick Lemaître improvise un discours sur la tombe.

"Je salue  dans cette tombe le plus grand acteur de ce siècle, le plus merveilleux comédien peut-être de tous les temps."

 

Repost0
3 février 2019 7 03 /02 /février /2019 08:00
Daniel Iffla Osiris. Cimetière de Montmartre. Une belle histoire d'amour et de fidélité.

    Nous avons rencontré Daniel Iffla Osiris, plus connu sous le nom d'Osiris, dans le quartier de la Nouvelle Athènes, rue La Bruyère où il avait fait construire son hôtel particulier. 

 

    Sa tombe au cimetière de Montmartre ne peut passer inaperçue!

    Une statue monumentale, réplique du Moïse de Michel Ange domine les sépultures à l'entour.

 

    L'histoire de cette tombe est extraordinaire et mérite d'être contée car nous sommes devant une des plus belles histoires d'amour dont le cimetière garde le témoignage.

 

     Imaginez le cimetière en 1855.  Les arbres, les buissons et les herbes folles en occupent une partie. Il est en effet beaucoup plus grand qu'aujourd'hui et les terrains situés à l'ouest s'étendaient à l'emplacement actuel de l'hôpital Bretonneau. 

                                Entrée du cimetière en 1835

     De nombreux artistes ou personnages "éminents" y édifient leurs chapelles funéraires. C'est, concurrençant le Père Lachaise, l'endroit à la mode où reposer en paix, comme on dit. 

                          Tombe de Henry Murger auteur des "Scènes de la vie de bohême"

 

     Après avoir assisté à l'enterrement d'une de ses connaissances, un jeune couple remonte le long d'une allée et confiant en un futur de bonheur, envisage sans angoisse le jour où la mort et elle seule les séparera. La jeune femme, Léonie Carlier est chrétienne, le jeune homme Daniel Iffla est juif.

 

     On ne plaisante pas à cette époque avec cette différence qu'on matérialise par un mur qui entoure le cimetière réservé aux Juifs. Léonie s'en émeut. Elle fait promettre à Daniel de choisir l'emplacement le plus proche possible de la partie chrétienne. Si le mur les sépare, ils resteront proches dans la terre où ils seront couchés. 

 

Daniel tente de plaisanter mais devant l'insistance de sa femme il le lui promet.

     Passons sur la carrière de Daniel Iffla dans les affaires et sur la fortune considérable qu'il amassa et qu'il légua à des œuvres de bienfaisance et en presque totalité à l'Institut Pasteur (de quoi inspirer peut-être nos évadés fiscaux).

                        Institut du radium créé grâce au legs d'Osiris

     Seul nous intéresse aujourd'hui l'amour qu'il porta à son épouse et qu'elle lui rendait, jour après jour, dans une complicité qui paraissait ne jamais devoir prendre fin.

      Un bonheur d'autant plus grand que Léonie attendait avec impatience la naissance de leur enfant dont ils avaient déjà choisi le prénom. 

     En réalité ce sont des jumeaux que portait Léonie.

Des jumeaux qui n'ouvriraient jamais les yeux car ils moururent en même temps que leur mère le matin de l'accouchement.

     Daniel Iffla est inconsolable. Il transforme en sanctuaire la chambre de sa femme. Aucun objet ne sera changé de place, aucun meuble ne sera bougé.

Le corps de Léonie et des jumeaux sont enterrés à Bordeaux, ville d'origine de Daniel, en attendant que soient disponibles dans le cimetière de Montmartre les emplacements qui permettront aux amoureux de rester proches.

     Le temps, les années s'écoulent. Daniel reste fidèle à son épouse. Il ne cesse de lutter auprès des administrations pour obtenir la concession qu'il désire et qu'il avait promise à Léonie. 

