Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 07:30

 

 chat-noir-enseigne.jpg

             L'enseigne en tôle peinte dessinée par Willette pour le 84 bd rochechouart (qui suivra rue victor Massé). Aujjourd'hui au musée Carnavalet.                                                                  

C'est le cabaret mythique de Montmartre, celui qu'a immortalisé Steinlen, celui où quelques uns des Montmartrois les plus célèbres ont créé leurs chansons... Le Chat Noir!

On devrait dire LES "Chat Noir"... car le cabaret s'est promené du 84 boulevard Rochechouart au 12 rue de Laval (rue victor Massé) pour terminer au 68 boulevard de Clichy!

Chat-noir-84-rochechouart.jpg

                                Le Chat Noir, 84 boulevard Rochechouart.

chat-noir-to-day-001.JPG

                      Le 84 aujourd'hui (remarquez à gauche les sacs décorés du chat de Steinlen!)

Le premier Chat Noir (1881-1885)

C'est Rodolphe Salis qui crée ce cabaret dans un ancien bureau des Postes de 14 m2, avec, il est vrai, un débarras de 4 m2 auquel on accéde en gravissant trois marches, ce qui l'apparente à une mini scène!

chat-noir-salis-photo.jpg

                                                 Rodolphe Salis (1851-1897)

En novembre 1881, alors qu'il en supervise l'aménagement, Salis trouve au fond de la salle un chat abandonné qui le fixe intensément de ses yeux clairs et miaule à fendre le coeur. Salis qui est superstitieux à l'envers, décide d'adopter l'animal et de donner à son cabaret le nom sous lequel il connaîtra une renommée internationale!

C'est Yvette Guilbert qui rapporte cette rencontre :"Un chat noir, un vieux matou que Salis trouva dans la boutique donna son nom au cabaret. Il en fut la mascotte."

Chat-noir-Salis-par-Gandara.jpg

                                Salis par Antonio de La Gandara (ami de Steinlen et Willette).

Quelques mois avant l'ouverture du Chat Noir, une rencontre historique a lieu. Celle de Rodolphe Salis et d'Emile Goudeau!

Goudeau qui a dissous le Club des Hydropathes va investir le lieu avec toute sa bande dont font partie, entre autres, Alphonse Allais, Charles Cros, Richepin... 

chat-noir-Emile-Goudeau.jpg

                                                        Emile Goudeau. 

Salis qui avait pourtant peint en série des Chemins de croix pour les boutiques saint-sulpiciennes du quartier latin (il ne peignait que les fonds alors que son ami La Gandara se spécialisait dans les draperies et deux autres comparses dans les têtes et les corps!) poste devant la porte de son cabaret, un Suisse chargé d'éloigner les bourgeois et les curés et d'inviter les artistes et les poètes.

Chat-noir-MarieKrysinska.jpg

                                                       Marie Krysinska

Une des particularités du cabaret fut d'admettre, en cette époque si peu féministe, quelques femmes parmi l'équipe des animateurs. Si Totote, le Fiacre Jaune ou Jeanne Lorgnon ne sont connues aujourd'hui que par leur nom évocateur, il n'en va pas de même pour Marie Krysinska.. 

Elle est la seule femme à avoir fait partie de clubs comme les Zutistes" ou les "Je menfoutistes". C'est elle qui accompagnait au piano les poètes du Chat Noir. Elle encore qui parfois chantait ses propres poèmes...

 

chat-noir-1-003.JPG

                                       Intérieur du Chat Noir du 84 bd Rochechouart

Le local minuscule est surchargé de dessins et de tableaux, dont certains de Salis lui-même.

La pièce maîtresse est le crâne de Louis XIII enfant que chacun peut respectueusement caresser.

Un corbeau nommé Bazouge, recueilli en Normandie, se perche parfois sur le crâne royal pour apostropher les buveurs.

chat-noir-bruant-lautrec.jpg

                                           Aristide Bruand par Lautrec

L'irruption de Bruant va assurer au cabaret un succès qui ne se démentira plus. Le personnage étonne et séduit. Il s'invente une nouvelle tenue de scène qui lui collera à la peau jusque dans sa vieillesse : veste de velours côtelé, grandes bottes noires, écharpe rouge, large feutre et cape noire... C'est pour fêter son "contrat" (en fait Goudeau a l'habitude de ne payer personne!) au Chat Noir qu'il écrit la fameuse ballade :

Je cherche fortune                                                                                                               Autour du Chat Noir                                                                                                              Au clair de la lune                                                                                                                      A montmartre le soir...

chat noir bruant photo

Bruant n'est pas le dernier à brocarder les politiques, les financiers, les membres de l'Académie.

"L'Institut" comme Goudeau nomme son établissement aime les débats passionnés. Certains sont animés par Villiers de l'Isle Adam et Léon Bloy qui s'affrontent sous les lazzis ou les applaudissements des spectateurs serrés comme des sardines autour des tables trop étroites.

chat-noir-laval.jpg

                            Le 2 ème Chat Noir rue de Laval (Victor Massé)

Une bagarre avec des souteneurs qui voulaient élire le chat Noir comme lieu de rendez-vous, se termine par la mort d'un des garçons, ce qui décide Goudeau qui envisageait depuis plusieurs mois de trouver un local plus grand afin d'accueillir une clientèle de plus en plus fournie, à déménager en mai 1885, au 12 rue de Laval.

L'année suivante la rue sera rebaptisée du nom qu'elle porte toujours aujourd'hui : Victor Massé.

C'est là que le 2ème Chat Noir va entamer sa carrière brillante...

chat-noir-bruant.jpg

Bruant préfère ne pas quitter le 84 bd Rochechouart où ses fans se bousculent. Il reprend l'établissement qui devient le Mirliton.

chat noir 1 005

                                                  Le Mirliton, 84 bd rochechouart.

Le 1er Chat Noir a eu une importance considérable et a contribué à transformer Montmartre. A sa suite de nombreux cabarets se sont ouverts et ont contribué à faire de Montmartre, une République de liberté et d'insolence...

 

(... à suivre...)

 

 



Liens : les cabarets

Montmartre: Le cabaret du Chat Noir (2) rue Victor Massé.

Montmartre. Adolphe Willette.

Montmartre. Le Bal Tabarin.

Montmartre. Cabaret. L'Enfer.

Montmartre. Cabaret Le Ciel.

Montmartre. Le cabaret du Néant.

Le cirque Médrano. Boulevard de Rochechouart.

