Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 06:10

 

 amour_mer_riviere-002.JPG

 

      Amour et rivière

 

 

Mon lit est le lit des rivières

Et mes draps sont le sable clair

Où tu viens te coucher ma chère

Où l'on va rêver et se plaire

 

Ma langue est une algue légère

Qui effleure et lèche ta peau

Avec la douceur des fougères

Et le glissement des copeaux

 

Mes deux bras autour de tes hanches

Sont vigoureux dans le courant

Ils font flotter la barque blanche

Sur la nuit aux reflets mourants

 

Et nous dérivons loin du port

Vers la forêt des madrépores

Vers le lagon et le décor

Où les dauphins jouent corps à corps

 

Mon lit est le fond des rivières

Et mes draps sont le sable clair

Où tu viens te coucher ma chère

Où l'on va rêver et se plaire

 

amour_mer_riviere-003.JPG


Liens : poèmes d'amour de Christian Wacrenier.

.........................................................................................................

Poème. Amour Nâga.

Poème. Femme nue. Voyage.

Poème. Amour. Attente.

poème. Amour. Soleil.

Poème. Amour Eternité.

Poème . Amour plus fort que la mort.

Poème d'amour. La nuit à côté de toi.

Poème: Petite Juive.

Poème érotique. Amour debout.

poème: Amour Flamme.

Avant la nuit. Poème. Amour.

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by chriswac - dans POEMES. AMOUR.
commenter cet article
4 avril 2011 1 04 /04 /avril /2011 07:15

 

cortot-021.JPG

La rue Cortot...

Pas étonnant de retrouver le Petit Prince (revu par Johan Sfar) devant la maison qu'ont habitée Renoir, Valadon, Utrillo.... au 12 de la rue...

cortot-040.JPG 

      cortot-utrillo7.jpg

                                           Le 12 rue Cortot. Utrillo.

Utrillo y était enfermé à double tour par sa mère soucieuse de le sevrer de l'alcool dont il avait fait son "lait" quotidien. Valadon retrouvait parfois sur le pavé les toiles, le chevalet et les cartes postales que son fils avait balancés par la fenêtre!

Mais la méthode maternelle se révéla bénéfique et Utrillo y trouva une thérapie à son mal de vivre...

cortot-jardin-de-la-rue-cortot.jpg

                                Valadon. Jardin de la rue Cortot (1928). Musée de Villefranche sur Saône. 

cortot-020.JPG

cortot-maison.jpg

On voit ici le premier étage où habitait utrillo et où il travaillait.

cortot-025.JPG

                                            Rue Cortot vers la rue des Saules.

cortot-utrillo1.jpg

                                      Rue Cortot, croisement rue des Saules. Utrillo.

"Utrillo travaillait jusqu'à l'épuisement, oubliant de manger, oubliant de dormir. Les voisins qui l'épiaient par la fenêtre, le retrouvaient en pleine nuit dans la même position, ployé sur sa chaise ou se dandinant devant son chevalet".  (Lesourd)

cortot-valadon-utrillo-utter.jpg

                          Valadon, Utrillo (à droite) et Utter de 20 ans son cadet qu'elle épousa en 1914 

cortot-utrillo.jpeg

                                                        rue Cortot. utrillo.

cortot4.jpg

Le bâtiment, heureusement sauvegardé, date du XVIIème siècle.  Son propriétaire, Roze de Rosimond était un comédien de la troupe de Molière, à l'Hôtel de Bourgogne.  C'est lui qui après la mort du dramaturge joua les rôles qu'il avait tenus. Et comme Molière, il mourut sur scène en jouant le Malade Imaginaire (le 31 octobre 1686) 

cortot-roze-de-rosimond.jpg

cortot-012.JPG

Le plus célèbre locataire des lieux fut Auguste Renoir qui y eut son atelier en 1875. C'est là qu'il créa quelques-uns de ses chefs d'oeuvre dont Le célébrissime Moulin de la Galette ...

cortot-renoir-galette.jpg

                                         Le Moulin de la Galette. Renoir.

cortot-renoir.jpg

                                                         Jardin rue Cortot. Renoir.

 

cortot emile bernard

                                          Emile Bernard. La moisson (1888) Musée d'Orsay.

De 1906 à 1909, Emile Bernard y eut également son atelier. Il était alors élève de Cormon en même temps que Lautrec. Il est sans doute un des grands peintres de son époque mais, proche de Gauguin, il a été éclipsé par le génie de ce dernier.

D'autres peintres ont habité ce lieu  :

cortot-dufy.jpg

Dufy en 1901. A partir de 1911, il s'installa plus bas, à Pigalle, impasse de Guelma (aujourd'hui Villa Guelma).                                                  

Othon Friesz, ami de Dufy avec qui il assura la décoration du Palais de Chaillot...

Poulbot, Bloy, Reverdy y séjournèrent également...  

 

cortot-043.JPG

Aujourd'hui l'hôtel de Roze de Rosimond abrite le Musée de Montmartre qui a failli disparaître il y a quelques mois. On peut y voir quelques oeuvres exceptionnelles comme le "Parce domine" de Willette, le fameux "Lapin" de Gill ou des oeuvres de Poulbot et Steinlen. 

cortot-049.JPG

cortot-011.JPG

Au 6 de la rue, un autre artiste exceptionnel à vécu pendant huit ans (de 1890 à 1898) et a écrit quelques-unes de ses oeuvres majeures : Erik Satie. 

 Il a fréquenté le Chat Noir où il a rencontré Debussy mais la rencontre la plus bouleversante fut celle de Suzanne Valadon, sa voisine. Après avoir passé une nuit avec elle, il la demanda en mariage, en vain. Pendant cinq mois, Satie vécut un amour passionné, le seul qu'on lui connaisse, et il écrivit pour elle plusieurs pièces, dont les Danses Gothiques.

cortot-valadon-satie.jpg

                             Valadon. Portrait d'Erik Satie (1893) Musée d'Art Moderne. Paris.

Le minuscule logement où il a habité et qu'il appelait "le placard" ne se visite plus depuis quelques années et c'est dommage. On pouvait y mesurer comment vivait un tel artiste, dans quelle pauvreté, à l'époque des industriels triomphants et des banques opulentes.

cortot-032.JPG

                                 Rue Cortot au carrefour avec la rue des Saules.

cortot1.jpg

cortot-034.JPG

A l'angle de la rue Cortot avec la rue des Saules, on peut voir une villa construite à l'emplacement des vieilles maisons montmartroises.

cortot.jpg

Elle ne présente pas beaucoup d'intérêt sinon celui d'avoir été construite à l'emplacement de celle qu'habita Aritide Bruant avant de devenir propriétaire d'un appartement cossu, rue Christiani. Ce qui ne l'a pas empêché de garder toute sa compassion et toute sa sympathie pour le petit peuple montmartrois auquel il a dédié la plupart de ses chansons !