 

      Par chance, les esprits ont évolué (l'affaire Dreyfus n'y est pas étrangère). Le mur qui clôturait le cimetière israélite est tombé. Même si les religieux radicaux ne l'acceptent pas, la loi permet aux époux de religions différentes d'être réunis dans la même tombe.

Daniel Iffla Osiris. Cimetière de Montmartre. Une belle histoire d'amour et de fidélité.

     Osiris fait creuser le caveau familial.  Léonie et les jumeaux y sont transférés.

Sur la dalle de marbre, la statue de bronze est posée : Moïse, le prophète reconnu aussi bien par les Juifs que les Chrétiens. 

Daniel Iffla Osiris. Cimetière de Montmartre. Une belle histoire d'amour et de fidélité.

     Osiris meurt en 1907. Il rejoint enfin celle qu'il n'a jamais cessé d'aimer.

 

"J'ai lutté avec mon cœur de mari. Je suis arrivé après trente ans de luttes de toute sorte à occuper définitivement et perpétuellement le terrain qu'elle avait désigné. Je viens de reconnaître ma place. C'est à ses pieds que je dormirai de mon dernier sommeil".

Daniel Iffla Osiris. Cimetière de Montmartre. Une belle histoire d'amour et de fidélité.

    Et voilà…

    Qui pense à cet amour immense en passant devant le Moïse de Michel Ange?

Le soleil peut-être qui réchauffe le bronze… les chats sans doute qui aiment se poser sur la dalle de marbre et y dormir en rond… comme des cœurs qui battent.

 

Repost0
26 novembre 2018 1 26 /11 /novembre /2018 18:11
Le singe qui lit. Montmartre.Place du Tertre.
Le singe qui lit. Montmartre.Place du Tertre.
Le singe qui lit. Montmartre.Place du Tertre.

     Je republie cet article qui est devenu "historique" puisque la spéculation a fait disparaître il y a peu le Singe qui lit, dévoré par l'agrandissement de la Mère Catherine aux appétits d'ogresse!

Le singe qui lit. Montmartre.Place du Tertre.

   Le Singe qui lit faisait partie des enseignes montmartroises qui avaient survécu à la mutation touristico-immobilière de notre quartier.

Depuis 1908 il y avait à son emplacement, jouxtant le Cadet de Gascogne, une brocante tenue pendant des années par un personnage haut en couleurs comme en suscite souvent la Butte : Emile Boyer.

Le singe qui lit. Montmartre.Place du Tertre.
Le singe qui lit. Montmartre.Place du Tertre.
On voit sur cette carte qu'avant la brocante, il y eut une crémerie...

On voit sur cette carte qu'avant la brocante, il y eut une crémerie...

Le singe qui lit. Montmartre.Place du Tertre.

     Emile Boyer (1877-1948) est fils de chiffonnier. Il pratique plusieurs métiers avant de se percher place du Tertre où il gère un bric à brac hétéroclite, à la fois épicerie et brocante! On dit que Gen Paul le chargeait de vendre ses aquarelles qu'il accrochait à l'aide de pinces à linge à un fil suspendu dans la boutique.

On raconte encore qu'Utrillo payait son ardoise de gros rouge avec des toiles que notre brocanteur-épicier collectionnait.

Le singe qui lit. Montmartre.Place du Tertre.
Rue de Montmartre sous la neige. (Emile Boyer)

Rue de Montmartre sous la neige. (Emile Boyer)

Montmartre; (Emile boyer)

Montmartre; (Emile boyer)

     C'est ainsi que le virus pictural qui circule librement par les rues de Montmartre contamine notre homme qui s'achète un chevalet et bien des années avant l'invasion de la place du Tertre par les barbouilleurs, s'installe sur le trottoir devant son échoppe..

Indifférent aux courants nouveaux et aux précurseurs, il peint à sa manière, réaliste et colorée, sans se soucier des modes. Son oeuvre est restée dans l'ombre malgré une exposition en 1973 au musée de Montmartre. Dans les salles de vente, il est possible d'acquérir une de ses toiles pour un millier d'euros.

