Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 08:00

 

Caulaincourt-087.JPG

La dernière partie de la rue descend vers la place Emile Goudeau avant de rejoindre la rue Custine qui sert de transition entre le XVIIIème privilégié et celui de l'immigration du quartier Château-rouge.

Caulaincourt-088.JPG

                                                                              Le 61

Au 61 se tint le siège de la "Société des Artistes Indépendants", association qui fut fondée en juin 1884 en réaction contre le conformisme du salon officiel.

caulaincourt-Signac.jpg

                                                    Rue Caulaincourt (Signac)

Elle compta parmi ses membres Seurat, Signac, Redon, Guillaumin ou le douanier Rousseau...

Caulaincourt-095.JPG

 Au 65, la vieille brasserie "le Cépage Montmartrois" a conservé une partie de son décort des années 20. C'était le restaurant "Chez Manière" très apprécié des artistes et des journalistes. Il comptait parmi ses habitués Poulbot, Mirande, Kupka, Mac Orlan, Dorgelès...

Caulaincourt-119.JPG

Nous croisons la rue Pierre Dac qui donne sur la station de métro Lamarck- Caulaincourt. Montmartre devait bien cet hommage reconnaissant au chansonnier qui anima ses cabarets (la Vache Enragée, la Lune Rousse...) et qui alors que tant de Parisiens se taisaient pendant l'occupation, fut une des voix du refus de la lâcheté devant la barbarie :

"Radio Paris ment, radio Paris ment, Radio Paris est allemand..."

Caulaincourt-096.JPG

Le 73 est cher au coeur des Montmartrois. C'est à son emplacement que le cat's cottage de Steinlen (1853-1923) s'élevait, face au maquis.

caulaincourt-travaux.jpg

                       La rue Caulaincourt pendant sa transformation (au 1er plan la future avenue Junot)

Le cat's cottage était en réalité le pavillon de Bavière remonté rue Caulaincourt après l'exposition de 1900. Steinlen y vécut entouré d'une bande de chats recueillis dans le maquis.

chats-steinlen 018

Il les croqua avec une attention et une sympathie inégalées. Il est celui qui les a le mieux représentés, sans conformisme, sans mièvrerie.

chats-steinlen 008

Quand le lotissement de la rue Caulaincourt entraîna la destruction du Cat's Cottage, il se réfugia avec ses chats rue Tourlaque avant de retrouver son ancienne adresse quand l'immeuble cossu que nous voyons aujourd'hui s'éleva à la place du cottage. 

saint-vincent-021.JPG

C'est là qu'il mourut en 1923. Il est enterré à quelques pas dans le cimetière Saint-Vincent. Une dalle brute recouvre sa tombe et quand le soleil la chauffe, il est fréquent d'y voir un chat occupé à y faire la sieste...

Caulaincourt-100.JPG

On arrive à la confluence de la rue Caulaincourt et de l'avenue Junot. Sur le terre-plein central pompeusement appelé place Constantin Pecqueur, s'élève la statue d'Eugène Carrière.

Poulbot-carrière 015

Le peintre de la "maternité" attaché à la Butte où il vivait, socialement engagé auprès des plus pauvres, compagnon de lutte de Zola, trône aujourd'hui à l'entrée de la plus riche avenue de Montmartre. Sa statue de bronze fondue pendant l'occupation fut remplacée en 1959 par ce bel hommage de pierre, sculpté par son fils.

Caulaincourt-104.JPG

      Les 85 et 87 sont les seuls immeubles qui figurent sur la liste de le protection patrimoniale de la rue Caulaincourt.

Caulaincourt-106.JPG

Ils sont dans l'esprit des hôtels particuliers qui s'édifient alors dans la Plaine-Monceau et qui plaisent à des propriétaires soucieux d'exposer leur richesse et leur "culture".