On peut voir sur cette carte postale de 1902, une annonce qui date des années où Bruant habitait encore rue Cortot : "Maison à vendre"... 

cortot2

Deux vieux montmartrois et leur toutou à l'endroit où s'élève aujourd'hui la lourde maison.

cortot-le-triomphe-de-1810.jpg

Mais au fait, qui était ce Cortot dont la rue pittoresque porte le nom?

Ce n'est pas Alfred, le grand pianiste suisse et sinistre personnage, pétainiste zélé, haut-commissaire aux Beaux-Arts de Vichy, indifférent au sort des artistes menacés et poursuivis... Non! Il s'agit de Jean-Pierre Cortot, sculpteur dont chacun connaît sans le savoir quelques unes des réalisations, comme ce "Triomphe de 1810" éclipsé par la Marseillaise de Rude, sur l'Arc de Triomphe...

cortot-assemblee-nationale.jpg

Ou ce fronton un peu raide de notre Assemblée Nationale...

cortot-marathon.jpg

Ou encore ce soldat de Marathon annonçant la victoire (Louvre).

cortot-mathilde-carre.jpg

Un peu avant l'époque où l'autre Cortot, Alfred, allait s'illustrer comme on sait, Mathilde Carré est venue habiter cette rue...

cortot-la-chatte.jpg

Cette célèbre espionne, agent double et même triple, est plus connue sous le nom de "la chatte".


cortot-007.JPG

                                                     Maisons Restaurations (4 au 6)

Quelques photos de la rue prises samedi 26 mars...

cortot-013.JPG

                                                                       Le musée

cortot-026.JPG

                  Les grosses villas qui ont écrasé les vieilles maisons paysannes (vers la rue des Saules)

 

cortot 039

                                         Vers le carrefour avec la rue des Saules

cortot-050.JPG

                             Début de la rue cortot à hauteur de la rue du Mont-Cenis.

cortot-015.JPG

cortot-016.JPG

                                     Les foulées de Montmartre, le 26 mars.

Bernhardt 123

Et... Mathilde Carré serait-elle revenue espionner dans la rue Cortot après avoir pris un peu d'embompoint ?


 

 

Liens : 

Rues de Montmartre. Classement alphabétique.

Montmartre. Rue de la Bonne.

Montmartre. Place des Abbesses.

Montmartre. Le Passage Cottin.

Montmartre. Rue du Mont Cenis. Maison de Mimi Pinson.

Montmartre. Rue du Mont Cenis. Maison de Berlioz.

Montmartre. Rue Saint Rustique.

Montmartre. Rue Norvins.

Montmartre. Impasse Traînée. Rue Poulbot.

Montmartre. Place du Tertre.

Montmartre. Square Saint pierre. Square Louise Michel.

Montmartre. Place Saint Pierre.

Montmartre. Rue Muller.

Montmartre rue Pierre Picard

Montmartre: rue Foyatier.

Montmartre. Rue Utrillo (ancienne rue Muller).

Montmartre. Rue Chappe.

Montmartre. Rue Barsacq.

Montmartre.La rue Andre Del Sarte (rue Saint-André) au 19ème siècle.

rue Ronsard Montmartre.




 

Repost 0
2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 07:55

...

medrano-clownesse-cha-u-kao-copie-1.jpg

  Moulin Rouge. Entrée de Cha-U-Kao, au bras de Gabrielle. (1895). A larrière plan Tristan Bernard et May Belfort.

Sans Toulouse Lautrec, on aurait sans doute oublié ce personnage hors-normes des nuits montmartroises, à la fois danseuse, contorsionniste et clownesse : Cha-U-Kao.

cha u kao photo

Son nom pourrait faire penser qu'elle est Japonaise en un temps où le pays du Soleil levant inspirait les peintres et les artistes  (à commencer par Lautrec lui-même).

Mais il n'en est rien! Son nom vient d'une danse dérivée du cancan, très en vogue au Moulin Rouge : le chahut, mis à la mode par la Goulue et Valentin le désossé. Quant au chaos, il s'agit de l'agitation et des cris qui s'élevaient de la salle quand les artistes faisaient leur entrée.

 

cha u kao lautrec entrée

                                Au Moulin Rouge. Entrée de Cha U Kao. (1896)

Parce qu'elle était spectaculaire l'entrée de la dame!

 Perchée sur une mule, encadrée de gardes, elle déboulait dans le hall du Moulin Rouge et gagnait la salle, sous les ovations! 

Sans Lautrec il n'y aurait presque plus de traces (quelques rares photos) de cette femme à laquelle il a offert une "éternité" dans quelques-uns des plus grands musées...

cha-u-kao-nouveau-cirque.jpg

... Mais que savons-nous d'elle? Si peu de choses!

Quel était son véritable nom? D'où venait-elle? Pourquoi n'a t-elle suscité aucune recherche d'un quelconque plumitif soucieux de faire revivre le passé glorieux du Moulin Rouge?

cha-u-kao-nouveau-cirque-nain-Marval.jpg

Elle s'est produite au Nouveau Cirque de la rue Saint-Honoré, établissement très à la mode grâce à son éclairage électrique et à sa piste escamotable et transformable en piscine..

Le Nouveau Cirque qui aimait exhiber nains et lilliputiens, avait aussi l'habitude de ponctuer ses spectacles par des apparitions de clowns, parmi lesquels les célèbres Footit et Chocolat. 

cha-u-kao-006.JPG

Une photo nous montre la danseuse nue au temps de sa splendeur. Elle a sur ce cliché une petite allure de Cambodgienne!

cha-u-kao-030.JPG

Quand elle se produit au Moulin Rouge, elle n'est plus la jeune et svelte danseuse de ses débuts. Les années ont empâté son visage et alourdi son corps.

C'est alors que ne pouvant plus séduire par sa nudité, elle se déguise, se campe sur ses jambes, prend une allure canaille et apostrophe les spectateurs... Elle devient pour la postérité :  la clownesse Cha U Kao...

cha-u-kao-12.jpg

Sur cette toile de 1895, on la voit arriver, avec son costume de scène, au bras de Gabrielle qui ressemble à une concierge mais qui est en réalité modèle et prostituée. Lautrec l'a représentée maintes fois comme sur cette huile sur carton: le sofa...

cha-u-kao-025.JPG

                                       Le Sofa (1894). Au premier plan, Gabrielle.

cha-u-kao-016.JPG

Cha U Kao est légèrement tournée vers l'arrière comme si elle retardait le moment de son exhibition alors que Gabrielle avance sans hésitation comme une paroissienne allant à la messe!