Montmartre. Moulin de la Galette. Histoire. peintres.

Montmartre. La Goulue et Toulouse Lautrec.

Montmartre: Jane Avril, Toulouse Lautrec.

Caricatures: Sarah Bernhardt, Polaire, Rostand... (Matho)

 

Listes des liens des monuments et lieux typiques de Montmartre historique et moderne.

 

..

 

 

Repost 0
15 mars 2011 2 15 /03 /mars /2011 08:05

 

 erotisme inde 001

 

 

15 mars... Anniversaire de notre mariage.

 

"La ténèbre n'est point ténèbre, devant nous la nuit comme le jour est lumière".


 

                             Corps et âmes

 

Lorsque je regarde en arrière

Je vois brûler sur le chemin

Les bougies des anniversaires

Du jour où tu as pris ma main

 

J'étais perdu comme un enfant

Sans boussole et sans cailloux blancs

Sans un ami sans une soeur

Jeté dans la nuit du chasseur

 

C'est toi qui m'as pris dans tes bras

Toi qui m'as couché dans tes draps

C'est toi qui m'as donné l'amour

C'est dans tes yeux qu'est né le jour

 

...Et depuis que tu es ma femme

Je vois quand je tourne la tête

La nuit éclairée par les flammes

Des bougies dorées de nos fêtes

 

...Et depuis que tu es ma femme

Je vois nos reflets le matin

Dans le ciel d'or et de satin

Où nos corps rejoindront nos âmes


oiseaux-12-sept-010.JPG

 

 

 

Liens : poèmes d'amour de Christian Wacrenier.

............................................................................................................

Poème d'amour. Anniversaire de Nicole. Amour Brûlant.

Poème. Anniversaire de notre mariage.

poème amour. Anniversaire de Nini

un poème d'amour

Poème d'amour. Amants éternels.

Poème. Dites-lui que vous l'aimez.

Poème. Amour Nâga.

Poème. Amour. Attente.

poème. Amour. Soleil.

Poème. Amour Eternité.


 

 

Repost 0
Published by chriswac - dans POEMES. AMOUR.
commenter cet article
13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 07:50

 

Cuba-181.JPG

                                Panorama de Trinidad du haut du Palacio Cantero

C'est sans doute la plus belle ville de Cuba et il n'est pas étonnant que l'UNESCO l'ait déclarée en 1988 patrimoine mondial de l'humanité.

DiegoVelazquezCuellar.jpg

                                                 Diego Vélasquez de Cuellar

Elle a été fondée au XVIème siècle par Diego Velasquez(1465-1524), non pas le peintre génial, mais le compagnon de Christophe Colomb, infatigable conquérant et massacreur sans état d'âme, qui gouverna Cuba de 1511 à sa mort.

C'est lui qui trouvant les Indiens rescapés trop indolents et trop peu productifs, commença à importer des esclaves d'Afrique.

Cuba-Nini-260-copie-1.JPG

Cuba-182.JPG

                                               Eglise de la Santisima Trinidad

La ville rayonne autour de la Plaza Mayor, dominée par l'église de la Très-Sainte-Trinité construite au XIXème siècle sur les débris de l'ancienne, ravagée par un ouragan.

Le Saint-Esprit avait sans doute soufflé un peu trop fort!

Cuba-187.JPG

L'architecture extérieure comme intérieure n'est pas d'un intérêt bouleversant. Néanmoins une belle toile expressive et naïve (début du XIXème) représente la fameuse Trinité accueillant les élus guidés par les anges.

Cuba-192.JPG

L'ange aux ailes de cendre a-t-il saisi Diego Velasquez par la main, ou ne l'a t-il pas plutôt précipité dans les flammes en lui rappelant les paroles du Christ :

"Ce que vous avez fait aux plus petits d'entre vous, c'est à moi que vous l'avez fait..."

 

Cuba 246

                 La Sainte-Trinité, le Palacio Brunet et le clocher de l'église Saint-François

La rue Hernandez Echerri conduit à ce qui subsiste de l'église et du couvent de Saint-François dont la majeure partie a été démolie en 1930.

Aujourd'hui le couvent abrite le musée de "la Lutte contre les Bandits" qui n'intéressera que les fanas de la Révolution cubaine (et encore). Les bandits sont les cubains contre-révolutionnaires qui après 1959, cherchèrent à se réfugier dans la sierra del Escambray.

Cuba-247.JPG 

C'est sur la placette devant le musée que nous nous sommes reposés. Un jeune artiste s'est assis à côté de nous et nous a croqués. Mais à la différence des portraitistes montmartrois, il nous a offert son croquis en refusant de recevoir autre chose que notre sourire!

Cuba 224

                                          Une quinceanera sur la Plaza Mayor

Sur la place, une jeune cubaine sourit au soleil.

Aujourd'hui pour elle c'est une grande fête et sa famille n'a pas hésité à s'endetter. Selon la tradition cubaine, les quinze ans (los quince) d'une fille marquent le passage à l'âge adulte et doivent être fêtés dignement. La jeune "quinceanera" se promène comme une mariée dans la ville avant d'avoir droit à une randonnée motorisée, sous les applaudissements de toute la famille.

 Cuba-222-copie-1.JPG 

Un des charmes de la ville réside dans la simplicité et l'élégance de ses demeures coloniales, souvent habitées par des descendants des premières familles.

Cuba-161.JPG

Une des caractéristiques de ces maisons, ce sont les fers forgés peints en blanc...

Cuba-244.JPG

Les grandes fenêtres, parfois décorées de vitraux...

Cuba-Nini-064.JPG

Les hautes portes dans lesquelles s'ouvre une autre porte plus petite...

Les fenêtres protégées par les "barrotes", petites pièces en bois tourné...

Cuba Nini 076

Le palacio Brunet domine les toits des maisons qui pour la plupart n'ont pas d'étage. Il abrite aujourd'hui le musée romantique (un point commun avec Montmartre et son musée de la Vie Romantique de la rue Chaptal).  

 

Cuba 165

                                                Le Palacio Cantero

Le plus opulent palais est le palacio Cantero, du début du XIXème siècle.

Il a été édifié par don Borrel y Padron, un magnat de la production sucrière et esclavagiste.

Cuba-Nini-040.JPG

                              Le Palacio Cantero. façade sur la rue Simon Bolivar.

Cuba-Nini-049.JPG

                                               Intérieur du Palacio Cantero

Il abrite un musée historique un peu succinct.