Le livre de Martine et Bertrand Willot.

Le livre de Martine et Bertrand Willot.

Un livre lui a été consacré : "Emile Boyer -Années folles-" par Martine et Bertrand Willot.

Voici en quels termes leurs auteurs le présentent :

"Brocanteur, anarchiste, fort en gueule, caractériel, marchand de frites et peintre"!

Bref! un homme complet!

Emile Boyer et sa friteuse!

Emile Boyer et sa friteuse!

...Car... il est le précurseur à Montmartre des "baraques à frites" chères à nos amis nordistes!

Le singe qui lit. Montmartre.Place du Tertre.
Le singe qui lit. Montmartre.Place du Tertre.

     Pourquoi la boutique porte-t-elle ce nom : Le Singe qui lit?

Il y aurait eu à Montmartre à la fin du XIXème siècle une revue d'artistes qui s'appelait ainsi. J'en ai cherché la trace et ne l'ai pas trouvée. Aucun document, aucun témoignage... rien ne permet de confirmer cette source!

Un singe en argot est un patron mais aussi un ouvrier typographe, un typo. Or, parmi ses multiples activités, Emile boyer fut ouvrier typographe! Il est plausible et réjouissant de lui accorder la paternité du nom!

Le singe lecteur. Gabriel von Max (1904)

Le singe lecteur. Gabriel von Max (1904)

Après Emile Boyer, la boutique connaît divers avatars...

Le singe qui lit. Montmartre.Place du Tertre.
Le singe qui lit. Montmartre.Place du Tertre.

     Elle s'appelle pompeusement "Relais des Arts" et se spécialise dans la marionnette.

     Le Relais disparaît à son tour avec ses petits personnages qui laissent le Singe reprendre possession de sa boutique pour ne plus la lâcher.

On voit à droite la brocante de Grémillet

On voit à droite la brocante de Grémillet

     Comme à l'époque d'Emile Boyer un joyeux bric à brac s'y installe, une brocante foutraque encombrée d'objets hétéroclites ou incongrus.

Eau forte de Georges Gremillet

Eau forte de Georges Gremillet

... et c'est un autre artiste qui succède à Emile Boyer : Georges Gremillet.

Il fait sa publicité en vendant ses dessins et ses eaux fortes exposés sur les murs et dans la vitrine...

Le singe qui lit. Montmartre.Place du Tertre.
Le singe qui lit. Montmartre.Place du Tertre.

     Quand il cède son commerce, c'est la fantaisie et la créativité qui s'en vont avec lui.

Les nouveaux propriétaires en font une boutique de souvenirs made in China, semblable aux dizaines de boutiques qui jalonnent le circuit touristique.

Par chance, ils conservent l'enseigne qui faisait encore il y a peu partie du patrimoine montmartrois.

Le singe qui lit. Montmartre.Place du Tertre.

    Mais allez comprendre pourquoi en cette année 2018, le restaurant de la Mère Catherine a pu obtenir l'autorisation de tuer le Singe ?      

N'aurait-elle pas pu conserver au moins l'enseigne?.... et conserver ainsi une petite partie de l'histoire de la Butte!

Il faut croire que les responsables chargés de veiller sur la défense de la Butte, s'ils ne sont pas des singes, ne doivent pas lire beaucoup

Hier

Hier

aujourd'hui

aujourd'hui

Le singe qui lit. Montmartre.Place du Tertre.
Bazar made in China

Bazar made in China

Singe.. (Gabriel von max 1913)

Singe.. (Gabriel von max 1913)

>Plus une trace, plus un poil du Singe qui lisait.

>Plus une trace, plus un poil du Singe qui lisait.

Repost0
3 novembre 2018 6 03 /11 /novembre /2018 21:16
Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.
Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.