La clownesse a le regard triste malgré le maquillage et les rubans jaunes de sa coiffure grotesque.

cha-u-kao-017.JPG

Lautrec n'essaye pas de l'embellir ni de tricher sur son âge. Pourtant ce portrait loin d'être une caricature comme sait les réaliser brillamment le peintre est empreint d'une douceur et d'une mélancolie qui émeuvent. 

cha u kao 033

                         La clownesse assise. British Museum. Londres

Là encore, elle sourit, comme surprise par le regard d'un client, alors qu'elle se repose un instant sur la banquette rouge, lasse peut-être d'avoir une fois de plus fait son numéro d'amuseuse. Il y a dans ce sourire de coin quelque chose de désabusé et d'ironique à la fois, l'air de dire que le véritable clown n'est pas celui qu'on pense!

cha-u-kao-003.JPG

Et cette toile... Une des plus belles, par sa composition, ses couleurs...

La clownesse qui a contraint son corps à entrer dans son déguisement, semble ici sortir de son carcan, la poitrine libérée, le soleil de tulle jaune glissant sur ses hanches.

Elle représente pour Lautrec tout ce qui remet en cause un ordre et des conventions qui font souffrir ceux qui ne correspondent pas aux normes (ce qu'était le peintre).

Cha U Kao est une femme qui joue le rôle réservé aux hommes, celui de clown...

Cha U kao est aussi une femme qui aime les femmes.

cha-u-kao-001.JPG

                                           Les deux valseuses. Prague.

Lautrec la peint en train de valser avec une compagne :                                        

Moment de paix, intervalle de tendresse. Le monde des plaisirs et des fêtes frelatées s'efface un instant. Aucune caricature dans cet instant volé, dans cette chaude complicité.

cha-u-kao-014.JPG

Cha U Kao, sobrement habillée, son déguisement au vestiaire, guide son amie dont la main est posée sur son épaule.

cha-u-kao-009.JPG

                                          Le baiser. (1892)

 

cha-u-kao-029.JPG

                                                     Les deux amies. Albi. (1894)

cha-u-kao-019.JPG

Pour nous, Cha U kao garde son mystère et pour toujours émerge de sa collerette de soleil...

Liens: 

Montmartre: Jane Avril, Toulouse Lautrec.

Montmartre. La Goulue et Toulouse Lautrec.


Tous les articles sur les peintres et les personnages montmartrois :

Liste et liens: Peintres et personnages de Montmartre. Classement alphabetique.

 

 

 

........

 


Repost 0
31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 06:10

taverne-des-truands6-copie-1.jpg

                                   Cabaret des Truands. 100 boulevard de Clichy.

Depuis 1910, le 100 boulevard de Clichy abrite un cabaret qui a changé plusieurs fois de noms.

A sa création, il s'appelait le Cabaret de la Truie qui file.

deux-anes-001.JPG

                                    Les Deux Ânes à l'emplacement des Truands.

Regardez bien l'enseigne qui jouxte le cabaret, aujourd'hui les "Deux Ânes".... Ne serait-ce pas une truie?

Non, à y regarder de plus près c'est un animal de la même famille, mais plus sauvage et moins rose, un sanglier!

deux-anes-004.JPG

Depuis le Moyen-Âge, "La truie qui file" servait d'enseigne à des drapiers, des tisserands et des aubergistes. L'une d'elles est conservée au musée Carnavalet...

truie-qui-file-rue-de-la-cossonnerie.jpg

                                   Enseigne de la Truie qui File. Musée Carnavalet. 

Cette représentation aurait pour origine une historiette médiévale miraculeuse:

Une jeune bergère, filant la quenouille en surveillant son petit troupeau, est agressée par un seigneur débauché. Elle supplie la Vierge de lui venir en aide et se trouve aussitôt transformée en truie, ce qui éloigne le mâle en rut... pourtant habitué aux cochonneries...

On peut s'interroger sur le choix de ce nom pour un lieu de plaisirs! Ou bien voulait-on signifier aux amateurs que les jolies bergères qui y officiaient étaient aussi de petites cochonnes expertes?

taverne des truands2

Quoi qu'il en soit, la Truie qui File disparut au profit du Porc-Epic puis de l'Epatant, puis de l'Araignée et enfin des Truands.

Les cartes postales de 1914 reprennent les deux noms : Music-hall de l'Araignée, Taverne des Truands (puis cabaret des Truands).

deux-anes-006.JPG

C'est un poète, Tristan Remy, qui le fonde et innove en faisant servir des frites prolétariennes pendant le spectacle.

tristan-remy-clowns.jpg

Tristan Remy sera plus tard avec Poulaille l'initiateur du mouvement pour la littérature prolétarienne mais il est surtout connu pour ses ouvrages sur le cirque et sur les clowns...

taverne-des-truands4.jpg

taverne-des-truands7.jpg

Le cabaret  recrée à sa façon très particulière une atmosphère médiévale, avec troubadours, damoiselles accueillantes et mauvais garçons.

taverne-des-truands1.jpg

Lorsqu'un amateur entrait seul dans l'établissement, un truand maître d'hôtel ne manquait pas de l'installer à proximité d'une gente damoiselle chargée de lui faire consommer les boissons les plus dispendieuses et si l'homme était assez gras du porte feuille, à terminer la soirée dans un des nombreux hôtels du quartier.

taverne-des-truands.jpg

En 1922 l'établissement est racheté par André Dahl et Roger Ferréol. Le décor kitsch disparaît au profit d'une architecture sobre inspirée de l'Art Déco. Les nouveaux propriétaires se creusent la cervelle pour lui trouver un nouveau nom, les truands étant passés de mode.

Après des jours et des jours de recherche, ils commencent à désespérer..."Faut-il que nous soyons deux ânes pour ne rien trouver!"

Et c'est ainsi que le cabaret prit le nom de ces deux ânes!

deux-anes-005.JPG

 

Liens : les cabarets de Montmartre.

Montmartre. André Gill. Le Lapin agile.

Montmartre. Eugénie Buffet.

Montmartre. Le Bal Tabarin.

Montmartre. Cabaret. L'Enfer.

Montmartre. Cabaret Le Ciel.

Montmartre. Le cabaret du Néant.

Le cirque Médrano. Boulevard de Rochechouart.

Montmartre. Musée de l'Erotisme. Jean-Marc Laroche.

Montmartre. La Goulue et Toulouse Lautrec.

Montmartre: Jane Avril, Toulouse Lautrec.

 

Listes des liens des monuments et lieux typiques de Montmartre historique et moderne.

 

..

Repost 0
29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 06:35

 

rue-de-la-bonne-utrillo.jpg

                                                  Utrillo. Rue de la Bonne.