Le 85 s'inspire de la Renaissance italienne avec sa façade de briques colorées, son monumental fronton, son médaillon sculpté. Il est aujourd'hui occupé par des médecins spécialistes. Les dépassements d'honoraires permettent toutes les folies!

Caulaincourt-107.JPG

Le 87 est comme son voisin de style néo Renaissance.

Caulaincourt-108.JPG

Il a été construit en 1883 et porte le nom de son archtitecte : A. Sauffroy dont on retrouve le nom et la date sur le socle de la statue d'Eugène Carrière. Ce qui est pour moi une énigme puisque la statue a été édifiée 70 ans plus tard!

Léandre eut temporairement son atelier (en 1910) dans cet hôtel.

Caulaincourt-113.JPG

                                               Devant le 87. A gauche l'avenue Junot.

Caulaincourt 115

A l'emplacement du banal immeuble du 93, s'ouvrit en 1909 le Cabaret des Arts qui ne survécut pas au lotissement de la rue.

Caulaincourt-122.JPG

                                 Croisement avec la rue Lamarck (à droite)

Caulaincourt-126.JPG

A la hauteur du 116, la rue Patureau vient s'échouer, épuisée par ses escaliers abrupts. Elle porte le nom d'un ancien curé de Saint-Pierre (1853-1930) à qui on doit la sauvegarde de la vieille église qui tombait en ruines et était menacée de destruction.

Caulaincourt-124.JPG

Au 119, nous rencontrons les derniers lions de la rue. Ils veillent à ce que par le Barbès et la rue Custine n'arrive jusqu'ici une Afrique que pourtant ils devraient aimer, étant eux mêmes immigrés sous notre ciel! 

Caulaincourt-128.JPG

Le café Francoeur au 129 est le terminus de la rue Caulaincourt.

caulaincourt-francoeur2.jpg

caulaincourt-francoeur.jpg

Il a pris la succession du pub "le Froggy's". Sa terrasse est connue et appréciée des dragueurs...

Caulaincourt-129.JPG 

Arrêtons-nous à sa terrasse pour reprendre des forces et tenter l'aventure...

Avant de  partir à la découverte de la rue Custine qui commence là...

..............................................................................................................

Liens : La rue Caulaincourt:

Rue Caulaincourt (1) Père Forest. Lautrec.

Rue Caulaincourt (2) Hippodrome. Gaumont Palace. Bostock.

Rue Caulaincourt (3) Le pont.

Rue Caulaincourt. (4). du 1 au 42.

 

Les articles sur les rues de Montmartre :

Rues de Montmartre. Classement alphabétique.

 

..............................................................................................................

 

..

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Alice 20/05/2017 00:31

Le cat's cottage existe toujours, derriere l'immeuble, mais il est bien là ... ;)

chriswac 21/05/2017 13:28

Oui vous avez raison. Je l'évoque et le photographie dans plusieurs articles sur Steinlen. C'est l'ancien Cat's Cottage qui était plus haut dans le maquis qui a été détruit. Steinlen l'a fait reconstruire à l'emplacement actuel où il subsiste fortement remanié et modernisé.

Franckie 23/12/2012 13:03


Une rue très agréable mais très chère. J'ai dû la quitter à cause du loyer. Je la regrette.

Maureen 10/11/2012 12:40


Belle rue mais trop bourgeoise avec son côté 16ème arrdt que je n'aime pas. Je préfère les petites rues de l'est montmartrois encore populaires et dont vous parlez si bien.

Marceline 08/11/2012 18:38


Je découvre avec plaisir vos articles sur les rues de Montmartre. Une mine de renseignements; De la sensiblité et de l'humour.

Olivier1 05/11/2012 12:01


Dommage que la rue s'arrête là, j'ai aimé cette promenade...

Présentation

  • : Montmartre secret
  • Montmartre secret
  • : Pour les Amoureux de Montmartre, des Chats.de l'île d'Oléron, des Voyages. Les Amis Inconnus et les Poètes...
  • Contact

Recherche