Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2012 6 13 /10 /octobre /2012 06:20

 caulaincourt-rue-tournant.jpg

La rue Caulaincourt est plus que l'avenue Junot, "les champs Elysées" de Montmartre.

Son histoire est foisonnante et les artites qui l'ont habitée sont légion...

Clichy boulevard 090

   A gauche heureusement dissimulé par les arbres le hideux immeuble Castorama,Ibis et Mercure.

Clichy4 004

                         Félictations aux architectes et aux élus qui ont permis cette chose!

Commençons par le commencement, le n°1...     

Faites un très gros effort d'imagination et effacez l'immeuble de Castorama et des hôtels.

caulaincourt-maquis.jpg

                                                 Le maquis rue Caulaincourt (1901)

maquis ensemble

           A l'arrière-plan les immeubles de la rue Caulaincourt, côté impair.  Au 1er plan le maquis.

vous  êtes en 1885... De petits immeubles et des maisons de village subsistent... Le maquis n'est pas loin...

Le père Forest habite au n°1. Il a laissé son nom à la rue actuelle, le long de l'immeuble innommable.

Photographe de son état, il possède derrière sa maison, à l'angle des rues Forest et Caulaincourt actuelles, un grand jardin avec une bicoque où entreposer du matériel.

Il ouvre son jardin et prête sa bicoque à des artistes et notamment à un jeune peintre qui a élu domicile à Montmartre.

Tourlaque-014.JPG

                           7 rue Tourlaque proche de la rue Caulaincourt  (atelier de Lautrec)                                                      

Ce peintre a besoin d'espace et de lumière pour peindre en plein air comme les Impressionnistes.

Caulaincourt_rue_1_Toulouse-Lautrec_dans_le_jardin_du_pere_.jpg

                      Dans le jardin du Père Forest.  On reconnaît le modèle de "La Femme à l'Ombrelle" 

Vous l'avez reconnu, c'est Toulouse Lautrec en personne !

caulaincourt-pont2.jpg

                                    Rue Caulaincourt. Le pont au-dessus du cimetière.

Il n'a pas 20 ans quand il débarque à Montmartre. De 1885 à 1897, il occupe l'atelier à l'angle des rues Caulaincourt et Tourlaque, à proximité de la maison du Père Forest (à vue de nez, trois cents mètres... le temps de passer le pont au-dessus du cimetière).

caulaincourt-Henri_de_Toulouse-Lautrec__la_femme_dans_le_ja.jpg

                                       Femme dans le jardin du père Forest.

Influencé par les Impressionnistes, il veut peindre en extérieur, avec les ombres et les lumières.

caulaaincourt-1-honorine-platzer-lautrec-forest.jpg

                                                    La Femme aux Gants. 

Il profite de l'accueil chaleureux du photographe pour faire poser ses modèles dans le jardin campagnard, rescapé pour quelques années encore de de la spéculation immobilière qui commence à ravager la Butte.

C'est là qu'il peint la célèbre "Femme aux gants". Le modèle qu'il fait poser est Honorine Platzer dont le nom grâce au peintre a traversé le temps...

Remarquable portrait qui semble en mouvement, comme si la femme se tournait vers un paysage qui défilerait par la fenêtre d'un wagon...

Si le fond est impressionniste, il y a déjà dans la nervosité du trait et sa précision, le style de Lautrec...

Caulaincourt-1justine_dieuhl.jpg

Il en est de même pour Justine Dieuhl... dont on ne connaît absolument rien, sinon qu'elle est la femme de ce tableau célèbre exposé à Orsay.

La jeune femme "pose" comme pour un photographe. Elle est assise sur le bord d'un pliant, un peu mal à l'aise. elle esquisse un sourire et croise maladroitement les mains sur sa robe. Digne et sérieuse, elle dégage une impression de douceur triste. 

Caulaincourt-1-Berthe-la-sourde-dans-le-jardin-de-forest.jpg

                                                 La femme à l'ombrelle (voir photo de Lautrec plus haut).

Les autres modèle ne sont connus que par leur prénom, Berthe ou Gabrielle (comme le nom de deux rues de la Butte, au-dessus des Abbesses...)

Nous reconnaissons la femme que Lautrec est occupé à peindre sur la photo publiée plus haut.  Il s'agit de Berthe.