La rue de la Bonne, si paisible aujourd'hui a vécu avec les Montmartrois quelques-unes des heures les plus tragiques de la Commune.

rue-de-la-bonne8.jpg

                                     Rue de la Bonne (1902) Le campanile est alors en construction.

2011_0323rue-de-la-bonne0032.JPG

                                           Contre jour rue de la Bonne.

La rue descend plein nord et dans le tournant, laisse la place à la rue Saint-Vincent pour débouler dans les escaliers...

2011 0323rue-de-la-bonne0030

                                                   Rue Saint-Vincent;

rue-de-la-bonne2-020.JPG

2011 0323rue-de-la-bonne0044

rue-de-la-bonne2-018.JPG

                                             Escaliers de la rue de la Bonne.

...en authentique rue montmartroise soucieuse d'être à la "hauteur" des goualantes de la Butte.

2011 0323rue-de-la-bonne0036

                                         Rue de la Bonne, dernière partie.

Elle poursuit son chemin sur une centaine de mètres, jusqu'à la rue Lamarck. 

rue-de-la-bonne9.jpg

                                        Haut de la rue vers le sud.

rue-de-la-bonne-vers-saint-ouen.jpg

                                             Haut de la rue vers le nord (Saint-Ouen à l'horizon).

Mais commençons par le commencement et remontons vers le début de la rue...

2011_0323rue-de-la-bonne0001-copie-1.JPG

Malgré l'autorisation donnée aux cyclistes kamikazes d'emprunter les sens interdits de Paris, il est très rare d'en rencontrer dans la montée!  Par contre la descente est très appréciée des vélocypédistes  comme elle l'était naguère des poulbots dans leur caisse à savon...

rue-de-la-bonne10.jpg

                                                         Rue de la Bonne 1901.

Mais au fait d'où vient ce nom de "Bonne"? s'agit-il des femmes taillables et corvéables à merci, employées par les habitants des beaux quartiers et contraintes comme Mimi Pinson de trouver un logement bon marché sur la Butte? 

Non! La Bonne en question est une fontaine dont on a estropié le nom :"Fontaine de la Bonne Eau".   

rue-de-la-Bonne.jpg

                                                        Fontaine de la Bonne Eau.

Il y avait sur la Butte, quatre fontaines : la Fontenelle, la Rivière de Saint-Denys, la Fontaine du Buc (et non du But comme on nomme aujourd'hui la rue où elle jaillissait) et la Fontaine de la Bonne Eau, parfois appelée : Fontaine de la Bonne Estoile ou Fontaine de la Bonne Fée (souvenirs celtiques).

Cette dernière n'était pas éloignée du temple de Teutatès, remplacé par le temple de Mercure qui a donné son nom à Montmartre.

Après avoir servi aux besoins du temple, la fontaine fut plus tard utilisée par les religieuses de l'abbaye. Elle ne sera condamnée qu'en 1830.

rue-de-la-bonne13.jpg

Sur cette carte, on voit très bien le tournant de la rue de la Bonne vers la rue du Chevalier de la Barre. Cet endroit précis a été le lieu d'exécutions qui ont marqué les esprits.

rue-de-la-bonne-execution.jpg

                                 Exécution des généraux Thomas et Lecomte.

rue-de-la-bonne2-004.JPG

Le panneau historique rappelle l'épisode des canons de Montmartre et l'exécution, sans procès véritable et malgré l'intervention de Clémenceau, des généraux Lecomte et Thomas le 18 mars 1871.

rue-de-la-Bonne-les-canons.jpg

                                                   Les canons de Montmartre.

Les soldats chargés par Thiers (encore un Adolphe!) de récupérer les canons aux mains des insurgés, prenant fait et cause pour la population ont fusillé eux-mêmes leurs généraux qui avaient été emmenés au Château Rouge, un peu plus bas.

2011_0323rue-de-la-bonne0003.JPG

Les petits immeubles ont disparu, remplacés en 1928 par le Carmel de Montmartre. Un lourd bâtiment sans charme dont les jardins s'étendent tout au long de la rue de la Bonne.

 

rue-de-la-bonne-varlin-par-Felix-Vallotton.jpg

                                        Eugène Varlin. Félix Vallotton.

Deux mois après l'exécution de Thomas et Lecomte, le 28 mai 1871, un autre homme est fusillé au même endroit. Les Versaillais pourtant si sanguinaires avaient besoin de venger leurs généraux. 

Il s'agit d'un homme remarquable, Eugène Varlin, épris de justice et qui s'était opposé deux jours plus tôt à l'exécution sommaire des otages de la rue Haxo.

Cet idéaliste avait créé en 1864 l'Association Internationale des Travailleurs, considérée comme la première Internationale. Pendant le Siège de Paris, il se démena pour nourrir les plus nécessiteux en créant les "marmites" sortes de restaurants du coeur. 

rue-de-la-bonne2-005.JPG

rue de la bonne exécution varlin

                                        Execution d'Eugène Varlin. Maximilien Luce.

Le dernier jour de la semaine sanglante, il est arrêté, emmené à Montmartre où après avoir été lynché et éborgné, il est fusillé...

      rue-de-la-bonne3.jpg

rue-de-la-bonne7.jpg

De l'autre côté de la rue (côté impair) un mur s'étend le long du parc Bleustein-Blanchet appelé par les Montmartrois "la Turlure" et par certains obsédés, "la Turlute".

2011_0323rue-de-la-bonne0009.JPG

Le moulin de la Turlure, idéalement placé, a fait tourner ses ailes à cet endroit, de 1770 à 1820. Il était entouré d'un jardin qui appartenait aux soeurs du Cénacle et dont il subsiste une grotte aujourd'hui cadenassée.

rue-de-la-bonne2-009.JPG

                                              La grotte du parc de la Turlure.

Ce jardin qui donne sur le ciel est un des plus romantiques de Paris. Il suit les escarpements de la Butte et prend en de certains endroits un petit air alpestre!

 

      2011_0323rue-de-la-bonne0040.JPG

2011_0323rue-de-la-bonne0015.JPG

 

2011_0323rue-de-la-bonne0017.JPG

Deux jeunes filles en fleur sont fascinées par ....

 2011_0323rue-de-la-bonne0018.JPG

La parade nuptiale d'un pigeon devant sa pigeonne...

 

 2011_0323rue-de-la-bonne0029.JPG

2011_0323rue-de-la-bonne0051.JPG

Un peu plus bas, les petits jouent dans le sable...

rue-de-la-bonne2-023.JPG

Après les escaliers, la rue passe entre les terrains de pétanque où s'exercent les vigoureux adeptes de ce sport... Les Montmartrois ne seraient-ils pas un peu Marseillais?

      rue-de-la-bonne2-024.JPG

2011_0323rue-de-la-bonne0042.JPG

Au 13 de la rue, la Résidence pour personnes âgées édifiée sur les anciens jardins du Cénacle. 