Son principal intérêt réside dans sa riche décoration, son mobilier et la grimpette qu'il permet jusqu'au sommet de sa tour d'où la vue sur la vieille ville est somptueuse.

Cuba-180.JPG

Il y a bien des endroits intéressants dans la ville, des palais, des musées... mais le véritable charme est celui des ruelles pavées de cailloux de rivières, des petites maisons, des habitants qui vous sourient...


Cuba-242.JPG

Cuba-245.JPG

Cuba Nini 036

                                                        Rues de la vieille ville

Il faut prendre le temps de se promener dans les rues, de visiter ou non les nombreux musées, de siroter un mojito ou une pina colada à la Casa de la Trova...

Cuba-163.JPG

...De regarder passer les filles...

Cuba 249

...De saluer l'homme au coq de la rue Simon Bolivar

Cuba-226.JPG

...Et de recevoir le regard doré du chat de la plazuela de Segarte  comme un dernier cadeau de cette ville de couleur et de soleil...

 

Liens. Cuba:

Cuba.Hemingway. Hôtel Ambos Mundos. Chambre 511.

Cuba. Cienfuegos. Théâtre Tomas Terry.

Cuba. Vallée de Vinales. Le Mur de la Préhistoire sur un mogote.

Cuba. Quelques images...

Cuba. Parc Guanayara.

Cuba. Sancti Spiritus. Eglise.

 

...



 

Repost 0
Published by chriswac - dans VOYAGES...
commenter cet article
11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 08:15

cottin2.jpg

                           Carte postale 1901. L'escalier du passage Cottin.

C'est une rue qui naît rue Ramey (au 17) et rejoint par un escalier raide et étroit la rue du Chevalier de la Barre (au 18).

passage-cottin-utrillo1.jpg

                                     Utrillo. l'escalier du passage Cottin.

Une rue qui ressemble à une rue dans sa première partie pour n'être plus qu'un escalier avant de déboucher sur le ciel et le campanile du Sacré-Coeur.

cottin-034.JPG

cottin-009.JPG

Aussi n'a t-elle pas eu l'honneur d'être appelée "rue" mais simplement "passage".

Il est vrai que Montmartre aime brouiller les pistes. L'impasse, près de chez Michou, se nomme sans complexe "rue" André Gill et l'artère étroite qui se termine en boyau  et qui donne dans le passage Cottin, se prétend également "rue" Falconet!

cottin-022.JPG

                     rue Falconet. entre le Passage Cottin et la rue du Chevalier de la Barre.

cottin-024.JPG

                Rue du Chevalier, à l'endroit où aboutit la rue Falconet (devant le "Montmartrois Hôtel")

passage-cottin7.jpg

                                                      Carte postale 1902

      Mais... qui était ce Cottin ? Un artiste? Un poète? Un peintre?

Que nenni!

Il n'est même pas le Cottin frères qui en bourgogne produit de bonnes bouteilles... non... Monsieur Cottin n'a pour seul mérite que d'être le propriétaire des terrains sur lesquels l'artère montmartroise a poussé, vaille que vaille avec ses petits immeubles crayeux.

passage-cottin-utrillo3.jpg

                      Utrillo. Le passage cottin. Une de ses plus belles toiles.

Et si l'endroit qui porte son nom connaît aujourd'hui l'éternité temporaire montmartroise, c'est qu'il a été peint par de nombreux artistes et notamment Utrillo.

Encore lui me direz-vous! Il est vrai que comme le furet de la chanson, il court il court, Utrillo, de tous les côtés de la Butte. Il est passé par ici, il repassera par là! 

passage-cottin-11.jpg

Mais il a vraiment aimé cet endroit, au point de délaisser les cartes postales qu'il aimait copier pour venir y poser son chevalet et le reproduire attentivement. Sans doute appréciait-il ce quartier nord-est de la Butte, resté un peu plus longtemps que les autres à l'abri de la voracité des promoteurs.

passage-cottin-utrillo.jpg

                                           Utrillo. l'escalier du passage Cottin.

passage-cottin-renoux.jpg

                                         Le passage Cottin. Renoux.

D'autres peintres ont suivi son exemple. Comme Renoux dont la toile fait penser à un décor de théâtre, une ville silencieuse presque inquiétante, désertée par ses habitants.

Renoux (1939-2002), né dans la lumière de l'Algérie, avait choisi en arrivant à Paris, de s'installer à Montmartre, à l'hôtel de la rue du Chevalier de la Barre, non loin de l'escalier qu'il a peint...

 

cottin-004.JPG

                          Escalier du Passage Cottin arrivant dans la rue de la Barre.

pasage-cottin-gazi.jpg

                                                    Gazi. Le Passage Cottin.

Un autre peintre de Montmartre, Gazi le Tatar (1900-1975) l'a représenté, sous un angle plus original.

Gazi le Tatar, né en Crimée et descendant de Gengis Khan (vraie ou fausse l'histoire est belle!) a habité rue Lepic, chez Suzanne Valadon qu'il considérait comme une mère tandis qu'Utrillo était son frère!

Il a beaucoup peint les rues de la Butte et aujourd'hui, il passe son éternité, à quelques mètres d'Utrillo, dans le cimetière Saint-Vincent.

Mimi pinson gazi

                                           Gazi. La maison de Mimi Pinson.

cottin4.jpg

Le passage est plus rarement peint ou photographié dans le sens descendant. C'est pourtant dans cette partie qu'on peut voir les maisons les plus champêtres, celles qui au printemps disparaissent sous les feuilles...

cottin-007.JPG

cottin-014.JPG

                                   Passage Cottin. petit immeuble caché par les feuillages...

cottin-005.JPG

Reprenant la tradition des cartes postales anciennes, les habitants du passage ont voulu que de nouvelles photos soient faites, comme jadis... 

passage-cottin9.jpg

                                                             Carte postale de 1902...

cottin3.jpg

                                                                     Carte postale 1904...

passage-cottin8.jpg

 

Photo récente du Passage et de ses habitants... avec le soleil, les fenêtres ouvertes... et le bonheur d'être Montmartrois!

 

Liens :

Rues de Montmartre. Classement alphabétique.

Montmartre. Adolphe Willette.

Montmartre. André Gill. Le Lapin agile.

Montmartre. Eugénie Buffet.

Montmartre. Le Bal Tabarin.

Montmartre. Marcel Legay. Ecoute ô mon coeur.

Montmartre. Cabaret. L'Enfer.