     Comme chacun sait le jour des morts c'est aujourd'hui le 2 novembre. Par chance le soleil vient caresser les tombes du cimetière Montmartre. La lumière est douce et le seul mot de lumière suffit à évoquer le cinéma et à faire passer sur l'écran du ciel des visages inoubliables, des moments gravés non pas dans le marbre mais sur la rétine….

Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.

     J'ai voulu rendre visite à quelques habitants du cimetière qui y sont comme on dit enterrés. Mais ce mot convient mal! On n'enterre pas les étoiles!

Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.

    J'ai commencé par Falconetti, celle qui m'a ouvert en grand les portes de l'émotion quand j'étais adolescent. Je l'ai aimée, j'étais prêt à sauter dans l'écran pour la sauver, j'ai pleuré comme Anna Karina dans Vivre Sa Vie!

 

Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.

    Il y avait sur sa tombe une seule rose blanche et une petite médaille déposée là par un fidèle pour qui elle est à jamais Jeanne d'Arc, la vraie!

Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.
Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.

La tombe de Brialy est beaucoup plus fleurie. Il est vrai qu'il est un jeune mort par rapport à Falconetti. Il a choisi de reposer à côté de la Dame aux Camélias. Il reste pour moi le séducteur du Genou de Claire.

 

Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.
Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.
Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.

     Je suis passé par hasard devant la tombe de Pierre Dux. Elle était veillée par un arbuste aux feuilles d'or.

Je connais mal ce grand résistant, acteur de théâtre et aussi de cinéma puisqu'on le voit chez Costa-Gavras, Deville, Nelly Kaplan, René Clair…

                                       Z de Costa-Gavras

Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.
Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.

     Non loin de là, caché sous les fleurs d'une inhumation familiale récente, Michel Galabru repose dans une tombe qui lui ressemble, à la fois modeste, sans pierre ni monument et pourtant en bordure d'allée. Homme d'apparence bourrue et rustre, homme sensible et délicat… il n'hésitait pas à aller dans les collèges et les lycées rencontrer les jeunes qui se sentaient considérés et respectés…

                          Le juge et l'assassin (Tavernier)

Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.
Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.
Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.

      En bordure d'allée, entre des tombes ostentatoires, celle de Clouzot est simple et grise. Une tombe banale, conventionnelle, qui ne dit rien de son œuvre en contrastes violents et en noirceur abyssale.

Le Corbeau, l'Assassin habite au 21, Quai des Orfèvres, les Diaboliques, la Vérité… Autant de chefs d'œuvre… dédaignés par la Nouvelle Vague.

                                                       La Vérité

    Sa femme Véra Clouzot repose à ses côtés. Elle a tourné avec son mari dans les trois seuls films où elle ait joué: Les Diaboliques, Quai des Orfèvres et Les Espions. On sait moins qu'elle a été co-scénariste de la Vérité et qu'elle est morte d'une crise cardiaque peu de temps après la sortie du film. C'est de la même mort que son mari la fait mourir dans les Diaboliques.

                      Les Diaboliques (Véra Clouzot et Simone Signoret)

Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.

     Pour terminer cette rapide visite en apothéose, comme le bouquet final qui ne serait pas de chrysanthèmes, je me suis rendu à cet endroit du cimetière où à quelques mètres les uns des autres reposent Truffaut, Dominique Laffin, Jeanne Moreau et Jacques Rivette!

 

Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.
Tombe de Truffaut

Tombe de Truffaut

Truffaut et Léaud

Truffaut et Léaud

     A tout seigneur tout honneur, Truffaut est au centre, sous une large dalle de marbre noir. Alors que l'anniversaire de sa mort était le 21 octobre et que la Toussaint est propice aux visites et aux fleurs, il n'y a sur la dalle noire que trois roses. Quelques admirateurs ont laissé un billet de métro ou des tickets de cinéma qu'ils avaient dans leur poche.