 

      rue-de-la-bonne4.jpg

L'extrémité de la rue a bien changé. De grands immeubles, donnant rue Becquerel ont bousculé le petit castel crénelé et mangé les jardins...

 2011_0323rue-de-la-bonne0046.JPG

                       Immeuble entre la rue de la Bonne et la rue Becquerel.

2011_0323rue-de-la-bonne0037.JPG 

Un sourire avant de remonter la rue de la Bonne vers le chevet du Sacré Coeur dont la masse blanche tente de faire oublier le rouge du sang versé sur les pavés... au temps des cerises. 

2011 0323rue-de-la-bonne0023

2011_0323rue-de-la-bonne0022.JPG

2011 0323rue-de-la-bonne0053

 

 

Liens

Rues de Montmartre. Classement alphabétique.

Sacré Coeur. Statues Saint Louis et Jeanne d'arc. Justice, Sainteté.

Montmartre. Le Sacré Coeur. Le Dôme.

Montmartre. Place des Abbesses.

  Montmartre. Le cabaret du Chat Noir. (1). Boulevard Rochechouart.

Montmartre. Le Passage Cottin.

Montmartre. André Gill. Le Lapin agile.

Montmartre. Marcel Legay. Ecoute ô mon coeur.

Montmartre. Rue du Mont Cenis. Maison de Mimi Pinson.

Montmartre. Rue du Mont Cenis. Maison de Berlioz.

Le cirque Médrano. Boulevard de Rochechouart.

Montmartre. Musée de l'Erotisme. Jean-Marc Laroche.

 

 

 

 

 

Repost 0
27 mars 2011 7 27 /03 /mars /2011 07:30

 

 

Cuba-341.JPG

La ville de Sancti Spiritus, en dehors des circuits touristiques, mérite largement que vous y passiez quelques heures. Son centre historique est d'ailleurs classé "Monument National".

Cuba-291.JPG

Extérieurement l'église n'a rien de remarquable : un enduit gris-bleu recouvre les pierres et le clocher massif.

La "Parroquial Mayor del Espiritu Santo" a été construite en 1680 à l'emplacement d'une église de bois incendiée par les pirates anglais au XVIème siècle.

Cuba-319.JPG

Elle n'est pas sans rappeler les églises d'Andalousie avec son plafond de bois ouvragé.

Cuba-313.JPG

 Cuba-Nini-205.JPG

Mais son principal intérêt réside dans la qualité de quelques unes des toiles qui la décorent et qui se détériorent lentement, faute de soins et de restauration.

C'est une partie du patrimoine cubain qui disparaît peu à peu et qu'il faut se hâter d'admirer...

Cuba-312.JPG

Dans le choeur sont accrochés plusieurs tableaux sur les murs latéraux.

Cuba-317.JPG

Une vierge tend la palme des martyrs aux malheureux qui se tordent les mains dans les flammes.

 Les suppliciés sont invités à saisir la palme, comme la queue de Mickey sur les manèges, non pour gagner un tour gratuit mais pour être hissés vers les Cieux et la félicité éternelle. 

Cuba-304.JPG

Voilà notre ami Saint-Ignace de Loyola, celui-là même qui prononça à Montmartre, dans la crypte du Martyrium, le fameux voeu à l'origine de la formation de la Compagnie de Jésus.

Il orienta les Jésuites vers la mission, notamment en Inde et en Chine. A Cuba, l'essentiel avait déjà été fait et il n'y restait plus beaucoup d'indiens à convertir!

Sur cette toile, il est engoncé dans une chasuble-crinoline d'où émerge son petit visage barbu.  Son index désigne péremptoirement les Ecritures. Devant lui, un angelot aux mollets rebondis exhibe le monogramme jésuite sur une boîte de dragées entourée de tulle rose!

Cuba-302.JPG

Enfin, une autre toile nous présente le Christ sur son nuage, tendant vers l'humanité ingrate son coeur enflammé. Décidément Montmartre ne veut pas me lâcher! Saint-Ignace! Le Sacré Coeur!

La toile est conventionnelle comme le sont bien des oeuvres de commande du XIXème.

Attachons-nous plutôt à celles qui sont accrochées dans la nef et la chapelle latérale.

Cuba-301.JPG

Voilà une oeuvre forte, étonnante, romantique, onirique...

Les parois de la grotte comme un ciel remué de branches reptiliennes, la lampe accrochée comme un astre mourant...

Le corps pâle du Christ qui paraît immense et qui forme avec Marie, Jean et les derniers fidèles, un cercle au centre duquel s'ouvre le sarcophage de l'ensevelissement...

La toile se dégrade... La mort gagne peu à peu... ce n'est pas du tombeau qu'elle sort...  Elle monte à l'assaut par le bas avec cette lèpre qui écaille les couleurs... 

Cuba 298

Toutes les toiles du Chemin de Croix sont intéressantes (je les présenterai dans un prochain article). Celle-ci représente la crucifixion.

Ce corps immense, sans résistance, offert comme l'agneau au couteau du boucher... A droite, le bras levé qui s'apprête à frapper sur le clou... En second plan, le juge impassible et satisfait, drapé dans son droit et sa confortable toge...

Cuba-Nini-200.JPG

Cuba-295.JPG

Dans la chapelle latérale, le baptême du Christ est représenté de manière naïve. Un brave ange tient le linge qui servira de serviette au sortir du bain. Il sourit béatement ainsi que sourient Jésus et Jean. Le Christ bras croisés comme s'il tenait un enfant sur son coeur, s'incline docilement sous l'eau qui tombe de la main du Baptiste après avoir été irradiée par l'Esprit Saint planant au sommet de la toile. Le jour se lève à l'horizon... Les quatre personnages forment un cercle dans le ciel tandis que sur l'eau les cercles autour des jambes du Christ s'étendent et s'élargissent vers l'humanité...

Belle toile paisible qui rayonne comme une icône...

Cuba-294-copie-1.JPG

Cuba-Nini-201.JPG

Dans la même chapelle, le Christ sur son rocher porte de vrais cheveux et est habillé selon la tradition espagnole.

 Il me fait penser à une momie indienne. C'est peut-être l'âme des Indiens Taïnos massacrés qui est passée par là et qui donne à l'homme supplicié et martyrisé, cette ressemblance avec ceux qu'on a exterminés à l'ombre de la croix.

Pendant la conquête,Jésus, si l'on croit en lui, ne pouvait pas être Espagnol. Il était indien. Il faisait partie des Taïnos.

 

Cuba-Nini-219.JPG

Au centre de la ville, la bibliothèque a des allures d'opéra...