Montmartre. Rue du Mont Cenis. Maison de Mimi Pinson.

Montmartre. Cabaret Le Ciel.

Montmartre. Neige. cartes postales anciennes.

Montmartre. Rue Saint Rustique.

Montmartre. Musée de l'Erotisme. Jean-Marc Laroche.

Montmartre. Réservoir et fontaine rue Lepic


 

 

 

 

 

 

Repost 0
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 12:40

 

Cuba-043.JPG

                                        L'hôtel Ambos Mundos. La Havane.

Cuba-061.JPG

                                           Hall Art Déco de l'Ambos Mundos.

Nous arrivons le soir à La Havane. Un bus nous attend pour nous déposer à l'entrée de la vieille ville et nous laisser rejoindre à pied, par les rues piétonnes, l'hôtel Ambos Mundos où nous devons passer trois nuits.

Cuba-045.JPG

                                                              Entrée de l'hôtel.

Cuba-059.JPG

                                                  Ascenseur capricieux de l'hôtel.

Un ascenseur poussif et aléatoire nous hisse au 5ème étage.

Surprise!

Notre chambre est mitoyenne de celle où Hemingway, personnage mythique à Cuba, presque autant que le Che, a passé plusieurs années et où il a écrit quelques uns de ses bouquins.

Cuba-062.JPG

                                              Photos d'Hemingway dans le Hall.

Cuba-058.JPG

                                    Fresque "Vieil Homme et la Mer" au 1er étage.

Tout l'hôtel est transformé en sanctuaire... photos dans le hall, photos dans les chambres, fresques...

Cuba-005.JPG

Notre chambre 515 à côté de celle d'Hemingway 511. La 513 n'existe pas pour cause de superstition. 

Evidemment, ce voisinage inattendu rendait inévitable la visite de cette chambre sacralisée, transformée en musée et mitraillée à longueur de journée par des appareils numériques!

Cuba-001.JPG

                Le Palais des Capitaines Généraux (XVIIIème siècle). Vu de la chambre d'Hemingway.

Hemingway a donc vécu ici de 1932 à 1939, avec vue sur le Palais des Capitaines Généraux et sur les toits de la ville.

Cuba-046.JPG

                                          Touristes russes chez Hemingway.

J'avoue que si le hasard ne nous avait conduits à côté de son repaire, nous ne l'aurions pas visité, n'ayant pas pour ce grand écrivain une admiration forcenée et le trouvant décalé de nos jours par rapport au respect des animaux et n'ayant aucune sympathie pour son machisme perturbé d'amateur de corridas.

Cuba-053.JPG

                            Table, lunettes, Remington, manuscrits... reliques, reliques...

Oublions un instant et jetons un oeil sur sa table. Une table dont la hauteur pouvait se régler afin de lui permettre d'écrire debout quand la position assise le faisait souffrir à cause des blessures que sa jambe avait subies pendant la 1ère guerre.

On peut voir la Remington sur laquelle il aurait commencé à écrire "Pour qui sonne le glas" et un manuscrit où on peut déchiffrer quelques phrases en français.

 

Cuba-056.JPG

Le mobilier est celui qui se trouvait dans toutes les chambres de même standing. Lit d'acajou, fauteuil d'osier, table, miroir.

Cuba-048.JPG

Cuba-050.JPG

 

Pour étoffer le lieu, des cannes à pêche, des sagaies, des bottes ayant appartenu à l'écrivain chéri de Poivre d'Arvor, ont été exposées.

Ce qui me rappelle ma lecture du Vieil Homme et la Mer et, je dois l'avouer, ma grande compassion pour le magnifique poisson innocent que le vieux était allé emmerder et massacrer, afin de se prouver à lui-même qu'il était encore vivant et valeureux! 

Les espadons, eux, ne connaissent pas ce genre de problème existentiel!

Cuba-054.JPG

                                                  Nini dans le miroir d'Ernest...

L'écrivain, grand chasseur, grand pêcheur, grand massacreur, a contribué à sa manière à l'appauvrissement de notre planète, avant de terminer ses jours dans la belle villa qu'il s'était fait construire, toujours à La Havane et qui porte le beau nom de La Vigia.

En espérant que ce nom n'est pas le rappel du cri poussé par les Espagnols du haut de leur vigie, pour annoncer l'apparition d'une nouvelle terre dont ils allaient exterminer la population.

Cuba-051.JPG

Sur le lit du héros, sont disposés des livres et des revues qu'il lisait alors. Beaucoup de revues de sexe.

Il n'était pas net le bonhomme quant à sa sexualité. Ni avec les femmes, ni avec les hommes...

Cuba-052.JPG

Allons! C'est le lot presque commun de tous les grands auteurs, d'avoir un inconscient tourmenté qui leur donne une partie de leur talent!

Cuba-002.JPG

                                           Toits vus de la chambre sacrée...

Avant de quitter cette chambre-musée, jetez un oeil sur les toits de La Havane et perdez-vous dans les ruelles où vous trouverez la Bodeguita del Medio où Hemingway sirotait ses mojitos...

 

Vous en boirez un à la santé des animaux libres qui survivent malgré trafiquants et chasseurs...

A la santé des espadons que de riches touristes croyant imiter Hemingway vont traquer et tuer pour se donner l'illusion d'être vivants et virils!


 Espadon.jpg

Liens : Cuba

Cuba. Cienfuegos. Théâtre Tomas Terry.

Cuba. Vallée de Vinales. Le Mur de la Préhistoire sur un mogote.

Cuba. Quelques images...

Cuba. Trinidad. Eglises, palais...

Cuba. Parc Guanayara.

Cuba. Sancti Spiritus. Eglise.

Repost 0
Published by chriswac - dans VOYAGES...
commenter cet article
7 mars 2011 1 07 /03 /mars /2011 07:15

 

2011_0228deuxnous0020.JPG

                                        7 mars 2011. Anniversaire de Nicole.

 

Amour brûlant.    

 

Petits sillons     un an de vie

Je les caresse et je les lis

Comme un pianiste à son clavier

Comme un aveugle à son cahier


Petits sillons     sentiers de vie

Je les effleure et je les suis

Si ma main jamais ne dévie

C'est que ton corps est mon pays

 

Dans ton corps est la guérison

D'un faux amour qui fut prison

Qui fut mensonge et fut poison

De mes années de déraison

 

Ton corps et mon corps sont alliage

Lancé au devant du sillage

Que laisse au Cap Canavéral

La fusée intersidérale

 

Un matin nous arriverons

Au coeur du soleil en fusion

Où tous les deux nous brûlerons

Quelques années et des millions

 

2011_0228deuxnous0019.JPG

 

Liens : poèmes d'amour de Christian Wacrenier.

