Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2010 6 23 /10 /octobre /2010 07:00

2010_1007CimetiereGasq0001.JPG

 Les Sanson! Plus qu'une famille, une dynastie de bourreaux...

Leur modeste tombe (section 20) est une des plus visitées du cimetière. De quel frisson les visiteurs espèrent-ils frissonner devant cette pierre qui s'effrite et cette grille qui se disloque et qui rouille.

Disloquer! Le mot ne m'est pas venu par hasard!

Damien.jpg

Le 28 mars 1757, Damien qui avait tenté d'assassiner Louis XV fut torturé devant la foule, place de Grève, avant d'être écartelé. Les chevaux moins ignobles que les hommes refusaient de tirer. Il fallut plus de deux heures pour que les quatre membres dont les bourreaux avaient omis de couper les tendons fussent enfin arrachés. Charles Henri Sanson, âgé de 18 ans à peine était l'un de ces bourreaux.

2010_1007CimetiereGasq0005.JPG

Il est presque impossible de lire son nom sur le marbre. Est-ce une vengeance des fantômes des Gardes suisses qui furent jetés dans les carrières de plâtre en 1792, bien avant que ce terrain ne devienne cimetière ?

En tout cas, il ne doit pas être trop dépaysé, au pied de la Butte qu'il connaissait bien puisqu'il y trouva une épouse, comme il l'écrit dans ses Mémoires, "une gentille fille", Marie Anne Juguier dont le père était maraîcher. C'est dans l'église Saint-Pierre qu'il se maria, devenant ainsi Montmartrois par adoption!

2010_1007CimetiereGasq0003.JPG

Parmi les condamnés célèbres qui eurent l'honneur de passer par ses mains, citons le jeune Chevalier de la Barre qui, le 1er juillet 1766, après avoir eu le poing tranché et la langue brûlée, eut la tête séparée du corps... Chevalier de la Barre à Montmartre

st-pierre-080.JPG

Charles Henri pouvait-il imaginer qu'un jour le Chevalier s'installerait au sommet de la Butte, fièrement tourné, chapeau sur la tête vers la Basilique et le Saint-Sacrement qu'il avait refusé de saluer?

Mais le glaive de Charles Henri allait bientôt se reposer. Avec la Révolution, les exécutions sont si nombreuses que notre bourreau qui n'a le droit à aucune RTT, plaide auprès de l'Assemblée pour une nouvelle machine à couper les têtes et que l'on appellera plus tard guillotine.

2010_1007CimetiereGasq0006.JPG

Combien de têtes a t-il vu tomber dans le panier? Plusieurs milliers assurément! Les historiens chipotent sur le nombre exact, 2918? 2980? 3002?  Certaines il est vrai en valaient plusieurs :  Lavoisier, Hébert, Danton, Charlotte Corday, Robespierre...

Execution_robespierre-_saint_just--jpg

                                         Gravure: Exécution de Robespierre et de Saint-Just

Evidemment, la plus prestigieuse fut la tête découronnée de Louis XVI !

execution-Louis-XVI.jpg

                                                            Exécution de Louis XVI

Charles Henri quitta le métier, la conscience tranquille. Il mourut en 1806 non sans avoir pris soin auparavant de former ses fils au beau métier familial. 

Gabriel, fanfaron facétieux, tomba de l'échafaud alors qu'il brandissait une tête fraîchement coupée au-dessus de la foule. Il se fractura le crâne et mourut sans avoir lâché la tête tranchée.

C'est donc son frère, Henri, né en 1767, qui reprit le flambeau. Les historiens, encore eux ne sont pas d'accord au sujet de la guillotinée la plus illustre: Marie Antoinette.

Antoinette.jpg

                                            Exécution de Marie Antoinette

Trois versions existent : La plus courante attribue l'exploit à Henri. La plus contestée à Charles Henri, le papa. La plus vraisemblable au fiston assisté de son papa. Charles Henri pris de pitié pour la reine qu'il mena jusqu'à l'échafaud fit signe à son fiston qui était debout près du couperet de ne pas l'attendre et de faire au plus vite afin d'abréger le supplice royal. La décapitation de Marie Antoinette fut donc le fruit d'une collaboration familiale et c'est à juste titre que le père et le fils sont réunis dans la même tombe.