Cuba-Nini-220.JPG

Et c'est là, à quelques pas de l'église, que je suis allé vénérer d'autres seins!

...Et Eve qui tient la pomme apprécie la caresse!

 

Quelques vues de la ville:

Cuba-Nini-217.JPG

Cuba-Nini-235.JPG

Cuba-Nini-229.JPG

Cuba-Nini-227.JPG

Cuba-Nini-224.JPG

Liens Cuba :

Cuba. Parc Guanayara.

Cuba. Trinidad. Eglises, palais...

Cuba.Hemingway. Hôtel Ambos Mundos. Chambre 511.

Cuba. Cienfuegos. Théâtre Tomas Terry.

Cuba. Vallée de Vinales. Le Mur de la Préhistoire sur un mogote.

Cuba. Quelques images...

 

...


Repost 0
Published by chriswac - dans VOYAGES...
commenter cet article
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 08:20

..

 

place-des-abbesses-046.JPG

La place des Abbesses est un des lieux les plus animés de Montmartre, vivant en hiver comme en été, de brocantes en fêtes folkloriques, de concerts improvisés en théâtre de rue.

 place-des-abbesses-030.JPG

La station de métro, une des rares de Paris à avoir conservé sa verrière, n'est montmartroise que depuis 1974. Elle était à l'origine sur la place de l'Hôtel de Ville...

Pour une fois, elle n'a pas été détruite comme tant de ses consoeurs.

Elle a eu la chance de traverser, saine et sauve, les années pompidoliennes. Chance que n'ont pas eue les Halles de Baltard, les quais de Seine et tant de salles de spectacle de Pigalle! 

 

saint-jean-004.jpg

La place des Abbesses n'a pris son nom qu'en 1867. Elle s'appelait auparavant place de l'Abbaye.

"L'abbaye d'en bas" s'élevait à moins de deux cents mètres, dans la rue Yvonne Le Tac actuelle, sur le lieu présumé du martyre de Saint-Denis et de ses compagnons.

place-des-abbesses-044.JPG

Le principal monument de la place, bien que domicilié au 19 de la rue des Abbesses, est l'église Saint-Jean que les Montmartrois appellent Saint-Jean des briques. Cette église novatrice et audacieuse, premier édifice en ciment armé (1894-1904) est due à l'architecte Anatole de Baudot. Les gens de goût continuent de faire la fine bouche (voir : Eglise Saint-jean de Montmartre) devant elle, comme ils font la fine bouche devant le Sacré Coeur, comme ils l'ont faite jadis devant Beaubourg, les Halles, l'Opéra Garnier... Les gens de goût n'ont pas de goût, ce qui n'aurait aucune importance, s'ils n'avaient parfois un pouvoir de nuisance et de destruction.   

18-mars-004.jpg

Il y avait jadis sur la place, une statue de bronze attribuée à Frémiet par quelques blogueurs qui me semblent bien téméraires et qui ne prêtent qu'aux riches puisque Frémiet a en effet sculpté quelques lions et quelques lionnes!

lion-fremier2.jpg

                                     Lion attaquant un serpent (Frémiet)

Ombellule qui connaît bien Montmartre et dont les avis sont le plus souvent pertinents, me dit que le lion furieux des Abbesses serait dû à celui qu'on surnomma le "statuaire des lions", Auguste Cain (1821-1894) dont on peut voir les fauves aussi bien aux Tuileries qu'au Luxembourg ou à l'Hôtel de Ville.

Ce sculpteur qui s'exerça la main dans la boucherie de son père (!) fut néanmoins élève de Rude et rudement doué!

 

place des abbesses lion cain5

                             Auguste Cain. Lionne attaquant un crocodile. Jardin des Tuileries.

Quoi qu'il en soit, le lion a été fondu avec ses poils sa crinière ...et la signature de son créateur !(voir : Funiculaire et Place des Abbesses. Le Lion.)

place-des-abbesses-027.JPG

Le bureau de poste, lui, est resté à sa place, à l'angle de la rue Yvonne Le Tac.

place-abbesses-mairie.jpg

La vieille mairie de Montmartre a disparu. Edifiée en 1836 par Lequeux, elle a connu des jours de gloire. C'est là que se maria Verlaine qui habitait alors rue Nicolet. C'est là que siégea Clémenceau en 1870. Là encore qu'il fut remplacé pendant la Commune par Jean-Baptiste Clément (Le Temps des Cerises).

Mais elle était trop exigüe pour ce quartier en plein dèveloppement. Elle fut donc détruite en 1890 et remplacée par la pompeuse mairie de la rue Ordener.

   place-des-abbesses-005.JPG

A son emplacement le square des Abbesses accueille les promeneurs... les amoureux et... les chats....

place-des-abbesses-033.JPG

place-des-abbesses-035.JPG

C'est en effet dans ce square que s'élève le mur des "Je t'aime" créé par Frédéric Baron et Claire Kito.

La phrase qui change le monde y est écrite sur les carreaux de lave émaillée en 250 langues...

Abbesses.-Mur-de-l-amour.jpg

place-des-abbesses-038.JPG

Des éclats rouges comme des flammes sont éparpillés sur le fond bleu sombre.

Ce sont les milliers d'éclats d'un même coeur qui se réuniront  un jour si l'on en croit Aragon:

"Un jour pourtant, un jour viendra couleur d'orange...Un jour de palme un jour de feuillages au front...Un jour d'épaule nue où les gens s'aimeront...Un jour comme un oiseau sur la plus haute branche"... 

place-des-abbesses-039.JPG

    Et Rita Hayworth, Gilda, a déjà enlevé ses gants pour saisir à mains nues...l'amour et sa promesse de désordre!

place-abbesses-restaurant.jpg

place-des-abbesses-008.JPG

Sur la place, la terrasse du Petit Montmartre est toujours animée tandis que des musiciens "enchantent" les passants et les touristes...

Abbesses.jpg

place-des-abbesses-020.JPG

place-des-abbesses-021.JPG   

 

      Les cartes postales de la fin du 19ème siècle, les tableaux d'Utrillo et les photos d'aujourd'hui permettent de voir en accéléré le passage du temps et de constater que ce coin de Montmartre n' a pas trop changé. Disons pour être un peu pompeux qu'il a "gardé son âme"!

 

place-abbesses-vue.jpg

place-abbesses-vue2.jpg

place-des-abbesses-001.JPG

place-des-abbesses-utrillo3.jpg

                                                  Utrillo. Place des Abbesses.

La place vue depuis la rue des Abbesses, vers l'ouest... Peu de différences, sinon que le lion est retourné dans la savane et que la station de Guimard s'y est installée!

abbesses.jpg

place-des-abbesses-016.JPG

place-des-abbesses-utrillo2.jpg

                                                             Utrillo.