..........................................................................................................

Poème d'amour. Amants éternels.

Poème. Amour Nâga.

Poème. Amour. Attente.

poème. Amour. Soleil.

Poème. Amour Eternité.

Poème . Amour plus fort que la mort.

Poème d'amour. La nuit à côté de toi.

Poème érotique. Amour debout.

poème: Amour Flamme.

Avant la nuit. Poème. Amour.

....




Repost 0
Published by chriswac - dans POEMES. AMOUR.
commenter cet article
6 mars 2011 7 06 /03 /mars /2011 07:15

 

 

willette.jpg

Quand on s'appelle Adolphe, il vaut mieux ne pas faire de politique. C'est un prénom dangereux.

Willette (1857-1926) n'a pas écouté ce conseil et sa candidature aux élections législatives de 1889  comme unique candidat sur la liste antisémite a jeté une ombre sur toute son oeuvre et a conduit le Conseil de Paris à débaptiser en 2004 le square du Sacré Coeur qui portait son nom pour le remplacer par celui de la Vierge Rouge, l'héroïne montmartroise de la Commune : Louise Michel.

willette-antisemite.jpg

Ce seul tract explique pourquoi Willette mérite le désamour que Montmartre lui porte. Montmartre c'est la liberté, la générosité, les bras ouverts. Tant d'artistes ici sont venus chercher la tolérance et l'inspiration, tant d'artistes venus de divers horizons que le racisme y semble plus qu'ailleurs insupportable....

willette3.jpg

Et poutant Sans oublier ce triste aspect du personnage, aspect si répandu dans notre beau pays dans les années qui précèdent l'Affaire Dreyfus, il est normal de s'intéresser un peu à ce personnage qui laissa son empreinte dans notre quartier et décora quelques uns des cabarets les plus prestigieux.

2011_0226Gill-Willette0013.JPG

                         Le petit immeuble du 20 rue Véron, à côté de l'hôtel de Clermont. 

C'est en 1882 qu'il s'installe à Montmartre, au 20 rue Véron. Au temps de l'impressionnisme, il ne montre aucun goût pour ce courant qu'il juge vulgaire et il peint de façon très classique avec une palette sans éclats.

willette-marcellin-desboutin.jpg

                                  Willette vu par marcellin Desboutin (avec allusion au Chat Noir).

Il obtient cependant un franc succès avec son Pierrot et sa Colombine, au point qu'on le représentera lui-même dans ce costume et qu'il écrira ses mémoires sous le titre de Feu Pierrot.

willette suicide de Pierot

        Willette . Parce Domine (1884). Peint pour le Chat Noir et aujourd'hui au Musée de Montmartre.

Il participe avec Salis et Goudeau à la création du Chat Noir, boulevard de Rochechouart. C'est pour ce cabaret qu'il peint son oeuvre la plus célèbre : Parce Domine.

L'immense toile qu'on peut admirer dans la première salle du Musée du Vieux montmartre, rue Cortot, reprend les premiers mots d'un cantique qui énumère les péchés humains et la luxure avant d'implorer le pardon divin. Et c'est cette toile qui orna le Cabaret où le tout Paris venait boire et s'amuser!

Alors que le moulin tourne avec ses ailes transformées en portées musicales, la  foule frénétique des vices accompagne Pierrot vers la mort...

Bloy écrit à propos de cette oeuvre :

"Une nuit claire et neigeuse. Un moulin aux ailes immenses, le moulin solitaire et mélancolique de l'espérance des poètes, qui tourne toujours à vide et qui n'a jamais le plus petit grain de bonheur à moudre pour les affamés..."

Willette décore de nombreux cabarets de la Butte comme La Cigale, le hall du Bal Tabarin et Le Moulin Rouge dont il dessine le célèbre moulin.

willette-vitrail.jpg

Il dessine également des vitraux...

willette-Pierrot.jpg

Il crée une revue : Le Pierrot (1888-1891)

La page de couverture ci-dessus illustre une chanson de Béranger, misogyne et assez lourde :

          Gai! gai! De profundis.                                                                                                           Ma femme a rendu l'âme!                                                                                                   Faut-il la pleurer?                                                                                                                 Non, non, j'aime mieux la suivre                                                                     Pour la voir enterrer!

 

willette-la-vache-enragee2-copie-1.jpg

Il crée également La Vache Enragée (1896-1897) et il participe à l'organisation du 1er défilé carnavalesque de Montmartre en 1896 : La promenade de la Vache Enragée dont il sera l'organisateur l'année suivante et qui deviendra la Vachalcade...
willette-temps-des-cerises.jpg

Quand en 1891, Jean-Baptiste Clément, l'auteur du Temps des Cerises, délégué du parti ouvrier socialiste révolutionnaire, est condamné à deux ans de prison et cinq ans d'interdiction de séjour, Willette prend parti pour son ami et publie un dessin où l'on voit la Liberté sous les traits d'une jeune fille, encadrée par des gendarmes qui ont confisqué son panier de cerises.

Willette ajoute un couplet à la chanson :

Quand il reviendra le temps des cerises                                                               Pandores idiots, magistrats moqueurs                                                                 Seront tous en fête                                                                                                            Les bourgeois auront la folie en tête                                                                                  A l'ombre seront poètes chanteurs                                                                           Mais quand reviendra le temps des cerises                                                         Siffleront plus haut chassepots vengeurs

 

willete poulbot

                          Affiche pour l'arbre de Noël au dispensaire des Petits Poulbots.

En 1920, avec Forain et Poulbot, Willette fait partie des fondateurs de la République de Montmartre dont il sera le premier président.

Il participe activement avec son ami Poulbot à la création du dispensaire des Petits Poulbots dont il pose la première pierre en 1923, rue Lepic, à l'emplacement d'un ancien poulailler...

 

willette-pierrot-chatouille-a-mort-colombine.jpg

Evidemment on peut penser à Louis Ferdinand Céline, écrivain génial et antisémite déchaîné dont on cite le dévouement auprès des malades sans argent...

Willette, le génie en moins, a lui aussi donné de son temps et de son argent à l'assistance des malheureux... mais cette "charité" ne saurait absoudre ni l'écrivain ni le dessinateur.

willette-guillotine.jpg

Willette a été fêté et reconnu. La République qu'il avait si souvent caricaturée lui a accordé la légion d'honneur...