Certes pas du Gaumont Palace où se réfugie le jeune Antoine Doisnel. Le somptueux cinéma a disparu et désormais ce sont les fenêtres d'un vilain hôtel qui donnent sur le cimetière.

Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.
Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.

     A quatre mètre de Truffaut, comme pour un rendez-vous, la Catherine de Jules et Jim a pris place. La tombe est en blanc pour la mariée qui était en noir.

La mariée était en noir. Moreau, Brialy.

La mariée était en noir. Moreau, Brialy.

Jeanne Moreau… Son sourire, sa voix sensuelle et harmonieuse comme l'eau sur les cailloux… Combien d'amoureux viennent là, se recueillir et toucher la pierre fermée, comme dans ce poème de Max Jacob :

"Verras-tu dans ton rêve, endormie, celui qui touche à la porte, à cette porte de ta maison?"

Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.
Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.
Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.

     A une tombe de Truffaut repose Dominique Laffin, bien oubliée aujourd'hui. On la voit pourtant dans de beaux films, de Doillon, Miller, Catherine Breillat, Marco Ferreri…

 

     Comme Véra Clouzot, elle meurt d'une crise cardiaque à 33 ans.

                                La femme qui pleure (Doillon)

Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.
Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.

   Entre Truffaut et Dominique Laffin, est agenouillée une femme sans tête. Elle est pour moi l'allégorie de temps ravageur et de la mémoire qui peu à peu s'efface.

Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.
Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.
Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.

     A 20 mètres de Truffaut et Dominique Laffin, un autre cinéaste est venu habiter. Il s'agit de Jacques Rivette.

L'Amour fou (Rivette)

L'Amour fou (Rivette)

     Un créateur unique, bien sûr lié à l'aventure de la Nouvelle Vague et aux Cahiers du Cinéma, mais avant tout en phase avec une jeunesse libre et exigente. Une jeunesse avide de poésie, de hasard et d'amour. Nous étions jeunes et ivres d'absolu quand nous découvrions l'Amour Fou.

Céline et Julie vont en bateau. (Dominique Labourier, Juliet Berto)

Céline et Julie vont en bateau. (Dominique Labourier, Juliet Berto)

    Et quel régal que l'aventure de Céline et Julie vont en bateau, sur cette Butte Montmartre où nous avons cherché en vain la rue du Nadir aux pommes près du Château des Brouillards. Mais la vie est un songe!

Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.
Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.

    J'ai oublié dans ma balade de cinéma dans le cimetière de Montmartre Louis Jouvet, Mary Marquet et quelques autres… mais il m'est impossible d'ignorer Sacha Guitry pour la bonne raison qu'il a choisi une place éminente, immanquable, à l'entrée (qui est aussi la sortie)!

 

Le roman d'un tricheur. (Jacqueline Delubac, Sacha Guitry)

Le roman d'un tricheur. (Jacqueline Delubac, Sacha Guitry)

    Homme d'esprit, acteur, auteur de théâtre, cinéaste… Il n'a pas tourné moins de 36 films parmi lesquels "Le Roman d'un Tricheur" ou "Si Versailles m'était conté". Truffaut parle du "génie de Sacha Guitry". Et pour terminer notre balade sur le plus beau mot de la langue française, il écrit :

"Les héroïnes de Sacha Guitry mentent comme elles respirent, mais elles respirent l'amour".

Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.
Repost0
13 février 2018 2 13 /02 /février /2018 12:26
Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.

     Il faut se hâter de visiter le cimetière Montmartre si l'on veut admirer les vitraux qui ornent les chapelles funéraires.

 

Vitraux du cimetière de Montmartre.

      Certains ont été arrachés pour être revendus, d'autres ont été brisés par pur vandalisme....

 

Vitraux du cimetière de Montmartre.

   Par chance il en reste quelques dizaines, témoins précieux de l'art religieux du XIXème siècle et du début du XXème.