La place vue de la rue des Abbesses, vers l'est...

place-des-abbesses-019.JPG

A gauche, on devine le passage des Abbesses qui jusqu'en 1873 s'appelait Passage de l'Arcade.

place-des-abbesses-022-copie-1.JPG

                                                     Passage des Abbesses.

abbesses2.jpg

On peut voir à gauche les échafaudages de l'église en construction...

abbesses3.jpg

La même église presque terminée...


place-des-abbesses-025.JPG

Une fontaine Wallace fait entendre sa petite chanson... devant un hôtel idéalement placé pour satisfaire les amoureux du Montmartre de carte postale.

place-des-abbesses-023.JPG

place-des-abbesses-042.JPG

...Où le Chat noir de Bruant est tellement heureux qu'il s'est habillé de soleil!

 

Liens :

Rues de Montmartre. Classement alphabétique.


Montmartre. Crypte du martyrium.

 

Place des Abbesses et rue d'Orsel dimanche.

Eglise Saint-jean de Montmartre

Saint Jean de Montmartre. L'autel d'Anatole de Baudot.

Saint Jean de Montmartre, les peintures.

Montmartre. Adolphe Willette.

Montmartre. André Gill. Le Lapin agile.

Montmartre. Eugénie Buffet.

Montmartre.Musée de l'érotisme. Nicole Claveloux.

Montmartre. Le Bal Tabarin.

 

 

 

Repost 0
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 07:44

Chagall2.jpg

 

Amour plus fort qu'Alzheimer ou les mariés de Chagall

 

 

Ce n'est rien, n'aie pas peur mon amour

Je suis là près de toi jusqu'au jour

Les méchants sans te voir passeront

Et les morts loin de toi marcheront

 

Dans ma main j'ai ta main mon amour

Un moineau à l'abri des vautours

Sur ton front j'ai posé un baiser

Un adieu aux printemps du passé

 

Tu ne sais plus un mot mon amour

Du poème où je disais toujours

Des années que nous avons vécues

En époux en amants éperdus

 

Ce n'est rien n'aie pas peur mon amour

Le sommeil a des gants de velours

Il t'emporte avec lui dans l'enfance

Le pays dont tu as souvenance

 

Et demain au réveil mon amour

Toi et moi éblouis par le jour

Dans le ciel voyageurs sans escale

Nous serons les mariés de Chagall

 

Chagall-amants.jpg

 

Liens : poème Alzheimer.

 

Liste et liens des poèmes Alzheimer. Mon père.


Poème. Alzheimer. Perdu dans les couloirs.

Poème Alzheimer. Avant la mort.

Poème: Alzheimer. Les mots.

Poème : Mon père. Le silence.

Poème.Dernier Visage de mon père.

Poème. Alzheimer. Dernier lien.

Alzheimer. Poème. Père.

 

Liens : poèmes d'amour.

Poème amour. Anniversaire de mariage. Corps et âmes.

Poème d'amour. Anniversaire de Nicole. Amour Brûlant.

Poème d'amour. Amants éternels.

Poème. Dites-lui que vous l'aimez.

 

chagall3.jpg

Repost 0
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 07:40

2011_0301Greuze0001.JPG

Dans le cimetière Montmartre, le buste de Jean-Baptiste Greuze (1725-1805) se détache sur fond de ciel gris et d'arbre hivernal, avenue Hector Berlioz, 27ème division...

2011_0301Greuze0008.JPG

Le sculpteur, Ernest Dagonet, s'est inspiré de l'autoportrait du peintre qui fut très célèbre en son temps et inspira à Diderot des pages laudatrices.

Greuze-portrait.jpg

                                                          Autoportrait. Greuze.

C'est la moralité de ses sujets qui plaisait au philosophe : "le père de famille expliquant la Bible à ses enfants",  "la piété filiale"... Tableaux qui eurent une grande renommée et furent achetées par des souverains qui suivaient la mode française, à l'époque où elle donnait le ton à toute l'Europe.

Greuze-pere-de-famille.jpg

                                 Greuze.Père de famille expliquant la bible à ses enfants.

Greuze-mythologie.JPG

                                        Greuze. Danaé et Jupiter. Louvre.

Diderot auteur des fameux "Bijoux Indiscrets", roman érotique qui fait parler les sexes féminins, détenteurs comme on peut l'imaginer de secrets compromettants, n'a pas eu la même admiration pour les toiles libertines (avec alibi mythologique) du peintre. A mon humble avis, ce sont pourtant celles qui devaient le plus l'émouvoir!

Greuze-Napoleon.jpg

                                                 Greuze. Napoléon.

Le peintre a rencontré le jeune Napoléon Bonaparte, sans doute après la prise des Tuileries et il en a fait le premier portrait connu                                                      

Il ne s'est jamais séparé de ce portrait qu'il a gardé dans sa chambre jusqu'à sa mort. Et pourtant, la Révolution française et l'Empire ne lui ont pas été favorables. Ses toiles ne trouvaient plus d'acheteurs, la mode étant à l'antique et aux grands sujets inspirés de Rome.

2011_0301Greuze0007.JPG

Greuze a survécu en donnant des leçons, insuffisantes cependant pour lui épargner la grande pauvreté de ses dernières années. 

La statue qui orne sa tombe rappelle une de ses plus célèbres toiles : "La cruche cassée".

2011_0301Greuze0009.JPG

Greuze-cruche-cassee2.jpg

                                               Greuze. La cruche cassée. (Louvre)

2011_0301Greuze0019.JPG

Une jeune fille rougissante retient dans les plis de sa robe relevée, des oeillets qu'elle vient de cueillir. Elle ne pourra les disposer dans la cruche qu'elle a emportée avec elle car la cruche est cassée...

La forme de la cruche, les mains de la jeune fille à hauteur de son sexe, le jet qui coule du fauve de bronze, le sein que libère le corsage... Tout est sensuel et évoque la perte de la virginité, thème qui obsèdera Greuze et le conduira à peindre quelques unes de ses toiles les plus célèbres... 

Greuze-malheur-imprevu.jpg

                          Greuze. Le Malheur Imprévu. Londres. The Wallace collection.

Dans le Malheur Imprévu (1763), il représente de nouveau une jeune fille, les mains nouées entre les jambes sur sa robe froissée. Elle regarde tristement, à ses pieds, un miroir brisé. Dans le désordre de la chambre, on devine à l'arrière, le lit défait, tandis qu'un petit chien, fait face au miroir comme s'il s'agissait d'une menace. 

Greuze-les-oeufs-casses.jpg

                              Greuze. Les Oeufs cassés (1756). Metropolitan. New-York.