Mais aujourd'hui pèse sur cet homme qui se revendiquait chrétien la tache ineffaçable du racisme, cette tache qui allait recouvrir la France de lèpre, quelques années plus tard. 

Willette-guerre.jpg

                               Couverture de Willette pour le Rire Rouge (nom que prend l'hebdomadaire humoristique le Rire  pendant la guerre, pour montrer la determination des combattants prêts à verser leur sang ou à faire couler celui des ennemis!)

      Son oeuvre, si l'on excepte ses affiches, est plus noire que rouge. Pierrot y est souvent associé à la mort; le pouvoir y est dénoncé pour ses exactions et ses injustices... Elle est sous son apparente légèreté, annonciatrices de temps tragiques. 

2010 1003jardinsaintpierre0013

                               Square Louise Michel. Ancien Square Willette.

 Willette meurt en 1926. Le jardin du Sacré Coeur lui rend hommage en portant son nom... jusqu'en 2004 où le nom s'efface...

21-mars-003.jpg

                                                     Square Louise Michel...

Et pourtant Willette a participé à la légende de la Butte en dessinant au clair de lune des personnages simples et poétiques, des pierrots sans le sou, des midinettes...  

Son engagement politique criminel fait oublier ses qualités et j'espère que mon poète préféré, mon grand homme, Guillaume Apollinaire, ignorait cet aspect de Willette lorsqu'il écrivait à son sujet :

"L'on devrait donner le prix Nobel de la paix à cet artiste qui a fait presque autant de dessins contre la guerre que contre l'hypocrisie de ceux qui détestent la beauté."

willette-baionnette.jpg

       Couverture de La Baïonnette (hebdomadaire satirique qui paraît pendant la guerre), illustrée par Willette.

 

Liens

Liste et liens: Peintres et personnages de Montmartre. Classement alphabetique.

Montmartre. Eugénie Buffet.

Montmartre. Le Bal Tabarin.

Montmartre. Marcel Legay. Ecoute ô mon coeur

Montmartre. Cabaret. L'Enfer.

Montmartre. Cabaret Le Ciel.

Montmartre. Le cabaret du Néant.

Montmartre. Rue du Mont Cenis. Maison de Berlioz.

Le cirque Médrano. Boulevard de Rochechouart.

Montmartre. Musée de l'Erotisme. Jean-Marc Laroche.

Poulbot. Panneaux de Faïence. Rue Damrémont. Montmartre.

Montmartre. Moulin de la Galette. Histoire. peintres.

Montmartre. La Goulue et Toulouse Lautrec.

Montmartre: Jane Avril, Toulouse Lautrec.

...





 

 

 

 

Repost 0
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 09:00

 

chatsFeutrier 034

On ne voit plus Pietro dans les rues de Montmartre. Les chats, le soir venu l'attendent devant le rocher où il venait les nourrir.

A 87 ans Pietro, après la fermeture du square Louise Michel, passait par-dessus les grilles avec son sac et ses gamelles. Il avait toujours avec lui une petite pharmacie pour soigner les bobos des félins.

chatsFeutrier 101

J'ai commencé à le connaître en janvier quand je me suis inscrit au Chat SDF et j'ai rejoint l'équipe des nourrisseurs.

Homme secret, discret, aussi fuyant qu'un chat....

Il m'a fallu quelques jours pour l'apprivoiser. Quand il m'a souri, je me suis dit que j'avais trouvé un nouvel ami.

chatsFeutrier 040

Pietro était venu d'Italie, de la campagne milanaise, il y a plus de soixante ans. Il vivait à Montmartre, rue Muller où il était si modeste et si léger qu'il ignorait la pesanteur de l'âge. Toujours droit et sec, comme un François d'Assise de la Butte.

Avant de partir en voyage, je l'ai rencontré dans le Super marché de la rue de Clignancourt. Il était un peu plus maigre, un peu plus tremblant. Il m'a dit qu'il avait été malade mais qu'il allait un peu mieux et qu'il se préparait à aller deux semaines en Italie.

chatsFeutrier 020

Je lui ai donné quelques boîtes pour les chats. J'ai écrit mon nom et mon numéro de téléphone sur une feuille. Nous nous sommes serrés la main. Son regard était profond et bleu.

De retour de Cuba, j'entends sur mon répondeur, un court message, laissé une dizaine de jours plus tôt. La voix à peine audible de Pietro : "S'il vous plaît...S'il vous plaît."

Au même moment, Catherine qui supervise notre équipe, m'appelle.

Pietro est mort.

Des voisins s'inquiétant de ne plus le voir avaient appelé les pompiers. Ce n'est que cinq jours après sa mort que la vitre de son appartement avait été brisée et qu'il avait été retrouvé.

chatsFeutrier 091

Pietro est à l'Institut médico légal depuis deux semaines. Des recherches sont entreprises en vain pour joindre quelqu'un de sa famille.

Après des démarches à la mairie, il a été possible, exceptionnellement, d'ouvrir les scellés et de fouiller l'appartement pour retrouver son chat.

En vain, le chat de Pietro a disparu.

Nul doute qu'il a rejoint la petite bande au pied des rochers et qu'il attend avec elle...

La patience des chats fait toujours des miracles.

chatsFeutrier 028 

Liens. Les chats.

Chats et cinéma. Susan Herbert.  

Chats et grands peintres. Susan Herbert. (1)

Chats: Calendrier. Cartes postales de Marc Boulanger.

Chats de Dordogne. Petits poèmes.

poèmes pour mon chat. Mort.

 

Liens: Chats. Poèmes, Art, photos....

 

..


 

Repost 0
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 08:05

Cuba-156.JPG

A Cienfuegos sur le "Parque Marti", s'élève le Teatro Tomas Terry, témoin de l'époque opulente où la bourgeoisie esclavagiste de Cuba, suivant les modes occidentales et notamment parisiennes, construisait d'élégantes salles de spectacle où étaient invités les plus grands artistes de la fin du XIXème.

Sarah Bernhardt et Caruso furent de ce voyage et apprécièrent l'accueil enthousiaste qui leur fut réservé!

Cuba-132.JPG

                                       Statue de Tomas Ferry dans le Hall du théâtre (marbre de Carrare)

Un grand propriétaire de plantations de cannes à sucre, enrichi par l'exploitation inhumaine des esclaves venus d'Afrique, Tomas Terry Adams, maire de la ville, a voulu par testament que fût édifié ce théâtre, au coeur de la ville.