 

Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.

     Après de nombreuses balades dans les allées étroites, j'en ai capturé quelques uns avec mon Lumix, quelques papillons pris dans la lumière...

 

     Les plus anciens datent de l'époque romantique. Les plus nombreux datent du 2nd empire et de la fin du siècle.

                                                       La Vierge des 7 douleurs

     Ils sont la paupière baissée entre deux mondes.

     Quand la paupière est arrachée

     L'œil perd son iris

     La mort a les yeux blancs.

Vitraux du cimetière de Montmartre.

       Je n'ai pas précisé, par précaution, dans quelles chapelles je les ai découverts. J'espère qu'ils seront protégés sans tarder comme devraient l'être les statues et les bustes qui portent souvent le nom de sculpteurs éminents.

    Certains ont été volés, ne laissant que leur absence sur les socles qui se couvrent de mousse. 

 

Vitraux du cimetière de Montmartre.

      Quelques thèmes dominent que nous ne sommes pas étonnés de trouver dans la maison des morts. Ce sont, la plupart du temps, des thèmes chrétiens.

I, La Résurrection, bien sûr, la promesse de traverser la mort...

 

 

 

Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.

 

     2 -L'Assomption de la Vierge.

    Elle correspond historiquement à la réactualisation, sous le 2nd Empire, de cette tradition chrétienne qui ne deviendra un dogme chez les Catholiques qu'en 1950. La Vierge échappant à la corruption et à la putréfaction charnelles monte droit au ciel. C'est ainsi que nous aimons penser à ceux qui s'en sont allés et dont on dit qu'ils "sont au ciel"!

 

Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.

     La Vierge est de loin la star des vitraux. Elle est présente le plus souvent avec son fils.

 

    3- Marie et son fils.

       C'est la mère qui tient contre elle son enfant.

        L'image de la mère est celle qui paraît-il subsiste dans la mémoire de ceux qui la perdent, celle qu'appellent au secours les mourants. Elle est donc présente, dans la lumière, au-dessus des tombeaux.

   

 

  

 

Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.

     Dans cette chapelle ouverte à tous les vents, le vitrail reste intact malgré les débris architecturaux qui sont tombés devant lui.

    Il y a une grande ressemblance entre les visages de la mère et du fils, quelque chose aussi de la bonhomie et de la banalité des portraits de famille de la bourgeoisie du XIXème siècle...

    Un sourire doux et familier qui m'a touché.

Vitraux du cimetière de Montmartre.
Les visages disparus

Les visages disparus

Vitraux du cimetière de Montmartre.

    Ce vitrail est protégé par une grille. Il n'est visible que de l'extérieur. Ces précautions l'ont sauvé....

Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.

4 - La Crucifixion.

     Au Moyen-Âge le Christ sur la croix pouvait être lépreux afin que les lépreux se reconnaissent dans sa souffrance (le célèbre Christ de Grunenwald). Il accueille, pour un croyant, l'angoisse et l'agonie des hommes. (C'est la première fois, en les écrivant, que je me rends compte à quel point ces deux mots sont proches!)

 

Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.
La mère au pied de son fils.

La mère au pied de son fils.

Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.

    Le Christ est représenté seul ou avec, au pied de la croix, sa mère, Jean ou Marie-Madeleine. Cette dernière entoure de ses bras le bois du supplice. Elle est la pécheresse qui a été pardonnée. Le défunt chrétien espère connaître le même sort...

Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.
Avec Marie et Jean.

Avec Marie et Jean.

Marie, Jean et Madeleine.

Marie, Jean et Madeleine.

 

5- La couronne d'épines (le Christ aux outrages)

    Gros plan sur le visage du Christ humilié et couronné d'épines. 

 

Vitraux du cimetière de Montmartre.

6- Les saints et les saintes.

       Parfois est représenté le saint-patron du défunt.