Les oeufs cassés reprennent le même thème. La jeune fille, accablée n'a pas eu le temps de rajuster ses vêtements. A ses côtés, le panier d'oeufs est renversé et les délicates coquilles sont brisées.

 

greuze-jarretiere.jpg

La mère de famille furieuse désigne le panier. Sa main frôle la jambe du jeune coupable qui arbore en signe de conquête la jarretière rose de la demoiselle, nouée sous son genou.

greuze-4.jpg

L'enfant accoudé contre le tonneau tente de raccommoder un oeuf, alors qu'il est, allégoriquement responsable. Il a la flèche et l'arc d'un Cupidon rustique et il ne s'est pas privé de décocher son trait! 

greuze-oiseau-mort.jpg

                                       Greuze. L'oiseau mort (1765) Louvre

 Dans l'Oiseau Mort, La jeune fille, presque une enfant, touche délicatement le petit cadavre encore chaud, les ailes écartées. Elle a les cheveux défaits et la robe désordonnée...

Diderot écrit au sujet de ce tableau : "Qu'elle est belle! Qu'elle est intéressante! Il ne me déplairait pas trop  d'être la cause de sa peine".

Que les ligues de vertu ne se mobilisent pas! Diderot est mort et enterré!

2011_0301Greuze0015.JPG

2011_0301Greuze0021.JPG

Dans le même caveau sont enterrées les filles du peintre. L'une d'elles, Anne Geneviève (1762-1842) a été l'élève douée de son père avec qui elle a vécu et qu'elle a assisté pendant les jours sombres. Il est vraisemblable qu'un certain nombre de ses oeuvres, notamment des portraits, ont été vendus sous le nom de son père.

Greuze-anne-genevieve.jpg

                              Anne Geneviève Greuze. Enfant à la poupée.

 

2011_0301Greuze0014.JPG

L'auteur de la sculpture, Ernest Dagonet (1856-1926) est un élève de Frémiet. C'est un artiste de talent sinon de génie mais il a su malgré la lourdeur du bronze rendre quelque chose du charme ambigu de l'oeuvre de Greuze.

dagonet-la-nuit-palais-luxembourg.JPG

Parmi ses réalisations, "La Nuit", au Palais du Luxembourg est une des plus connues...

Dagonet-la-nuit.jpg

Une nuit qui loin des jeunes filles éplorées de Greuze, sort de ses voiles, le corps épanoui et prêt à toutes les voluptés! 

 

Liens cimetière de Montmartre:

Cimetière Montmartre. Classement alphabétique. Calvaire et Saint-Vincent.


 

 

Repost 0
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 07:45

Cuba-285.JPG

Une balade facile et dépaysante dans le parc Guayanara nous est proposée depuis Topes Colantes en camion militaire bâché (les pluies sont fréquentes et le soleil peut taper fort). Pas de quoi être dépaysé puisque notre hôtel est lui même propriété de l'armée!

Cuba-Nini-110.JPG

                                            Hôtel-caserne de Topes Colantes!

N'allez pas à Cuba si vous êtes anti militariste! 

Cuba-273.JPG

Le paysage de collines couvertes de pins, d'eucalyptus, de bambous vous envoie au nez ses effluves parfumés.

      Cuba-Nini-129.JPG

A l'entrée du parc, un guide payé par Gaviota (c'est à dire l'armée!) et néanmoins sympathique nous attend pour nous escorter sur le sentier qui longe la rivière,  "centinelas del Rio Melodioso". C'est une balade très facile, un trekking pour retraités!

Cuba-278.JPG

Après une demi heure de marche nous arrivons au Salto Del Caburni, une chute d'eau  dont le ruissellement cristallin se mêle au chant des oiseaux...

Cuba-276.JPG

Car les oiseaux ne manquent pas et il suffit de fixer attentivement le feuillage pour les découvrir..

Cuba-Nini-156.JPG

Le tocororo habillé de bleu, de blanc et de rouge (les couleurs du drapeau) est considéré par les Cubains comme leur représentant national, l'oiseau emblématique de l'île.

parc-oiseau-trogon.jpg

Il est si populaire que, contrairement à la junte au pouvoir, s'il y avait des élections libres, il serait élu dès le premier tour!

Viva el Tocororo!

parc-colibri1.jpg

                                                              Le colibri. Zunzun.

Prenez vos jumelles, chaussez vos lunettes si vous voulez admirer, pas plus gros qu'un bourdon, le zunzuncito, le petit zunzun dont le nom est une onomatopée qui imite le battement rapide des ailes.

Son nom de colibri lui a été donné par les habitants légitimes de Cuba, les Taïnos que les Espagnols ont traités avec autant de délicatesse que les taureaux de leurs corridas. Son nom signifie oiseau-dieu. Un dieu minuscule et pacifique qui n'a pas pu défendre ses fidèles...

parc-carpintero.JPG

                                                    Le carpintero

parc-carpintero-blanc.jpg

                                           Le carpintero blanc

Le carpintero (charpentier) bien nommé puisqu'il passe son temps à travailler le bois à coups de bec...

      Cuba-272.JPG

Celui-là m'a fixé de son oeil rouge... Je ne connais pas son nom et il n'a pas voulu me le dire!

Cuba-Nini-170.JPG

Un caméléon débusqué malgré sa tenue de camouflage...

Cuba-283.JPG

Après l'observation de la faune, rien de tel qu'une petite baignade dans cette vasque turquoise...

Cuba-Nini-152.JPG

Cuba-281.JPG

Cuba-282.JPG

Le chemin se transforme parfois en tronc d'arbres, ce qui permet à Nini de faire appel à Alexandre... le guide très attentionné...

Cuba-Nini-159.JPG

Le chemin nous conduit à un restaurant rustique où nous dégusterons le plat unique, le poulet rôti...                                             

...Avant de retourner vers les camions militaires, carte-mémoire, regard et ventre bien remplis!

Cuba-271.JPG

Cuba-Nini-117.JPG

Cuba-Nini-165.JPG

 

Liens. Cuba.

Cuba. Trinidad. Eglises, palais...

Cuba.Hemingway. Hôtel Ambos Mundos. Chambre 511.

Cuba. Cienfuegos. Théâtre Tomas Terry.

Cuba. Vallée de Vinales. Le Mur de la Préhistoire sur un mogote.

Cuba. Quelques images...

Cuba. Sancti Spiritus. Eglise.

 

...

Repost 0
Published by chriswac - dans VOYAGES...
commenter cet article

Présentation

  • : Montmartre secret
  • Montmartre secret
  • : Pour les Amoureux de Montmartre, des Chats.de l'île d'Oléron, des Voyages. Les Amis Inconnus et les Poètes...
  • Contact

Recherche