Cuba-Nini-257.JPG

                         Musee de la centrale sucrière Marcelo. Mémoire de l'esclavage.

 Il le dédia à la mémoire de son père et désira, sans doute pour se donner bonne conscience, qu'une partie de la recette des spectacles fût consacrée aux oeuvres caritatives.

Cuba-154.JPG

Le bâtiment classé Monument National,  a été conçu par l'architecte militaire, Lino Sanchez Marmol.

Il fallut presque trois ans pour le réaliser (1887-1889).

Il fut inauguré le 8 février 1890.

Il développe une façade harmonieuse et sans surcharge, ce qui n'est pas pour étonner, venant d'un architecte habitué aux casernes et autres bâtiments virils et utilitaires. 

Cuba-153.JPG

Le fronton est orné de mosaïques de l'atelier Salviati de Venise. Les masques de la tragédie et de la comédie encadrent la muse de la danse, Terpsichore.

Ne croyez pas le guide Hachette qui y voit les trois Grâces!!!

Cuba-131.JPG

Le hall avec ses peintures et ses candélabres fin de siècle, contraste avec la simplicité de la façade. Il est dans le plus pur style 1900 "rococo", inspiré par le dix-huitième français qu'appréciait Tomas Terry qui séjournait parfois dans le Paris des années folles (où d'ailleurs il mourut en 1886!) 

Cuba-129.JPG

Au plafond, dans un ciel turquoise où volètent de blancs oiseaux, les muses accompagnées d'angelots rebondis, jettent des fleurs sur le public qui entre dans le théâtre.

Cuba-136.JPG

On les retrouve dans la grande salle.

Cuba-137.JPG

Elles sont emportées dans un tourbillon de nuées, enlevées vers les cimes par la musique qui s'élève de la fosse. Leur auteur est un peintre hispano-philippin du nom de Camilo Salaya. La chair rose, les poitrines sensuelles, les bras potelés évoquent Mignard mais aussi les décors des music-halls parisiens de la fin du siècle.

Cuba-149.JPG

Deux médaillons entourés de fleurs les accompagnent.

L'un d'eux est le portrait d'une poétesse cubaine très appréciée au XIXème : Gertrude Gomez de Avellaneda, plus connue sous le nom de "La Avellaneda", malheureuse en amour, comme toutes les poétesses qui se respectent...

Cuba-147.JPG

 

L'autre médaillon n'est pas malgré les apparences, le portrait de Trotsky. Il s'agit de Gaspar Villate (1851-1891) compositeur cubain qui connut Verdi et fut influencé par lui, écrivit quelques opéras avant de mourir, comme Tomas Terry à Paris...

Cuba-133.JPG

Le Théâtre ne manque pas de charme avec ses portes à claires-voies qui évoquent les maisons créoles.

Cuba-134.JPG

La structure est légère, sans cloisons inutiles. L'air y circule pour atténuer la moiteur tropicale...

Cuba-135.JPG

Les deux étages sans surcharge sont légers et ouverts comme les terrasses des grandes maisons de bois.

Cuba-139.JPG

Les plafonds des loges, peints de feuillages, de fleurs et d'oiseaux se dégradent doucement et s'assombrissent... 

Cuba-148.JPG

Cuba-151.JPG

Sous le bienveillant regard de cette divinité de Théâtre... 

Cuba-158.JPG

En sortant du théâtre, sur la place, on peut voir le Palaccio Ferrer, édifié lui aussi par un magnat du sucre et où, parait-il, logèrent Sarah Bernhard et Caruso lorsqu'ils se produisirent à Cienfuegos.

Sarah Bernhardt joua Cléopâtre et Caruso chanta Aïda. Il aurait pu chanter Nabucco dans ce théâtre construit avec l'argent de l'esclavage. Le choeur des esclaves y aurait résonné avec plus d'ampleur et de vérité...

Cuba-Nini-260.JPG

Cuba-155.JPG

Cuba-Nini-262.JPG

Cuba-152.JPG

Cuba-Nini-263.JPG

Liens :

Cuba. Vallée de Vinales. Le Mur de la Préhistoire sur un mogote.

Cuba. Quelques images...

Cuba. Trinidad. Eglises, palais...

Cuba.Hemingway. Hôtel Ambos Mundos. Chambre 511.

Cuba. Parc Guanayara.

Cuba. Sancti Spiritus. Eglise.

Buddha. Les statues du musée Cernushi.

Masques funéraires. Cernushi

Palestine. Le mur. Deheishe. Bethleem.

bronze Edo. Art japonais. cerf. biche. grues.

paravent Japon. Les grues. Edo.

Paravent Corée. Epoque Choson.

Mains de Bouddha. les mudras.

 

 

 

 

 

 

 


Repost 0
Published by chriswac - dans VOYAGES...
commenter cet article
2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 08:00

 2011_0226Gill-Willette0032.JPG

                        Enseigne : le Lapin à Gill au cabaret du Lapin Agile, rue des Saules.

2011_0226Gill-Willette0030.JPG

                         Le Lapin Agile. A gauche, le mur du cimetière Saint-Vincent.

André Gill pouvait-il imaginer en peignant la fameuse toile du Lapin, qu'elle serait reproduite sur un panneau de bois par Osterling pour le cabaret de la rue des Saules et que cette oeuvre serait photographiée par des millions de touristes?

lapin-agile.jpg

Lorsque l'enseigne fut installée sur la façade de la petite maison en 1881,  André Gill sortait de Charenton où il avait été interné. Il connaissait alors une courte rémission avant d'être interné de nouveau pour ne plus sortir et mourir en 1885.

Andre-Gill.jpg

                                                              André Gill.

Il fut cependant bien plus que l'auteur de ce lapin qui sort de sa casserole en brandissant une bonne bouteille!

Il fut le caricaturiste dont les lecteurs guettaient les dessins, à l'affût de l'hebdomadaire La Lune qui était à la fois le Charlie Hebdo et Le Canard Enchaîné de l'époque.

andre-gill-theresa3.jpg

                                               La Lune. Caricature de Thérésa.

André Gill est le fils d'un aristocrate peu recommandable, le Comte de Guines qui ne reconnaît pas ce garçon né le 17 octobre 1840 d'une aventure avec une femme du peuple, une couturière qui en meurt de chagrin. De son vrai nom André Gosset, il choisira de signer ses dessins sous le nom de Gill.