       En numéro 1 apparaît Pierre, celui qui détient les clés du Paradis!

 

Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.

     Nombreux sont les autres... Je ne reconnais pas certains d'entre eux qui portent la palme du martyre.

                                                        Sainte Elisabeth

 

 

Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.

                                                   Saint Sébastien

Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.

                                              Sainte Bernadette

Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.

                                                      Saint Charles

Vitraux du cimetière de Montmartre.

                             Saint Jean-Baptiste (d'après Léonard de Vinci)

Vitraux du cimetière de Montmartre.

                                                    Saint Nicolas

Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.

7- Les portraits

     Quelques vitraux portent en médaillon, le visage peint du défunt. Aujourd'hui c'est une plaque émaillée avec la photo du disparu qui est fixée sur le marbre. 

 

Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.
Un visage qui veille entre les fleurs de pavot, les fleurs du sommeil...

Un visage qui veille entre les fleurs de pavot, les fleurs du sommeil...

Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.

10- Autres thèmes plus rares

     Bien sûr ce catalogue n'est pas complet et bien des trésors ont dû échapper à mon œil captateur! Mais j'ai pu recueillir quelques scènes ou représentations plus originales, comme cet étonnant embarquement de Saint-Louis pour les croisades, dans un mausolée aux portes de fer sur lesquelles quelques découpures décoratives permettaient, en s'approchant au plus près et en y collant son œil, de prendre la mer....

 

 

 

     Autre scène originale, la Sainte Famille, Marie, Elisabeth, l'enfant de l'une et de l'autre (Jésus et Jean, futur Baptiste)

 

Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.

     Dieu himself avec le globe terrestre, comme un bilboquet, dans la main.

Vitraux du cimetière de Montmartre.

      Le Christ bénisseur...

 

 

 

Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.

     Plus rare, ce qui est étonnant alors que ce culte se développe au XIXème siècle et que se construit la basilique blanche sur la Butte, le Christ au Sacré-Coeur...

 

 

    C'est la première fois que je vois cette image-là. Le Christ enfant ouvre les bras, au centre d'une croix dont une branche porte le visage de Joseph et l'autre de Marie, tous deux le visage tendu vers lui et le cheveu grisonnant...

 

 

 

Vitraux du cimetière de Montmartre.

                                                  La fuite en Egypte

Vitraux du cimetière de Montmartre.

     Une chapelle néo gothique bien entretenue est illuminée par des vitraux sur chaque mur. Elle est comme un clocher au milieu des maisons d'un village.

 

...Encore quelques vitraux différents : de simples fleurs ou de pures couleurs, le bleu pour rêver, le rouge pour aimer!

 

Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.

     Il y a encore les vitraux du cimetière juif, auxquels j'ai consacré un article il y a quelques années. Je suis passé dans cette partie romantique du cimetière où bien des tombes sont à l'abandon et où certaines pierres portent gravés les noms d'hommes, de femmes, d'enfants dont le corps ne repose pas dans la terre montmartroise mais est parti  en cendres dans le ciel de Pologne ou d'Allemagne...

Vitraux du cimetière de Montmartre.

     J'ai photographié quelques unes de ces fenêtres de lumière qui portent des lettres sacrées et je suis parti, avec dans les yeux les couleurs qui ne se révèlent que si l'on s'approche et l'on pénètre sur la pointe du regard dans l'obscurité des monuments de pierres.

 

Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.

Lien

Liste des tombes du cimetière Montmartre

 

PS : Parmi les créateurs de vitraux, j'ai pu déchiffrer quelques signatures: L.COLLINET....F.DIDRON (1890).... J.VANTILLARD (4 rue Daubigny, Paris).

Repost0

Présentation

  • : Montmartre secret
  • Montmartre secret
  • : Pour les Amoureux de Montmartre, des Chats.de l'île d'Oléron, des Voyages. Les Amis Inconnus et les Poètes...
  • Contact

Recherche