Henri, avant de rejoindre son père, fit une belle carrière, lui aussi, puisqu'il fit à Fouquier-Tinville ce que l'accusateur public avait chargé son père de faire à tant d'autres!

Henri reçut une prime lorsqu'il dut guillotiner les Quatre Sergents de La Rochelle.

Il compte encore à son palmarès, Louvel, assassin du Duc de Berry et Joseph Lesurques injustement accusé dans l'Affaire du Courrier de Lyon.

2010_1007CimetiereGasq0004.JPG 

Les bourreaux ont droit comme ne l'ont pas eu beaucoup des condamnés qu'ils exécutèrent à une sépulture tranquille. Leurs noms s'effacent mais tôt ou tard leur tombe sera restaurée. Elle est un petit morceau de notre histoire.

Je ne sais pas si l'anecdote est vraie mais elle ne manque pas de saveur : Un jour, Charles Henri, médaille d'or des bourreaux, aurait rencontré un autre spécialiste, Napoléon Bonaparte. Le petit homme lui aurait demandé s'il parvenait à trouver le sommeil.  Le grand bourreau aurait répondu :

"Si les empereurs et les dictateurs peuvent dormir, pourquoi un bourreau ne le pourrait-il pas?"

Qu'il dorme donc avec sa nichée, avec les dictateurs et les despotes... Et surtout qu'il ne lui vienne pas à l'idée de ressusciter un jour! 

....


Liens: les tombes

Cimetière Montmartre. Classement alphabétique. Calvaire et Saint-Vincent.




 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Benoit16 12/01/2011 13:49



Sinistres personnages mais simples exécutants. Que dire des banquiers?



Lourdes 29/10/2010 12:08



Les bourreaux sont des fonctionnaires. Les bons fonctionnaires obéissent aux ordres. Et c'est ça qui est terrifiant et désespérant.



Alban 27/10/2010 09:02



Je me demande s'ils prenaient plaisir à leur boulot ou s'ils étaient simplment de bons fonctionnaires comme ceux qui ont arrêté des juifs sous Pétain ou ceux qui ont torturé des résistants, la
conscience tranquille?



Frederique 24/10/2010 15:11



Savoureux article malgré le sujet. Je te signale que les touches de ton ordinateur ont fourché (d'un siècle) pour la date du supplice de Damiens ;-)



chriswac 25/10/2010 08:34



Décidément on ne se relit jamais assez!!!! J'ai rétabli la juste date grâce à toi!



Chaton 23/10/2010 18:51



Super passionnant.


 



Hélène 23/10/2010 13:59



 Une info trouvée dans le magazine "Paris Montmartre":


Charles Henry Sanson raconte dans ses mémoires qu'il avait rencontré une "gentille fille" du village, Marie Anne Juguier, fille de maraîcher et qu'il l'avait conduite à l'autel de
l'église Saint-Pierre, ce faisant il était devenu "un montmartrois par alliance".



chriswac 23/10/2010 15:54



Chère Hélène


Je vous remercie pour cette précision intéressante que je vais ajouter à l'article. Je crois même qu'il a habité Montmartre quelques années. Mais ce n'est pas vraiment un titre de gloire pour ce
village que nous aimons! Merci de votre collaboration.



caroline 23/10/2010 12:48



Vous avez de l'humour et de l'insolence. Vous nous apprenez" plein de choses" mais à travers votre regard acide. Chapeau !!!



chriswac 23/10/2010 15:33



Sympa! Vous devez me ressembler!



Drone 23/10/2010 10:57



Oserais-je écrire que c'est une façon très "vivante" de visiter ce cimetière. en tout cas, j'apprécie et je photocopie! Thanks... 



chriswac 23/10/2010 15:34



Thanks to you! Je suis flatté d'être votre guide!



Présentation

  • : Montmartre secret
  • Montmartre secret
  • : Pour les Amoureux de Montmartre, des Chats.de l'île d'Oléron, des Voyages. Les Amis Inconnus et les Poètes...
  • Contact

Recherche