Il se montre très précoce dans l'art du portrait et après les Beaux-Arts, il est remarqué par Nadar qui détecte en lui un caricaturiste de génie.

André Gill publie ses premiers dessins alors qu'il a à peine 19 ans, dans Le Journal Amusant.

Il mène alors la vie de Bohême dont parle Murger (dont il illustrera La Vie de Bohême) et ne parvient à survivre qu'en jouant les croque-morts, c'est à dire en "croquant" les morts dont les familles veulent garder un souvenir vivant!

Grâce à l'épidémie de choléra de 1865, il peut mettre un peu de beurre dans ses épinards!

Andre-Gill-victor-noir.jpg

                                   André Gill. Victor Noir sur son lit de mort.

Sa caricature de Thérésa (Emma Valadon de son vrai nom) spécialiste des refrains drôlatiques et des effets de voix tyroliennistes, connaît un franc succès.

Andre-Gill-theresa.jpg

andre-gill-theresa2.jpg

                                        André Gill. Caricatures de Thérésa.

andre-gill--la-lune-lesseps.jpg

                                         André Gill. Ferdinand de Lesseps

Ses "grosses têtes" assurent le succès de l'hebdomadaire dont les accros guettent chaque parution! Jusqu'au jour où la censure que Gill dessine sous les traits de Madame Anasthasie, s'intéresse à lui...

andre-gill-madame-anastasie.jpg

                                          André Gill: Madame Anasthasie. La censure.

D'autant plus qu'il s'attaque à Napoléon III que chacun reconnaît dans Le portrait authentique de Rocambole...

andre-gill-rocambole.jpg

                                  André Gill. Portrait authentique de Rocambole.

La Lune est interdite le 17 janvier 1866 mais renaît le 26 janvier, après une courte interruption, sous le nom provocateur de L'Eclipse

andre-gill-l-eclipse.jpg

                                              André Gill. L'Eclipse. Courbet.

Quand éclatent les évènements de la Commune qui ont tant marqué Montmartre, André Gill, bien qu'ami des Communards et proche de Vallès et de Rochefort, se tient courageusement à l'écart! Il ne s'expose pas, ne participe à rien... ce que lui reprocheront ses amis après le désastre...

Après la Commune, l'Eclipse qui s'était éclipsée, paraît de nouveau malgré de nombreux numéros censurés.

En 1876, Gill crée La Lune Rousse.

andre-gill-lune-rousse-clemenceau.jpg

                           André Gill. La Lune Rousse. Clémenceau.

La Lune Rousse est à son tour la cible des censeurs et en 1879, andré Gill la laisse disparaître non sans avoir auparavant créé La Petite Lune!

andre-gill-la-petite-lune-VH.JPG

                                                 La Petite Lune. Victor Hugo au Sénat.

Il représente ici Victor Hugo qui malgré son âge, lutte sans faiblir pour la justice et la liberté et réclame au Sénat l'amnistie pour les Communards     exilés.

andre-gill-zola.jpg

                          André Gill. Emile Zola (qui salue Balzac et est salué par lui!)

De censure en censure, André Gill voit ses maigres revenus devenir étiques et il se transforme pour survivre en illustrateur des romans de certains de ses amis comme Zola ou Murger.

andre-gille-emile-cohl.jpg

             Emile Cohl. Elève et ami de Gill. Il est considéré comme le créateur du dessin animé français.

Il se lie alors avec Emile Cohl, jeune artiste qui lui voue une grande admiration et restera jusqu'aux derniers jours un ami fidèle et attentif.

andre-gill-tableau.JPG

                                      André Gill. La Naissance. Petit Palais.

Le 21 mai 1880, il devient père d'un petit garçon qui ne survivra que quelques mois. Est-ce à la suite de ce traumatisme qu'il perd peu à peu la raison? Ou est-ce d'avoir été trop exposé aux rayons maléfiques de la lune?

Il est interné à Charenton où il meurt en 1885.

Une décision de justice ordonne la vente de tous ses biens pour payer les frais d'internement. Son atelier est vendu aux enchères, ses oeuvres sont dispersées. Emile Cohl organise une exposition à la Galerie Vivienne pour récolter quelques fonds, sans grand succès.

andre-gill-cimetiere.JPG

                                         Tombe d'André Gill au Père Lachaise.

André Gill est enterré loin de Montmartre, au Père Lachaise.

2011_0226Gill-Willette0004.JPG

                                  Rue André Gill (entre le 76 et 78 de la rue des Martyrs)

2011_0226Gill-Willette0005.JPG

                                           Buste de Gill (par M. Rouillière) 

Une rue de Montmartre, à deux pas de Chez Michou, porte son nom. Une rue aux immeubles bourgeois qui se termine en cul de sac avec quatre arbres et le buste peu inspiré de l'artiste bohême...

2011_0226Gill-Willette0025.JPG

Mais c'est son lapin qui lui confère sa part d'éternité montmartroise!

 C'est lui qui vous invite à boire un petit coup et à vous intéresser peut-être aux caricatures brillantes et drôles de son créateur!

N'hésitez pas! Ne sommes-nous pas entrés avec les Chinois dans l'année du lapin?

Et n'oubliez pas d'aller rendre visite au musée de Montmartre où vous rencontrerez le lapin à Gill en chair et en os....enfin, je veux dire le lapin original et non la copie installée sur le cabaret de la rue des Saules!

 

Liens

Liste et liens: Peintres et personnages de Montmartre. Classement alphabetique.

Montmartre. Eugénie Buffet.

Montmartre. Le Bal Tabarin.

Montmartre. Marcel Legay. Ecoute ô mon coeur.

Montmartre. Cabaret. L'Enfer.

Montmartre. Rue du Mont Cenis. Maison de Mimi Pinson.

Montmartre. Cabaret Le Ciel.

Montmartre. Le cabaret du Néant.

Montmartre. Rue du Mont Cenis. Maison de Berlioz.

Le cirque Médrano. Boulevard de Rochechouart.

Cimetière Montmartre. Henry Murger.

Montmartre. Musée de l'Erotisme. Jean-Marc Laroche.

etc...


Nougaro au Lapin Agile

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Montmartre secret
  • Montmartre secret
  • : Pour les Amoureux de Montmartre, des Chats.de l'île d'Oléron, des Voyages. Les Amis Inconnus et les Poètes...
  • Contact

Recherche