Robe légère, ombrelle, chapeau de paille, lumière mauve... Lautrec se veut impressionniste mais il détache plus qu'eux son modèle qu'il cerne et dégage du fond pour le projeter en avant, comme sur une scène de music-hall.

caulaincourt-1-gabrielle-la-danseuse.jpg

                                                                    La Danseuse

Gabrielle a la main sur la hanche, elle esquisse un pas de danse. La lumière l'éclaire comme les projecteurs du théâtre. 

caulaincourt-1--lautrec-femme-rousse-dans-le-jardin-du-pere.jpg

La femme rousse n'a pas de nom ni de prénom. Elle garde son mystère. Elle tourne la tête, attentive à un événement qui dérange sa tranquillité. Il y a du méditerranéen dans cette toile, dans sa lumière, dans ce contraste entre la robe sombre, la flamboyance de la chevelure et la vivacité de la végétation ontre le mur de pierres.

Caulaincourt-femme-avec-un-chien-1891.jpg

                                                           La femme au chien.

J'aime terminer par ce tableau avec ces palissades en arrière-plan typiques du maquis, avec cette femme qui se redresse dans son transat, à la fois lasse et vigoureuse, triste et ouverte... les mains protégeant le chien minuscule, avec une tendresse qu'elle aimerait peut-être recevoir...

Aujourd'hui il est difficile d'imaginer Lautrec peignant ces toiles dans le jardin du Père Forest au n°1 de la rue Caulaincourt! Et pourtant ces oeuvres célèbres ont saisi quelque chose du lieu, de l'atmosphère, du vent léger qui passait sur les couleurs... 

Dans les musées où elles sont exposées, le jardin du Père Forest écrasé par Castorama continue de vivre... 

 

Suite :  Rue Caulaincourt (2) Hippodrome. Gaumont Palace. Bostock.

Rue Caulaincourt (3) Le pont.

Rue Caulaincourt. (4). du 1 au 42.

Rue Caulaincourt (5) Louis Nucera, André Warnod...

Rue Caulaincourt (6) Dernière partie.

.............................................................................................................

Liens : rues de Montmartre


Boulevard de Clichy. Dernière partie. (4)

Boulevard de Rochechouart (1) première partie.

Rue des Abbesses (1)

Rue d'Orchampt.

Rue Lepic (1).

Place du Tertre.

 

Rues de Montmartre. Classement alphabétique. Liste des liens.

 

Toulouse Lautrec et Montmartre


CHA-U-KAO la clownesse.

La Goulue et Toulouse Lautrec.

Jane Avril, Toulouse Lautrec.

 

Liste et liens. Peintres et personnages de Montmartre. Classement alphabétique.

 

.............................................................................................................

 

..

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Ploermel4 06/11/2012 19:00


Ce qui est consternant c'est ce blockhaus qui a remplacé le Gaumont. Merde il y a bien des architectes de talent chez nous!

vinckier 04/11/2012 17:05


la photo que vous montrez sur votre site est le 21 rue caulaincourt et non le 7 tourlaque .Désolé les ateliers du 7 sont plus modestes ,mais c'est bien là que Toulouse-Lautrec  à eu son
atelier et qu'a vécu Suzanne Valadon, le petit UTRILLO et sa gran-mére, sans doute au premier étage! même si le petit train de montmartre affirme quotidiennement ax toristes que c'est
le 21    Bien à vous


 


 


 

chriswac 04/11/2012 19:04



Je vous remercie d'éclairer ma lanterne vacillante. Je m'étais bien rendu compte qu'il y avait un problème avec l'adresse mentionnée par de nombreux articles et études accompagnée d'une photo du
5 Tourlaque (21 Caulaincourt). J'avais fini par me demander si le 5 et le 7 n'avaient pas été occupés par Lautrec!


Je vais rectifier cette erreur. Encore merci. Cordialement.



irina 16/10/2012 07:48


Un lautrec intéressant et c'est bien de les regrouper historiquement, là où ils ont été faits.

Raymond13 14/10/2012 13:36


Je suis Marseillais aujourd'hui mais je regrette tous les jours mon ancien quartier de Paris. Je suis assez vieux pour avoir connu le Gaumont et y être allé. Il y a là mes plus grands souvenirs
de cinéma! Marseille est une ville sinistrés côté cinéma!

Ursula 14/10/2012 13:31


ne trouvez-vous pas que le portrait de Berthe ressemble à un tableau breton de Pont aven,

humbert 14/10/2012 08:17


Difficile d'imaginer l'endroit avec ce blockhaus. Lautrec lui a conféré un morceau d'éternité.

Présentation

  • : Montmartre secret
  • Montmartre secret
  • : Pour les Amoureux de Montmartre, des Chats.de l'île d'Oléron, des Voyages. Les Amis Inconnus et les Poètes...
  • Contact

Recherche